Diane Vs DaleinDans un article daté du 3 juillet 2017 et publié sur Africaguinée, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée accusé le Chef de l’Etat guinéen d’avoir attribué un marché de plusieurs dizaines de millions de dollars au richissime Homme d’affaire Guineo-Americain, Mory Diané, « sans appel à la concurrence ». Il s’agirait, selon Cellou Dalein Diallo, d’un marché de 26 millions de dollars US. La réaction de Mory Diané ne s’est pas fait attendre… Lisez plutôt !...

 

M. Dalein, j’ai été assez surpris de lire un article d’Africaguinee dans lequel vous pointez un doigt accusateur sur moi, si injustement et avec tellement de mépris. J’ai été stupéfait aussi bien par le ton que par les propos. Vous liez mes occupations en Guinée à une amitié personnelle avec le Président Alpha Condé, ou plutôt à un copinage avec lui. Je suis d’autant affligé que vous vous référez à moi publiquement comme « quelqu’un qui s’appelle Mori Diané ».

Avec tout le respect que je vous dois, permettez-moi de vous rafraîchir la mémoire. Il y a plusieurs années, lorsque vous étiez un cadre de l’Administration des Grands Projets, vous avez effectué plusieurs voyages à Washington. J’ai eu le plaisir de vous y recevoir dans mes bureaux et même de vous emmenez dîner avec vos collègues. Vous avez alors constaté et reconnu que je n’ai jamais manqué aux devoirs que m’imposent ma foi musulmane et ma culture africaine, notamment à celle d’être accueillant et hospitalier envers les hôtes. Je suis donc ravi que vous m’appreniez aujourd’hui que le Président Alpha Condé, lui, a montré une vraie noblesse à me garder parmi ses amis.

Vous vous êtes aussi rendu compte par vous-même, en visitant mes bureaux à Washington, que j’occupe depuis une trentaine d’années, que je dois être un homme d’affaires consciencieux et irréprochable pour avoir pu prospérer dans un pays où la loi et la morale sont draconiennes. Si j’ai pu mériter l’estime et l’admiration d’Africains en visite ou résidant aux Etats-Unis et avoir une  longévité commerciale, dans un secteur hautement compétitif, je ne peux le devoir qu’à une rigueur sans faille.

J’ai pris la décision, il y a quelques mois, de venir développer des activités caritatives et commerciales en Guinée. Quoi de plus normal, après avoir passé plus de quarante ans hors d’un pays dans lequel ma famille est bien connue et reconnue pour s’y être dévouée depuis plusieurs générations ! Quoi de surprenant si j’ai alors été approché par une compagnie américaine pour reprendre la gestion d’une centrale électrique dont les engins, fabriqués aux Etats-Unis, étaient sur le point de quitter la Guinée, privant ainsi le pays d’une grande capacité de fourniture d’électricité !

Avant d’acquiescer à cette demande légitime et salutaire pour notre pays qui me fournissait une occasion de le servir davantage, j’ai découvert qu’un litige opposait les parties impliquées dans la gestion précédente des turbines.

Dans les semaines qui ont suivi, je me suis appliqué scrupuleusement à m’assurer de la véracité de la propriété revendiquée par la partie guinéenne du différend. En plus du fait que le titre de propriété, établi par le fabriquant des turbines démontre sans ambiguïté aucune que le véritable propriétaire est mon interlocuteur, les actes juridiques m’ont aussi révélé que le prétendant guinéen avait été déboutée par trois juridictions : une guinéenne, une sénégalaise, une américaine. Je découvre maintenant qu’il s’agit du fils d’une élue de votre parti politique. Raison pour laquelle je suis devenu, semble-t-il, la cible de votre envolée médiatique.

Si je ne reprenais pas la gestion de la centrale, la Guinée perdait irrémédiablement les turbines et par conséquent quelques dizaines de mégawatts précieux pour les besoins en électricité de sa population. Je devrais être félicité et non dénigré par vous. Pour ma part, je suis quitte avec ma conscience et je n'ai pas l’intention de me laisser intimider par qui que ce soit. Sachez aussi, Monsieur, que ma société est celle qui facture le moins cher le kilowattheure en Guinée. Chez moi, le patriotisme prime la recherche du gain personnel.

Vous avez été pendant trop longtemps un acteur décisionnel de l’administration guinéenne pour ignorer le fait que tous les marchés publics ne se prêtent pas nécessairement à un appel d’offres. Les procédures de passation d’un marché public prévoient des appels d’offres ouverts, des appels d’offres restreints et des marchés de gré à gré.

Dans la reprise de la centrale de Coronthie par la GDE, que je dirige, il s’agissait de turbines privées et non pas publiques. Leurs propriétaires américains avaient le choix de les confier à qui ils voulaient. L’Etat guinéen n’avait rien à imposer dans cette décision. Il pouvait juste avaliser ou non un choix fait par des tiers propriétaires.

Pourquoi parlez-vous donc d’appel d’offres là où il n’en faut point ?

Pendant les périodes d’étiage, lorsque la capacité de nos rares barrages faiblit, ces turbines américaines peuvent, elles, produire jusqu'à 40 MWh. C’est une fourniture d’électricité trop importante pour que l’Etat guinéen et ses dirigeants s’en passent. Ancien ministre et Premier ministre, aujourd’hui homme politique, vous savez pertinemment que le manque d’électricité est un facteur de remous sociaux. Auriez-vous refusé, vous, de saisir l’aubaine qui s’était présentée à la Guinée ? Reproduire ces mêmes installations aurait requis au moins 18 mois de préparation et engendré un manque à gagner électrique, donc des émeutes chez les jeunes. C’est ce que vous vouliez ?

Par ailleurs, vous avez passé un long temps au ministère des transports. Il me semble que les Guinéens ne se souviennent pas de vous comme ayant strictement eu recours aux appels d’offres pour, par exemple, démanteler et vendre tous les rails de la seule infrastructure ferroviaire commerciale du pays.

Vous faites aujourd’hui de la transparence des contrats et des fortunes personnelles votre cheval de bataille politique. C’est bien beau. Mais comment un ancien ministre et Premier ministre comme vous qui n’a jamais servi de sa vie que dans la Fonction Publique et qui n’est pas connu comme héritier d’une grosse fortune pourrait-il justifier la sienne devant la Nation qu’il cherche à diriger ? On aimerait bien vous y voir.

M. Dalein, on ne peut pas vous en vouloir de venir en aide au fils d’un de vos adjudants politiques. Mais si cet homme a perdu tous les procès qu’il a intentés dans trois pays, pour essayer de ravir les turbines, vous devez avoir la sagesse de comprendre que la responsabilité que vous a confié une importante frange de notre Nation ne devrait pas être hypothéquée à des fins aussi vulgaires.

Votre rôle en tant que leader politique est de soutenir les efforts légitimes faits par des entrepreneurs guinéens, pas de les détruire. Le pays a besoin d’initiatives semblables a celles que j’ai eu la sagesse de prendre.   

M. Dalein, il est regrettable que vous présentiez un différend commercial comme une affaire politique. Vous vous êtes servi de votre manteau politique pour aider le fils d'une associée politique qui est un mauvais perdant. Aux yeux des observateurs avertis et des patriotes, vous vous êtes encore tiré une balle dans le pied.

 

Mori Diané 

Directeur Général de la Guinéenne d’Energie – GDE

Commentaires   

+3 #8 Traoré 06-07-2017 11:14
Citation en provenance du commentaire précédent de mosaic :
Dans un pays où l'Etat et les lois existent et sont appliqués scrupuleusement; une commission d'enquête serait déjà demandé par les députés. Curieusement pour le moment Diane ne porte pas plainte pour "diffamation". On attend la reponse du chef de file de l'opposition . Faut il renommer le parti de Cellou UFDG Sarl?


Vous avez parfaitement raison.
Vous allez me permettre de revenir un peu en arrière svp.
J'en veux énormément à M. DADIS Cie y compris mon propre parent (famille directe) qui était un haut gradé de l'armée et occupait un poste stratégique de 2009 à 2016.
Le CNDD avait tous les outils pour remettre le pays dans les rails et en finir avec tous les maux dont souffre notre Pays.

Dans un État normal, la place de Mr CONDÉ ALPHA et de Mr Dalein Cellou Diallo serait la prison pour deux raisons différentes:

1) M. Condé Alpha devrait être poursuivi pour atteinte à la sûreté de l'Etat ( rébellion de 2000), un témoin clef vit encore après l'avoir accusé publiquement (M. Souapé Sekou Kouroumah). Ce dernier se promène librement en Guinée et intervient au siège du Rpg depuis qu'il est réapparu.
Cette agression orchestrée par M.Condé Alpha a mis le pays dans un fossé économiquement insoutenable car il fallait acheter des armements lourds, mobilisés les troupes, les nourrir, etc.... sans compter les familles meurtries par la perte d'un des leurs. Je connais personnellement un qui a trouvé la mort à Madina Oula avec le Commandant PANIVAL,( que leurs âmes reposent en paix), Amen. Il s'agissait de l'oncle direct de Nondi k ( Abdoul Kader Sylla) du groupe Fac Alliance).

2) M Diallo Dalein devrait être poursuivi pour des graves accusations portées contre lui à savoir l'enrichissement illicite, détournements des deniers publics (il paraît qu'il a un scanner au port autonome de Conakry).

@ M. Comlam

Veuillez demander à Diané qui accompagnait M. Dioubaté Cassus chez lui pour le supplier afin qu'il (M. Diané) accepte de travailler ou accepte les actions de M. Cassus ? La personne travaille avec votre Boss pour vous aider lol.

Qui a signé les documents relatifs à l'octroi du domaine public de Kipé où est bâti plaza Diamond à M.Cassus et Cie ?
Je suis d'accord de tout ce que vous dites de Cassus Dioubaté, saviez vous qu'il était le Consul honoraire de la Corée du Sud en Guinée et qu'il a été actionnaire de la boîte de nuit MLS ?
C'est un affamé d'argent en business mais il est protégé par la Présidence de la République guineenne gnê !!!!

N'eût été la malveillance de M. DADIS, tous les biens des différents hauts cadres de l'Etat seraient saisis et vendus aux enchères.

Ah j'ai oublié une chose, où se trouve M. SOUARÉ qui a reconnu publiquement avoir détourné de l'argent public ?

Où se trouve mon oncle (Moussa Traoré) connu d'être le parrain de tous les narco trafiquants en Guinée ?

Ils sont tous libres et M. Traoré est même propriétaire d'Evasion après avoir fait du chantage pour obliger l'ancien propriétaire à la lui revendre compte tenu de sa ( M. Traoré Moussa) proximité étroite avec M. Condé Alpha.

Tout se saura un jour mais comme c'est la Guinée je n'ai aucun espoir.

Bien à vous !
Citer
+3 #7 Traoré 06-07-2017 09:29
M. Comlam dit
"Quant à CDD, quelqu'un qui n'a jamais fait d'appel d'offres dans les règles de toute sa vie professionnelle, veut aussi donné des leçons de transparence sur les marchés publique, il croit que le chantage et le copinage va fonctionner, s'il veut défendre le fils de sa protéger, qu'il ait témoigner à la justice, le jeune homme Cassus est un escroc professionnel, un intermédiaire arnaqueur, après un passage remarqué dans le narco-trafic, il à été débouter par 3 juridiction dans cette affaire avec Mori Diané , en Guinée, au Sénégal et au USA, ça c'est bien connue en Guinée."

Je suis entièrement d'accord avec vous mais il ne doit pas y avoir DEUX POIDS POUR DEUX MESURES.
Veuillez vous rassurer mon cher compatriote M.Comlam que je ne milite au sein d'aucun parti.
Nous ne devrons pas denoncer seulement des pilleurs de l'opposition mais soyons courageux pour dénoncer aussi ceux de nos entourages directs et même familiaux je n'hésiterai point. Je suis pour la vérité et ka justice sociale, quelque soit le prix à payer. Voilà notre différence entre nous deux.

Je ne m'envutrerai pas sur le terrain de la vie privée (raison de leur divorce) que je connais très bien.

Ici, il est question de la gestion de la publique.
Je souscris à tout le contenu de votre article si vous acceptez d'inclure tous les actuels bras droits de M. Condé Alpha et tous les gros bonnets du Rpg.
Bien à vous.
Citer
+5 #6 mosaic 06-07-2017 08:39
Dans un pays où l'Etat et les lois existent et sont appliqués scrupuleusement; une commission d'enquête serait déjà demandé par les députés. Curieusement pour le moment Diane ne porte pas plainte pour "diffamation". On attend la reponse du chef de file de l'opposition . Faut il renommer le parti de Cellou UFDG Sarl?
Citer
+1 #5 sow 06-07-2017 00:41
Citation en provenance du commentaire précédent de Traoré :
Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :
Comment un ancien ministre et PM, limogé pour faute lourde, qui n'a jamais servi de sa vie que dans la Fonction Publique, qui n'a héritier de fortune familial, peut-il justifier sa richesse actuelle? Se sert de son manteau politique communautaire pour aider le fils ( Kamus Diabaté) d’une associée politique ( Fatoumata Binta Diallo) qui est un mauvais perdant.
CDD fait aujourd’hui de la transparence des contrats et des fortunes personnelles son cheval de bataille politique, n,a jamais été transparent dans sa vie, ne serait jamais dans sa pauvre vie d'opportuniste hypocrite sournois.


Hahaha Sacré Comlam !

Il s'appelle Ibrahima Dioubaté (Cassus pour les intimes), s'il est fils d'une actuelle Député de la République ( Mme Fatoumata Binta Diallo, ex Ministre du commerce, petites et Moyennes entreprises sous le Général Lansana) et actuellement à l'UFDG, retenez aussi que son père M.Dioubaté est l'actuel Directeur du Service des Bourses Extérieures dont le bureau se trouve à la Présidence de la République lol. Il est aussi l'ancien DPE à coyah dans les années 90 avant d'être gouverneur de la Ville de Conakry ( rafraîchir les mémoires.

En ce qui concerne ce problème proprement dit, je ne trouve aucun problème si la fourniture d'électricité est respectée par rapport aux factures émises.

Malheureusement pour nous guineens, tous les anciens voleurs se sont reconvertis en hommes politiques pour se protéger.
Même M. Condé Alpha n'échappe pas à cette pratique, soit pour propre compte ou fermer les yeux sur les pratiques de son entourage direct ( M. Mohamed Diané, M. Kaba Guiter, Tata Vieux, Böbödi, M. Sankhon Malick, M. Sankhon Mamadouba, M. Camara Kabèlè,...), ils sont tous coupables et responsables de la déchéance dans laquelle les guineens vivent.
La seule préoccupation de M.Condé Alpha c'est son pouvoir et son fils, le reste est le cadet de ses soucis.
Il n'y a qu'en Guinée où le président de la République n'a aucune attache familiale.
Où passe t-il ses vacances ??
Pauvre de nous.[/quoCitation en provenance du commentaire précédent de Traoré :
[quote name="COMOLAM"]Comment un ancien ministre et PM, limogé pour faute lourde, qui n'a jamais servi de sa vie que dans la Fonction Publique, qui n'a héritier de fortune familial, peut-il justifier sa richesse actuelle? Se sert de son manteau politique communautaire pour aider le fils ( Kamus Diabaté) d’une associée politique ( Fatoumata Binta Diallo) qui est un mauvais perdant.
CDD fait aujourd’hui de la transparence des contrats et des fortunes personnelles son cheval de bataille politique, n,a jamais été transparent dans sa vie, ne serait jamais dans sa pauvre vie d'opportuniste hypocrite sournois.


Hahaha Sacré Comlam !

Il s'appelle Ibrahima Dioubaté (Cassus pour les intimes), s'il est fils d'une actuelle Député de la République ( Mme Fatoumata Binta Diallo, ex Ministre du commerce, petites et Moyennes entreprises sous le Général Lansana) et actuellement à l'UFDG, retenez aussi que son père M.Dioubaté est l'actuel Directeur du Service des Bourses Extérieures dont le bureau se trouve à la Présidence de la République lol. Il est aussi l'ancien DPE à coyah dans les années 90 avant d'être gouverneur de la Ville de Conakry ( rafraîchir les mémoires.

En ce qui concerne ce problème proprement dit, je ne trouve aucun problème si la fourniture d'électricité est respectée par rapport aux factures émises.

Malheureusement pour nous guineens, tous les anciens voleurs se sont reconvertis en hommes politiques pour se protéger.
Même M. Condé Alpha n'échappe pas à cette pratique, soit pour propre compte ou fermer les yeux sur les pratiques de son entourage direct ( M. Mohamed Diané, M. Kaba Guiter, Tata Vieux, Böbödi, M. Sankhon Malick, M. Sankhon Mamadouba, M. Camara Kabèlè,...), ils sont tous coupables et responsables de la déchéance dans laquelle les guineens vivent.
La seule préoccupation de M.Condé Alpha c'est son pouvoir et son fils, le reste est le cadet de ses soucis.
Il n'y a qu'en Guinée où le président de la République n'a aucune attache familiale.
Où passe t-il ses vacances ??
Pauvre de nous.


Mr Traoré, pour conforter ce que vous dites, je conseille d'aller à google et taper" les coupables du démantèlement des rails conakry kankan", vous y découvrirez les vrais coupables. C'est un audit du CNDD piloté par Ousmane Kaba actuel Président du Parti PADES. Beaucoup de contrevenants tapis actuellement à la Présidence ou au siège du RPG ou leurs épouses y sont mentionnés. Bonne lecture à tous. Ce qui permettra de situer les responsabilités des uns et des autres et clore définitivement le débat sur les accusations portées contre Cellou sur ce pan douloureux de l'histoire économique de la Guinée
Citer
-2 #4 COMOLAM 05-07-2017 21:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Traoré :
Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :
Comment un ancien ministre et PM, limogé pour faute lourde, qui n'a jamais servi de sa vie que dans la Fonction Publique, qui n'a héritier de fortune familial, peut-il justifier sa richesse actuelle? Se sert de son manteau politique communautaire pour aider le fils ( Kamus Diabaté) d’une associée politique ( Fatoumata Binta Diallo) qui est un mauvais perdant.
CDD fait aujourd’hui de la transparence des contrats et des fortunes personnelles son cheval de bataille politique, n,a jamais été transparent dans sa vie, ne serait jamais dans sa pauvre vie d'opportuniste hypocrite sournois.


Hahaha Sacré Comlam !

Il s'appelle Ibrahima Dioubaté (Cassus pour les intimes), s'il est fils d'une actuelle Député de la République ( Mme Fatoumata Binta Diallo, ex Ministre du commerce, petites et Moyennes entreprises sous le Général Lansana) et actuellement à l'UFDG, retenez aussi que son père M.Dioubaté est l'actuel Directeur du Service des Bourses Extérieures dont le bureau se trouve à la Présidence de la République lol. Il est aussi l'ancien DPE à coyah dans les années 90 avant d'être gouverneur de la Ville de Conakry ( rafraîchir les mémoires.

En ce qui concerne ce problème proprement dit, je ne trouve aucun problème si la fourniture d'électricité est respectée par rapport aux factures émises.

Malheureusement pour nous guineens, tous les anciens voleurs se sont reconvertis en hommes politiques pour se protéger.
Même M. Condé Alpha n'échappe pas à cette pratique, soit pour propre compte ou fermer les yeux sur les pratiques de son entourage direct ( M. Mohamed Diané, M. Kaba Guiter, Tata Vieux, Böbödi, M. Sankhon Malick, M. Sankhon Mamadouba, M. Camara Kabèlè,...), ils sont tous coupables et responsables de la déchéance dans laquelle les guineens vivent.
La seule préoccupation de M.Condé Alpha c'est son pouvoir et son fils, le reste est le cadet de ses soucis.
Il n'y a qu'en Guinée où le président de la République n'a aucune attache familiale.
Où passe t-il ses vacances ??
Pauvre de nous.


@ Hahahaha le sacré Traoré Diallo ou Baldé:

Tu semble bien connaitre Cassus Dioubaté et sa famille, mais il fallait continuer ta narration sur les évènement de 2006 ou 2007, lorsque son père était préfet de Coyah et sa mère Ministre, qui à été d'ailleurs la cause du divorce de ses parents, je te laisse la primeur.....

Quant à CDD, quelqu'un qui n'a jamais fait d'appel d'offres dans les règles de toute sa vie professionnelle, veut aussi donné des leçons de transparence sur les marchés publique, il croit que le chantage et le copinage va fonctionner, s'il veut défendre le fils de sa protéger, qu'il ait témoigner à la justice, le jeune homme Cassus est un escroc professionnel, un intermédiaire arnaqueur, après un passage remarqué dans le narco-trafic, il à été débouter par 3 juridiction dans cette affaire avec Mori Diané , en Guinée, au Sénégal et au USA, ça c'est bien connue en Guinée.
Citer
+3 #3 Traoré 05-07-2017 18:27
Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :
Comment un ancien ministre et PM, limogé pour faute lourde, qui n'a jamais servi de sa vie que dans la Fonction Publique, qui n'a héritier de fortune familial, peut-il justifier sa richesse actuelle? Se sert de son manteau politique communautaire pour aider le fils ( Kamus Diabaté) d’une associée politique ( Fatoumata Binta Diallo) qui est un mauvais perdant.
CDD fait aujourd’hui de la transparence des contrats et des fortunes personnelles son cheval de bataille politique, n,a jamais été transparent dans sa vie, ne serait jamais dans sa pauvre vie d'opportuniste hypocrite sournois.


Hahaha Sacré Comlam !

Il s'appelle Ibrahima Dioubaté (Cassus pour les intimes), s'il est fils d'une actuelle Député de la République ( Mme Fatoumata Binta Diallo, ex Ministre du commerce, petites et Moyennes entreprises sous le Général Lansana) et actuellement à l'UFDG, retenez aussi que son père M.Dioubaté est l'actuel Directeur du Service des Bourses Extérieures dont le bureau se trouve à la Présidence de la République lol. Il est aussi l'ancien DPE à coyah dans les années 90 avant d'être gouverneur de la Ville de Conakry ( rafraîchir les mémoires.

En ce qui concerne ce problème proprement dit, je ne trouve aucun problème si la fourniture d'électricité est respectée par rapport aux factures émises.

Malheureusement pour nous guineens, tous les anciens voleurs se sont reconvertis en hommes politiques pour se protéger.
Même M. Condé Alpha n'échappe pas à cette pratique, soit pour propre compte ou fermer les yeux sur les pratiques de son entourage direct ( M. Mohamed Diané, M. Kaba Guiter, Tata Vieux, Böbödi, M. Sankhon Malick, M. Sankhon Mamadouba, M. Camara Kabèlè,...), ils sont tous coupables et responsables de la déchéance dans laquelle les guineens vivent.
La seule préoccupation de M.Condé Alpha c'est son pouvoir et son fils, le reste est le cadet de ses soucis.
Il n'y a qu'en Guinée où le président de la République n'a aucune attache familiale.
Où passe t-il ses vacances ??
Pauvre de nous.
Citer
-4 #2 COMOLAM 05-07-2017 16:10
Ce qui est bien dit " Dans la reprise de la centrale de Coronthie par la GDE, que je dirige, il s’agissait de turbines privées et non pas publiques. Leurs propriétaires américains avaient le choix de les confier à qui ils voulaient. L’Etat guinéen n’avait rien à imposer dans cette décision. Il pouvait juste avaliser ou non un choix fait par des tiers propriétaires"

Pourquoi parlez-vous donc d’appel d’offres là où il n’en faut point ?

Il pense que tout le monde est comme lui, Kleptomane. Riche voleur! Voleur un jour, volera toujours.
Citer
-6 #1 COMOLAM 05-07-2017 16:01
Comment un ancien ministre et PM, limogé pour faute lourde, qui n'a jamais servi de sa vie que dans la Fonction Publique, qui n'a héritier de fortune familial, peut-il justifier sa richesse actuelle? Se sert de son manteau politique communautaire pour aider le fils ( Kamus Diabaté) d’une associée politique ( Fatoumata Binta Diallo) qui est un mauvais perdant.

CDD fait aujourd’hui de la transparence des contrats et des fortunes personnelles son cheval de bataille politique, n,a jamais été transparent dans sa vie, ne serait jamais dans sa pauvre vie d'opportuniste hypocrite sournois.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir