Maladho KabaConakry, le  11 Avril 2017 - Le Ministère de l'Economie et des Finances informe les créanciers de l'Etat qu'il procède en appui avec un cabinet d'audit à un recensement des arriérés de la dette intérieure (antérieurs au 31 décembre 2013) contractés auprès des Départements Ministériels uniquement à l'exception des établissements publics et des projets...

Les personnes et sociétés  dont la liste est présentée ci-dessous sont de ce fait invitées à produire tous les éléments justifiant les dites créances antérieures au 31 décembre 2013 en déposant les documents auprès du Secrétariat de la Direction Nationale de la Dette et de l'Aide  Publique au Développement (DND-APD) situé au rez-de -chaussé du Ministère de l'Economie et des Finances - porte N° 19 à Conakry.

Il est rappelé, qu'à l'expiration d'un délai de quarante cinq (45) jours à dater de la  présente insertion, les créanciers qui ne se seront pas manifestés ne seront pas traités dans le cadre des actions mises en place actuellement par le Ministère  de l'Economie et des Finances pour un désintéressement  des créanciers. 

Par ailleurs, la présente publication met fin à la suspension des délais de prescription et de déchéance extinctive des dettes telles qu'elles sont prévues dans le Règlement Général sur la Comptabilité Publique (art. 131 et 138 à 141).

 

Liste des créanciers à télécharger en cliquant ici: https://drive.google.com/file/d/0B4sxeGxQuPpIQjByQ2VxWXAzRXc/view?usp=sharing

La Ministre de l’Economie et des Finances

Malado Kaba

Commentaires   

+1 #2 Mamadou Billo SY SAV 12-04-2017 14:02
A mon avis, cette Ministre des Finances a un sérieux problème avec la TRANSPARENCE dans les finances publiques. Exemple : elle fait mettre en ligne une liste interminable de CRÉANCIERS vrais ou supposés de l'Etat. Mais elle s'abstient d'indiquer le montant de chaque créance, ni l'objet des créances.

En agissant de la sorte, le ministère des Finances pense t-il faire oeuvre de transparence ? Si la réponse est OUI, alors il y a un GROS problème. Si la réponse est NON, on est alors en face d'une IMPOSTURE qui prend les Guinéens pour des "IDIOTS".
Citer
+2 #1 Mamadou Billo SY SAV 11-04-2017 20:33
Une longue, très longue liste de ce que seraient les créanciers de l'Etat. Il faut espérer qu'elle est exempte de créanciers fictifs. Personnellement, j'ai des doutes.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir