Pottal Fi BhantallComme tous les guinéens et les observateurs internationaux, les membres de Pottal-Fii-Bhantalont été choqués par les récentesdémolitions d’habitats à Conakry. Notre organisation condamne fermement cette nouvelle atteinte aux droits fondamentaux des guinéens par le gouvernement...

Les raisons invoquées pour justifier ces nouvelles démolitions sont inacceptablestant sur les plans de la morale, de la justice ou de l’urbanisation.

Elles constituent une violation des dispositions constitutionnelles qui garantissent l’inviolabilité des domiciles des citoyens. Les avis de démolition consistent aux marquages des maisons peu avant l’arrivée des bulldozers. Les démolitionsinterviennent en plein saison pluvieuse à Conakryen violation de la décision de justice de sursoir toute éviction pendant l’hivernage et elles touchent des citoyens dont la plupart sont démunis.Les plans de compensationannoncépar le ministre du logement ont été fait après que le mal. Aucune mesure derelocation des propriétairesn’a été préconisée à l’avance.

Ces démolitions ne sont qu’un signe supplémentaire de l’incurie du gouvernement ainsi quede la corruption rampante et généralisée de l’appareil de l’état. La plupart des occupations des « domaines de l’état » ont été faites avec des permis délivrés par des agents de la fonction publique. Aucun de ces agents n’a jamais été inquiété.

Il y a 20 ans, en 1997, 20,000 logements furent détruits par le régime de Lansana Conté à Kaporo-Rails. Plusieurs vies humaines furent perdues et des députés de l’Assemblée nationale furent jetés en prison. A ce jour les propriétaires n’ont pas été indemnisés. Depuis cette tragédie, aucun plan cadastralet des inspections routinières–comme c’est la pratique dans tous les pays du monde -n’ont été mis en place pour prevenir l’érection de bâtiments sur des zones réservées.

Force est de constater que lesdémolitions font partie d’une stratégie de gouvernement[BB1][BB2] par le chaos, la répressionet la division des guinéens de l’administration de Mr. Condé. A maintes reprises, Mr. Alpha Condé a fait des insinuations sur une prétendue occupation de la capitale nationale par des non-autochtones. En2014, il déclara que les quartiers de Cosa et de Bambéto sont des ghettos qu’il voulait transformer en « zones viables».Les récentes démolitions s’inscrivent dans cettedynamique de division ethnique et d’indexationcynique de zones urbaines occupées principalement par des peuls.

Si le gouvernement de Mr. Alpha Condé était soucieux d’une urbanisation ou de la décongestion de la capitale, il devrait commencer par encourager une occupation ordonnée de la zone de Kaporo-Rails et la compensation des propriétaires. Plus de deux décennies après les démolitions, la zone est inoccupée et insalubre. Quelques buildings et l’ambassade des Etats-Unis cohabitent avec des carcasses de véhicules.

En réalité, Mr. Alpha Condé reste hanté par sescalculs politiciens et ses phobies ethniques. Malgré le titre de président de l’Union Africaine, il nepeutrésister aux manœuvres criminellesde diversion et de règlements de compte dont, encore une fois, la communauté peule fait les frais.

Pottal-Fii-Bhantal Fouta-Djallon saisit l’occasion pour encore une fois mettre le président guinéen en garde. Les mêmes mises en gardes vont aux agents de la sécurité qui se rendent complices de ces crimes imprescriptibles contre les citoyens guinéens. Pottal-Fii-Bhantal fustige les nombreux hauts-fonctionnaires de l’état qui auront brillé par leur mutisme durant cette tragédietout en se gargarisant des mots de justice, de démocratie et d’unité nationale. Au premier chef, il faut mentionner le ministre de la justice ainsi que celui de l’unité nationale et de la citoyenneté.

Nous saluons les actions des organisations dont l’INDHI qui ont dénoncé ces atteintes aux droits de citoyens guinéens. Nous leur lançons unappel pour une mobilisation nationale afin d’assister les victimes à s’organiser pour porter des plaintes auprès du tribunal de la CEDEAOafin de mettre fin à ces crimes dans notre pays. Nous leur assurons de notre totale disponibilité pour l’engagement de telles actions.

La Commission centrale de Pottal-Fii-Bhantal Foutah-Djallon


 [BB1]

 [BB2]

Commentaires   

+2 #5 Alphadjo 09-08-2017 09:51
@MBemba

Dans les pays démocratiques et civilisés, les ressortissants des autres pays peuvent se rencontrer, s'organiser et s'associer librement sur la base du respect des procédures légales autorisées par la loi. C'est qui n'est certainement pas le cas en Guinée depuis votre fumeuse révolution culturelle et socialiste.

De New-York à Dakar en passant par Paris, Bruxelles et Rome, les associations communautaires, nationales et régionales sont généralement régis par le Code civil de chaque pays.

C'est le cas de Pottal-Fii-Bhantal Foutah Djallon qui a les mêmes buts que les autres associations régionales de la Guinée ( Basse Guinée, Forêt et Haute Guinée ).

Par ailleurs, Pottal-Fii-Bhantal Foutah Djallon dispose d'un statut juridique plus crédible, en ce sens que qu'elle peut défendre ses intérêts " lésés " devant les juridictions Américaines ce y compris contre un Etat voyou comme la Guinée.

Les Associations communautaires, nationales et régionales sont des personnes morales de droit privé et non des structures gouvernementales qui elles, relèvent du droit public.

Pour vous citer un exemple, la Fédération des étudiants d'Afrique noire en France ( FEANF ) fut créée aux congrès successifs de Lyon et de Bordeaux en 1950 sur la base de la loi des associations de 1901 qui fut dissoute par le gouvernement de Giscard d'Estaing le 5 mai 1980.

Est-il besoin de vous rappeler ici que la FEANF fut une association régionale africaine fondée en France en 1950, année à laquelle aucun pays de l'Afrique noire francophone n'était encore indépendant ?

@MBemba

Parmi les nombreux crimes contre l'humanité commis par Amadou Sékou Touré contre la Guinée, figurent en bonne place la formation et l'éducation des enfants monstres de la révolution guinéenne que vous êtes.

Vos connaissances et vos capacités d'analyses sont incarcérées dans les geôles politiques de la fallacieuse pensée unique et révolutionnaire de l'analphabète Amadou Sékou Touré qui a condamné vos esprits damnés à la diète noire.

Contrairement aux Senghor qui ont construit des nations de penseurs et de travailleurs, Amadou Sékou Touré est parvenu à réaliser son unique projet de société qui consistait à vous transformer en un peuple de menteurs, de fainéants, de chanteur et de danseurs qui serait insensible à la réflexion scientifique et au travail honnête basé sur la culture du résultat.

Si les peulhs ne veulent pas rater les progrès du 21ème siècle, ils n'auront d'autres choix que la voie de l'Independence politique du Foutah Djallon, et ce n'est plus qu'une question de temps.
Citer
-4 #4 MBemba 09-08-2017 00:55
Citation en provenance du commentaire précédent de Alphadjo :
@MBemba

Vous étalez encore vos préjugés à travers votre ignorance en affirmant, je vous cite : " Il suffit tout simplement de les lire pour voir et comprendre qu'il y a une arrière pensée cynique ".

Pour votre information, le " Pottal-fii-Bhantal Foutah Djallon ", veut littéralement dire " Union pour l'émergence et le progrès du Foutah Djallon ". Avant de hurler contre des structures, des causes, des engagements, des idées, des entreprises, des cultures et des civilisations dont vous ignorez la signification en les traitant de cyniques, vous devriez tout d'abord reconnaitre vos limites intellectuelles en acceptant de vous former et de vous informer sur l'histoire de vos cibles.

Les élèves d'Amadou Sékou Touré sont des dangers ambulants pour toute l'humanité.

Sachez qu'il y a pas de limite d'âges pour apprendre et faites donc des efforts comme tout le monde pour comprendre que " Pottal-Fii-Bhantal Foutah Djallon " est l'équivalent des associations et les ONG constituées pour le développement de la Haute Guinée, de la Basse Guinée ou encore de la Guinée Forestière.

Je profite de l'occasion pour inviter aux valeureux membres de Pottal-Fii-Bhantal Foutah Djallon de s'intéresser et d'étudier la question fondamentale qui prévaut actuellement en Guinée. Il s'agit de la question relative à l'indépendance du Foutah Djallon et de la naissance de sa nouvelle République.

Pottal-Fii-Bhantal Foutah Djallon fait partie des structures sociales connues, crédibles et respectées par toutes les filles et tous fils du Foutah Djallon, Votre adhésion pour la cause de l'indépendance du Foutah Djallon serait historique.

Rejoignez le Mouvement pour l'indépendance du Foutah Djallon et bâtissons ensemble la nouvelle " République du Foutah Djallon " qui symbolisera en trois décennies la démocratie et le développement économique et social du Continent Africain.


@ Alphadjo alias Karim, Tountouroun,

Pottal-Fii-Bhantal Foutah Djallon depuis sa creation
à New-York est tout sauf l'équivalent des associations et les ONG constituées pour le développement de la Haute Guinée, de la Basse Guinée ou encore de la Guinée Forestière.


N'essayez pas d'être quelqu'un que vous n'êtes évidemment pas.
Citer
+4 #3 Alphadjo 08-08-2017 17:45
@MBemba

Vous étalez encore vos préjugés à travers votre ignorance en affirmant, je vous cite : " Il suffit tout simplement de les lire pour voir et comprendre qu'il y a une arrière pensée cynique ".

Pour votre information, le " Pottal-fii-Bhantal Foutah Djallon ", veut littéralement dire " Union pour l'émergence et le progrès du Foutah Djallon ". Avant de hurler contre des structures, des causes, des engagements, des idées, des entreprises, des cultures et des civilisations dont vous ignorez la signification en les traitant de cyniques, vous devriez tout d'abord reconnaitre vos limites intellectuelles en acceptant de vous former et de vous informer sur l'histoire de vos cibles.

Les élèves d'Amadou Sékou Touré sont des dangers ambulants pour toute l'humanité.

Sachez qu'il y a pas de limite d'âges pour apprendre et faites donc des efforts comme tout le monde pour comprendre que " Pottal-Fii-Bhantal Foutah Djallon " est l'équivalent des associations et les ONG constituées pour le développement de la Haute Guinée, de la Basse Guinée ou encore de la Guinée Forestière.

Je profite de l'occasion pour inviter aux valeureux membres de Pottal-Fii-Bhantal Foutah Djallon de s'intéresser et d'étudier la question fondamentale qui prévaut actuellement en Guinée. Il s'agit de la question relative à l'indépendance du Foutah Djallon et de la naissance de sa nouvelle République.

Pottal-Fii-Bhantal Foutah Djallon fait partie des structures sociales connues, crédibles et respectées par toutes les filles et tous fils du Foutah Djallon, Votre adhésion pour la cause de l'indépendance du Foutah Djallon serait historique.

Rejoignez le Mouvement pour l'indépendance du Foutah Djallon et bâtissons ensemble la nouvelle " République du Foutah Djallon " qui symbolisera en trois décennies la démocratie et le développement économique et social du Continent Africain.
Citer
+9 #2 Tiekourani 04-08-2017 09:11
Personnellement je suis pour le déguerpissement de ces personnes de cette zone mais je condamne fermement la méthode employée par l'Etat. Pourquoi notre Etat continue d'être un Etat brutal et violent envers ses propres citoyens? Pourquoi des guinéens aiment autant humilier et faire souffrir leurs prochains et sans aucun Etat d'âme?
Mettons nous un peu à la place de ces personnes, en pleine saison pluvieuses à Conakry qu'on vienne démolir l'habitat d'une personne et sans sommation, c'est vraiment digne de personnes inhumaines et cruelles.
je dis ceci aux responsables de ces démolitions, Dieu vous regarde, aujourd'hui vous avez le pouvoir mais seul le pouvoir divin est éternel, le reste n'est que vanité.
De 58 à maintenant, des guinéens ne font que pleurer au moment certains jubile de leur malheur. Oh la Guinée pays des sadiques. Ce pays éclatera tôt ou tard.
Citer
-18 #1 MBemba 04-08-2017 02:52
Toujours (Pottal-Fii-Bhantal Foutah-Djallon) avec vos plaintes, votre drame, votre mentalité de victime, vos reproches et je ne sais quoi encore....Il suffit tout simplement de les lire pour voir et comprendre qu'il ya une arrière-pensée cynique.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir