Assane Abraham 324x235Je viens de lire la triste nouvelle sur les sites guinéens : Assan Abraham Keïta (KAA), le directeur de la publication du satirique guinéen, Le Lynx, a tiré sa révérence ! Je ne sais que dire ! Que vous dire à son sujet ? Qu’est-ce qu’il représentait pour moi ? Ah, bon Dieu ! Donc il ne lira pas ce que je dis de lui dans mon prochain roman ! Il ne saura jamais son contenu ?...

Assan Abraham Keïta ! Layatolynx pour les intimes. C’est un monument de la presse guinéenne qui s’en va ainsi. Il a largement contribué à ma formation intellectuelle. Je me suis formé à ses côtés.

Foncièrement croyant et musulman, il faisait régulièrement ses prières. Il était le témoin à mon mariage. Il m’aimait beaucoup. J’en suis sûr et certain. Il avait beaucoup d’estime pour moi. On s’entendait excellemment bien. On rigolait beaucoup ensemble. Il était gentil avec moi. Il m’invitait souventà aller déguster un morceau chez madame T ou un plat de « lakh » chez « Ndeye ».

Layatolynx ou KAA avait une tête bien faite. C’est vrai que les cimetières sont remplis d’individus qui croyaient que sans eux le monde s’effondrerait mais je vous assure que la disparition de Layatolynx va créer un gros vide dans le groupe de presse Le Lynx-LA LANCE. Il était un grand. Armé de son stylo noir, il carbonisait mon texte et me le rendait pour le report des corrections en me blaguant par ces maux : « Tête c’est pas tête, Ah ! Ah ! »

Il était désopilant. Il aimait la bonne humeur. Il désopilait tout en travaillant. Il n’était pas hautain. Ah, non ! Il n’était pas vantard mais tous ceux qui l’ont approché reconnaissent son talent, sa compétence, sa grandeur d’âme. Il n’était pas égoïste. Il souhaitait le bonheur à tout le monde.

Il abhorrait la dictature de Sékou Touré. Il avait vite quitté la révolution sékoutouréenne pour aller travailler et vivre à Abidjan.

La disparition de Assan Abraham Keïta est certes une grande perte pour le bled mais il était un sage. Or les sages ne sont jamais surpris par la mort car ils ont à l’esprit cette fable de Jean de La Fontaine entre : « La mort et le mourant ».

Parlant de ce vieillard de 100 ans qui demande encore un délai à la mort qui le visite parce que n’ayant pas eu le temps de faire son testament. Jean de La Fontaine donne raison à la mort en ces termes :

« La mort avait raison ; je voudrais qu’à cet âge on sortit de la vie ainsi que d’un banquet, remerciant son hôte, et qu’on fît son paquet ; car de combien peut-on retarder le voyage ? »

La mort ravit tout. Assan Abraham Keïta n’était pas un centenaire mais fort heureusement il avait conscience de sa finitude. Tout en vivant sa vie il avait conscience qu’un jour ça va s’arrêter. Il était bon, gentil. Il aimait que tout soit gai autour de lui.

PS : Il avait horreur qu’on écrive son nom avec un H. C’est Assan et non Hassan ou Hassane. Je n’en dirai pas plus.

Me dire aujourd’hui que Assan Abraham Keïta n’est plus de ce monde ! J’ai eu du mal à le réaliser pendant des minutes. Son rire ne va plus retentir dans la salle de rédaction du groupe de presse Le Lynx-LA LANCE.

J’adresse mes condoléances les plus émues au groupe de presse Le Lynx-LA LANCE et à l’ensemble de la presse guinéenne, à sa famille. Que le Tout Miséricordieux le fasse miséricorde et lui ouvre les portes du Paradis ! Amen.

Benn Pepito

Commentaires   

0 #12 Mamoud 22-06-2017 23:50
Bonjour le modérateur,
je voudrais demander une faveur pour entrer en contact avec Kaou Labe.
Pourriez vous lui passer mon e-mail?


Merci.
Citer
+2 #11 Nfamara 19-06-2017 23:05
Paix à l'âme de l'illustre disparu. Une plume alerte s' est éteinte.
Citer
0 #10 TRONKA 19-06-2017 12:02
@Ben Pepito
Il ne peut y avoir guerre entre toi et moi
Le forum doit rester un lieu d'échange. Je combats la fibre ethnique et l'intolérance.
Je te rappelle que KONATE égal KEITA( je pense que tu dois le savoir)! Sous les empires, lorsqu'un Konaté arrivait à l'âge de prendre l'héritage, il s'appelait Keita(héritage=kè et Ta est verbe porter l'héritage.

J'acquiesce tes excuses. Une impertinence avouée en vaut la tolérance.
Loin de nos convictions politiques, la porte de ma maison est grandement ouverte.
Wa salam
Citer
+1 #9 TRONKA 18-06-2017 16:24
@Kaou Labé
Merci maninka Mori pour ces gentils mots.
Habituellement je ne prends pas trop au sérieux Ben Pepito mais cette sortie caricaturée au nom de l'âme d'un disparu, c'était une blague de trop et mal choisie.
Salam et bonne fin de ramadan.
Citer
+3 #8 Benn Pepito 18-06-2017 11:28
Effectivement Kaou Labe !

Effectivement Kaou Labé ! J'ai eu cette mauvaise impression. Je me suis alors lourdement trompé. Par conséquent je présente à Tronka mes ex cui-cui. Mes je vous assure que les ethnicistes, les claniques, les ethnocentriques ont fini de pourrir le bled ! ça n'existe pas dans les pays voisins. J'ai envie qu'on juge, qu'on apprécie les valeurs positives de l'homme guinéen ou ses côtés négatifs sans faire référence à son appartenance ethnique. Sur cette question, je suis extrêmement fragile, sensible. Je n'aime pas le clanisme, l'ethnocentrisme. ça pourrit même la mémoire de nos morts. Je me pose même la question si un jour, en Guinée, on arrivera à vaincre ce monstre.
Ecoute, Tronka ! Parfois je suis victime de mes lectures, de mes interprétations. Je lis trop entre les lignes et peut-etre que cette fois-ci ça m'a joué un vilain tour le groupe de mots : "à toute la famille Keïta" au regard de la dimension nationale qu'incarne Assan Abraham Keïta. Sachant que Layatolynx était cosmopolite, je suis certainement tombé dans le panneau avec ce groupe de mots. Zut ! Kaou Labé a vu juste ma mauvaise interprétation. Doncou ! Je fais la paix avec toi sur ce coup. D'ailleurs, ce soir, je vais déguster le "laffidi" chez Tronka.
Citer
+3 #7 Kaou Labe 16-06-2017 18:57
@ Tronka
Doc , s'il te plait , laisse tomber , Dieu voit les intentions de chacun .
@ Ben Pepito ,
mon frère , vu votre relation avec le defunt , j'imagine que nous aurions pu avoir les memes .
Souleymane ( Horoya pour nous , c'etait mon voisin de chambre a Mermoz , il y a 40 ans ) Lamine Bah " Fratmat " et surtout , surtout ALHASSANE " DIOMANDE " , etaient tous des potes et de bons potes a moi . Je puis affirmer qu'ils ne se seraient pas sentis offusques par des condoleances " a la Famille Keita " ,
et a TOUTE LA PRESSE GUINEENNE .( compose de toutes les ethnies guineennes )
Meme Hassan , doit , surement dire AMINA !
Ne faites pas d'une souris , une montagne .
Si vous avez pense a KEITA = Malinke , vous , savez , mieux que n'importe qui , que Hassan KEITA etait GUINEEN ! Ca ne l'interssait pas " Les Ethnies " .
Faites la PAIX , sur cet evenement au moins , avec " DOFTOROU TORONKA " !
Bien a vous !
Citer
0 #6 andre 16-06-2017 13:55
toutes mes condoléances à la famille Keita.
que la terre lui soit légère amen.
Il faut avoir l'esprit immature comme Mr ben pour reprocher tronka de n'avoir pas cité tous les noms de tous les guineens pour les condoleances.
Citer
+1 #5 TRONKA 16-06-2017 10:20
@Ben Pepito
Chiittt Silence mon petit Ben!
On ne caricature pas sur une tombe!
Je connais cette famille!
Nantènin Kabassan une des filles de la famille est une camarade de promotion en fac de Médecine (ex Hadja Mafory Bangoura).

-Mon grand frère Oumar à présenté ses condoléances à la famille Keita(je ne trouve aucune incohérence)!

-Kötö Kaou Labé à présenté ses condoléance à toi(rien d'incohérent non plus à mon sens)!

-Il a suffi que Tronka(une des cibles de tes tirs rasants ), le premier commentateur présente ses condoléances à la famille Keita et à la presse Guinéenne pour que tu sois en état de chorée comme un effet Tyndall: **mouvement pêlemêle de petites particules (solide, poussière ou liquide) visible sur les rayons de lumière.** Phénomène décrit par un célèbre physicien Irlandais John Tyndall.
Rassures toi je te connais, pas de polémique. Tronka ne tremble point d'un micron face aux ondes satiriques que tu livres à tout vent.

Les salutations de condoléance, ** un acte profond qu'il faut situer à une échelle au dessus de toutes nos rancœurs.** Seul Dieu l'unique a le pouvoir d'accepter ou non nos bénédictions. Il ne sert à rien de jouer à 'Nostradamus(respect -paix à son âme).

Lorsque je faisais mes condoléances je m'en fichais éperdument de savoir si c'est Ben pepito qui est l'auteur ou d'autres personnes. C'est un gestuel inné, on y adhère sans même réfléchir.
Trouve moi ailleurs(je te répondrais avec plaisir) mais pas sur une tombe SVP.
Je te félicite en dépit, pour avoir pris l'initiative de mettre cette annonce de décès à la connaissance du public. Lorsqu'on est pas sincère, pour moi ça ne sert à rien d'aller à la mosquée ou à l'église
Wa salam
Citer
+2 #4 O. Cissé de Bma 15-06-2017 23:52
Condoléances attristées à toute la famille Keita que j'ai beaucoup fréquentée en 1970 à Pita. D'ailleurs c'est en reconnaissant la voix de Soul sur la radio que j'ai réalisé avoir connu le défunt. C'était l'époque où l'équipe de foot de Pita était très solide, avec mes amis BAO, Akès, Vava, Alsény, etc, avec l’entraîneur El Kaba. Il y avait à
l'époque une grand mère très gentille dans l'autre maison où on mangeait bien avec le très studieux Moustahoul. Il y avait Estelle et le jeune Papa. La belote se jouait à la boutique où venaient le pharmacien Konaté, le grand frère Marc, etc. J'y ai eu un excellent ami, Bah, malheureusement décédé à Bamako après 1972 !!! C'était un frère aîné de la grande basketteuse Sira. Courage à tous et que notre Seigneur Dieu accorde le paradis des humanistes pieux à notre défunt frère très estimé.Amen.
Citer
+5 #3 Kaou Labe 15-06-2017 22:41
Ben Pepito ,
Mes condoleances les plus attristees et les plus sinceres .
Elles viennent du plus profond de moi meme .
Vous dites Layatolynx , nous , nous disions ASSANCHERI .
Que la terre lui soit legere , tres tres legere ,
Yo Allah yaafomo hinno , Amina .
C'etait un pote depuis 1966.
Citer
-2 #2 Benn Pepito 15-06-2017 22:11
Non, Tronka !

Wallahi ! Billahi ! Tes condoléances ne seront pas reçues. Pourquoi ? Parce que Assan Abraham Keïta appartenait à toutes les ethnies guinéennes, à tous les noms de famille guinéens. Les condoléances sont à présenter à tous les Guinéens quelque soit leur nom de famille. Condoléances aux familles Keïta, Diallo, Camara, Tounkara, Sylla, Komara, Doré, Béavogui, Barry, Kanté, Coulibaly Bérété, Condé, Conté, Savané, Cissé, Kouyaté, Camara, Mara, Bah, Konaré, Bangoura, Thiab, Thiam, Ndiaye, Fall, Kilavogui, Sylla, Soumah, Soumaré, en fait tous les noms de famille guinéens sans exception. Assan Abraham Keïta n'était pas ethnocentrique, et pas du tout. Il n'était pas dans l'exclusion de telle ou telle ethnie dans la gestion ou le partage de la chose publique. Ce qui primait chez lui c'est la valeur de l'individu, sa capacité, sa compétence.
Donc, je ne suis pas d'accord que tu t'en tiens à présenter tes condoléances uniquement à la famille Keïta. Tu verras que son inhumation, ce vendredi saint, va rassembler les Guinéens, toutes ethnies confondues.
Que Assan Abraham Keïta repose en paix et que le Tout Puissant Allah lui accorde les délices du Paradis pour l'éternité ! Amen
Citer
+3 #1 TRONKA 15-06-2017 21:10
Condoléances sincères à toute la famille keita et à la presse guinéenne.
Tronka
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir