Affaire détournement de plus de 200 milliards NFG: des journalistes prois journalistes cités à comparaître pour « diffamation »

Dans l’affaire de détournement de plus de 200 milliards de francs guinéens dont la ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Zénab Dramé se serait rendue coupable, trois responsables de presse font désormais l’objet d’une citation à comparaitre devant un tribunal correctionnel de Kaloum le 15 décembre prochain. Il s’agit notamment de Youssouf Boundou Sylla, coordinateur général de Guinéenews, Moussa Moïse, directeur du site Inquisiteur ; et Ibrahima Sory Traoré, directeur du site Guinée7.com,.sont donc cités à comparaître devant le tribunal correctionnel de Kaloum le 15 décembre prochain. Il leur est reproché de faits de diffamation sur la personne, l’honneur et la dignité de Madame Zénab Dramé », peut-on lire dans ladite citation à comparaitre….

11
Poster un Commentaire

avatar
10 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
Kaou LabeComolamMory SyllaYoussouf BangouraMANZO Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Mosaic
Invité
Mosaic

D’après le site guineenews Alpha était au courant de ces détournements et selon encore guineenews; c’est grâce au Prac que 35 milliards ont été sauvées et remis au trésor. Question: Alpha Condé n’est-il pas le complice/coordinateur semi passif de toute cette pagaille dans le seul but d’éliminer les poids lourds de son gouvernement?

Bien à vous

Kaou Labe
Invité
Kaou Labe

@ COMOLAM ,
Mais mon ami , tu comprends à l’ envers .
C’ est la dame NABAYA qui ACCUSE LES JOURNALISTES DE DIFFAMATION .
A elle D’APPORTRER LES PREUVES DE CETTE DIFFAMATION !
Enfin …., Comolam …!

Comolam
Invité
Comolam

C’est tout à fait normal, de convoquer les journalistes, la présomption d’innocence signifie que la charge de la preuve incombe à l’accusation, les journalistes,peuvent remettre à la justice des preuves matérielle de leurs déclarations dans la presse, bien entendu, sans dire comment ils ont obtenues ces preuves, pour établis au-delà de tout doute raisonnable, la culpabilité ou non, de la Dame Zenab,sinon l’accusé a le bénéfice du doute,ils ont le droit d’être traitées selon ce principe de la présomption d’innocence que la charge de la preuve incombe à l’accusation : l’accusé n’a pas l’obligation de clamer son innocence, sans la… Lire la suite

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

L’érreur est inevitable. Ce qui est évitable par contre,c’est répeter la même érreur. Il faut alors apprendre de l’érreur pour ne pas répeter l’érreur. Quelque soit le resultat de cette situation,l’Assemblée Nationale doit créer le poste de Questeur Géneral de Guinée pour surveiller toutes les dépenses,entrées et sorties des fonds,de tous les secteurs du pays pour limiter au maximum les détournements de fonds.Le « Coeur » du systeme.On va utiliser le nom de transition Questeur,en attendant un nom original Africain. Le Questeur fera un rapport tous les 90 jours devant une session de l’Assemblée Nationale,un jour non ouvrable,la session en direct à… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Invité
Youssouf Bangoura

En tout cas, dans cette affaire j’ai plus confiance aux révélations des journalistes, je suis intimement convaincu qu’il y a eu détournement des sommes colossales et que le gouvernement au lieu de nous dire ce qui s’est vraiment passé et punir les deux ministres ( pré-universitaire et budget ) cherche à les protéger . Il y a pas l’ombre d’un doute que tous les ministres sans exception depuis sous Conté sont tous des voleurs .La seule chose qui intéresse les cadres en Guinée, est de trouver un poste où l’argent coule peu importe que le pays avance où pas, l’importe… Lire la suite

MANZO
Invité
MANZO

Cette plainte est bien dans l’ordre normal des choses, vu que c’est la mise en cause qui décide finalement d’ester en justice et non le gouvernement, les 3 journalistes auteurs des publications l’accusant de vol.
Donc arrêtons de voir partout le diable!
Bref, ce dossier ne peut plus être étouffé sans que le gouvernement ne pousse le peuple à la révolte. Surtout cette justicialisation est tout simplement une aubaine offerte aux journalistes pour montrer toute leur crédibilité au monde entier.

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

S’ils pensent qu’ils vont soigner la fièvre en cassant le thermomètre… Bonne chance.
C’est incroyable comment ce pays est géré.

Oumar Mâci Bah
Invité
Oumar Mâci Bah

Pourvu que la justice fasse correctement son travail, sans injonctions d’en haut. Ce qui n’est pas évident dans ce pays-

Youssouf Kanya Bangoura
Invité
Youssouf Kanya Bangoura

@Mosaic. Tu te souviens certainement du procès des gangs de 1995 avec les Mathias, Poumpou Zaoro et autres. Tu sors ta quueue même sous un pseudonyme, la justice pourra te cueillir. Tu pensais que quoi ? Une convocation est une manière de cueillir poliment une personne dans sa famille (loin du regard des enfants et autres) et un point c’est tout. Monenembo peut bel et bien être convoqué sous son surnom d’écrivain sans son Tierno …..

Mosaic
Invité
Mosaic

Question aux juristes?
Doit on répondre à une convocation lorsque notre nom est incomplet voire inexact?