Sy Savane« …. comment Dadis et Sekouba ont pris le pouvoir et dirigé la Guinée? Quel est leur niveau d'éducation et de formation? Au de leur implication ou non dans les évènements du 28 Septembre, ce sont là des questions auxquelles il faut répondre pour comprendre les ressorts de leur comportement. Est-ce que des types de leur espèce existent ou peuvent accéder au pouvoir et présider aux destinées d'autres pays africains?..... Des militaires de leur type n'existent ni au bénin, ni au Togo ni en cote d'ivoire, ni au burkina faso encore moins au Senegal . C'est en Guinée seulement que cela peut arriver. Pourquoi? Pouvez-vous nous expliquer SVP ». (SOW)....

Pour  SOW : mes éléments de réponse à votre interpellation.

Les questions à mon avis essentielles, posées par notre compatriote SOW  dans son petit commentaire, devraient  pouvoir être ramenées à une seule question, et éventuellement prolongées par une autre : Comment se fait-il qu’à chaque moment décisif de l’histoire de notre pays, ceux et celles qui se prétendaient en être les « REPRÉSENTANTS »,  sont plutôt imposés ou  subis,  que librement désignés et acceptés par nos compatriotes ? Et  pourquoi, une fois au pouvoir  s’organisent-ils  en mode oligarchique pour conserver  le pays et ses ressources dans le même milieu,  c’est-à-dire  le leur, et  exclusivement là.

Je pars donc de l’hypothèse que SOW est intrigué  par la succession    ininterrompue à la tête de notre pays, de personnalités aussi improbables que loufoques, à commencer par M. Lansana CONTÉ, ensuite Moussa Dadis CAMARA,  Sékouba KONATÉ. Comme beaucoup d’autres Guinéens, je ressens  une GÊNE à dire que mon pays a  été «  dirigé »,  ne fut-ce qu’une seule seconde,  par des personnages de l’espèce de ceux qui sont cités ici.  Pourtant, à l’intérieur comme à l’extérieur, la Guinée ne manque pas de personnalités solides, structurées, crédibles, bien formées, ayant  une certaine « épaisseur »,  capables de  réunir autour d’elles des équipes compétentes de tout âge, de toute extraction sociale et régionale, pour faire de notre pays, un espace vivable pour tous ses enfants.  Mais un tel choix, pourtant normal en tout autre lieu, n’est jamais advenu chez nous, ou pas encore. Pourquoi ?

Il y a une étrangeté guinéenne.  La malédiction de notre pays commence en 1954 avec la disparition prématurée du Député Yacine DIALLO, une personnalité d’envergure reconnue, au sens de, être légitimé par l’immense majorité du pays. Homme modéré, mais porteur de changements profonds au bénéfice de tous,  marqué dans sa formation politique par les débats parlementaires au parlement français, il était insoupçonnable  de dérive totalitaire.  Son éducation politique  et universitaire humaniste  le prédisposait à mon avis, à préférer la modération, le dialogue dans la recherche de solution à tout problème. Et semble-t-il, il y arrivait. Sa disparition prématurée a laissé un « vide » aussitôt rempli par  un groupe  d’aventuriers incultes dont Sékou TOURÉ, peu éduqué, sans projet autre que celui d’occuper  les chaises des BLANCS.

On ne peut  donc  apporter d’éléments de réponse  à la question initiale, sans  remonter  jusqu’au  « choix » malheureux  porté en 1958, sur Monsieur Sékou TOURÉ.  Car depuis, la vie socio-politique de notre pays,  ne tourne plus qu’entre une  préférence calculée ou pas  pour des « représentants » non représentatifs, et la détestation haineuse de leurs concitoyens les mieux formés, plus éclairés, et donc plus aptes à construire, ou à reconstruire un ETAT républicain LÉGITIME,  respecté et accepté par  nos populations, parce qu’il est mis au service du plus grand nombre,  parce qu’il les protège effectivement, parce qu’il  ne le brutalise pas, ne les rackette pas, les  met à l’abri de l’insécurité et de l’arbitraire.

N’ayant pas de réponse  totale et définitive, je me limiterai donc  à fournir  quelques éléments de réflexion que voici.

Premier élément de réponse : contrairement à l’idée répandue, de toutes les colonies françaises de l’Afrique de l’Ouest, la Guinée était vraisemblablement  l’une des moins pourvues en personnel autochtone  éduqué (intellectuellement), de moyen et haut niveau.  Des commis aux écritures, des postiers, des cheminots, des électriciens, des ébénistes….., mais peu de cadres de haut niveau comme les Fodé Mamoudou TOURÉ(avocat),  Boubacar Telly DIALLO(administrateur Civil),   Sako CONDÉ, BARRY III(tous deux inspecteurs des impôts), Koumandian KEITA(Enseignant syndicaliste visionnaire), Gnan Félix MATHOS, et tant d’autres.

Ces intellectuels, pour la plupart issus de  grandes familles riches, ou de l’aristocratie  traditionnelle, et parfois  de la féodalité nobiliaire de l’époque, en raison de leur éducation  familiale policée, de leur formation intellectuelle occidentale française,  privilégiant la discussion, le débat et l’argumentation cohérente, n’imaginaient pas  prendre  la tête du pays, après le référendum gaulliste, autrement que par la persuasion, et sur  la base du libre consentement de leurs compatriotes.  Pendant qu’ils s’inscrivaient presque naïvement dans une démarche  démocratique, Sékou TOURÉ et sa bande ne s’embarrassaient pas de scrupule.  Ils étaient déjà dans la confiscation du pouvoir laissé vacant par la puissance coloniale. Or le tyran sanguinaire et son P.D.G., expurgé des « modérés», recourraient abondamment et  exclusivement  à l’intimidation,  à la brutalité et à  la violence extrême, pour  s’implanter dans tout le pays, afin de prendre et conserver le pouvoir. Leurs militants de la première heure, sans être tous des marginaux, étaient quand même composés pour l’essentiel de foules analphabètes, parfois importées de pays voisins (Sierra-Leone), ou de petits métiers, de marchandes de poissons, de jeunes désœuvrés des faubourgs …qui voyaient en leur nouvelle idole, l’espoir d’une possible ascension sociale, d’ailleurs vite déçu. En cela, il ressemblait à ses militants, ou l’inverse. Faible niveau de formation professionnelle, pas ou peu de niveau intellectuel, haine viscérale de la compétence, intellectuelle ou professionnelle.  Et il faut bien le dire, une ahurissante propension à  développer des discours démagogiques anti-intellectuels, teintés d’un faux patriotisme anti-blanc, plus exactement anti-français contre ceux ou celles qui sont susceptibles d’être en désaccord avec eux.  C’était la certitude

C’est d’ailleurs dans ce contexte que le P.D.G. « gagnera » toutes les  élections à partir de 1956, nommera à des postes de responsabilité des quasi-analphabètes, en fait des individus désouvrés, violents, sans éducation, avides d’humilier les « gens qui comptaient » avant Sékou TOURÉ. Ils étaient  plus  aptes à donner des coups de poings qu’à réfléchir. Des infirmiers sont promus Docteur (médecin), de simples commis aux écritures deviennent par décret « administrateurs civils », ensuite ministres, sans  avoir la personnalité qui va avec la fonction, ni  la formation  intellectuelle, ou professionnelle. Voir Mme Mafori BANGOURA Ministre de la santé, M. Chérif Nabhaniou Gouverneur…Dans l’armée, de petits caporaux commandaient aux Officiers supérieurs....

La soumission forcée au parti et à la personne de Sékou TOURÉ, érigée dans les faits,  en norme juridique d’Etat,  tenait lieu d’outil magique qui pouvait faire d’un ébéniste un ambassadeur, un Ministre, un ingénieur par décret.  Ces nouveaux promus devenus la nouvelle « élite » du pays, avaient tout intérêt à écraser, humilier la fraction ÉDUQUÉE  de la Nation puisque, elle risquait d’imposer des idées nouvelles, différentes des routines bureaucratiques du P.D.G.  A l’inverse, la compétence professionnelle, la formation intellectuelle, le souci de bien faire son travail, est perçu comme  un grand défaut susceptible de vous conduire au camp BOIRO, ou à une destination semblable. Dans l’armée,  le caporal ordonnait au capitaine, ou au commandant.  Il en est ainsi dans tous les secteurs de la vie sociale, politique et économique de notre pays.   Dans tous les cas, la recherche individuelle  ou collective de l’excellence, était perçue  comme un signe annonciateur d’un possible complot à venir, et il ne manquait d’ailleurs jamais d’être inventé. Ainsi on a un monde inversé, où toutes les procédures  d’organisation rationnelle d’un pays, éprouvées partout et  par  le temps, sont mises à bas,  la vacuité, le cynisme et l’improvisation promus. N’importe qui pouvait faire n’importe quoi, pourvu que le pouvoir  du tyran en soit renforcé. En résumé, un système singulier, spécifique à la Guinée est durablement installé. Il me semble qu’on peut  le caractériser par :

---l’écrasement de générations  éduquées (intellectuellement, ou professionnellement),  contraintes de faire allégeance à des groupes incultes violents dont le seul talent est l’aptitude à violenter, à saccager toutes les intelligences.

---la promotion d’illettrés à des postes dont ils n’avaient aucune qualité.  Exemple : de simples ébénistes nommés  quasi-analphabètes nommés Gouverneur, c’est-à-dire l’équivalent d’un préfet de Région.  Des Directeurs d’entreprises publiques qui ne savent pas lire un simple compte d’exploitation. Je peux donner des exemples à l’infini.

---l’idée que le « président » est omnipotent. Il est le « propriétaire du pays et de ses habitants. Il n’a pas de compte à rendre.

Deuxième élément de réponse : La défaite des  groupes des intellectuels était ainsi actée et définitive, ou presque.  Car ils répugnaient à recourir à la violence. Il semble bien  qu’ils n’étaient pas tout à fait disposés à bourrer les urnes  lors d’élection avant 1958 comme le faisaient  les loubards de Sékou TOURÉ  lors des  élections organisées  par  le pouvoir colonial.  Ensuite, au motif d’unité nationale, ils avaient abandonné  leur propre capacité de mobilisation en acceptant de faire absorber leur parti par le P.D.G. Or contrairement à eux, Sékou TOURÉ était déjà dans la construction d’une hégémonie absolue, mais pas de l’unité nationale. Ainsi, des loubards sans scrupule comme Momo JOE, un certain MOMO Koulikhagnè,  pouvaient lyncher sans rencontrer de résistance. De ce fait, le chef du P.D.G. a eu les mains libres, il pouvait disposer du pays et de ses habitants comme bon lui semble. Il ne s’en privera pas, comme la suite nous l’a démontré. J’ai eu le sentiment, à écouter  certains acteurs de l’époque  que j’ai interrogés, que le pouvoir colonial se disait à peu près ceci : « s’ils se trichent entre eux,  laissons-les faire. C’est une affaire entre indigènes. Ne nous en mêlons pas. »  A mon avis les  sympathisants et militants des partis politiques d’intellectuels, avaient commis à cette date, d’immenses ERREURS fondamentales  de lecture de  ce que  sont le  P.D.G., et son chef :

--- Contrairement à ce qu’ils  croyaient eux,  Sékou TOURÉ et ses amis étaient imperméables à un débat civilisé. Puisque pour les Pdgistes, la retenue, le respect dû à un concurrent n’était pas un signe de maturité dans le combat politique, mais la preuve que l’adversaire  a peur, et qu’il faut donc l’achever.

--- le P.D.G. et Sékou TOURÉ ne luttaient pas pour la souveraineté du pays, comme eux. Sékou TOURÉ était certes un agitateur, mais il n’avait pas les capacités intellectuelles lui permettant d’envisager une souveraineté nationale et ses implications diverses.

---n’avoir pas perçu que l’objectif ultime de Sékou TOURÉ  et de ses amis, c’était d’occuper la place du BLANC dans toute sa plénitude, avec les mêmes pratiques, parfois légèrement élaguées. Par exemple le travail forcé fera son retour  sous une nouvelle dénomination, « l’investissement humain », les fournitures obligatoires en nature sont rétablies sous forme de « tour-tour ».   La « lutte » pour l’indépendance, de ce point de vue, n’était qu’un moyen, certes habile, mais juste un moyen au service d’une ambition  oligarchique. Car la famille de Sékou TOURÉ et alliés occuperont le pays de 1958 à la mort du tyran, presque de la même manière que l’occupant colonial étrange, parfois avec plus de cruauté.  Cela est si vrai  que dans nos villages, nos parents posaient discrètement la question de savoir quand est- ce que l’ « indépendance » prend fin ? Personnellement, j’avais  cru qu’il s’agissait d’une blague inventée, jusqu’au jour où ma propre maman m’a posé la même question un jour de juillet 1969 dans mon village à LINSAN.

Troisième élément de réponse : toutes les références de gouvernance rationnelle d’un Etat Républicain, communément admises (obéissance à une certaine hiérarchie intelligible, distinction entre Etat et parti politique, ascension sociale par le travail, la formation professionnelle ou intellectuelle, le sens du Bien public, la récompense du mérite….) sont abolies, remplacées par l’adoration imposée du  Chef (Sékou Touré) et par la soumission au parti unique devenu Etat, d’où la notion de « parti-Etat ». Ce système a perduré  une génération durant, et un peu plus, environ trente ans. L’idée fausse mais installée que les Ignorants sont aussi ou plus compétents, plus capables que ceux et celles qui sont formés, intellectuellement et professionnellement est intériorisée par les Guinéens. Ils en ont fait une stratégie d’ascension sociale, sans aucun mérite, et à partir de là, une voie facile d’accès aux ressources publiques.

C’est ce cadre juridico-politique et une culture du « n’importe quoi, n’importe qui » que le tyran lègue au pays à sa mort en 1984.

On peut donc parler de rupture brutale, difficilement réversible dans les procédures quasi-universelles de « fabrication »  d’une élite administrative, économique et militaire compétente, efficace,  susceptible de consolider un vrai ÉTAT RÉPUBLICAIN. Et se persuadant elle-même que les fonctions qu’elle occupe, elle n’en est pas propriétaire, pas non plus celle de sa famille, de son clan, ou de son extraction ethnique.  Il faut néanmoins préciser que M. Sékou TOURÉ et son P.D.G. ne  sont  ni coupables, ni responsables de la DÉCHÉANCE dans laquelle notre pays est plongé, depuis  Lansana CONTÉ, même s’ils ont créé une situation qui ne pouvait nous mener que là où nous en sommes aujourd’hui.  

Quatrième élément de réponse : l’absence de société civile organisée sur une base non ethnique, le poids d’une prégnance indéniable du népotisme sur la vie socio-politique  du pays et une pléthore de « chefs » de partis politiques qui n’en sont pas, créent une anarchie dont ne peut sortir qu’un désastre encore plus grand. Car le népotisme le renouvellement et la diversification de l’ « élite » administrative, gestionnaire ou militaire, puisqu’on n’intègre que ceux et celles issus de la famille  plus ou moins proche. Au plan politique, mis à part l’U.F.D.G., l’U.F.R. et le R.P.G., tous les autres ne sont  que des sigles, improprement baptisés « parti politique », dont l’unique rôle est de   faire remarquer par le président de la république les  prétendus « leaders » auxquels il octroiera quelques prébendes, afin de les maintenir tranquilles. Toutefois, on ne peut conclure que ces parti-sigles sont inutiles.  Mais ils n’ont aucune représentativité, d’aucune sorte. Ce qui amène à considérer qu’il y a trois partis politiques représentatifs.

La conjonction de ces  trois phénomènes rend  sinon impossible, tout au moins très difficile le choix  d’une équipe sérieuse, crédible, et efficace, lors de moment décisif comme à la mort du tyran en 1984, ou lors de la transition de 2009-2010.

Mars 1984 : Sékou  TOURÉ meurt. L’armée prend le pouvoir.  Mais pour l’essentiel, cette armée est constituée de miliciens quasi-illettrés, munis d’armes, mais sans vraie formation militaire.   Les vrais militaires sont tout aussi analphabètes.  Lansana CONTÉ et ses amis proches, tous analphabètes s’emparent de tous les postes régaliens. Exemple : le Ministre de la Défense, est un petit mécanicien automobile, ami personnel et proche de Lansana CONTÉ.  Chacun peut imaginer le dégât attendu et qui se produira. Lansana CONTÉ, devenu président par le coup d’Etat, se convainc d’ailleurs facilement qu’il est le propriétaire du pays, et de la Banque Centrale.   Le drame est que, par ignorance, sans intention malveillante, il s’approprie tout à la banque centrale : devise, or, francs guinéens. …..Ses ministres dont certains sont dans les gouvernements de M. Alpha CONDÉ lui font comprendre  qu’à subtiliser les ressources publiques, lui et ses amis sont dans leur « DROIT », puisqu’au pouvoir, le pays leur appartenait désormais. La suite chaque Guinéen la connait.

Décembre 2008 : Lansana CONTÉ  meurt : une bande de voyous (Sékouba KONATÉ,  Moussa Dadis CAMARA, PIVI dit coplan….), tous recrutés dans l’armée pour le compte personnel du défunt général, par un coup d’Etat improvisé, s’emparèrent du pouvoir, mais pas pour longtemps.
A l’exemple de leurs aînés qui les avaient précédés, leurs premiers  actes de président et ministres, furent de s’emparer de tout ce qu’il y a avait à la banque centrale. On parle de 800 kg d’or et de plusieurs dizaines de millions de dollars disparus comme par magie. Des copains, frères, cousins, sœurs….sont tous nommés ministres, ambassadeurs, préfets…….Là encore, continuité de ce qui a été initié depuis bien longtemps.

  Les putschistes en désaccord, se canardent entre eux. Dadis K.O., une transition est ouverte. A qui confie-t-on cette transition ?- A un commandant ou colonel alcoolique, Sékouba KONATÉ qui, comme ses compères, sait à peine lire. Il continue ce qu’il sait faire  le mieux : le pillage.  La Guinée tombe dans les mains de Tibou KAMARA une année durant. A part le bagout, et les intrigues parfois sanglantes, il ne sait rien faire. Lui aussi profite de ce bref passage dans les bureaux de Sekhoutoureya pour faire fortune et brader quelques gisements miniers du pays.

Peut-on honnêtement dire que Mme Rabiatou Sera DIALLO était la mieux indiquée au C.N.T. ? Qui et pourquoi l’y a-t-on mise ?  Pour quel résultat ?

La question principale à mon avis, n’est pas de savoir comment des « délinquants » connus comme Sékouba, Dadis et d’autres  se sont emparés  du pouvoir.

Pourquoi, à partir de Janvier 2010, alors qu’il n’était absolument plus nécessaire de recourir à  une armée devenue CRIMINELLE, BOURREAU de son propre peuple, a-t-on imposé Sékouba KONATÉ à la tête de la transition ? Il y a là quelque chose de mystérieux qui mérite éclaircissement.  M. Alpha CONDÉ lui-même prolonge le système Lansana CONTÉ, en emmenant dans ses bagages quelques éclopés de PARIS  alors en voie de clochardisation en France, pour les mettre ici, ou là, par exemple à la caisse nationale  de  Sécurité Sociale.  La Caisse est en faillite, mais son Directeur peut acheter   des appartements et pavillons dans la région parisienne et  dans la SARTHE.

NB : interrogation personnelle en marge de la question traitée :

Il y a trop d’opacité dans la gouvernance de M. Alpha CONDÉ. Par exemple : Pourquoi a t-il placé notre pays sous la tutelle de personnes étrangères ? Pensez-vous vraiment que M. Jacques DIOUF apporte quelque chose à l’agriculture en Guinée, alors qu’il ne l’a pas fait dans son propre pays, le SÉNÉGAL ? Que Tony BLAIR, chassé du pouvoir dans son pays  pour des mensonges criminels, peut devenir un saint au point de faire de la Guinée un paradis ?

Des dossiers sont interdits d’accès aux Citoyens Guinéens, mais accessibles à d’étranges »conseillers » maliens, burkinabès… Pourquoi ?
            

Mamadou Billo SY SAVANÉ (France)

Commentaires   

+4 #83 Nfamara 10-05-2017 01:29
Comolam c'est pourtant votre cousin Shams deen qui le premier à fait usage du terme"maître".dans une réaction précédente. Bouba semble être bien imprégné de secrets ultimes. Je suis curieux de savoir d'où AST tire les balafres sur ses tympans. A ce que je sache, cette pratique ne relève des us et coutumes des Malinkes. Éclairez ma lanterne ....De Alpha Toure le boucher à Karifa Toure le tailleur, en passant par Cheikh Sidi Mohammed le prédicateur, la confusion autour de la paternité du Fama ne fait que s' accentuer. Diantre! !!
Citer
0 #82 Thiémoko 05-05-2017 15:56
Èèèèèèèèèèh .................. Bouba !

Toute vérité n'est pas bon à dire. Allahou Hakibarou !
Citer
+3 #81 Bouba 04-05-2017 19:13
Mohamed Cissé, alias " Mohamed Touré ", fils d'Andrée Touré, ancienne femme de Sékou Touré, n'est pas l'homonyme du ROI MOHAMED V que des propagandistes ont tenté de diffuser en Guinée et dans la cour du Roi au Maroc.

Le fils d'Andrée Touré est dépositaire de deux prénoms dont le premier semble être méconnu à la majorité des guinéens.

En effet, " Sidi Mohamed Cissé ", alias " Mohamed Touré ", est l'homonyme du Cheik Sidi Mohamed, un MARABOUT nomade noir, originaire de la MAURITANIE.

Cheik Sidi Mohamed fut un " TALIBE " de Cheik Ahmadou Bamba Bâ, qui s'exila en Mauritanie après son retour triomphal de Gabon, pays où il fut déporté à la même période que l'Amamy Samory Touré.

En outre, Cheik Sidi Mohamed était un prédicateur qui venait s'installer à Kissidougou ( Albadaria ? ). L'hospitalité des sages de Kissidougou lui valut une épouse qui s'occupait de lui pendant chaque séjour. Cette épouse n'était autre que Minata, la mère d'Ahmadou Sékou Touré.

Contrairement aux Amara et Ismaël Touré, les témoignages concordent sur le fait que Sékou Touré ne fut point un fils Biologique d'Alpha Touré. D'où la question de savoir : était-il originaire de Kissidougou ou de Faranah ?

Ce flou juridique constituerait-il le motif qui a plongé Alpha Condé dans un dilemme en l'obligeant à invalider l'organisation de la fête de l'indépendance de notre pays dans la ville de Faranah, réputée être celle des origines de l'homme du 28 septembre 1958, qui présidera aux destinées de la Guinée du 2 octobre 1958 au 26 mars 1984 ?

Pourquoi ceux qui connaissent la véritable histoire relative à la filiation de Sékou Touré ont attendu l'organisation de ladite fête nationale dans plusieurs régions de notre pays avant d'annoncer la vérité à Alpha Condé ?

Sacrés sages de la Guinée !
Citer
-1 #80 Bouba 03-05-2017 13:08
Le Régime Révolutionnaire malien de Modibo Keita que l'on croyait être le plus intègre et le plus enraciné de l'Afrique noire indépendante, concocté pour défier la France et ses alliés après avoir abandonné le franc de l'UEMOA (CFA) pour réagir à tortcontre ce que Modibo qualifiera de " responsabilité de la France dans l'éclatement de l'éphémère Fédération du Mali ", fut renversé le 19 novembre 1968 par un petit groupe de militaires, dirigé par Moussa Traoré, un lieutenant et petit pantin d'Houphouët Boigny.

Le petit pantin de lieutenant promettra au peuple malien un avenir radieux qui consisterait en des réformes politiques patriotiques et profondes, notamment à l'instauration d'un système démocratique et d'un régime politique libéral.

Ainsi, la destruction des effigies qui symbolisaient le culte de la personnalité de Modibo à l'image de Mao, l'écroulement de ses milices populaires et la fermeture du camps de Kidal, symboles de la barbarie modiboyenne, mettront fin à la folie de ce autre prétendu descendant de Soundiata Keita.

Longtemps (16 ans ) avant Andrée Touré en Guinée, Houphouët Boigny utilisera les services de son Ambassadeur et de quelques soldats corrompus de l'armée malienne, pour demander à Mariama Keita, femme de Modibo Keita, d'empoisonner son mari en prison, moyennant bonheur et prospérité éternels.

Le dernier plat de " LAFIDI " de la dame Mariame Keita sera fatal au prisonnier Modibo Keita.

Pourtant, après l'éclatement de la fédération du Mali et pendant l'instauration de la Révolution culturelle dans le Soudan, rebaptisé la République du Mali, des personnalités célèbres dans le monde occidental, comme Jean Lecoultre, qualifiaient Modibo Keita, d'être un des leaders les plus prestigieux de l'Afrique indépendante.

Sacré Houphouët Bougny !
Citer
+7 #79 Goundoba 01-05-2017 17:18
SM, dis moi et ta petite soeur Lalam?
Citer
-11 #78 TRONKA 30-04-2017 22:48
@Nfamara
Savoir les groupes mandingues c'est bien mais savoir aussi et surtout que le terme ()que les lecteurs me pardonnent) est un terme proscrit sur un site de débat.

@gbassikolo
Une sensure manquée
Wa salam
Citer
+3 #77 Nfamara 29-04-2017 16:21
Lire plutôt votre démon d'idole.J"ai oublié le grand konia ainsi le Woulada.
Citer
+7 #76 Nfamara 29-04-2017 00:54
Mory Sylla, je maîtrise parfaitement l'histoire et la géographie de la Guinée, nul besoin de tenter de () les esprits des profanes, le canard est désigné par l'expression Dokou en Malinke. Toron, Bate, Hamana, Sankaran, Kouranko...constituent des provinces du grand Manding.
Citer
+4 #75 Nfamara 28-04-2017 23:29
Mory Sylla, cherchez à mûrir, la vacuité de vos propos est manifeste. Faites preuve d'honnêteté intellectuelle, en admettant que les individus cités dans mon commentaire précédent usent des pseudo. Autrement, ils auraient déclinés leur identité exacte...Aveuglé par la passion, vous êtes incapable de lire entre les lignes. Nfamara et Amara sont identiques. Sous couvert d'anonymat ou à visage découvert, nous denonceront sans répit ni état d'âme le régime satanique de démon d'idole.
Citer
-1 #74 Mory Sylla 28-04-2017 21:39
@mr. N'famara.
Ok.
Tronka=Dr. Solian Konaté. Tron c'est dans Komodou à Kérouané. Avant döku,qui vient de l'Anglais Duck,l'équivalent du terme canard en Français,le canard était connu sous le nom Tron kônô ou "l'oiseau de Tron. " Il vient de là.
Comolam=Condé Mohamed Lamine. Il l'a dit ici que son père l'appelle Comolam dépuis plus de 40 ans.
Shams Deen=Mouctar Condé. Shams Deen en Arabe c'est "le soleil de la foi." Il a étudié au Maroc où on parle l'Arabe.
N'Famara= Amara Lamini Bangoura,qui a déserté guinéeactu et vient se cacher sous un pseudo sur Gbassikolo pour parler dans le ton qui est sa marque déposée sans avoir le courage d'assumer ses propos.
Non je ne suis pas l'avocat de mr. Mohamed Touré ni de qui que ce soit. Je trouve simplement que le Premier Président ne mérite pas des indignités aussi abjectes surtout de la part d' individus qui n'ont pas le courage de s'assumer. C'est lâche.
Citer
-2 #73 Mory Sylla 28-04-2017 15:35
Pas de problemes.
Citer
+3 #72 Nfamara 28-04-2017 15:17
@Mory sylla, êtes vous André Madi ou son avocat? Quel honneur attribuer vous à Émile Cisse? Lorsque vous êtes dépourvu d'échappatoires, vous refuser de débattre avec ceux qui ont recours à des pseudonymes. Tronka n'est il pas un prête nom, Shams deen et Comolam ne sont pas sous couvert? La sagesse consiste à garder le mutisme lorsque l'on a rien à dire. Yèrelon kafissa soolondi. ..
Citer
0 #71 TRONKA 27-04-2017 20:55
@Mory Sylla
Manden Mory c'était juste une petite mise au point.
Bien de chose à Djibamin Condè.
Cordialement.
Citer
-5 #70 Mory Sylla 27-04-2017 19:35
Pardon,mes excuses.
C'est "Bouba"qui dit que Mohamed Touré serait le fils d'Émile Cissé,et non mr. K. Bah qui lui dit que Sékou était homosexuel. Qu'est ce qu'on aura pas entendu.
Je n'approuve pas les propos du sieur K. Bah mais Il ne pas l'accuser de ce qu'il n'a pas dit.
Il faut rendre à "bouba" ce qui appartient à "bouba",à savoir la paternité de ces propos qui se passent de toute qualification.
Citer
-6 #69 Mory Sylla 27-04-2017 19:26
Grand Tronka,
je me demande pourquoi tu gaspilles ton temps à repondre à ces togogninis inconnus.
Un individu qui n'a même pas le courage de s'identifier,est ce que c'est l'homme ça?? J'appelle ça irresponsabilité.
C'est un individu qui est malhonnête avec lui même d'abord,avant de l'être avec le monde. Quand tu dis je ne discute pas avec un tel individu qui ne s'identifie pas,leur sempiternelle alibi c'est "débattre les idées,et non les personnes."
Mais il ya une corrélation directe entre l'idée émise et la source de l'émission. C'est justement en connaissance de cette cause qu'ils agissent comme ils le font en se cachant,pour fuir la responsibilité de leurs propos le plus souvent ignobles. Sinon si tu crois sincerement que ce sont les idées qui importent et non la personne,alors pourquoi tu ne t'identifies pas pour que le monde sache qui parle?? Regarde ce soi disant k.ba qui écrit que Mr. Mohamed Touré serait le fils batard d'Émile Cissé. Il jette l'opprobe sur l'honneur à la fois du Président Sékou Touré,de Tantie Andrée,de Mohamed Touré et d'Émile Cissé. Donc il n'aura jamais le courage de s'identifier car ça lui permet de débiter des insanités tout en fuyant la responsibilité de ses propos. Qu'est ce qui te dit que ce soi disant Traoré n'est pas en réalité Alsény Makanéra ou Jean Marc Telliano??
Si toi Tronka tu dis Mory vraiment je ne veux plus de ta conversation,je jure que je vais respecter cette decision et tu ne me verras plus sur ton chemin. Mais eux tu leur dis célà,ils continuent à insister,c'est quelle manière de faire ça ?? Même si c'est Barack Obama qui me dit merde alors,je lui dirai merde alors à mon tour et la vie continue. Ya foyi.
Ne perds pas ton temps avec ça Kèmö.
Citer
+3 #68 TRONKA 27-04-2017 14:21
Traoré écrit:
**Vous remarquerez que certains ( M. Bangoura Youssouf, M. Sylla Mory, M. Tronka) sont très mal à l'aise dans la moindre contradiction et parfois disent " je ne réponds pas les cagoulés " ou évitent ne plus débattre ( c'est leur droit absolu que je respecte). **

Mr Traoré! Vous êtes mal placé pour une telle réflexion!
Je n'ai souvent pas l'habitude de revenir sur les petites histoires! Pas gratifiant! Je précise néanmoins qu'avant de faire chanter ramona à d'autres personnes, bien savoir que vous devriez bien prendre conscience que les réflexions peuvent divulguer parfois les défauts et imperfections de l'esprit. Effet miroir.(Pas du tout arrogant encore une fois).
Que vous soyez cagoulé ou pas peu importe, il y en a beaucoup d'autres cagoulés avec qui je débats. (Aucune arrogance)

A la place de formuler des remarques envers Youssouf, Mory et Tronka, il est essentiel que vous apprenez à vous poser aussi de bonnes questions.
Il n'y a pas bien longtemps, suite à une réponse que je vous ai faite(sur votre insistante demande), j'ai été traité d'ARROGANT à ma grande surprise par vous même. Tronka a des défauts comme tout le monde, mais Tronka défie quiconque sur ce site de justifier qu'il(Tronka) est arrogant.
Pour fermer ce chapitre qui devenait un peu vulgaire(nous devons nous respecter par nécessité culturelle et éducative), je vous ai dit merci.(preuve archivée).
Et vous voulez que je continue à vous agacer par mon arrogance décrétée illico par vous même! Pas évident même pour un trapéziste professionnel.

J'interviens parfois sur d'autres sites Africains( mon article:*contrefaçon médicamenteuse un danger silencieux*) a été publié sur un site Camerounais sur demande dudit site. Nous n'avons pas la même conception du débat que beaucoup de pays Africains. Difficile de débattre en Guinée sans interférence ethnique.

Si Youssouf, Mory et Tronka déclinent souvent les occasions de débat avec vous, posez vous de bonnes questions. Ne pas se poser de questions c'est risquer l'inertie intellectuelle.
(Hors je vous crois après tout, intelligent).
Wa Salam
Citer
0 #67 KeitaM 27-04-2017 02:53
Citation en provenance du commentaire précédent de Kaou Labe :
@ KeitaM ,
Vous faites surement une confusion .
Il ne s'agit pas , dans ce discours de Sekou , de la COMMUNAUTE FRANCOPHONE , mais de la COMMUNAUTE FRANCO-AFRICAINE ! Differents !
La contradiction est qu'il souhaite ( c'est lui qui le dit ) etre MEMBRE de cette COMMUNAUTE , et appelle a voter CONTRE cette meme COMMUNAUTE !
Pour le reste , nous sommes en accord .
Bien a vous !
NB :
Ce n'est pas d'avoir mene notre pays a l'independance ( il le fallait ) que je reproche Sekou . C'est CE QU'IL EN FAIT que je lui reproche .

@Kaou Labe
Bon, voyons les deux propositions, de De Gaulle et de AST:
1) de gaulle: communauté franco-africaine formée des États NON Indépendants.
2)AST: oui à la Communauté, mais des États Indépendants.
Pensez aux organisations des États Indépendants comme Commonwealth et Francophonie, vous verrez qu'il n'y a pas de confusion.
Cordialement.
Citer
+5 #66 Nfamara 26-04-2017 18:26
@Mr Traore! Les heritiers du Fama a l'image de leur maitre a pensee n'accordent aucune importance a l'instruction.Sous AST, l'infirmier etait medecin, l'instituteur ordinaire etait professeur, le demi frere aine, analphabete, se faisait appeler ingenieur agronome, a Faranah , le baccalaureat etait attribue aux sportifs et autres artistes. En 1975, le pays est confronte a une dissete,la police economique harcele et depouille les pauvres femmes, il y a penurie totale, c'est l'epoque du ndapata kaaba, de Filydabo, en attendant l'arrivee du bateau. Les plus belles filles sont selectionnees et reservees pour le protocol comme filles de joie. Les reunions hebdomadaires nocturnes obligatoires sur fond d'exactions des miliciens.Toutes les usines enumerees par M'bemba fonctionnaient a ralenti, aucune ne produisaient en conformite avec la capacite de production normale. Mieux, l'implantation de ces unites industrielles obeissait beaucoup plus a des arrieres pensees politiques qu'a un soucis de devedeveloppement integer . @Priere de bien vouloir faire preuve de moderation dans vos prises de positions, libre a vous de venerer le demon out de pactiser avec satan, je vous abstenez vous cependant de recourir aux propos en vous adressant a ceux avec lesquels vous soutenez des points de vue antimoniques. Je demeure favorable a l'adversite aussi longtemps qu'elle est emprunte de courtoisie.
Citer
0 #65 Kaou Labe 26-04-2017 16:34
@ KeitaM ,
Vous faites surement une confusion .
Il ne s'agit pas , dans ce discours de Sekou , de la COMMUNAUTE FRANCOPHONE , mais de la COMMUNAUTE FRANCO-AFRICAINE ! Differents !
La contradiction est qu'il souhaite ( c'est lui qui le dit ) etre MEMBRE de cette COMMUNAUTE , et appelle a voter CONTRE cette meme COMMUNAUTE !
Pour le reste , nous sommes en accord .
Bien a vous !
NB :
Ce n'est pas d'avoir mene notre pays a l'independance ( il le fallait ) que je reproche Sekou . C'est CE QU'IL EN FAIT que je lui reproche .
Citer
0 #64 Mory Sylla 26-04-2017 16:02
Wala Bangourakè,naki nara.
C'est un complexe qu'ils veulent sournoisement installer en toi. Pour te pousser a te mettre toi même les chaines autour de ton cerveau pour t'auto-exclure du débat car tu craindrais alors leurs petites remarques assassines d'exclusion:" tais toi;ignorant;tu es preoccupé par ton ventre;sac de riz ou de fonio;;gnatiri possa..."
C'est pourquoi ils t'encourageront dans la docilité qui tue l'homme en toi car ils ont besoin de cet état d'esprit docile et naif pour injecter le poison du complexe en toi. Bientôt tu t'excluras toi pour laisser l'affaire entre les "diplomés et experts" qui auront alors un boulevard ouvert pour deverser les immondices de contreverités qui aura alors valeur de version officielle car les Youssouf Bangoura n'auront pas contesté célà.
Tu es la sentinelle du peuple. Ne dors pas.
C'est à toi que ton leader Sékou Touré a confié ce peuple avant de partir.
Citer
-5 #63 foulou 26-04-2017 14:18
Citation en provenance du commentaire précédent de Youssouf Bangoura :

J'ai plusieurs fois dit, je peux ne pas avoir le même diplôme que X ou Y sur ce forum mais je ne peux ne pas avoir suffisamment des mots pour boxer, je défendrai vaille que vaille mes idées et je monterai sur le ring à chaque fois que cela est nécessaire . Personne n'a le monopole de l'intelligence et de la connaissance comme on le dit et aussi pour aligner les mots en français, on a pas besoin d'être VOLTAIRE ou HUGO . On a tous appris à l'école comment construire une phrase .


C'est une bonne reponse que tu as donne a ton Sylla khame. Ne sois pas le fauve qu'il veut que tu deviennes. S'il veut livrer un combat, qu'il prenne ses propres gangs et monte sur le ring. De toute facon, je ne sais meme pas de quoi il s'inquiete. Pour avoir debattu avec toi pendant des annees sur guineeactu et gbassikolo, je sais que s'il y a une chose sure chez toi c'est la constance de ton positionnement. Perso, je pense que tes idees sur la Guinee d'aujourd'hui et celle d'hier sont totalement erronnees et tes arguments me laissent souvent pantois (comme citer youtube comme preuve irrefutable), mais je ne vois pas au nom de quoi tu devrais te soumettre intellectuellement. C'est le contraste des idees et des approches qui rend le debat interessant. C'etait le secret du succes de guineeactu et c'est aujourd'hui la raison de la place de No 1 du debat qu'occupe gbassi. Evidemment s'il ne tenait qu'a ton Sylla Khame, vous seriez en petit comite ici, entre adorateurs de Sekou Toure et amoureux d'Alpha Conde. Dommage pour lui: les amoureux de l'opposition d'hier et d'aujourd'hui sont aussi de la partie. Il faut s'y faire ou rester chez soi.
Citer
+6 #62 KeitaM 26-04-2017 13:43
Citation en provenance du commentaire précédent de Le Forgeron :
[quote name="KeitaM"]
D'où aujourd'hui je n'exclus plus que AST a été mis devant des faits accomplis, y compris par son entourage. Parler de l'intelligence de AST est non sens, la raison étant la chose la mieux partagee au monde. Si l'Homme manquait d'intelligence, le jugement ne devait pas exister. La
Toutes les fois que la morale est mise à rude épreuve, il me revient de la proteger. Non KeitaM Le Faama d' Afircain était le responsable suprême de sa revolution c.à d. que même Dieu était au dessous de lui.Donc on ne peut le mettre qu' une seule foi devant un fait accompli sans qu' il ne tire sa consequence. Ses larons aiment souvent placer cet argument, qui ne tient plus, pusique à plusieurs reprises -selon eux- il a été mis devant de fait accomplis sans qu' il ne reagisse.

C' est indigne de sa part de laisser des miliciens en son nom souiller une nourrisse: c' est le retrait d' un paquet de sucre sous le pagne d' une nourrisse, qui a declenché la revolte des femmes contre son regime. C' est indigne de sa part de pendre des guinéens et inviter des primairiens à assister à ce spectacle. C' est indigne de sa part -à cause d' une coutûme negrière (avoir peur du Nèèma)- d' assassiner des guinéens et refuser de restituer les corps aux ayant droits pour leurs donner une sépulture.

Il se contredit: même l' idiot sait que le pauvre ne peut pas vivre dignement. L' expérience prouve que le pauvre est plus apte être malhonete (indigne) que le riche.

Le Forgeron, qui préfère l' opulence par le travail (esclavage), que la pauvreté dans la dictature


@Forgeron,
Vous savez la politique est différente de la manipulation du fer, qui est inanimé. Au tant d'homme autant d'idées dit on. Rappelez vous que des partisans du très pacifiste Gandhi ont utilisé la violonce lors de leur révolution. Lors des precedentes élections présidentielles en Iran, le candidat du guide suprême a perdu. Et même le Prophète a travaillé avec des personnes qui ne partageaient pas ses idées. En plus, quand on est sur plusieurs fronts, on se donne forcément des priorités. Ici je parle de la cohérence de ses discours et non de crimes commis par le regime PDG et le cas de Komandian Keita est bien illustratif. Par ailleurs,cessez de comparer colonisation et dictature. Meme au prix du sang, rien ne vaut la liberté. La colonisation est un crime qui a souillé la dignité de l'Homme noir.
Citer
0 #61 KeitaM 26-04-2017 12:36
Citation en provenance du commentaire précédent de Kaou Labe :
@ KeitaM
Mon frère ,
Vous ne trouvez aucune contradiction en Sekou dans ses discours !
Je vous suggere de lire ou d'ecouter son discours du 25 AOUT 1958 , en prelude du referendum , a l'occasion de la visite de DE GAULLE a Conakry .
Ensuite , faites la meme chose avec celui de DE GAULLE , 4 jours avant , le 21 AOUT , a BRAZZAVILLE .
Je vous garantis , que vous vous demanderez POURQUOI LA GUINEE A VOTE NON !
Absurde !
Juste un extrait :
De Gaulle affirme :
" A l'interieur de cette COMMUNAUTE , si quelque Territoire , au fur et a mesure des jours se sent en mesure d'exercer toutes les charges , tous les devoirs de l'INDEPENDANCE , eh bien , il lui appartiendra d'en decider par son assemblee elue , et ensuite , par le referendum de ses habitants . Apres quoi , la Communaute en prendra acte et un accord reglera les conditions des transferts entre le Territoire qui assumera son independance , et suivra sa route , et la communaute elle meme " ! ( C'est ce qu'ont fait les autres pays )
Sekou , quant a lui , dans ses envolees devenues legendaires , affirme , a Conakry , en oubliant que ce qu'il exige EST DEJA dans le projet de constitution de la communaute :
" Nous ne renoncons pas et ne renoncerons jamais a notre DROIT legitime et naturel a l'independance . Nous ne confondons pas non plus la jouissance de ce DROIT a l'independance avec la SECESSION d'avec la France , a laquelle nous entendons restes lies et collaborer a l'epanouissement de nos richesses communes . Nous serons citoyens africains , membres de la COMMUNAUTE FRANCO-AFRICAINE " .
Remarque :
Et pourtant La Guinee a dit NON a cette COMMUNAUTE !
Mon Frere KeitaM , SEkou etait versatile !
Bien a vous .

@Kaou Labe,
Je ne vois pas la contradiction dans ce discours de AST. Car depuis la Guinée est devenue un pays INDÉPENDANT et Appartient toujours à la Communauté Francophone. C'est l'idéal serait qu'on enseigne nos langues pour marquer plus notre indépendance. C'est mon avis.
Cordialement.
Citer
+4 #60 Youssouf Bangoura 26-04-2017 10:08
SYLLA KHAME,
merci, je tiens juste à te dire que je resterai moi-même jusqu'à YÔTÖ comme on le dit chez nous . J'ai tenu tête sur GUINEEACTU à d'autres qui se prévalaient connaitre tout et qui voulaient imposer leur vérité de la GUINEE aux autres, ça n'a pas marché . Personne ne réussira ( même ALBERT EINSTEIN le plus grand cerveau de ces 5 derniers siècles s'il était encore en vie ) à me faire changer d'avis et de perception sur le combat qu'a mené le grand homme qui était SEKOU TOURE . Et personne ne réussira aussi à déformer l'histoire vraie de cette GUINEE de 1950 à 1984 car, nous aussi, mêmes si on était pas là à l'époque, nous avons écouté attentivement de CONAKRY ( le lieu principal des faits ) jusqu'à dans nos villages profonds certains témoins oculaires qui nous ont détaillé point par point le combat de SEKOU TOURE jusqu'à l'obtention de l'indépendance guinéenne . A Boulbinet, mon homonyme m'a dit que dans les années 50, SEKOU TOURE était une étoile filante, que tout le monde voulait être son ami, que son combat contre le colonialisme a très vite été accepté et par les femmes et par les jeunes .Ces faits sont indéniables et ne peuvent être modifier par qui que ce soit . Ils peuvent monter, descendre, inventer des mensonges qu'ils veulent, ils ne réussiront jamais .
J'ai plusieurs fois dit, je peux ne pas avoir le même diplôme que X ou Y sur ce forum mais je ne peux ne pas avoir suffisamment des mots pour boxer, je défendrai vaille que vaille mes idées et je monterai sur le ring à chaque fois que cela est nécessaire . Personne n'a le monopole de l'intelligence et de la connaissance comme on le dit et aussi pour aligner les mots en français, on a pas besoin d'être VOLTAIRE ou HUGO . On a tous appris à l'école comment construire une phrase .
Citer
-5 #59 Mamadou Billo SY SAV 25-04-2017 22:01
Pour Monsieur T. DIALLO(post#57).Si vous réussissez à ce que je comprenne ce que vous écriez, je réponds sans tarder. C'était le cas. Je ne suis pas très "doué", je ne comprends que de simples explications.

Je ne suis pas immense, puisque je ne mesure que 1 mètre et 50 centimètres, peut-être même 1.49 m. Mais je te remercie de me trouver immense.
Citer
+10 #58 Mory Sylla 25-04-2017 21:47
@moussé Mamadouba,
ce n'est pas une question de se soumettre à y ou de s'aplatir devant W. Les Guinéens sont libres dépuis que le Rouge-Jaune-Vert a été hissé sur le toit de ce pays.
C'est plutôt une question de liberté d'opinion.
L'opposition mediocre en Guinée,et ses affidés éssaient toujours de justifier leurs échecs rétentissants times and again,par des arguments irrationels. Sur ce forum ici des éléments égarés,qu'il ne faut même pas citer les "noms" ont usé de toutes sortes de subterfuges de bassesse pour justifier les débâcles de leurs candidats ici,y compris l'argument fallacieux de "sac de riz" pour discrediter un Bangoura. Qui n'a pas lu ça ici??
Je suis d'ailleurs surpris que ce français de Baron Soumah ait manqué du courage de dénoncer célà en son temps. C'est maintenant qu'il se reveille de son long sommeil pour absoudre ceux qui lançent la pierre et s'insurge contre célui qui dénonce ceux qui lançent la pierre.
J'ai dit que confronter à ce genre d'arguments misérables,éhontés et avariés d'ignorance ou de denhrée alimentaire,Youssouf Bangoura a l'occasion rêvée de rémettre les pendules à l'heure.
Toute cette tentative de minimiser le monsieur n'a d'autre raison que son independence d'esprit et so réfus proclamé haut et fort de prendre part au bal des sorciers autour de la mémoire d'un leader comme Sékou Touré,qui est son leader et le leader du peuple de Guinée.
C'est une volonté déliberée d'humilier le monsieur pour le pousser à s'autocensurer. Je lui dit que ce n'est pas vrai car ceux qui le poussent sur ce chemin ne sont pas infaillibles eux non plus,même s'ils se donnent cette illusion pour des raisons qu'ils sont les seuls à savoir. Si Bangoura contre-attaque vigoureusement,sans pitié aucune, avec les armes de la vérité,ces éléments vont fuir car leur forteresse en banco de contrevérités ne manquera pas de s'écrouler.
Personne n'a le monopole du savoir. Mon objectif est que célà rentre dans l'esprit de mon frère Bangoura pour qu'il comprenne une bonne fois pour toute qu'il n'a jamais a se soumettre aux caprices d'éléments au bord du jubilé.
Ce n'est rien d'autre à part ça.
Citer
0 #57 T.Diallo 25-04-2017 21:00
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamadou Billo SY SAV :
Pour Monsieur T.DIALLO(Post#29).


".....Le sujet autour d'un 3ème mandat pour AC domine l'actualité en Guinée. Vous êtes membre de la direction de l'UFR.
Ma première question est:
Votre parti est il pour ou contre un 3ème mandat de AC?
Ma deuxième question est:
Personnellement êtes vous pour ou contre un 3ème mandat de AC?......".

Vous voyez Monsieur T. DIALLO ! Je ne sais pas faire le malin. Quand je ne comprends pas, je le dis ouvertement, peut-être même maladroitement. Mais je suis incapable de faire semblant. J'ai bien compris vos deux questions:

1°. L'U.F.R. est totalement, farouchement hostile au troisième mandat. Je vous réponds en connaissance de cause. Mais un parti politique ne va pas se mettre à combattre un acte, ou une parole qui n'a pas connu le moindre début d'un commencement. Par ailleurs, l'intéressé, Alpha CONDÉ lui-même évite soigneusement d'en parler. A l'U.F.R., nous ne prêtons pas d'intention à AC, ni à aucune autre personne. Nous attendons un fait, ou une déclaration de A.C. susceptible d'aller dans le sens que vous évoquez. Nous sommes extrêmement vigilants. Mais nous ne faisons pas de procès d'intention. Pour vous et pour d'autres, nous ne sommes pas aussi naïfs que vous l'imaginez.

Retenez ceci : l'U.F.R. combattra par tous les moyens, sans exception, toute tentative de se fabriquer un 3ème mandat.

2°. Je crois qu'il faut mal me connaître, ou ne même pas me connaître du tout, pour imaginer une seule seconde que je puisse être favorable à un troisième mandat de kôtô Alpha CONDET. Voilà.

Maintenant, ceux et celles qui veulent dénigrer SIDYA ou l'U.F.R. répandent des rumeurs évidemment mensongères que SIDYA serait d'accord pour un troisième pour Alpha CONDÉ. Rumeurs parfaitement idiotes. Pourquoi préférerait-il un mandat pour Alpha, et pas pour lui ? Soyons sérieux. N'écoutons pas des fariboles.

Vous voyez M. T. DIALLO ! Je réponds quand je comprends. Je ne méprise jamais personne, car je considère que ne pas répondre à une personne qui vous est posée une question, c'est du mépris, que je ne supporte pas. Évidemment je réponds, à condition que je comprenne.


Hahahaha! Content pour vous et trop fier de moi-même!!! J'ai réussi à me faire comprendre par l'immense Mr Sy Savané!!!

Par ailleurs, je trouve que vos réponses ont le mérite d'être claires et limpides. Je ne m'attendais vraiment pas à une position aussi tranchée. C'est rassurant et réjouissant! Je dis sincèrement bravo à vous et à l'UFR. Merci!
Citer
-4 #56 Traoré 25-04-2017 20:30
@ M. Shamsdeen
Je pense que vous ne m'avez pas bien compris ou mal compris mon cris de coeur.
Il n'y a pas de baromètre ou critères pour définir " l'intelligence " à mon avis car chaque personne a un génie qui un sommeil en lui, il suffit qu'il soit orienté dans ce domaine au bon moment et avoir des occasions de s'épanouir.

Je ne parle pas ou ne traite personne d'être moins intelligent dans mes écrits.

NB: Ce que je déplore et dénonce c'est le fait que nous nous insultons dans les différents échanges alors que nous sommes tous guineens avant tout.
Quelque soit la déformation de l'histoire rapportée par X que
Y juge inexacte, est ce que cela vaut la peine de tenir des propos déplacés et infâmes ?
À mon avis, nous sommes sur un terrain où nous débattons et que chacun puisse s'exprimer en argumentant sans offenser l'autre.

Vous remarquerez que certains ( M. Bangoura Youssouf, M. Sylla Mory, M. Tronka) sont très mal à l'aise dans la moindre contradiction et parfois disent " je ne réponds pas les cagoulés " ou évitent ne plus débattre ( c'est leur droit absolu que je respecte).

Avez vous été sûrement sur des forums de discussion de certains pays africains et vous trouverez un décalage total avec les nôtres.

Que chacun essaie de défendre ses idées sans l'usage des mots grossiers car nous sommes quand même des adultes de surcroît à mon avis.

Celui qui comptait les noms des Ministres issus d'une seule région est égal à lui même, en tout cas, je suis à des années lumière de sa pensée sélective sur la guinée. Au risque de me tromper je sais de qui vous parlez

Je ne donne de leçons de conduite à personne et je ne me permettrai jamais.
Merci
Citer
+3 #55 shams deen 25-04-2017 19:15
@ Traore

Le devoir premier de toute personne ayant ou pas un niveau académique est de dire la VERITE en toute circonstance.
Lorsqu’on n’a pas le courage de dire ce qui est vrai et donc inattaquable on peut bien se taire pour ne pas avoir à faire à des gens de moindres niveaux mais qui ont ete témoins de ce que vous dites.
Je pense que le problème entre ceux qui se présentent comme bardés de diplômes et les autres viennent de là-bas.
Il n'y a qu'en GUINEE ou on peut rencontrer un universitaire qui a le meme niveau d'analyse qu'un analphabète.
En 2007 lorsque KOUYATE a former son gouvernement de 18 membres avec 9 venant d’une seule et meme région nous avons été témoins de création de calculatrice ethnique par le fait d’un monsieur qui dont les œuvres sont dans les écoles.
Est-ce que cette personne est mieux qu’un petit cireur a qui on a fait croire que sa condition résulte d’une ségrégation.
Pour moi j’ai plus de respect pour un analphabète qu’un type pareil.

Par ailleurs ,note qu'en lieu et place des intérêts financiers un Etat construit les usines et autres infrastructures parce qu'il pense que son intérêt a lui est la satisfaction de la population.
Ou bien c'est du gâchis le fait qu'un Etat construit une route qui n'est pas péage.
C'est la réponse a votre question concernant les usines citées par MBEMBA dans l'autre topic.

ENTA a été fermée par les militaires pour importer les allumettes et AIR GUINÉE a été saccagée pour que l'on prennent les avions d'autres pays.
Je ne sais pas avec ce raisonnement comment vous allez obliger un analphabète d'avoir une once de respect pour vous.
Citer
-4 #54 Comolam 25-04-2017 17:57
Pour ceux disent n'importe quoi, et se plaisent à noicir le tableau Guinée, voilà une récente étude sur l'attractivité des pays Africain duran les 3 dernières années!

L GUINÉE CLASSÉ 8 IÈME PAYS LE PLUS ATTRACTIF EN AFRIQUE, CES 3 DERNIÈRES ANNÉES, SUR LES 55 PAYS, LA CÔTE D'IVOIRE 11 ET LE SÉNÉGAL 15!

Selon (Agence Ecofin) - L’étude de Quantum Global, qui évalue l’attractivité des pays africains pour les investissements internationaux, a comparé ses chiffres 2016 à ceux de 2013, 2014 et 2015.
Citer
+5 #53 Mamadou 25-04-2017 17:31
Quelque part @Mory Sylla n a pas tort de refuser la soumission inconditionnelle aux intellectuels. Je ne rentre pas ds certaines polémique que je trouve inutiles. @Youssouf Bangoura doit avoir un respect certain pr son aîné sinon tt le monde sait qu il se défend tt seul. Je voudrais savoir ce que c est qu un intello. Est ce le barde de diplômes, l éloquent, l homme de culture, l homme de métier, le militant de parti partial...? À mon avis l intellectuel organique est celui qui affronte le statu quo desctructif pr proner des solutions idoines et dote d une pluralité d intelligences. J ai vu des diplômes socialement bêtes et arrogants. Des gens peu instruits comme feu Souleymane Kante, auteur de l alphabet N ko, étaient de vrais intellos. Ne me dites pas que ces profs qui vendent des notes a l université st des intellectuels. Super Bobo n est pas instruit mais il serait absurde de le traiter comme un inculte. L erreur que commettent ce qui st senses être intellectuels c est d être arrogants et très difficiles à vivre. Science sans conscience....Wole Soyinka est pr moi un intellectuel. Socrate était quasiment un clochard qui aurait fait un piètre politicien. Idem pour un génie comme Einstein. Patrice Talon avec son DEUG a lamine l agrégé Lionel Zinsou. Sur le terrain vu sa fortune il applique mieux les théories économiques. Je préfère de loin un analphabète intelligent à un "intellectuel " arrogant et impossible à vivre.
Citer
+1 #52 Kaou Labe 25-04-2017 16:57
@ KeitaM
Mon frère ,
Vous ne trouvez aucune contradiction en Sekou dans ses discours !
Je vous suggere de lire ou d'ecouter son discours du 25 AOUT 1958 , en prelude du referendum , a l'occasion de la visite de DE GAULLE a Conakry .
Ensuite , faites la meme chose avec celui de DE GAULLE , 4 jours avant , le 21 AOUT , a BRAZZAVILLE .
Je vous garantis , que vous vous demanderez POURQUOI LA GUINEE A VOTE NON !
Absurde !
Juste un extrait :
De Gaulle affirme :
" A l'interieur de cette COMMUNAUTE , si quelque Territoire , au fur et a mesure des jours se sent en mesure d'exercer toutes les charges , tous les devoirs de l'INDEPENDANCE , eh bien , il lui appartiendra d'en decider par son assemblee elue , et ensuite , par le referendum de ses habitants . Apres quoi , la Communaute en prendra acte et un accord reglera les conditions des transferts entre le Territoire qui assumera son independance , et suivra sa route , et la communaute elle meme " ! ( C'est ce qu'ont fait les autres pays )
Sekou , quant a lui , dans ses envolees devenues legendaires , affirme , a Conakry , en oubliant que ce qu'il exige EST DEJA dans le projet de constitution de la communaute :
" Nous ne renoncons pas et ne renoncerons jamais a notre DROIT legitime et naturel a l'independance . Nous ne confondons pas non plus la jouissance de ce DROIT a l'independance avec la SECESSION d'avec la France , a laquelle nous entendons restes lies et collaborer a l'epanouissement de nos richesses communes . Nous serons citoyens africains , membres de la COMMUNAUTE FRANCO-AFRICAINE " .
Remarque :
Et pourtant La Guinee a dit NON a cette COMMUNAUTE !
Mon Frere KeitaM , SEkou etait versatile !
Bien a vous .
Citer
+2 #51 Comolam 25-04-2017 15:52
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamadou Billo SY SAV :
Pour Comolan post#42:

Je ne peux pas répondre pour CELLOU, parce que je ne sais pas. Mais pour SIDYA, je peux répondre, même si je ne suis pas son porte-parole. Vous prenez des cas par exemple LIBRAPORT:

SIDYA a été exproprié du terrain au bord de la mer en face de l'ancien "PAILLOTE" au quartier dit KAMERUN. par Lansana CONTÉ. Sidya et ses associés y avaient fait d'importants travaux d'aménagement(remblai) pour gagner de l'espace sur la mer.

C'est alors que Lansana CONTÉ, tout d'un coup a éprouvé de l'intérêt pour ce terrain sous des prétextes divers. Et puisqu'il était le Chef tout-puissant, il a ordonné à son administration de donner à Sidya la place du magasin" LIBRAPORT" comme dédommagement. Je précise qu'à l'époque, je ne me rappelle plus précisément à quelle date, mais c'était les années après 1985, mais bien avant 1992. Donc cela n'a strictement rien à avoir avec la Fonction politique (PM) qu'il occupera bien plus tard, c'est-à-dire au milieu de l'année 1996.

Je pourrais continuer à donner des explications, citer des personnalités guinéennes qui m'ont affirmer qu'en ce qui concerne Sidya, on lui fait un mauvais procès.

Alors ici, je ne veux convaincre personne, je fais état de ce qui s'est passé et que je sais. Pour le reste, je ne vais pas vous dire que SIDYA est un saint. Moi-même je ne prétends pas l'être.

Dites-moi Monsieur COMOLAN, qui êtes-vous ? ( Si ma question vous indispose, abstenez-vous d'y répondre).


@ MBSS;

Oui, c'est bien ça, on le donne un bien public, appartenant à tous en échange pour un domaine maritime appartenant à l'État-

Et son domicile privé de la Minière qui appartient aussi à l'État, occupé par Horoya bande, expproprier par Mr Sydia Touré en 1997 étant PM, au dire de Sydia, c'est le feu Gl Lansana Conté, qui l'aurait attribuer, comme tout les autres ministre de son gouvernement et bien avant lui, avaient droit à un domaine + une ligne de crédit, mais les terrains viege !

Une sorte de loi d'airain , de ses politiciens, assoiffer les masses pour engraisser l'infime infâme oligarchie.

Je suis guinéen comme vous, quel est intérêt??
Citer
0 #50 Traoré 25-04-2017 15:27
Citation en provenance du commentaire précédent de Baren SOUMAH :
Citation en provenance du commentaire précédent de Mory Sylla :
@Baron Soumah,
ne me forcez pas à être désagréeable avec vous avec vos insinuations sans téte ni queue parce que la délation est votre métier.
Je m'addressais à Youssouf Bangoura.
Je suis de Boffa. Regardez sur la carte de la Guinée c'est où. Je ne suis pas de votre monde absurde.
À votre prochaine provocation infondée,vous n'allez pas aimer ce qui va suivre.

Mory,
Il n'y a aucune insinuation, je vous ai juste cite. Si a votre age, vous en êtes toujours a menacer les autres d'injures, croyant ainsi les faire taire, alors je vous attends de pieds ferme pour vous remettre a votre place. La Seule raison plour laquelle je ne répondais pas à vos injures etait que je pensais que vous etiez un adolescent a cause de la puerilite de vos reactions.
De tous ceux qui commentent ici, vous êtes certainement le plus immature. Et si vous êtes soussous comme vous l'insinuez (ce qui reste a verifier), je suis surpris par l'autoflagellation dans votre reponse a Youssouf Bangoura. Pourquoi promouvoir les pires cliches sur soi meme et sur les siens?


M. Soumah Baren, svp pour l'amour de notre créateur, de vos deux chers parents ne repondez pas aux provocations et insultes de caniveaux.

Vouloir courir nu apres un fou nu, les gens risquent de vous confondre

Je suis sidéré et inquiet à la fois par vulgarité primaire de bon nombre de nos compatriotes sur des differents sites de discussion d'où mon pessisme pour notre cher pays à nous tous et à nos descendants.

J'apprecie les différents échanges entre les sieurs MBSS, Kaou Labé, Foulou, M.Baren Soumah, M. BOKOUM, Goundoba, M. Diallo Telly, M. Bangus, M. Nfamara ,.... malgré ces differents contributeurs de GBASSIKOLO aient differentes obédiences politiques mais ils sont toujours "COURTOIS LES UNS ENVERS LES AUTRES " et sont toujours prêts à essayer de repondre aux interpellations dans la plus grande amabilité.
Vos sang froids et l'absence de toute utilisation vulgaire dans vos reponses malgré les multiples provocations forgent respect et administration.

Je pose cette question à toute personne sur ce site susceptible de me donner une explication ( cet article du Doyen MBSS en dit long) sur un fait uniquement entre les guineens :

1) Pourquoi aimons nous insultés les aînés et de surcroît ceux qui ont un niveau académique de haut niveau ?

1a) Est ce phénomène est singulier en Guinée ?

NB: Je précise que
je n'ai ni connu et ni rencontré ces différentes personnes citées dans mon post.
Citer
0 #49 Mory Sylla 25-04-2017 13:43
Oui,c'est ca.
Et vous vous êtes certainement le plus mature de tous les contributeurs de tous les forums sur les planètes Terre et Jupiter. Porèèè!!!!
Je n'ai que faire de vos propos ad hominems.
Bientôt le "prix Alpha Condé de la maturité" pour mr. Mature Soumah.
Les Terriens,et même les Martiens qui viennent sur Gbassikolo,vous lisent entrain de retourner les Sékou Touré et autres Lansana Conté de toutes les façons ici.
Je ne suis pas Soussou ni Malinké encore moins Bassari. Je suis un Guinéen qui ne vit pas dans vos carcans tribaux.
Vous dites que je distribue des quolibets? Quand je lis célà,je ris. C'est la preuve de votre pusillanimité car vous n'osez pas votre "sémâ" Madina Goundoubo dont l'évocation du simple nom vous fais prendre vos jambes à votre cou car elle vous terrorise. Un père de famille qui prend ses jambes à son cou sur Vassikolo. Quelle image!!!!
Vos interventions sont dévalués à mes modestes yeux.
Je demande la fin sans délai de cet échange sans saveur.
Citer
+1 #48 Le Forgeron 25-04-2017 10:47
Citation en provenance du commentaire précédent de KeitaM :

D'où aujourd'hui je n'exclus plus que AST a été mis devant des faits accomplis, y compris par son entourage. Parler de l'intelligence de AST est non sens, la raison étant la chose la mieux partagee au monde. Si l'Homme manquait d'intelligence, le jugement ne devait pas exister. La Guinée est une famille.


Toutes les fois que la morale est mise à rude épreuve, il me revient de la proteger. Non KeitaM Le Faama d' Afircain était le responsable suprême de sa revolution c.à d. que même Dieu était au dessous de lui.Donc on ne peut le mettre qu' une seule foi devant un fait accompli sans qu' il ne tire sa consequence. Ses larons aiment souvent placer cet argument, qui ne tient plus, pusique à plusieurs reprises -selon eux- il a été mis devant de fait accomplis sans qu' il ne reagisse.

C' est indigne de sa part de laisser des miliciens en son nom souiller une nourrisse: c' est le retrait d' un paquet de sucre sous le pagne d' une nourrisse, qui a declenché la revolte des femmes contre son regime. C' est indigne de sa part de pendre des guinéens et inviter des primairiens à assister à ce spectacle. C' est indigne de sa part -à cause d' une coutûme negrière (avoir peur du Nèèma)- d' assassiner des guinéens et refuser de restituer les corps aux ayant droits pour leurs donner une sépulture.

Il se contredit: même l' idiot sait que le pauvre ne peut pas vivre dignement. L' expérience prouve que le pauvre est plus apte être malhonete (indigne) que le riche.

Le Forgeron, qui préfère l' opulence par le travail (esclavage), que la pauvreté dans la dictature
Citer
+7 #47 Baren SOUMAH 25-04-2017 09:41
Citation en provenance du commentaire précédent de Mory Sylla :
@Baron Soumah,
ne me forcez pas à être désagréeable avec vous avec vos insinuations sans téte ni queue parce que la délation est votre métier.
Je m'addressais à Youssouf Bangoura.
Je suis de Boffa. Regardez sur la carte de la Guinée c'est où. Je ne suis pas de votre monde absurde.
À votre prochaine provocation infondée,vous n'allez pas aimer ce qui va suivre.

Mory,
Il n'y a aucune insinuation, je vous ai juste cite. Si a votre age, vous en êtes toujours a menacer les autres d'injures, croyant ainsi les faire taire, alors je vous attends de pieds ferme pour vous remettre a votre place. La Seule raison plour laquelle je ne répondais pas à vos injures etait que je pensais que vous etiez un adolescent a cause de la puerilite de vos reactions.
De tous ceux qui commentent ici, vous êtes certainement le plus immature. Et si vous êtes soussous comme vous l'insinuez (ce qui reste a verifier), je suis surpris par l'autoflagellation dans votre reponse a Youssouf Bangoura. Pourquoi promouvoir les pires cliches sur soi meme et sur les siens?
Citer
+2 #46 Mamadou Billo SY SAV 25-04-2017 09:16
Pour Comolan post#42:

Je ne peux pas répondre pour CELLOU, parce que je ne sais pas. Mais pour SIDYA, je peux répondre, même si je ne suis pas son porte-parole. Vous prenez des cas par exemple LIBRAPORT:

SIDYA a été exproprié du terrain au bord de la mer en face de l'ancien "PAILLOTE" au quartier dit KAMERUN. par Lansana CONTÉ. Sidya et ses associés y avaient fait d'importants travaux d'aménagement(remblai) pour gagner de l'espace sur la mer.

C'est alors que Lansana CONTÉ, tout d'un coup a éprouvé de l'intérêt pour ce terrain sous des prétextes divers. Et puisqu'il était le Chef tout-puissant, il a ordonné à son administration de donner à Sidya la place du magasin" LIBRAPORT" comme dédommagement. Je précise qu'à l'époque, je ne me rappelle plus précisément à quelle date, mais c'était les années après 1985, mais bien avant 1992. Donc cela n'a strictement rien à avoir avec la Fonction politique (PM) qu'il occupera bien plus tard, c'est-à-dire au milieu de l'année 1996.

Je pourrais continuer à donner des explications, citer des personnalités guinéennes qui m'ont affirmer qu'en ce qui concerne Sidya, on lui fait un mauvais procès.

Alors ici, je ne veux convaincre personne, je fais état de ce qui s'est passé et que je sais. Pour le reste, je ne vais pas vous dire que SIDYA est un saint. Moi-même je ne prétends pas l'être.

Dites-moi Monsieur COMOLAN, qui êtes-vous ? ( Si ma question vous indispose, abstenez-vous d'y répondre).
Citer
0 #45 Mory Sylla 25-04-2017 06:45
@Baron Soumah,
ne me forcez pas à être désagréeable avec vous avec vos insinuations sans téte ni queue parce que la délation est votre métier.
Je m'addressais à Youssouf Bangoura.
Je suis de Boffa. Regardez sur la carte de la Guinée c'est où. Je ne suis pas de votre monde absurde.
À votre prochaine provocation infondée,vous n'allez pas aimer ce qui va suivre.
Citer
0 #44 Comolam 25-04-2017 05:50
La Guinée classée 8eme / 54 pays en Afrique.

Attractivité : les pays africains qui ont le plus progressé sur les 3 dernières années selon Quatum Global
(Agence Ecofin) - L’étude de Quantum Global, qui évalue l’attractivité des pays africains pour les investissements internationaux, a comparé ses chiffres 2016 à ceux de 2013, 2014 et 2015.

Lire aussi : 21/04/2017 - Classement 2017 des pays africains les plus attractifs pour les investisseurs, selon Quantum Global Research Lab.

Il apparaît qu’en 3 ans, 24 pays africains ont progressé, certains dans des proportions importantes, comme le Swaziland, Djibouti, le Rwanda, Sao Tomé, le Burkina Faso, la Tanzanie, l’Ouganda ou encore la Guinée.
Citer
-4 #43 Comolam 25-04-2017 05:28
Je cite mon Homo Mr LT " Ceux-la qui ont pillé notre économie continuent toujours leur sabotage sous d'autres formes, transmettant aux jeunes générations une propension envahissante à violer tout ce qui est légal,tout ce qui est respect de l'ordre et de la discipline.Ils usent et abusent de l'ignorance des braves populations,avec cette stupide philosophie qui veut faire croire que la fidélité est fonction de l'appartenance ethnique et communautaire.

En lieu et place de passer le temps à condamner et à critiquer, ce qui ne changera rien à notre situation, tournons nous vers nous-mêmes et vers celui qui est maître du pays.

Qu'on aime ou pas le Président Alpha Condé,la probité morale voudrait qu'on lui reconnaisse la fulgurante avancée de la Guinée,dans son développement tous azimuts. Mesurant la difficulté de sa tâche et des griefs qui lui sont injustement adressés,force est de reconnaître qu'on n'arrive pas au hasard à la fonction de Président de la République. " Il ne s'agit pas seulement d'être intelligent, mais surtout d'être clairvoyant " disait Charles de Gaulle.

Il est question de la vie de millions d'êtres humains,de la cohésion de toute une nation,de forger l'image d'un pays à l'intérieur de ses frontières et hors de celles-ci.

Son action s'exerce au bénéfice de tous,sans exclusive. Enfin, le Président de la République est l'interprète des espoirs et des préoccupations du peuple. En Guinée,le climat de confiance s'instaure de plus en plus, le citoyen lambda a des raisons efficaces et concrètes d'espérer. Le système de démocratie dont les valeurs s'installent dans la société et dans la tête des citoyens,s'enracine progressivement.

La République de Guinée obtient confiance et audience auprès de la Communauté internationale. Le Président Alpha Condé ne fait pas rêver, il fixe des objectifs précis."
Citer
0 #42 Comolam 25-04-2017 03:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamadou Billo SY SAV :
Pour SaMaka Post#32 en réponse.


En écrivant : ".....Du coup je m'interroge. Pourquoi cette clémence ? Objectivité sélective ? Ethnocentrisme ? Pourtant avait une expression plus limpide que celle de la Hadja......" , vous vous trompez lourdement de personne.

Si vous voulez insinuer que je serai ETHNISTE, et que c'est ce qui justifierait selon vous, ma "clémence" supposée pour Mme Rabiatou Sera DIALLO, je vous suggère d'abandonner ce chemin, sauf si vous voulez paraître RIDICULE aux yeux des Guinéens, à l'intérieur et à l'extérieur du pays, y compris sur ce forum.


@ Doyen MB Sy savané;

Que dite vous de cette intérrogation de SaMaka Post#32 à propos Mr Sydia TOURÉ, et j'ajoute et ceux qui sont enrichis au temps de Lansana Conté qui sont aujourd'hui oppossant?;
.
Et le LIBRAPORT, transformer à Immeuble de Golf! La Minière ex-paillotte de Horoya band, transformer en Résidence privée de Mr Sidia TOURÉ, Lorsqu'il était PM.
-
CELLOU; avec sa résidence de fonction À Dixinn, transformé en résidence privée, lorsqu'il était PM.

Sa résidence de Labé à Dara 1, domaine du ministère de l'agriculture, transformé en résidence sécondaire par Cellou, lorsqu'il était ministère des Travaux public.

Et se sont ses Oligates avec leur reséaux affairiste de commerçants Oligota, que vous voulez promovoir à la présidence de la Guinée?
Citer
+2 #41 KeitaM 24-04-2017 22:57
Citation en provenance du commentaire précédent de T.Diallo :
J'abhorre AST et son régime à cause de la confiscation des libertés individuelles et le déni des droits fondamentaux les plus élémentaires dont était victime la majorité du peuple de Guinée. Il est cependant insensé de cataloguer Sekou Touré comme un simple analphabète. Il m'est arrivé de lire AST (ces ouvrages ne seraient pas de lui me dira t-on), awa il m'est arrivé de l'écouter dans des vidéos. Il est pratiquement impossible de mettre l'intelligence de cet homme en doute encore moins de lui soupçonner une quelconque carence intellectuelle. Ses discours étaient structurés, élaborés et éminemment profonds. S'attaquer au niveau scolaire de AST est un non sens absolu, un faux procès. Il était autant ou plus intellectuellement outillé que tous ses pairs de la Guinée ou en dehors. L'Ecole a indéniablement ses mérites, ce n'est pour autant le seul moyen d'acquérir la Connaissance et le Savoir. Un diplôme n'est le garant encore moins la condition pour être un intellectuel ou un scientifique avéré.
Qu'on me dise en quoi les discours oraux ou écrits (forme et fond) de Alpha Condé dont on ne peut douter du niveau académique sont comparables à ceux de AST.
Il est temps de cesser par paresse intellectuelle ou par mauvaise foi d'exhiber le premier régime pour justifier tous nos malheurs. Après le 02 Octobre 1958, AST n'a pas pu ou su établir des liens apaisés avec la France. Cette discorde affectera directement et indirectement toute la vie politique interne et externe de la jeune République de Guinée. Le rêve de toute un peuple finit par devenir un cauchemar qui dure encore aujourd'hui. Ceci est vrai. Je me demande toute fois pourquoi et comment se fait-il que ceux qui sont considérés comme les meilleurs élèves de l'époque et dans des pays où il n'a jamais eu de la moindre persécution soient quasi dans la même situation que nous? En Côte d'Ivoire l'après FH Boigni (universitaire) a engendré des coups d'Etat, l'arrivée des militaires au pouvoir, suivie d'une guerre civile de plusieurs années avec des milliers de morts...Modibé Keita a été balayé par un militaire "analphabète", Patrice Lumumba par un autre soldat, T. Sankara, le Pr N'Krumah....
Ce qui se passe en Guinée de 1958 à 2017 n'est ni isolé, ni singulier. C'est arrivé dans d'autres pays africains, asiatiques, européens ou américains. Devrions nous pourtant nous résigner? Nullement! Il faut juste cesser de se fixer sur le passé ou se plaire à trouver des boucs émissaires éternels. Arrêtons les faux débats, les discours sans intérêts à la française sur les précédents régimes et focalisons nous sur le présent si nous souhaitons vraiment un avenir meilleur. Le Rwanda, l'Afrique du Sud, l'Allemagne...nous prouvent suffisamment qu'il n'y pas de fatalité vis avis du passé si sombre fut il.
A propos du Présent:
Mr Sy Savané, quelles sont les positions de votre parti l'UFR et la vôtre face à une probable intention de Alpha Condé de briguer un 3ème mandat?

Petite précision pour vous Mr Sy Savané: quand tout a disparu, un peu est resté chez moi donc prière de ne pas vous croire dans l'obligation de m'expliquer les termes: intelligence ou intellectuel...en plus je sais googler...


T.Diallo,
Je partage votre commentaire ici, peut être à la différence que plus je suis les discours de AST, plus mon estime pour lui est grande. En effet, AST ne s'est jamais contredit dans ses discours, dénoncer l'injustice, réhabiliter la dignité de l'homme, lutter contre la colonisation, promouvoir la foi en Dieu....Par ailleurs je ne doute pas que le PDG a fait bcp de mal à la Guinée. D'où aujourd'hui je n'exclus plus que AST a été mis devant des faits accomplis, y compris par son entourage. Parler de l'intelligence de AST est non sens, la raison étant la chose la mieux partagee au monde. Si l'Homme manquait d'intelligence, le jugement ne devait pas exister. La Guinée est une famille.
Citer
+2 #40 Baren SOUMAH 24-04-2017 22:23
Citation en provenance du commentaire précédent de Mory Sylla :

Du même que célui qui voudrait que toi et tes semblables soyez prêts à marchander la conviction pour une commodité de base comme un sac de riz.

"Chassez le naturel, et il revient au galop". VOUS VENEZ DE DIRE VOTRE PENSEE PROFONDE.
Je ne suis pas du meme avis que Youssouf Bangoura sur AST et son regime, et pourtant nous sommes tous deux des fiers soussous. Qu'est-ce que l'ethnie a avoir avec les convictions et leur solidite? Comme disent les chinois, vous avez encore manquer une occasion de vous taire.
NON, NON ET NON, LES SOUSSOUS NE SONT PAS TOUS SEMBLABLES. LE SEUL POINT COMMUN ENTRE NOUS EST QUE NOUS SOMMES TOUS DE LA MEME ETHNIE. POINT A LA LIGNE.
Citer
+2 #39 foulou 24-04-2017 19:45
Crazy Mory,

Quelle mauvaise graine tu fais. Tu prouves seulement que Youssouf et toi n'avez pas ete tailles dans le meme bois. Youssouf est quelqu'un de courtois et qui aime debattre. Meme si nous ne sommes quasiment jamais d'accord, je sais qu'il ne nous voit pas comme des ennemis a passer a la dechiqueteuse. Toi, en revanche, tu agis en fauve. Toujours les griffes dehors et pret a etripper a la moindre contradiction. Je t'ai deja conseille de consulter et faire soigner cette fureur qui te ronge en permanence. Fais-le, et je te promets que tu auras une bien meilleure vie.

Enfin ne te rends-tu pas compte que Youssouf et M. Savane s'interpellent ici en "Mbarenyi" ? Pourquoi veux-tu mettre le feu entre eux ? Et puis au lieu d'essayer de debattre par procuration (a travers Youssouf) pourquoi n'entres-tu pas directement dans le debat en disant ce que toi tu as dans le coeur ? C'est pas courageux ce que tu fais. Ceci dit, je comprends un peu ta frustration, toi qui etait persuade il y a quelques jours que Gbassi etait mort. Constater que le debat est toujours la et toujours aussi vif ne doit pas etre facile a vivre pour toi.
Citer
-6 #38 Mory Sylla 24-04-2017 16:41
Ok El Bango,
mais je veux attirer ton attention sur le fait que cette réputation que l'on veut t'enfiler comme une camisole,ce n'est pas seulement par rapport à Sékou Touré.
C'est un theme qui est récurrent. Du même que célui qui voudrait que toi et tes semblables soyez prêts à marchander la conviction pour une commodité de base comme un sac de riz.
N'accepte jamais ces qualificatifs dénigrants que les mains obscures cherchent "coute que coute,goutte que goutte"(pour parler comme Dadis Camara)à t'attribuer demeure. Lèves toi et bats toi. Debarasse toi de cette camisole et enfile la à leur cou à ton tour.
Par quintessence l'homme est un ignorant. Mais le vrai ignorant est célui qui ignore son ignorance.
Ces éléments ont été pris ici à plusieurs réprises les deux mains profondement enfouies dans le sac des contreverités. Tu peux exploiter ces situations pour les confondre dans leurs irascibles contradictions.
NE TE LAISSE PAS FAIRE. Habadan!!!
Citer
+2 #37 TRONKA 24-04-2017 14:31
@ Körö SAVANE
Bonjour
-Je n'ai ni la prétention ni le pouvoir de disqualifier quiconque, je veux juste que le couloir d'un débat sans vulgarité soit renforcé dans le respect de chacun.
-Ce serait stupide que je sois un opposant à la diaphanoscopie de notre e l'histoire. L'histoire étant la mémoire du monde comme disait l'autre.
Ce qui est détestable, c'est la rhétorique des vérités triées. La Guinée n'est pas une école d'exception.
Il y a des données dans ton article que je partage. Il y en a d'autres que je ne partage pas. Ce n'est pas parce que Albert Einstein a fabriqué la bombe à destruction massive qu'on ne lui reconnait pas d'autres excellentes qualités.
Je considère l'histoire comme matière et de ce point de vue la puissance de l'esprit est je pense plus créatrice de richesse matérielle et immatérielle.
Ce qui est créé par l'esprit est plus vivant que la matière(Baudelaire).
Que l'histoire de la guinée soit la plus détestable du siècle, nous avons obligation de conter mais dans un esprit de savoir raison gardée et surtout trouver des voies et moyens de réconciliation sans apriori, sans signe avant coureur de statut de paix armée. L'amour est plus fort que la rancœur et la haine.
Ces remarques ne sont pas faites uniquement pour ton article mais pour tous ceux et celles qui sont en capacité de transcrire un petit bout de notre histoire.
L'humilité est le contrepoison de l' antigènes qui nous désagrège dans une suite de conflits exécrables sans fin.
Cordialement.
Citer
0 #36 Comolam 24-04-2017 14:18
Citation en provenance du commentaire précédent de Youssouf Bangoura :
MORY SYLLA,
que monsieur BILLO me traite d'ignorant, cela ne me pose aucun souci, en vérité, ce qui me concerne en tant que défenseur du président SEKOU TOURE, est la certitude que j'ai par rapport aux faits incontestables .
Pour BILLO SAVANE, pour réussir en politique, il faut être bardé de diplômes, il veut comprendre, pourquoi les hommes bardés de diplômes se sont laissés laminés par un " ignorant " comme SEKOU TOURE . Ha s'il savait seulement la réception faite dans son MORIAH à SEKOU TOURE ( l'ignorant ) comparée à celle de bardé de diplômes ( FODE MAMADOU TOURE ), il aurait très vite cessé de parler de diplômes .
Parmi tous les hommes politiques guinéens des années 50 sans exception, aucun n'arrivait à la hauteur de mobilisation de SEKOU TOURE et aucun n'avait son charisme. C'est très étonnant de la part de monsieur BILLO de croire qu'en politique, il faut être bardé de diplômes pour réussir . SEKOU TOURE a dominé la vie politique en GUINEE, parce qu'il était le meilleur, en politique, c'est le meilleur qui gagne point barre .
Paix à l'âme de mon héros .


@ Elbango;

Ce que tu dit est vrai, le Feu Fodé Momadou Touré, était un ami très proches de mon Feu Grand-Père, ils se sont connue dans l'administration Coloniale et dans le BAG, ils sont restés amis jusqu'à leurs Morts, lors du pélérinage à la mecque dans les années 70 , mes grands- mères, étaient sous-couvert de Fodé Mamadou Touré, qui était l'Ambassadeur de la Guinée en Arabie Souadite à l'époque- L'un de mes Oncle porte son nom Fodé Mohamed Condé- Sa maison familiale à Bonfi lui à été cédè par mon grand-père par amitiè entre les deux, la 1ere fois que mon père à vue, mon grand-père pleuré , c'est lors du dècès de son ami Fodé Mamadou Touré, qu'il appelait affectueusement Morianais et lui l'appela par le petit surnom Lucien Seing, le nom de l'ex Commandant du cercle de Dalaba, qu'il remplaçait souvent comme intémaire pendant ses vacances , il était l'un des proches collaborateur, comme commis administif pendant la période coloniale.

Mon Grand-père racontaient, que Sékou Touré, malgré son niveau scolaire, était de loin plus intélligent que eux en politique, que s'était un AS et charmeur de foule, partout qu'il passait sur sa Moto soulevait la foule, l'intélligence Académique n'est pas suffisant pour être un bon politicien, il y à aussi celle emotionnelle, sociale etc......, son Charisme et son l'éloquence étaient reconnue par ses adversaires. « Il n'y a rien de plus beau que de vaincre ses adversaires par la force de son charisme et son éloquence. »
Citer
+1 #35 Mamadou Billo SY SAV 24-04-2017 12:54
Pour SaMaka Post#32 en réponse.


En écrivant : ".....Du coup je m'interroge. Pourquoi cette clémence ? Objectivité sélective ? Ethnocentrisme ? Pourtant avait une expression plus limpide que celle de la Hadja......" , vous vous trompez lourdement de personne.

Si vous voulez insinuer que je serai ETHNISTE, et que c'est ce qui justifierait selon vous, ma "clémence" supposée pour Mme Rabiatou Sera DIALLO, je vous suggère d'abandonner ce chemin, sauf si vous voulez paraître RIDICULE aux yeux des Guinéens, à l'intérieur et à l'extérieur du pays, y compris sur ce forum.
Citer
-1 #34 Youssouf Bangoura 24-04-2017 10:51
MORY SYLLA,
que monsieur BILLO me traite d'ignorant, cela ne me pose aucun souci, en vérité, ce qui me concerne en tant que défenseur du président SEKOU TOURE, est la certitude que j'ai par rapport aux faits incontestables .
Pour BILLO SAVANE, pour réussir en politique, il faut être bardé de diplômes, il veut comprendre, pourquoi les hommes bardés de diplômes se sont laissés laminés par un " ignorant " comme SEKOU TOURE . Ha s'il savait seulement la réception faite dans son MORIAH à SEKOU TOURE ( l'ignorant ) comparée à celle de bardé de diplômes ( FODE MAMADOU TOURE ), il aurait très vite cessé de parler de diplômes .
Parmi tous les hommes politiques guinéens des années 50 sans exception, aucun n'arrivait à la hauteur de mobilisation de SEKOU TOURE et aucun n'avait son charisme. C'est très étonnant de la part de monsieur BILLO de croire qu'en politique, il faut être bardé de diplômes pour réussir . SEKOU TOURE a dominé la vie politique en GUINEE, parce qu'il était le meilleur, en politique, c'est le meilleur qui gagne point barre .
Paix à l'âme de mon héros .
Citer
-6 #33 Mory Sylla 24-04-2017 08:03
Encore @Bangoura,
ne sois pas timide. Il faut repliquer a la hauteur de l'adversite'. Ne te laisse pas faire sinon ta reputation prendra un coup dur.
Je te donne un example de ta timidte'.
Dans la course a l'election presidentielle du 11 Octobre 2015 tu felicitais,ici sur Gbassikolo,le President Alpha Conde' pour son initative de construire Kaleta ,tout en etendant cette felicitation a l'entite' Chinoise(China International Water & Electric Corporation)pour avoir mis la main a la poche et financer Kaleta aux 3/4. Soudainement,Mr. Savane' a surgit de l'obscurite' pour affirmer,sans un debut de preuve,qu'en tant que professeur d'economie quelque part en France,il pouvait te guarantir qu'il etait hors de question,en tant qu'expert dans le domaine,que la societe' Chinoise finance ce projet dans les termes que toi Bangoura tu avancais. Que c'etait economiquement impossible.
Evidemment,son argumentation n'avait aucune base economique,mais plutot psychologique:il s'agissait de t'intimider en brandissant son titre comme un gris gris pour t'effrayer.Tu as mordu a l'appat. J'ai attendu ta reaction pendant plusieurs jours. Tu n'as pas reagit car tu t'es laisse' envoute' par les incantations.
J'ai alors pris sur le moi le devoir d'aller chercher dans les ecrits de la presse Chinoise les preuves qui confirmaient tes dires,et nullifiaient les siennes:a savoir que CWE avait effectivement debloquer 75% des financements.Le monsieur ne pouvait plus contester cela.
C'est ainsi qu'on a retire' la medaille d'or de son cou pour te la remettre,car tu venais clairement de remporter la bataille. Sous les ovations du monde entier.
Instruit par cette experience,ma question est de savoir pourquoi est ce que tu continues a reculer et a eviter la confrontation tout en te laissant pietiner de la sorte sans reagir??
Nous sommes a l'heure de la connaissance universelle.Personne n'a la science infuse.
Tout est verifiable aujourd'hui. I na ma gakhou. Gakhui man fan ma n'ma didi. Keli i ti. Di khame' ni ra.
Citer
-3 #32 SaMaKaba 24-04-2017 07:46
@MBSS
En disant "...Lansana CONTÉ et ses amis proches, tous analphabètes s’emparent de tous les postes régaliens ... Ses ministres dont certains sont dans les gouvernements de M. Alpha CONDÉ lui font comprendre qu’à subtiliser les ressources publiques, lui et ses amis sont dans leur « DROIT », puisqu’au pouvoir, le pays leur appartenait désormais" aviez-vous une pensée particulière pour Sidya ? #Libraport, #Minière ?

Aussi je vous trouve plus souple envers Hadja Rabiatou ("Peut-on honnêtement dire que Mme Rabiatou Sera DIALLO était la mieux indiquée au C.N.T. ? Qui et pourquoi l’y a-t-on mise ? Pour quel résultat ?"). Ici on insiste pas sur ton côté semi-analphabète qui sautait pourtant aux yeux, ni sur son profil de secrétaire (en Guine ca vaut ce que tout le monde connait). Du coup je m'interroge. Pourquoi cette clémence ? Objectivité sélective ? Ethnocentrisme ? Pourtant avait une expression plus limpide que celle de la Hadja. Wa salam.
Citer
-9 #31 Mory Sylla 24-04-2017 02:55
@Youssouf Bangoura,
pourquoi laisses tu un monsieur comme Billo S S te traiter d'ignorant,alors que tu l'as maintes fois recorder ici dans ses divorces coutumiers avec la vérité,sans lui porter la réplique que commande l'occasion devant le peuple de Gbassikolo??
Pourquoi tu ne fais pas comme Shams qui les mégataper ici chaque fois que besoin est,et qu'ils répondent,dépités qu'ils sont,par les bas propos qui correspondent aux portraits robots des pauvres en arguments??
Je cherche à savoir!!!
Citer
+3 #30 Mamadou Billo SY SAV 23-04-2017 22:13
Pour Monsieur T.DIALLO(Post#29).


".....Le sujet autour d'un 3ème mandat pour AC domine l'actualité en Guinée. Vous êtes membre de la direction de l'UFR.
Ma première question est:
Votre parti est il pour ou contre un 3ème mandat de AC?
Ma deuxième question est:
Personnellement êtes vous pour ou contre un 3ème mandat de AC?......".

Vous voyez Monsieur T. DIALLO ! Je ne sais pas faire le malin. Quand je ne comprends pas, je le dis ouvertement, peut-être même maladroitement. Mais je suis incapable de faire semblant. J'ai bien compris vos deux questions:

1°. L'U.F.R. est totalement, farouchement hostile au troisième mandat. Je vous réponds en connaissance de cause. Mais un parti politique ne va pas se mettre à combattre un acte, ou une parole qui n'a pas connu le moindre début d'un commencement. Par ailleurs, l'intéressé, Alpha CONDÉ lui-même évite soigneusement d'en parler. A l'U.F.R., nous ne prêtons pas d'intention à AC, ni à aucune autre personne. Nous attendons un fait, ou une déclaration de A.C. susceptible d'aller dans le sens que vous évoquez. Nous sommes extrêmement vigilants. Mais nous ne faisons pas de procès d'intention. Pour vous et pour d'autres, nous ne sommes pas aussi naïfs que vous l'imaginez.

Retenez ceci : l'U.F.R. combattra par tous les moyens, sans exception, toute tentative de se fabriquer un 3ème mandat.

2°. Je crois qu'il faut mal me connaître, ou ne même pas me connaître du tout, pour imaginer une seule seconde que je puisse être favorable à un troisième mandat de kôtô Alpha CONDET. Voilà.

Maintenant, ceux et celles qui veulent dénigrer SIDYA ou l'U.F.R. répandent des rumeurs évidemment mensongères que SIDYA serait d'accord pour un troisième pour Alpha CONDÉ. Rumeurs parfaitement idiotes. Pourquoi préférerait-il un mandat pour Alpha, et pas pour lui ? Soyons sérieux. N'écoutons pas des fariboles.

Vous voyez M. T. DIALLO ! Je réponds quand je comprends. Je ne méprise jamais personne, car je considère que ne pas répondre à une personne qui vous est posée une question, c'est du mépris, que je ne supporte pas. Évidemment je réponds, à condition que je comprenne.
Citer
+6 #29 T.Diallo 23-04-2017 21:16
Ce n'est pas grave Mr Sy Savané! Comme il est pour moi vital que vous saissiez ce que je dis. Ma vie en dépend. Alors je me répète pour vous. Le sujet autour d'un 3ème mandat pour AC domine l'actualité en Guinée. Vous êtes membre de la direction de l'UFR.
Ma première question est:
Votre parti est il pour ou contre un 3ème mandat de AC?
Ma deuxième question est:
Personnellement êtes vous pour ou contre un 3ème mandat de AC?

J'espère avoir été un peu plus clair. Si ce n'est le cas je peux essayer en poulaar. Comptez sur moi.
Citer
+11 #28 Kaou Labe 23-04-2017 19:10
" Le 1er President ou 1er Ministre qui laisserait, ne serait-ce que l'espace d'une seconde qu'il souhaite installer un systeme a la Sekou toure chez lui , sera instantanement lynche par ses concitoyens " .
Oh que oui , Mr Savane !
En 1981 , de passage a Cotonou ,( venant de El Mina au Ghana ) , j'ai assiste a la Greve generale des eleves , etudiants et enseignants de ce pays .
Ils Exigeaient L'ABOLITION de L'ECOLE NOUVELLE .
En fait , BEHANZIN , après avoir detruit le systeme scolaire en Guinee , fut " Prete " a KEREKOU par Sekou qui voulait s'en debarasser , puisqu'ayant renoue avec Giscard et esperant un retour " aux Normes " .
Cet opportuniste convainquit Kerekou d'instaurer le SYSTEME GUINEEN dans les ecoles Beninoises .
Il l'appela ECOLE NOUVELLE .
2 ans après , tout ce que vous pouvez imaginer comme Intellos au Benin ( Dieu qu'il yen a ! ) s'etait leve comme un seul homme et avait demande l'abolition de cette heresie et le renvoi de Behanzin a Conakry .
Ainsi fut fait et " Le Quartier Latin Africain " retrouva ses lustres .
Le " Sekoutoureisme " , en tant que voie de developpement d'une societe , n'existe nulle part dans le monde .
Meme pas a FARANAH !
Le " SEkoutoureisme " , existe-t-il , d'ailleurs ?
I DON'T THINK SO !
Bien a vous !
Citer
+5 #27 Mamadou Billo SY SAV 23-04-2017 18:15
M'Barényi Youssouf BANGOURA !

Le problème avec ces vos "héros", c'est que, ceux qui les admirent ne les veulent en aucun cas chez eux.

EXEMPLE : puisque Monsieur Sékou TOURÉ aurait, parait-il fait de la Guinée un "paradis" et qu'il serait le plus grand "panaficaniste", ses adorateurs d'autres pays africains et d'ailleurs (s'il y en a), devraient appliquer chez eux la méthode P.D.G. Ainsi, leurs pays deviendraient en un temps record le paradis guinéen des années 72-78.

Youssouf !Laissez-moi vous dire, qu'en Afrique ou ailleurs, le premier président ou premier ministre qui laisserait , ne serait-ce que l'espace d'une seconde qu'il souhaite installer un système à la Sékou TOURÉ chez lui, sera lynché instantanément par ses concitoyens. J'en ai la certitude absolue. D'ailleurs, personne en Afrique ne se réclame de Sékou TOURÉ.
Citer
+2 #26 Mamadou Billo SY SAV 23-04-2017 17:22
Post#16: pour Monsieur T.DIALLO.
Vous voulez bien me pardonner. Je ne peux pas vous répondre. Je ne comprends strictement rien à ce que vous écrivez. Je ne suis vraisemblablement pas assez "intelligent" pour ça.

Dispensez-vous de m'interpeller, je ne vous répondrais pas parce que je suis tout à fait incapable de saisir ce que vous voulez dire.Je ne sais pas faire semblant, quand je ne comprends pas.

fraternellement
Citer
+10 #25 Kaou Labe 23-04-2017 15:43
@ Youssouf Bangoura
Sokho , je connais tres bien Cuba . De Cancun au Mexique , je m 'y suis rendu quand je pensais comme toi .
J'etais tres interesse par SANTIAGO , pour le Mausolee de Marti . La Havane , c'est....!
Ce que j'y ai vu est exactement ce que j'avais fui en Guinee .
LA MISERE et la DICTATURE !
Ils m'ont fait pitie ces braves Cubains !
Je repartirai a present que je peux le faire directement d'ici .Juste " pour voir " comment la vie de ces fameux MEDECINS a change , parcequ'ils sont passes de $ 55 a $ 70 de salaire mensuel .
Ca ressemblait bcp a Conakry : chanter et danser dans la misère .
Enfin...!
Je ne te conseille pas d'y aller vivre .
Salut !
Citer
+12 #24 Kaou Labe 23-04-2017 15:24
CEUX qui pronent de " Passer l'eponge " sur les atrocities de Sekou et son clan , et de passer a " Autre chose " , n'ont surement perdu PERSONNE ou RIEN sous ce MONSTRE .
Le plus marrant , c'est qu'aucun d'eux ne vit en Guinee pour profiter du si grand LEG de Satan !
Qu'il soit eloquent , grand tribun ; qu'il ait supplante tous ses adversaires pour la prise du pouvoir ; qu'il ait conduit ce fichu pays a l'independance , n'est pas LE POINT !
Qu'a-t-il FAIT de ce pays ?
Dans quel ETAT l'a-t-il laisse quand il a creve ?
Infrastructures et Superstructures !
Quand ils repondront juste a ces 2 questions , ils comprendront qu'il ne faut jamais OUBLIER .
PARDONNEZ , N'OUBLIEZ JAMAIS !
" Andita ka yani , yedjita ka feggui , YANITAY TUN " !
Si on oublie POURQUOI on est tombe , on RETOMBERA !
C'est ce qui arrive a la GUINEE ! .
Citer
+7 #23 Mamadou Billo SY SAV 23-04-2017 13:12
Pour TRONKA post#21

"....On ne va pas refaire l'histoire pour nourrir l'éternelle réserve de rancœur, même si chacun est libre de dire ce qu'il pense. Cette vision est inutile et sans intérêt pour le présent et le futur de la Guinée à reconstruire....".

Il y a beaucoup de maladresses de pensée dans ce que tu dis ici.

Il est évident qu'on ne peut pas refaire l'histoire, c'est même la nature de l'histoire de n'être que du passé qui ne peut plus revenir dans sa première expression.

Cependant, il faut enseigner, au sens expliquer ce qui s'est passé. S'abstenir de le faire, c'est vouloir dissimuler des faits, ou des motivations inavouables, ou inavouées. Ce n'est pas ce que tu veux dire, mais ta façon d'écrire ici, laisserait croire que tu ne vois pas l'utilité d'enseigner l'histoire (politique, sociale, économique...)du pays. J'imagine que ce n'est pas ce que tu veux dire.

D'autre part, je te trouve présomptueux d'écrire ce que j'ai mis entre guillemets, d'autant que, d'autres compatriotes ont appris des choses qu'ils ignoraient. Ils l'écrivent même. Tu aurais pu écrire que toi (TRONKA), ce que j'ai écrit, ne t'intéresse pas, ce serait parfaitement LÉGITIME. Mais "disqualifier" d'autorité ce que d'autres ont découvert, appris, ou aimé, ne me semble pas d'une quelconque pertinence.

Au demeurant, faire croire que pour construire le présent, ou le futur, il faut "cacher", ou ignorer le passé, est hautement suspect à mes yeux.


De mon point de vue, si ce qu'on construit maintenant, ou ce qu'on prétend vouloir construire dans le futur, est mieux que le passé, alors il n'y a pas lieu d'avoir peur du rappel de ce passé, même douloureux. Personnellement, j'ai toujours peur des dissimulations, même si on invoque de bonnes intentions pour cela.

Par ailleurs, moi aussi, j'ai appris un tout petit peu à lire et à réfléchir sur ce que je lis. J'ai écouté Sékou TOURÉ, essayé de lire certains de ses "TOMES". Mes petites lectures, avec ma petite"intelligence" ne m'ont pas permis d'aboutir à la conclusion que j'avais affaire avec un GENIE du TEXTE ou du DISCOURS. Mais j'ajoute tout de suite que je n'ai qu'un petit niveau comparativement au GENIE qui trouve les discours de Sékou TOURÉ géniaux. Normal, les génies se reconnaissent entre eux. Moi, avec toutes les bonnes volontés du monde, je n'ai rien trouvé de "génial" dans les logorrhées de Sékou TOURÉ. Je n'y ai trouvé que platitude, et redondance. Le même discours(écrit ou oral) qui tourne autour de lui-même sans que l'auteur s'en rende compte. Là aussi, normal, un "idiot" comme moi, ne saurait déceler un GÉNIE comme Sékou TOURÉ.

TRONKA ! ne dissimulons pas le passé, au nom de ce qu'on fait (présent), ou de ce qu'on va faire (futur). ça ne tiendra jamais la route.

Allez! Petit frère! fraterniré sincère.
Citer
+1 #22 Mamadou Billo SY SAV 23-04-2017 11:46
Post#17 de Foulou

Ho! Ho! Quelle réponse ! quelle autorité ! Il me semblait bien que si c'est nécessaire, vous pouvez être tranchant. Je veux dire que l'ignorance vaniteuse vous agace. La preuve!
Citer
-3 #21 TRONKA 23-04-2017 11:03
@ Körö Savané
Bonjour
Je n'avais aucune intension d'apporter un commentaire à cet article, cependant je précise(même si je n'ai aucune ambition de corseter tes convictions personnelles sur l'histoire de la Guinée) que cette rhétorique récidivante de dénigrement systématique n'apporte aucune plu value au devenir de la Guinée.
-Sékou Touré est ignorant tyran pour certains!
-Sékou Touré Héro, Timonier et d'une grande maturité intellectuelle pour beaucoup d'autres Guinéens.
On ne va pas refaire l'histoire pour nourrir l'éternelle réserve de rancœur, même si chacun est libre de dire ce qu'il pense. Cette vision est inutile et sans intérêt pour le présent et le futur de la Guinée à reconstruire.
Loin de moi les polémiques agressives guerrières à consonance ethnique, cheval de bataille de certains, devenu monnaie courante sur gbassikolo.
Pour certains, toute idée contraire est systématiquement jetée dans l'arène du discrédit et des attaques irrationnelles.
Il est temps que nos intellectuels grandissent.

Je salue de passage le petit coup de Gueule sincère de TDiallo sur l'analphabétisme et la carence intellectuelle qu'on veut absolument infliger à feu Sékou Touré vaille que vaille.
Les erreurs et fautes(quels qu'ils soient) dans l'histoire de la Guinée ne sont certes pas à oublier, cependant je ne trouve aucun intérêt, aucune plu value au fait qu'on soit obligé de ramener tout à l'échelle de la rancœur infinie.
Cordialement
Citer
+3 #20 Mamadou 23-04-2017 11:01
@T Diallo a raison de ne pas douter des aptitutes intellectuelles de feu AST ds le post #16. Tt ds doit etre evalue en fonction d une reference. A leur epoque les hauts cadres avaient le niveau ecole primaire plus 3 ou 5, et c etaient les plus brillants qui atteignaient ce niveau. J Jeanne Martin Cisse Hampate Ba, Modibo Keita, le "medecin africain" Houphouet et bien d autres formaient l elite de l epoque. Ils etaient pour la plupart bien formes. Ceux qui avaient le niveau bac + comme Senghor etaient des perles tres tres rares. Bcp de nos doyens ne st pas Docteur mais la qualite et la rigueur attachees a lr formation les met loin au dessus de nombre de docteurs actuels formes au rabais.
Le probleme de la Guinee reste la meconnaissance de son histoire et la propension de ses intellectuels a tt voir de facon binaire ( 1 si vs aimez AST comme l historien Kobele Keita et 0 si vs n aimez pas AST comme Mr Savane). En donnant 1 pour bourreau et 0 pour victime, quelle note donnerait t on pr le cas Fodeba Keita? Je ne pense pas que tt soit aussi simple et la seule facon de savoir c est de charger des intellectuels de tt bord de mener des investigations. Qu est devenue cette commission bidon de reconciliation qui fut ciniquemt transformee en mangeoire?Meme la France a declasse certains dossiers mais curieusemt la Guinee ne mine pas cette base de donnees. Doit on tt ramener a AST en 2017? Le guineen n est patriote que qd il perd une fonction. Qd vs entendez parler des gens comme Tibou, Sekouba, ou Makarena vs vs demandez pourquoi il n ont pas applique les grandes theories qu ils pronent.
Citer
0 #19 Youssouf Bangoura 23-04-2017 10:21
FIDEL CASTRO était un brave homme, admiré et apprécié par le monde entier, mêmes dans les pays capitalistes, il y est admiré et continue à y être surtout par la jeunesse . Malgré la diabolisation orchestré contre lui, il a été soutenu et protégé par son peuple . Il a fait du CUBA un des pays les plus instruits de la planète . Un pays qui a le plus grand nombre des médecins au monde par rapport à sa population .
Je suis SEKOU Toure et je suis FIDEL CASTRO .
La Havane est l'une des destinations préférées des européens, faites un tour dans les agences de voyage en Europe ou même au CANADA . Continuez à dormir et à inventer des histoires, surtout à croire que la diabolisation de vos ennemis portera ses fruits .Aujourd'hui, plus on diabolise un homme et plus les autres l'aiment et ce n'est pas BACHAR EL ASSAD qui me démentira .
Citer
+1 #18 Youssouf Bangoura 23-04-2017 10:01
FOULOU,
justement, je fais référence à youtube pour vous faire voir que malgré votre haine à l'égard de notre grand président, il est admiré par beaucoup d'africains . Il reste aux yeux de l'écrasante majorité des africains, l'homme qui a osé brisé la chaine coloniale française en Afrique noire, c'est lui qui a mis fin à l'empire colonial français . Contre ces faits, toi et tes camarades anti SEKOU TOURE, vous ne pouvez rien faire, vous n'avez que votre petite haine qui vous conduire dans la tombe .
Citer
+6 #17 foulou 23-04-2017 06:32
Citation en provenance du commentaire précédent de Youssouf Bangoura :
SEKOU TOURE est mort de sa belle mort avec honneur, continuez à inventer et à raconter des mensonges, personne ne réussira à modifier l'histoire vraie de ce pays qui est la GUINEE .
Hier, j'ai regardé sur YOUTUBE une chaine camerounaise ( ça parlait du panafricanisme) ) tous les intervenants ( composés des africains d'autres pays aucun guinéen ) louaient la clairvoyance et le courage de SEKOU TOURE .. L'homme est mort mais il laisse derrière lui un héritage inestimable, ce n'est pas une poignée des rancuniers qui changera quoique ce soit, continuer à courir et à inventer . SEKOU TOURE a vaincu vivant et il vaincra mort .


Youssouf,

Dans ce genre de debat, si tu n'as que youtube comme source d'information, tu fais comme moi: tu te tais et tu lis ceux qui savent de quoi ils parlent.
Citer
+2 #16 T.Diallo 23-04-2017 06:31
J'abhorre AST et son régime à cause de la confiscation des libertés individuelles et le déni des droits fondamentaux les plus élémentaires dont était victime la majorité du peuple de Guinée. Il est cependant insensé de cataloguer Sekou Touré comme un simple analphabète. Il m'est arrivé de lire AST (ces ouvrages ne seraient pas de lui me dira t-on), awa il m'est arrivé de l'écouter dans des vidéos. Il est pratiquement impossible de mettre l'intelligence de cet homme en doute encore moins de lui soupçonner une quelconque carence intellectuelle. Ses discours étaient structurés, élaborés et éminemment profonds. S'attaquer au niveau scolaire de AST est un non sens absolu, un faux procès. Il était autant ou plus intellectuellement outillé que tous ses pairs de la Guinée ou en dehors. L'Ecole a indéniablement ses mérites, ce n'est pour autant le seul moyen d'acquérir la Connaissance et le Savoir. Un diplôme n'est le garant encore moins la condition pour être un intellectuel ou un scientifique avéré.
Qu'on me dise en quoi les discours oraux ou écrits (forme et fond) de Alpha Condé dont on ne peut douter du niveau académique sont comparables à ceux de AST.
Il est temps de cesser par paresse intellectuelle ou par mauvaise foi d'exhiber le premier régime pour justifier tous nos malheurs. Après le 02 Octobre 1958, AST n'a pas pu ou su établir des liens apaisés avec la France. Cette discorde affectera directement et indirectement toute la vie politique interne et externe de la jeune République de Guinée. Le rêve de toute un peuple finit par devenir un cauchemar qui dure encore aujourd'hui. Ceci est vrai. Je me demande toute fois pourquoi et comment se fait-il que ceux qui sont considérés comme les meilleurs élèves de l'époque et dans des pays où il n'a jamais eu de la moindre persécution soient quasi dans la même situation que nous? En Côte d'Ivoire l'après FH Boigni (universitaire) a engendré des coups d'Etat, l'arrivée des militaires au pouvoir, suivie d'une guerre civile de plusieurs années avec des milliers de morts...Modibé Keita a été balayé par un militaire "analphabète", Patrice Lumumba par un autre soldat, T. Sankara, le Pr N'Krumah....
Ce qui se passe en Guinée de 1958 à 2017 n'est ni isolé, ni singulier. C'est arrivé dans d'autres pays africains, asiatiques, européens ou américains. Devrions nous pourtant nous résigner? Nullement! Il faut juste cesser de se fixer sur le passé ou se plaire à trouver des boucs émissaires éternels. Arrêtons les faux débats, les discours sans intérêts à la française sur les précédents régimes et focalisons nous sur le présent si nous souhaitons vraiment un avenir meilleur. Le Rwanda, l'Afrique du Sud, l'Allemagne...nous prouvent suffisamment qu'il n'y pas de fatalité vis avis du passé si sombre fut il.
A propos du Présent:
Mr Sy Savané, quelles sont les positions de votre parti l'UFR et la vôtre face à une probable intention de Alpha Condé de briguer un 3ème mandat?

Petite précision pour vous Mr Sy Savané: quand tout a disparu, un peu est resté chez moi donc prière de ne pas vous croire dans l'obligation de m'expliquer les termes: intelligence ou intellectuel...en plus je sais googler...
Citer
-1 #15 MBemba 23-04-2017 05:18
Tant d'ingéniosité dans la falsification de notre histoire rien que pour apporter la lumière aux "ignorants", mais au contraire il faut beacoup plus de lumière pour les "intéllectuels" , car la vanité de l'éducation rend certains de nos compatriotes plus ignorants que les "ignorants".

Oui! Les experts autoproclamés sont dans leur fief (Elitisme) toujours fermés et se défendent mutuellement, avant tout. Mais sachez que parfois les rêves que vous avez ne sont pas destinés à vous!

Sékou Touré n'est pas un intellectuel alors comment a-t'il dépassé les grands diplomés? La reponse reside dans sa capacité naturelle de conduire le vaillant Peuple de Guinée à son INDEPENDANCE. Entre la capacité naturelle et l'éducation, il a opté pour la capacité naturelle, car pour lui seule celle-là lui gardera heureux et lui procurera la gloire, ..... plutôt dans la vie.
Citer
+1 #14 Zaga 23-04-2017 04:02
Un texte instructif. Je crois qu'il incombe a tout citoyen qui aime la guinee de s'elever et barrer la route au boulanger manipulateur errant qui s'est hisse a la tete de ce pays a cause du fanatisme ethnique enracine dans la culture politique et violente de ce petit pays pauvre du continent africain. Sinon il risque de diriger ce pays tout juste vers les caniveaux, et par consequent irrecuperable a jamais. Malgre l'etat de putrefaction actuelle de la guinee, Alpha Conde se tape encore la poitrine en utilisant la plateforme panafricaine (UA) dont il occupe la presidence actuelle pour nous parler de la democratie tropicale propre a l'afrique, et pour son cas specifique c'est le peuple qui va decider, ce qui de coup ne cache plus sa velleite de pietener la constitution des tropiques. Et comme d'habitude, le malade guinee risque encore d'avoir des rechutes (eternel recommencement).
Vu l'etat actuel de la guinee et tous les indicateurs economiques tendent vers les caniveaux, je pense que la seule alternative ici est l'insurrection populaire pour remettre la pyramide a sa position initiale que le PDG avait renverse a l'independence.
Juste une curiosite. Mr. Sy Savane, ne pensez vous pas que votre leader Sidya Toure, en s'associant avec ce regime mafieux ne soit automatiquement un des ensembles instrumentaux qui ont contribue a decapiter ce pays depuis son accession a l'independance? Et cela malgre tous les faits pertinents que vous souligner ici, vous continuez a supporter Sidya dans sa mesaventure dont l'ultime destination est le desastre.
Citer
-1 #13 Bouba 23-04-2017 02:43
IL SEMBLE Q'UN RAPPORT MEDICAL ACCABLANT CHARGE LA FAMILLE D'AHMED SEKOU TOURE D'ÊTRE L'INSTIGATRICE DU 26 ème ET DERNIER COMPLOT IMPERIALISTE OURDI POUR ASSASSINAT CONTRE SA PERSONNE ET CELLE DE LA REVOLUTION GUINEENNE QUI A FINALEMENT ABOUTI APRES 26 années DE POUVOIR ABSOLU, BARBARE ET SANGUINAIRE.

En effet, Ahmad Sékou Touré est l'un des rares communistes mort à Claveland, une Ville du Midwest des Etats-unis, située dans l'Etat de l'Ohio et surnommée la " Ville-Forêt " ( The Forest City ).

un paragraphe du rapport d'autopsie semble avoir révélé que le père de la Révolution guinéenne fut empoisonné en Guinée par ses proches, probablement au Palais Sékoutoureya avant d'être transféré à la Villa Belle-vue après avoir été paralysé pour ensuite organier illico son expédition aux Etats-Unis.

Les liens particuliers entre les Etats et les acteurs qui ont savamment préparé l'expédition du " Révolutionnaire guinéen " vers les Etats-Unis à la veille de l'organisation du sommet de l'OUA, accordée à la Guinée pour la 1ère fois après sa création en Mai 1963, accrédite l'idée du complot destiné à boycotter l'évènement Africain qui aurait consolidé le statut de leader Panafricain Ahmed Sékou Touré comme étant un membre fondateur, acteur et organisateur de la plus grande rencontre politiques africaine axées sur la consécration des idéaux de progrès de notre continent en terre de Guinée. Mais c'était sans compter sur l'impérialisme, le colonialisme, et autres fantoches africains qu'ils qualifiaient d'ennemis de notre révolution culturelle et socialiste.

Cette manœuvre secrète fut orchestrée principalement par son épouse André Touré contre la volonté de son époux qui, craignant pour sa vie, avait exigé et obtenu la promesse d'être traité à Moscou ou en Chine.

Il semble que Mohamed Touré que d'aucuns appelent " Mohamed Cissé ", allusion faite à Emile Cissé, soupçonné à tort ou à raison d'être le père biologique de l'enfant d'Endré Touré, était pressentit comme le successeur au trône de son père putatif, selon le deal convenu entre André Touré et les impérialistes d'alors, par l'entremise du grand traître africain nommé d'Houphouët Bouigny qui était le garant de l'accord et le parrain du projet macabre d'André Touré.

Il semble d'ailleurs, qu'une fois dans l'avion, André a amené son fils pour que Sékou Touré lui fasse des confidences sur les secrets de la conquête et la gestion du pouvoir politique en Guinée et en Afrique, ce au détriment d'Aminata Touré la complice et confidente éternelle de son père.

Le Camarade Sékou Touré qui soupçonnait depuis de nombreuses années son épouse de sympathiser avec l'ennemi, insistera sans succès auprès de sa femme pour voir et embrasser sa fille avant de partir pour ce qu'il ignorait être son dernier voyage en vie.

Par ailleurs, Sékou Touré refusera catégoriquement d'adresser la parole à Mohamed Touré qui, lui, était présent à ses côtés ce malgré l'insistance et les larmes d'André Touré.

De plus, Sékou Touré est enterré au Maroc, contrairement au mensonge que l'on veut semer dans l'esprit du guinéen lambda.

Questions : André Touré est-elle coupable de complicité dans l'empoisonnement et l'assassinat de Sékou Touré moyennant la succession de son fils à la tête de notre République Populaire et Révolutionnaire de Guinée des années 1980 ?

Houphouët Boigny avait-il été sincère avec sa protégée André Touré ? Avait-il abandonné la suite du projet relatif à la succession de Mohamed Touré après avoir obtenu le résultat exigé par ceux que le Sylis qualifiaient d'impérialistes, à savoir la mort de son petit protégé qui s'était rebellé et voulait lui ravir l'histoire du RDA ?

Pourquoi Sékou Touré ne citait jamais Mohamed Touré comme étant son fils et ne l'aidait pas en tant que fils unique alors qu'au contraire, il affirmait partout avoir une fille qui, il faut aussi le rappeler, portait le prénom de sa mère et, de surcroît, obtenait de lui tout ce qu'elle désirait, notamment un mari célèbre et les raines d'une Ambassade guinéenne à l'étranger ?

Pourquoi Mohamed Touré ne porte pas le nom d'Alpha Touré, de Samory Touré ou encore de Bakary Touré et d'Amara Touré qui sont pourtant des parents et des grands-parents que Sékou Touré illustraient partout à travers le monde comme étant des exemples africains qui constituaient ses sources d'inspirations ?

Pourquoi Alpha Condé a abandonné la famille de Sékou Touré ? Est-il surpris et dépassé d'apprendre la vérité historique qui entoure la tragique mort de son mentor et idole Sékou Touré ?

Pourquoi Alpha Condé a finalement boudé Farana dans sa volonté d'organiser les fêtes de l'indépendance dans nos régions respectives ?

À quand un débat à l'assemblée nationale pour retour de la dépouille mortelle de Ahmed Sékou Touré en Guinée ?

Qui est habilité de nous publier le rapport de l'autopsie du guide suprême de la Révolution guinéenne ?

Pourquoi autant de mensonges de cachoteries et de tentatives de falsifications de notre histoire ?

Affaire à suivre ......!
Citer
-7 #12 Youssouf Bangoura 22-04-2017 22:54
Mamadou Billo SAVANE,
vous qui vous réclamez de MORIAH, je suis surpris de voir que vous ne connaissez rien donc de l'histoire politique de FODE MAMADOU TOURE à MORIAH ? Nos grands parents nous racontaient tout le temps l'arrivée de SEKOU TOURE à FARMORIAH village natal de FODE MAMADOU pour consolider son PDG. FODE MAMADOU n'a jamais réussi à obtenir des soutiens de ses parents et jamais été malgré sa grande instruction, à la hauteur de SEKOU TOURE sur le terrain politique même dans son village natal Il ( FODE MAMOUDOU ) n'a jamais pardonné durant toute sa vie ce manque de soutien de son village . .
C'est son cas personnel d'ailleurs qui m'a fait comprendre et croire que contrairement à ce que les anti SEKOU TOURE racontent ( vous y compris ) , que ce dernier n'arrêtait pas pour d'autres motifs que des vrais complots ou sabotages, sinon, sans aucun doute, il aurait fait arrêter FODE MAMOUDOU et le condamner à mort . C'est de la notoriété publique que FODE MAMOUDOU était hostile aux soutiens des morianais au PDG et à SEKOU TOURE.Il était aussi l'un des rares ministres à ne pas s'habiller en blanc et à ne pas appartenir au BPN de PDG . Il n'était pas avec SEKOU TOURE mais une fois que ce dernier devenu président, il s'est comporté en patriote, c'est pourquoi, pas un seul de ses cheveux n'a souffert . On peut dire ce qu'on veut mais, pour beaucoup de morianais, si FODE MAMADOU n'a pas été arrêté et envoyé à BOIRO, c'est parce qu'il n'avait rien intenté contre son pays .
Citer
+5 #11 Kaou Labe 22-04-2017 22:34
" Sur une chaine Camerounaise , tous les intervenants ( aucun Guineen ) vantaient la clairvoyance et le courage de Sekou " !
Mais c'est comme pour FIDEL CASTRO : tout le monde vantait son courage , sa lutte pour la Liberation des Peuples contre l'imperialisme , " Patria o Muerte , Viva la Revolucion , la Lucha continua , Viceremos ...Bla bla bla " !
Mais PERSONNE ne s'exilait a La HAVANE ( a moins d'etre terroriste ) !
Vanter la COREE du NORD et vivre en EUROPE du NORD ! LOL !
Mais bon , le " fruit " ne tombe jamais loin de l'arbre :
Pour Satan Sekou , l'Imperialisme trouverait son tombeau en Guinee , et c'est LUI qui va casser la pipe a CLEVELAND . Pas a MOSCOU , pas a CUBA !
Alors que QUELQU'UN vante Sekou , on dira juste , BOF
Citer
0 #10 Nfamara 22-04-2017 18:08
Excellent décryptage de la genèse du sempiternel mal Guinéen.Il demeure évident que parmi les élites de la sous région ayant menées leur pays à l'indépendance,le leader Guinéen était le moins doué.Ce complexe viscéral d'infériorité intellectuelle explique hostilité congénitale de l'inner circle du Fama aux esprits éclairés et autres célébrités.Des anciens tirailleurs aux camionneurs,en passant par des planteurs jusqu'aux marchands,les dirigeants de la première république avaient un QI nettement au dessous de la moyenne.Le complot permanent,une autre marque de fabrique du régime permettait d'éliminer sans autre forme de procès tous ceux qui à tort ou à raison étaient considérés comme des ennemis imaginaires ou réels.En derrière analyse,il est établi que AST n'a pas eu autre approche du riche sous sol Guinéen que de le remplir des dépouilles de ses plus prestigieux enfants.
Citer
0 #9 Lamine Diallo 22-04-2017 17:03
Merci Mr. S'y Savane!
C'est un travail digne d'un intellectuel. J'ai toujours dit que la pyramide à été renversée chez nous en Guinée. Les héros sont devenus zéro, et les zéros sont devenus héros!!!!
Moi la question que je me pose et la pose à tout le monde est la suivante: quelle solution pour les populations, en sachant que ces médiocres sont devenus milliardaires en suissant les pauvres guineens??? L'autre problème qu'il ne faut pas ignorer est cette mondialisation des oligarchies dans une solidarité de destin.
Citer
+1 #8 shams deen 22-04-2017 11:28
Pour MBSS
Il vous faut encore et encore d'efforts pour pâlir la blancheur de notre histoire.On a déjà lu et entendu ces fables.
Citer
+1 #7 Mamadou Billo SY SAV 22-04-2017 11:06
Pour tous: une réponse générale, et quelques unes individuelles:
Réponse générale : au référendum de 58, j'avais un petit peu moins de neuf ans. Donc une partie des faits rapportés ici, fait partie de l'histoire pour moi aussi. Je ne suis pas historien de formation, ni de métier. Néanmoins, j'ai toujours été intrigué par une question : comment se fait-il que des avocats comme BARRY III, Fodé Mamoudou TOURÉ, un technocrate de Haut niveau comme DIALLO Telly, ou encore un Sako CONDÉ déjà inspecteur des impôts en France (à la fin des années 40), aient pu être évincés par une brute INCULTE, sans éducation, sans scrupule comme l'était Sékou TOURÉ ?

Voilà la seule question qui m'a amené à interroger les acteurs politiques de l'époque (pour ceux qui sont encore vivants), chaque fois que j'en avais l'occasion. C'est-à dire la génération de mon père, et peut-être à la génération des grands-parents de ceux et celles qui sont plus jeunes que moi.Pour plus de précision, mes parents à moi étaient des ILLETTRÉS, ne s'occupant que de leur bétail à LINSAN et dans les montagnes environnantes. Ils n'ont jamais fait de politique, mais ils appartenaient au plan démographique, à la même génération que les BARRY Dianwadou, BARRYIII, Fodé Mamoudou TOURÉ.....C'est tout pour la précision.

Réponses individualisées:

1°. Pour K. Ba: au gré de mes lectures sur la période d'avant l'indépendance, j'ai été effectivement intrigué par une mansuétude singulière du gouverneur Cornut-Gentil pour Sékou TOURÉ, malgré les fraudes électorales auxquelles il avait recours de façon systématique, malgré les violences sanguinaires dont il se rendait coupable. Ces camarades de l'époque ne comprenaient pas non plus la bienveillance douteuse de ce gouverneur colonial pour leur champion. J'ai effectivement posé la question de ce lien singulier à certains. ils m'ont exprimé leur doute, mais ont ajouté qu'ils ne pouvaient rien démontré sur ce point.. Voilà pourquoi je me suis abstenu d'en parler. Ce n(est pas du tout par crainte d'être taxé "d'homophobe".

2°. Pour SOW:

J'ai moi-même grandi avec l'idée que la Guinée , après les pays que vous avez cités, avait une certaine proportion de cadres de haut niveau. J'ai réalisé bien plus tard que c'était une légende. Par exemple sur le plan militaire, le Guinéen le plus gradé avant 1958, c'était Noumandian KEITA qui n'était que capitaine. Au Mali (SOUDAN) dans le même temps, il y avait le colonel SOUMARÉ. En Haute-Volta(BURKINA actuel), il y avait le commandant ou colonel Sangoulé LAMIZANA. Il en est ainsi dans tous les domaines. La Guinée n'était certes pas la dernière, mais elle était beaucoup moins pourvue en personnel autochtone de haut niveau, comme on le prétendait.

Les syndicats d'Enseignants conduits par l'immense Koumandian KEITA étaient la seule partie organisée et non ethnique de la société civile qui dépassait le cadre corporatif. Je pense que ce syndicat commençait à mener une réflexion globale, sur ce que devait être l'évolution de notre pays, c'est-à-dire libre, pluraliste, et respectueux de tous, même ceux et celles qui pouvaient être dans une autre démarche. A mon avis, c'est la raison principale qui a conduit la nouvelle "élité" Pdgiste qui vient d'occuper les fauteuils des BLANCS, à inventer un complot, afin de briser toute velléité future de bâtir un Etat RÉPUBLICAIN vrai, pluraliste, respectueux des droits de l'être humain. Le syndicat enseignant était organisé, structuré, mais pas vraiment puissant. Le nombre jouait contre eux.

Concernant la violence, la génération des TELLY, Fodé Mamoudou TOURÉ, Sako CONDÉ.....n'avaient pas la culture de la violence en politique. L'argumentation dans le raisonnement devait selon eux, venir à bout des conflits sociaux, même politiques. Ils avaient eux-mêmes réussi à se hisser à un certain niveau de la société, sans violenter personne, mais par le mérite.

3°. Pour TRAORÉ: Oui, il s'agit du même. Et il y en a d'autres. La violence est devenue une culture dans notre système politique. En 198 après la mort du tyran, quand ceux qui voulaient piller un clan de militaires voulant piller la Guinée a imposé Lansana CONTÉ, le capitaine ou commandant Mohamed Lamine TRAORÉ(aujourd'hui décédé) s'y est opposé, il a été ostracisé par le clan des pilleurs. Il est mort presque dans la "misère". Voilà.
Citer
-4 #6 Youssouf Bangoura 22-04-2017 08:57
SEKOU TOURE est mort de sa belle mort avec honneur, continuez à inventer et à raconter des mensonges, personne ne réussira à modifier l'histoire vraie de ce pays qui est la GUINEE .
Hier, j'ai regardé sur YOUTUBE une chaine camerounaise ( ça parlait du panafricanisme) ) tous les intervenants ( composés des africains d'autres pays aucun guinéen ) louaient la clairvoyance et le courage de SEKOU TOURE .. L'homme est mort mais il laisse derrière lui un héritage inestimable, ce n'est pas une poignée des rancuniers qui changera quoique ce soit, continuer à courir et à inventer . SEKOU TOURE a vaincu vivant et il vaincra mort .
Citer
+5 #5 bateka 22-04-2017 06:59
Quel bon rappel historique?
Tres instructif, de tel rappel manquent a la jeunesse sans model
Toute jeunesse a besoin de model pour s'en inspirer.
Personnellement j'ignore tout de cette generation d'avant 1958.
La generation nee apres ou autour 1960 ignore completement l'histoire de la Guinee et de ses cadres de l'epoque.
Sekou et sa revolution culturelle a detruit la memoire collective des guineens a tel point que la majorite des guineens ignore que l'origine de la malediction remonte a cette epoque

Merci Mr SY SAVANE
Citer
+4 #4 K. Ba 22-04-2017 02:08
Merci Koto SAVANÉ. L'article est édifiant, limpide et instructif.
Je rajouterai tout juste un point sur les raisons du la victoire de Sékou sur des adversaires plus calés que lui. Cela provient du soutien qu'il a eu avec son amant, le gouverneur de l'AOF de l'époque, Bernard Cornut-Gentille. Je sais que les intellectuels hésitent à donner des explications à connotation sexuelle. Mais malheureusement c'est l'explication du triomphe de Sékou. Depuis la mort de Diallo Yacine, Sékou commit plein de crimes avec sa milice, plus de 1500 morts et plus de 10,000 blesses. Ceci est documenté par les enquêtes des inspecteurs de l’époque. Mais tous ces crimes restèrent impunis du fait du soutien qu’il avait de la part du gouverneur colonial à Dakar. (Voir les deux articles de Ourouro Bah sur Yacine Diallo sur guineeactu.com).
André Lewin a dit dans son livre que Diallo Telli qui était le chef de cabinet de Cornut Gentille à Dakar, connaissait les soutiens financiers du gouverneur a celui qui se fera passer plus tard pour le "héros de l'indépendance". Ainsi que leurs rapports homosexuels. C'est ce qui expliquera que Sékou veuille le liquider.
Il ne faut qu'on continue à passer sous silence ces aspects sombres de l'histoire. Cela n’a rien à voir avec l’homophobie. Mais le tabou sur ce sujet ne va jamais éclairer les questions sur le passé.
K. Ba
Wa-Salam.
Citer
+2 #3 Traoré 21-04-2017 22:41
Pauvre Guinée et pauvres Sydia et Cellou qui ne répondent pas à ces critères. J'espère me tromper.

Mr Sow, le jour où vous avez posez cette question qui est bien argumentée par le Doyen MBSS malgré que je reste sur ma faim, je vous ai juste dit " qu'il est écrit dans un livre Saint que tout peuple mérite son dirigent ".

@ Doyen MBSS:
Vous parlez bien de Elhadj Koulikhagnê de kindia (Abattoir) ?
Si c'est la même personne, d'après un grand oncle, plus violent et cruel que ce dernier meurt.

Si Mr Touré Sékou, Général Lansana Conté, Mr Camara Dadis, Mr Konaté Sékou et Mr Condé Alpha sont tous ou seraient tous des opportunistes chefs analphabètes et violents pour maîtriser leur peuple, qu'en est il de leur entourage intellectuel d'où la plupart viennent ou ont étudié dans certaines grandes universités ?
Pour moi, nos compatriotes intellectuels, polis, sages, etc... qui ont toujours privilégié le dialogue pour résoudre les différents différends sont aussi responsables la déchéance dans laquelle nous vivons que CEUX QUI LES ONT BRUTALISÉS AFIN DE CONSERVER LE POUVOIR ET DISPOSER DES GUINEENS ET DE NOS RICHESSES.
Je pense qu'à un certain moment le dialogue ne doit plus avoir sa place si ces intellectuels sont sûrs qu'ils sont sur la bonne voie pour l'intérêt du peuple.
Aujourd'hui, je constate qu'il n y a plus de répondant en face du pouvoir sanguinaire de Mr CONDÉ ALPHA car nos pseudos RESPONSABLES POLITIQUES CAPABLES D'AFFRONTER le Rpg et son leader ont tous rendu les armes: Mr Kouyaté Lansana qui ne vit presque plus en Guinée, Mr TOURÉ SYDIA qui rejoint le tiran, Mr Bah Oury est muselé et Mr Diallo Dalein est réduit à néant malgré qu'il dispose l'arme de destruction massive ( ses militants) par manque de tactique politique.
Je regrette une seule chose malgré que c'était mon dernier souhait pour la Guinée: en 2010, Mr Bah Oury ou Mr Touré Sydia n'était pas à la place de Mr Dalein.
Le peuple guineen est méchant, haineux, égoïste, lâche, violent (physiquement et verbalement), nous méritons nos chefs jusqu'à présent.
Merci Doyen pour ce riche enseignement et un clin d'oeil à votre jeune " Ahmed Tidiane Sylla ".
Citer
0 #2 sow 21-04-2017 20:04
Mr Savané, un grand merci pour cette réponse bien argumentée et structurée. Du grand art meme si je reste encore sur ma faim sur certains éléments de réponse.Quelques petites observations:

-Sur le 1er élement de réponse, l'un des arguments portant sur le manque de cadres à l'indépendance. Je pensais qu'en dehors du Dahomey, actuel Bénin et du Sénegal, les autres pays, notamment, la haute volta, actuelle B Faso et le niger avaient moins de cadres que la guinée

-sur le 2ème élément de réponse, l'un des arguments ,les intellectuels répugnent à recourir à la violence et à la fraude, Gbagbo et AC ne répondent pas à ce critère meme si le contexte n'est pas le meme

-Sur le 3ème élement de réponse, je n'ai pas d'observation

-Sur le 4éme élément de réponse portant sur le manque de société civile, je pensais que les syndicats, notamment des enseignants étaient suffisamment puissants pour faire face aux dérives. D'ailleurs c'est pourquoi Koumandian et ses amis avaient été arrêtés en 1960, d'après ce qu'on m'en a dit.

La conclusion que je tire d'une manière générale est que, pour gagner et rester au pouvoir en guinée, il ne faut pas avoir de scrupules, faut savoir mentir et il faut être brutal non seulement envers ses opposants mais également envers la population, avoir un couteau en permanence entre les dents comme le fait AC.

Pauvre Guinée et pauvres Sydia et Cellou qui ne répondent pas à ces critères. J'espère me tromper.

Merci encore une fois Mr Savané.
Citer
0 #1 Bangus 21-04-2017 10:58
Permettez Doyen MBSS de vous paraphraser comme suit :

" la vie politique de notre pays, tourne entre une préférence calculée des « représentants » non représentatifs, et la détestation haineuse de leurs concitoyens les mieux formés, plus éclairés, et donc plus aptes à construire, ou à reconstruire un ETAT républicain LÉGITIME, respecté et accepté par nos populations, parce qu’il est mis au service du plus grand nombre, parce qu’il les protège effectivement, parce qu’il ne le brutalise pas, ne les rackette pas, les met à l’abri de l’insécurité et de l’arbitraire.

On ne saurait mieux trouver pour illustrer l'égoïsme et la méchanceté qui font de la Guinée ce qu' elle est jusqu'à nos jours.
Nos chefs d'etat jusqu'ici se sont révélés être les plus égoistes des guinéens. Leur dictature et autoritarisme sur la population guinéenne s'expliquent bien à travers cette reflexion d' AUGUSTE COMTE pour qui:
nul n'est moins disposé qu'un égoiste à tolérer l'égoisme qui partout lui suscite d'intraitables concurrents ".
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir