Dr. KonateL’acte incivique grandissant au sens criminel du terme en guinée est un redoutable phénomène qui met en branle tous les jours, l’observance des bonnes manières en usage et compromet dangereusement   l’évolution de notre société déjà marquée par les ruines du temps...

Que peut-on retenir des facteurs générateurs de l’incivisme :

1-Les hyperthermies politiciennes,

Les hyperthermies politiciennes sont monnaie courante en guinée, favoriséespar la mauvaise analyse (consciente ou inconsciente) de ce que doit être un combat politique rationnel. Nous avons connu les mouvements de manifestation à visée politicienne les plus dramatiques ces dernières année.

L’ethnie étant le proton des mouvements politiques, il est plus rationnel de parler de facteurs politico-ethnique.

Une manifestation dans un esprit de civisme et de tolérance est une des valeurs de la démocratie et ne peut faire l’objet d’interdiction. Par contre les manifestations outrancières destructrices, la vermine des conflits de haine politico-ethnique ne sont pas des valeurs républicaines et doivent être interdites sans commune mesure.

Récemment L’intempérance incontrôlée de certains de nos compatriotes de l’opposition à Bruxelles s’est transformée en insultes et propos violents à l’égard du Président de la république. Cet incivisme nocif n’apporte rien à la construction de notre jeune démocratie. C’est un peu triste pour l’image du pays. Je regrette d’ailleurs que Kötö Cellou (avec tout mon respect)) chef du plus grand parti de l’opposition n’ait fait aucune condamnation.

Mr Gaoual Ousmane se sert pernicieusement de Kôtö Cellou mais ne lui rend absolument pas service sur le plan socio-politique.

Quel que soit le degré d’apathie politicienne de ces citoyens de l’opposition, nul besoin de rappeler qu’Alpha Condé estle Président de la république (et donc de tous les Guinéens). Le droit au respect républicain excluant les insultes devait lui être réservé. Cela n’entrave nullement la divergence de vision politique. Nous ne devons pas laisser le virus de la haine prendre le dessus.

Ceux qui pensent qu’une guerre civile est un préambule pour gouverner doivent comprendre que leur choix est très mauvais irresponsable et irréalisable en Guinée. La Guinée compte 4 régions naturelles. Tout politicien qui veut aller plus loin doit composer avec une grande partie de ces populations diversifiées de nos sociétés traditionnelles.

A cette occasion, l’honneur revient à mon Frère Lansana Kouyaté (et son parti) et Mr Fodé Oussou Fofana mon confrère qui, me semble-t-il (selon des infos) en dépit de leurs opinions politiques, se sont exprimés en condamnant ces insultes à l’endroit du chef de l’Etat. C’est cela l’esprit républicain.

2-Les actes criminels

Les actesréfléchis structurés ou non, orchestrés par des malfrats habitués ou novices qui n’attendent que des occasions de désordredans la société pour passer à l’acte criminel égoïste et barbare. Justice doit être rendue.

3-la précarité des conditions de vie du citoyen

le chômage, la précarité incitant à l’addiction narcotique, à la violence déraisonnable. Savoir que rien de bénéfique ne sera possible dans la violence et l’intolérance. De la même manière l’Etat doit poursuivre et renforcer son plan de création d’emplois pour les jeunes.

4-L’impunité

Pour prévenir les abus, on ne peut lier le sentiment d’impunité et l’exercice du pouvoir, nous disait Alain Leblay.

Tout acte d’incivisme, politicien ou non qui n’est pas géré efficacement par les actes juridiques dissuasifs forts et sans complaisance, court le risque de récidive au détriment de la paix et de l’édification de la nation.

5-Le sentiment qu’éprouve le citoyen que justice ne sera pas rendue

Dans cette rubrique on voit beaucoup de cas d’incinération de personnes reconnues coupables ou non par la vindicte populaire. Le raccourci est appliqué sans attendre l’enquête et très souvent par peur de revoir le même coupable dans une autre action criminelle tôt ou tard. Le drame en plus c’est qu’il arrive parfois que le brulé ne soit pas le coupable. Cette façon de faire doit cesser.

6-L’incivisme environnemental

On jette tout (poubelle, déchets) et partout consciemment ou par méconnaissance des méfaits prétextant que c’est l’Etat qui doit tout faire, même balayer la devanture des maisons. Je rappelle que l’Etat a ses responsabilités et doit continuer à les assumer.

Boké et récemment Kamsar ont fait les frais d’une impertinence qui a conduit certains citoyens (on cite certains prisonniers mêlés au mouvement) à bruler édifices publiques et privés, les engins d’exploitation des sociétés minières et mort de citoyens !  Une véritable auto aliénation dans un pays où tout est à reconstruire : urbanisation sauvage, les constructions sur des canalisations hydriques, les rues transformées en impasses par les constructions anarchiques de maison etc…

L’agression sauvage de l’environnement continue (nos forêts disparaissent à une vitesse inquiétante), les rivières sont bouchées pour des fins de construction au point qu’on se pose la question de savoir pourquoi une réaction énergique de l’Etat tarde à arrêter cette véritable hémorragie de notre écosystème, notre patrimoine naturel !Pas évident la gestion des pratiques irrationnelles en Guinée.

J’aurai souhaité voir une réaction du Ministre de l’environnement même si je suis conscient qu’elle est déjà au front et mène un combat difficilecompte tenu des mauvaises habitudes nuisibles de certains Guinéens difficiles à éradiquer. Peut-être que cette réaction est faite !

Récemment la forêt de DEMOUDOULA a été décimée par des individus sans foi ni loi. Les auteurs doivent être recherchés et punis. L’endroit dénudé doit êtrereboisé.

L’Etat via la Ministre de l’environnement doit absolument et sans délai rompre avec l’impunité, le risque étant la disparition de l’écosystème (faune et flore).

En synthèse je dirais qu’il ne s’agit pas de se réclamer adepte, opposant pour ou contre Alpha, opposant, adepte pour ou contre Cellou etc. Il s’agit de nous poser de vraies questions sur les valeurs profondes et incontournables du civisme, loin des ambitions politiciennes égoïstes et pernicieuses.

Le combat pour la sensibilisation de la population est un impératif à poursuivre. La plus forte punition étant dans notre conscience comme disait l’autre. L’application de la loi avec rigueur et fermeté contre tout citoyen coupable d’incivisme sans aucune complaisance. L’Etat doit prendre le dessus et rester plus fort que la symphonie des malfrats.

« La fermeté est présomption de loyauté » Emile de Girardin.

Vive la Guinée

Docteur KONATE Solian

Praticien Hospitalier-Chirurgien orthopédiste et Traumatologue

CHHB FRANCE

Commentaires   

+5 #29 Nfamara 24-06-2017 22:46
Merci pour la promptitude de votre droit de réponse. Cependant si le refus des bénéficiaires des bourses de retourner au terme de leur cursus est considéré comme le principal alibi pour justifier la mise à l'écart des étudiants Peulhs, à quelle logique obeissait la permutation des noms a consonance Foulah au profit d'autres issus de de communautés différentes? Sans occulter la crainte de la fuite des cerveaux , je demeure convaincu que le cynique Mamadi Keita, un irréductible foulaphobe, s'evertuait à limiter limiter l'octroie des bourses aux" fourmis renégats , son expression favoris pour décrire les étudiants Peulhs postulants pour l'obtention de bourses. Portez vous à merveille.
Citer
-3 #28 TRONKA 24-06-2017 12:05
Nfamara écrit:
Nfamara 23-06-2017 22:42
*Mon cher Tronka , tout en compatissant à votre douleur suite au refus des autorités de la deuxième république de vous accorder une bourse qui vous revenait par mérite, je voudrais savoir quelle appréciation faites vous du refus systématique des autorités de la première république à octroyer des bourses d'études à nos compatriotes du Foutah après le pseudo complot Peulh de 1976? Sans rancune ni rangaine à l'endroit du Fama.*

Bonjour mon cher Nfamara
Je tiens tout d'abord à vous rassurer que je ne garde aucune rancœur pour ces histoires de bourse manquée. Plus on est en difficulté mieux on se prépare(me disait ma mère, paix à son âme)).

Ce que je crois savoir:
Il y a eu ce qu'on appelait autrefois* le syndrome de la peur de fuite de cerveau*
Selon les infos, la Guinee à une certaine époque sous AST avait battu le record de la fuite du cerveau en parlant des étudiants boursiers. D'ailleurs mon propre grand frère(paix à son âme) l'ainé en a fait les frais: Ils étaient 2 retenus pour l'Allemagne fédérale( j'étais à l'école primaire ou collège peut être) dont son ami de classe originaire de Dabola. Alors que toutes les formalités étaient remplies et le départ imminent, la bourse a été annulée. Raison évoquée:
- l'affaire Séïbol(un Allemand qui résidait à kankan et qui était impliqué dans l'affaire de 5ème colonne)
-La suspicion du non retour des 2 boursiers après les études( fuite de cerveau). Le choc était énorme pour les 2.
Pour consoler un peu mon grand frère et son ami, ils ont été nommé directeur du service des eaux à Mamou pour mon frère et Kindia pour son ami Fofana. C'est pour cela que j'ai fait mon début de Lycée à Mamou( Lycée Cabral, Péthé Diallo Directeur à l'époque).
Mon autre frère ingénieur à la radio télévision nationale actuellement à la retraite(concepteur de bili ani bébé version sodia) était dans un groupe de boursiers au nombre de 6 pour Alger(futurs ingénieurs électroniciens pour La RTG). Sur les 6 boursiers 2 sont rentrés dont mon frère après les études, les 4 autres(dont 3 de nos compatriotes peuls) ne sont pas rentrés. D'ailleurs naïvement à l'époque, beaucoup dans ma famille reprochaient à mon frère de n'avoir pas fait autant que nos 3 compatriotes peuls(en rêvant d'une future vie meilleure probablement).
Il y a eu des vagues successives de fuite au point que certains boursiers ont été confinés en fin de cursus, c'est le cas du Pr Camara , Pr Diallo, Pr Fofana etc.. tous Médecins.
Savoir aussi que proportionnellement nos frères peuls étaient relativement un peu plus nombreux parmi les admissions aux bourses. Est-ce pour ça que l'effet était le plus marqué, je n'en sais rien. Non plus je n'ai pas de connaissance fiable sur les tenants et aboutissants de ce qui été appelé *complot peul* et donc avec toute ma bonne volonté, je ne peux vous en dire plus sur ce sujet malheureusement.
Loin de moi l'idée de considérer que ma petite contribution que vous me sollicitez soit une réponse panacée, en prévision à la mauvaise interprétation que certains intervenants peuvent se faire.
Il ne reste plus qu'à vous souhaiter très bonne fête de ramadan et surtout de la santé.
Salam
Mes salutations cordiales
Citer
+2 #27 Nfamara 23-06-2017 22:42
Mon cher Tronka , tout en compatissant à votre douleur suite au refus des autorités de la deuxième république de vous accorder une bourse qui vous revenait par mérite, je voudrais savoir quelle appréciation faites vous du refus systématique des autorités de la première république à octroyer des bourses d'études à nos compatriotes du Foutah après le pseudo complot Peulh de 1976? Sans rancune ni rangaine à l'endroit du Fama.
Citer
0 #26 TRONKA 23-06-2017 15:46
Traoré écrit:
*Traoré 21-06-2017 17:34
Aucun dignitaire du FN français y compris M LEPEN n'a dit un jour qu'il est RACISTE, HOMOPHOBE, ISLAMOPHOBE,.... et pourtant.......*

Ma réponse à cette petite réaction d'allure espiègle(presque une métaphore) à signification à peine déguisée de Mr Traoré est faite au poste 69 rubrique article de sœur LaureK. Ma réponse initiale n'était pas à la bonne place.
Je rappelle juste la réciprocité qui en découle et que Mr Traoré devrait admettre pour rester en conformité avec la signification de son post :

*Tous ceux qui disent qu'ils sont Traoré ne le sont pas forcement.* Sans rancune.
Il a de l'intelligence ce touraman ..
Wa salam.
Citer
+2 #25 Traoré 21-06-2017 17:34
Aucun dignitaire du FN français y compris M LEPEN n'a dit un jour qu'il est RACISTE, HOMOPHOBE, ISLAMOPHOBE,.... et pourtant.......
Citer
+3 #24 Traoré 21-06-2017 10:48
Aucun dignitaire du FN français y compris M LEPEN n'a jamais dit un jour qu'il est RACISTE, HOMOPHOBE, ISLAMOPHOBE,.... et pourtant.......
Citer
+2 #23 TRONKA 20-06-2017 19:26
@Zaga de Gonzalo
Récit intéressant et il n'y a aucune raison de ne pas y croire.
Ce qui compte c'est notre pertinence à repousser nos limites d'où nous nous trouvons.
Je suis fasciné par cette citation de Jean Moulin(paix à son âme) un célèbre résistant Français sauvagement assassiné par les nazi:
**Je ne savais pas que c'était si simple de faire son devoir quand on est en danger.**
Chacun de nous à suffisamment roulé sa bosse.
Sous Le pouvoir Conté, alors que je faisais parti (avec quelques camarades de notre promotion) des étudiants admis à une bourse post universitaire tenant compte de la moyenne du cycle et de la mention de fin d'étude(donc critères universitaire), on a été vite déchanté de comprendre que très malheureusement ce critère pédagogique universitaire était simplement une poudre aux yeux. Pendant ce temps beaucoup d'autres partaient en bourse même sans soutenance(critères financiers et relationnels). Hé oui Tronka ne pouvait compter que sur sa propre perche à façonner.
J'ai du affronté le concours d'internat de spécialité(très dur) heureusement réussi pour accéder aux études post universitaire de spécialité en orthopédie traumatologie à Lyon-France après plus de 5 ans de service comme Médecin de campagne dans le pays profond à Kouroussa. Dieu est puissant.
Ceci dit, pas de rancune et je n'ai rien contre le feu Conté(paix à son âme) lui même un peu victime du système. C'était la puissance de la mafia oligarchique de l'époque.
Salam et bonne fin de ramadan.
Bonne fête d'avance de l'aïd el- fitr.à tous.
Tronka
Citer
+2 #22 Zaga de Gonzalo 20-06-2017 01:26
@ Docteur Tronka

J'ai un heritage mixte dans ce pays, mandingue et peul. Je suis originaire de Pita, j'etais ne et j'avais grandi dans un milieu Soussou quelque part a Conakry, j'ai appele mere une femme peule ainsi que mon pere et ainsi que mon grand pere, donc pratiquement je me suis jamais frotte a la culture et a la langue mandingue. Cependant, mon arriere grand paternel dont je porte le nom de famille mandingue etait juste un pur malinke de pere et de mere mandingue et originaire de la savane guineenne quelque part dans Siguiri, un heritage que je garde avec dignite et fierte mais qui est complement different de ma vision poilitique et sociale de la guinee.

Il quitta dans son village natal de la savane avec ses freres vers les montagnes du Fouta il ya pres de deux (2) siecles et demi, dont l'un d'eux fut l'arriere grand pere maternel de l'ex governeur de la banque centrale aujourd'hui vice president de l'UFDG. Et au niveau du gouverneur, l'histoire s'etait repetee deux fois parce que son grand pere maternel a son tour quitta Pita pour Gaoual et pour ne plus revenir. Mais a un moment donne de sa vie, la mere du gouverneur avait tenu a voir ses parents du Pita et c'est ainsi que le gouverneur lanca un appel dans les annees 90 dans le desir de racontrer les parents de sa mere. Personnellement je l'ai pas rencontre mais mes cousins qui l'ont cotoye ont trouve un homme bon, humble et ouvert.

Et comme vous le dites, ce pays nous a tout donne. Pour ma part, en commencant mes etudes par Koko Lala au debut des annees 80, je dirais que je dois tout a la seconde republique, elle m'a forme, paye et employe dans l'admistration (ministere de l'economie et des finances) avant de quitter volontairement pour l'amerique il ya 14 ans. Mais je suis reste une des critiques virulentes de ce regime que je trouvais mafieux parce que mon souci c'est le bon devenir de la guinee.

Comme tout le monde le sait la difference entre etudier gratuitement et payer ses etudes est tres norme, et surtout quand vous etudiez dans un pays ultra-capitaliste comme les Etats-Unis. Je n'ai aucun complexe pour dire aux gens que j'ai fait tout genre de boulots en amerique afin de payer mes etudes, j'ai travaille 7jours sur 7 pendant que je partais a l'ecole pour pouvoir aujourd'hui posseder une licence (Bachelor) en finance et un master en finance.

Je crois a la rigueur et a la discipline et je suis fermement convaincu que notre Etat manque de ces elements pour nous faire sortir de cette lethargie qui perdure maintenant pres de 60 ans. Et Henry Mintzberg ne disait il pas que "Aucune activite n'est plus vitale pour notre societe que celle des dirigeants qui inflechissent l'evolution des principales institutions sociales. Ce sont eux qui la transforment en un lieu de gaspillage ou, au contraire, en font des centres de mise en valeur des qualites humaines et des ressources materielles".

Bon Ramadan Docteur.
Citer
+1 #21 Nfamara 19-06-2017 22:54
Loin de faire l'apologie de la justice populaire, force est de reconnaître que lorsque les autorités judiciaires n'inspirent plus confiance, les masses finissent par se rendre justice. La nature a horreur du vide.
Citer
+1 #20 TRONKA 19-06-2017 20:37
Zanga écrit:
Zaga de Gonzalo 19-06-2017 00:45
@ Mr. Tonka
Au temps pour moi, je m'etais pas relu avant d'envoyer mon post, la fatigue oblige. Je voulais juste ecrire l'impunite engendre l'insecurite.

Mr Zanga
Aucun souci, personne n'est parfait et ce n'est pas non plus dramatique ce petit passage qui me paraissait flou;
Salam
Citer
+1 #19 Lafaab 19-06-2017 11:47
Encore une sortie à bon escient de TRONKA. Le constat du drame du manque de civisme en Guinée a été fait depuis un certain temps par tous les Guinéens, il est même reconnu par ceux-là même qui posent des actes d'incivisme.
Ce problème n'est pas seulement politique il est social. Comme on dit "l'exemple doit venir d'en haut". L'impunité au niveau de la classe dirigeante est criarde, il n'y a pas de sanction ferme vis à vis de cette impunité. La population voyant cela comment voulez-vous qu’elle n'imite pas.
Sans faire l'éloge du régime défunt du PDG, du temps e ce régime, il n'arriverait jamais à l'esprit d'un Guinéen de se rendre justice soi-même à plus forte raison de lyncher publiquement un de ses semblables quand bien même il serait coupable. Aujourd'hui, même si quelqu'un a une dent contre toi peut te faire lyncher dans la rue sans aucune forme de procès. Notre société est en danger non seulement nous avons perdu notre éducation du respect des aînés et d'autrui mais nous ne respectons plus la VIE humaine. Tuer est devenu une banalité dans notre pays. Il faut faire quelque chose au niveau de l'état et au niveau de la société civile. C'est en cela qu'il faut saluer l'initiative fort salutaire des organisations de la société qui sensibilisent en Guinée. Mais le plus gros du travail doit être fait par l'Etat surtout que nous avons un Ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté.
La pierre n'est à jeter à personne particulièrement mais à toute la société guinéenne il faut que nous nous mettions en question et que nous nous regardions en face pour reconnaître nos maux. La Guinée est malade du respect de l'autorité de l'Etat, malade d'un Etat laxiste, malade d'une population qui se croit tout permis qui réclame des droits sans vouloir assumer ses devoirs
Citer
0 #18 Momo 19-06-2017 11:43
Ah Comolan, Andre et consortz nul n'est plus dupe que celui qui pense duper plus clairvoyant que lui.
Croyez vous que les gens qui insultent le PRAC, soit à bruxelles ou à la veranda de leurs cases sont motivés par des raisons Ethniques ou par l'UFDG?
-Non et non, si c'est pour l'ethnie alors ayez l'honeteté de reconnaitre que ce pays n'a jamais conu un etnho comme le burkinabe PRAC, ça ne serait que le retour de la balle envoyée dans le camp adverse.
-Quanfd au quotidien du guinéen de l'Interieur, comme de l'Exterieur, manque criard d'electricite, d'eau de salubrite de route de soins de nouriture et les foutaises, les mensonges, les calomnies à gogos deversées par des demagoqges dans la rue ou ailleurs et surtout à la RTG, les discriminations ethniques, la calomnie, les probles de sejour, les sous emplois à l'etranger, la somme de tout cequi precede fait exploser, exploser, exploser.
On a pa s besoin du conseil d'un Parti pour s'exprimer chacun à sa façon face à ces fleuaux. la dignite ne s'impose pas, Un President digne de respect c'est un president elu dans la transparence, et non imposteur et respectueux des regles, soucieux de l'excecution de son programme pour le bonheur de TOUS les GUINEENS et non d'une ethnie ou d'une region donnée.

A mon avis il serait plus sage de consider ces insultes comme le premice à un raz de bol general, un avertissement et chercher à mieux analyser quelle serait la suite si les fleaux cités ci-haut persistent et non de chercher à stigmatiser les gens.

Comme disait l'autre la haine rend aveugle de sorte q'elle empeche de voir le feu qui va devorer le haineux.

A bientot
Citer
+3 #17 TRONKA 19-06-2017 11:21
@Zanga Bonjour

-Lorsque je m'exprime, vous me traitez d'arrogant!
-lorsque je dis ma part de vérité, vous me traitez d'ethno!
-Vous voulez que je noircis comme vous le souhaitez!
Je pense que vous vous trompez. Je peux parfois m'exprimer de façon abrupte(le subconscient) ça peut arriver mais sans arrière pensée.
Le pseudo n'est pas un frein au dialogue même s'il y a mieux.
Rassurez vous, l'arrogance n'est ni ma nature ni mon éducation.

Je vais vous dire une confidence:
le 1/3 de ma famille est peul(Bah et Diallo), Je vais encore plus loin, Ous. Diallo, proche de Cellou et représentante engagée de l'UFDG à Genève(vérifiable) est une nièce directe (Attention pas une nièce schwingum !!!!). Demandez à Cellou qui est Ous. Diallo à Genève!
Ma propre sœur de lait a épousé un Bah de pita, un mari à cœur d'or(paix à son âme). Ils ont eu de très beaux enfants dont un est pharmacien actuellement à Conakry.
Et vous penser que je peux tenir la fibre ethnique bon sang!!

-Il ne faut pas faire le grillon et s'auto éventrer.
Je mène un débat franc et sans intempérance détestable avec la plupart de nos compatriotes de l'opposition(d'autres sans affiliation) et depuis des années sur ce site: T.Diallo, Omar Maci Bah, Kaou Labé, Savané, Bokoum,Noctambule, Forgeron,Tiékourani et j'en passe...
Je suis parmi les tous premiers lecteurs à la naissance de Gbassikolo(beaucoup se font rare ou sont absents à présent).

- Je suis pro Alpha et je l'assume sans faille et avec raison, dans le respect du pluralisme des visions, dans le respect de l'autre.
Lorsqu'il s'agit de reconnaitre une situation relevant de la raison et la vérité concernant un citoyen Guinéen quel qu'il soit, je n'ai pas manqué de prendre parti par des publications(voir les archives). Lorsqu'il y a des choses qui ne vont pas bien coté pouvoir, je ne manque pas de le dire(voir également les archives. Un exemple l'affaire du concours des enseignants contractuels). Je viens de dénoncer la déforestation irresponsable de demoudoula.

-Sous AST(paix à son âme) J'ai eu une vie scolaire et universitaire dans la gratuité complète, des voyages vacance gratuits, tenues scolaires gratuites etc..! Ce n'ai pas mince pour un fils de paysan mon cher!
Vous voulez que je l'insulte et pour quoi?
Dans le même temps, personne ne peut nier que dans tout régime, il y a des facettes réussies et des facettes ratées(victimes),! Il y a des opposés et des adeptes. J'ai publié sur toutes nos victimes sans distinction(morts du camps Boiro, les 350 morts lors de l'agression barbare portugaise, les fusillés du mont gangan, le cas du 28 septembre, l'affaire Diarra etc..) en réitérant que la mémoire de tous nos morts doit être gardée dans le respect absolu. C'est un devoir citoyen.

AST Tyran pour certains , héros pour d'autres, ainsi va la vie.
Nous devons apprendre à cicatriser nos ulcères de l'histoire, une obligation patriotique! Nous appartenons à la même nation.
Wa salam.
Citer
+3 #16 Zaga de Gonzalo 19-06-2017 00:45
@ Mr. Tonka
Au temps pour moi, je m'etais pas relu avant d'envoyer mon post, la fatigue oblige. Je voulais juste ecrire l'impunite engendre l'insecurite.

Cela dit je ne suis pas oblige de mettre mon nom sur un forum mais ceux qui connaissent mes idees sur Guineeactu savent deja qui je suis. Et si vous trouvez degreable de communiquer avec un pseudo, vous etes libre de ne pas repondre mais l'utilisation du mot desagreable montre encore la nature de votre comportement que je trouve arrogant.

Vous parlez de selectivite, je crains que vous ne parlez de vous meme ici dont la pensee est purement en accordance avec la ligne ethnique. Parce que moi je n'ai ni ete de pres ou de loin un partisan de Cellou Dalein Diallo et mes commentaires en font foi. Je combats une mafia au pouvoir. Ce pays avait tous les outils pour son developpement avant son independance et etait considere par la puissance coloniale le joyau de la couronne des colonies de l'afrique occidentale francaise. Il a a la fois les ressources minieres, agricoles et hydroelectriques et produisait avant l'independance pres de 40% des produits agricoles de l'afrique occidentale francaise.

And don't get me wrong, je suis partisan farouche de l'independance de la guinee mais ce que je ne comprends pas malgre toutes ces potentialites economiques, notre pays est de loin l'un des pays les plus pauvres au monde au sens reel du terme. Il manque tous les elements elementaires pour mener une vie simple dans une ville a savoir l'electricite, l'eau, route, sante etc etc...

Tonka, je suis traumatise quand je vois les gens comme vous glorifier le regime de AST. Les pendaisons publiques, les dietes noires, les faux complots, en bref la destruction des ressources humaines que ce pays pouvait avoir pour son depart, a pese lourd sur le developpement de notre pays. Ce vide cree par la revolution autour du pouvoir avait permis l'avenement des miliciens comme Lansana Conte, Sekouba Konate, Dadis Camara et le poltron ariere comme Alpha Conde au pouvoir. Wallahi Mr. Konate il n'ya pas un developpement ici, vous vivez en occident et vous savez pertinemment qu'est ce qu'un developpement.

Chez nous les balafons et les tam-tam ont toujours eu raison sur le serieux, Konate il n'ya pas encore eu du serieux chez nous et c'est pourquoi les individus comme les Zaga de Gonzalo et les Bagnamoulengues sont faches a cause de ce manque criard de progres. Vous pouvez etre sur la ligne ethnique en parlant des dates avant et apres 2010 ou je ne sais quoi encore, mais pour nous autre tout est pareil, c'est de la pourriture.

Et vous dites que nos maux sont differents de ceux de l'occident. Mais Mr.Konate la democratie et la corruption sont universelles et quiconque vous dit que nous avons des valeurs particulieres en matiere de democratie, wallahi c'est un homme menteur et dangereux, il veut juste confisquer le pouvoir.

Konate, ma position est qu'on ait une autre transition, cette democratie qu'on a eu sous Alpha Conde a echoue. La bataille pour la guinee n'est pas une bataille pour l'hegemonie ethnique, la transition qui cedera le pouvoir demain doit mettre fin aux velleites hegemoniques des ethnies. Le peulh gouvernera avec les meilleurs que la guinee va lui offrir sans acune distinction ethnique, le malinke governera avec les meilleurs que la guinee va lui offrir, le forestier gouvernera avec les meilleurs que la guinee va lui offrir et le soussou gouvernera avec les meilleurs filles et fils du pays que la guinee va lui offrir ainsi que les autres ethnies guineennes dont je n'ai pas mentionnees ici. C'est ca le sens de la republique et le civisme que vous avez tant decrit dans votre texte naitra naturellement au sein de la societe guineenne parce que personne ne sentira lesee dans la gestion du pays et il engagera tout le monde devant sa responsabilite, le progres de la guinee.
Citer
-3 #15 COMOLAM 18-06-2017 23:32
Citation en provenance du commentaire précédent de T.Diallo :
Mon cher Tronka, je suis entièrement d'accord avec toi que les manifestants de Bruxelles sont allés trop loin. C'est inadmissible. Toute fois je parlerais plus d'incivilité que d'incivisme. Grosso modo, je dirais qu'en Guinée l'incivilité est du côté de la population tandis que l'incivilité mais surtout l'incivisme sont du côté des gouvernements.
Autre chose, je remarque que ta dénonciation est incomplète. Tu as pris soin d'éviter d'y inclure les incivilités émanant de la plus haute institution du pays qui est AC. Ses discours (fond et forme) sont l'expression même de l'absence de respect envers l'autrui. C'est de l'incivilité à l'état pire. Sa réactions face aux étudiants étaient tout sauf civilisée! On se souviendra de sa sortie où il insultait les cadres de toute une région. Bien avant cela ce sont les fonctionnaires guinéens donc ses employés et ses opposants qui faisaient frais de ses sorties inciviles....
Par ailleurs, je suis convaincu que le vandalisme et autres actes criminels pendant des manifestations ou soulèvements qui dégénèrent n'ont rien d'ethnique. On aura remarqué qu'en Haute Guinee des commissariats ont été mis à sac. Les représentants de l'Etat ont été bastionnés par des individus en furie. Des personnes ont été retirées des prisons et lynchées par la foule. La même chose est arrivée dans d'autres régions de la Guinée. Donc pour moi ce phénomène n'a rien d'éthnique et il n'est pas non plus singulier à la Guinée. Il arrive qu'on casse, qu'on s'attaque aux édifices publics ou privés parfois aux forces de l'ordre. C'est comme ça ici en Allemagne, en France, aux USA....
Enfin, comme tu l'as bien dit, je trouve aussi que le noyau fondamental de Tous les Problèmes de la Guinée est: l'IMPUNITÉ. Le manque de sanction est la cause de tout ce qui va de travers dans ce pays. Alpha Condé ne connait pas la Sanction c'est la raison de son échec! Si son successeur ne fait pas usage de cet outil, il échouera lamentable aussi. C'est simple.

Bien à toi et bon fin de Ramadan!


Thiernodjo et Cie;
Le programme de l'UFDG, jeter des cailloux ( avec la section cailloux bien équipés d'arme blanche et de fusil calibre 12 ) brûler des pneus sur la chaussé, verser de l’huile sur le goudron, casser les lampadaires.

Dire que le Prac, à insulter le peuple? Quel peuple parlez- vous, ce petit groupe de délinquant de 20 à 50 personnes infiltrer au palais et manipuler, grandis dans l’indifférence des parents, ses enfants élevés dans la haine, mal poli , que vous voulez assimiler au peuple de Guinée?

Depuis 1 mois ( avril) les tablettes étaient déjà dans les 2 universités publique ( Gamal et Lansana Conté) et 600 étudiant avaient reçu, ça n'a jamais était dit, qu'elles sera gratuite à 100%.

L'impolitesse est le trait caractéristique des gens mal éduqués, comme ses ramassis de Bruxelles.
Citer
+2 #14 Mory Sylla 18-06-2017 23:25
C'est encore bien martelé Dr. Tronka Konaté.
Le problème en Guinée c'est que nous avons des hypocrites qui pour des raisons subjectives que nous n'ignorons point aussi,ont décidé de se parer de la toge de la moralité.
Ils ne sont pas crédibles. Ça rend la conversation superflue.
Citer
+4 #13 COMOLAM 18-06-2017 18:06
Explication du Ministre MESRS à l'époque 2015 ( TEWEL DIALLO), les cadres du département et le promoteurs du projets sur la conception du projet, SINCERY, LA TABLETTE , IL N'A JAMAIS ÉTÉ QUESTION DE DONNÉ LES TABLETTES À 100% GRATUITE ( VIDÉO) Comme certains font le mensonge et la manipulation en mode de vie, voila la preuve en audio et vidéo. https://www.youtube.com/watch?v=zNV65KnSVEE&feature=youtu.be
Citer
+4 #12 TRONKA 18-06-2017 16:17
@T.Diallo

Mon cher Therno Bonjour
De toute évidence, face aux vacarmes d'un certain groupe d'étudiants même plus étourdissants et étouffants que le scénario en question, je pense que la réaction du prési( que je dirais de surface) n'était pas la bonne manière. Parfois instinctivement l'intensité de la pression générée par une situation donnée peut malheureusement créer dans notre subconscience(logique implacable et moins murie ) des réactions qu'on regrette après. La preuve c'est que le programme de tablette à repris de plus belle.
Facteurs aggravant: il y avait pas mal de personnalités étrangères. L'homme n'est jamais parfait.

Pour résumer : Réaction inadaptée. Donc** i tougna**

-L'autre versant, les étudiants:
Je pense que les étudiants (futurs hommes et femmes de culture) ont leur part de responsabilité(attention c'est pas une excuse pour le prési) car il aurait fallu juste constituer un comité pour le suivi de la distribution des tablettes en relai avec le Ministre(qui me semble- t-il est un bon Ministre) voire la présidence et éviter les désagréments inutiles lors des grands RDV. Un article publié je crois sur Africa, aurait avancé le caractère non innocent du vacarme( je ne certifie rien, pour éviter tout péché).
-Il y a encore beaucoup affaire mais il faut avouer que la jeunesse est au cœur des projets de société du pouvoir Alpha même si on convient que le chemin reste encore long très long.
-Il y eu des ratés (pouvoir et opposition) mais je pense qu'on ne va pas refaire notre histoire chaque fois. Il faut avancer.

-L'impunité est le maillon faible du pouvoir(pas uniquement le pouvoir Alpha) je l'ai dit à plusieurs reprise.
Rappelez vous du vandalisme historique dans l'affaire Diarra(pour ne citer que ce cas) et tant d'autres à Conakry ou ailleurs.
L'ethnie est un facteur que j'ai citée mais j'ai évoqué beaucoup d'autres qui n'ont rien à voir avec l'écosystème socio ethnique(les malfrats, prisonniers évadé etc...). On ne peut pas ramener tout à l'ethnie.
Mes salutations cordiales et très bonne fin de ramadan.
Pardonnez moi les erreurs de frappe, le soleil était très brulant aujourd'hui.
Salam
Tronka
Citer
0 #11 TRONKA 18-06-2017 12:25
@Anonyme zaga
Je suis Konaté Solian dit TRONKA que tous les internautes ou presque connaissent sur Gbassikolo. J'assume ce que je dis et ce que je suis sans me terrer dans une tranchée sous un pseudo comme vous.

J'essaye de vous répondre avec beaucoup d'effort car il est très désagréable de communiquer avec les anonymes, mais j'accepte, le pseudo étant accepté dans le forum. Néanmoins,vous êtes appelés à faire de l'effort et assumer ce que vous êtes et comme vous êtes à la place d'être dans les tranchées comme dans les bombonne de guerre.
**L'honnêteté des manières sans l'honnêteté de mœurs, n'est que l'hypocrisie**Marrie Jeanne Riccoboni.

-Il faut que nous soyons sérieux pour un débat efficient et qu'on arrête le tropisme de la dénégation systématique et sélective:
Ce n'est pas vrai que l'insécurité produit systématiquement l'impunité! Dans les maillons de votre chaine il y a un vice en antagonisme avec la logique. Le reste est compréhensible.
Lorsque vous lisez bien et sans apriori mon article, vous vous rendrez compte que le facteur ethnique est cité en plus d'autres étiologies, d'autres causes sociétales. Mais ne verra point celui qui ne veut rien voir.

-En maths comme en sociologie, comparer les identités ou ce qui est comparable c'est toujours mieux! Ce que vous rapportez sur le vieux continent occidental ne nous fait point avancer dans la mesure ou vous savez pertinemment que nos maux ne sont pas forcement les mêmes, nos histoires ne sont pas forcement les mêmes.
Lorsqu'on évoque le passé financier de la Guinée comme air Guinée par exemple(vous êtes ni vu ni connu).*Lorsqu'on parle de la corruption avant 2010, vous faites la mémoire sélective! Comment voulez vous qu'on avance!!!! Il y en a encore la corruption en Guinée mais pas plus qu'hier et vous le savez très bien.
La route Dabola- Kouroussa soit disant goudronnée à une époque que vous connaissez bien s'est dégradée en moins de 5 mois. Les pots de vin!!!!!!!! Alpha n'était pas encore au pouvoir. On connaît aujourd'hui ceux qui ont signé ce contrat. On ne va pas refaire l'histoire chaque fois.

-Pour vous montrer que vous êtes en dénégation systématique contre Alpha: j'ai évoqué dans mon article d'autres facteurs préoccupants comme la déforestation! je vous mets au défi de me montrer dans votre réaction un seul mot sur ce que j'ai dit sur la déforestation. C'est ce qu'on appelle * MEMOIRE sélective.*
Vous voulez un drame social un tsunami pour légitimer vos prérequis n'est-ce pas!!!
C'est hallucinant l'acharnement que infligez à Alpha et son pouvoir. Il faut qu'on avance Mr Zaga.

-Par ailleurs Je vous rappelle que je n'ai pas présenté un sujet de médecine tropicale pour parler de palu et typhoïde. Vous me devez au moins la reconnaissance d'avoir de l'énergie et du temps pour écrire un mot à publier à l'attention du public sur l'actualité Guinéenne.
Vous vous n'avez ni le temps ni la pertinence ni le courage d'en produire un mot, mais vous êtes prêts à bondir sur les publications et balancer vos déconvenues le plus souvent sélectives.
Bref je vous attends sur les vraies questions de fond et non sur les caricatures diagnostiques palu ou typhoïde.
Wa salam
Citer
+4 #10 shams deen 18-06-2017 00:33
Lorsque le pouvoir se caractérise par tous les fléaux qui ont été décrits ici on ne peut avoir pour réponse de la population que ce que nous avons sous nos yeux.
Un Président de la République est une personne qui a beneficie d'une somme de dignités que la population se prive pour lui accorder cela bref ,les gens lui font un DON conséquemment il doit avoir cela en tète .
Si le Président ne se prive pas de rabaisser sa population devant les nationaux et étrangers ,celui ne mérite aucunement le moindre RESPECT.
Autrement les manifestants de BRUSSELS ont bien fait devant les étrangers.
Je n'ai personnellement jamais entendu CONTE que j'ai connu insulté les guinéens ou même DADIS dont le niveau est nettement plus bas ..
Citer
+4 #9 BENJAMIN 17-06-2017 23:48
Podologie et podo-lustrage ou l'art de réfléchir comme un pied nickelé...
Quelle est le lien entre le civisme et la loi? Qui est le garant de cette dernière?
J'aimerais beaucoup voir l'étendue de votre civisme le jour ou vous verrez l'assassin de vos enfants se pavaner tranquillement devant vous.
Citer
+4 #8 Traoré 17-06-2017 23:19
M. T.Diallo a écrit :
"Autre chose, je remarque que ta dénonciation est incomplète. Tu as pris soin d'éviter d'y inclure les incivilités émanant de la plus haute institution du pays qui est AC. Ses discours (fond et forme) sont l'expression même de l'absence de respect envers l'autrui. C'est de l'incivilité à l'état pire. Sa réactions face aux étudiants étaient tout sauf civilisée! On se souviendra de sa sortie où il insultait les cadres de toute une région. Bien avant cela ce sont les fonctionnaires guinéens donc ses employés et ses opposants qui faisaient frais de ses sorties inciviles...."

Vous avez tout résumé.

Je ne pense s'il y a un Chef d'Etat en exercice plus insolent et vulgaire que M Condé Alpha.
Lors de l'inauguration du pont kaka, il a traité les guineens de tous les noms d'oiseaux.

C'est son comportement qui pousse maintenant les guineens à le défier comme ce fut le cas du palais du peuple avec les étudiants.
Le serpent ne mord que lorsqu'il est effrayé.

NB: S'il y a des prophéties à donner ça serait à l'endroit de Mr CONDÉ ALPHA et de nos gouvernants comme l'a si bien dit Mr Zanga dans son Post.
Citer
-6 #7 guiseydou 17-06-2017 20:05
Une analyse très précise de cette situation d'incivisme qui commence à déborder de façon malsaine. Le président de la république est le premier symbole en terme de respect républicain. Insulter le président équivaut à s'attaquer au cœur de la république. C'est intolérable, la démocratie n'a jamais dit ça. L'ufdg doit mener autrement ça politique et sortir du vestibule de la violence.
Il faut laisser le prési travailler Allah bè anabi bè. Tout n'est pas brillant mais il est entrain de faire du très bon travail.
Citer
-2 #6 camara 17-06-2017 13:50
Doc
Votre réquisitoire ou du moins les constats que vous soulevez sont si préoccupants que l'Etat n'a d'autre solution que de rompre avec le laxisme. Pour parler du cas de Bruxelles, même si je ne suis pas certain que ça soit une volonté de Mr Dallein, il faut néanmoins noter qu'il a moins de contrôle sur ces velléités débordantes de certains de ses partisans. C'est sur ce point que Cellou doit travailler. La conquête du pouvoir par la violence est à banir en démocratie.
Le Guinéen a pris la mauvaise habitude de casser et cela a commencé depuis l'affaire Diarra et s'est amplifié de nos jours. On peut aimer ou détester Alpha mais il fait 100000 fois mieux que ceux qui s'agitent aujourd'hui alors qu'ils étaient dans la haute hiérarchie depuis le temps de feu Conté. Il faut laisser Alpha travailler.
Pour les forets qui disparaissent, il faut reconnaître la faiblesse des mesures correctives et donc l'absence de sanction. Il a été promulgué depuis longtemps que les bordures de mer doivent être préservées mais on assiste tous les jours à la poursuite des constructions qui avancent dans la mer sans que les auteurs soient inquiétés. Le pouvoir doit savoir que le Guinéen a la tête très dure dans les mauvaises habitudes et que ça ne sert à rien de citer les sanctions sans les appliquer. Tous les motards roulent aujourd'hui sans casque alors que cela avait été interdit.
Lorsque le courant manque pour 30mn on casse toutes les installations et c'est l'éternel recommencement. Dans le fond il y a le plus souvent des manipulations politiciennes car certains politiciens rêvent la guerre civile en Guinée, le déluge complet pour se légitimer.
Citer
+4 #5 Zaga de Gonzalo 17-06-2017 00:13
La corruption engendre l'insecurite, et l'insecurite engendre l'impunite et l'impunite a son tour engendre la violence. Voici le cercle viscieux dans lequel cet Etat delinquant est plonge depuis son independance.

Dans un Etat ou les institutions republicaines sont faibles, sont aux ordres ou sont quasi-inexistentes, il n'ya aucun doute que les gouvernes n'auront pas confiance a ce systeme de gouvernance. Personnellemet je suis contre la justice populaire mais si la discipline qu'on veut enseigner aux gouvernes n'est pas appliquees par les gouvernants, il n'y aura aucune illusion que le peuple prendra la justice dans ses mains et c'est l'anarchie qui va prevaloir.

Reduire la violence politique en guinee entre partisans du pouvoir et opposition ramene a une sysnthese simplistique et conduit a une reflexion legere qui voit tout en terme ethnique, et faisant ainsi table rase aux realites socio-economiques difficiles du pays. Et dans le jargon medical, le doctor aurait gnanostiquer le paludisme a la place de la fievre typhoide, et si rien est fait aussitot que possible on se dirige tout simplement vers le catastrophe due to medical malpractice.

En 1776, apres l'independance des Etats-unis, les peres fondateurs du pays ont essaye d'adopter un systeme de gouvernance. Ils ont regarde l'europe a l'epoque et il se trouvait que dans le vieux continent, tous les pays etaient diriges par les monarchies absolues. Les victorieux de la guerre de l'independance n'ont pas voulu adopte ce systeme qui allait tout juste conduire au culte de la personnalite autrement dit a la dictature parce qu'ils ont voulu doter le pays un heritage soutenable qui allait rester pour toujours. Dans leur recherche du systeme de gouvernance pour le leur pays, ils ont retenu Rome-la Replublique, ils ont ete fascines par le pouvoir du Senat Romain qui etait un veritable contre pouvoir de l'executif. En adoptant ce systeme de gouvernance romaine qui est aujourd'hui le systeme de gouvernance des Etats Unis depuis son independance, les peres fondateurs du pays avaient aussi cherche a savoir les causes de la decadence de l'empire romaine pour eviter a leur pays ce genre de catastrophe, et le mot qui venait tout le temps dans leur recherche etait CORRUPTION, CORRUPTION, CORRUPTION. Les fonctionnaires romains s'etaient lances dans ce negoce lucratif au detriment du peuple romain et fianlement cette pratique avait fini par detruire les fondements de la Republique Romaine et par balayer les institutions republicaines qui regissaient les gouvernants et les gouvernes.

On ne peut pas contruire un Etat fiable et discipline dans la corruption et c'est le mal guineen. Ils vous promettront monts et merveilles, mais finalement c'est al montagne qui va tout simplement accoucher la souris et les jours viendront, le peuple va eteindre la tele (RTG) au profit des marmites parce qu'elles sont vides et veulent quelques choses dans ces marmites pour manger. Et ces reclamations peuvent prendre differentes formes, manifestions, violences, justice populaire you name it.
Citer
-5 #4 andre 16-06-2017 22:57
bonne description de l'lncivisme en Guinée.
On confond politique et arrogance
on insulte le président en utilisant tous les noms d'oiseaux par haine ethnique et pendant ce temps Cellou ne dit rien et joue au complice. la Guinée ne veux pas de ce genre de personnage.
État doit arrêter la théorie et appliquer la loi si on veut endiguer l'impunité. trop C'est trop et les guinéens en o t assez. C'est en Guinée que des gens comme gaoual peuvent se permettre tout et n'importe quoi. héhé wotan monè
Citer
+3 #3 T.Diallo 16-06-2017 19:27
Mon cher Tronka, je suis entièrement d'accord avec toi que les manifestants de Bruxelles sont allés trop loin. C'est inadmissible. Toute fois je parlerais plus d'incivilité que d'incivisme. Grosso modo, je dirais qu'en Guinée l'incivilité est du côté de la population tandis que l'incivilité mais surtout l'incivisme sont du côté des gouvernements.
Autre chose, je remarque que ta dénonciation est incomplète. Tu as pris soin d'éviter d'y inclure les incivilités émanant de la plus haute institution du pays qui est AC. Ses discours (fond et forme) sont l'expression même de l'absence de respect envers l'autrui. C'est de l'incivilité à l'état pire. Sa réactions face aux étudiants étaient tout sauf civilisée! On se souviendra de sa sortie où il insultait les cadres de toute une région. Bien avant cela ce sont les fonctionnaires guinéens donc ses employés et ses opposants qui faisaient frais de ses sorties inciviles....
Par ailleurs, je suis convaincu que le vandalisme et autres actes criminels pendant des manifestations ou soulèvements qui dégénèrent n'ont rien d'ethnique. On aura remarqué qu'en Haute Guinee des commissariats ont été mis à sac. Les représentants de l'Etat ont été bastionnés par des individus en furie. Des personnes ont été retirées des prisons et lynchées par la foule. La même chose est arrivée dans d'autres régions de la Guinée. Donc pour moi ce phénomène n'a rien d'éthnique et il n'est pas non plus singulier à la Guinée. Il arrive qu'on casse, qu'on s'attaque aux édifices publics ou privés parfois aux forces de l'ordre. C'est comme ça ici en Allemagne, en France, aux USA....
Enfin, comme tu l'as bien dit, je trouve aussi que le noyau fondamental de Tous les Problèmes de la Guinée est: l'IMPUNITÉ. Le manque de sanction est la cause de tout ce qui va de travers dans ce pays. Alpha Condé ne connait pas la Sanction c'est la raison de son échec! Si son successeur ne fait pas usage de cet outil, il échouera lamentable aussi. C'est simple.

Bien à toi et bon fin de Ramadan!
Citer
-14 #2 COMOLAM 16-06-2017 01:34
L'analyse d'un ami L.T : Article oblige.

''Le choix en politique n'est pas entre le bien et le mal,mais entre le préférable et le détestable " a écrit Raymond Aron.Les leaders de l'opposition guinéenne,doivent faire preuve d'un minimum de réalisme et de sens de responsabilité. Il y a dans un État démocratique des règles à respecter ; les pratiques d'une autre époque doivent être bannies de nos prises de position.

Ce n'est pas sur cette base que le Président de la République peut-être choisi , celui-ci personnifie l'Etat dans ce qu'il a de plus fort,de plus élevé et de plus exigeant." Il n'y a de Guinée que grâce à l'Etat ".Ces mêmes leaders politiques,promettent suite aux révélations de la gestion scandaleuse des milliards perçus par leur chef de file,de présenter à l'opinion leur convergence et de mettre en exergue leur union.

Mais l'unité pour l'unité est beaucoup plus dangereuse que la désunion, surtout une union de façade qui ne se fonde plus sur la confiance.Les manifestations d'insolence et d'arrogance organisées avec leur bénédiction, ne produisent que le contraire de l'effet escompté, elles servent à alimenter les sentiments de rejet de toute l'opposition guinéenne.

Conséquences de l'extrémisme dont l'objectif n'est pas de conforter la volonté du peuple,mais de la contrecarrer. Des manifestants qui, de plus en plus dévoilent la face obscure de leurs formations politiques. Le fait que les deux plus proches lieutenants de CDD Ousmane Gaoual et Fode Oussou s'affrontent sur le terrain politique,est symptomatique d'une véritable crise larvée au sein de l'ufdg.

Le prix politique sera lourd à payer, manque de leadership ; un vrai leader politique doit pouvoir gérer ses partisans, mais aussi juger.Sans que l'on ne se permette aucune prévision sur un avenir que nul ne connaît exactement, on peut pour le moins dire que l'ufdg est en proie à une véritable fragilisation.Au sein de cette formation politique, l'absence de tension ne provoque jamais un soulagement, mais plutôt une léthargie.

"Le feu qui s'allume à la lisière de la forêt peut-être circonscrit, mais celui qui prend en pleine brousse ne peut-être éteint " dit l'adage populaire.

Cellou Dalein veut bâtir à son gré un destin de succès,richesse et de pouvoir, mais son influence morale et politique est en passe de pâlir. Excédés de ce rêve de plus en plus lointain,ses partisans deviennent de plus en plus belliqueux, ils avaient eu une assurance sans fondement.Lorsqu'on se sent rejeté par la société, on s'attaque et cherche à atteindre son symbole le plus élevé.

Le PRAC n'est pas dans cet état d'esprit, il combat sur le plan des idées et des principes, sans haine personnelle.Son profil est très éloigné des politiciens qui ont pillé notre pays ; la confiance que le peuple lui manifeste est justifiée par un engagement de longue date.

Le Président Alpha Condé n'est animé que par le souci de servir son pays .Les résultats tangibles de son action sont concrets, visibles ( exemple du Pont Kaaka inaugurer hier 15 juin)

Le Président n'a ni à négocier ni à convaincre, il est le choix du Peuple souverain de Guinée.
Citer
-12 #1 COMOLAM 16-06-2017 01:21
Les manifestations sauvages et violentes de l'opposition, ne sont pas une stratégie politique gagnante, mais un moyen de pression et d'atteinte à la quiétude sociale et économique du pays, en faite, c'est un instrument de destruction des biens publics, privés en causant les mortsss et les casses, cela est inacceptable dans une République.

C'est pourquoi, la plus cruelle manifestation est la désapprobation par le peuple conscient de Guinée, son refus et son manque d’intérêt, parce qu'il à compris et sait désormais où se trouve la vérité, loin de la violence urbaine et de la manipulation ethnique et politicienne .

Ça suffit, cette violence gratuite et fortuite des business man du Chaos !
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir