Nécrologie. Décès de Thierno Siradio Bah, historien archiviste de l’histoire de la Guinée sur le web

L’historien et fondateur de la série WebGuinée et CampBoiro.org, Thierno Siradiou Bah est décédé à Washington dans la nuit d’hier lundi 20 aout 2018 à 20 :00 par suite d’un accident.

Selon son frère Bashir Bah, « c’est a 20 :15 heures environ qu’il a été atteint par une voiture alors qu’il traversait à pied une rue à coté de chez lui. Il fut transporté à l’hôpital et fut prononcé mort.»

Fondateur de la série de site web d’archivage de l’histoire de la Guinée, Siradiou avait mis en ligne des dizaines de livres et de témoignages des évenements de l’histoire contemporaine de la Guinée ignorée par les intellectuels et politiciens. Les complots réels et imaginaires et les multiples témoignages écrits et oraux ainsi que la richesse et la profondeur des documents ont fait du site une bibliothèque virtuelle consultée des millions de fois. Ces documents étaient le rempart parfait des dénis des crimes politiques commis en Guinée et dont les conséquences se font toujours sentir et que la jeunesse guinéenne avait soif de savoir la vérité.

Siradiou avait été consultant pour des séries de travaux audiovisuels américains sur l’esclavage notamment la série télévisée « un prince parmis les esclaves » l’hiistoire d’un fils d’almamz capturé et réduit en esclavage.

C’est une grande perte pour sa famille, la Guinée à laquelle il s’est tant dépensé écrit son frere, une opinion partagée par la majorité des Guinéens

« Siradiou allait avoir 70 ans dans une semaine. Il est l’un des quatre fils de notre mère (Hadja Kadiatou) et des 17 enfants de notre père, Thierno Saidou. Il était marié a Asmaou, Mo Elhadj Gadiri Labé. Il avait deux enfants. : Kadiatou Nyara et Tierno Abdoul Gadiri.  Intellectuel accompli, il restera une référence dans la préservation de notre mémoire collective, culturelle et politique. Il s’en va avec notre respect. Son œuvre doit être continuée à tout prix » précise son frère.

Précuseur et contemporain avec Guineenews de la présence guinéenne sur le web, Siradiou a nos prières dans son voyage vers l’éternel.  Il sera en bonne place dans le panthéon et la reconnaissance silencieuse des intellectuels guinéens qui se sont mis au service de la Nation.

Il manquera beaucoup et il est du devoir des Guinéens épris de justice et de vérite de continuer a maintenir la pérénité de son oeuvre.

Paix a son ame !

11
Poster un Commentaire

avatar
11 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
11 Comment authors
K. Bashams deenOumar Mâci BahYoussouf BangouraAfricain Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
K. Ba
Invité
K. Ba

Les mots ne suffisent pas pour exprimer ce que je ressens avec cette perte. C’est pourquoi je n’avais pas pu dire un mot.
Je supplie tous les guinéens patriotes d’assister dans la sauvegarde de l’œuvre de notre frère Siradiou Bah. On m’a dit que Bachir va lancer une initiative dans ce sens. On reste à l’écoute.
Condoléances à la famille Bah de Kompanya et de Dowsare.
Que Dieu accorde sa miséricorde au disparu ! Amin. Amin
K. Ba

shams deen
Invité
shams deen

Il était un de NOUS (Guineen et Musulman)et comme tel que le tout puissant (DIEU) lui pardonne parce qu’il était une simple créature ,Allah yarham hu.
A sa famille, qu’elle se console de la date du décès le jour d’ARAFT (c’est pas donner a tous de répondre a l’ultime appel en ce « jour » ).

Oumar Mâci Bah
Invité
Oumar Mâci Bah

Une triste nouvelle! Puisse son âme reposer en paix. Il a beaucoup œuvré pour notre mémoire collective. C’est autour de la mémoire collective que les peuples se ressourcent, se réinventent. Un peuple sans mémoire collective ne peut jamais devenir une Nation!

Youssouf Bangoura
Invité

Mes condoléances à sa famille et à ses connaissances, que la terre lui soit légère amen .

Africain
Invité
Africain

« …Salut gardien de la mémoire, au portique de la culture… » Pour les visiteurs et lecteurs des sites internet WebGuinée et CampBoiro.org,comme moi; la phrase susdite décrit parfaitement le défunt. Bien que j’étais et je suis loin de partager ses lectures concernant notre histoire politique; mais il n’est pas exagéré de dire qu’il fut un « imminent chercheur », « intellectuel éclairé », « avisé » et SURTOUT « ENGAGE ». Oui notre pays vient de perdre une fois encore et malheureusement un grand intellectuel dont son opiniâtreté à défendre les causes dont il croyait n’était plus à démontrer. Devant ce douloureux coup du sort, j’adresse mes sincères condoléances… Lire la suite

Froto Mougou
Invité
Froto Mougou

Mes sincères condoléances aux parents et proches du défunt. Que son âme repose en paix. Son œuvre, webguinee.net est une bibliothèque fondamentale pour la compréhension de l’histoire sociopolitique de la Guinée. Espérons que cette œuvre survivra et sera entretenue et enrichie par ses collaborateurs.

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

Je perds un aîné que je respectais beaucoup, un vrai intellectuel guinéen et un grand débatteur sur nos forums nationaux.
– Encore un de moins…

Nfamara
Invité
Nfamara

Paix à l’âme de cet imminent chercheur, intellectuel éclairé, avisé et engagé. Grâce à vos multiples travaux , de nombreux concitoyens ont été édifié sur la vérité historique authentique autour de l’évolution sociopolitique du pays depuis son accession à la souveraineté. De la lignée des grands historiens de la trempe de Baba Kake, Tamsir Niane, Cheick Fantamady Diabaté et autres Ali Gilbert Ifono, votre nom sera gravé au fronton du panthéon du savoir. Adieu l’artiste.

Modybhoye bah
Invité

R I P tonton ,je suis sans mots

Bashir Ourouro Bah
Invité
Bashir Ourouro Bah

Mon frère, mon exemple, mon inspiration.
Salut gardien de la mémoire, au portique de la culture.
Bon voyage grand érudit et grand maître.
Tu nous manqueras à jamais.
Qu’Allah t’accueille dans son paradis. Amina.
Bashir Ourouro Bah