Ibrahima Kassory Fofana 696x522De longs mois de négociations entre le gouvernement guinéen et la Chine ont abouti, ce 5 septembre, à Xiamen (Chine) à la signature des accords économiques. Le plus important est celui qui vaut 20 milliards de dollars pour les prochains 20 mois. Il est un accord-cadre: ressources minières contre le financement des infrastructures...

Le signataire, côté Guinée est Ibrahima Kassory Fofana, ministre d’Etat, chargé du partenariat public-privé. Nous lui avons posé quelques questions pour mieux comprendre cet accord qui pourrait aider la Guinée à se tirer d’affaires.

Vous avez signé sous les regards des présidents chinois et guinéen, des accords. De quoi s’agit-réellement ?

Ibrahima Kassory Fofana : Les accords d’aujourd’hui concrétisent le programme de coopération stratégique, convenu entre les deux pays à l’occasion de la dernière visite d’Etat en novembre dernier du professeur Alpha Condé. Les accords d’aujourd’hui traduisent en terme de montant, l’engagement de la Chine d’assurer à la Guinée, une enveloppe globale de 20 milliards de dollars. C’est l’accord que j’ai signé personnellement, qu’on appelle programme de ressources minières contre prêts, contre financements, couvrant la période de 2017-2036. On a eu 20 milliards de dollars, j’ai signé avec le coordinateur chinois ces 20 milliards de dollars immédiatement décaissables cette année. C’est 1 milliards 200 millions dollars qui concerne la reconstruction de la route Coyah, Mamou, Dabola; ça concerne la réhabilitation des voiries de Conakry et l’assainissement pour 200 millions et poussière, ça concerne un début de reconstructions des quatre universités ; ça concerne également la ligne Linsan-Fomi pour permettre de garantir la livraison de l’énergie de Souapiti à la Haute-Guinée, ce qui fait l’interconnexion ce qui fait 250 millions de dollars, etc.

L’objectif d’un taux de croissance à deux chiffres dans quatre ans est à la portée de la Guinée

C’est donc troquer les mines contre les infrastructures ?

Non, c’est ressources minières, contre les prêts pour financer nos infrastructures. Ce que j’ai oublié de dire c’est que cette somme de 20 milliards, n’englobe pas Souapiti qui sera signé dans les prochaines semaines, qui porte sur 1 milliards 500 millions de dollars. Donc si nous faisons la petite arithmétique, ça signifie que nous avons cette année entre 2017 et 2018 en termes de déboursements 3 milliards de dollars pour la Guinée, il y a aussi des subventions qui ont également fait l’objet de signatures (protocole d’accords équipement contre les changements climatiques ; accord de coopération pour le financement de l’extension de l’hôpital sino-guinéen notamment, NDLR) qui font environ 60 millions de dollars décaissables cette année et l’année prochaine.

Ces accords vont booster l’économie guinéenne ?

Si vous faites l’arithmétique, ça signifie pour le Guinée que nous sommes garantis pour un minimum d’un milliard de dollars par an, sur les vingt ans, évidemment avec un plus, Souapiti vient en plus pour 1 milliard et demi. C’est beaucoup d’argent pour la Guinée, puisque ça représente le septième ou le huitième de notre PIB ; c’est beaucoup d’argent pour la Guinée parce qu’en termes d’endettement, ça représente plus de 50% de la dette publique. Mais c’est beaucoup d’opportunités pour la Guinée ; pour le professeur Alpha Condé d’atteindre son objectif d’une croissance économique à deux chiffres dès 2020. Parce que pour y arriver, on a besoin d’un investissement global privé et public d’un milliard et demi par an. Pour être honnête, c’est pas de l’optimisme que j’affiche, mais du réalisme économique en tant qu’économiste.

On peut aller plus loin que ça, si nous accélérons les mesures structurelles qui pèsent sur l’investissement privé, nous éliminons les pesanteurs administratives, l’investissement privé va arriver beaucoup plus vite et plus ça arrive et plus ça fouette la croissance et plus le problème d’emplois se résout. Parce que c’est l’un des challenges de la Guinée, aujourd’hui. On parle de ces montants, le Guinéen reste sceptique et il a raison ! Parce que cela ne se traduit pas dans l’amélioration de son quotidien. La seule manière de traduire cela dans l’amélioration de sa vie, est qu’il ait du travail.

Si ces programmes sont vite exécutés, parce que leur exécution ne peut se faire sans des programmes d’emplois massifs, en recrutant du personnel, on distribue les revenus, cela pousse l’économie par l’investissement et par la consommation. L’objectif d’un taux de croissance à deux chiffres dans quatre ans est à la portée de la Guinée.

Maintenant, tout le challenge pour la Guinée, c’est d’arriver en matière d’administration, à faire preuve d’efficacité pour exécuter les différents programmes

Vous nous annoncez beaucoup de milliards. Vous y croyez ?

On est en train de négocier cela depuis deux ans, pour ceux qui ont suivi, c’est ma quatrième visite en Chine depuis que je suis en poste, cela a abouti à la conclusion de ce programme. Et comment peut-on se demander si on y croit ? Si le président chinois a été témoin de la signature des accords, ça veut dire que c’est garanti, que c’est bétonné. Maintenant, tout le challenge pour la Guinée, c’est d’arriver en matière d’administration, à faire preuve d’efficacité pour exécuter les différents programmes et projets concernés par ces montants. Mais l’argent est rendu disponible. Il n’y a plus de problèmes à ce niveau.

Vous allez aussi travailler à rendre efficace cette administration ?

Je suis le président du pool économique, nous commençons à structurer. Le président m’a donné l’instruction de réfléchir sur les modalités de coordination et d’exécution de ces projets de manière à éliminer les aléas administratifs qui pourraient peser en termes de délais sur l’exécution de ces projets. Donc je ne vais pas ou mon pool ne sera pas celui qui va exécuter le programme ! Mais nous allons coordonner de telle manière que toutes les entités administratives concernées dans cette exécution, fassent leurs boulots et à temps.

Interview réalisée par Ibrahima S. Traoré,

envoyé spécial de guinee7.com à Xiamen (Chine)

Commentaires   

+1 #43 Nfamara 11-09-2017 21:13
The financial Afrik a livré le secret entourant le troc maléfique concocté par l'empereur des mines son éminence grise. Le bradage, la spoliation des richesses du pays par un lobby de fossoyeurs a atteint une échelle nettement inquiétante. Si les allegations de l'auteur des lignes parues dans la presse étaient mensongères, Damantang n'aurait guère tardé d'apporter un démenti catégorique des propos incriminés afin d'éclairer l'opinion publique. Shame on Kassory. ..
Citer
-3 #42 Youssouf Bangoura 09-09-2017 08:49
COMOLAM,
comme vous, je doute de la véracité de l'article de FINANCIALAFRIK mais, c'est au gouvernement guinéen de détailler de fond en comble tout ce qu'il fait avec les sociétés minières, cela éviterait à certains journalistes d'écrire des articles sensationnels .J'ai très bien aimé l'interview que KASSORY a donné à GUINEENEWS, il a expliqué de façon super convaincante et rassurante le deal entre la GUINEE et la CHINE . A RTG d'expliquer comme elle sait le faire, dans nos langues à nos compatriotes les avantages de ce contrat .
Citer
-1 #41 Traoré 08-09-2017 23:14
Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :
Citation en provenance du commentaire précédent de Youssouf Bangoura :
COMOLAM,
je voudrais vraiment avoir un éclaircissement, je ne sais pas si vous seriez capable de l'expliquer de façon convaincante . J'ai lu un article ce matin sur le site FIANCIAL.AFRIK .
Selon cet article, contrairement aux autres sociétés installées en GUINEE comme CBG ou RUSAL qui elles font des opérations de la chaine avec un processus de transformation préalable ( concassage, broyage, séchage avant l'expédition ) la SMB ( chinoise ) elle, se contente de transporter tout sans aucun traitement préalable donc, au passage, des milliers d'emplois sont perdus pour notre pays . Mais, ce qui est incompréhensible et peut-être inacceptable pour tous ceux qui vont lire cet article sur FINANCIAL AFRIK, c'est le prix de la tonne vendue aux sociétés chinoises par rapport à ce que les autres compagnies payent à l'Etat Guinéen .
Expliquez moi ( nous autres ) s'il vous plait, comment peut-on vendre aux autres une tonne à 10 dollars et vendre aux chinois 4 dollars la tonne ?
Il est vrai qu'on a besoin des chinois car, ce qu'ils peuvent faire aujourd'hui en Afrique ( les grands investissements ) aucun autre pays au monde n'est capable mais, à mon humble avis, la GUINEE doit savoir défendre ses intérêts vitaux, ce n'est pas par ce qu'on est pauvre et nécessiteux qu'on doit bazarder tout .



@ Elbango;

En lisant le même article, j'ai eue les doutes sur la véracité et la motivation de l'auteur Mr Mamadou Aliou Diallo, comme tout le monde peut s'improviser journaliste, sinon, pourquoi maintenant nous balancer une histoire scandaleuse, si elle s'avère vraie, aucune autres presse en ligne, journal, Radio Nationale ou internationale n'en parle, de 4$/tonne à SMG et 10$/tonne à CBG.

Je me pose la question, pour qu’elle raison cette faveur, de rabais, malheureusement Mr Diallo, ne donne aucune explication.

Et puis, quand il dit, que la SMG est passé 12 millions de tonne en 2016 à 30 millions en 2017, ce n'est pas vrai, la SMB-WAP , la production à commencer en juillet 2015 avec un volume 410 000 tonnes par mois et en 2016 à 10 millions/an Et la projection atteindre production 20 millions/ tonne en 2017 ( lui nous parle 30 millions /tonne / an)

Et les infrastructures du port de Katougouma ont été conçues pour exporter jusqu’à 20 millions de tonnes par an, avec une capacité d’extension à 30 millions de tonnes à long terme.

Donc parler de 30 millions/an sans extension du port n'est pas logique ??? Et que le volume total de l'exportation de toute les sociétés minières de la bauxite en Guinée en 207 ne dépasse pas les 40 millions de tonne / an en 2017? ! Par compte c'est vrai qu'une société en phase d'investissement, ne fait pas tout les traitement sur place, d'ailleurs à part CBG et Rusal, toute les autres sociétés ( GAC' SMB etc....) ne font pas les traitements préliminaires, pour le moment, c'est d’ailleurs cher pour eux en volume de transport

Bon sur article! Je me pose les questions sur la vraie motivation de l'auteur, si ce n'est pas télécommandé, bon je vais m’informè,


Tout ça parce qu'il est écrit par un Diallo !!!

Et mon petit Esclave, M. Diallo est vraiment votre souffre douleur
Citer
-4 #40 COMOLAM 08-09-2017 22:40
Citation en provenance du commentaire précédent de Youssouf Bangoura :
COMOLAM,
je voudrais vraiment avoir un éclaircissement, je ne sais pas si vous seriez capable de l'expliquer de façon convaincante . J'ai lu un article ce matin sur le site FIANCIAL.AFRIK .
Selon cet article, contrairement aux autres sociétés installées en GUINEE comme CBG ou RUSAL qui elles font des opérations de la chaine avec un processus de transformation préalable ( concassage, broyage, séchage avant l'expédition ) la SMB ( chinoise ) elle, se contente de transporter tout sans aucun traitement préalable donc, au passage, des milliers d'emplois sont perdus pour notre pays . Mais, ce qui est incompréhensible et peut-être inacceptable pour tous ceux qui vont lire cet article sur FINANCIAL AFRIK, c'est le prix de la tonne vendue aux sociétés chinoises par rapport à ce que les autres compagnies payent à l'Etat Guinéen .
Expliquez moi ( nous autres ) s'il vous plait, comment peut-on vendre aux autres une tonne à 10 dollars et vendre aux chinois 4 dollars la tonne ?
Il est vrai qu'on a besoin des chinois car, ce qu'ils peuvent faire aujourd'hui en Afrique ( les grands investissements ) aucun autre pays au monde n'est capable mais, à mon humble avis, la GUINEE doit savoir défendre ses intérêts vitaux, ce n'est pas par ce qu'on est pauvre et nécessiteux qu'on doit bazarder tout .



@ Elbango;

En lisant le même article, j'ai eue les doutes sur la véracité et la motivation de l'auteur Mr Mamadou Aliou Diallo, comme tout le monde peut s'improviser journaliste, sinon, pourquoi maintenant nous balancer une histoire scandaleuse, si elle s'avère vraie, aucune autres presse en ligne, journal, Radio Nationale ou internationale n'en parle, de 4$/tonne à SMG et 10$/tonne à CBG.

Je me pose la question, pour qu’elle raison cette faveur, de rabais, malheureusement Mr Diallo, ne donne aucune explication.

Et puis, quand il dit, que la SMG est passé 12 millions de tonne en 2016 à 30 millions en 2017, ce n'est pas vrai, la SMB-WAP , la production à commencer en juillet 2015 avec un volume 410 000 tonnes par mois et en 2016 à 10 millions/an Et la projection atteindre production 20 millions/ tonne en 2017 ( lui nous parle 30 millions /tonne / an)

Et les infrastructures du port de Katougouma ont été conçues pour exporter jusqu’à 20 millions de tonnes par an, avec une capacité d’extension à 30 millions de tonnes à long terme.

Donc parler de 30 millions/an sans extension du port n'est pas logique ??? Et que le volume total de l'exportation de toute les sociétés minières de la bauxite en Guinée en 207 ne dépasse pas les 40 millions de tonne / an en 2017? ! Par compte c'est vrai qu'une société en phase d'investissement, ne fait pas tout les traitement sur place, d'ailleurs à part CBG et Rusal, toute les autres sociétés ( GAC' SMB etc....) ne font pas les traitements préliminaires, pour le moment, c'est d’ailleurs cher pour eux en volume de transport

Bon sur article! Je me pose les questions sur la vraie motivation de l'auteur, si ce n'est pas télécommandé, bon je vais m’informè,
Citer
+2 #39 Youssouf Bangoura 08-09-2017 16:08
COMOLAM,
je voudrais vraiment avoir un éclaircissement, je ne sais pas si vous seriez capable de l'expliquer de façon convaincante . J'ai lu un article ce matin sur le site FIANCIAL.AFRIK .
Selon cet article, contrairement aux autres sociétés installées en GUINEE comme CBG ou RUSAL qui elles font des opérations de la chaine avec un processus de transformation préalable ( concassage, broyage, séchage avant l'expédition ) la SMB ( chinoise ) elle, se contente de transporter tout sans aucun traitement préalable donc, au passage, des milliers d'emplois sont perdus pour notre pays . Mais, ce qui est incompréhensible et peut-être inacceptable pour tous ceux qui vont lire cet article sur FINANCIAL AFRIK, c'est le prix de la tonne vendue aux sociétés chinoises par rapport à ce que les autres compagnies payent à l'Etat Guinéen .
Expliquez moi ( nous autres ) s'il vous plait, comment peut-on vendre aux autres une tonne à 10 dollars et vendre aux chinois 4 dollars la tonne ?
Il est vrai qu'on a besoin des chinois car, ce qu'ils peuvent faire aujourd'hui en Afrique ( les grands investissements ) aucun autre pays au monde n'est capable mais, à mon humble avis, la GUINEE doit savoir défendre ses intérêts vitaux, ce n'est pas par ce qu'on est pauvre et nécessiteux qu'on doit bazarder tout .
Citer
-10 #38 COMOLAM 08-09-2017 09:38
Combien de siècles faudra-t-il encore, avant qu'une nouvelle génération de guinéen, finisse par comprendre qu'un potentiel non exploité, ne sert à rien?

Posséder des richesses est bon, n’est souvent pas suffisant. Il faut aussi la valoriser – c’est-à-dire l'Intelligence, la vision et la prédisposition spéciale des dirigeants pour exploiter cette richesse!

Savez-vous, ce qu'est la richesse matérielles d'un pays, je dis bien richesse du sol et de sous-sol?

C'est la richesse en l'abondance de biens de valeur ou de revenus de son sol et sous-sol.

Un pays qui possède en abondance de bien et possession est riche, en l'opposition de la richesse, si vous n'avez pas beaucoup ou rien comme bien et possession, vous êtes considérer comme pays pauvre ( Guinée= riche vs Burkina =pauvre).

Savez-vous que la Guinée à des 2/3 des réserves mondiale de bauxite de la meilleure qualité 50% de teneur, et moins 2% silice?

Savez-vous qu'on à la plus grande réserve de Fer non exploité de classe mondiale, avec une réserve 5 milliards de tonnes, avec une capacité de production de 100 millions de tonnes de minerai de fer de haute qualité ( 65% à 70% en teneur) chaque année durant un demi-siècle ou un siècle ( 50 à 100 ans d'exploitation)?

Savez-vous qu'il pleut en Guinée, 6 mois dans l'année avec une pluviométrie supérieure de toute Afrique de l'Ouest?

Savez-vous, que toute les cultures tropicales peuvent poussée en Guinée?

Savez-vous, que tout les minerais comme uranium, l'Or, le diamant, Nickel, phosphate, Magnésium, ardoise, Calcaire, le Pétrole etc..etc ..et les prospections arienne et satellitaire n'ont même pas révéler d'abord les richesses cachées?

Savez-vous, que nous somme le château d'eau de l'Afrique de l'Ouest, avec plus 1500 cours d'eau, poissonneuse?

Savez-vous, que nous avions 6 millions d'hectares de terre fertiles, et seulement 20% exploité?

Savez-vous, que nous avons une réserve de production Hydro-électricité de 6000 MW , mais actuellement 360 MW exploitée?

Savez-vous, que le feu Ahmed Sékou Touré ( paix à son âme) à la veille de l'indépendance, l'hôpital Donka, l'Université Gamal Abdel Naser, Stade de 28 Septembre, Palais du Peuple, ont été tous construit en échange de nos ressources minières ( la bauxite) les Rails Sangarédi- Kamsar avec les Russes, accepté le Palais du Peuple par les Chinois, dans les années 60?

Est-ce que, les gens qui conteste cet accord 20 Mo$, savent que les minerais sont les marchandises, s'ils sont pas exploités et vendu ne sert à rien?

Quelle que soit la sottise de la désinformation, la vérité la dépassera!

Au delà de nos richesses du sol et du sous-sol, nous somme une population dont 70% à moins 35 ans, une population jeune, généreuse, courtoise, humaniste et bien éduqué ...

Pour quoi avec toute cette richesse, nous somme encore pauvre, en Guinée, après 59 ans d'indépendance?

Certains veulent, le sort du riche qui possède l'abondance et n'en jouit pas.
Citer
+1 #37 Traoré 08-09-2017 05:06
@ Doyen Bokoum

"Vous êtes généreux M. Traoré, il n’y même pas de manne, donc RIEN à décaisser et pour longtemps. J’avoue que ce serait long à décrypter par les « débiles légers », et pour ceux qui applaudissent des 4 pelles"

Entièrement d'accord avec vous et peut-être, l'affirmation de M. Senghor est-elle exacte quand il avait dit que " L'EMOTION EST NOIRE ET LA RAISON EST HELLENE "? Loll.
Comme vous le dites, certains voient déjà des tunnels, stations de métro, tramway, des lignes de trains entre les villes de la Guinée uniquement sur la base de cette annonce politicienne sans se poser la moindre question sur la raison de cet accord s'il est exact ainsi que ses contours.
Wait and see !!!

Bien à vous !
Citer
-8 #36 COMOLAM 07-09-2017 23:22
LE PARADOXE DE CERTAINS GUINÉENS, DEPUIS L'ANNONCE DE LA SIGNATURE EN CHINE, DE L'ACCORD STRATÉGIQUE 20 MILLIARDS $ POUR 20 ANS (2017-2036)

AVANT ET ENCORE AUJOURD'HUI, NOUS DISONS TOUS, CONAKRY EST SALE, TROP D’EMBOUTEILLAGE, LA VOIRIE URBAINE EST COMPLÉTEMENT DÉGRADER, PAS D’EAU, PAS D'ÉLECTRICITÉ, ÉCOLES, HÔPITAUX, DES ROUTES ETC….

LE PAYS EST RICHE, MAIS LA POPULATION SOUFFRE BEAUCOUP?

POURQUOI S'ASSOIR SUR L'OR ET MOURIR DE FAIM?,

POUR UNE FOIS NOUS AVONS OBTENUS LES MOYENS FINANCIERS DE 20 MILLIARDS$ POUR ATTÉNUER CETTE SOUFFRANCE !

CERTAINS NE SONT PAS CONTANT, ET DISENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX, RADIO, PRESSE EN LIGNE, C’EST MAUVAIS POUR LE PAYS, NOUS ALLONS ENDETTER LA GÉNÉRATION FUTURE, L’ARGENT SERA DÉTOURNER, C’EST POUR PRÉPARER LE 3IÈME MANDAT, EN RENDANT CONAKRY PROPRE, EN FAISANT LES ROUTES, HÔPITAUX, UNIVERSITÉS, ETC….

AU FAITE QUEL EST VOTRE PROJETS RÉELLEMENT POUR LA GUINÉE?

Ça me fait rigolé et pitié, de voir les gens qui passent tout leur temps à détester leur pays, parce que celui qu’ils veulent voir à la présidence, n’est pas encore là.

Comment peut-il être assez stupide, ignorant, inconscient et bornée pour considérer que vous êtes les plus intelligents, plus instruits, sur les réseaux sociaux que ceux qui ont passé les années, jour et nuit à négocié cet accord ?

Votre stratégie est simple, dénigré, saboter, décourager, salir et insulté tout ceux aiment notre pays.

Comme un grands enfant qui aurait été adopté et élevé dans le complexe et la haine.

Lorsque vous vous regardez dans le miroir, je n'ose pas imaginer ce que vous ressentez, j'en serais incapable moi-même.

Je ne prendrai même pas la peine de vous expliquer le contexte et les raisons de cet accord historique, jamais signé en l’Afrique de l’Ouest, ni les choses importantes que ça va procurer à nos pères, mères, sœurs, frère, fils etc.…À tout le peuple guinéen.

À vous lire, il est très clair que vous n’aimer pas la Guinée, bien que vous le crie sur toute les toiles. Vous n'avez jamais aimé la Guinée, encore moins celui qui la dirige aujourd’hui, pas à cause de ce qu'il fait (sa politique), mais de ce qui est (l’Homme Alpha Condé)

Avant de vous prononcer sur un sujet, quel qu'il soit,prenez la peine de vous informer, d'approfondir vos connaissances.

Seulement là pourrez-vous vous permettre une opinion. Sinon, taisez-vous donc, parce que ça pas d’effet vos sortisses.

Mais franchement, les gens qui vous courtois ne savent certainement pas à quel genre de créature insensée, ils ont affaire.

Je plains les gens qui partagent votre vie, s'il y en a.

Je tiens, quand même, à remercie les critiques constructives.

Celle-ci m'a fourni l'occasion de préciser ma pensée... et, malheureusement pour vous, de raffermir mon point de vue. À moins que vous répondiez à ma question de départ de façon convaincante...

QUEL EST VOTRE PROJETS POUR LA GUINÉE ?
Citer
+13 #35 Saïdou Nour Bokoum 07-09-2017 22:08
Traoré « Nous sommes tous contents si les montants décaissés sont bien utilisés.
Sans vouloir porter la toge de l'avocat de M.CDD, s'il y a une peur dans la gestion de cette manne ça serait plutôt dans l'entourage direct du Président et à commencer par le M. Je Je Je loll. »
Vous êtes généreux M. Traoré, il n’y même pas de manne, donc RIEN à décaisser et pour longtemps. J’avoue que ce serait long à décrypter par les « débiles légers », et pour ceux qui applaudissent des 4 pelles .
« selon Alkhaly Yamoussa Bangoura, conseiller du président guinéen Alpha Condé sur les mines interrogé par Africa Mining Intelligence lors de la conférence Africa Down Under, la société publique chinoise Chinalco a obtenu la prolongation pour trois mois de son contrat d'exclusivité en vue d'acquérir les blocs de bauxite guinéens de Boffa. Ces droits, qui empêchent le gouvernement de Conakry de conclure des accords sur ces permis avec d'autres entreprises, avaient été signés début 2017 pour laisser le temps au groupe chinois de faire des études sur les concessions. Grâce à ces examens, Chinalco, qui est intéressé par les blocs de Boffa Sud, Boffa Nord, Santou et Houda, entend décider s'il veut racheter tout ou partie des titres (AMI383).

En parallèle, Chinalco négocie toujours avec le gouvernement guinéen les conditions de la reprise des blocs de fer de Simandou, anciennement opérés par Rio Tinto (AMI393). Toutefois, l'investissement nécessaire pour lancer la production sur le gisement, estimé à 20 milliards de dollars, dont la moitié pour les infrastructures, semble être un frein à la signature d'un accord définitif. C'est pourtant sur cette même somme que le gouvernement chinois vient de s'engager auprès du ministre des mines de Conakry, Abdoulaye Magassouba, pour financer des infrastructures en Guinée, sans que l'accord porte en particulier sur Simandou. » Was-Salam
Citer
-5 #34 Baren SOUMAH 07-09-2017 21:23
Citation en provenance du commentaire précédent de Traoré :
Citation en provenance du commentaire précédent de Baren SOUMAH :
Avoir une source d'argent est toujours bien, tres bien meme dans le cas de la Guinee. Cet argent nous permettra d'avoir des infrastructures indispensables pour generer des revenus et ameliorer les conditions economiques de nos populations.
On espere que les conditions d'obtention de cet d'argent n'engendreront pas des dettes trop lourdes pour les futures generations. On espere aussi que des gens comme CDD ne mettrons jamais la main sur cette somme pour faire ce qu'ils savent faire le mieux c'est a dire voler l'argent public...


Doyen que dites vous du loup qui se trouve dans la bergerie et qui, durant toute l'interview n'a utilisé que "je, je,je" comme si c'était un emprunt personnel et personnalisé ?
Nous sommes tous contents si les montants décaissés sont bien utilisés.
Sans vouloir porter la toge de l'avocat de M.CDD, s'il y a une peur dans la gestion de cette manne ça serait plutôt dans l'entourage direct du Président et à commencer par le M. Je Je Je loll.
Lorsque M.CDD arrivera au pouvoir, peut-être, et ce, avant 2036 on pourra lui faire un procès d'intention mais pour l'instant il est clean.
Je ne milite au sein d'aucun parti malgré que j'ai une sympathie pour M. TOURÉ SIDYA de par son passage à la primature et son solide expérience dans la gestion de la chose publique qui n'est plus à démontrer.

Bien à vous !

Traore, je parle de CDD et de TOUS ceux qui ont le meme profil que lui. En d'autres termes TOUS ceux qui, au lieu de servir le pays, se sont copieusement servis pour devenir tres riches. Je ne fais pas de proces d'intentions, je parle de faits.
Cordialement.
Citer
+4 #33 Saikou Thieltorguel 07-09-2017 21:18
Bonjour,
La Guinée avec son minuscule PNB pue l’échec. 60 ans d’indépendance pour rien. Ce pays au capital humain limité, ne peut absorber 20 milliards de dollars. A Pita, il y a un seul prétendu plombier. Aussitôt qu’il finit son travail, l’eau commence à couler. Où trouverons-nous les ouvriers, les comptables et autres main d’œuvre spécialisée pour pouvoir absorber ces projets ? Ethno fascistic bullshit……On nous a fait réciter pendant des années des slogans ‘la révolution toujours en avant, jamais en arrière’ et maintenant ‘Guinée émergente’. That’s more bullshit and fake news, tant que règneront l’incompétence et l’exclusion. On nous vend d’espoirs, on récolte la misère et la violence. A bas la Guinée dans son état actuel ! Ce projet est une chimère ! It’s another pipe dream, as they say over here.
Pauvres de nous!
Salutations
Citer
+5 #32 fred 07-09-2017 20:08
mr komodjo lan ,
apprenez qu'il y a ceux qui gueulent , et ceux qui aboient .
si nous faisons partie des premiers , vous , vous faites partie des seconds .
woua , woua !
il est fini ce temps ou , par education , ( la bonne ) on se laissait insulter par des moins que 2 sous .
tac au tac ! a partir de maintenant .
on peut s'y mettre .
" ko te mogho nidhi . mogho be ko nidhi . "
ce fut trop facile , pendant un bon temps ,
it's over et basta .
Citer
+1 #31 Traoré 07-09-2017 19:50
Citation en provenance du commentaire précédent de Oumar Mâci Bah :
@Comolam
Moi aussi je me demande qui sont ceux-là "qui avaient lamentablement échoué en 1958"? D'après ce que nos aînés ont rapporté, le projet de l'indépendance était largement partagé et soutenu en Guinée, y compris par les principaux adversaires politiques du PDG qui seront d'ailleurs tous liquidés un après l'autre, une fois l'indépendance acquise.


Désolé M. BAH car le message était destiné au Doyen M.Soumah Baren.
Merci d'avance pour la compréhension.
Citer
+4 #30 Traoré 07-09-2017 19:48
Citation en provenance du commentaire précédent de Baren SOUMAH :
Avoir une source d'argent est toujours bien, tres bien meme dans le cas de la Guinee. Cet argent nous permettra d'avoir des infrastructures indispensables pour generer des revenus et ameliorer les conditions economiques de nos populations.
On espere que les conditions d'obtention de cet d'argent n'engendreront pas des dettes trop lourdes pour les futures generations. On espere aussi que des gens comme CDD ne mettrons jamais la main sur cette somme pour faire ce qu'ils savent faire le mieux c'est a dire voler l'argent public...


Doyen que dites vous du loup qui se trouve dans la bergerie et qui, durant toute l'interview n'a utilisé que "je, je,je" comme si c'était un emprunt personnel et personnalisé ?
Nous sommes tous contents si les montants décaissés sont bien utilisés.
Sans vouloir porter la toge de l'avocat de M.CDD, s'il y a une peur dans la gestion de cette manne ça serait plutôt dans l'entourage direct du Président et à commencer par le M. Je Je Je loll.
Lorsque M.CDD arrivera au pouvoir, peut-être, et ce, avant 2036 on pourra lui faire un procès d'intention mais pour l'instant il est clean.
Je ne milite au sein d'aucun parti malgré que j'ai une sympathie pour M. TOURÉ SIDYA de par son passage à la primature et son solide expérience dans la gestion de la chose publique qui n'est plus à démontrer.

Bien à vous !
Citer
-2 #29 Youssouf Bangoura 07-09-2017 18:52
Lisez plutôt 1.200.000.000 US
Citer
-2 #28 COMOLAM 07-09-2017 18:51
Citation en provenance du commentaire précédent de Youssouf Bangoura :
COMOLAM,
comme je l'ai tantôt dit, je trouve énorme 1.200.000 US pour la construction ou la reconstruction de la route COYAH- MAMOU- DABOLA . Bon, je ne sais pas s'il y a des tunnels à creuser ou des quarantaines des ponts à construire mais la somme me parait énorme . C'est là vraiment où l'opposition devrait se mêler, ça ne me rassure pas du tout et pourtant, je le veux bien .


@ Elbango;

Je crois qu'il s'agit de l'autoroute 2X2 Coyah-Mamou-Dabola, près 560 Km, l'estimation faite par Kasory, je ne sais pas sur quelle base, il se référer, attendons les détail.
Citer
+6 #27 bateka 07-09-2017 17:49
La campagne pour le 3ieme Mandat est ouverte
Rien qu'une operation de communication
Alpha Conde sait que les occidentaux ne financeront pas sa campagne voila pourquoi il hypotheque ce qui reste des terres guineennes
Si les guineens ne prennent garde ce Mr va vendre deus fois la guinee avant de mourir, car il ne quitera jamais le pouvoir vivant
Citer
+2 #26 Traoré 07-09-2017 15:48
Citation en provenance du commentaire précédent de Oumar Mâci Bah :
@Comolam
Moi aussi je me demande qui sont ceux-là "qui avaient lamentablement échoué en 1958"? D'après ce que nos aînés ont rapporté, le projet de l'indépendance était largement partagé et soutenu en Guinée, y compris par les principaux adversaires politiques du PDG qui seront d'ailleurs tous liquidés un après l'autre, une fois l'indépendance acquise.


Doyen que dites vous du loup qui se trouve dans la bergerie et qui, durant toute l'interview n'a utilisé que "je, je,je" comme si c'était un emprunt personnel et personnalisé ?
Nous sommes tous contents si les montants décaissés sont bien utilisés.
Sans vouloir porter la toge de l'avocat de M.CDD, s'il y a une peur dans la gestion de cette manne ça serait plutôt dans l'entourage direct du Président et à commencer par le M. Je Je Je loll.
Lorsque M.CDD arrivera au pouvoir, peut-être, et ce, avant 2036 on pourra lui faire un procès d'intention mais pour l'instant il est clean.
Je ne milite au sein d'aucun parti malgré que j'ai une sympathie pour M. TOURÉ SIDYA de par son passage à la primature et son solide expérience dans la gestion de la chose publique qui n'est plus à démontrer.

Bien à vous !
Citer
+1 #25 Ibrahim Dioulde 07-09-2017 11:16
Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :

Alpha Condé, est l'homme qui sait ce qu'il veut pour son pays, vous les hauts parleurs, nègre de parole au service de CDD & Cie , vous pouvez continuer à gueuller! Cet homme est la chance pour la Guinée, et un don pour l'Afrique! Tant pis pour les aigris!

Waw ! Nègres, gueuler... Je me demande bien où sont passés les moralisateurs de Gbassikolo.
Citer
+6 #24 Youssouf Bangoura 07-09-2017 09:30
COMOLAM,
comme je l'ai tantôt dit, je trouve énorme 1.200.000 US pour la construction ou la reconstruction de la route COYAH- MAMOU- DABOLA . Bon, je ne sais pas s'il y a des tunnels à creuser ou des quarantaines des ponts à construire mais la somme me parait énorme . C'est là vraiment où l'opposition devrait se mêler, ça ne me rassure pas du tout et pourtant, je le veux bien .
Citer
+2 #23 Traoré 07-09-2017 09:12
Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :
@ Djonké Traoré??

La bonne nouvelle, d’après Ibrahima Kassory Fofana (GPT), l’un des artisans de la signature de l’accord, c’est le décaissement « immédiat » de 3 milliards de dollars de prêt et de dons, qui seront répartis comme suit :

1milliards 200 millions $ pour le projet d’autoroute Coyah-Dabola-Mamou,

200 millions $ pour l’assainissement et la réhabilitation de la voirie urbaine de Conakry ;

300 millions $ pour la réhabilitation et l’extension d’une grande université pour cette année et l’année prochaine, de 4 universités dans quatre capitales régionales naturelles ;

En fin, la ligne de transmission permettant à la haute Guinée d’accéder aux ressources énergétiques de Souapiti, à partir de Linsan.

La construction du siège du Parlement guinéen, l’extension et la modernisation de l’hôpital sino-guinéen de Kipé, des matériels agricoles et des petites aides concernant le protocole, les véhicules, les ambulances etc… constituent le volet ‘’don’’ de cette première enveloppe financière.

Comme disait un ami " C'est la douleur ou la colère chez certains guinéens. C'est quoi leur projets à eux?


Bonjour mon petit esclave !

Vous raconter dans la propagande sans rien dire de concret à l'image de votre "grand Oncle".
Ma seule inquiétude c'est la contrepartie exacte de ces 20 milliards puisque ce n'est ni un don et moins une aide personnelle de M. Condé Alpha ( votre grand oncle) lol.

Lors de l'inauguration du pont de kaka ou bien avant même, le contrat de la réalisation de cette fameuse autoroute Coyah - Mamou) avait déjà été signé entre le gouvernement guineen et une société malienne si je ne me trompe sans que les sources de financement n'aient été obtenues et signées par la Chine et la Guinée.
Aidez-moi à comprendre svp !!!
Citer
-12 #22 COMOLAM 07-09-2017 07:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Oumar Mâci Bah :
@Comolam
Moi aussi je me demande qui sont ceux-là "qui avaient lamentablement échoué en 1958"? D'après ce que nos aînés ont rapporté, le projet de l'indépendance était largement partagé et soutenu en Guinée, y compris par les principaux adversaires politiques du PDG qui seront d'ailleurs tous liquidés un après l'autre, une fois l'indépendance acquise.


@ Oumar Maci Bah et K.Bah:

On dit souvent "Qui s'excuse sans être accusé rend sa faute évidente" Ceux-là "qui avaient lamentablement échoué en 1958"? Se reconnaitrons, si vous vous reconnaissez , donc vous faite partir, sinon continuer votre chemin. Qui se justifie sans être coupable, s'accuse,
Citer
-13 #21 COMOLAM 07-09-2017 07:01
Citation en provenance du commentaire précédent de fred :
c'est quand meme effarant !
certains compatriotes dansent " goumbe , yankadi ou doundoumba " au moindre son de tam-tam .
accord avec la chine :
1 milliard de dollars par an pendant 20 ans pour des ressouces minieres .
accord du siècle sont entrain de clamer , deja , ces compatriotes .
quelle amnesie !
ce pouvoir corrompu de alpha conde a deja effectue cette operation .
en effet :
rio tinto : $ 750 000 000
angola : $ 150 000 000
palladino :$ 20 000 000
saisie a la douane a dakar : $ 85 000 000
faites le compte , chers compatriotes , et voyez ou notre peuple en est ( la derniere , une petite pluie , meme pas tropicale , emporte des montagnes , qui sont en fait , des ordures , et tue une dizaine , peut etre plus )
chers compatriotes qui applaudissez a cette annonce , j'ai peur que ce soit comme la cigale .
les memes causes produisant les memes effets , alpha conde et ses homes la , ne leveront pas un lievre .
pensez plutot au 3 eme mandat qu'ils sont entrain de preparer .
souvenez-vous de l'effet kaleta et le 2 eme tour .
1er gaou n'est pas gaou , mais 2eme ....
attention , compatriotes !
ps : ayez en esprit que alpha conde depense 100 000 euros par jour pour le fonctionnement de , juste les bureau de la presidence . 36 500 000 euros/an .
reveillez-vous , perlimpinpin n'est pas loin .
alpha conde a roule tout le temps notre peuple dans la farine.( la mauvaise farine ) . pensez-y !


@ FREDO;

Alpha Condé, est l'homme qui sait ce qu'il veut pour son pays, vous les hauts parleurs, nègre de parole au service de CDD & Cie , vous pouvez continuer à gueuller! Cet homme est la chance pour la Guinée, et un don pour l'Afrique! Tant pis pour les aigris!
Citer
-7 #20 COMOLAM 07-09-2017 04:57
HÉ WOTAN: Le gouvernement Alpha Condé annonce 20 milliards$ de prêts et dons pour le développement de la Guinée.

Le clan CDD annonce le 20 septembre pour la reprise des manifs sauvages et violente, le chiffre '' 20 '' est-il une simple coïncidence ?

Peut être, c'est pour Rehausser le salaire de l'opposition, du Chef des bandits Con de la République, 17 millions par jour sont devenus petit pour CDD, il faut sacrifier encore les jeunes de l'axe pour son salaire.

Parce que CDD et compagnie ,ont encore senti l'odeur de l'argent .
Citer
-8 #19 COMOLAM 07-09-2017 03:02
Les questions sur le remboursement, l'investissement et la gestion financière des fonds, sont certes importantes, mais non pertinentes après la signature de l'accord.

Ces questions seraient pertinentes, si elles étaient posé avant la signature de l’Accord, dans le jargon financier, on parlera du business-plan ou plan d'affaire!

1- Le financement; avec la mise en disposition des 20Mo$ est l'opération qui consiste à nous accorder 20 milliards$ durant 20 ans ( 2017-2036) Pour nous permettre de réaliser les infrastructures nécessaires pour notre développement économique « lever des fonds »

Ces investissements publique ( d'État à État) est motivé par le désir de doter notre pays d'infrastructures de base, gages de tout développement, en contrepartie de la mise en disposition des ressources minières guinéennes correspondante ( fonds emprunter) et des dons sous forme d'aide publique au développement ( dans le cadre de coopération bilatérale) pour la réalisation de certaines infrastructure non remboursable (Construction du siège de l’Assemblée Nationale, offres du matériels roulent ambulances et l'extension de l'hôpital Sino-guinéen etc.)

2- L'investissement , c’est dans les infrastructures de base, que ces fonds seront 'investis, les secteurs socioéconomique, dans la perspective de développement économique rapide et harmonieuse, ce qu'implique de prendre en compte, le Plan National du Développement Économique et Sociale ( PNDES en programme et projet chiffrés déjà prêt ) qui touche tout les secteurs de la vie socioéconomique de notre pays, qui concerne tout le territoire national ( infrastructures de santé, l'Énergie, école, Eau, Agriculture, route, habitat, pêche, élevage etc.)

Les paramètres comme la durabilité et la soutenabilité de l'investissement est prévus dans l'accord avec en moyenne 1 milliards$ par an, les 20 milliards $ sont repartir en 20 ans d’exercices, en tenant compte de la disponibilités des ressources minière en compensation.( avec les 2/3 des réserves mondiale en bauxite) et la soutenabilité de notre économie, qui n'est pas très forte, pour éviter, une grande masse monétaire en circulation, cause de l'inflation, difficulté d'absorption de notre pays faut de grand projet, avec une économie fragilisé par 2 ans d’Ebola et qui est restructuration, il faudrait investir dans les grand travaux d'infrastructures ( ex Hydro-électricité, routes et autoroute, port, chemin de fer, Hôpitaux, Université etc......) avec cet montant investis dans l'économie nationale, la croissance économique pourra atteindre les 10%, car il faut les investissements de près de 1.5 milliards$ par an en Guinée pour avoir une croissance économique à deux chiffres.

3- Pour le Remboursement:

Pour prêter de l'argent, on exige avant tout un offre de remboursement( garantie de remboursement et solvabilité et confiance)

On ne peut pas prêter une telle somme sans savoir comment l’emprunteur va rembourser, s'il est capable de rembourser, sa solvable est établie en l’échéance ( délais de 20 ans) ?

Dans le cas précis, c’est les ressources minières de la Guinée, contre les infrastructures financé par les Chinois ( Nous avons d’énorme ressources minières comme caution à l'accès aux prêts concessionnels )

Nous rembourserons ce montant prêter ( 20 Mo$ ) en minerais selon le prix appliquer sur le marché mondial, si par exemple une tonne de bauxite vaut 30$, quand les Chinois nous prêt 100$, nous leurs offrent 3 tonnes de bauxite ( 1tonne = 30$, donc 3 tonnes sera de 90$ + quelque kilo équivalent de 10$ = 100$) Et dans les clauses il est prévue l’indexation acceptable et convenable au cas de variation des prix sur le marché mondial ( le prix des matière première est cyclique, donc variable à chaque 25 ans) en hausse ou en baisse!
Citer
-7 #18 Baren SOUMAH 06-09-2017 23:26
Avoir une source d'argent est toujours bien, tres bien meme dans le cas de la Guinee. Cet argent nous permettra d'avoir des infrastructures indispensables pour generer des revenus et ameliorer les conditions economiques de nos populations.
On espere que les conditions d'obtention de cet d'argent n'engendreront pas des dettes trop lourdes pour les futures generations. On espere aussi que des gens comme CDD ne mettrons jamais la main sur cette somme pour faire ce qu'ils savent faire le mieux c'est a dire voler l'argent public...
Citer
+6 #17 Oumar Mâci Bah 06-09-2017 22:06
@Comolam
Moi aussi je me demande qui sont ceux-là "qui avaient lamentablement échoué en 1958"? D'après ce que nos aînés ont rapporté, le projet de l'indépendance était largement partagé et soutenu en Guinée, y compris par les principaux adversaires politiques du PDG qui seront d'ailleurs tous liquidés un après l'autre, une fois l'indépendance acquise.
Citer
-6 #16 COMOLAM 06-09-2017 20:56
@ K. Ba !

Mon dernier commentaire s'adresse à vous, non mon Djonké.

Quant à AST, que vous citez et tout les antis-AST, ceux sont enfermer dans le mensonge, enseignés par certains survivant qui n'ose même pas venir confirmer ou affirmer à RTG, le feu Siradiou ( paix à son âme) à nie jusqu'à sa mort sa participation à l’agression, malgré le témoignage du feu Dr Charles Diane au vivant des deux, qui le croisa lors de son embarquement pour Bissau, Portos vie à ma connaissance idem sa femme Mme Aicha Bah et autres Petit Barry au USA, mais ils ne vont jamais passer à l'émission pour nous dire leurs parts de vérité, hormis 2 à 3 personnes sur ce forum dont vous, qui ont effectivement vécu cet événement étant adultes, nous autres ont étaient un peu jeunes ou mêmes pas née pour certains, ses ainés ont vécu directement ou indirectement ce moment, ils peuvent nous dire en toute honnêteté ce qu’ils ont remarquer ce jours là à Conakry, mais aussi depuis 58, au lieu de se barricades dans le mensonge pour ne pas trahir la mémoire de vos protèges, sinon nous savons tous, que le Doyen Boukoum et autres sont habiles dans la narration des faits historique, ils peuvent nous dire ce qui s'est passé au referendum de 1958 au 22 Nov 1970, nous savons aussi, que le feu Lansana Conté était l’aide de Camps de Sékou Touré , et membre du comité Révolutionnaire, il connaissait beaucoup sur cette période, mais malheureusement, comme lui, Siaradiou et JMD, sont mort avec leurs secrets, pas de témoignages écrits, ni audio, Facinet Toure aussi était un haut Officier de l’armé à l'époque, mais il nous dit qu’il fera son autobiographie après sa mort, conseil de Houephet selon lui, pourtant le 3 avril 1984, ils avaient créer une émission spéciale le Camps Boiro, qui passait en boucle durant plusieurs mois.

Les témoins victimes ou coupable anti-AST vivent encore, ils peuvent venir témoigner, s’ils refuser parce que leurs témoignage n’est pas crédible peut-être, parce que faut pas attendre la morts des derniers acteurs principaux de cette période pour venir nous tympaniser avec les récits sans tête, ni queue, nous autres voulons la vérité nous somme ni acteurs ni témoins, nous demandons seulement le témoignage, pour le reste nous pourrons faire notre propre recoupement pour vérifié l’honnêteté du témoignage, non pas le passer professionnel ou familial du témoins, même si un mensonge dure 46 ans, ne deviendra jamais la vérité, les temps on changer ( coup-d’œil KOUROUKAN FOUGAN )
Citer
-7 #15 COMOLAM 06-09-2017 20:42
@ Djonké Traoré??

La bonne nouvelle, d’après Ibrahima Kassory Fofana (GPT), l’un des artisans de la signature de l’accord, c’est le décaissement « immédiat » de 3 milliards de dollars de prêt et de dons, qui seront répartis comme suit :

1milliards 200 millions $ pour le projet d’autoroute Coyah-Dabola-Mamou,

200 millions $ pour l’assainissement et la réhabilitation de la voirie urbaine de Conakry ;

300 millions $ pour la réhabilitation et l’extension d’une grande université pour cette année et l’année prochaine, de 4 universités dans quatre capitales régionales naturelles ;

En fin, la ligne de transmission permettant à la haute Guinée d’accéder aux ressources énergétiques de Souapiti, à partir de Linsan.

La construction du siège du Parlement guinéen, l’extension et la modernisation de l’hôpital sino-guinéen de Kipé, des matériels agricoles et des petites aides concernant le protocole, les véhicules, les ambulances etc… constituent le volet ‘’don’’ de cette première enveloppe financière.

Comme disait un ami " C'est la douleur ou la colère chez certains guinéens. C'est quoi leur projets à eux?
Citer
+4 #14 fred 06-09-2017 20:37
" c'est qui ILS " ? ha ha ha !
pour ce komodjo la , ILS , se sont les peuls .
il a juste en tete de faire comme hitler , tuer ses origines dont il a honte . moi ca ma fou ! il peut se pendre . le nom d'emprunt qu'il a , ne change rien . il reste peul .
il peut meme tuer tous les peuls , il en restera toujours UN : LUI .
Citer
+4 #13 K. Ba 06-09-2017 19:35
Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :
Je comprends l'inquiétude et le doute de certains.
Mais à quoi sert un potentiel, s'il reste inexploité ?


Kassory a défini les facteurs de l'échec de ses propres démarches. Il dit : « tout le challenge pour la Guinée, c’est d’arriver en matière d’administration, à faire preuve d’efficacité pour exécuter les différents programmes et projets concernés par ces montants. Mais l’argent est rendu disponible. Il n’y a plus de problèmes à ce niveau. ».
Une administration où le critère de recrutement est de vanter les faux mérites du chef et être corrompu pour ne pas déranger les vautours ne peut pas faire preuve d’efficacité ; même si on déverse sur elle un milliard de dollars chaque mois. Ce qu’une telle administration sait faire c’est transiter l’argent dans les comptes des pays du Golf. En fait, c’est cela le boulot de Kassory (tout comme Yéro Baldé). Qu’il arrête donc ses salades. En attendant les guinéens qui vont mourir de choléra et de déchets n’ont comme consolation que le fait de ne pas faire la différence entre un million ou un milliard de dollars. Dans leur univers de misère crasseuse, tous ces chiffres c’est du chinois !

Citation en provenance du commentaire précédent de COMOLAM :
ils vont échouer lamentablement comme en 1958.


Les ils qui ont échoué, c’est qui ? Ceux qui avaient appeler à voter pour l’indépendance plus tôt que Sékou et qui se sont fait canarder ? Diawadou et Barry III notamment. Ceux qu’on fit mourir de faim car ils connaissaient les activités de prostitué homosexuel du Fama avec son amant de Cornut-Gentilly et d’autres colons qui se le tapait ? Diallo Telli notamment. Ou il s’agit de celui (Sékou Touré) qui, ne sut que faire de l’adhésion des populations et du ralliement des anciens adversaires. Il n’était intrinsèquement doué que pour la prédation. Il en laissa une preuve accablante : une Guinée exsangue et malade. C’est qui Ils ?
K. Ba
Citer
+1 #12 Saikou Thieltorgel 06-09-2017 18:28
La Guinée est un état raté. Rien ne marchera dans ce pays, en son état actuel.. Il n’a pas un problème de capital. Le sous-développement de la Guinée a des causes plus profondes. Il faut dégager les ethno-fascistes qui ont gouverné ce pays depuis sa misérable indépendance.
Sailutations
Citer
+4 #11 Traoré 06-09-2017 17:41
Citation en provenance du commentaire précédent de TRONKA :
Nouvelle réjouissante et d'un intérêt capital pour enfin régler avec efficacité une bonne partie des sujets écarlates qui pourrissent la vie du Guinéen: route assainissement Université etc.. comme le résume Comolam.

Depuis un certain temps Kasory s'investit à poser les balustrades d'une coopération Chino guinéenne de grande ampleur pour booster l'économie, améliorer le quotidien du Guinéen.

Congratulation Mr Kassory

@Oumar Mâci Bah

Mon frère bonjour

Je pense que ce n'est pas une dette au sens propre du terme, c'est un contrat d'échange sachant que la Guinée a d'énormes potentialités minières. Il ne servira à rien d'avoir toutes ces potentialités et de continuer à proliférer dans la médiocrité. le syndrome de:*je suis assis sur un sac de diamant mais j'ai faim. *
Cordialement.


Bonsoir körö

M. Fofana Kassory a très bien dit " des prêts " à défaut d'utiliser le mot " troc" qui convient à votre conclusion.
Par conséquent, la peur de M. BAH OUMAR MACIH est bien fondée et mérite beaucoup plus d'explications que le simple ramassis de M. Fofana Kassory.
Je reste sur ma faim à savoir la contre partie exacte de ces 20 milliards.
N'applaudissons pas vite le montant " emprunt ou troc " sans connaître tous les détails afin de comparer ses équivalents de nos ressources minières.
Étant donné que la Chine est demandeuse des minerais guineens, je pense que nos responsables seraient en position de forcer dans les négociations en imposant aux chinois de construire des usines d'aluminium avant toute extraction mais c'est une autre histoire.

Bien à vous !
Citer
+2 #10 Tiekourani 06-09-2017 15:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Mory Sylla :
:D hann!!!
Verra qui vivra. Qui vivra verra.
Il n'est jamais trop tard. Merci pour l'annonce de cette importante future livraison de carburant Chinois pour redemarrer la machine,se mettre en mouvement,rattraper rapidement les pays voisins,surtout ces yolfès,Sénégalais,avant de leur damer le pion dans tous les domaines,comme au football,pour être très bientôt un géant économique et culturel qui se réveille d'un long sommeil,une puissance régionale et Continentale. Oui nous le pouvons. Si nous le voulons réellement.
Le jour que le Sénégal,pays de Senghor,Maitre Abdoulaye Wade et Macky Sall,organisera une coupe d'Afrique,le peuple de Guinée dira Allah nou wali car le Sily National va ramener cette coupe à Conakry.
A bon entendeur salut.

Tu me fais rire et vraiment je suis mort de rire.
La Guinée va rattraper le Sénégal, prochain géant pétrolier et gazier d'Afrique et surtout l'avance que ce pays a sur nous. Vous savez le développement est d'abord humain. Vous verrez que ces 20 M $ ne pourront rien résoudre dans ce pays de vauriens et surtout de menteurs, voleurs et haineux. Est-ce que vous savez combien on a engloutis dans l’énergie depuis l'arrivée de Alpha? L'argent seul ne suffit pas pour nous sortir de cette galère, il nous faut d'autres choses telle qu'une élite de qualité et de bons citoyens. Il nous faut avant tout que notre pays soit un havre de paix où les gens se respectent et respectent les règles et lois du pays.
Le Sénégal est un pays d'hommes fins et intelligents qui connaissent ce monde et savent comment tirer leur épingles du jeux. Alors la Guinée est un pays d'hommes brutes, sauvages, haineux, violents et incultes.
Regarde l'histoire de ces deux pays vous allez tout comprendre. Senghor fût un homme de culture, fin et intelligent à la différence de AST qui fût une brute sauvage et surtout grand gueulard qui a aider les français à détruire son pays. AST se faisait passer pour un homme de culture alors qu'il n'était qu'un tonneau vide à la différence des hommes comme Senghor et Houphouet qui connaissaient l'environnement dans lequel ils vivaient et connaissaient le rapport des forces. C'était des hommes qui pensaient d'abord à leur peuple avant toute action.
Citer
+6 #9 Nfamara 06-09-2017 15:00
Un troc aussi bien intriguant qu'inquiétant d'autant plus que les contours prêtent à confusion. Si la réalisation des infrastructures de base constitue une impérieuse noble mission, il ne sert cependant absolument à rien de brader nos ressources naturelles à vil prix sous prétexte de relever d'hypothétiques défis liés au déficit indescriptible de services sociaux de base. Fins manipulateurs, habiles négociateurs, les Chinois ont toujours profité de la position de faiblesse de leurs partenaires Africains pour imposer des conditions à leur propre avantage .Par ailleurs, il convient de craindre les risques environnementaux et les impacts climatiques liés au non respect des normes standards par les chinois essentiellement préoccupés par l'extraction du maximum de minerais possible. Il est indispensable que Kassory et son staff fassent preuve de fermeté en exigeant certaines garanties en terme de protection écologique ,d'échelle et de durée de production afin d'épargner à la Guinée la mésaventure Congolaise.
Citer
+4 #8 fred 06-09-2017 14:40
c'est quand meme effarant !
certains compatriotes dansent " goumbe , yankadi ou doundoumba " au moindre son de tam-tam .
accord avec la chine :
1 milliard de dollars par an pendant 20 ans pour des ressouces minieres .
accord du siècle sont entrain de clamer , deja , ces compatriotes .
quelle amnesie !
ce pouvoir corrompu de alpha conde a deja effectue cette operation .
en effet :
rio tinto : $ 750 000 000
angola : $ 150 000 000
palladino :$ 20 000 000
saisie a la douane a dakar : $ 85 000 000
faites le compte , chers compatriotes , et voyez ou notre peuple en est ( la derniere , une petite pluie , meme pas tropicale , emporte des montagnes , qui sont en fait , des ordures , et tue une dizaine , peut etre plus )
chers compatriotes qui applaudissez a cette annonce , j'ai peur que ce soit comme la cigale .
les memes causes produisant les memes effets , alpha conde et ses homes la , ne leveront pas un lievre .
pensez plutot au 3 eme mandat qu'ils sont entrain de preparer .
souvenez-vous de l'effet kaleta et le 2 eme tour .
1er gaou n'est pas gaou , mais 2eme ....
attention , compatriotes !
ps : ayez en esprit que alpha conde depense 100 000 euros par jour pour le fonctionnement de , juste les bureau de la presidence . 36 500 000 euros/an .
reveillez-vous , perlimpinpin n'est pas loin .
alpha conde a roule tout le temps notre peuple dans la farine.( la mauvaise farine ) . pensez-y !
Citer
0 #7 Youssouf Bangoura 06-09-2017 13:22
A l'opposition dite " républicaine " de nous prouver qu'elle s'intéresse réellement à autre chose dans ce pays que des élections, en exigeant que tous les contours de ce contrat soient connus de tous les guinéens et l'utilisation de chaque centime soit proprement vérifiée . Déjà, on nous parle de la reconstruction de la route COYAH- MAMOU qui est une très très bonne chose pour tout le monde mais, le budget ( 1.200.000 US ) qu'on nous parle est beaucoup pour cette route ( 350 kms ) .Il faut un suivi et de la société civile et de l'opposition dite " républicaine " à tous les niveaux pour éviter à notre pays un lendemain cauchemardesque . Aussi les chinois sont réputés d'être peu regardant concernant l'environnement, c'est une très bonne nouvelle mais attention à l'utilisation .
Citer
-13 #6 COMOLAM 06-09-2017 10:15
Je comprends l'inquiétude et le doute de certains.
Mais à quoi sert un potentiel, s'il reste inexploité ?

Pour quoi être riche et vivre pauvre?

Pour quoi disons que la Guinée est le château d'eau de l'Afrique de l'Ouest, si la population n'a ni l'eau, ni l'électricité? Le scandale agricole, mais pas autosuffisant ? Voilà les questions que nous nous posons tout les jours, le paradoxe guinéen depuis l’indépendance

L'accord stratégique de 20 milliards pour 20 ans approx( 2017-2036) sur échange des ressources minières contre les infrastructures financé par les Chinois est une aubaine, il n'est pas fortuit, les deux parties, la question à été discuté dans tout les paliers du pouvoir de notre pays, qui à permis à l'élaboration pour la 1ere fois ( après le 1er régime de AST) la conception du plan national de développement économique et social (PNDES) qui concerne tout les secteurs socioéconomique notre pays.

Près de six décennies d’indépendance, la Guinée n’avait que deux compagnies de bauxite, contre une 10ième aujourd'hui, et ne représente que 7% de parts sur le marché mondial, pourtant notre bauxite à un double avantage qui lui aurait permis de nos enrichir suffisamment et assez vite pour assurer notre développement, dans tous les secteurs : Nous avons les deux-tiers des réserves mondiales avec la meilleure teneur ( 40% à 50%) et moins de 2% de silice..

Sur la chaine de valeur ou l'endettement de la génération future, c'est effectivement, le contraire nous passerons de l'exportation de la bauxite à l'alumine et puis l'aluminium, ce qui créer une valeur ajoutée et booster l'emploi des jeunes, à l’industrialisation du pays, au delà du secteur minier, dans l'agroalimentaire, les manufactures, mais aussi à la construction des infrastructures routière, ferroviaire, portière, aéroportuaire, Sanitaires, scolaires et Universitaires etc.. et aussi la constitution pour une la 1ere d'un fond des générations ou fond de souveraineté.

C'est aussi l'opportunité pour la création des Zones économiques spéciales) pour booster la croissance économiques, en stimulent les secteurs de production non minier, tel que l'agriculture, l’élevage,pêche, TIC l'énergie, formation, l'habitat, les routes etc.....

L'erreur, serait de ne pas profiter de cette opportunité qui se présente à nous en ce moment, lorsque la Chine est à la recherché d'un partenaire stratégique après sa rupture avec l’Indonésie et le dumping commercial que pratique l’Australie, depuis les décennies, elle nous ouvert grandement son marché , le plus grand consommateur des minerais au monde.

Si nous prenons Boké, nous exportons la bauxite brute vers la Chine, le Canada, USA, Australie, France, Cameroun etc......

Au départ des bateaux pour les marchés occidentaux et asiatique etc., de Kamsar ( CBG en extension) à Katougouma ( SMB-WAP), en passant par le Port autonome de Conakry ( Rusal) et autres en construction ou en phase d'étude, ils sont chargés de centième de milliers de tonnes de bauxite ( nous somme 18 millions tonnes / ans en augmentation chaque année), mais à leur retour en Guinée, ils viennent vide, donc pour maximiser les retomber économique de l'exportation, ces bateaux au retour peuvent venir avec les Usines clés en main, ou les biens, utiles non seulement pour nous et pour les pays limitrophes, à des prix de transport non concurrentiel, Boké sera un port de transbordement, et un hub économique, dans lequel les triés des marchandises et autre biens, serons organisés, pilotés et réexpédiés au Sénégal, Mali, Burkina, Gambie, Guinée Bissau, Cap-vert,CI etc.... avec le prix de transport très bas, par rapport au prix appliquer par d'autres armateurs.

C'est pourquoi la création de la Zone Économique Spéciale de Boké, sera une incitative pour l’investissement étranger, et après se serait Boffa avec le projet de Chinalco ( avec le projet de construction d'un port minier, d'une Usine d'alumine et d'aluminium) et Alufer qui prévoit d'investir 400 millions en Boffa, les préfectures de Dubréka, Coyah, Forécariah, Kindia, suivra.

C'est pourquoi , cet accord est une opportunité à saissir pour la réalisation des infrastructures de base, routes, électricités, eau , barrage hydro, Écoles,Hôtels, habitat sociaux, l'équipement des forces défense et sécurité, pour la protection des personnes et leur bien etc.…( tout ça demande beaucoup d'investissement)

Ceux qui doute ou sceptique, doivent savoir qu'en 2014, trois pays sur quatre dans le monde ont au moins une ZES ( Zone Économique Spéciale) il existe 4.300 dans le monde.

Le concept des ZES, sont des villes ou régions géographique dans laquelle les lois économiques sont plus libérales, c’est-à-dire plus avantageuses pour les entreprises, que celles pratiquées dans le reste du pays.

Ce dispositif offre une combinaison d'incitations fiscales, de droits de douanes favorables, des procédures douanières simplifiées et réglementations limitées.

Lorsque le Gouvernement Guinéen à crée la ZES de Boké en 2016, c'est dans le but d’attirer les investissements étrangers, la création d'emploi et surtout l'amélioration des condition de vie de la population et la technologie dans la gestion de nos ressources (Minière, Hydro-électricité, agropastorale,piscicole etc...).

Ces mesures incitative, seront comparable à celle des Zones Franches, permettant aux entreprises de voir leurs coûts d’investissement, de financement et d’exploitation notablement réduits par rapport à un environnement économique "classique".

Ces mesures incitatives sont le plus souvent des réductions ou exonérations fiscales temporaires.

Comme, je disais au départ, qu'il est normal d'avoir des doutes, mais je pense, qu'il est incompréhensible, d'être sceptique au point de rejeter l'idée, cela est un peu exagérer, c'est une erreur de jugement, une telle décision ne tombe pas de ciel, elle n'a pas été prise par un coup de tête par les cadres enfermé dans un bureau climatisé à Sékhoutoureah, c'est le fruit de 3 ans de travail, d'une équipe pluridisciplinaire qui à travailler jours et nuits, avec une 10ième de rencontre bilatérale, organiser à Conakry et en Chine, des longues et nombreuses réflexions, de consultation, de rencontre et d'échange avec les meilleurs cabinets au monde, dans le domaine de coopération gagnant-gagnant ( Win-Win)

Les expériences de réussite et d'échec dans le monde, comme le cas de RDC en 2011 ( échange des mines sans quantifie le volume céder, ou l'effet Hollandais, des années 60, avec la dépendance de la matière 1ere épuisable), ont été revisités et analyser.

Je suis optimiste, mais pas naïf, connaissant certains guinéens, prêts à tout pour saboter, brigander, casser, tué, créer les troubles et les manifestations sauvages, dans le seul but d'empêcher ou retarder la mise en œuvre des projets, et le développement du pays, mais avec la volonté du peuple conscient, patriote, et le désir manifeste du Pr Alpha Condé, ils vont échouer lamentablement comme en 1958.
Citer
-7 #5 TRONKA 06-09-2017 08:13
Nouvelle réjouissante et d'un intérêt capital pour enfin régler avec efficacité une bonne partie des sujets écarlates qui pourrissent la vie du Guinéen: route assainissement Université etc.. comme le résume Comolam.

Depuis un certain temps Kasory s'investit à poser les balustrades d'une coopération Chino guinéenne de grande ampleur pour booster l'économie, améliorer le quotidien du Guinéen.

Congratulation Mr Kassory

@Oumar Mâci Bah

Mon frère bonjour

Je pense que ce n'est pas une dette au sens propre du terme, c'est un contrat d'échange sachant que la Guinée a d'énormes potentialités minières. Il ne servira à rien d'avoir toutes ces potentialités et de continuer à proliférer dans la médiocrité. le syndrome de:*je suis assis sur un sac de diamant mais j'ai faim. *
Cordialement.
Citer
-9 #4 COMOLAM 06-09-2017 03:56
Les aigris vont mourir, la Guinée progrès et l'espoir est permis!

Kassory Fofana le grand artisan de la croissance économique du pays .
#Les accords d’aujourd’hui concrétisent le programme de coopération stratégique, convenu entre les deux pays à l’occasion de la dernière visite d’Etat en novembre dernier du professeur Alpha Condé. Les accords d’aujourd’hui traduisent en terme de montant, l’engagement de la Chine d’assurer à la Guinée, une enveloppe globale de 20 milliards de dollars. C’est l’accord que j’ai signé personnellement, qu’on appelle programme de ressources minières contre prêts, contre financements, couvrant la période de 2017-2036. On a eu 20 milliards de dollars, j’ai signé avec le coordinateur chinois ces 20 milliards de dollars immédiatement décaissables cette année. C’est 1 milliards 200 millions dollars qui concerne la reconstruction de la route Coyah, Mamou, Dabola; ça concerne la réhabilitation des voiries de Conakry et l’assainissement pour 200 millions et poussière, ça concerne un début de reconstructions des quatre universités ; ça concerne également la ligne Linsan-Fomi pour permettre de garantir la livraison de l’énergie de Souapiti à la Haute-Guinée, ce qui fait l’interconnexion ce qui fait 250 millions de dollars, etc.
Citer
-3 #3 Mory Sylla 06-09-2017 03:14
:D hann!!!
Verra qui vivra. Qui vivra verra.
Il n'est jamais trop tard. Merci pour l'annonce de cette importante future livraison de carburant Chinois pour redemarrer la machine,se mettre en mouvement,rattraper rapidement les pays voisins,surtout ces yolfès,Sénégalais,avant de leur damer le pion dans tous les domaines,comme au football,pour être très bientôt un géant économique et culturel qui se réveille d'un long sommeil,une puissance régionale et Continentale. Oui nous le pouvons. Si nous le voulons réellement.
Le jour que le Sénégal,pays de Senghor,Maitre Abdoulaye Wade et Macky Sall,organisera une coupe d'Afrique,le peuple de Guinée dira Allah nou wali car le Sily National va ramener cette coupe à Conakry.
A bon entendeur salut.
Citer
+12 #2 Oumar Mâci Bah 05-09-2017 22:56
Je ne suis pas économiste d'où mes question suivantes: un pays peut-il financer son développement uniquement par des crédits? Ne risquons nous pas de nous réveiller un jour et de trouver que toutes les ressources de ce pays ont été bradées à la Chine? La génération de politiciens actuels ne sera plus aux commandes dans 5, 10, 15 ans mais nos enfants et petits-enfants auront à payer probablement cher la note.
Citer
+13 #1 Goundoba 05-09-2017 20:27
Oui mais quelle est la valeur de la contre partie guinéenne comparée au financement chinois?
Il n'est pas pertinent d'applaudir une rentrée financière de vingt milliards de dollars contre le bradage d'un patrimoine qui en vaut deux cent milliards.
De plus si comme dans vos habitudes ,vous employez vos propres entreprises de pacotilles pour brasser un milliard partout ou elles exécutent un ouvrage de dix millions qui ne tient pas plus de trois ans, cette opération n'aura été qu'une pendable arnaque supplémentaire.
Une chose est en tout cas certaine, une vaste partie de notre patrie est condamnée à devenir à jamais,si l'ETERNEL n'intervient, un gros cratère à ciel ouvert, plus jamais réutilisable.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir