Bokum SaidouLa casse de Démoudoula fait partie d’un projet anti-culturel, antiéconomique, anti-écologique, par suite antinational. Il s’agit d’un pseudo-projet d’habitations sociales qui part du Plazza (bloody) Diamond) à Kipé, en passant par Kobaya, Foula Madina jusqu’à Dubréka...

Je connais deux bouts de cette longue file d’expropriations, de violations de la loi et d’actes de bandits dignes du Far West de l’Amérique du massacre des « Peaux rouges », les « natives ».

 

A Kobya, pendant qu’on achète à vil prix des parcelles qui valent des milliards aux natifs « analphabètes » ainsi délestés des « boras » qui les nourrissaient et qui devaient revenir à leurs héritiers ainsi réduits à jouer au foot, aux Playstations nuit et jour, voués au chômage et à la délinquance, des ministres s’offrent des immeubles qui grattent le ciel, des piscines arrachées à la mer, tel Louncéni Fall ou comme Mohamed Diané (qu’Alpha menaçait d’un coup de balai, dixit Cheik Yérim Seck, mais qui atterrit à la tête des armées), ce cacique du RPG qui s’offre des parcelles pour le moment invisibles.

 

Les deux Loucény (Fall et Camara) sont à couteaux tirés, le second a mis des croix rouges sur la villa à détruire, du premier, Ils en sont là pour le moment. Le Lou-CENI qui n’a pas été audité, doit avoir son dossier sous le coude de Fall qui pourrait le balancer s’il s’entêtait à casser sa villa. En effet la CENI de Loucény était multimilliardaire avant qu’Alpha ne lui trouve ce terrain d’atterrissage où il joue les vertueux casseurs. Tout le monde sait que le moindre petit démembré des CENI s’est offert une villa dans son village natal, après avoir proprement fait son travail technique d’invisibles fraudes à la barbe des « opposants ».

 

J’ai dit anti-culturel

 

 La menace  de démolition concerne aussi Foula Mdina où il y a ce fameux lac qu’il faut protéger par une bande de 25, 50 ou 100 mètres, ce qui reviendrait à raser toutes les « réalisations » riveraines. Or 40 hectares de Foula Madian voire plus, presque tout Sonfonia, sont réservés à la Culture et aux hommes de culture (y compris le tourisme). Combat d’un certain Mamadi Falo, un promotionnaire à moi qui m’a montré un projet fou d’artiste rêveur, pendant que les futurs "pupards" défilaient dans mon bureau pour taper sur Lansana Conté; c'était au ministère de la Jeunesse où j’étais conseiller de Joseph Bago Zoumanigui. Sans état d’âme, Solano, Somparé, Kory Koundiano, Makalé Camra, Assifat Dorank Djaséni, Mamady Diawara Yaourt-PTS, etc.; concoctaient le RDP, futur PUP à offrir au même Lansana Conté !

 

Voilà, en 1997, les services de l’urbanisme et de l’habitat ont fait un lotissement, occasion criminelle pour eux de vendre les 2/3 des parcelles à de riches voleurs guinéens, dépossédant les détenteurs de titres coutumiers ou donations, comme moi. Ceux qui n’ont pas pignon sur rue ou qui étaient tout simplement à l’Extérieur, bien fait pour ces anti-guinéens !

 

De 2500, ma parcelle est devenue une peau de chagrins de moins de 700 m2, sur lesquels un véreux du gouvernorat a coupé 15O m2 pour les attribuer à un  yèttè Diallo. Voilà 5 ans que je fais des va-et-vient pour récupérer, en vain, la petite dépouille que veulent me laisser ces salopards de la DATU qui affirment que l’ordre vient de la Hiérarchie, donc d’Alpha Condé soi-même. Et ils n’ont pas tort, voir son odyssée à Démoudoula. Du moins c’est ce que m’a affirmé Ibrahima Camara, indéboulonnable DN de la DATU-Colléah, non pas parce qu’il fut un « petit » de Malick Condé, mais parce que quand ses ministres sautent (Ibrahima Bangoura par ex.), lui il reste, pour jouer à saute-mouton avec « la petite dernière » de Mohamed Diané (dixit un cadre de l’urbanisme qui sait de quoi il parle). C’est pour cela d’ailleurs que cet insolent qui a dû avoir un mauvais solima au marigot des circoncis ou alors a silana mourougnè, a l'ergot haut. Il avait giflé un vieillard de plus de 70 ans dans les couloirs du ministère :

 

Vous me fatiguez monsieur Bokoum !

 

Seul un mal initié à la lippe tordue d’un alcolo peut parler ainsi à un grand de son grand.  Malick Condé son grand m’appelait, sans jamais y déroger, J-T Sénior, pendant qu’Alpha nous taquinait par "Jeunes Turcs" depuis la FEANF. Malick doit se retourner dans sa tombe qui m’envoyait des textes venant de « jeunes patriotes », c’est-à-dire les Ibrahima Kourouma, Bantam Sow et peut-être Ibrahima Camara dont j’ai récemment lu la prose purulente. Textes que je torchais avant de les renvoyer à Malick. Ils sont nombreux à avoir signé notre Manifeste Guinée Odyssée 2010. Certains sont ministres, d’autres plus humblement croupissent sous les godasses de ceux-là qui les martyrisaient et qu’Alpha a promus !

 

Antiéconomique

 

Ce projet d’habitations sociales n’est rien d’autre que le prolongement de Plazza (bloody) Diamond dont les appartements coûtent au bas mot 6OO 000 euros. Quel est le fonctionnaire lambda qui peut s’offrir un tel luxe alors qu’il n’a pas de quoi se payer deux repas par jour, le premier étant un pripra (tripes, piment, abats avariés, nageant dans n’importe quoi) pris au bureau ? En vérité, ce projet chinois se substitue à un projet japonais qui prévoyait plutôt des cultures, l’amélioration des méthodes culturales des natifs vrais PROPRIETAIRES de ces terres (segment de Kobaya), sans les déposséder et qui par-dessus le marché, assurerait à l’Etat des rentrées de devises sauvées de leur diaspora dans l’achat sur le marché international de ce riz qui ne donne que constipation et que nos maman abhorraient, : India ! Modjia, a mu fan, a magnin ! Combien n’ai-je pas vu les Chinois prendre leur jambe au cou devant la foule déchaînée de Kobaya ! Il y a à peine deux mois, des dizaines de véhicules des forces de défense sont venus dans la zone. Les malheureuses populations se sont ruée là-bas, croyant que l’Etat était venu donner les sous promis ! Les Chinois ne se montrent plus là-bas. Quand on les chasse, ils vont directement pour voir Alpha à la présidence où il n’y a pas de barrière pour eux, même en période d’Ebola. Le problème, c’est qu’Alpha avait promis que dès le 12 Octobre 2015, il allait revoir la question et que..

 

Mais nous sommes deux ans et plus après le premier coup KO, et les Chinois ont déjà acheté ces Terres de nos Ancêtres (Billo sy Savané). Alpha est assis entre deux Kibanys : l’un sculpté style Nimba, l’autre style néo-Mao !

 

Anti écologique

 

Ces logements sociaux, non viables, Plazza (bloody) Diamond relèvent de la mystification, en lieu et place, il y a Sheraton, un échec, le stade de Nongo un échec. Du côté de Kobaya, il y a une plage, l’une des plus belle au monde, plus belle que celle de Bélair, d’Assouindé en Côte d’Ivoire, qui est déjà livrée aux vautours qui veulent « l’animer », mais qui n’y construiront que des bordels comme celui qui est en plein Lycée de Donka résidence réservée à des invités du Tokten ou d’autres partenaires internationaux de bonne volonté. Cette résidence a été refilée à un privé qui l’a transformée en un hôtel, un bordel de luxe. Tout l’intérieur du Lycée Donka est une réserve où grouille une faune de squatters alors que les étudiants de Polytechnique sont à la rue.

 

Anti-national

 

A la manière de Kaporo Rails, ces démolitions dont l’origine remonte à ce document qui « révélait » que Kaporo Rails était le nid de Peuls et

surtout d’opposants au régime d’alors, il fallait appliquer la formule de Caton l’ancien : Il faut détruire Carthage !

 

Ce jeune sociologue est aujourd’hui ministre d’Etat d’Alpha président à vie de la FEANF (François Hollande). Mais quel rapport avec Démoudoula ? On dit que tel quidam a détourné une rivière, tuant la faune et la flore par un bâtiment. 1 seul bâtiment ! Et Wotan ! Combien de bâtiments de plus de dix étages ou même vingt étages poussent dans Kaloum, sans aucun plan cadastral prévoyant une future délocalisation des habitants de cette léproserie qu’est Kaloum ?  Houphouët Boigny avait bien fait déguerpir les « propriétaires » d’Abidjan Plateau, les Bidja pour en faire le Manhattan que l’on admire toujours. Allez dire aux habitants des tôles cassées de Coronthie ou Boulbinet d’aller à Kaporo Rails reconstruit. J’imagine que Baïdy Aribot serait le premier à dire jamais, c’est mon fieff, comme jadis Momo Jo..

Pas de pagaille à Kaloum !

 

On préfère ce bidonville plus laid que celui de « Washington » dans la Forêt du Banco à Abidjan : nids des bandits et des travailleurs burkinabés qui ont fait la Côte d’Ivoire..

 

Quel obscurantisme ! Une commue qui fait à peine 5OOOO électeurs qui se prend pour la mère de la patrie, le bouchon d’une bouteille que la Guinée pourrait jeter à la mer, le bouchon et la bouteille s’entend, et les 11 millions neuf cent cinquante mille autres Sous-guinéens ne pourraient plus trouver le sommeil ! Mais Mathurin n’est pas fou et dame Makadychef non élue de la délégation spéciale de

ce bouchon de bouteille a remis son pagne comme il faut, le meeting qu’elle avait interdit a bel et bien eu lieu.

 

Donc casser le SEUL bâtiment de ce monsieur dont je me fiche de savoir le patronyme, est une jauge, pour l’exemple, si tout le monde ferme sa gueule, on remet ça : nouveau Kaporo Rapails. N’oublions pas que nous sommes à Ratoma, la commune de la grenade dégoupillée détenue par..suivez mon regard. Mais Kobaya, Foula Madina, c’est le Kakandé. Nous avons la liste complète de tous ceux qui possèdent des parcelles de Plazza (bloody) Diamond jusqu’à la source bouchée du Lac de Foula Madina. Nous avons les noms de tous les directeurs communaux de l’urbanisme de 1997 à 2017, même si la plupart ont rejoint la terre de leurs ancêtres à force de bouffer la terre des autres.

 

Quand on sait que c’est Lansana Conté lui-même, un militaire « analphabète » qui a décrété qu’il ne fallait rien toucher du côté villageois de la rive ! Il savait que c’était là un pacte de l’unité nationale scellé entre des cultivateurs peuls et des natifs du Kakandé, pour une poignée de colas. Il va plus loin, en faisant adopter une loi qui réserve des hectares à des réalisations culturelles et touristiques, se réservant la rive d’en face où il y avait l’Ecole de police devenue université Lansana Conté : l’Alpha de la formation rejoignant l’oméga de la culture !

 

Vive Lanchana (Sassine) !

 

A bas A lélé tchô  !

 

Wo sigui sa ! 

 

Botès bombö Alifa bè ! 

 

A moins que tu ne t’asseyes,  te prennes la tête et te demandes :

 

Qu’est-ce qui m’est arrivé, ne suis-je pas président à vie de la .. FEANF ?

 

Mais que tes pitbulls aux manettes de tes bulldozers viennent jusqu’au caveau que tes fonctionnaires corrompus m’ont laissé de mes 2500 m2 à Foula Madina, ils devront raser les parcelles appartenant à des cadres  pourris de francs glissants de la BCRG, de généraux, d’un ex premiers ministre aussi grand que de Gaulle racontant ses mémoires de guerre, d'un autre ex premier ministre qui y planque ses citernes, d’un ministre d’Etat en exercice, oui, ils  trouveront mon petit caveau gardé par Dieu – Exalté ! – (1) les attendant et ils pourront continuer ton odyssée dionysiaque jusqu’au bordel qui ouvre ou ferme Sodome et Gomorrhe.

 

Tu as peut-être lu comment les deux anges ont pulvérisé Sodome et Gomorrhe !

 

Was-Salam,

 

Saidou Nour Bokoum

 

www.nrgui.com

 

Note (1) : si tu en doutes, va à Lansanya, à la sortie de Conakry où officie un de tes premiers garde de corps qui passerait « trois jour et trois nuits si le « patron me le demandait ». C’est un grand grigriman – un donso, un vrai - où m’avait entraîné J-T (Malick). Mais tu as dû le « balayer » pour prendre ce gros métèque blanc, à l'air toujours.. maussade, qui hante tes pas.

 

Was-Salam,

Saïdou Nour Bokoum

www.nrgui.com

Commentaires   

+1 #54 Tountouroun 10-08-2017 05:15
@Fred et MBemba

Cher Fred, vous voudrez bien vous référer aux discours de campagne de Trump pour vous rendre à l'évidence de sa position raciale et de ses pensées immondes sur les Africains en particulier.

Si vous semblez avoir oublié les nombreux propos de Trump sur l'Afrique et les Noirs qui raisonnent encore en nous, C'est ne pas grave !

Etant un récidiviste incontrôlable, je suis convaincu que Donald Trump est loin de finir de nous délivrer ses réelles pensées racistes sur L'Afrique et les Africains.

@MBemba

Encourager et soutenir la thèse d'Alphadjo sur l'indépendance du Foutah Djallon est un défi que je trouve approprié par rapport l'histoire sociopolitique de la Guinée de l'indépendance à nos jours.

La République de Guinée est confrontée depuis son indépendance à un problème de nation, de démocratie et de développement. Malgré ses grandes richesses naturelles, la Guinée n'avance pas

Nous devons admettre que la République de Guinée, d'hier à d'aujourd'hui est un véritable échec. Les causes de cet échec sont fondamentalement occasionnées par la défaillance d'un Etat fondé sur un Parti-Etat tribal qui a fait capoter l'idée de la construction d'une nation guinéenne citoyenne et responsable.

Pour toutes ces raisons, je rejoins Alphadjo dans d'idée que les 60 ans d'indépendance n'ont apporté à la Guinée que tristesses et désolations et les peulhs qui ont faits plus que les autres ethnies des efforts d'intégration et de compréhension dans toutes régions de la Guinée, en investissant et en développant nos régions et tout le pays, en parlant les langues de toutes nos régions, en se montrant sérieux, respectueux, patriotes travailleurs et bâtisseurs sont victimes préjugés, de mépris et de jalousies qui ne disparaîtront pas de sitôt.

Les autres communautés refusent depuis 60 ans de contribuer pour faire avancer la Guinée sur le plan politique et économique et l'Etat défaillant de la Guinée ne les interpellent jamais.

Le monde n'attendra pas la Guinée pour avancer et les peulhs ne doivent pas continuer à construire éternellement des immeubles dans les pays démocratiques et paisibles ainsi qu'à laisser leurs immenses fortunes et leurs enfants bien éduqués et instruits à travers le monde ce, même si leurs familles sont partout bien intégrées et bien considérées.

Un pays sans ressources humaines responsables est un pays maudit. D'une manière ou d'une autre la Guinée doit avancer. L'indépendance du Foutah Djallon, est la solution la plus réaliste et la avantageuse pour tout le monde.

Alphadjo propose aux peulhs de choisir entre l'indépendance du Foutah Djallon qui devra comme toujours incarner les valeurs de civilisation et le développement moderne en Afrique ou encore se maintenir dans un statuquo qui continu chaque année d'enfoncer la Guinée dans l'ethnocentrisme et le népotisme anti-peulhs.
Citer
+9 #53 Nfamara 05-08-2017 23:46
@Mbemba, apparemment, la stigmatisation à outrance voire la mise à l'écart du Foutah suite au pseudo complot Peulh sont des détails de l'histoire. @Mamadou, établir un parallèle entre les exécutions massives extra judiciaires sur fond de complots permanents perpétrés par les dirigeants de la première république et les événements tragiques du Jeudi 4 Juillet 1985 relève de la mauvaise foi doublée d'une mémoire hautement sélective.
Citer
-10 #52 MBemba 04-08-2017 01:47
Citation en provenance du commentaire précédent de MBemba :
Citation en provenance du commentaire précédent de Tountouroun :
@Youssouf Bangoura, post 40

Les malinkés ne pouvaient pas associer l'ethnie du Général Lansana Conté dans les évènements de 1985 parce que le Général Conté était un homme juste, patriote, responsable qui n'a jamais mis en cause les principes et les valeurs qui fondent la nation guinéenne.

Le Général Conté n'a jamais stigmatisé une ethnie ou opposé les ethnies entre elles. Conté n'a jamais procédé à l'usage de la thèse phare de Machiavel, à savoir diviser les guinéens pour régner. Conté respectait le principe de la représentation nationale dans l'administration et au sein de toutes les institutions républicaines. Conté encourageait toutes les filles et tous les fils de la Guinée et soutenait tous les secteurs de la vie socio-économique de notre pays ( opérateurs économiques, paysans, artisanats, artistes, entrepreneurs, etc ).

Depuis les années 1989 qui marquent officiellement le début des luttes sociopolitiques non clandestines, c'est tout le peuple de Guinée qui s'était toujours levé ensemble pour manifester contre le régime politique du Général Conté, partant des élèves et les étudiants d'abord, les leaders politiques ensuite, la société civile, l'armée, les syndicats, entre autres, et à chaque fois, c'est le peuple de Guinée dans son ensemble qui manifestent contre le régime du Général.

Conté n'a jamais demandé aux soussous de le défendre. Il n'a jamais tenté de mettre dans la tête des soussous qu'ils étaient supérieurs aux autres guinées et le Général n'a jamais armé les soussou pour les inciter à se méprendre à une ethnie pour la chasser en basse côte ou demander de les éliminer physiquement en encourageant de piller leurs biens et leurs maisons au prétexte qu'un groupe de soussous est empoisonné par un ressortissant de l'ethnie qu'il souhaite faire éliminer.

Le Général Conté nommait qui il voulait et le révoquait sans que cela ne pose problème. Son pouvoir était équilibré et le Général Conté ne gouvernait pas par népotisme et son cercle d'amis, qu'il soit dans l'armée qu'au sein des civils, était composé de tous les fils de la Guinée sans aucune distinction.

@Youssouf Bangoura

Je vous lance le défi de publier la liste des membres du gouvernement de Sékou Touré, les gouverneurs de régions, les préfets, les Ambassadeurs, les directeurs nationaux des services et entreprises de l'Etat, les membres du bureau politique national du PDG-RDA, les membre du Comité central du PDG-RDA les officiers supérieurs de l'armée, de la gendarmerie, la douane et la police entre 1972 et 1984 et revenez ensuite discuter avec nous.

Faites aussi la même opération de listing pour le régime d'Alpha Condé ou prenez un seul ministère ou la liste des 33 préfets et même la liste des ministres et l'ordre d'importance des postes ministériels comme un échantillon pour comprendre la réalité du népotisme, du régionalisme et l'ethnocentrisme d'Alpha Condé qui a parfaitement reproduit la pratique gouvernementale de Sékou Touré.

Apportez-nous votre démenti fondé sur des preuves contraires aux déclarations de Bah Chérif. Si votre démenti est avéré, nous condamnerons ensemble les propos de Bah Chérif.

Saisissez éventuellement les tribunaux pour exiger de Bah Chérif de produire ses preuves qui, j'en suis sûr, sont disponibles et permettront au monde entier de découvrir la seconde face cachée de la pensée tribale d'Alpha Condé.

@Youssouf Bangoura

Nous attendons avec impatience d'au moins la liste des ministres, des gouverneurs, les préfets et Ambassadeurs de la Guinée depuis l'avènement d'Alpha Condé au pouvoir en Guinée pour justifier votre prétendue victimisation des peulhs en Guinée.

@Youssouf Bangoura

Comment vous pouvez associer le constat de Bah Chérif à tous les peulhs qui, dites-vous, doivent rassurer les autres ethnies ? Comment qualifierez-vous les Bantama Sow, Dr Saloiu Bella Diallo, Bah Ousmane ?

Si la compréhension et la patience des peulhs pendant 60 ans d'indépendance ne rassure pas les autres ethnies, alors rien d'autre ne pourra les rassurer.

Personnellement, même si je ne partage la thèse d'ALPHADJO qui milite pour l'indépendance du Foutah Djallon, il n'est pas exclu qu'un jour ou l'autre, je sois réaliste en me laissant tenter par l'idée de l'aventure d'une nouvelle révolution sociopolitique qui se solderait par la dislocation de la Guinée française et la naissance de la Nouvelle République du Foutah Djallon.

C'est peut-être la solution idoine qui apporterait une réelle satisfaction à tout le monde.

Ainsi, les peulhs s'occuperont de leur nouveau pays et les autres ethnies aussi, qu'Alpha Condé qualifie être les trois mandings de la Guinée, continueront tranquillement à vivre entre eux en dehors de leurs encombrants peulhs.



Même


@ Mr Tountouroun,

Au juste pourquoi vous ne partagez la thèse d'ALPHADJO qui milite pour l'indépendance du Foutah?

Merci!

@Mr Tountouroun,

Au juste pourquoi vous ne partagez Pas la thèse d'ALPHADJO qui milite pour l'indépendance du Foutah?

Merci!
Citer
-7 #51 MBemba 03-08-2017 00:26
Citation en provenance du commentaire précédent de Tountouroun :
@Youssouf Bangoura, post 40

Les malinkés ne pouvaient pas associer l'ethnie du Général Lansana Conté dans les évènements de 1985 parce que le Général Conté était un homme juste, patriote, responsable qui n'a jamais mis en cause les principes et les valeurs qui fondent la nation guinéenne.

Le Général Conté n'a jamais stigmatisé une ethnie ou opposé les ethnies entre elles. Conté n'a jamais procédé à l'usage de la thèse phare de Machiavel, à savoir diviser les guinéens pour régner. Conté respectait le principe de la représentation nationale dans l'administration et au sein de toutes les institutions républicaines. Conté encourageait toutes les filles et tous les fils de la Guinée et soutenait tous les secteurs de la vie socio-économique de notre pays ( opérateurs économiques, paysans, artisanats, artistes, entrepreneurs, etc ).

Depuis les années 1989 qui marquent officiellement le début des luttes sociopolitiques non clandestines, c'est tout le peuple de Guinée qui s'était toujours levé ensemble pour manifester contre le régime politique du Général Conté, partant des élèves et les étudiants d'abord, les leaders politiques ensuite, la société civile, l'armée, les syndicats, entre autres, et à chaque fois, c'est le peuple de Guinée dans son ensemble qui manifestent contre le régime du Général.

Conté n'a jamais demandé aux soussous de le défendre. Il n'a jamais tenté de mettre dans la tête des soussous qu'ils étaient supérieurs aux autres guinées et le Général n'a jamais armé les soussou pour les inciter à se méprendre à une ethnie pour la chasser en basse côte ou demander de les éliminer physiquement en encourageant de piller leurs biens et leurs maisons au prétexte qu'un groupe de soussous est empoisonné par un ressortissant de l'ethnie qu'il souhaite faire éliminer.

Le Général Conté nommait qui il voulait et le révoquait sans que cela ne pose problème. Son pouvoir était équilibré et le Général Conté ne gouvernait pas par népotisme et son cercle d'amis, qu'il soit dans l'armée qu'au sein des civils, était composé de tous les fils de la Guinée sans aucune distinction.

@Youssouf Bangoura

Je vous lance le défi de publier la liste des membres du gouvernement de Sékou Touré, les gouverneurs de régions, les préfets, les Ambassadeurs, les directeurs nationaux des services et entreprises de l'Etat, les membres du bureau politique national du PDG-RDA, les membre du Comité central du PDG-RDA les officiers supérieurs de l'armée, de la gendarmerie, la douane et la police entre 1972 et 1984 et revenez ensuite discuter avec nous.

Faites aussi la même opération de listing pour le régime d'Alpha Condé ou prenez un seul ministère ou la liste des 33 préfets et même la liste des ministres et l'ordre d'importance des postes ministériels comme un échantillon pour comprendre la réalité du népotisme, du régionalisme et l'ethnocentrisme d'Alpha Condé qui a parfaitement reproduit la pratique gouvernementale de Sékou Touré.

Apportez-nous votre démenti fondé sur des preuves contraires aux déclarations de Bah Chérif. Si votre démenti est avéré, nous condamnerons ensemble les propos de Bah Chérif.

Saisissez éventuellement les tribunaux pour exiger de Bah Chérif de produire ses preuves qui, j'en suis sûr, sont disponibles et permettront au monde entier de découvrir la seconde face cachée de la pensée tribale d'Alpha Condé.

@Youssouf Bangoura

Nous attendons avec impatience d'au moins la liste des ministres, des gouverneurs, les préfets et Ambassadeurs de la Guinée depuis l'avènement d'Alpha Condé au pouvoir en Guinée pour justifier votre prétendue victimisation des peulhs en Guinée.

@Youssouf Bangoura

Comment vous pouvez associer le constat de Bah Chérif à tous les peulhs qui, dites-vous, doivent rassurer les autres ethnies ? Comment qualifierez-vous les Bantama Sow, Dr Saloiu Bella Diallo, Bah Ousmane ?

Si la compréhension et la patience des peulhs pendant 60 ans d'indépendance ne rassure pas les autres ethnies, alors rien d'autre ne pourra les rassurer.

Personnellement, même si je ne partage la thèse d'ALPHADJO qui milite pour l'indépendance du Foutah Djallon, il n'est pas exclu qu'un jour ou l'autre, je sois réaliste en me laissant tenter par l'idée de l'aventure d'une nouvelle révolution sociopolitique qui se solderait par la dislocation de la Guinée française et la naissance de la Nouvelle République du Foutah Djallon.

C'est peut-être la solution idoine qui apporterait une réelle satisfaction à tout le monde.

Ainsi, les peulhs s'occuperont de leur nouveau pays et les autres ethnies aussi, qu'Alpha Condé qualifie être les trois mandings de la Guinée, continueront tranquillement à vivre entre eux en dehors de leurs encombrants peulhs.



Même


@ Mr Tountouroun,

Au juste pourquoi vous ne partagez la thèse d'ALPHADJO qui milite pour l'indépendance du Foutah?

Merci!
Citer
-7 #50 MBemba 03-08-2017 00:19
"En réalité, si tout les groupes ethniques du pays ont été soumis à la répression du Pdg, la stigmatisation du Foutah à partir de 1976 constituait une expérience sans precedent."

Incroyable! Mais vous savez chers nagivateurs du web, l'exagération est l'enfant mélodramatique de la vérité.

Merci!
Citer
-8 #49 COMOLAM 02-08-2017 19:57
Citation en provenance du commentaire précédent de Nfamara :
@Comolam, d'où tenez vous le chiffre de plus de 2000 Malinkes tués suite aux événements du 4 Juillet? Abstraction faite de toute extrapolation, nombreux sont les Malinkes qui estiment que leurs biens ont été pillé par les Soussous.En réalité, si tout les groupes ethniques du pays ont été soumis à la répression du Pdg, la stigmatisation du Foutah à partir de 1976 constituait une expérience sans précédent. Décidément, Dioulde est versatile, perplexe et confus. Dans un passé relativement récent, il dénonçait avec véhémence la mise à l'écart des cadres Peuhls et le projet Mandin Djallon. Loin de croire aux statistiques de Cherif Bah, je demeure convaincu que l'ethnostrategie est le socle de la gouvernance de l'empereur des mines. En dernière analyse, au regard de la persistance de Cherif de réitérer sa déclaration, nous exhortons les autorités à apporter un démenti à cette grave allégation. ..


C'est de Amoudou Dioulé Diallo, pas de moi!
Citer
+9 #48 Nfamara 02-08-2017 15:13
@Comolam, d'où tenez vous le chiffre de plus de 2000 Malinkes tués suite aux événements du 4 Juillet? Abstraction faite de toute extrapolation, nombreux sont les Malinkes qui estiment que leurs biens ont été pillé par les Soussous.En réalité, si tout les groupes ethniques du pays ont été soumis à la répression du Pdg, la stigmatisation du Foutah à partir de 1976 constituait une expérience sans précédent. Décidément, Dioulde est versatile, perplexe et confus. Dans un passé relativement récent, il dénonçait avec véhémence la mise à l'écart des cadres Peuhls et le projet Mandin Djallon. Loin de croire aux statistiques de Cherif Bah, je demeure convaincu que l'ethnostrategie est le socle de la gouvernance de l'empereur des mines. En dernière analyse, au regard de la persistance de Cherif de réitérer sa déclaration, nous exhortons les autorités à apporter un démenti à cette grave allégation. ..
Citer
+7 #47 Madany 02-08-2017 15:03
@Tountouroun

Le premier ministre Mamady Youla qui fait office de figuration simple dans le 2ème gouvernent d'Alpha Condé pour remplacer Saïd Fofana, 1er ministre du 1er gouvernement d'Alpha Condé qui jouait le rôle d'organisateur de cérémonies religieuses et de la lecture du saint coran pour demander la réussite des entreprises criminelles d'Alpha Condé, nous parlent du respect de la Constitution aujourd'hui alors que leurs droits constitutionnels qui déterminent les prérogatives du 1er ministre en Guinée en vertu de l'article 52 et 53 de notre Constitution sont totalement violés.

Ceux qui ont toujours gouverné la Guinée sans rassurer personne, demandent à ceux qui n'ont jamais encore gouverné la Guinée de les rassurer en se taisant et en les laissant faire et dire ce qu'ils veulent sur les peulhs depuis 59 ans.

Logiquement, c'est quand les peulhs gouvernent une fois et se comportent mal avec les autres, que l'on doit leurs demander de rassurer les autres avant de revenir aux commandes du pays.

Sinon comment pouvez-vous juger ceux qui n'ont encore pas gouverné la Guinée de rassurer ceux qui ont gouverné pendant 60 ans et se sont mal comportés avec les peulhs ? En quoi les peulhs doivent rassurer les autres en Guinée ?

L'idée d'une défunte République de Guinée qui ferait naître les deux nouveaux Etats, une " République du Foutah Djallon " à côté de son Etat voisin qui serait certainement la " République du Manding " est une idée possible et séduisante.

Hier soir, j'étais dans un café quand soudain, j'ai entendu des jeunes débattre sur l'idée d'une Guinée à deux Etats.
Ils arguaient que quand des communautés qui ont vécues côte à côte pendant des siècles et ont partagé la même République pendant 60 ans ne s'aiment pas, ne s'entendent pas et ne se font pas confiance mutuellement, elles doivent alors se séparer. C'est ainsi même dans le mariage.

Allons toun !
Citer
-7 #46 Mamadou 02-08-2017 14:29
@Tountourou "wo faatara " ça vs rappelle quelque chose? Peut on tirer sur Sekou Toure et encenser Conte? Les deux ont quasiment le même niveau d étude le même rapport avec la démocratie et ont abondamment utilisé l ethno stratégie. Conté a décimé l élite politique Malinké avec l aide d officiers Peul. Celui qui a donné l ordre aux soldats bisauens de tirer à balles réelles sur les manifestants de 2007 était bel et bien votre champion Conté. Qui a banalisé la prédation des deniers publics au point d assécher la banque centrale? À t il démissionné malgré la maladie? A t il laissé un pays démocratique, une école de qualité, des institutions fortes, des infrastructures de qualité, un réseau routier fiable, de l électricité et de l eau potable... Alpha a beaucoup de tares mais de grâce admettons qu'après près d un quart de siècle au pouvoir Conté a lamentablement échoué. Seriez vs parenté à @Alphadjo? C est drôle vs vs ressemblez: le même teint clair les mêmes posts volumineux. Just asking.
Citer
+8 #45 Seydouba 02-08-2017 12:10
@Comolan

Tous les grands écrivains Américains, Européens, Asiatiques et Africains sont des engagés en politique ou pour d'autres causes sociales.

L'engagement de Thierno Monénembo pour dénoncer la dictature et la mal gouvernance en Guinée, est salutaire, voire très louable.

Mieux vaut pour la Guinée d'un Monénembo engagé dans la lutte pour rayonnement démocratique de la Guinée que le contraire.

La Guinée n'a jamais alternée pacifiquement le pouvoir par la voie démocratique prévue par nos constitutions successives et le développement de notre pays tarde à se manifester après 60 ans d'indépendance.

Rappelons aussi que Monénembo a été bercé par la culture politique sénégalaise qui engage tous les citoyens à défendre les principes et les valeurs sur lesquels sont fondés l'Etat et la nation.

Au Sénégal, Youssou Ndour est libre de critiquer et de participer à des manifestations contre les dérives politiques d'un régime quelconque.

En Guinée, les Elie Kamano et Takana Zion, rares artistes responsables et engagés pour défendre notre Constitution et nos Institutions, sont sauvagement arrêtés, brutalisés et jetés en prison sur ordre d'Alpha Condé, un français qui a vécu pendant 60 ans en France, la patrie des droits de l'Homme.

Si Monénembo ne s'était pas engagé au côté du peuple de Guinée pour défendre la démocratie et l'Etat de droit, tout le monde l'aurait critiqué et condamné. Maintenant qu'il est engagé à défendre la Guinée et les guinéens, des féodaux qui maintiennent toujours la Guinée sous l'eau, militent pour le silence de nos écrivains et artistes tels de Monénembo, Elie Kamano et Takana Zion, comme si ces personnalités ne sont pas des citoyens guinéens concernés par les problèmes de la Guinée.

@Comolan

Vous vous souviendrez qu'en Afrique aussi, les écrivains, artistes et les sportifs sont généralement des hommes engagés. C'est fut la cas des Léopold Sedar Senghor, les Aimé Césair, Wole Soyinka, Joseph Ki-zerbo, Cheick Anta Diop, Youssou Ndour, Georges Wèah, Alpha Bondy, Tiken Djah Fokoly, etc.

Les Monénembo, Elie Kamano, Takana Zion, sont pour le peuple martyr de Guinée, des fiertés nationales.

Alpha Condé n'a apporté à la nation guinéenne que des larmes, de la tristesse et la désolation.

Pour ma part, je suis convaincu que le jour où Alpha Condé quittera le pouvoir, et c'est pour bientôt, le peuple de martyr de Guinée manifestera sa grande joie comme le 3 avril 1984 qui fut une date historique qui consacra l'arrivée de l'armée au pouvoir et la dissolution de la révolution guinéenne.

Ceux qui encouragent Alpha Condé à persévérer dans les crimes politiques et économiques contre le peuple de Guinée, seront tous comptables desdits crimes.

Au moment venu, le peuple de Guinée règlera leur compte pour solder leurs forfaitures.

À bon entendeur ! .
Citer
-14 #44 COMOLAM 02-08-2017 05:57
Depuis 7 ans déjà qu’on attend le célèbre écrivain guinéen. Depuis 7 ans, il nous pompe l’air qu’il est du camp des opprimés, donc des opposants.

Mais depuis 7 ans, Tierno Monénembo n’est encore venu que du côté d’un seul ‘’opprimé’’ : Cellou Dalein Diallo. Le temps lui a-t-il finalement arraché le masque qui le protégeait depuis des décennies ?

Au sein du principal parti de l’opposition, Monénembo, farouche opposant au président Condé, participe aux marches de l’UFDG, déroule des stratégies et donne aussi son avis. Mais depuis bientôt huit ans que les militants de l’UFR, du Pedn, du Bl, du RDIG, des NFD et aussi de l’UFC attendent ce ‘’défenseur’ des opprimés qui ne se pointent pas.

Il se fait rare partout sauf sur les tribunes et dans les salons de l’UFDG. Qui a dit qu’il se méfierait peut-être du coassement ininterrompu des crapauds dans une capitale où les nids d’éléphant font légion…

En savoir plus sur https://mediaguinee.org/2017/08/01/zoom-tierno-monenembo-depuis-7-ans-quon-lattend-aux-sieges-de-lufr-du-pedn/#Q7JWdEHXzJl73CVm.99
Citer
+6 #43 Tountouroun 01-08-2017 23:28
@Youssouf Bangoura, post 40

Les malinkés ne pouvaient pas associer l'ethnie du Général Lansana Conté dans les évènements de 1985 parce que le Général Conté était un homme juste, patriote, responsable qui n'a jamais mis en cause les principes et les valeurs qui fondent la nation guinéenne.

Le Général Conté n'a jamais stigmatisé une ethnie ou opposé les ethnies entre elles. Conté n'a jamais procédé à l'usage de la thèse phare de Machiavel, à savoir diviser les guinéens pour régner. Conté respectait le principe de la représentation nationale dans l'administration et au sein de toutes les institutions républicaines. Conté encourageait toutes les filles et tous les fils de la Guinée et soutenait tous les secteurs de la vie socio-économique de notre pays ( opérateurs économiques, paysans, artisanats, artistes, entrepreneurs, etc ).

Depuis les années 1989 qui marquent officiellement le début des luttes sociopolitiques non clandestines, c'est tout le peuple de Guinée qui s'était toujours levé ensemble pour manifester contre le régime politique du Général Conté, partant des élèves et les étudiants d'abord, les leaders politiques ensuite, la société civile, l'armée, les syndicats, entre autres, et à chaque fois, c'est le peuple de Guinée dans son ensemble qui manifestent contre le régime du Général.

Conté n'a jamais demandé aux soussous de le défendre. Il n'a jamais tenté de mettre dans la tête des soussous qu'ils étaient supérieurs aux autres guinées et le Général n'a jamais armé les soussou pour les inciter à se méprendre à une ethnie pour la chasser en basse côte ou demander de les éliminer physiquement en encourageant de piller leurs biens et leurs maisons au prétexte qu'un groupe de soussous est empoisonné par un ressortissant de l'ethnie qu'il souhaite faire éliminer.

Le Général Conté nommait qui il voulait et le révoquait sans que cela ne pose problème. Son pouvoir était équilibré et le Général Conté ne gouvernait pas par népotisme et son cercle d'amis, qu'il soit dans l'armée qu'au sein des civils, était composé de tous les fils de la Guinée sans aucune distinction.

@Youssouf Bangoura

Je vous lance le défi de publier la liste des membres du gouvernement de Sékou Touré, les gouverneurs de régions, les préfets, les Ambassadeurs, les directeurs nationaux des services et entreprises de l'Etat, les membres du bureau politique national du PDG-RDA, les membre du Comité central du PDG-RDA les officiers supérieurs de l'armée, de la gendarmerie, la douane et la police entre 1972 et 1984 et revenez ensuite discuter avec nous.

Faites aussi la même opération de listing pour le régime d'Alpha Condé ou prenez un seul ministère ou la liste des 33 préfets et même la liste des ministres et l'ordre d'importance des postes ministériels comme un échantillon pour comprendre la réalité du népotisme, du régionalisme et l'ethnocentrisme d'Alpha Condé qui a parfaitement reproduit la pratique gouvernementale de Sékou Touré.

Apportez-nous votre démenti fondé sur des preuves contraires aux déclarations de Bah Chérif. Si votre démenti est avéré, nous condamnerons ensemble les propos de Bah Chérif.

Saisissez éventuellement les tribunaux pour exiger de Bah Chérif de produire ses preuves qui, j'en suis sûr, sont disponibles et permettront au monde entier de découvrir la seconde face cachée de la pensée tribale d'Alpha Condé.

@Youssouf Bangoura

Nous attendons avec impatience d'au moins la liste des ministres, des gouverneurs, les préfets et Ambassadeurs de la Guinée depuis l'avènement d'Alpha Condé au pouvoir en Guinée pour justifier votre prétendue victimisation des peulhs en Guinée.

@Youssouf Bangoura

Comment vous pouvez associer le constat de Bah Chérif à tous les peulhs qui, dites-vous, doivent rassurer les autres ethnies ? Comment qualifierez-vous les Bantama Sow, Dr Saloiu Bella Diallo, Bah Ousmane ?

Si la compréhension et la patience des peulhs pendant 60 ans d'indépendance ne rassure pas les autres ethnies, alors rien d'autre ne pourra les rassurer.

Personnellement, même si je ne partage la thèse d'ALPHADJO qui milite pour l'indépendance du Foutah Djallon, il n'est pas exclu qu'un jour ou l'autre, je sois réaliste en me laissant tenter par l'idée de l'aventure d'une nouvelle révolution sociopolitique qui se solderait par la dislocation de la Guinée française et la naissance de la Nouvelle République du Foutah Djallon.

C'est peut-être la solution idoine qui apporterait une réelle satisfaction à tout le monde.

Ainsi, les peulhs s'occuperont de leur nouveau pays et les autres ethnies aussi, qu'Alpha Condé qualifie être les trois mandings de la Guinée, continueront tranquillement à vivre entre eux en dehors de leurs encombrants peulhs.



Même
Citer
-11 #42 COMOLAM 01-08-2017 20:46
Citation en provenance du commentaire précédent de Youssouf Bangoura :
COMOLAM,
heureusement pour la GUINEE, le 4 et 5 juillet 1985, c'étaient pas les peulhs qui étaient victimes après le putsch manqué sinon, la vie ne serait plus possible en GUINEE lol. Certes, il y a des malinkés qui n'ont pas pardonné à Conté mais ils n'ont jamais lié Conté à son ethnie, pendant les 24 ans de son règne .
Le régime PDG comme le dit DIOULDE DIALLO, n'a épargné aucune ethnie mais pourquoi bon DIEU les peulhs sont les plus hargneux et vindicatifs à son égard ? Ce que dit DIOULDE DIALLO est une vérité incontestable . Mamadou Cherif Bah, l'ex gouverneur de la BCRG, qui allume le feu aujourd'hui, en disant que 900 peulhs ont été chassés de l'administration guinéenne sous AC sans aucune preuve ( la liste des 900 peulhs ) juste pour semer des chaos dans notre pays .Lui qui s'est effacé en laissant FODE BANGOURA dit ALIYANA FODE, dilapider nos maigres ressources à la BC, un complice incontestable des chaos économiques subi par notre pays durant tout au long du règne de CONTE . Il n'a rien fait de bon à la BC et veut montrer aujourd'hui qu'il aime les peulhs et les défend en oubliant qu'il ne fait que renforcer la méfiance des autres ethnies car en GUINEE, aucune ethnie n'est privilégié tout est une question des rapports humains et des lobby . De Lansana Conté à Alpha Conde, les soussous et les malinkés ( l'écrasante majorité de ces deux ethnies) ne sont pas plus heureux que les peulhs .


@Mon cher Elbango:

C'est la vérité absolue, le dire tu es qualifié de raciste, anti-peulh, xénophobe, contre CDD et sa communauté ou foulaphobie, heureusement ça vient de Amadou Dioulé Diallo, personne ne le qualifiera de tel?

C'est vrai, ça m'arrive de faire les fautes, mais qui ne fait pas les fautes? Pour décourager et intimider, ils te qualifie de nulle, bête ou même analphabète, et eux sont les plus intelligents, les plus riches, les plus beaux, les plus cultiver, les plus nombreux, les victimes de tout les régimes successifs en Guinée, depuis 1958........Et puis quoi encore, nous somme les descendent du prophètes Mohamed (PLS)

Que mes commentaires soient critiqués avec la dernière rigueur, par des gens qui s'y connaissent, pas les vaniteux , sachant la grammaire, orthographe et la logique, chercheront sous le pas de mes virgules les poux de ma pensée dans la tête de mon style. Vous faite pitié.
Citer
+3 #41 fred 01-08-2017 20:43
Mr Alphadjo , après relecture du posting de Mr badu , je ne trouve pas ses references sur le discours de trump . J'ai touve ceci : lu sur les reseaux sociaux !
Seriez-vous assez aimable d' afficher celles que vous , vous avez trouvees , pour que nous puissions les consulter ?
Je dois vous dire par contre que l'article qu'affiche Mr badu ici , est de Mr lazard obiang d'africtelegraph ,( consultable par un simple clic ) que je connais personnellement et qui n'est qu'un manipulateur .
Il ne donne ni de date , ni le nom du journaliste sud africain et aucun temoin de cet interview . Ni cnn , ni msnbc , ni fox , ni npr , ni abc ....n'en n'ont parle .
Encore mieux , aucun elu noir au congress americain n'en a fait cas . L'aanc et la ligue anti diffamation n'en n'ont fait cas .
Cela ne vous parait pas strange ?
Vous connaissez , c'est sur et certain l'afrique mieux que moi , et de tres loin , mais vous savez peu ou pas de choses sur le communautarisme americain . Trump ne peut affirmer ce que vous soutenez sans qu'il y ait aucune reaction d'un quelconque noir .
Impossible !
S;il est aussi facile que ca , de vous manipuler par des intox , je ne donne pas long feu a votre projet d'independance du fouta qui a , quelque part le merite d'etre pose .
Attention !
Citer
-10 #40 Youssouf Bangoura 01-08-2017 17:35
COMOLAM,
heureusement pour la GUINEE, le 4 et 5 juillet 1985, c'étaient pas les peulhs qui étaient victimes après le putsch manqué sinon, la vie ne serait plus possible en GUINEE lol. Certes, il y a des malinkés qui n'ont pas pardonné à Conté mais ils n'ont jamais lié Conté à son ethnie, pendant les 24 ans de son règne .
Le régime PDG comme le dit DIOULDE DIALLO, n'a épargné aucune ethnie mais pourquoi bon DIEU les peulhs sont les plus hargneux et vindicatifs à son égard ? Ce que dit DIOULDE DIALLO est une vérité incontestable . Mamadou Cherif Bah, l'ex gouverneur de la BCRG, qui allume le feu aujourd'hui, en disant que 900 peulhs ont été chassés de l'administration guinéenne sous AC sans aucune preuve ( la liste des 900 peulhs ) juste pour semer des chaos dans notre pays .Lui qui s'est effacé en laissant FODE BANGOURA dit ALIYANA FODE, dilapider nos maigres ressources à la BC, un complice incontestable des chaos économiques subi par notre pays durant tout au long du règne de CONTE . Il n'a rien fait de bon à la BC et veut montrer aujourd'hui qu'il aime les peulhs et les défend en oubliant qu'il ne fait que renforcer la méfiance des autres ethnies car en GUINEE, aucune ethnie n'est privilégié tout est une question des rapports humains et des lobby . De Lansana Conté à Alpha Conde, les soussous et les malinkés ( l'écrasante majorité de ces deux ethnies) ne sont pas plus heureux que les peulhs .
Citer
+9 #39 Alphadjo 01-08-2017 15:50
@BMemba & Fred Vs badou

Tout le monde connaît la position et les pensées de Donald Trump sur les Européens, les Asiatiques, les Sud Américains et singulièrement les Africains et les Afro-Américains.

Donald Trump a commencé à s'attaquer à OBAMA, à ses origines et à sa race bien longtemps avant son élection.

Lors de la campagne présidentielle de Trump, il avait ordonné de chasser les Afro-Américains présents à son meeting en affirmant haut et fort que : " Dans un passé récent, ces noirs qui protestent contre ses discours xénophobes auraient été purement et simplement arrêtés et pendus immédiatement sans procès ".

Lors du G7 en Italie, Alpha Condé, totalement subjugué par Donald Trump, lors de leur tête-à-tête, a adopté la posture d'un " Bébé " devant son homologue Américain pour lui exposer, dans un français archaïque et difficile à traduire en Anglais, la longue liste des " aides " que l'Amérique doit apporter à l'Afrique tout en accusant Barack Obama de n'avoir rien fait pour les Africains, histoire d'insulter Obama au nom des Africains pour caresser Donald Trump dans le bon sens du poil.

C'est ainsi, qu'après l'introduction nauséabonde d'Alpha Condé, à charge contre son frère de race Obama, Trump afficha médusé le visage fermé et haineux de son ancienne secte le Ku Klux Klan pour faire comprendre à Alpha Condé ce qu'il pensait réellement de toute sa race et à l'Afrique qu'il souhaite voir recolonisée de son vivant.

Perturbé par l'atmosphère de la salle, perdu et confus dans ses explications et littéralement foudroyé par le regard bestial de Donald Trump qui piaffait d'impatience de se séparer d'Alpha Condé pour aller rejoindre les autres leaders du monde libre et développé qui l'attendait pour la photo de souvenir, Trump s'agite, répond au téléphone, regarde sa montre et demande à Alpha Condé de conclure son lamentable plaidoyer qui contient à 95% les mêmes demandes d'aides que l'Afrique noire soumettait aux Américains dans les années 1960 -1970.

Sonné et déstabilisé par le mépris de Donald Trump, Alpha Condé commence alors a plaidé la cause de l'environnement en exposant la position Africaine dont il est le président en exercice et le parrain Africain des accords de Paris sur le climat.

Alpha commence sa conclusion par " pour ne pas abuser de votre précieux temps, Monsieur le Président Donald Trump, ", vous me permettrez de vous exposer la position Africaine suscrite dans le cadre de l'engagement pour l'environnement en vous affirmant le souhait de voir les accords de Paris (re)examinés par la maison blanche.

Subitement, Donald Trump se lève brusquement pour répondre à Alpha Condé en ces termes brutes mais véridiques : " L'Afrique ne peut pas nous demander de l'aide au développement tout en se transformant en un Tamtam de propagande pour les causes de l'environnement ". Avant de rajouter que " le développement passe par l'industrialisation et que si l'Amérique abandonne sa première place mondiale en fermant ses industries, notre pays ne tardera pas à redevenir une nouvelle Afrique vautrée dans d'éternelles guerres civiles ".

Donald Trump est reparti furieux en abandonnant Alpha Condé et sa petite délégation Africaine après avoir demandé à Alpha de dire aux Africains de choisir entre " le développement et la protection de l'environnement, dans la mesure où, selon Trump, les deux concepts sont incompatibles ".

@MBemba et Fred

Les références de Badou sont contenus dans sont commentaire. Nous avons eu l'occasion de le vérifier et la déclaration de Donald Trump est avérée.

Faites comme nous des efforts pour bien lire les auteurs et de réagir sans passions et sans émotions.

Le commentaire de Badou a une référence qui est assez visible et lisible. Trouvez-là et examinez-là !

Les propos de Donald Trump sur l'Afrique et les noirs en général n'échappent pourtant à personne.

Pour preuve, le président Malien, ce fameux et fanfaron Ibrahima Boubacar Keita, alias " IBK " qui prétend être un des petits rejetons de Soundiata Keita, s'est évertué à gouverner le Mali par népotisme et à piller l'aide destinée à la protection et la défense du territoire du Mali occupé par les Djihadistes et déserté par les forces de sécurité maliennes, mal formées, mal payées et mal équipées.

Comme Alpha Condé en Guinée pour la gestion des fonds d'aide pour Ebola, IBK aussi s'est permis de vider l'argent alloué à la sécurité de son pays pour s'acheter des jouets personnels pour lui et les membres de sa famille. Parmi les jouets, un " Boeing 737-700 " qu'il ne peut même pas immatriculer au Mali et des Bateaux de plaisance en Côte d'Azur pendant que la souveraineté de la République du Mali est totalement, voire définitivement mise en cause.

Comme si les bêtises et l'irresponsabilité d'IBK n'étaient pas assez suffisantes, ce fanfaron de président, doublé d'un escroc, voulait réviser la constitution à son avantage pour priver au peuple malien de son droit exclusif de modification de la Constitution.

Le peuple malien sortira massivement pour s'opposer contre la folie constitutionnelle du socialiste Ibrahima Babacar Keita qui comptait sur la longévité de François Hollande au pouvoir en France pour organiser un bidon référendum à l'image du référendum de Sassou N'Guésso du Congo Brazzaville.

Saisie par le dossier d'IBK sur son intention de charcuter la Constitution malienne, Donald Trump intimera à IBK via son Ambassadeur au Mali, de mettre définitivement fin à son projet Constitutionnel macabre.

Il rajoute qu'IBK et sa bande de complices seront tenus pour totalement responsables de tout goûte de sang qu'un citoyen malien verserait pour défendre sa constitution.

@MBemba et Fred

Bravo à Badou et félicitations pour votre fidèle présentation des propos de Donald Trump sur ce qu'il pense de l'Afrique et les Africains.

Comme Alpha Condé a le syndrome des Blaise Kompaoré, N'Kurunziza, Sassou N'Guesso, qu'il tente alors de toucher à notre Constitution après son 2ème et dernier mandat et provoquer la colère du peuple martyr de Guinée.

Donald Trump sera saisie du dossier comme l'on fait les maliens et nous verront alors la position de son administration face à ces dirigeants criminels de l'Afrique que Trump qualifient d'Hyènes contre leurs propres peuples.

Les dirigeants Africains sont des " Hyènes ". Si vous fuyez la CPI actuelle, un autre tribunal plus contraignant se mettra immédiatement en place pour vous obliger de rendre des comptes sur vos nombreux crimes politiques et économiques devant l'histoire.

Nos sincères remerciements et encouragements vont également à Elie Kamano et à Takana Zion qui, comme les Youssou Ndour du Sénégal autrefois, se sont levés pour défendre la Constitution et les Institutions sénégalaises contre l'arbitraire et la dictature.

Je suis convaincu qu'au moment venu, le vaillant peuple de Guinée se lèvera comme un seul homme pour défendre les acquis de ses 30 ans de luttes politiques et démocratiques.

À bon entendeur !
Citer
-11 #38 COMOLAM 01-08-2017 13:52
PINIONS: Amadou Diouldé Diallo ‘’crache’’ ses vérités : « les peulhs se victimisent pour rien »

Amadou Diouldé Diallo ‘’crache’’ ses vérités : « les peulhs se victimisent pour rien » Il était l’invité d’une émission radiophonique sur Lynx FM la semaine dernière.

Le journaliste sportif Amadou Diouldé Diallo a invité sa communauté de cesser de se victimiser en Guinée parce que, dit-il, elle n’est pas la seule victime en Guinée. « Il ne faudrait pas que les peulhs continuent de se victimiser.
youtoubIl faut qu’ils donnent l’assurance aux autres qu’ils ne sont pas ce que les autres pensent d’eux, c’est-à-dire, racistes replié sur eux-mêmes. Il faut qu’il fasse des ouvertures.

Parce que l’inquiétude c’est quoi, les autres ont raison pour dire que le pouvoir économique appartient aux peulhs même s’ils ne l’ont pas hérité mais cherché. Il faut qu’on arrête de dire que c’est nous qui avons été victimes de Sékou Touré ou du camp Boiro. Mais est-ce que Diallo Telly ne vaut pas Fodéba Keita ?

Les grands commerçants malinkés qui sont mort au camp Boiro, ils sont moins que les cadres peuls tués ? Sortons de la victimisation, tendons la main aux autres pour les rassurer que nous sommes guinéens comme eux et le partage est possible.

Si l’on continue de nous victimiser à tout temps et c’est seulement l’axe Bambeto-Cosa qui sort chaque fois, pour dire qu’on est victime, on aide les autres à nous stigmatiser. Il faut qu’on arrête de nous victimiser par rapport à ce qui s’est passé hier.

Les malinkés ont perdu toute l’élite militaire et civile ici le 4 juillet 1985, plus de 2000 personnes ont été tuées. Mais est ce que vous les entendez parler de cela ? A un moment donné, sur les 11 joueurs du Sylis national, sept étaient peulhs. Les autres n’ont jamais dit, il y a sept peuls, c’est trop. Il a fallu qu’un peulh ne soit pas appelé, les gens se sont levés pour manifester. Ce n’est pas normal, » conseille le journaliste.
Minkael BARRY
Citer
+10 #37 badou 01-08-2017 10:12
Ah!ah!ah!, un vrai delire d'un quasi analphabçete, truffé de fautes, vraies paroles de fou...tu es indigne que je t'adresse la parole.Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :
@ Badou;

Tout le monde sait sur Gbessi, que se t'individue est la pire espèce de sa communauté, imposteur, bête et complexé, croyant savoir que dalle, mais cela n’étonne personne sur le forum, c'est pourquoi je ne répond même pas aux dérives congénitale d'Alphdjon, Sow etc....Les gens qui ne connaissent même leur l’histoire s, croyant au légende ou le conte de la Théocratie à la vraie Histoire de la plus grande empire de l'Afrique de l'Ouest.

Votre haine envers les autres, est un manque de tolérance, caché sous l’arrogance, conséquences du concept « Notre Tour. »

Vous savez,quand la haine pousse l’homme à l’arrogance, au repli communautaire, les grand frères on le devoir de vous rappelez au respect et de droit d’aînesse .
Le mensonge et l'orgueil sont des bêtes féroces qui vivent dans les cavernes et dans les déserts, la vanité au contraire, comme un perroquet, saute de branche en branche et bavarde en pleine lumière. Vous ne mériter pas l'intention.

Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :
@ Badou;

Tout le monde sait sur Gbessi, que se t'individue est la pire espèce de sa communauté, imposteur, bête et complexé, croyant savoir que dalle, mais cela n’étonne personne sur le forum, c'est pourquoi je ne répond même pas aux dérives congénitale d'Alphdjon, Sow etc....Les gens qui ne connaissent même leur l’histoire s, croyant au légende ou le conte de la Théocratie à la vraie Histoire de la plus grande empire de l'Afrique de l'Ouest.

Votre haine envers les autres, est un manque de tolérance, caché sous l’arrogance, conséquences du concept « Notre Tour. »

Vous savez,quand la haine pousse l’homme à l’arrogance, au repli communautaire, les grand frères on le devoir de vous rappelez au respect et de droit d’aînesse .
Le mensonge et l'orgueil sont des bêtes féroces qui vivent dans les cavernes et dans les déserts, la vanité au contraire, comme un perroquet, saute de branche en branche et bavarde en pleine lumière. Vous ne mériter pas l'intention.
Citer
-18 #36 COMOLAM 31-07-2017 19:08
@ Badou;

Tout le monde sait sur Gbessi, que se t'individue est la pire espèce de sa communauté, imposteur, bête et complexé, croyant savoir que dalle, mais cela n’étonne personne sur le forum, c'est pourquoi je ne répond même pas aux dérives congénitale d'Alphdjon, Sow etc....Les gens qui ne connaissent même leur l’histoire s, croyant au légende ou le conte de la Théocratie à la vraie Histoire de la plus grande empire de l'Afrique de l'Ouest.

Votre haine envers les autres, est un manque de tolérance, caché sous l’arrogance, conséquences du concept « Notre Tour. »

Vous savez,quand la haine pousse l’homme à l’arrogance, au repli communautaire, les grand frères on le devoir de vous rappelez au respect et de droit d’aînesse .
Le mensonge et l'orgueil sont des bêtes féroces qui vivent dans les cavernes et dans les déserts, la vanité au contraire, comme un perroquet, saute de branche en branche et bavarde en pleine lumière. Vous ne mériter pas l'intention.
Citer
-11 #35 Mory Sylla 31-07-2017 09:12
@Mr. Fred @ Mr. Mbemba,
célui qui colporte ce pseudo- discours rafistolé,falsifié,à vrai dire mensonger prêté à Donald Trump,est un colporteur récidiviste endurci. C'est son domaine.
Ce sont ses propres mots qu'il a mis dans la bouche de Donald Trump qui n'a aucun interet à tenir un tel language,pour lui se donner lui une crédibilité dépuis longtemps introuvable.
Ou et quand est ce que ce discours eu lieu? Quand Trump se battait avec Vince Mc Mahon dans la "bataille des milliardaires" sur un ring de WWE en direct à la télévision?
Où? à Los Angeles? Paris? Dakar? Tambakuda? a Kébémer chez Maitre Abdoulaye Wade?? :sigh:
Citer
+5 #34 fred 30-07-2017 22:47
Mr Mbemba , en plus sachez que ce n'est pas vrai ce qu'on prete a trump ici.
Il l'aurait dit qu'il y aurait eu un tolle inimaginable aux states . Labas , les afro ne laissent pas passer de telles enormities . Africains et esclavage , c'est disque qui ne marche plus .
C'est juste une intox !
Citer
-10 #33 MBemba 30-07-2017 21:26
Citation en provenance du commentaire précédent de fred :
Si c'est honteux pour les dirigeants africains de chercher la sortie de la cpi , il est encore plus honteux pour les dirigeants americains de ne pas en faire partie .
Pourquoi a votre avis ils refusent de signer les accords de rome et faire partie de cette meme cpi ?
La loi du plus fort !


@ Fred,
Merci, pour cette question.
Trump est tout sauf un bon example de gouvernance. Vous savez, les mauvaises personnes comptent sur l'acquiescement des bonnes personnes naïves pour leur permettre de continuer leur mal.

Merci!
Citer
+14 #32 badou 30-07-2017 15:26
Citation en provenance du commentaire précédent de Alphadjo :
@Comolan

Tu serais donc un griot originaire du Bourkina Fasso ?

Alpha Condé a introduit de milliers de bourkinabè en Haute Guinée et en Guinée forestière notamment à Siguiri, Kouroussa, Mandiana, Kankan, Kissidougou, etc.

Après les projets d'exploitation d'Or et la vente de pièces détachées, Alpha Koné ( Condé ) a promis de d'investir une partie de ses biens mal-acquis dans l'agriculture en vous installant comme dans le nord de la Côte d'Ivoire où vos autres compatriotes s'occupent toujours d'exploitation des champs de Cacao.

@Comolan

Le manding a rejeté ses dignes fils comme Lansana Kouyaté, Ousmane Kaba, Mansour Kaba, Mamady Diawara, Bouna Keita, au profit d'Alpha Koné le bourkinabè qui a promit au Moreau Naba, d'installer une nouvelle communauté de boukinabè au manding comme ce fut le cas en Côte d'Ivoire.

Comme Alpha Koné est le guignol de promesses, vous devriez vous hâter à créer les plantations d'Alpha Koné avant 2020 pour installer votre communauté. Sinon, vous ne vous contenteriez que de l'exploitation traditionnelle de l'Or en haute Guinée et la vente de pièces détachées notamment à la casse de Conakry, qui est un domaine de l'Etat abritant les magasins alloués à la République du Mali depuis l'indépendance.

Le domaine de la casse est sauvagement occupé et privatisé avec la complicité de l'Etat. Personne n'en parle !

@Comolan

Ce sont des personnes comme toi qu'Alpha Koné ne cesse de dénoncer dans ses discours populaires.

Alpha Koné a recruté ses fonctionnaires par népotisme et s'en est rendu compte que 95 % des fonctionnaires de son administration sont comme toi. En effet, ils ne savent pas construire une phrase correcte, à plus forte raison rédiger un rapport ou un procès-verbal convenables au nom de la Guinée.

Autrefois encore, Sékou Touré envoyait uniquement ses parents dans le l'écoles et les services des Ambassades guinéennes à l'Ouest, c'est-à-dire, en occident. Tous les peulhs étaient envoyés dans les pays communistes alors qu'ils sont les meilleurs dans les écoles guinéennes ce toutes options confondues.

C'est ainsi que Sékou Touré décida de bloquer les bourses des étudiants peulhs au prétexte que 20 étudiants guinéens ont refusé de regagner la Guinée après leur formation à Moscou et parmi eux, 5 peulhs, 10 malinkés, 2 soussous, 2 forestiers et 1 Diakanké.

Pour se justifier devant Moscou et les autres pays communistes qui accordaient les bourses à la Guinée, Sékou Touré indexera les 5 peulhs comme étant le cerveau de l'évasion des 20 guinéens et décrètera que les peulhs, malgré leurs excellentes notes dans toutes les matières, ne bénéficieront plus de bourses pour des études dans les pays communistes.

C'est ainsi que 3 ans après la mesure criminelle infligée aux peulhs par Sékou Touré, les services des ministères de l'enseignement supérieur et des Affaires étrangères des pays donateurs des bourses guinéens, vont se retrouver à Moscou pour se concerter et décider d'interpeller le régime politique de Sékou Touré sur le fait que l'absence des meilleurs étudiants guinéens ( Peulhs ) causait un sérieux problème à leurs académies respectives, avant de menacer Sékou Touré de couper les bourses s'il ne les accordaient pas à ceux qui ont le niveau des programmes des cours leurs universités.

Démasqué et humilié, Sékou Touré annulera malgré lui, son acte criminel raciste, barbarement infligé aux peulhs pendant 5 ans.

Les peulhs sont victimes de tous les régimes politiques guinéens. La République de Guinée est pourtant une construction artificielle du colon blanc et le Foutah n'est pas obligé de partager la même république avec des gens qui ne respectent pas les principes et les valeurs d'une république, devenue bananière.

Raisons pour lesquelles nous exhortons les peulhs, qui ne sont pas condamnés à rester dans la République de Guinée, d'envisager de reprendre leur destin en main à travers l'indépendance du Foutah Djallon pour son développement politique, économique et social.

Après 60 ans d'une expérience de République commune avec les autres, nous arrivons à la conclusion que nos valeurs politiques, économiques, culturelles, religieuses, sociales et diplomatiques sont non seulement diamétralement opposées, mais aussi et surtout, ils sont totalement incompatibles.

À bon entendeur !

Merci Alphadjo, pour cette belle lecon d'histoire....C'est vrai que le niveau de Comolan est d'une bassesse incroyable, son sport favori c'est d'insulter Cellou et tous les peuls....ca desinvestit ce site...pauvre Comolan, plus bête que lui tu meurs...
Citer
+11 #31 badou 30-07-2017 14:44
Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :
@ Badou
Est ce que TRUMP a tort selon toi ? en tout cas moi je pense exactement comme lui .
Cette journaliste voulais provoquer le boss qui ne s'embarrasse pas de langages de" lâches" que certains appellent diplomatiques.
Donne une seule raison qui puisse justifier que notre fameux professeur demande encore un autre mandat si ce n'est pour continuer a voyager et sortir des discours du genre "moi je ne suis pas Sekou Toure" ou" il faut oser dire que les guinéens n'aiment pas les guinéens "ou encore le dernier en date 'je regrette de n'avoir pas grandi en guinée".
Toutes ces phrases n'ont aucune signification pour moi a moins que je ne sois bête ce qui n'est pas le cas .

Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :
@ Badou
Est ce que TRUMP a tort selon toi ? en tout cas moi je pense exactement comme lui .
Cette journaliste voulais provoquer le boss qui ne s'embarrasse pas de langages de" lâches" que certains appellent diplomatiques.
Donne une seule raison qui puisse justifier que notre fameux professeur demande encore un autre mandat si ce n'est pour continuer a voyager et sortir des discours du genre "moi je ne suis pas Sekou Toure" ou" il faut oser dire que les guinéens n'aiment pas les guinéens "ou encore le dernier en date 'je regrette de n'avoir pas grandi en guinée".
Toutes ces phrases n'ont aucune signification pour moi a moins que je ne sois bête ce qui n'est pas le cas .

Shams, bien sûr que TRUMP a raison de nous insulter et la phrase qui me plait le plus:" comme des hyenes, ils se repuent des cadavres de leurs pauvres peuples. la liste est longue: Alpha Conde, Bongo, Kabila, Bya,Dos santos, Nkrunziza,Bouteflika,Kagame,Nguesso,,Mugabe,Bechir ,Deby,,Museveni, etc... quand ils se rencontrent à Addis Abeba, c(est juste un conglomerat de voyous qui nous font honte.Ils sont incapables d'eteindre tous ces feux qu'ils attisent de par leur insuffisance. Non ces despotes menteurs n'ont pas de coeur. Vois sous tes yeux nos peuples se mourir dans des guerres civiles absurdes: Centrafrique, Burundi,Comores, Erythree, Ethiopie, Kenya ,Somalie,, Sud soudan, RDC, Congo,Gabon,Lybie, Sahara, Nigeria entre autres. N'ayant pas été les sujets de notre propre histoire, nous la subissons au gré de nos rencontres, hier avec les esclavagistes arabes et les colons occidentaux, aujourd'hui avec des etats emmiettes, , l'union africaine qu'ont rate nos aieuls les peres de l'independance ( en comparaison des USA, du CANADA ou du BRESIL) nous sommes ces miniscules etatsincapables de promouvoir le developpement. Oui Trump a raison nous ne pouvons çetre que des esclaves/
Citer
+3 #30 fred 30-07-2017 14:35
Si c'est honteux pour les dirigeants africains de chercher la sortie de la cpi , il est encore plus honteux pour les dirigeants americains de ne pas en faire partie .
Pourquoi a votre avis ils refusent de signer les accords de rome et faire partie de cette meme cpi ?
La loi du plus fort !
Citer
-11 #29 MBemba 30-07-2017 14:34
Il est evident aussi que tout roi vient d'une race d'esclaves, et que tout esclave a eu des rois parmi ses ancêtres.

@Alphadjo
Alphadjo dit:
J'exhorte vivement les peulhs à militer pour l'indépendance du Foutah Djallon.

S'il vous plait! Epargnez le Djallon de votre mésanventure.

Se sentir continuellement comme une victime est une des (accuser les autres, s'excuser et se manifester comme victime) caractéristiques de l'immaturité.

Merci!
Citer
-13 #28 Shams deen 30-07-2017 10:32
@Mamadou
Notez que Alphadjo cherche un interlocuteur pour passer son temps ici tout en ne se gênant pas chercher à faire glisser vers immondices.

@ Alphadjo
Il vous faut beaucoup pour avoir le tiers du millième de ce je crois avoir acquis et depuis ta langue jusque dans les cieux.
Je refuse obstinément de vous tenir compagnie.
Citer
-10 #27 shams deen 30-07-2017 08:24
@ Badou
Est ce que TRUMP a tort selon toi ? en tout cas moi je pense exactement comme lui .
Cette journaliste voulais provoquer le boss qui ne s'embarrasse pas de langages de" lâches" que certains appellent diplomatiques.
Donne une seule raison qui puisse justifier que notre fameux professeur demande encore un autre mandat si ce n'est pour continuer a voyager et sortir des discours du genre "moi je ne suis pas Sekou Toure" ou" il faut oser dire que les guinéens n'aiment pas les guinéens "ou encore le dernier en date 'je regrette de n'avoir pas grandi en guinée".
Toutes ces phrases n'ont aucune signification pour moi a moins que je ne sois bête ce qui n'est pas le cas .
Citer
+11 #26 Alphadjo 30-07-2017 03:50
@MBemba

Vous vous fourvoyer encore avec le terme " ESCLAVAGE ".

Je doute que vous ne connaissiez sa signification. Si oui, qu'entendez-vous par le terme " ESCLAVAGISME ? "
Citer
+13 #25 Alphadjo 30-07-2017 02:48
@Mamadou

Vous me rappelez parfois votre ami Shams deen dans vos argumentaires. Dès que le débat devient profond et que vous manquez d'arguments pour le soutenir, vous attribuez des gros mots dont vous ignorez la signification à votre interlocuteur et vous faites des appels au secours au Webmaster pour vous aider à vous séparer de l'encombrant interlocuteur pour masquer vos carences intellectuelles.

Je pensais que vous étiez outillé en culture sociopolitique générale sur la Guinée et l'Afrique.

Je vous informe que je ne crains pas votre suggestion au Webmaster de me censurer et/ou de me supprimer carrément.

Je suis guinéen et comme tous les guinéens, je suis habitué à la violation de mes libertés notamment la liberté d'expression.

Elie Kamano et Takana illustrent parfaitement la nature de l'Etat guinéen qui consacre le respect des libertés consignées dans notre constitution.

La démocratie est une culture politique. Par conséquent, elle ne se donne pas ! Elle s'acquiert !

À bien observer aujourd'hui notre pays, il conviendrait sans se tromper d'affirmer que le premier ennemi de notre démocratie est l'élite guinéenne qui est mal formée, mal préparée à anticiper ou à se conformer aux bouleversements qui impactent l'évolution du monde.

Celle élite est éventuellement irresponsable et complice de tous drames guinéens.

@Mamadou

Qu'entendez-vous par le " RACISME ET L'ESCLAVAGISME ? " À supposer que la race noire est multiforme ( ethnies ), alors quelle ethnie est victime du racisme en Guinée ?

Des slogans tels " Complot peulh, ils ont le pouvoir économique et ils n'auront pas le pouvoir politique ou encore, tout sauf un peul ! ". Ce qui veut dire, même un étranger comme Alpha Condé et autres comme Béhanzin, ancien ministre de Sékou Touré, sont préférables aux commandes de notre pays qu'un peulh.

Force est pourtant de d'admettre que la constitution de notre pays reconnaît les mêmes droits à tous ses citoyens. Pourtant, les droits des peulhs sont contestés par les autres sur la base de critères absurdes, ethnocentriques, régionalistes et criminels et cela fait 59 ans que nous nous laissons faire sans aucune raison.

Si toutefois le terme racisme est approprié en Guinée, alors qui est raciste et qui est la victime du racisme en Guinée ?

D'où sortez-vous le terme " esclavagiste " aussi et sa banalisation ?

Etes-vous vraiment un homme honnête et soucieux d'aider le Webmaster à surveiller d'usage du mauvais vocabulaire sur Gbassikolo ?

Si oui, alors comment traduiriez-vous les termes de Comolan suivants : " les peulhs sont des communautaristes ou Mathudhö " ? Pour quoi vous ne dites pas au Webmaster de censurer ou de supprimer Comolan et vos autres amis ?

Selon votre philosophie, les autres sont libres de tout dire comme toujours et les peulhs doivent se taire à jamais, n'Est-ce pas ?

@Mamadou

Que vous soyez peulh ou non, sachez que cette période d'amgbansan-lè est désormais révolue !

Leur slogan qui consiste à proclamer " Tout sauf un peulh au pouvoir en Guinée est une invitation aux peulhs de réclamer leur indépendance et de créer leur propre nouveau Etat, la République du Foutah Djallon.

J'exhorte vivement les peulhs à militer pour l'indépendance du Foutah Djallon.
Citer
-11 #24 MBemba 30-07-2017 00:03
Une institution enracinée dans l'esclavage ne peut pas être la voix du peuple de la Guinée. Il evident aussi que tout roi vient d'une race d'esclaves, et que tout esclave a eu des rois parmi ses ancêtres.

Merci!
Citer
-12 #23 Mamadou 29-07-2017 17:47
Mon cher @Alphadjo vous dérivez gravement vers le racisme et ce n est plus drôle. Ne banalisez pas l esclavage. Après nous blâmerons le webmaster pour la censure.
Citer
+2 #22 Traoré 29-07-2017 12:41
Citation en provenance du commentaire précédent de badou :
Appreciez ce que j'ai lu sur les reseaux sociaux:
"Donald Trump: "il n'ya pas de raccourci vers la maturité, l'Afrique doit être recolonisée, Parlant hier au Nebraska, Trump a déclaré que les Africains sont des esclaves vivant comme des esclaves dans leur propre pays, mais ils pretendent qu'ils sont independants.Trump repondait à une question d'un jouinaliste sud africain quant à savoir s'il pensait que les dirigeants Africains avaient raison de demander un retrait massif de la CPI basée à la HAYE. Il est honteux pour les dirigeants africains de chercher la sortie de la CPI. A mon avis, ces dirigeants veulent avoir toute la liberte d'opprimer leurs pauvres peuples sans que personne ne leur pose une question. Regardez comment ces dirigeants africains changent les constitutions en leur faveur afin qu'ils puissent être des presidents à vie. Ils sont tous gourmands et ne se soucient pas de leur population. dit Trump. Quand je les vois faire du bruit contre la CPI alors qu'ils ne peuvent meme pas trouver une bonne solution au probleme BURUNDAIS. Je pense que ces personnes manquent de discipline et de coeur humain, ils ne peuvent pas donner l'exemple., la seule chose qui les interresse , c'est d'accumuler de la richesse sur le dos de leurs pauvres peuples. Avant de penser sortir de la CPI, ils devraient dabord regler le probleme du Burundi et y restaurer la paix et aussi dans d'autres pays dechires par la guerre (congo, somalie, erythree,centrafrique, mali, soudan, plutot que de se rassembler comme des hyenes dans le but de finir les cadavres de leurs pauvres populations en ricanant d'arrogance. Ajout de Trump: " la verite blesse"


Il a raison.
Citer
+22 #21 badou 28-07-2017 14:55
Appreciez ce que j'ai lu sur les reseaux sociaux:
"Donald Trump: "il n'ya pas de raccourci vers la maturité, l'Afrique doit être recolonisée, Parlant hier au Nebraska, Trump a déclaré que les Africains sont des esclaves vivant comme des esclaves dans leur propre pays, mais ils pretendent qu'ils sont independants.Trump repondait à une question d'un jouinaliste sud africain quant à savoir s'il pensait que les dirigeants Africains avaient raison de demander un retrait massif de la CPI basée à la HAYE. Il est honteux pour les dirigeants africains de chercher la sortie de la CPI. A mon avis, ces dirigeants veulent avoir toute la liberte d'opprimer leurs pauvres peuples sans que personne ne leur pose une question. Regardez comment ces dirigeants africains changent les constitutions en leur faveur afin qu'ils puissent être des presidents à vie. Ils sont tous gourmands et ne se soucient pas de leur population. dit Trump. Quand je les vois faire du bruit contre la CPI alors qu'ils ne peuvent meme pas trouver une bonne solution au probleme BURUNDAIS. Je pense que ces personnes manquent de discipline et de coeur humain, ils ne peuvent pas donner l'exemple., la seule chose qui les interresse , c'est d'accumuler de la richesse sur le dos de leurs pauvres peuples. Avant de penser sortir de la CPI, ils devraient dabord regler le probleme du Burundi et y restaurer la paix et aussi dans d'autres pays dechires par la guerre (congo, somalie, erythree,centrafrique, mali, soudan, plutot que de se rassembler comme des hyenes dans le but de finir les cadavres de leurs pauvres populations en ricanant d'arrogance. Ajout de Trump: " la verite blesse"
Citer
+18 #20 Alphadjo 28-07-2017 10:02
@Comolan

Il faudrait bien que tu parviennes un jour à établir une nette distinction entre tes adjectifs qualificatifs. L'on dit " Mathudhö et non Makidjo ".

Si la Guinée demeurait encore dans un monde retro, soit avant l'indépendance, ton statut de " Djéliba " aurait bénéficié de plus de reconnaissance, respect et de la considération dans la cour d'un " ALPHADJO " que dans les couloirs de Sékoutoureya.

Tes parents et tes ancêtres les plus célèbres de l'Afrique, ont presque tous vécus dans les cours des " ALPHABÊ " du Foutah Djallon pendant la période théocratique, coloniale et post-coloniale.

Aujourd'hui encore, tes parents et grands-parents qui eux, étaient cultivés, courageux, honnêtes et d'une fidélité légendaire, gardent toujours des liens étroitement familiers et historiquement liés à l'aristocratie peulh.

Ta façon de parler aux peulhs atteste que tu es non seulement un étranger en Guinée comme ton Oncle Alpha Koné, qui a d'ailleurs lui reconnu ne pas connaitre la Guinée et les guinéens, mais aussi et surtout, ton attitude envers les peulhs, tes nobles bienfaiteurs qui ont apportés la prospérité à travers l'élevage et la civilisation moderne à travers l'écriture et la lecture, en est la preuve que tu es un " Djéliba damné ".

N'oublie jamais que tes ancêtres ont prêté serment dans les cours royales du Foutah et jurés respect, soumission engagement et fidélité indéfectible et éternels aux peulhs. Tel fut la pacte suscrit par tes ancêtre auprès des peulhs.

Un Djéliba n'est pas obligé de chanter les louanges d'un peulh mais il lui est totalement interdit d'insulter un peulh sous peine d'enfreindre la " FATWA " qui garantissait le pacte entre les griots et les peulhs ce quelque soit le statut du griot, fut-il président de la République.

Enfreindre une Fatwa est une malédiction qui maudirait son auteur d'une manière ou d'une autre et sans aucun doute.

Si les Cellou Dalein et son équipe de communication ne répondent jamais à tes nombreuses et vulgaires injures, c'est par ce qu'ils savent le sort que tu subira tôt ou tard.


En qualifiant " MON APPEL " désormais, tu voudras bien utiliser les bons adjectifs " Indépendantiste voire Sécessionniste et non ségrégationniste "

Les peulhs sont ceux qui sont les victimes de 60 années de ségrégation en Guinée. Par conséquent, ils ne peuvent pas être des ségrégationnistes, c'est-à-dire, une chose et son contraire à la fois.

À rappeler que 13 préfectures de la Guinée sur 33 sont peulhs. Ce qui atteste l'importance territoriale que prendrait l'indépendance de la République du Foutah Djallon.
Citer
-20 #19 COMOLAM 27-07-2017 11:12
Citation en provenance du commentaire précédent de Alphadjo :
@Comolan

Tu serais donc un griot originaire du Bourkina Fasso ?

Alpha Condé a introduit de milliers de bourkinabè en Haute Guinée et en Guinée forestière notamment à Siguiri, Kouroussa, Mandiana, Kankan, Kissidougou, etc.

Après les projets d'exploitation d'Or et la vente de pièces détachées, Alpha Koné ( Condé ) a promis de d'investir une partie de ses biens mal-acquis dans l'agriculture en vous installant comme dans le nord de la Côte d'Ivoire où vos autres compatriotes s'occupent toujours d'exploitation des champs de Cacao.

@Comolan

Le manding a rejeté ses dignes fils comme Lansana Kouyaté, Ousmane Kaba, Mansour Kaba, Mamady Diawara, Bouna Keita, au profit d'Alpha Koné le bourkinabè qui a promit au Moreau Naba, d'installer une nouvelle communauté de boukinabè au manding comme ce fut le cas en Côte d'Ivoire.

Comme Alpha Koné est le guignol de promesses, vous devriez vous hâter à créer les plantations d'Alpha Koné avant 2020 pour installer votre communauté. Sinon, vous ne vous contenteriez que de l'exploitation traditionnelle de l'Or en haute Guinée et la vente de pièces détachées notamment à la casse de Conakry, qui est un domaine de l'Etat abritant les magasins alloués à la République du Mali depuis l'indépendance.

Le domaine de la casse est sauvagement occupé et privatisé avec la complicité de l'Etat. Personne n'en parle !

@Comolan

Ce sont des personnes comme toi qu'Alpha Koné ne cesse de dénoncer dans ses discours populaires.

Alpha Koné a recruté ses fonctionnaires par népotisme et s'en est rendu compte que 95 % des fonctionnaires de son administration sont comme toi. En effet, ils ne savent pas construire une phrase correcte, à plus forte raison rédiger un rapport ou un procès-verbal convenables au nom de la Guinée.

Autrefois encore, Sékou Touré envoyait uniquement ses parents dans le l'écoles et les services des Ambassades guinéennes à l'Ouest, c'est-à-dire, en occident. Tous les peulhs étaient envoyés dans les pays communistes alors qu'ils sont les meilleurs dans les écoles guinéennes ce toutes options confondues.

C'est ainsi que Sékou Touré décida de bloquer les bourses des étudiants peulhs au prétexte que 20 étudiants guinéens ont refusé de regagner la Guinée après leur formation à Moscou et parmi eux, 5 peulhs, 10 malinkés, 2 soussous, 2 forestiers et 1 Diakanké.

Pour se justifier devant Moscou et les autres pays communistes qui accordaient les bourses à la Guinée, Sékou Touré indexera les 5 peulhs comme étant le cerveau de l'évasion des 20 guinéens et décrètera que les peulhs, malgré leurs excellentes notes dans toutes les matières, ne bénéficieront plus de bourses pour des études dans les pays communistes.

C'est ainsi que 3 ans après la mesure criminelle infligée aux peulhs par Sékou Touré, les services des ministères de l'enseignement supérieur et des Affaires étrangères des pays donateurs des bourses guinéens, vont se retrouver à Moscou pour se concerter et décider d'interpeller le régime politique de Sékou Touré sur le fait que l'absence des meilleurs étudiants guinéens ( Peulhs ) causait un sérieux problème à leurs académies respectives, avant de menacer Sékou Touré de couper les bourses s'il ne les accordaient pas à ceux qui ont le niveau des programmes des cours leurs universités.

Démasqué et humilié, Sékou Touré annulera malgré lui, son acte criminel raciste, barbarement infligé aux peulhs pendant 5 ans.

Les peulhs sont victimes de tous les régimes politiques guinéens. La République de Guinée est pourtant une construction artificielle du colon blanc et le Foutah n'est pas obligé de partager la même république avec des gens qui ne respectent pas les principes et les valeurs d'une république, devenue bananière.

Raisons pour lesquelles nous exhortons les peulhs, qui ne sont pas condamnés à rester dans la République de Guinée, d'envisager de reprendre leur destin en main à travers l'indépendance du Foutah Djallon pour son développement politique, économique et social.

Après 60 ans d'une expérience de République commune avec les autres, nous arrivons à la conclusion que nos valeurs politiques, économiques, culturelles, religieuses, sociales et diplomatiques sont non seulement diamétralement opposées, mais aussi et surtout, ils sont totalement incompatibles.

À bon entendeur !


Paff! Alphadjon, tu fais pitié makidjo!
Citer
+19 #18 Alphadjo 26-07-2017 11:54
@Comolan

Tu serais donc un griot originaire du Bourkina Fasso ?

Alpha Condé a introduit de milliers de bourkinabè en Haute Guinée et en Guinée forestière notamment à Siguiri, Kouroussa, Mandiana, Kankan, Kissidougou, etc.

Après les projets d'exploitation d'Or et la vente de pièces détachées, Alpha Koné ( Condé ) a promis de d'investir une partie de ses biens mal-acquis dans l'agriculture en vous installant comme dans le nord de la Côte d'Ivoire où vos autres compatriotes s'occupent toujours d'exploitation des champs de Cacao.

@Comolan

Le manding a rejeté ses dignes fils comme Lansana Kouyaté, Ousmane Kaba, Mansour Kaba, Mamady Diawara, Bouna Keita, au profit d'Alpha Koné le bourkinabè qui a promit au Moreau Naba, d'installer une nouvelle communauté de boukinabè au manding comme ce fut le cas en Côte d'Ivoire.

Comme Alpha Koné est le guignol de promesses, vous devriez vous hâter à créer les plantations d'Alpha Koné avant 2020 pour installer votre communauté. Sinon, vous ne vous contenteriez que de l'exploitation traditionnelle de l'Or en haute Guinée et la vente de pièces détachées notamment à la casse de Conakry, qui est un domaine de l'Etat abritant les magasins alloués à la République du Mali depuis l'indépendance.

Le domaine de la casse est sauvagement occupé et privatisé avec la complicité de l'Etat. Personne n'en parle !

@Comolan

Ce sont des personnes comme toi qu'Alpha Koné ne cesse de dénoncer dans ses discours populaires.

Alpha Koné a recruté ses fonctionnaires par népotisme et s'en est rendu compte que 95 % des fonctionnaires de son administration sont comme toi. En effet, ils ne savent pas construire une phrase correcte, à plus forte raison rédiger un rapport ou un procès-verbal convenables au nom de la Guinée.

Autrefois encore, Sékou Touré envoyait uniquement ses parents dans le l'écoles et les services des Ambassades guinéennes à l'Ouest, c'est-à-dire, en occident. Tous les peulhs étaient envoyés dans les pays communistes alors qu'ils sont les meilleurs dans les écoles guinéennes ce toutes options confondues.

C'est ainsi que Sékou Touré décida de bloquer les bourses des étudiants peulhs au prétexte que 20 étudiants guinéens ont refusé de regagner la Guinée après leur formation à Moscou et parmi eux, 5 peulhs, 10 malinkés, 2 soussous, 2 forestiers et 1 Diakanké.

Pour se justifier devant Moscou et les autres pays communistes qui accordaient les bourses à la Guinée, Sékou Touré indexera les 5 peulhs comme étant le cerveau de l'évasion des 20 guinéens et décrètera que les peulhs, malgré leurs excellentes notes dans toutes les matières, ne bénéficieront plus de bourses pour des études dans les pays communistes.

C'est ainsi que 3 ans après la mesure criminelle infligée aux peulhs par Sékou Touré, les services des ministères de l'enseignement supérieur et des Affaires étrangères des pays donateurs des bourses guinéens, vont se retrouver à Moscou pour se concerter et décider d'interpeller le régime politique de Sékou Touré sur le fait que l'absence des meilleurs étudiants guinéens ( Peulhs ) causait un sérieux problème à leurs académies respectives, avant de menacer Sékou Touré de couper les bourses s'il ne les accordaient pas à ceux qui ont le niveau des programmes des cours leurs universités.

Démasqué et humilié, Sékou Touré annulera malgré lui, son acte criminel raciste, barbarement infligé aux peulhs pendant 5 ans.

Les peulhs sont victimes de tous les régimes politiques guinéens. La République de Guinée est pourtant une construction artificielle du colon blanc et le Foutah n'est pas obligé de partager la même république avec des gens qui ne respectent pas les principes et les valeurs d'une république, devenue bananière.

Raisons pour lesquelles nous exhortons les peulhs, qui ne sont pas condamnés à rester dans la République de Guinée, d'envisager de reprendre leur destin en main à travers l'indépendance du Foutah Djallon pour son développement politique, économique et social.

Après 60 ans d'une expérience de République commune avec les autres, nous arrivons à la conclusion que nos valeurs politiques, économiques, culturelles, religieuses, sociales et diplomatiques sont non seulement diamétralement opposées, mais aussi et surtout, ils sont totalement incompatibles.

À bon entendeur !
Citer
+11 #17 Africain 25-07-2017 15:27
Citation en provenance du commentaire précédent de sow :

Comolam, j'attends ton commentaire sur la vidéo de www.mediaguinee.org portant sur mandiana: une dame sauvagement ligotée pour tentative de vol provoque l'indignation. C'est par exemple sur des faits de société comme ceux là que tu dois te prononcer au lieu d'insulter" les somaliens et éthiopiens" que tu prétends se victimisent depuis 1958 tout en ajoutant qu'ils sont laches, hypocrites et sournois


Il faut concéder à mon « ex camarade » sa grande qualité de propagandiste et sa persévérance.

Mais comme l’a si bien dit son champion (mon ex champion) on ne peut pas cacher le soleil avec une main. Bref, Comolam doit nous parler des faits de société autrement dit de la vraie vie des gens pas celle remplie à 10% comme les projets d’Alpha Condé exécutés à 5%, 15% ou je ne sais pas à 220% (à attendre mon "ex camarade") sans que cela ne change quoi que ce soit sur le terrain.
Citer
-11 #16 shams deen 25-07-2017 11:04
@ Comolam ,Sow & Alphadjo.

En vous lisant ici on est obligé de se rendre compte que quelque chose vous a manquée ou vous manque encore.

Vous avez tous décider de commun accord peut être de mentir et nous imposer votre lecture de notre histoire ce qui est très dommageable pour les faibles d'esprits qui peuvent se trouver autours de vous.

Notez tous que la Guinée s'est constituée par la volonté des anciens et surtout du colon blanc.
Les anciens parce que les mandingues n'ont pas attendu l'arrivée des colons pour migrer de la savane pour la cote ,le flouta ou la foret formant dans ces contrées des gens se réclamant des ethnies de là-bas ou une ethnie intermédiaire ( Les moryakas ,les Kouroukas et moryakas) sont de parfaits exemples de ce que je viens de dire.

Je ne sais pas en quoi un type comme Papa koly par exemple peut se voir moins qu'un Sekou kourouma et pourtant l'un est profondément Guerzee et l'autre se croit petit fils direct de Fakoly.

Que dire des Diallo qui se sentent presque agressés si on leur parle le poular a Kankan ou Siguiri ou encore ceux qui sont dans Boffa ou Boké.

Vos frustrations ne doivent pas nous indisposés ici par vos affirmations sans preuves.

Le Président SEKOU TOURE a fait ce qui était en son pouvoir pour faire de la Guinée une NATION n'en déplaise a ALPHADJO qui ne sait toujours pas que l'HISTOIRE s'écrit d'un TRAIT (point de brouillon) ,libre à vous de le savoir ou pas ,Le Président SEKOU est le digne descendant de l'Empereur du WASSOULOU .

@ Tous
Il est difficile pour moi de condamner l'occupation par les gens d’Alpha, la ZONE HUMIDE de DABONDY, les bordures de mer de CAMAYENNE et l'espace vide entre l’autoroute et les rails d'OBK par des bétons pour PARKS AUTOS et me réjouir en même temps de la casse de DEMOUDOULA.

Dans cette vie il est toujours plus facile d'être honnête que le contraire.

Enfin le petit TRAORE a totalement raison dans son jugement de la casse de démodula.
Citer
+23 #15 sow 25-07-2017 05:33
Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :
@ Alphadjo et SOW;

Vous êtes dans la logique de CDD, pour vivre ou exister, il faut se victimiser et être l'éternel insatisfait, lorsqu'on n'a cassé les maisons à Corinthie ou Tombo, les Soussous, n'ont jamais dit que s'était orienter contre eux, vous ramener tout à votre ethnie, on dirait que vous être le centre du monde, pourtant vous ne représenter rien en Guinée.

La victimisation est l'arme des faibles, avec un peu de rigueur dans vos jugements et de lucidité, vous pourrez survivre à ce démons, vous êtes en vérité, des éternelles rebelle insatisfait.

Vous êtes victime de tout en Guinée depuis 58, vous défendez la cause des vôtre avec lâcheté, mais vous n'adhérez pas aux thèses de celles qui, à l'image de CDD, nient votre incapacité d'être accepter par les autres ethnies de notre pays.

Vous êtes du côté des faibles d'esprit hypocrite et sournois, mais vous refusez toute intégration dans le grand ensemble, la Nation Guinéenne.

Quand on vous propose la Légion d'honneur au titre d'ancienne déportée de Somalie ou Éthiopie, vous déclarez avec mépris et avec beaucoup d'audace qu'il ne suffit pas d'avoir été malheureuse dans un camp pour mériter d'être décorée.


Comolam, j'attends ton commentaire sur la vidéo de www.mediaguinee.org portant sur mandiana: une dame sauvagement ligotée pour tentative de vol provoque l'indignation. C'est par exemple sur des faits de société comme ceux là que tu dois te prononcer au lieu d'insulter" les somaliens et éthiopiens" que tu prétends se victimisent depuis 1958 tout en ajoutant qu'ils sont laches, hypocrites et sournois
Citer
+22 #14 sow 25-07-2017 04:42
Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :
@ Alphadjo et SOW;

Vous êtes dans la logique de CDD, pour vivre ou exister, il faut se victimiser et être l'éternel insatisfait, lorsqu'on n'a cassé les maisons à Corinthie ou Tombo, les Soussous, n'ont jamais dit que s'était orienter contre eux, vous ramener tout à votre ethnie, on dirait que vous être le centre du monde, pourtant vous ne représenter rien en Guinée.

La victimisation est l'arme des faibles, avec un peu de rigueur dans vos jugements et de lucidité, vous pourrez survivre à ce démons, vous êtes en vérité, des éternelles rebelle insatisfait.

Vous êtes victime de tout en Guinée depuis 58, vous défendez la cause des vôtre avec lâcheté, mais vous n'adhérez pas aux thèses de celles qui, à l'image de CDD, nient votre incapacité d'être accepter par les autres ethnies de notre pays.

Vous êtes du côté des faibles d'esprit hypocrite et sournois, mais vous refusez toute intégration dans le grand ensemble, la Nation Guinéenne.

Quand on vous propose la Légion d'honneur au titre d'ancienne déportée de Somalie ou Éthiopie, vous déclarez avec mépris et avec beaucoup d'audace qu'il ne suffit pas d'avoir été malheureuse dans un camp pour mériter d'être décorée.


Comolam, Alphadjo défend la sécession du Foutah Djallon. Moi je défends le contraire. Tu nous attaques tous les deux avec des relents de racisme en faisant allusion à ce que nous sommes des "déportés de somalie ou d'éthiopie". Je ne connais pas Alphadjo qui porte un nom de Chef et à cet égard je sais que au moins nous ne sommes pas des griots bien que je respecte le rôle éminemment social que ceux ci apportent à l'équilibre de la société meme si certains de ses fils comme toi s'écartent des valeurs les plus nobles de cette caste comme l'honnêteté et la courtoisie. Mon ami Kaba va te le rappeler dans les jours qui viennent- Il me l'a promis. Cela dénote tout simplement ton état d'esprit de petit raciste complexé, profiteur et démagogue. Tu ne défends pas Alpha . Tu fais tout juste de la propagande pour manger et profiter. Il y a quelques mois quelqu'un avait écrit que tu as fréquenté une université en Suisse francophone. J'en doute à cause de ton manque de maitrise du français et ton bas niveau de raisonnement ne maitrisant pas la dialectique. Dans tous tes posts, tu ne parles ni de programme de développement, ni de projet d'energie, encore moins de l'agriculture ou de la fiscalité ou de l'environnement. Tu ne connais que Cellou dalein, Cellou, Cellou , encore Cellou . Au lieu de l'insulter seul tu le confonds à tous les peulhs que tu traites de laches, hypocrites et sournois. Tout cela sera documenté pour demain. Tu vas te fatiguer. Les peulhs sont résilients. Ils ne comptent sur personne pour survivre. Ils ne sont ni profiteurs ni fainéants comme toi. La preuve, les jeunes peulhs ne sont plus récrutés dans la fonction publique mais ils vivent quand meme-Un peulh tombe cent fois il se relève cent fois. Alpha le sait. Peut être qu'il ne les aime pas, mais au moins contrairement à toi et à tes mentors, il les respecte plus que toi et d'autres car il ne les a jamais traité de malhonnêtes. Tu rends de mauvais services à ceux que tu penses défendre-Viens visiter le Foutah, tu vas aimer les peulhs qui savent réserver l'hospitalité aux étrangers-Comme tu le sais, ils ont la culture du"tooli"-Salaam
Citer
-16 #13 Mamadou 25-07-2017 01:50
Doyen Bokoum vous reprochez aux autres de ne pas fournir assez d effort pr lire et comprendre votre article. Le probleme c est que votre style est aussi hermetique qu un bloody diamond et il est plus facile de suivre le lit d une defunte riviere que de suivre la trajectoire curviligne de votre plume. Pr rendre la tache plus difficile, vs entremellez affaires personnelles, intrigues immobilieres, et "Demoudalation". Ts les problemes que vs avez enumeres meritent attention mais cela n enleve rien au peril que pose le delitement d une riviere. Des milliers de voitures excedent la vitesse maximale sur l autoroute mais cela n empeche pas l agent de police de punir "injustement" quelques malchanceux contrevenants. Vs pouvez repondre sur le ton de votre convenance. La gerontocratie vs en donne les pleines prerogatives.
Citer
+17 #12 Alphadjo 24-07-2017 22:01
@Comolan

Dis-moi ton ethnie et je te dirai tes origines ! Tu crois vraiment qu'il existe des guinéens de souche en Guinée ?

L'ethnie des personnes comme toi fiaient l'Empire Songhaï pour éviter d'être capturés, vendus ou transformer en esclavage.

Informe-toi bien sur l'histoire des origines des communautés qui vivent en Guinée pour comprendre que vos petits mensonges destinés à vous anoblir sont minables et ridicules.

Quand tu veux et comme tu le veux, nous pourrions comparer l'histoire des origines de chaque ethnie constitutive de la Guinée.

Tu seras surpris d'apprendre la vérité historique de tes origines qui est différente de celle qui fut vilipendée par la révolution qui prétendait que Sékou Touré aussi est un petit fils de Samary Touré.

Vos vulgaires mensonges habituels, comme ceux relatifs à l'histoire imaginaire de Kouroukanfouga sont terminés.

J'espère que l'élite du Foutah militera pour son indépendance et sa nouvelle République pour voir ce que vous valez sans les peulhs.

Que le vrai débat sur les origines des ethnies de la Guinée commence.

À bon entendeur !
Citer
-21 #11 COMOLAM 24-07-2017 20:05
@ Alphadjo et SOW;

Vous êtes dans la logique de CDD, pour vivre ou exister, il faut se victimiser et être l'éternel insatisfait, lorsqu'on n'a cassé les maisons à Corinthie ou Tombo, les Soussous, n'ont jamais dit que s'était orienter contre eux, vous ramener tout à votre ethnie, on dirait que vous être le centre du monde, pourtant vous ne représenter rien en Guinée.

La victimisation est l'arme des faibles, avec un peu de rigueur dans vos jugements et de lucidité, vous pourrez survivre à ce démons, vous êtes en vérité, des éternelles rebelle insatisfait.

Vous êtes victime de tout en Guinée depuis 58, vous défendez la cause des vôtre avec lâcheté, mais vous n'adhérez pas aux thèses de celles qui, à l'image de CDD, nient votre incapacité d'être accepter par les autres ethnies de notre pays.

Vous êtes du côté des faibles d'esprit hypocrite et sournois, mais vous refusez toute intégration dans le grand ensemble, la Nation Guinéenne.

Quand on vous propose la Légion d'honneur au titre d'ancienne déportée de Somalie ou Éthiopie, vous déclarez avec mépris et avec beaucoup d'audace qu'il ne suffit pas d'avoir été malheureuse dans un camp pour mériter d'être décorée.
Citer
+17 #10 sow 24-07-2017 17:59
Citation en provenance du commentaire précédent de Alphadjo :
Force est d'admettre que toutes les zones de Conakry habitées à 90 % par les peulhs, feront l'objets, un jour ou l'autre, de démolition pour les déguerpir et ensuite laisser la zone abandonnée en attendant qu'un autre guinéen originaire de l'une des trois autres régions dites les trois mandings de la Guinée ou un occidental comme Boloré qui fait des domaines de l'Etat de ce qu'il veut, ait les moyens ou l'envie de bâtir un nouveau projet sous-couvert d'un bail emphytéotique de l'Etat qui durera au minimum 90 ans.

Toutes les autres Zones de l'Etat où les peulhs sont absents ou minoritaires, sont rangées aux oubliettes alors que leurs libérations et constructions pouvant abriter nos institutions et les logements sociaux de médecins, enseignants, forces sécurités, Ambassades, Institutions internationales, Banques et Assurances, Centres commerciaux, cités universitaires, entre autres, ne se feront jamais.

C'est le cas des zones de Cameroun, de la Cité ministérielle, de Koléah, de Landréah,de la Sigue-Madina, de la Minière, de Bonfi, de Gbessia, du Camp Alpha Yaya, et j'en passe.

Tous ceux qui ont gouverné la Guinée, occupent à 90 % des maisons et des domaines de l'Etat, voire les deux, et personne ne lève le petit doigt.

L'année passé, les maisons de Louncény Fall et de Karrory Fofana étaient mises en causes dans le plan cadastral de leur homologue Louncény Camara. Alpha Condé avait réagi en faveur de la démolition des dites maisons et la restitution des domaines de l'Etat. Une semaine après, le dossier est définitivement classé sans aucune égratignure sur les maisons incriminées.

À Demoudoula, les maisons de certains hauts fonctionnaires concernés par la démolition sont épargnées. C'est le cas de Kiridi Bangoura.

Conakry est un grand bidon ville construit de manière anarchique sous l'égide d'une administration décentralisée coupable mais, à chaque fois, ce sont les zones occupées principalement par les peulhs qui seront déguerpis et démolis.

L'administration les vent les terres et attende que le président change pour venir raconter les mêmes histoires et détruire sauvagement leurs biens sans aucune procédure judiciaire légale et préalable.

C'est pourquoi, les peulhs doivent prendre conscience de ces constats et en tirer les conséquences en acceptant de quitter cette maudite République de Guinée et proclamer la naissance d'une nouvelle République indépendante : " La République du Foutah Djallon ".

Celle-ci sera démocratique, dynamique, paisible, juste, prospère et émergente.

Aux peulhs de Guinée, nous lancerons bientôt un mouvement de conscientisation auprès de toutes les filles, les fils et amis de Foutah Djallon pour se mobiliser et se concerter face au projet de l'acte historique consistant en la problématique de l'indépence du Foutah Djallon et la perspective d'avenir de sa nouvelle République,

Préparez-vous, files, fils et amis de Foutah Djallon, à rejoindre le " Mouvement pour l'indépendance du Foutah Djallon ( Le MIFOUD ) ".

.


Alphadio, contrairement à ce que vous prétendez la sécession du Foutah n'est pas la solution aux nombreux problèmes que rencontrent les peulhs en guinée. Ceux ci sont tout simplement victimes de la mauvaise gouvernance qui sévit et de l'ethno centrisme ambiant. C'est vrai que la plupart des cadres peulhs ont perdu leur emploi dans la fonction publique et y sont meme interdits de recrutement. Il ne faut pas oublier que c'est le cas aussi des soussous et des forestiers bien qu'à une échelle moindre à cause de la taille de leurs populations. Cette politique est le fait de quelques individus composés essentiellement de profiteurs ethno et de fainéants qui ne veulent pas du bien de la guinée. Ce n'est pas le fait de toute leur ethnie. La sécession n'est pas la solution. Elle sera condamnée par la communauté internationale et la plupart des peulhs
Citer
-20 #9 Cisko 24-07-2017 15:35
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamadou :
On peut disserter sur l occupation illegale du domaine maritime ou de certaines considerations ethniques mais le cas Demoudoula est absolument indefendable. Construire sur un lit de riviere est d une gravite extreme. Ceux qui st munis de titres de propriete legitimes doivent etre pleinement dedommage mais cette operation etait necessaire. Le domaine maritime doit etre reclame aussi .

Tout à fait d'accord.
Je crois que c'est le combat que devrait mener la société civile actuellement pour s'éloigner un peu de la politique.
Citer
+11 #8 Alphadjo 24-07-2017 14:08
Force est d'admettre que toutes les zones de Conakry habitées à 90 % par les peulhs, feront l'objets, un jour ou l'autre, de démolition pour les déguerpir et ensuite laisser la zone abandonnée en attendant qu'un autre guinéen originaire de l'une des trois autres régions dites les trois mandings de la Guinée ou un occidental comme Boloré qui fait des domaines de l'Etat de ce qu'il veut, ait les moyens ou l'envie de bâtir un nouveau projet sous-couvert d'un bail emphytéotique de l'Etat qui durera au minimum 90 ans.

Toutes les autres Zones de l'Etat où les peulhs sont absents ou minoritaires, sont rangées aux oubliettes alors que leurs libérations et constructions pouvant abriter nos institutions et les logements sociaux de médecins, enseignants, forces sécurités, Ambassades, Institutions internationales, Banques et Assurances, Centres commerciaux, cités universitaires, entre autres, ne se feront jamais.

C'est le cas des zones de Cameroun, de la Cité ministérielle, de Koléah, de Landréah,de la Sigue-Madina, de la Minière, de Bonfi, de Gbessia, du Camp Alpha Yaya, et j'en passe.

Tous ceux qui ont gouverné la Guinée, occupent à 90 % des maisons et des domaines de l'Etat, voire les deux, et personne ne lève le petit doigt.

L'année passé, les maisons de Louncény Fall et de Karrory Fofana étaient mises en causes dans le plan cadastral de leur homologue Louncény Camara. Alpha Condé avait réagi en faveur de la démolition des dites maisons et la restitution des domaines de l'Etat. Une semaine après, le dossier est définitivement classé sans aucune égratignure sur les maisons incriminées.

À Demoudoula, les maisons de certains hauts fonctionnaires concernés par la démolition sont épargnées. C'est le cas de Kiridi Bangoura.

Conakry est un grand bidon ville construit de manière anarchique sous l'égide d'une administration décentralisée coupable mais, à chaque fois, ce sont les zones occupées principalement par les peulhs qui seront déguerpis et démolis.

L'administration les vent les terres et attende que le président change pour venir raconter les mêmes histoires et détruire sauvagement leurs biens sans aucune procédure judiciaire légale et préalable.

C'est pourquoi, les peulhs doivent prendre conscience de ces constats et en tirer les conséquences en acceptant de quitter cette maudite République de Guinée et proclamer la naissance d'une nouvelle République indépendante : " La République du Foutah Djallon ".

Celle-ci sera démocratique, dynamique, paisible, juste, prospère et émergente.

Aux peulhs de Guinée, nous lancerons bientôt un mouvement de conscientisation auprès de toutes les filles, les fils et amis de Foutah Djallon pour se mobiliser et se concerter face au projet de l'acte historique consistant en la problématique de l'indépence du Foutah Djallon et la perspective d'avenir de sa nouvelle République,

Préparez-vous, files, fils et amis de Foutah Djallon, à rejoindre le " Mouvement pour l'indépendance du Foutah Djallon ( Le MIFOUD ) ".

.
Citer
-21 #7 TRONKA 24-07-2017 12:18
J'aime souvent dire comme le proverbe Chinois:
**Ce qui est mouillé ne craint pas la pluie**
Il n'est pas exagéré de dire que ce que le pouvoir Alpha a accepté, enduré en matière d'adversité hors la loi, n'a été tolérée par aucun pouvoir en Guinée et par extension, il suffit de voir ce qui se passe au delà des frontières Guinéenne dans la sous région. Le dernier en date:la sortie plus que vulgaire de certaines personnes se réclamant de l'UFDG à Bruxelles.

-Certes la gestion de démoudoula a pris du retard mais je pense qu'il est absolument nécessaire que ce drame de notre écosystème soit pris au plus grand sérieux et doit surtout être mis au dessus de l'échelle des adversités politiques. Pas seulement démoudoula tous les sites reconnus patrimoine national.

-Lorsque Bana Sidibé a établi le plan d'urbanisation de Conakry sous Conté, il a été traité de tous les noms: casseur, agent chargé de faire révolter la population contre Conté, antipatriote, démobilisateur et j'en passe, sous la bénédiction de cette vendetta oligarchique d'alors parce que simplement ils avaient construit grâce à l'argent amassé dans une inconscience dévastatrice, des immeubles partout sur les domaines non autorisés.
Certains des complices de cette époque d'anarchie reconvertis en politiciens se présentent aujourd'hui comme les TIMONIERS de la défense de la société Guinéenne aujourd'hui, le mécénat de la nouvelle démocratie Guinéenne ! Il parait qu'on peut marcher en Guinée les pieds au ciel!!

-Conjuguons nos efforts pour une lutte efficace contre l'urbanisation sauvage, contre la disparition définitive de notre écosystème(faune et flore).
Tout combat politique qui ne nous aidera pas à pérenniser la santé environnementale (faune, flore, urbanisation adéquate, respect de l'hygiène etc..) est un combat perdu d'avance! Nous n'en voudrons pas.
Si nous ne sommes pas juste avec notre environnement nous ne serons jamais juste avec notre société.
Salam
Citer
+27 #6 Saïdou Nour Bokoum 24-07-2017 12:03
Ciel ! Bhoubha Ndyan et Mamadou, c’est l’Etat qui avait vendu la forêt de Démoudoula à « Diallo Forêt » pour en faire. . Et c’était en 2016, donc, considérant la continuité de l’Etat, Alpha Condé est COMPTABLE de cette première Casse, décidément, Alpha et la Casse... Moi je crois qu’il faut casser toute une Guinée pour retrouver MA Guinée, Was-Salam. Ici j’ai fini pour moi, in châ Allha, Was-Salam.
Citer
-26 #5 Bhoubha Ndyan 24-07-2017 10:35
Bonjour cher Bokoum,

Certes vous n'avez pas écrit "cassez ou ne cassez pas" mais vous conviendrez bien avec moi qu’en écrivant, sans ambage, que la casse de démoudoula est motivée par "... un projet anti-écologique, anti-culturel, antiéconomique et antinational...", vous mettez là en doute le bien fondé de cette opération. Votre argumentaire en fait d‘ailleurs foi. Dès lors, sans mettre en doute votre bonne foi, il est difficile de ne voir là, une désaprobation de la casse en Cours à Démoudoula. Ce qui est votre droit…

Ecrire que la casse de Démoudoula s’inscrit dans le cadre „d’un pseudo-projet d’habitations sociales qui part du Plazza (bloody) Diamond) à Kipé, en passant par Kobaya, Foula Madina jusqu’à Dubréka.. », est tout simplement troublant pour moi. Il existe certes, un projet de logements sociaux conçu dans des conditions obscures, sans appels d’offre et par des gens peu recommandables, mais qu’il est difficile de lier à l’opération de casse et de reboisement de Démoudoula. Cela est d’autant plus vrai que les zones prévues pour ce projet de logement sociaux ont été identifiées et classée comme telles. A moins que vous ne soyez en possession d’un document prouvant que la rivière et la forêt de Démoudoula doivent céder la place aux logements sociaux….

Jusqu’à preuve du contraire, Démoudoula « était au centre d’un tiraillement entre certains citoyens de Nongo et Démoudoula. Le lit du marigot est envahi par des constructions anarchiques. La forêt quant à elle, a complètement disparue. C’est dans cette situation que des riverains avaient commencé à remblayer jusqu’à la lisière du marigot entraînant des inondations quand il pleut. (..) La SEG (société des eaux de Guinée) a plusieurs stations de pompages qui seraient menacées sans compter que plusieurs sources de marigots sont également menacées de disparitions. Chose qui a poussé l'Etat à déguerpir des citoyens et démolir des maisons sur ce domaine considéré comme un patrimoine de l'Etat“ (lire lien http://www.africaguinee.com/articles/2017/06/29/foret-de-demoudoula-alpha-conde-reprend-les-choses-en-main).

Par contre, le bradage du domaine public par des agents verreux, ainsi que les cession des bien fonciers de notre pays à des firmes étragnère dans des conditions obscures sont d’une extreme gravité et devrait être largement denoncés.

Il serait juste, comme le souligne Mamadou, de dédommager les déguerpis, car ses ocupations n’ont été possibles qu’avec la complicité de l’Etat à travers ses agents à divers niveaux.

Salam
Citer
+34 #4 Saïdou Nour Bokoum 24-07-2017 08:53
ADDENDA et Rectificatif : conf "démo-écologique", etc et d'autres coquilles. Plus important : vous ne saviez pas que et vous n'avez pas lu que "Alpha Condé a vendu les forêts classées du Ziama, il a autorisé la construction de l'hôtel Sheraton à côté de la source de la rivière Kakimbo qui met une touche finale à la destruction du poumon vert de Conakry, une forêt classée de 120 hectares à l'époque coloniale, prévu aussi pour être un château d'eau de la ville de Conakry. Il faut ajouter la construction du nouveau marché de Conakry à Dabondy dans une zone à protéger, le Diamond Plazza au Centre émetteur, les vastes plaines rizicoles de Lambanyi à Sonfonia qui sont cédées à des promoteurs immobiliers, la construction de l'hôtel Noom à la place des jardins prévus par les colons pour les malades de l'hôpital Ignace Deen etc" (Alpha Saliou Wann, source www.nrgui.com.
Citer
-22 #3 IBOU CASSUS 24-07-2017 08:08
Tout ce qu’appartient à l’Etat Guinéen concernant le foncier, il faut tout récupérer. Il faut que l’Etat récupère tout et arrête les voyous qui ont vendu ces domaines et saisir leurs biens.

Le guinéen à tendance à ne rien respecter en matière de loi. Même le domaine de la Grande Mosquée de Conakry, ils sont entrain de vendre aux commerçants la partie qui est en face de la morgue pour y construire des boutiques. Ils ont déjà commencé à construire les boutiques, si tu leurs dis aujourd’hui d’arrêter ces chantiers, ils vont te répondre: lorsque nous seront nombreux à être hors la loi, l’Etat ne pourra rien contre nous. C’est cette stratégie qu’avaient encouragé certains à occuper Kaporo rail et elle fait encore à ce que certains construisent sur le trottoir ou le jardin public comme le lieu occupé par le bar dancing Fougoufougou. Tombo qu'était un jardin public très bien fleuri.

Il faut tout casser sans indemnisation des contrevenants. Pour le cas de Koporo rail dans les année 1991, les simples occupants illégaux vendaient des terrains libres à leurs parents résidents en Europe à 3 millions de francs guinéens à 1000 M² et en cadeau de bien venu une arbalète pour combattre l’Etat alors que le prix réels pouvait atteindre 100 millions à l’époque. Même moi, on avait proposé un terrain au bord de la route 1000M² 4 500 000 fg . Après un tour au Ministère de l’habitat, j’ai renoncé et mon ami Diallo habitant dans les Yvelines 78 en France l’avait acheté malgré que je l'avais vivement déconseillé. Il me disait, « avec le nombre des occupants illégaux, l’État ne pourra rien contre nous, nous prendront des armes s’il faut pour rester à Kapora rail.

Diallo me disait cela alors qu’il vivait en France et travaillait à Saint-Quentin près de trappes, il était censé connaître le minimum concernant la loi. Comme c'est en Guinée, il pensait que l4etat ne pourra jamais lui faire partir. Il avait tout perdu au final ! Ni ses flèches, ni ses armes n’ont pas pu arrêter l’État.

Le Ministre doit mener ce combat avec la plus grande détermination pour déguerpir sur les domaines illégalement occupés y compris les bordure mère qui sont sauvagement occupés. Nul n'est censé ignorer la loi.

A ceux qui se sentiront victimes de se retourner contre les personnes qui leur avaient vendu ces terrains. La justice tranchera et les victimes non-consentantes seront remboursées par les vendeurs concernés.

Si la situation politique est particulièrement très tendue en Guinée, c’est parce que beaucoup de nos compatriotes occupent tout dans l’illégalité en espérant que son candidats viendra un jour au pouvoir dire je l’égalise tout en votre faveur. En Guinée, on ne rend jamais la justice, ceux qu'avaient volé au temps du Général Lansana Conté n'ont pas été jugé car son prédécesseur s’était appuyé sur ces mêmes prédateurs pour faire les mêmes choses mais autrement.

Alpha Condé est lui aussi venu pour faire pire avec les anciens et les nouveaux de son camps plus affamés. Chaque venu au pouvoir en Guinée repousse la justice, la lutte contre la corruption, l’intérêt général et la bonne gouvernance pour constituer un butin pour lui et les siens. C'est le paradoxe guinéens de la démocratie. Voir un intellectuel de grande envergure comme Saidou Nour Bokoum sans faire cette différence est tout simplement navrant !

Sur le foncier en Guinée, il faut même interdire leur vente sans l’avis de l’État si la superficie dépasse 2 hectares . Bien sûr si nous avons un État !

Merci
Citer
+28 #2 Saïdou Nour Bokoum 24-07-2017 07:52
Mamadou je suis à la fois peiné et gêné par cette sortie courte, à l'emporte-pièce :

1) Je n'ai écrit nulle part en près de 6 feuillets, qu'il ne fallait pas casser ou qu'il fallait casser.

2) En revanche j'ai écrit que cette casse était à lier à un projet anti-écologique, anti-culturel, antiéconomique et antinational.

3) savez-vous les conséquences écodéloniauqes à terme de Plazza (bloody) Diamond, de l'Hôtel Noom, (à côté d’ Ignace Deen) du palace Sheraton, etc, ?

4) Savez-vous qu'en décembre juste après, presque pendant le COP 22 (revoir ce sigle démago) de Marrakech, l'Etat, et des "des citoyens" ont procédé à une déforestation massive de la zone de Démoudoula que vous et Alpha semblez découvrir brusquement, pour un prétendu projet d'habitations sociales, comme ce projet digne des bandits du Far West qui part de la Minière à Dubréka en passant par Kobaya, Foulah Madiana dont je parle en long et en large ? Vous n'avez pas lu mon papier; vous ne saviez pas que l'Etat et une société de mes deux, dès décembre 2016 (lors donc de cette conférence sur l'écologie, l'environnement), Société dite « Forêt forte » et que des députés avaient affublé à juste titre du sobriquet « forêt morte » au prix de quelque 400 millions devaient couper, ratisser une forêt classée et qu'à cela la ministre "mouvanciste (Aïssatou Diallo ou Barry ou..) de l’environnement n’y avait répondu qu’en lançant des hoquets ?

Je m'arrête, il y a trop de coquilles et la plupart des commentaires "non renseignés" que je lis ne méritent pas que je me relise, il y en a moins que les couilles molles des minus auxquels je pense.

En attendant que je retrouve mes esprits, donnez-vous la peine d'étudier votre DOSSIER. Vous : tous ceux qui se mêlent de commenter mais qui ne se mouillent jamais à remonter le cours d’eau même d’une petite rivière comme celle de Démoudoula : c’est d’une forêt classée qu’il s’agit, l’enjeu n’est pas seulement un bâtiment construit sur le lit de cette rivière de « démous » (chimpanzés)
https://www.google.fr/?gfe_rd=cr&ei=FKKTV_-cK-jR8geRz7OYAg#q=guin%C3%A9e+l'affaire+d%C3%A9moudoula
https://mosaiqueguinee.com/2017/03/10/scandale-foret-classee-de-demoudoula-le-ministre-louceny-camara-et-lex-ministre-christine-sagno-pointes/
http://www.africaguinee.com/articles/2017/06/26/demoudoula-cosa-des-citoyens-victimes-d-injustice
http://www.lelynx.net/societe/item/346-plusieurs-maisons-d%C3%A9truites-%C3%A0-d%C3%A9moudoula-un-brutal-d%C3%A9guerpissement
https://mosaiqueguinee.com/2017/04/25/assemblee-nationale-foret-forte-le-sujet-qui-gene-la-ministre-de-lenvironnement/

Was-Salam
Citer
-19 #1 Mamadou 23-07-2017 22:03
On peut disserter sur l occupation illegale du domaine maritime ou de certaines considerations ethniques mais le cas Demoudoula est absolument indefendable. Construire sur un lit de riviere est d une gravite extreme. Ceux qui st munis de titres de propriete legitimes doivent etre pleinement dedommage mais cette operation etait necessaire. Le domaine maritime doit etre reclame aussi .
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir