Telliano 1Accusé de vol d’un IPAD, le président du RDIG, Jean Marc Telliano député à l’assemblée nationale, par ailleurs membre du Front pour l’Alternance Démocratique (FAD), vient de bénéficier du soutien d’Aboubacar Sylla président de l’Union des Forces du Changement (UFC), lors de son l’assemblée générale hebdomadaire tenue au siège du parti à Taouyah. Seulement voilà, ce "soutien" risque fort d’enfoncer d’avantage le député « Jeannot »…Lisez plutôt !

« Je voudrais parler de cette affaire d’IPAD qui aurait été subtilisé à l’assemblée nationale. J’ai été au cœur de cette actualité parce que je fais partie des députés qui se sont retrouvés dans le bureau du président de l’assemblée nationale pour débattre de cette question en présence de l’accusateur et de l’accusé.

Et pas plus tard qu’à hier, j’ai reçu Deen Touré, président du groupe parlementaire de l’UFR qui a un peu chapeauté la conciliation et les débats autour de cette question, ainsi que M. Sila Bah et Jean Marc Telliano.

Ce qui semble sortir des discussions qui ont lieu et des démarches qui ont été engagées, c’est que M. Telliano est toujours avec un IPAD. Même à la plénière de l’opposition républicaine, il a son IPAD avec lui.

Donc, de mon point de vue, il a laissé son IPAD dans sa voiture et il est monté à la comptabilité de l’assemblée nationale. Et comme par hasard, il a vu un IPAD à côté de lui, il s’en est saisi instinctivement en pensant que c’était le sien et il est sorti avec. Mais on l’a interpellé : ‘’est-ce que vous n’avez pas pris par erreur un IPAD ?’’. En ce moment, semble-t-il, il n’avait pas dit que ce n’était pas son IPAD.

Mais plus tard, lorsqu’on s’était retrouvé dans le bureau, on lui a demandé ‘’où vous êtes passé après la comptabilité ?’’ Il m’a dit qu’il est passé à son bureau, ensuite au bureau de l’assemblée nationale.

Mais, moi je ne peux pas imaginer un seul instant qu’un député de l’assemblée nationale comme M. Telliano qui a été candidat à l’élection présidentielle en 2010, qui a payé 400 millions comme caution sans parler des frais de campagne électorale, qui a des domaines à Conakry, qui en a à Gueckédou et qui a des appartements à l’extérieur de la Guinée puisse se rabaisser pour voler un IPAD qui ne vaut même pas 8 millions de francs guinéens. Et je ne sais pas comment on peut voler un IPAD qu’on ne peut pas utiliser ? Et je ne sais pas avec l’âge-là et avec les moyens qu’il a, M. Telliano peut aller voler un IPAD », a déclaré le coordinateur du Front pour l’Alternance Démocratique (FAD).

Et le président de l’UFC de préciser : « après les discussions avec le propriétaire de l’IPAD, moi (Aboubacar Sylla, ndlr), j’ai pris mon chéquier et j’ai fait un chèque de 8 millions. Parce que Dr Deen Touré m’a dit qu’un IPAD coûte à peu près 8 millions. Après, on a appelé l’honorable Yaya Traoré, propriétaire de l’IPAD et on a mis le téléphone sur haut-parleur, on lui a dit au téléphone que vraiment, il s’agit de l’honneur d’une personne. Et nous sommes avec M. Jean Marc Telliano depuis plus de quatre ans. S’il était ‘’cleptomane’’ peut-être, on s’en serait rendu déjà compte et peut-être tous nos petits téléphones auraient déjà disparu. C’est pour vous dire que franchement, c’est l’honneur d’une personne qui est en jeu et c’est pour cela que j’ai fait un chèque à remettre au propriétaire. Et j’ai dit à l’honorable Yaya Traoré : ‘’il faut accepter, c’est l’honneur d’une personne parce qu’il a des enfants et des familles, quelles que soient les raisons par ailleurs. Je ne parle même pas du statut de député en général, c’est-à-dire le crédit de l’assemblée nationale qui va prendre un coup. Je dis vraiment, moi je ne peux pas croire qu’il ait pu dérober cet IPAD. Peut-être, il a pris inconsciemment », a laissé entendre Aboubacar Sylla.

Par ailleurs, il a aussi souligné cette affaire d’IPAD est un montage pour nuire au Front pour l’Alternance Démocratique (FAD).  « Bref ça s’est réglé finalement. Il paraît que la tablette a été retrouvée. Je ne sais pas dans quelles circonstances elle a été retrouvée. Mais, je voudrais vous rappeler que cette affaire n’est pas une affaire de FAD. Le FAD est une alliance électorale et politique qui n’a rien à voir avec le problème de tablette. Ce n’est pas parce qu’un de ses membres se retrouve dans une affaire de tablette qu’on parle du FAD. Le FAD n’a rien à voir dedans, parce qu’on ne fabrique pas les tablettes, ni rien. Dans cette affaire, on voit qu’il y a l’intention de nous nuire. Et ils veulent profiter pour jeter le discrédit sur notre alliance qui a déjà été lancée », a conclu Aboubacar Sylla.

 

Gbassikolo.com

Commentaires   

+1 #4 O. Cissé de Bma 21-07-2017 11:32
On attend la démission et l'incarcération du voleur Téliano, et une garde à vue pour investigations de son receleur Sylla qui utilise sa position pour tromper le peuple. Point Barre
Citer
+8 #3 IBOU CASSUS 19-07-2017 15:07
Il ne faut condamner l'honorable Jean-Marc Telliano pour une petite affaire d'IPAD. Le seul problème pour Telliano c'est qu'il n'a plus un budget de l’État guinéen à sa disposition, dans ce cas, il vole ces amis qui eux, ont accès aux ressources et volent confortablement l’État avec le titre "honorable" s'il vous plait !

Honorable Jean-Marc Telliano est l'image de la gouvernance à la Guinéenne d'Alpha Condé, il est tombé en dis-grasse raison pour lui de descendre dans les caniveaux pour se nourrir. C'est vrai c'est une honte pour ces prédateurs ont les ressources de L’État à leur guise.

Il ne faut pas accabler l'honorable Jean-Marc Telliano, il a été un Ministre important de d'Alpha Condé, c'est un bon élève de la médiocratie de notre République de Guinée !

allez-y mon Honorable Jean-Marc Telliano, prochainement il faut plutôt prendre les valises de billets que les prédateurs laissent soigneusement dans leur 4X4 de luxe. Si le montant dépasse 100 millions, la victime n'en parlera pas par craionte d'être traité à son tour " le voleur prédateur"

Merci
Citer
+7 #2 Rachid LY 19-07-2017 09:14
Non, je ne suis pas d'accord avec l'honorable Sylla quand il parle de montage pour nuire au FAD. Car si tel était le cas, lui, en tant qu'élément important de ce FAD, devrait chercher à savoir la vérité. Or, de sa démarche, il ressort qu'il cherche plutôt à sauver l'honneur de l'accusé ou le crédit de l'Assemblée nationale. L'honneur de l'Assemblée c'est de cultiver la transparence, promouvoir la vérité, les députés devant rester des exemples, en tout lieu et en tout temps. Mais la façon dont a été "réglée" cette affaire de tablette jette plutôt un doute sur l'honorabilité de la Chambre et, partant, installe le flou sur la méthode de ses membres à dépasser des problèmes aussi graves qu'une accusation de vol.
Honorable Sylla, la démarche aurait été d'éclairer l'opinion sur ce qui s'est réellement passé au lieu d'en rajouter une couche qui jette le discrédit sur l'honneur, non pas seulement d'une seule personne, mais de toute la Chambre parlementaire, car après coup, il serait très difficile de dénoncer le vol ou de fustiger un quelconque méfait.
Si je ne m'abuse, l'opposition n'a de cesse de dénoncer la gouvernance d'Alpha Condé, et les mots souvent employés pour le vilipender lui et son gouvernement sont souvent puisés dans la poubelle où vol, corruption, concussion sont appelés à la rescousse. Est-ce à dire qu'Alpha Condé, qui est une Institution, et ses ministres qui ont des familles et des enfants n'ont pas d'honneur? Qu'on peut les traiter de brigands et de coupe-jarrets alors qu'au même moment, on se refuse à faire la lumière sur un cas présumé de vol à l’Assemblée nationale?
Non, honorable Sylla, si vous voulez aider votre ami (en tout cas votre allié politique), il y a une démarche beaucoup plus saine et honnête : c'est de le laver de tout soupçon. Autrement, votre solidarité "agissante" passerait pour une loi d'omerta et entamerait votre crédit.

Rachid LY
Citer
+4 #1 mosaic 19-07-2017 08:02
Il faudra maintenant justifier tous ces biens a l'exterieur :lol:
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir