Bild1Un proverbe mandingue dit : « si tu veux terrasser un négateur, il faut le terrasser dans la cendre ». Ceci pour dire que pour confondre publiquement un homme de mauvaise foi, il faut s’arranger à ce qu’il y ait des traces bien visibles dont personne ne pourra nier l’évidence. Il n’est pas facile d’ouvrir les yeux du monde sur un mensonge millénaire érigé en vérité. Le Sénégalais Cheikh Anta Diop l’avait appris à ses dépens en publiant pour la première fois Nations nègres et culture qui révélait l’origine nègre de la civilisation égyptienne....

À l’époque, seul le Martiniquais Aimé Césaire avait cherché à lui trouver (en vain) des soutiens dans la France progressiste.

Quand je me trouvai — malgré moi — engagé dans cette enquête sur l’histoire mandingue, il y a une question qui revenait invariablement : « c’est qui tes sources? » J’ai dû répondre au moins une centaine de fois à cette question, en disant que « mes sources sont africaines et maliennes », que c’est dans la bouche même des griots mandings que je prenais mes informations. Malgré cette précision, il a fallu attendre la publication de mon livre pour mettre fin à ce sournois harcèlement. Tous ceux qui me demandaient avec malice « c’est qui tes sources ? » ont disparu subitement de ma route, après avoir pris connaissance de mes révélations. Les plus grands contestataires qui me promettaient de grands débats se sont miraculeusement évanouis dans la nature. Certains ont même dû quitter Montréal précipitamment. Les plus honnêtes m’avouèrent qu’ils n’ont pas d’argumentaire contre ma démarche. Un chercheur africain (qui croyait maîtriser cette histoire) est allé jusqu’à me suggérer d’attendre 5 ans pour publier mon 2e tome afin de « laisser le temps aux lecteurs de digérer toutes les informations » contenues dans le 1er tome. Et aujourd’hui encore j’attends ce débat de fond (et non de personnes) qui ne vient pas.

Viendra-t-il seulement un jour ce débat de fond ? Comment peut-on débattre de quelque chose qu’on ne maîtrise pas et qu’on ne cherche pas à connaître ? Comment peut-on contester un ouvrage documenté, s’appuyant sur une investigation rigoureuse et multidisciplinaire, alors que l’on ne sait même pas pénétrer le sens d’un texte écrit noir sur blanc, à fortiori en faire une analyse critique ? Comment peut-on parler de sa propre histoire alors qu’on ne maîtrise pas sa propre langue? Comment peut-on s’abriter derrière la tradition orale sans comprendre ni les chansons de griots ni les codes utilisés par eux ?J’abrège ces interrogations et en viens directement aux faits. Aussi bien au niveau des griots traditionalistes (qui n’ont jamais été à l’école du Blanc) qu’au niveau des historiens ou ethnologues africains qui se sont servis de ces griots pour écrire leurs versions de l’épopée mandingue, les aveux selon lesquels cette épopée n’est pas l’histoire véritable de l’empire du mali sont légion. En doutez-vous ? Suivez-donc ces démonstrations.

Djibril Tamsir et son « obscur » griot de village

Dès l’introduction de « Soundjata ou l’épopée mandingue » (Présence Africaine, 1960), Djibril Tamsir Nianedonne le ton et avertit d’emblée son lectorat : « il (le griot) est assermenté et n’enseigne que ce que sa "corporation" exige car, disent les griots : "Toute science véritable doit être un secret". Aussi le traditionaliste est-il maître dans l’art des périphrases, il parle avec des formules archaïques ou bien transpose les faits en légendes amusantes pour le public, mais qui ont un sens dont le vulgaire ne se doute guère. »

Outre la mise en garde, claire et sans ambages, Djibril Tamsir Niane s’accorde même le luxe de mépriser son public qu’il qualifie de « vulgaire » et incapable de pénétrer les codes narratifs des griots. Qu’est-ce qui justifierait donc une telle arrogance chez cet historien de formation qui avoue pourtant que son récit « est plutôt l’œuvre d’un obscur griot du village de Djeliba Koro dans la circonscription de Siguiri en Guinée » ? Monsieur Niane va jusqu’à faire tenir à cet « obscur griot » ces discours comminatoires : «... Mais malheureux, n'essaie point de percer le mystère que le manding te cache; ne va point déranger les esprits dans leur repos éternel; ne va point dans les villes mortes interroger le passé, car les esprits ne pardonnent jamais: ne cherche point à connaître ce qui n'est point à connaître. »

On ne peut aller plus loin dans l’aveu. Djibril Tamsir Niane et son « obscur griot » ne se contentent pas seulement d’avertir le public que le repas qu’on va lui servir est avarié, ils le défient aussi de pouvoir y déceler les vermines qui s’y cachent, et par finir, on le menace de le châtier s’il tentait quoi que ce soit pour extirper ces vers. Quel culot ? Pensez-vous qu’il y a eu des réactions de protestations contre cet historien ?

Bien au contraire, on se prosterna devant lui en Afrique et cet ouvrage qui jure avec le bon sens, fut cité comme une référence historique sur le vieux continent et enseigné dans les écoles. Mieux que cela, près d’un demi-siècle après, la plupart des textes qui apparaissent sur l’Histoire du Mali ne sont que de pâles copies de ce conte. Et c’est cela que bien de nos congénères appellent encore « notre histoire » et veulent tuer le premier « imprudent » qui se hasarderait à élever la voix contre. Sans même se douter que cette légende dorée, à laquelle ils s’accrochent avec tant d’ardeur, ne fait qu’appauvrir une histoire très riche qu’elle ampute de son étendue et de ses acteurs. Et c’est avec ce même conte consensuel qu’on a échafaudé toute ce brouhaha autour de cette mythique constitution de kouroukan fougan qui serait intervenue à la suite de la mythique « bataille de krina » et serait l’œuvre de « Soundjata Kéita » et de ses supposés alliés, tous des personnages de conte…


Youssouf Tata Cissé et le grand griot Wâ Kamissoko de Krina

Après le bon coup réussi haut les mains par Djibril Tamsir Niane, dans l’impunité la plus totale, ce fut le tour de l’ethnologue malien Youssouf Tata Cissé de tenter sa chance au jackpot, en allant dénicher au fin fond de Krina (un lieu tout aussi historique que Djeliba Koro), un griot de grande envergure en la personne du grand Wâ Kamissoko (Wâ-Djan), paix à son âme, griot assermenté et très imbu de la culture et de l’Histoire mandingues. Ayant en prime une franchise à vous couper la gorge.

D’emblée, ce griot aussi avertit l’ethnologue : « Ce que je viens de faire enregistrer là est une manière de dire les choses : sache par conséquent que chaque « morceau de la parole » a un autre sens, une autre signification.» 

Ne s’arrêtant pas à cette mise en garde, il lui expliqua les motifs de sa démarche, en y allant de sa critique virulente contre l’ignorance crasse qui s’est emparée de la mémoire mandingue : « les vrais déprédateurs, les pires fossoyeurs des valeurs du manden ne sont pas ceux que l'on pense, mais les Malinkés eux-mêmes, car l'oubli de soi, de ses origines, de ses qualités et de sa dignité conduit aux pires reniements. C'est cela qui est mortel pour un peuple, et c'est cela que je crains le plus pour mon peuple. »

Après ce rude éclaircissement, le Grand Griot de Krina y alla encore avec la savate, assénant cette vérité crue à ceux qui se prétendent « nobles » ou se revendiquent d’une ascendance aristocratique : « Si l'on devait révéler l'origine secrète et la nature intime de chaque pouvoir, beaucoup de personnes qui se prennent pour ce qu'elles sont, verraient alors la distance qui séparent leur origine des hauteurs où elles se trouvent présentement placées.»

Malgré ces signes avant-coureurs, l’ethnologue Cissé insista tant et si bien qu’il réussit à réunir en 1975, à Bamakoun colloque autour de ce griot volubile d’une franchise désarçonnante. Et pour aggraver la situation, il y invita des sommités telles qu’Amadou Hampâté Ba qui ne recule devant aucune astuce pour tirer les vers du nez de son interlocuteur. Arriva ce qui devait arriver en pareille circonstance. Non seulement ce fier griot ne se hasarda pas à dresser un portrait idyllique du passé manding, il y alla de ses critiques acerbes contre les autres griots qui n’arrêtaient pas de le harceler pour qu’il taise ou falsifie la parole du manden. Tout en avouant qu’il ne déchirera pas le voile qui couvre le domaine du sacré, il y alla de ses déclarations sur l’esclavage sauvage qu’on pratiquait alors au Manden et qui justifia les expéditions punitives de « Soumahoro » contre cette farouche contrée.

Sans ménagement, il indexa « Fakoli » et « Tiramakan » pour leurs pratiques esclavagistes et leurs contributions dans les assassinats politiques perpétrés par « Sonjata ». Mais la plus grande révélation, et aussi la plus subtile, c’est quand il laissa entendre aux oreilles bien aiguisées que « Sonjata » et « Fakoli », c’est une et même personne. Se servant de son art de maître de la parole, il y alla d’une tournure magistrale : « Si Niani Massa Kara Kamara périt assassiné par Fakoli qui avait poussé son épouse à le trahir, c'est parce qu'il avait refusé de suivre le chemin que lui imposait le serment prêté, et respecté les clauses de l'entente à laquelle tout le Manden avait souscrit. C'est pourquoi il est dit que Makan Sondyata n'a cassé la tête de qui que ce soit, ou enchaîné quelqu'un sans raison...»

Voilà le secret éventé en deux phrases où le même personnage est désigné d’abord sous son titre de parricide (Fakoli), puis sous son titre d’usurpateur (Sondyata transformé par l’ethnologue Cissé en Soundjata dans la transcription française). Si cette astuce a échappé à ceux qui écoutent sans entendre, elle n’a pas échappé à ceux qui sont rompus dans l’investigation ou ceux qui avaient déjà une base dans la connaissance du passé manding. 

Dire que « Fakoli » et « Sonjata » sont une et même personne, c’est dire avec ruse que c’est « Sonjata » ce farouche esclavagiste que lui-même a dépeint sans complaisance. Mieux que cela, c’est dire que « Sonjata » est en fait le fils de Kankouba Kantè, la sœur de « Soumahoro », que la légende présente comme la mère de « Fakoli » (qui n’est autre que « Sonjata »). Par voie de conséquence, la mythique « Sogolon Kondé » (soi-disant mère de Sonjata) se trouve automatiquement reléguée dans l’univers des personnages fictifs.

Et de fil en aiguille, en tirant toutes les conséquences, on en arrive à d’autres révélations propres à se foutre une balle dans la tête… Un véritable séisme propre à entraîner un univers mental dans le gouffre de la vérité historique. Le résultat de tout cela est que Wâ Kamissoko, ce griot d’une connaissance encyclopédique, fut sacrifié par les conservateurs des bois sacrés. On lui décocha un influx magique qui lui occasionna un cancer de l’os d’origine inconnue. Il mourut dans la verdeur de l’âge, emportant avec lui ses autres secrets. C’est cela le Manden : le terrorisme mystique. La vanité de l’ethnologue Youssouf Tata Cissé en prit un rude coup qui le tracassera le reste de ses jours. Le moins que l’on puisse dire, il ne s’en est pas aussi bien tiré que Djibril Tamsir qui s’en est sorti sans mort sur la conscience.

La mort, ou plus précisément l’assassinat de Wâ Kamissoko — honneur à sa mémoire — nous a laissé en contrepartie un ouvrage, la grande geste du Mali, d’une richesse inestimable en informations qui, triées et racolées une à une dans le bon sens et recoupées avec d’autres informations, aident à reconstituer totalement la mémoire occultée du Manden et sa généalogie escamotée par les révisionnistes et les fils renégats, et parricides, rebaptisés pour échapper au jugement de l’histoire.

Outre ces grandes révélations du Grand Griot de Krina, l’ethnologue Youssouf Tata Cissé, malgré ses manipulations et ses distorsions pour des raisons familiales (sa mère est une Kèta), y est allé aussi de sa contribution. En rappelant notamment que « Tiramakan » n’est qu’une déformation de « tara Makan » (parti à la Mecque), qu’il est le même personnage que « Dan Massa Woulani » et que « Fakoli » est un titre collectif. Et aussi en avouant dans son avant-propos que : « Il faut noter dès maintenant que les leçons reçues de la sorte comportent mille et un détails qui ne figurent pas dans les récits qu'on va lire: c'est dire qu'il existe une histoire « secrète » et une histoire « sacrée » du Mali qu'il faudrait un jour pouvoir écrire. »

C’est difficile de faire un aveu plus grand que cela. Quand de pareils propos tombent dans l’oreille d’un investigateur acharné, c’est comme lui dire avec un sourire en coin : « Le meurtrier que tu traques depuis des lustres n’est pas loin, il rôde dans les parages. »

L’ethnologue Youssouf Tata Cissé eut cet autre mérite de mettre le doigt sur l’imposture de Djibril Tamsir Nianequi s’est abrité derrière un prétendu « obscur griot » pour donner la version qui l’arrangeait, puisque Djibril Tamsir Niane n’a jamais remis la retranscription malinké de ce récit qu’il aurait reçu du griot, comme ce fut le cas avec Wâ Kamissoko. Quand un historien, un ethnologue ou un journaliste va recueillir un témoignage d’une telle ampleur, la moindre des choses c’est de l’enregistrer au cas où il aurait des contestations. Rien qu’à voir la structure très romancée du récit de Djibril Tamsir Niane, on se doute qu’il ne vient pas d’un griot, mais d’un homme instruit à l’école du colon.

L’ethnologue malien a eu d’autres mérites que je mentionnerai à la fin de cet article. Auparavant, je vais citer un autre griot dont la contribution est aussi capitale.


Le milliardaire malien et le griot Binta Gawlo Madani

Une fois n’est pas coutume. Cette fois-ci, ce n’est ni un historien ni un ethnologue qui est allé dénicher la perle rare pour qu’il renseigne le peuple manding sur son passé occulté. Ce n’est ni plus ni moins que le milliardaire malien de l’époque (Babani Sissoko) qui est allé chercher un griot de renom, Binta Gawlo Madani (reconnu comme une autorité en la matière). Avec sa voix puissante qui fait regretter de ne pas être griot traditionaliste, Gawlo Madani, lui aussi fait montre d’une franchise qui confine à la brutalité. À maintes reprises, il interrompt son récit pour dire : « Ce détail aussi est faux! Il a été inventé par les jeunes griots! Ça ne s’est pas passé ainsi! »

Mieux que cela, Gawlo Madani est à ma connaissance le seul griot à aborder le personnage de « Sonjata », sans détours et sans complaisance, en insistant sur sa fourberie et sur le meurtre sordide perpétré sur son « camarade » (en réalité son frère) Kamandjan Kamara pour lui dérober son « Allah delhi garan », un fétiche aux vertus miraculeuses. Après que ce dernier l’eut aidé à regagner le Manden, après son exil. Il insiste aussi sur le fait que c’est « Soumahoro » qui a sanctifié Sonjata et l’a imposé aux Mandenka comme chef. Entre mille et un petit détails, Gawlo Madani, aussi Maître de la Parole que Wâ Kamissoko, profite d’un passage pour glisser discrètement que « Sonjata » est un homonyme de « Tiramakan ». Mieux que cela encore, il profite d’un autre passage pour nommer ainsi Sonjata : « Ah Koromanka Boula Fakoli, fils de Hadja (femme ayant fait le pèlerinage à la Mecque) ».

Et ce troublant détail est totalement passé inaperçu aux oreilles de son hôte Babani Sissoko qui, à la fin du récit, se plaignit ainsi : « Pourquoi n’as-tu pas mentionné Fakoli dans ton récit ? » Voyez-donc un peu comment les esprits sont si conditionnés par la légende qu’ils ne pigent plus rien dès que l’on raconte le même récit d’une autre façon. Non seulement Gawlo Madani a mentionné Fakoli, il a aussi mentionné Tiramakan comme étant d’autres titres de Sonjata. Cependant, ce rusé griot se contenta de répondre à son hôte : « Tu as raison! ». Et récidivant dans sa technique de nwâra (griot traditionaliste), il répéta : « Djata! » Puis, il marqua un court temps d’arrêt avant d’enchaîner : « Fakoli était dans l’armée de Soumahoro qui a voulu lui prendre son unique femme… c’est ainsi que Fakoli a quitté l’armée de Soumahoro pour entrer dans l’armée de Djata » (une formule consacrée par le milieu des traditionalistes pour masquer un des plus grands secrets de cette histoire qui, s’il est révélé, ruinera à jamais le mythe de Sonjata alias Fakoli, simplement parce que les réalités du Manden ancien ne correspondent plus avec cette islamisation à outrance qui a modifié beaucoup de nos mœurs et les a diabolisées).

Malgré cet appel du pied, Babani Sissoko n’y pigea rien et insista encore sur cette question de « Fakoli ». C’est alors que Gawlo Madani s’écria : « Baba, laisse la parole ici. La parole n’est pas bonne. La parole mange. Si cela sort, tout le Manden va être au courant. Laisse ton petit Gawlo vivre un peu… » Après quoi il se mit à énumérer certaines appellations de Fakoli (alias Sonjata) : Houpi, Yayiri, Gamayiri, Makan Djiki, Fakoli… Il s’étendit ensuite sur ses qualités de Boula et ses immenses pouvoirs de sorcier-magicien.

(A suivre…)


Mountaga Fané Kantéka

Publié pour la première fois le 11 décembre 2007.


Qui est Mountaga Fane Kanteka ?

Après un bac de langues et littérature au Lycée Askia Mohammed de Bamako, Mountaga Fané Kantéka s'envole pour la France où il décroche une maîtrise de Droit privé mention carrières judiciaires, et interrompt ses études au niveau du DEA en sciences criminelles. Rentré au pays, il devient journaliste et collabore avec Le Républicain, La Cravache et Le Malien, puis s’en va s’installer à Montréal où il obtient un DESS de journalisme à l'université de Montréal. Là-bas, il a collaboré avec La Presse, le Québec Soccer, le Courrier Laval et Syfia International Canada. Ecrivain-poète prolifique, MFK a dans sa besace plusieurs œuvres inédites et protégées par le Bureau malien de droits d’auteur dont il est membre. Sa première publication littéraire (Odyssées noires / Amours et mémoire d’Outre-monde / La main de Soumahoro et la mort d’un mythe), est le premier tome d'une saga historique qui balaie radicalement toute la légende autour de l'empire du Mali et de son présumé fondateur Sonjata Keita. Une révolution ! Au-delà de l'histoire proprement dite du Mali et de l'Afrique en général, cette première étape nous plonge dans les arcanes de l'histoire humaine, de l'Égypte-Nubie à nos jours.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Note de la rédaction: ce texte nous a été proposé par notre contributeur  et Doyen Saidou Nour Bokoum

Commentaires   

+1 #107 TRONKA 13-12-2017 10:22
Mbemba écrit:
**MBemba 13-12-2017 04:19
Dr Tronka & Bouba,

Mais Tronka, d'après vous (ancien élève du lieutenant Isidore B) même CHACUN est LIBRE de choisir entre le dogmatisme et la morale.**

***********

Hahahaha!

Ce Mbemba me connaît bien en parlant du lieutenant Isidore B: le demi-demi tour du centre d'infanterie!!!
Peut être que nous étions dans la même école d'infanterie ???

Bien entendu mon cher Mbemba, libre cours à chacun de choisir entre Morale et dogme.

Une chose reste claire:
* toute pensée dogmatique qui assiège et qui musèle notre conscience , est un véritable cancer de notre société qu'il faut combattre sans hésitation.

Merci pour cette parenthèse et ce souvenir que vous me rappelez.
Mes salutations cordiales.
Tronka
Citer
+1 #106 MBemba 13-12-2017 04:19
Dr Tronka & Bouba,

Mais Tronka, d'après vous (ancient élève du lieutenant Isidore B) même CHACUN est LIBRE de choisir entre le dogmatisme et la morale.


Merci!
Citer
+1 #105 TRONKA 12-12-2017 17:40
Shams deen écrit:
**Pour Dr, la seule façon de reformer l'islam est de lire bien le Coran et se donner des moyens de le comprendre.
Le grand Imam de Conakry disait après un voyage en Occident qu'il a constater que les pratiques (comportements) des gens leurs rapprochaient plus de l'islam que nous ici et ça parce qu'il se fondait sur le fait que les gens beaucoup plus de respects pour les autres et leurs bien que nous autres ici par exemple.
Encore une fois les Saoudiens ne sont pas des références en Islam.
Dans le Coran le Talion est écrit mais il est refroidi par un autre verset qui suit le verset du talion.
Les coupeurs de têtes saoudiens ne sont plus musulmans que nous qui avons interdit la mise a mort même d'un tueur.
En tout cas moi ,je suis certain que je suis plus proche de o'esrit du coran que bien des écervelés du golfe.**

***********************
Bonjour Shams Deen -Tamboura
Votre réaction est intéressante et me rassure!
Merci.
Mes salutations cordiales.
Tronka
Citer
+1 #104 shams deen 12-12-2017 13:48
Dr & Bouna
Ne jugez pas l'islam a travers ce que font les saoudiens et autres écervelés.
Le Coran a bien balisé les choses que nous vivons maintenant.
Pour Dr, la seule façon de reformer l'islam est de lire bien le Coran et se donner des moyens de le comprendre.
Le grand Imam de Conakry disait après un voyage en Occident qu'il a constater que les pratiques (comportements) des gens leurs rapprochaient plus de l'islam que nous ici et ça parce qu'il se fondait sur le fait que les gens beaucoup plus de respects pour les autres et leurs bien que nous autres ici par exemple.
Encore une fois les Saoudiens ne sont pas des références en Islam.
Dans le Coran le Talion est écrit mais il est refroidi par un autre verset qui suit le verset du talion.
Les coupeurs de têtes saoudiens ne sont plus musulmans que nous qui avons interdit la mise a mort même d'un tueur.
En tout cas moi ,je suis certain que je suis plus proche de o'esrit du coran que bien des écervelés du golfe.
Au 21eme siècle on applique l'islam de maintenant et non celui de ses débuts dans le désert arabe.
Citer
+1 #103 TRONKA 12-12-2017 06:09
@Fred
Bonjour Fred
Ce post n'est nullement pour vous! Pas d'inquiétude.

C'est pour répondre a masria qui a pensé que je ne suis pas capable de dénoncer l'esclavage chez moi en Guinée dans les familles.
Pour cette raison j'ai remis un extrait de nos échanges.

Amitiés-salam.
Salut à famille
Cordialement
Tronka
Citer
-2 #102 masria 11-12-2017 23:33
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
[quote name="TRONKA"]A
Donnez un exemple de verset ou de hadiths qui empêche le respect de la loi en Mauritanie.
AFP

Voice un Verset par exemple(Sourate 23 Verset 6)

Sourate 23 : Al Muminoon(les Croyants)

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Bienheureux sont certes les croyants(2),

2. ceux qui sont humbles dans leur Ṣalāt,

3. qui se détournent des futilités,

4. qui s’acquittent de la Zakāt,

5. et qui préservent leurs sexes [de tout rapport],

6. si ce n’est qu’avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils possèdent(3), car là vraiment, on ne peut les blâmer;


Les gens couchaient avec leurs esclaves partout dans le monde, plus de mille ans avant l'arrivée de l'Islam,pourquoi voulez vous que l'Islam eut interdit alors
ce que même les musulmans qui se retrouvaient en esclavage subissaient par les autres.Ce verset que vous citez n'instaure pas l'esclavage mais il indique aux musulmans que cette pratique que les autres appliquaient aux leurs s'ils les capturaient qu'eux aussi peuvent l'appliquer.
Le caractère divin et stratégique de l'Islam empêchait la stupidité d'interdire l'esclavage d'un coup.La preuve,plus de mille ans après,aux USA,Abraham Lincoln a aboli l'esclavage par un décret.Mais ce fut un cuisant échec. En effet les esclaves qui ont été libérés par le décret se sont tous retournés chez leurs anciens maîtres pour les supplier de redevenir leurs esclaves.
C'est pour cela que l'Islam a procédé infailliblement en commençant par redonner à l'esclave sa dignité d'homme et sa responsabilité.
Bouba Kanté,je tiens à ce que vous vous la peine de lire effectivement mes commentaires au risque de revenir sur des questions que j'ai déjà suffisamment abordées.
Citer
0 #101 masria 11-12-2017 23:02
Citation en provenance du commentaire précédent de TRONKA :
TRONKA 11-12-2017 07:36
A l'attention de masria et de tous les lecteurs qui ont suivi mes différentes communications avec Fred au post 59 dans l'article que j'ai publié sur l'esclavage en Libye!

Voici un extrait de mes échanges avec Fred post 59:

** -L'esclavage: Dans l'orient ou l’Afrique ou ailleurs et pour la plupart des milieux de croyance musulmane..Exemple libyen.
En Guinée ou ailleurs, dans nombreuses familles il y a des fillettes et des petits garçons commis aux travaux dans les maisons et qui ne vont pas à l'école. On ne peut pas être un musulman et accepter cette façon de faire.**
***********

Je n'ai pas l'habitude de la faire dans la dentelle.
La langue de bois n'est pas mon truc.
Ce ne sont pas les femmes américaines qui m'intéressent: elles se déplacent partout dans le monde avec leur liberté!

Je parle des nombreuses femmes saoudiennes privées de liberté sous prétexte que ce sont des femmes!
Je ne me reconnais pas dans cette façon de faire dans un pays musulman.
Que bronchent les saoudiens face à cette prise de position dictatoriale Américaine de Trump vis à vis de la Palestine après l'achat en milliard des armes de guerre Américaines!! Je n'ai rien contre les Saoudiens en dehors de ces faits. Pas d'amalgame.

Je comprends et j'acquiesce que nous ne voyons pas les problèmes de l'univers avec les mêmes cônes optiques. Pas dramatique non plus.

Vous dites que de nombreuses femmes saoudiennes sont interdites de conduire,d'accord,mais en quoi l'Islam est il concerné par cette mesure?
Car vous le savez très si cette mesure était islamique même les américaines eurent été concernées sur le sol saoudien.Mieux en Republique Islamque d'Iran les femmes conduisent bien la voiture,en Republique islamique de Mauritanie les femmes conduisent bien la voiture....ainsi que dans tous les pays du golf qui sont aussi islamiques .et des femmes musulmanes conduisent partout dans le monde. Si leur religion les en empêchait pourquoi le feraient elles?..
Comment l'Islam peut elle interdire la conduite de voiture à une femme,alors que la voiture a été inventée plus de mille ans après la révélation du Coran.Mais pourquoi o mon Dieu voulez vous mêler l'Islam à toutes les stupidités dans le monde?.Pourquoi voulez vous coûte que coûte diaboliser l'Islam?
Je vois que vous ne suivez pas l'actualité car même en Arabie Saoudite désormais les femmes saoudiennes ont le droit de conduire.Cela est une signature récente du Crown Prince Muhammad bin salman.
Citer
0 #100 TRONKA 11-12-2017 19:07
TRONKA 11-12-2017 07:36
A l'attention de masria et de tous les lecteurs qui ont suivi mes différentes communications avec Fred au post 59 dans l'article que j'ai publié sur l'esclavage en Libye!

Voici un extrait de mes échanges avec Fred post 59:

** -L'esclavage: Dans l'orient ou l’Afrique ou ailleurs et pour la plupart des milieux de croyance musulmane..Exemple libyen.
En Guinée ou ailleurs, dans nombreuses familles il y a des fillettes et des petits garçons commis aux travaux dans les maisons et qui ne vont pas à l'école. On ne peut pas être un musulman et accepter cette façon de faire.**
***********

Je n'ai pas l'habitude de la faire dans la dentelle.
La langue de bois n'est pas mon truc.
Ce ne sont pas les femmes américaines qui m'intéressent: elles se déplacent partout dans le monde avec leur liberté!

Je parle des nombreuses femmes saoudiennes privées de liberté sous prétexte que ce sont des femmes!
Je ne me reconnais pas dans cette façon de faire dans un pays musulman.
Que bronchent les saoudiens face à cette prise de position dictatoriale Américaine de Trump vis à vis de la Palestine après l'achat en milliard des armes de guerre Américaines!! Je n'ai rien contre les Saoudiens en dehors de ces faits. Pas d'amalgame.

Je comprends et j'acquiesce que nous ne voyons pas les problèmes de l'univers avec les mêmes cônes optiques. Pas dramatique non plus.
Citer
-3 #99 Bouba Kante 10-12-2017 22:58
Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
[quote name="TRONKA"]A
Donnez un exemple de verset ou de hadiths qui empêche le respect de la loi en Mauritanie.
AFP

Voice un Verset par exemple(Sourate 23 Verset 6)

Sourate 23 : Al Muminoon(les Croyants)
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Bienheureux sont certes les croyants(2),

2. ceux qui sont humbles dans leur Ṣalāt,

3. qui se détournent des futilités,

4. qui s’acquittent de la Zakāt,

5. et qui préservent leurs sexes [de tout rapport],

6. si ce n’est qu’avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils possèdent(3), car là vraiment, on ne peut les blâmer;
Citer
-4 #98 Bouba Kante 10-12-2017 22:50
Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
Citation en provenance du commentaire précédent de TRONKA :
A l'attention de Masria

J'aurai préféré en toute honnêteté me tromper et donc espérer que ce que vous dites soit une réalité!
Mais héla c'est loin très loin d'être le cas.
Je suis croyant mais je ne serais jamais dans l'extrême.
Nous sommes nés dans la croyance musulmane donc tous croyants! Mais nous sommes tenus de dire la vérité, cela n'enlève rien à notre foi, au contraire sa renforce notre foi.
Dieu aime la vérité même la plus sévère.
Pour le cas de l'Arabie Saoudite, le mépris est bien connu et d'ailleurs pour moi en matière de droit de l'homme et liberté ce pays réfèrent de l'islam est un très mauvais exemple:
-pas de vote des femmes(ça commence un tout petit peu),
-Pas de femme au volant
-Les filles et garçon domestiques esclaves, monnaie courante etc......

Lisez cette biblio concernant l'esclavage en Mauritanie(source ONU):

***Esclavage en Mauritanie
Cependant, les autorités tentent officiellement d'éradiquer ce phénomène. La Rapporteuse spéciale de l'ONU sur les formes contemporaines de l'esclavage Urmila Bhoola a salué le 21 août 2015 les mesures adoptées par le gouvernement mauritanien pour éradiquer toutes les formes d'esclavage dans le pays.
La constitution de la Mauritanie de 1961 proclame l'égalité entre les citoyens4 mais ne mentionne pas l'esclavage5. En 1980, le Comité militaire de salut national présidé par Mohamed Khouna Ould Haidalla fait adopter la charia, les textes juridiques fondamentaux sont révisés par les jurisconsultes pour être mis en conformité et il en résulte entre autres l’ordonnance no 081-234 du 9 novembre 1981 abolissant officiellement l'esclavage, après une enquête, « le gouvernement estime que l’esclavage en tant qu’institution n’existait plus en Mauritanie et que seules subsistaient certaines de ses séquelles au niveau des mentalités »6. Malgré ces abolitions et les estimations officielles, sociologues, historiens et associations des droits de l'homme considèrent que l'esclavage héréditaire persiste au sein de la société mauritanienne : privation de libertés dès la naissance, maltraitances, trafics d'êtres humains et viols7,8.
Le 25 mars 2007, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi est élu président de la république lors des premières élections libres depuis l'indépendance. Il fait adopter par le parlement la loi no 2007–048 du 3 septembre 2007 portant incrimination de l'esclavage et réprimant les pratiques esclavagistes, son article 4 prévoit que « Quiconque réduit autrui en esclavage ou incite à aliéner sa liberté ou sa dignité ou celle d'une personne à sa charge ou sous sa tutelle, pour être réduite en esclave, est puni d'une peine d'emprisonnement de cinq à dix ans et d'une amende de cinq cent mille Ouguiyas à un million d'Ouguiyas », la loi punit aussi les fonctionnaires et juges ne portant pas assistance aux esclaves, l'apologie de l'esclavage, les complicités et les récidives***

Mais de quelle vérité vous parlez ici.Vous même vous avez écrit les efforts fournis par les autorités pour éradiquer toutes formes d'esclavage, mais alors où est la contradiction quand j'écris qu'il n ya aucun esclave officiel dans ces pays? où est la faute de l'Islam là dedans ?
Donnez un exemple de verset ou de hadiths qui empêche le respect de la loi en Mauritanie.
Vous parlez de mépris en Arabie Saoudite donnez un exemple et dites où est la faute de l'Islam là dedans.
Puis dites moi en quoi la non conduite de voiture par les femmes en Arabie Saoudite constitue un esclavage et dites moi en quoi la non participation des femmes au vote est un esclavage et qu'est ce que l'Islam vient faire là dedans.Je vous rappelle les femmes américaines conduisent en Arabie Saoudite depuis toujours et même pour les femmes saoudiennes ce n'est plus interdit.
Et puis pourquoi vous vous taisez sur le travail des enfants mineurs en Guinée dans votre pays et ses voisins? pourquoi vous vous taisez sur l'esclavage aux USA et en France lisez plutôt cet article,osez vous le démentir?

INTÉRDITS DE PAUSE-TOILETTES, ILS PORTENT DES COUCHES AU TRAVAIL !
PAR 13 MAI 2016
Les employés du secteur volailler aux Etats-Unis travaillent dans un tel climat de peur qu’ils n’osent pas demander de pauses pour aller aux toilettes et portent des couches au travail, affirme l’ONG britannique Oxfam dans une étude.

D’après l’étude publiée mardi, “la grande majorité” des 250.000 ouvriers du secteur avicole américain “dit ne pas bénéficier de pauses-toilettes adéquates”, en “claire violation des lois américaines de sécurité au travail”.

Ils “luttent pour s’adapter à ce déni d’un besoin humain de base. Ils urinent et défèquent debout face à la ligne d’assemblage, portent des couches au travail, réduisent leurs prises de liquides et fluides à des niveaux dangereux” et risquent “de graves problèmes de santé”, martèle l’étude.

L’américain Tyson Foods, l’un des plus gros groupes volaillers au monde, a répondu dans un communiqué “ne pas tolérer le refus des demandes d’aller aux toilettes” dans ses usines. “Nous sommes inquiets de ces accusations anonymes et bien que nous n’ayons pour l’instant pas de preuves qu’elles soient vraies, nous vérifions que nos réglementations sur les toilettes sont appliquées”, ajoute le groupe.

Oxfam cite une enquête menée auprès de 266 ouvriers en Alabama (sud) par l’association anti-discriminations Soutern Poverty Law Center, selon laquelle “presque 80% des ouvriers disent ne pas avoir le droit d’aller aux toilettes quand ils en ont besoin”, ainsi qu’une autre dans le Minnesota (nord) où “86% des ouvriers disent avoir moins de deux pauses-pipi par semaine”.

Les rares employés du secteur qui disent pouvoir se soulager quand ils veulent travaillent dans des usines syndiquées. Or, les deux tiers ne le sont pas, selon Oxfam.

Les ouvriers, régulièrement, voient leurs demandes de pauses-pipi ignorées par leurs supérieurs qui leur répondent avec des moqueries ou menaces de sanctions voire de renvoi. Ils doivent alors patienter pendant plus d’une heure ou “se précipiter” pendant des pauses de dix minutes.

Un délai difficile à tenir lorsqu’il faut traverser de vastes plateaux d’usines où les sols peuvent être glissants, couverts de sang ou résidus d’animaux, et sachant qu’il leur faut enlever puis remettre des vêtements de protection.

Les chefs de ligne refusent aux ouvriers ces pauses “parce qu’ils sont sous pression pour maintenir la vitesse de production”, fait valoir Oxfam. “Le secteur volailler affiche aujourd’hui des bénéfices records” tandis que “les ouvriers gagnent de faibles salaires, souffrent de taux élevés de blessures et maladies, évoluent dans des conditions difficiles” et “un climat de peur”, dénonce l’étude.

Si c’est un problème qui touche toute la filière avicole aux Etats-Unis, les quatre poids lourds sont particulièrement montrés du doigt: Tyson Foods, Pilgrim’s, Perdue et Sanderson Farms, qui contrôlent 60% du secteur et emploient conjointement plus de 100.000 personnes.

Oxfam note que récemment, face à la pression des consommateurs, les gros acteurs du secteur ont accepté de diminuer progressivement leur utilisation d’antibiotiques et les appelle à faire de même sur ce problème.

Pour l’ONG, les entreprises pourraient trouver une première solution en mettant en place suffisamment d’ouvriers “flottants” pour remplacer temporairement les employés qui s’absentent quelques instants, sans avoir besoin d’arrêter toute la chaîne.

Dans sa réponse à Oxfam, Tyson Foods assure avoir déjà en place “assez d’ouvriers flottants” et avoir déjà “rencontré des représentants d’Oxfam” et d’une autre association. Perdue, Sanderson Farms et Pilgrim’s n’étaient pas disponibles dans l’immédiat pour répondre aux demandes de commentaires de l’AFP.

AFP

@Masria
Voice ce Verset .Il y en encore d'autres Versets.

Sourate 23 : Al Muminoon(les Croyants)
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Bienheureux sont certes les croyants(2),

2. ceux qui sont humbles dans leur Ṣalāt,

3. qui se détournent des futilités,

4. qui s’acquittent de la Zakāt,

5. et qui préservent leurs sexes [de tout rapport],

6. si ce n’est qu’avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils possèdent(3), car là vraiment, on ne peut les blâmer;
Citer
-2 #97 Bouba Kante 10-12-2017 21:44
Ou est mon comentaire Gbassikolo?
Citer
+3 #96 masria 10-12-2017 20:32
Citation en provenance du commentaire précédent de TRONKA :
A l'attention de Masria

J'aurai préféré en toute honnêteté me tromper et donc espérer que ce que vous dites soit une réalité!
Mais héla c'est loin très loin d'être le cas.
Je suis croyant mais je ne serais jamais dans l'extrême.
Nous sommes nés dans la croyance musulmane donc tous croyants! Mais nous sommes tenus de dire la vérité, cela n'enlève rien à notre foi, au contraire sa renforce notre foi.
Dieu aime la vérité même la plus sévère.
Pour le cas de l'Arabie Saoudite, le mépris est bien connu et d'ailleurs pour moi en matière de droit de l'homme et liberté ce pays réfèrent de l'islam est un très mauvais exemple:
-pas de vote des femmes(ça commence un tout petit peu),
-Pas de femme au volant
-Les filles et garçon domestiques esclaves, monnaie courante etc......

Lisez cette biblio concernant l'esclavage en Mauritanie(source ONU):

***Esclavage en Mauritanie
Cependant, les autorités tentent officiellement d'éradiquer ce phénomène. La Rapporteuse spéciale de l'ONU sur les formes contemporaines de l'esclavage Urmila Bhoola a salué le 21 août 2015 les mesures adoptées par le gouvernement mauritanien pour éradiquer toutes les formes d'esclavage dans le pays.
La constitution de la Mauritanie de 1961 proclame l'égalité entre les citoyens4 mais ne mentionne pas l'esclavage5. En 1980, le Comité militaire de salut national présidé par Mohamed Khouna Ould Haidalla fait adopter la charia, les textes juridiques fondamentaux sont révisés par les jurisconsultes pour être mis en conformité et il en résulte entre autres l’ordonnance no 081-234 du 9 novembre 1981 abolissant officiellement l'esclavage, après une enquête, « le gouvernement estime que l’esclavage en tant qu’institution n’existait plus en Mauritanie et que seules subsistaient certaines de ses séquelles au niveau des mentalités »6. Malgré ces abolitions et les estimations officielles, sociologues, historiens et associations des droits de l'homme considèrent que l'esclavage héréditaire persiste au sein de la société mauritanienne : privation de libertés dès la naissance, maltraitances, trafics d'êtres humains et viols7,8.
Le 25 mars 2007, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi est élu président de la république lors des premières élections libres depuis l'indépendance. Il fait adopter par le parlement la loi no 2007–048 du 3 septembre 2007 portant incrimination de l'esclavage et réprimant les pratiques esclavagistes, son article 4 prévoit que « Quiconque réduit autrui en esclavage ou incite à aliéner sa liberté ou sa dignité ou celle d'une personne à sa charge ou sous sa tutelle, pour être réduite en esclave, est puni d'une peine d'emprisonnement de cinq à dix ans et d'une amende de cinq cent mille Ouguiyas à un million d'Ouguiyas », la loi punit aussi les fonctionnaires et juges ne portant pas assistance aux esclaves, l'apologie de l'esclavage, les complicités et les récidives***

Mais de quelle vérité vous parlez ici.Vous même vous avez écrit les efforts fournis par les autorités pour éradiquer toutes formes d'esclavage, mais alors où est la contradiction quand j'écris qu'il n ya aucun esclave officiel dans ces pays? où est la faute de l'Islam là dedans ?
Donnez un exemple de verset ou de hadiths qui empêche le respect de la loi en Mauritanie.
Vous parlez de mépris en Arabie Saoudite donnez un exemple et dites où est la faute de l'Islam là dedans.
Puis dites moi en quoi la non conduite de voiture par les femmes en Arabie Saoudite constitue un esclavage et dites moi en quoi la non participation des femmes au vote est un esclavage et qu'est ce que l'Islam vient faire là dedans.Je vous rappelle les femmes américaines conduisent en Arabie Saoudite depuis toujours et même pour les femmes saoudiennes ce n'est plus interdit.
Et puis pourquoi vous vous taisez sur le travail des enfants mineurs en Guinée dans votre pays et ses voisins? pourquoi vous vous taisez sur l'esclavage aux USA et en France lisez plutôt cet article,osez vous le démentir?

INTÉRDITS DE PAUSE-TOILETTES, ILS PORTENT DES COUCHES AU TRAVAIL !
PAR 13 MAI 2016
Les employés du secteur volailler aux Etats-Unis travaillent dans un tel climat de peur qu’ils n’osent pas demander de pauses pour aller aux toilettes et portent des couches au travail, affirme l’ONG britannique Oxfam dans une étude.

D’après l’étude publiée mardi, “la grande majorité” des 250.000 ouvriers du secteur avicole américain “dit ne pas bénéficier de pauses-toilettes adéquates”, en “claire violation des lois américaines de sécurité au travail”.

Ils “luttent pour s’adapter à ce déni d’un besoin humain de base. Ils urinent et défèquent debout face à la ligne d’assemblage, portent des couches au travail, réduisent leurs prises de liquides et fluides à des niveaux dangereux” et risquent “de graves problèmes de santé”, martèle l’étude.

L’américain Tyson Foods, l’un des plus gros groupes volaillers au monde, a répondu dans un communiqué “ne pas tolérer le refus des demandes d’aller aux toilettes” dans ses usines. “Nous sommes inquiets de ces accusations anonymes et bien que nous n’ayons pour l’instant pas de preuves qu’elles soient vraies, nous vérifions que nos réglementations sur les toilettes sont appliquées”, ajoute le groupe.

Oxfam cite une enquête menée auprès de 266 ouvriers en Alabama (sud) par l’association anti-discriminations Soutern Poverty Law Center, selon laquelle “presque 80% des ouvriers disent ne pas avoir le droit d’aller aux toilettes quand ils en ont besoin”, ainsi qu’une autre dans le Minnesota (nord) où “86% des ouvriers disent avoir moins de deux pauses-pipi par semaine”.

Les rares employés du secteur qui disent pouvoir se soulager quand ils veulent travaillent dans des usines syndiquées. Or, les deux tiers ne le sont pas, selon Oxfam.

Les ouvriers, régulièrement, voient leurs demandes de pauses-pipi ignorées par leurs supérieurs qui leur répondent avec des moqueries ou menaces de sanctions voire de renvoi. Ils doivent alors patienter pendant plus d’une heure ou “se précipiter” pendant des pauses de dix minutes.

Un délai difficile à tenir lorsqu’il faut traverser de vastes plateaux d’usines où les sols peuvent être glissants, couverts de sang ou résidus d’animaux, et sachant qu’il leur faut enlever puis remettre des vêtements de protection.

Les chefs de ligne refusent aux ouvriers ces pauses “parce qu’ils sont sous pression pour maintenir la vitesse de production”, fait valoir Oxfam. “Le secteur volailler affiche aujourd’hui des bénéfices records” tandis que “les ouvriers gagnent de faibles salaires, souffrent de taux élevés de blessures et maladies, évoluent dans des conditions difficiles” et “un climat de peur”, dénonce l’étude.

Si c’est un problème qui touche toute la filière avicole aux Etats-Unis, les quatre poids lourds sont particulièrement montrés du doigt: Tyson Foods, Pilgrim’s, Perdue et Sanderson Farms, qui contrôlent 60% du secteur et emploient conjointement plus de 100.000 personnes.

Oxfam note que récemment, face à la pression des consommateurs, les gros acteurs du secteur ont accepté de diminuer progressivement leur utilisation d’antibiotiques et les appelle à faire de même sur ce problème.

Pour l’ONG, les entreprises pourraient trouver une première solution en mettant en place suffisamment d’ouvriers “flottants” pour remplacer temporairement les employés qui s’absentent quelques instants, sans avoir besoin d’arrêter toute la chaîne.

Dans sa réponse à Oxfam, Tyson Foods assure avoir déjà en place “assez d’ouvriers flottants” et avoir déjà “rencontré des représentants d’Oxfam” et d’une autre association. Perdue, Sanderson Farms et Pilgrim’s n’étaient pas disponibles dans l’immédiat pour répondre aux demandes de commentaires de l’AFP.

AFP
Citer
+1 #95 TRONKA 10-12-2017 17:57
Bokoum écrit:
*Docteur, à REVOIR dans QUOI ?*

****************
Doyen Bokoum!

Je ne comprends pas bien le sens de cette question! Surtout que je me suis suffisamment exprimé sur certains aspects délétères dans la pratique de notre croyance.
Je suis mon intuition pour vous dire ceci :

-Il ne s'agira pas de refaire le coran!

-Il ne s'agira pas de revoir dans ce que Dieu nous a gracieusement bâti au plus profond de notre âme pour parfaire notre existence et dans le respect de nous même, de nos semblables.

- Il ne s'agit pas non plus de changer quels que préceptes ou énoncés régissant une conduite religieuse respectueuse de nous même, de nos droits, de notre liberté et surtout s'inscrivant dans une démarche rationnelle(fondement du coran) et non les graffitis des pseudo savants fondamentalistes extrémistes, qui pensent avoir la main mise sur notre croyance.

Alors dans quoi il faut revoir:

J'ai suffisamment écrit sur cette question mais je reviens de façon très succincte sur le fait que la religion, c'est comme un océan à naviguer: Dieu nous a donné la pirogue et c'est à nous de trouver les astuces et moyens pour une navigation optimale dans cet océan qui est notre existence dans le respect de nous même et des autres.

-Le réformisme est aussi une faveur que Dieu a mis à la disposition de l'humanité.

-Il est aberrant de continuer à attendre le verdict des chercheurs de croissant de lune(pour démarrer le ramadan) sous prétexte que c'était ainsi il y a plus de 500 ans.

-Il faut revoir dans cette archaïque façon de lapider une femme sous prétexte qu'elle est coupable d'adultère. Je trouve très sauvage et inadmissible de fusiller une femme en plus en plein public!

-Le voile intégral d'une femme n'est pas indispensable(il est même absurde) et ne confère aucune plus-value spirituelle.

-La tolérance doit rester charité de l'intelligence.
Ceux qui tuent au nom d'ALLAH(soi disant les soldats) doivent absolument revoir leur propre miroir c'est à dire leur conscience(le seul miroir qui ne trahit pas).

-Les savants fondamentalistes accrochés au médiévisme islamique doivent se remettre en question et adapter leur pensée au temps. Cela ne change ni la profondeur de la foi, ni la valeur de notre personnalité.
Ils(certains fondamentalistes) ont par exemple refusé le calcul scientifique permettre d'établir la date exacte du démarrage du ramadan(voir communication avec Fred).

-On considère par légèreté la polygamie comme une autorisation réglementaire islamique en comparaison au Prophète(ps) qui l' a fait par obligation et non par nécessité d'une tradition religieuse.
Un bon musulman ne se reconnait pas par le nombre de va et vient à la mosquée!
Il se reconnait par son bon cœur , la pratique de sa religion dans la tolérance, son esprit de compassion et de justice dans le respect de soi même et de l'autre....
Il est difficile de prouver qu'un polygame soit équitable et rationnel de façon uniforme envers ses épouses. Je condamne la polygamie parce qu’elle est source d'injustices et de conflit familiaux. Hors, croyance et injustice ne riment pas.

Pour ne citer que cette petite portion de reforme dans la profondeur de laquelle nous devons revoir pour mieux pratiquer notre croyance.

Si je n'ai pas répondu à votre question c'est que je ne l'ai pas compris! Vous étiez déjà prévenu dès le début de mon post.

Cette petite citation de feu Jean d'Ormesson(un célèbre) qui nous a quitté pour honorer sa mémoire:
**La vie est belle parce que nous mourrons.**

Wa salam
Citer
-3 #94 Bouba Kante 10-12-2017 13:46
Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
@Bouba Kanté
Recapitulons:
Vous écrivez que l'Islam n'a pas interdit l'esclavage et vous omettez d’écrire que l'Islam a fait de la libération de l'esclave une condition sinequanone dans la vie courante,il faut
-libérer un esclave quand commet un meurtre et ce , dans une société où cela se passait tous les jours .Voici ce que le Coran dit
وَمَا كَانَ لِمُؤْمِنٍ أَن يَقْتُلَ مُؤْمِنًا إِلَّا خَطَأً وَمَن قَتَلَ مُؤْمِنًا خَطَأً فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ وَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَى أَهْلِهِ إِلَّا أَن يَصَّدَّقُوا فَإِن كَانَ مِن قَوْمٍ عَدُوٍّ لَّكُمْ وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ وَإِن كَانَ مِن قَوْمٍ بَيْنَكُمْ وَبَيْنَهُم مِّيثَاقٌ فَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَى أَهْلِهِ وَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ شَهْرَيْنِ مُتَتَابِعَيْنِ تَوْبَةً مِّنَ اللَّهِ وَكَانَ اللَّهُ عَلِيمًا حَكِيمًا

Il n'appartient pas à un croyant de tuer un autre croyant, si ce n'est par erreur. Quiconque tue par erreur un croyant, qu'il affranchisse alors un esclave croyant et remette à sa famille le prix du sang, à moins que celle-ci n'y renonce par charité. Mais si [le tué] appartenait à un peuple ennemi à vous et qu'il soit croyant, qu'on affranchisse alors un esclave croyant. S'il appartenait à un peuple auquel vous êtes liés par un pacte, qu'on verse alors à sa famille le prix du sang et qu'on affranchisse un esclave croyant. Celui qui n'en trouve pas les moyens, qu'il jeûne deux mois d'affilée pour être pardonné par Allah. sourate 4 verset 92.
-libérer un esclave quand on fait un serment à la légère voici ce que dit le Coran:

لَا يُؤَاخِذُكُمُ اللَّهُ بِاللَّغْوِ فِي أَيْمَانِكُمْ وَلَكِن يُؤَاخِذُكُم بِمَا عَقَّدتُّمُ الْأَيْمَانَ فَكَفَّارَتُهُ إِطْعَامُ عَشَرَةِ مَسَاكِينَ مِنْ أَوْسَطِ مَا تُطْعِمُونَ أَهْلِيكُمْ أَوْ كِسْوَتُهُمْ أَوْ تَحْرِيرُ رَقَبَةٍ فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ ثَلَاثَةِ أَيَّامٍ ذَلِكَ كَفَّارَةُ أَيْمَانِكُمْ إِذَا حَلَفْتُمْ وَاحْفَظُوا أَيْمَانَكُمْ كَذَلِكَ يُبَيِّنُ اللَّهُ لَكُمْ آيَاتِهِ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

Allah ne vous sanctionne pas pour la frivolité dans vos serments, mais Il vous sanctionne pour les serments que vous avez l'intention d'exécuter. L'expiation en sera de nourrir dix pauvres, de ce dont vous nourrissez normalement vos familles, ou de les habiller, ou de libérer un esclave. Quiconque n'en trouve pas les moyens devra jeûner trois jours. Voilà l'expiation pour vos serments, lorsque vous avez juré. Et tenez à vos serments. Ainsi Allah vous explique Ses versets, afin que vous soyez reconnaissants! Sourate 5 verset 89
-Il faut libérer un esclave quand on a une brouille avec sa femme.Voici ce qu'en dit le Coran.
وَالَّذِينَ يُظَاهِرُونَ مِن نِّسَائِهِمْ ثُمَّ يَعُودُونَ لِمَا قَالُوا فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مِّن قَبْلِ أَن يَتَمَاسَّا ذَلِكُمْ تُوعَظُونَ بِهِ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ

Ceux qui comparent leurs femmes au dos de leurs mères puis reviennent sur ce qu'ils ont dit, doivent affranchir un esclave avant d'avoir aucun contact [conjugal] avec leur femme. C'est ce dont on vous exhorte. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites

Alors monsieur Bouba Kante de votre plan et de la stratégie d'Allah qu'est ce qui était le mieux approprié?

@Masria;
Le « Prophete » Lui-même avait des Esclavages. J’attends encore votre Reponse : Pourquoi Mohammed avait 13 Femmes alors que L’islam n’autorise que 4 ?
Voici entre autres des Sourates qui incitent a la Violence et L’esclavage :
Sourate 4 :An-Nisa(Les Femmes)
23. Vous sont interdites vos mères, filles, sœurs, tantes paternelles et tantes maternelles, filles d’un frère et filles d’une sœur, mères qui vous ont allaités, sœurs de lait, mères de vos femmes, belles-filles sous votre tutelle et issues des femmes avec qui vous avez consommé le mariage; si le mariage n’a pas été consommé, ceci n’est pas un péché de votre part; les femmes de vos fils nés de vos reins; de même que deux sœurs réunies(17) - exception faite pour le passé. Car vraiment Allah est Pardonneur et Miséricordieux;

24. et, parmi les femmes, les dames (qui ont un mari), sauf si elles sont vos esclaves en toute propriété(18). Prescription d’Allah sur vous! A part cela, il vous est permis de les rechercher, en vous servant de vos biens et en concluant mariage, non en débauchés. Puis, de même que vous jouissez d’elles, donnez-leur leur mahr comme une chose due. Il n’y a aucun péché contre vous à ce que vous concluez un accord quelconque entre vous après la fixation du mahr Car Allah est, certes, Omniscient et Sage.
34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand(22)!
Sourate 23 : Al Muminoon(les Croyants)
Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Bienheureux sont certes les croyants(2),

2. ceux qui sont humbles dans leur Ṣalāt,

3. qui se détournent des futilités,

4. qui s’acquittent de la Zakāt,

5. et qui préservent leurs sexes [de tout rapport],

6. si ce n’est qu’avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils possèdent(3), car là vraiment, on ne peut les blâmer;
Citer
-6 #93 TRONKA 10-12-2017 10:34
A l'attention de Masria

J'aurai préféré en toute honnêteté me tromper et donc espérer que ce que vous dites soit une réalité!
Mais héla c'est loin très loin d'être le cas.
Je suis croyant mais je ne serais jamais dans l'extrême.
Nous sommes nés dans la croyance musulmane donc tous croyants! Mais nous sommes tenus de dire la vérité, cela n'enlève rien à notre foi, au contraire sa renforce notre foi.
Dieu aime la vérité même la plus sévère.
Pour le cas de l'Arabie Saoudite, le mépris est bien connu et d'ailleurs pour moi en matière de droit de l'homme et liberté ce pays réfèrent de l'islam est un très mauvais exemple:
-pas de vote des femmes(ça commence un tout petit peu),
-Pas de femme au volant
-Les filles et garçon domestiques esclaves, monnaie courante etc......

Lisez cette biblio concernant l'esclavage en Mauritanie(source ONU):

***Esclavage en Mauritanie

Aller à : navigation, rechercher
L'esclavage en Mauritanie concernerait environ 43 000 personnes soit 1,06 % de la population en 20161. Cependant, les autorités tentent officiellement d'éradiquer ce phénomène. La Rapporteuse spéciale de l'ONU sur les formes contemporaines de l'esclavage Urmila Bhoola a salué le 21 août 2015 les mesures adoptées par le gouvernement mauritanien pour éradiquer toutes les formes d'esclavage dans le pays. En effet la nouvelle loi rectifie et endurcit les peines de celle de 2007 incriminant l’esclavage mais qui n'avait pu être appliquée en raison du coup d'État de 20082. Néanmoins, la veille, le 20 août 2015, Biram Dah Abeid, figure emblématique de la lutte contre l'esclavage, était condamné en appel à 2 ans d'emprisonnement3.

Sommaire  [masquer] 
1
Histoire, abolitions et résiliences
2
Composition et structures
3
Notes et références
4
Annexes
4.1
Articles connexes
4.2
Bibliographie

Histoire, abolitions et résiliences[modifier | modifier le code]


En 2009, le militant anti-esclavagiste Biram Ould Dah Ould Abeid a été condamné à six mois de prison pour avoir participé à un rassemblement non autorisé.
L'esclavage dans la région remonte à l'antiquité. Il a été aboli au XXe siècle, la première fois en 1905 par un décret des autorités coloniales françaises. La constitution de la Mauritanie de 1961 proclame l'égalité entre les citoyens4 mais ne mentionne pas l'esclavage5. En 1980, le Comité militaire de salut national présidé par Mohamed Khouna Ould Haidalla fait adopter la charia, les textes juridiques fondamentaux sont révisés par les jurisconsultes pour être mis en conformité et il en résulte entre autres l’ordonnance no 081-234 du 9 novembre 1981 abolissant officiellement l'esclavage, après une enquête, « le gouvernement estime que l’esclavage en tant qu’institution n’existait plus en Mauritanie et que seules subsistaient certaines de ses séquelles au niveau des mentalités »6. Malgré ces abolitions et les estimations officielles, sociologues, historiens et associations des droits de l'homme considèrent que l'esclavage héréditaire persiste au sein de la société mauritanienne : privation de libertés dès la naissance, maltraitances, trafics d'êtres humains et viols7,8.
Le 25 mars 2007, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi est élu président de la république lors des premières élections libres depuis l'indépendance. Il fait adopter par le parlement la loi no 2007–048 du 3 septembre 2007 portant incrimination de l'esclavage et réprimant les pratiques esclavagistes, son article 4 prévoit que « Quiconque réduit autrui en esclavage ou incite à aliéner sa liberté ou sa dignité ou celle d'une personne à sa charge ou sous sa tutelle, pour être réduite en esclave, est puni d'une peine d'emprisonnement de cinq à dix ans et d'une amende de cinq cent mille Ouguiyas à un million d'Ouguiyas », la loi punit aussi les fonctionnaires et juges ne portant pas assistance aux esclaves, l'apologie de l'esclavage, les complicités et les récidives9.
Le coup d'État d'août 2008 met fin à l'expérience démocratique10. Malgré l'inscription dans la révision de 2012 de la Constitution11, les dispositions de la loi de 2007 ne sont plus appliquées12 et en 2014, plusieurs militants antiesclavagistes sont arrêtés13.
Un rapport de l'ONG Walk Free sorti en 2014 sur toutes les formes de l'exploitation humaine a classé la Mauritanie à la tête des pays où il y a un taux des plus élevés avec environ 4 % de la population en 201414.
Le parlement mauritanien a adopté le 13 août 2015 une nouvelle loi contre l'esclavage qui le considère comme un crime contre l'humanité et incriminant ses pratiques avec des peines de 10 à 20 ans15. Cette nouvelle loi est saluée par la Rapporteuse spéciale de l'ONU sur les formes ....***
Citer
0 #92 Saïdou Nour Bokoum 10-12-2017 08:57
Tronka « 1-Pourquoi dans les pays de référence islamique comme l'Arabie Saoudite, le Liban, la Mauritanie etc....L l'esclavage reste encore monnaie courante ???.. . Je pense Qu'il y a des CHOSES A REVOIR.
Wa Salam. »
Docteur, à REVOIR dans QUOI ?
A Masria : « Quand tu les vois disputer de.., ELOIGNE-TOI ». Masria, vous retrouverez aisément les références à cette injonction, hadith qudussi et ou coranique. Dans les pays de mécréances à tous azimuts, on est passé de la critique, du combat militaire justifiés des attentas au nom « d’Allah », à ceux contre le djihadisme, de là on a glissé à ceux douteux contre L’ISLAMISME » (un non sens) à présent les HYPOCRITES tournent autour du noyau : l’ISLAM, avant d’atteindre le cœur : le CORAN. Soubhânal ! Éloignez-vous Masria, éloignez-vous ! Was-Salam.
Citer
-5 #91 KeitaM 09-12-2017 23:01
Citation en provenance du commentaire précédent de KeitaM :
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
Citation en provenance du commentaire précédent de KeitaM :
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :
@ Bouba Kante
La violence dans l' ISLAM est le fait des SAOUDS qui gouvernent l' Arabie Saoudite.
Moi je suis muslman mais je ne suis pas violent envers autrui parce que je suis musulman.

@ Shams deen,
Je vous crois tout de suite que vous n’ete pas violent. Je ne parlais pas des Hommes, mais de l’islame en tant que tel. Il suffit de lire par exemple le Sourate 4 versets 23,24 et 34 pour se rendre compte de la Violence de L’islame.Le Coran exhorte a la Violence :il permet aux Hommes de frapper leurs Femmes et de coucher avec les Esclaves meme s’elles sont mariees

http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html

Mais il vous a dit que si il n'est pas violent et évite d'être injuste, c'est parcequ'il pratique l'Islam originel. Et beaucoup des gens dénoncent la violence et l'injustice parcequ'ils sont musulmans. Donc Shams deen n'est pas un cas isolé. Ne soyez pas parmi ceux qui refusent de connaître et aiment juger. C'est bizarre que vous dénoncez les peines capitales appliquées en Arabie et ignorer celles faites aux USA. Ce n'est pas pour défendre l'Arabie car je ne partage pas leur doctrine en islam. Tout, ou presque, est politique chez eux. Il est dit dans le Coran que l'injustice est interdite, c'est clair. Ce n'est pas l'islam qui a introduit l'esclavage en Arabie. Au contraire c'est cette religion qui a prôné l'équité, le respect de la dignité humaine là bas.

@ KeitaM:
Qui a parler de L'arabie Soudite?:.J'ai parle de Coran et de "Prophete"Mahommed: l'islam n'a pas introduit l'esclavage en Arabie, mais il legifere sur L'esclavage et l'autorise: il autorise meme les Maitres Esclavagiste de coucher avec des Femmes Esclaves meme si elles sont mariees. D’apres le Coran : "Pour les maîtres, coucher avec les esclaves est un droit" . Source Sourate 4 versets :23,24,34

@Bouba Kanté,
Non, le Prophète n'a pas autorisé le type d'esclavage qui existait en Arabie. C'était une domination de l'homme sur l'homme sur des considérations ethnique, raciste, voire économique et politique. L'Islam interdit sans embase toute domination autre que pour la défense sur le chemin se Dieu. On doit aider et respecter les faibles et non les dominer. On doit même pas rendre esclave une personne qui refuse d'embrasser l'islam ( pas de contrainte en religion sourate Par ailleurs si des barbares et méchants attaquent l'islam et les muslmans, la défense s'impose et la Captivité deviendrait permise.
Monsieur Bouba comment allez-vous vous comporter si des gens de DAECH vous attaquaient avec vos femmes et enfants, pour vous imposer l'obscurantisme? Et si vous êtes victorieux quelles seront vos sentences pour ces barbares? C'est l'impunité ou une sanction à la hauteur de leur agression sauvage?
L'islam c'est la miséricorde, mais pas le laxisme, ni l'impunité. Même si la guerre a toujours été le dernier recours.

Lire "sans ambages" à la place de "sans embase". Merci
Citer
+4 #90 masria 09-12-2017 21:27
Citation en provenance du commentaire précédent de TRONKA :
Alors ma question est simple:

1-Pourquoi dans les pays de référence islamique comme l'Arabie Saoudite, le Liban, la Mauritanie etc....L l'esclavage reste encore monnaie courante ???

2- Lorsque C'est le mari qui est fautif, la femme à t-elle le droit de le corrigé! Ou elle doit se résigner ??

Il y a 4-5 ans, une touriste Française s'est fait violer dans un pays arabe et bien l'homme était libre et la femme à été emprisonnée. Il aurait fallu l'intervention du gouvernement Français pour libérer la pauvre femme.
Le pouvoir de l'homme est-il une donnée première!!!
Je pense Qu'il y a des choses à revoir.
Wa Salam.

Aujourd'hui l'esclavage le plus atroce et le plus abject,on le rencontre à Paris,à Londres,à New York,à Lisbonne,à Madrid........etc
Dans les boulevards de ces pays quand arrive le soir vous avez des filles; des femmes;des hommes qui............ travaillent et qui n'osent faire leur travail que sous l'autorité d'un maître.
Et puis il y a dans ces pays pleins d'esclaves qu'on appelle sans papiers.
Vous ne trouverez aucun esclave officiel aujourd'hui sur toute l’étendue de l'Arabie Saoudite,de la Mauritanie ou du Liban.Ceux qu'on y appelle abusivement esclaves ne sont que de malheureux qui ignorent leurs droits exploités par certaines crapules.Et cela n'a absolument rien à faire avec l'Islam.
Citer
-2 #89 KeitaM 09-12-2017 19:13
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
Citation en provenance du commentaire précédent de KeitaM :
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :
@ Bouba Kante
La violence dans l' ISLAM est le fait des SAOUDS qui gouvernent l' Arabie Saoudite.
Moi je suis muslman mais je ne suis pas violent envers autrui parce que je suis musulman.

@ Shams deen,
Je vous crois tout de suite que vous n’ete pas violent. Je ne parlais pas des Hommes, mais de l’islame en tant que tel. Il suffit de lire par exemple le Sourate 4 versets 23,24 et 34 pour se rendre compte de la Violence de L’islame.Le Coran exhorte a la Violence :il permet aux Hommes de frapper leurs Femmes et de coucher avec les Esclaves meme s’elles sont mariees

http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html

Mais il vous a dit que si il n'est pas violent et évite d'être injuste, c'est parcequ'il pratique l'Islam originel. Et beaucoup des gens dénoncent la violence et l'injustice parcequ'ils sont musulmans. Donc Shams deen n'est pas un cas isolé. Ne soyez pas parmi ceux qui refusent de connaître et aiment juger. C'est bizarre que vous dénoncez les peines capitales appliquées en Arabie et ignorer celles faites aux USA. Ce n'est pas pour défendre l'Arabie car je ne partage pas leur doctrine en islam. Tout, ou presque, est politique chez eux. Il est dit dans le Coran que l'injustice est interdite, c'est clair. Ce n'est pas l'islam qui a introduit l'esclavage en Arabie. Au contraire c'est cette religion qui a prôné l'équité, le respect de la dignité humaine là bas.

@ KeitaM:
Qui a parler de L'arabie Soudite?:.J'ai parle de Coran et de "Prophete"Mahommed: l'islam n'a pas introduit l'esclavage en Arabie, mais il legifere sur L'esclavage et l'autorise: il autorise meme les Maitres Esclavagiste de coucher avec des Femmes Esclaves meme si elles sont mariees. D’apres le Coran : "Pour les maîtres, coucher avec les esclaves est un droit" . Source Sourate 4 versets :23,24,34

@Bouba Kanté,
Non, le Prophète n'a pas autorisé le type d'esclavage qui existait en Arabie. C'était une domination de l'homme sur l'homme sur des considérations ethnique, raciste, voire économique et politique. L'Islam interdit sans embase toute domination autre que pour la défense sur le chemin se Dieu. On doit aider et respecter les faibles et non les dominer. On doit même pas rendre esclave une personne qui refuse d'embrasser l'islam ( pas de contrainte en religion sourate Par ailleurs si des barbares et méchants attaquent l'islam et les muslmans, la défense s'impose et la Captivité deviendrait permise.
Monsieur Bouba comment allez-vous vous comporter si des gens de DAECH vous attaquaient avec vos femmes et enfants, pour vous imposer l'obscurantisme? Et si vous êtes victorieux quelles seront vos sentences pour ces barbares? C'est l'impunité ou une sanction à la hauteur de leur agression sauvage?
L'islam c'est la miséricorde, mais pas le laxisme, ni l'impunité. Même si la guerre a toujours été le dernier recours.
Citer
+6 #88 masria 09-12-2017 06:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
@ shams deen et masria
Je vous repondrais des que j'aurais le temps,certainement pendant le Weekend..En attendant vous laisse ici ces Viedos:
https://www.youtube.com/watch?v=JQ3ldugyCpc&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=Gaz9rtuJRm0&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=fyPBukyLkJc&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=4DaXgrPgsNY&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=5O9Zz7UYLy4&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=ZV7K6Tq5qQY&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=xmqUWtQdmDM&feature=youtu.be


Les missionnaires maçons, juifs et chrétiens à l'oeuvre.Des mensonges,des falsifications,des manipulations,des inventions vulgaires et ridicules.
Mais voici ce qu'Allah leur répond:
Sourate 61 VERSETS 7 8 ET 9
Dieu ne guide point les êtres iniques [8] qui veulent éteindre la lumière de Dieu par leurs calomnies, mais Dieu parachèvera Sa lumière, dussent les infidèles en souffrir ! [9] C’est Lui qui a envoyé Son Prophète pour tracer la voie à suivre et prêcher la vraie religion qu’Il élèvera au-dessus de toute autre croyance, dussent les idolâtres en souffrir !

J'ajoute à cela que tous les musulmans doivent s'atteler à une formation solide de leurs enfants en matière de leur religion sans quoi ce sont des proies faciles et naïves dans cette jungle.sans scrupules. Bouba Kanté vous êtes victime d'un sacré piège.
Citer
-1 #87 TRONKA 08-12-2017 23:24
Alors ma question est simple:

1-Pourquoi dans les pays de référence islamique comme l'Arabie Saoudite, le Liban, la Mauritanie etc....L l'esclavage reste encore monnaie courante ???

2- Lorsque C'est le mari qui est fautif, la femme à t-elle le droit de le corrigé! Ou elle doit se résigner ??

Il y a 4-5 ans, une touriste Française s'est fait violer dans un pays arabe et bien l'homme était libre et la femme à été emprisonnée. Il aurait fallu l'intervention du gouvernement Français pour libérer la pauvre femme.
Le pouvoir de l'homme est-il une donnée première!!!
Je pense Qu'il y a des choses à revoir.
Wa Salam.
Citer
+8 #86 masria 07-12-2017 23:38
@Bouba Kanté
Recapitulons:
Vous écrivez que l'Islam n'a pas interdit l'esclavage et vous omettez d’écrire que l'Islam a fait de la libération de l'esclave une condition sinequanone dans la vie courante,il faut
-libérer un esclave quand commet un meurtre et ce , dans une société où cela se passait tous les jours .Voici ce que le Coran dit
وَمَا كَانَ لِمُؤْمِنٍ أَن يَقْتُلَ مُؤْمِنًا إِلَّا خَطَأً وَمَن قَتَلَ مُؤْمِنًا خَطَأً فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ وَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَى أَهْلِهِ إِلَّا أَن يَصَّدَّقُوا فَإِن كَانَ مِن قَوْمٍ عَدُوٍّ لَّكُمْ وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ وَإِن كَانَ مِن قَوْمٍ بَيْنَكُمْ وَبَيْنَهُم مِّيثَاقٌ فَدِيَةٌ مُّسَلَّمَةٌ إِلَى أَهْلِهِ وَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مُّؤْمِنَةٍ فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ شَهْرَيْنِ مُتَتَابِعَيْنِ تَوْبَةً مِّنَ اللَّهِ وَكَانَ اللَّهُ عَلِيمًا حَكِيمًا

Il n'appartient pas à un croyant de tuer un autre croyant, si ce n'est par erreur. Quiconque tue par erreur un croyant, qu'il affranchisse alors un esclave croyant et remette à sa famille le prix du sang, à moins que celle-ci n'y renonce par charité. Mais si [le tué] appartenait à un peuple ennemi à vous et qu'il soit croyant, qu'on affranchisse alors un esclave croyant. S'il appartenait à un peuple auquel vous êtes liés par un pacte, qu'on verse alors à sa famille le prix du sang et qu'on affranchisse un esclave croyant. Celui qui n'en trouve pas les moyens, qu'il jeûne deux mois d'affilée pour être pardonné par Allah. sourate 4 verset 92.
-libérer un esclave quand on fait un serment à la légère voici ce que dit le Coran:

لَا يُؤَاخِذُكُمُ اللَّهُ بِاللَّغْوِ فِي أَيْمَانِكُمْ وَلَكِن يُؤَاخِذُكُم بِمَا عَقَّدتُّمُ الْأَيْمَانَ فَكَفَّارَتُهُ إِطْعَامُ عَشَرَةِ مَسَاكِينَ مِنْ أَوْسَطِ مَا تُطْعِمُونَ أَهْلِيكُمْ أَوْ كِسْوَتُهُمْ أَوْ تَحْرِيرُ رَقَبَةٍ فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ ثَلَاثَةِ أَيَّامٍ ذَلِكَ كَفَّارَةُ أَيْمَانِكُمْ إِذَا حَلَفْتُمْ وَاحْفَظُوا أَيْمَانَكُمْ كَذَلِكَ يُبَيِّنُ اللَّهُ لَكُمْ آيَاتِهِ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ

Allah ne vous sanctionne pas pour la frivolité dans vos serments, mais Il vous sanctionne pour les serments que vous avez l'intention d'exécuter. L'expiation en sera de nourrir dix pauvres, de ce dont vous nourrissez normalement vos familles, ou de les habiller, ou de libérer un esclave. Quiconque n'en trouve pas les moyens devra jeûner trois jours. Voilà l'expiation pour vos serments, lorsque vous avez juré. Et tenez à vos serments. Ainsi Allah vous explique Ses versets, afin que vous soyez reconnaissants! Sourate 5 verset 89
-Il faut libérer un esclave quand on a une brouille avec sa femme.Voici ce qu'en dit le Coran.
وَالَّذِينَ يُظَاهِرُونَ مِن نِّسَائِهِمْ ثُمَّ يَعُودُونَ لِمَا قَالُوا فَتَحْرِيرُ رَقَبَةٍ مِّن قَبْلِ أَن يَتَمَاسَّا ذَلِكُمْ تُوعَظُونَ بِهِ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ

Ceux qui comparent leurs femmes au dos de leurs mères puis reviennent sur ce qu'ils ont dit, doivent affranchir un esclave avant d'avoir aucun contact [conjugal] avec leur femme. C'est ce dont on vous exhorte. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites

Alors monsieur Bouba Kante de votre plan et de la stratégie d'Allah qu'est ce qui était le mieux approprié?
Citer
+10 #85 masria 07-12-2017 23:00
@Bouba kanté
Recapitulons;
1-vous accusez l'Islam de" légiferer"l'esclavage.
Non, vous ne trouverez nulle part là ou l'Islam légitime l'esclavage.Mais des versets ou l'Islam inclue les femmes esclaves à part entière à l'harem de leur maître.
2-le Prophète a épousé deux femmes captives et par cet acte elles et leurs familles ont acquis la liberté et un statut qu'il était impensable d'imaginer auparavant.
3-Vous avez écrit que l'Islam permet de violer des femmes mariées esclaves
Non,une femme en état d'esclavage n'est pas une femme mariée.C'était universellement admis.
4-Vous écrivez que l'Islam permet de battre sa femme,
L'Islam permet au mari de corriger sa femme.à condition d'avoir épuisé tous les autres moyens que vous taisez à dessein,et ce que vous appelez frapper consiste en une courte fessée,et si tous ces moyens ne permettent pas de s'entendre avec elle,l' Islam autorise le divorce à l'amiable en dernier recours..
Citer
-9 #84 Bouba Kante 07-12-2017 22:01
@ shams deen et masria
Je vous repondrais des que j'aurais le temps,certainement pendant le Weekend..En attendant vous laisse ici ces Viedos:
https://www.youtube.com/watch?v=JQ3ldugyCpc&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=Gaz9rtuJRm0&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=fyPBukyLkJc&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=4DaXgrPgsNY&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=5O9Zz7UYLy4&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=ZV7K6Tq5qQY&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=xmqUWtQdmDM&feature=youtu.be
Citer
+10 #83 masria 07-12-2017 19:54
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :

@ masria:
Qui a interdit L’esclavage ?
Mohammed n’a jamais interdit L’esclavage au contraire il la meme legalise. Lire Sourate 23 Verset 6.
Comment Votres « Meres »Juwayriyya et Safiya bint Ho-Yay sont devenues les Femmes du « prophete »Mohammed ?:
Juwayriya bint al-Harith est devenue la huitieme femme de Mahomet apres avoir ete capturee lors de la bataille de Banu Mustaliq, en 628 (avant la prise de Khaybar) Son mari, Mustafa bin Safawan, fut tué dans la bataille.
En 629, lors de l'attaque de Khaybar, Safiya bint Ho-Yay fut capturée par Dihya. C'était une noble de la tribu juive de Banu Nadir. Safiya avait été auparavant l'épouse de Kinana ibn al-Rabi, un commandant qui fut exécuté.
D’ailleurs pourquoi il avait 13 Femmes alors que L’islam n’autorise que 4 Femmes ? plus Les Esclaves(le nombre est pour les Esclavages illimite) .
L’intelligence aura été d’interdit tout simplement cette barbarie. Non seulement il n’a pas été interdit mais plus grave encore il la meme legetime.

Disons tout de suite que vous vous trompez d'époque.Au moment ou Muhammad(alaihissalam) a été envoyé l'esclavage n'était pas considéré comme une barbarie mais un mode de vie.La vie au quotidien était faite de batailles et de guerres. Vous avez vous même plongé dans ces batailles car vous rapportez la capture de Safiyyah et Juwayriyya et donc vous êtes sensé savoir que c'était un élément de leur vie quotidienne. Muhammad(alaihissalam)vivait avec son temps et il n'était pas en dehors des réalités.Et d'ailleurs toutes les guerres qu'il a menées étaient des guerres défensives.
Vous dites que l'esclavage a été légiféré,je vous mets au défi de fournir un verset ou un hadith de ce type.
Vous avez évoqué des versets qui organisent la vie du croyant par rapport à un fait qui était considéré comme normal sur toute la terre.
Vous seriez apparu au 7eme siècle pour dire ce que vous écrivez là qu'on vous aurait pris pour un possédé.
Puis, techniquement,comment alliez vous organiser l’agriculture,l'élevage...etc à grande échelle parce qu’il n'y avait pas de machines.Tout était fait à la main essentiellement par des esclaves.
En interdisant l'esclavage à un agriculteur qui a des hectares de champ vous paralysez tout son système et vous bouleversez la vie de tout une tribu.
L'Islam a fait de l'abolition de l'esclavage une priorité.Au point qu'affranchir un esclave a été institué comme une kaffara en Islam.C'est à dire un moyen d'effacer un péché dont la gravité est hors normes.
Vous dites que le Prophète a épousé Diouwayriyya et Saffiyya et vous feignez d'ignorer qu'à travers cet acte,il a révolutionné positivement les choses.Il a amélioré la vie de millions de femmes qui étaient considérées comme des animaux par toute la société.Ne manquez vous pas de bonne foi?;
Vous dites que le Prophète (as)avait 13 femmes alors que l'Islam n'en autorise que quatre.Apparemment vous vous prenez le Prophète pour arafan Mola de samoun.Oui,pour lui c’était une exception faite par Dieu car lui Muhammmad était envoyé à la fois aux hommes et aux femmes de toute la terre .Et l'accès des femmes étrangères au Prophète étant limité,il fallait suffisamment de femmes pour expliquer l'Islam aux autres femmes musulmanes.Une ne pouvait suffire ni Quatre.Le prophète avait une mission pour toute la terre.
Citer
-5 #82 KeitaM 07-12-2017 19:03
Citation en provenance du commentaire précédent de KeitaM :
Citation en provenance du commentaire précédent de Saïdou Nour Bokoum :
Coco la la récidive : « Merci Mory Sylla pour ta grande sage(SSE), d'ignorer les injures de doyen.
Par ailleurs, dénoncer ces amalgames va continuer. Dire que Son Diarra= Diarra Son, c'est comme dire allume-feu= feu-allume. Ça n'a pas de sens. ».
A ceci près : SON dans SON DIATA ou DIATA SON est un attribut, il n’y a en a pas dans « feu allume » ni dans « allume feu ». Si vos ne savez pas ce qu’est un attribut, vous ne savez donc pas ce qu’est un sujet ni un verbe, encore moins un complément. Vous n’êtes pas bon pour l’école élémentaire de mon temps. Votre posture ici, devrait être celle d’un écolier, les bras sagement croisés sur la table, les yeux regardant poliment le maître devant le tableau noir. Il n’y a pas d’âge pour apprendre : lonni tè ban ! Was-Salam

Revenons sur la confusion pour se comprendre. Vous avez dit Lyon voleur= Son Diarra. Je dis non, c'est plutôt Diarra Son= Lyon voleur. Ensuite vous avez dit Diarra Son= Son Diarra. C'est pour dire que ce que vous dites n'a pas de sens que j'ai donné l'exemple allume feu et feu allume. Et demandez à ceux qui savent ici même, Lyon voleur est différent de Son Diarra. Donc une fois encore, vos théorie et effort de falsifier l'histoire du manding à partir du nom Soundiata ne passent pas. En tout cas, c'est certain Son Diarra ne veut pas dire Lyon voleur.

Lire lion à la place de Lyon, svp.
Citer
-9 #81 Bouba Kante 07-12-2017 14:24
Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
[quote name="masria"]Peut-on stigmatiser une école puisqu'on a vu les élèves de cette école violer le règlement intérieure de cette même école???
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans voler? alors que l'Islam leur interdit le vol.
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans se soûler sachant que l'Islam leur a interdit de boire l'alcool?
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans maltraiter des êtres humains sachant que l'Islam leur impose la bienveillance et le bon traitement à l'endroit des personnes même ennemies et au delà des personnes même à l'endroit des animaux?

Citation en provenance du commentaire précédent de masria :

@masria:
Oui et oui. L'islame est une Religion) extremement violent. Elle est venu en Afrique et partout dans le monde par la Violence. Mohammed lui meme a ete violent, il a participe a plusieurs Guerre soi-disant "Sainte". Comme toute les ReligionS dite revelees
Quelle est ce Religion qui se promene avec le sabre?
Ces Noms vous diesent quelque chose ?:Juwayriya bint al-Harith, Safiya bint Ho-Yay ?
Lisez si vous plait Les Sourates 4 verset 34 et 23 verset 6 par exemple.Vous avez les Links en bas
http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html
http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-23-al-muminoon-les-croyants.html

Pour commencer mr Kanté,je pense que répondre par l'affirmative aux questions que j'ai posées là est contraire à toute logique,à toute intelligence et à toute justice.Comment peut-on condamner un individu physique ou morale pour un acte qu'il a interdit?
Mais nous allons analyser ensemble chaque point que vous avez soulevé un à un dans différents commentaires aux fins d'une meilleure compréhension..
D'abord vous me demandez si j'ai entendu parler de Safiyya et de Juwayriyya. Bien sur,elles étaient des épouses du prophète d'Allah(Alaihissalaam) et à travers elles,celui-ci a montré qu'une femme captive n'est pas un être inférieur.Qu'elle pouvait même avoir le statut de mère des croyants.Alors qu'auparavant,un homme de statut noble ne pouvait daigner se commettre à une femme captive sauf pour en faire un usage charnel,la commettre à une corvée ou la revendre.
La captivité,l'esclavage n'a pas été instaurée par l'Islam.C'était une pratique majeure et multiséculaire de la société que l'Islam a trouvé en place.L'Islam est une intelligence assez sublime pour venir interdire d'un coup une pratique qui était passée comme un socle économique vital qui faisait vivre des empires et des nations.Il fallait donc procéder avec intelligence et efficience pour être efficace.On ne brusque pas les choses pour les changer..Et tout le monde pouvait ignorer cela,sauf à plus forte raison le Créateur de la société humaine,donc qui la connait dans toutes ses subtilités. .

@ masria:
Qui a interdit L’esclavage ?
Mohammed n’a jamais interdit L’esclavage au contraire il la meme legalise. Lire Sourate 23 Verset 6.
Comment Votres « Meres »Juwayriyya et Safiya bint Ho-Yay sont devenues les Femmes du « prophete »Mohammed ?:
Juwayriya bint al-Harith est devenue la huitieme femme de Mahomet apres avoir ete capturee lors de la bataille de Banu Mustaliq, en 628 (avant la prise de Khaybar) Son mari, Mustafa bin Safawan, fut tué dans la bataille.
En 629, lors de l'attaque de Khaybar, Safiya bint Ho-Yay fut capturée par Dihya. C'était une noble de la tribu juive de Banu Nadir. Safiya avait été auparavant l'épouse de Kinana ibn al-Rabi, un commandant qui fut exécuté.
D’ailleurs pourquoi il avait 13 Femmes alors que L’islam n’autorise que 4 Femmes ? plus Les Esclaves(le nombre est pour les Esclavages illimite) .
L’intelligence aura été d’interdit tout simplement cette barbarie. Non seulement il n’a pas été interdit mais plus grave encore il la meme legetime.
Citer
-5 #80 KeitaM 07-12-2017 13:07
Citation en provenance du commentaire précédent de Saïdou Nour Bokoum :
Coco la la récidive : « Merci Mory Sylla pour ta grande sage(SSE), d'ignorer les injures de doyen.
Par ailleurs, dénoncer ces amalgames va continuer. Dire que Son Diarra= Diarra Son, c'est comme dire allume-feu= feu-allume. Ça n'a pas de sens. ».
A ceci près : SON dans SON DIATA ou DIATA SON est un attribut, il n’y a en a pas dans « feu allume » ni dans « allume feu ». Si vos ne savez pas ce qu’est un attribut, vous ne savez donc pas ce qu’est un sujet ni un verbe, encore moins un complément. Vous n’êtes pas bon pour l’école élémentaire de mon temps. Votre posture ici, devrait être celle d’un écolier, les bras sagement croisés sur la table, les yeux regardant poliment le maître devant le tableau noir. Il n’y a pas d’âge pour apprendre : lonni tè ban ! Was-Salam

Revenons sur la confusion pour se comprendre. Vous avez dit Lyon voleur= Son Diarra. Je dis non, c'est plutôt Diarra Son= Lyon voleur. Ensuite vous avez dit Diarra Son= Son Diarra. C'est pour dire que ce que vous dites n'a pas de sens que j'ai donné l'exemple allume feu et feu allume. Et demandez à ceux qui savent ici même, Lyon voleur est différent de Son Diarra. Donc une fois encore, vos théorie et effort de falsifier l'histoire du manding à partir du nom Soundiata ne passent pas. En tout cas, c'est certain Son Diarra ne veut pas dire Lyon voleur.
Citer
-3 #79 shams deen 07-12-2017 12:02
Bouba Kante
Les crimes attribués à date à l’ISLAM sont des faits d’hommes et femmes conscients de ce qu’ils font et ne sont rien d’autres que des LACHES
Pour l''esclavage comme l’a bien dit mon opposante MASIRIA, le message de l’ISLAM aurait ete inaudible si le prophète (psy) avait proscrit des au début cette pratique qui était un pan important de l’économie de l’Arabie.
On ne peut pas se réveiller un beau matin interdire une pratique millénaire, il faut de la pédagogie ; meme l’alcool dans le CORAN il est dit tout simplement de ne pas se tenir devant Dieu pour la prière si on est état d’ébriété, en d’autre terme il faut s’en éloigner progressivement.
L’esclavage était antérieur a l’ISLAM, il est écrit ou dans le coran de mettre une BOMBE dans une mosquée pendant que les gens sont en prières?
Le prophète ABRAHAM était obligé de convaincre son propre père que son " dieu" n’était strictement rien qu’un simple bois sculpté.
Encore une fois, les crimes actuels et passées sont des faits de gens qui sont contre DIEU lui meme.
Le petit Saoud qui tue et détruit le Yémen le fait uniquement parce que son père veut qu’il le succédée son dernier coup de poker est de s'allier avec ISRAEL pour que cet état s’attaque injustement aux HEZBOLLAH libanais.
Pour rappel, la Mercedes ALPHA YAYA qui est née princesse a bien ete captive mais au final elle a ete la génitrice de l’un de nos ILLUSTRES FILS du pays, comme quoi l’ESCLAVAGE n'a pas ete encouragée par l
' ISLAM chez nous.
Citer
+3 #78 masria 07-12-2017 11:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :

@ masria
Donc Dieu se soucie de la Libido des Hommes(Esclavagistes) jusqu’à ce point .?.
Sincerement je ne vous comprends pas. Donc pour vous legiferer sur L’esclave et permettre aux Esclavagistes de non seulement posseder les Esclaves mais aussi de Coucher avec elles est un jeux strategique ?. Le scandale est que il n’a pas tout simplement interdit L’esclavage. L’esclavage est la chose la plus deshumanisante. L'argumentation selon laquelle il n'avait pas le choix est ridicule. Soit il parle au Nom de Dieu dans ce cas il dit la Loi de Dieu ou il parle a son son propre Nom , la il fait ce qui est bon pour lui puisque lui-même avait des Esclaves !

Ah bon!pourquoi donc Dieu ne se soucierait pas de la libido!
Pensez vous que c’était divin de ne pas légiférer sur ce qui allait être la religion de centaines de millions de personnes sur terre?
Autant dire que vous prenez Dieu pour un simple d'esprit. Soubhaanalllah.
Encore que vous faites une erreur,Dieu sous l'angle de ce verset s'occupe plutôt du droit à la sexualité de la femme et non d'une supposée libido de l'homme.Ne savez vous pas qu'il est établi par la Science que c'est préjudiciable à la femme d’être privé de sexualité.?Eh bien Dieu Lui le savait.Gloire à lui IL connait ce qui est visible et ce qui n'est pas visible,'IL connait ce qu'IL a créé.
Vous faites une autre erreur,c'est de croire que l'Islam est une magie.
Dieu dit dans le Coran que si ce sont des anges qui vivaient sur terre,alors IL enverrait des anges comme messagers vers leurs semblables.
Dieu dit dans le Coran que Muhammad est un simple mortel doté des substrats humains.Il mange, boit,tombe malade et agit comme un homme envers ses semblables.
S'il avait été révélé dans le Coran que l'esclavage est interdit point barre,sans prendre des dispositions et aller intelligemment vous imaginez les conséquences que cela induirait.DIEU n'est pas un automate,si c'est comme ça que vous LE concevez. Dans une simple entreprise humaine, des dispositions sont avant toute reforme,à plus forte raison chez DIEU pour quelque chose qui va concerner approximativement toute l'humanité et pour des siècles et des siècles.
Oui mr Kanté,l'ISLAM est d'abord Pédagogie et vous êtes loin de la fin de vos surprises puisque l'Islam a légiféré dans tous les domaines,y compris dans les toilettes.Dans la façon de manger,de boire....dans la vie des animaux,des plantes etc.
Vous avez accusé l'Islam d'inciter l'homme à frapper sa femme......dans le prochain post on analysera ce verset
Citer
-3 #77 Bouba Kante 07-12-2017 00:08
Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
[quote name="masria"]Peut-on stigmatiser une école puisqu'on a vu les élèves de cette école violer le règlement intérieure de cette même école???
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans voler? alors que l'Islam leur interdit le vol.
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans se soûler sachant que l'Islam leur a interdit de boire l'alcool?
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans maltraiter des êtres humains sachant que l'Islam leur impose la bienveillance et le bon traitement à l'endroit des personnes même ennemies et au delà des personnes même à l'endroit des animaux?

Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
Peut-on stigmatiser une école pui

@masria:
Oui et oui. L'islame est une Religion) extremement violent. Elle est venu en Afrique et partout dans le monde par la Violence. Mohammed lui meme a ete violent, il a participe a plusieurs Guerre soi-disant "Sainte". Comme toute les ReligionS dite revelees
Quelle est ce Religion qui se promene avec le sabre?
Ces Noms vous diesent quelque chose ?:Juwayriya bint al-Harith, Safiya bint Ho-Yay ?
Lisez si vous plait Les Sourates 4 verset 34 et 23 verset 6 par exemple.Vous avez les Links en bas
http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html
http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-23-al-muminoon-les-croyants.html


Mr Kanté vous accusez ensuite l'Islam d'autoriser une relation sexuelle avec une femme mariée.Pourtant les versets de la sourate sont clairs.Toutes les catégories de femmes qui sont interdites à un homme musulman y sont énumérées.Parmi les femmes interdites à un musulman figurent les femmes mariées.
Sauf si ces femmes mariées ont perdu leur mariage à cause de l'esclavage.Oui,une femme qui devenait esclave perdait automatiquement son statut de femme mariée,ou son statut de reine,ou de princesse.Et,elle devenait une propriété exclusive de son maître qui pouvait faire d'elle ce que bon lui semblait y compris la revendre ou la tuer.Et, dans ces conditions c’était inapproprié et criminel de la priver d'un besoin biologique que seul son maître avait le droit de satisfaire. .
L'Islam n'a pas instauré l'esclavage et n'allait pas commettre l'erreur stratégique de l'interdire brusquement,au risque d’échouer dans son existence et dans sa mission.

@ masria
Donc Dieu se soucie de la Libido des Hommes(Esclavagistes) jusqu’à ce point .?.
Sincerement je ne vous comprends pas. Donc pour vous legiferer sur L’esclave et permettre aux Esclavagistes de non seulement posseder les Esclaves mais aussi de Coucher avec elles est un jeux strategique ?. Le scandale est que il n’a pas tout simplement interdit L’esclavage. L’esclavage est la chose la plus deshumanisante. L'argumentation selon laquelle il n'avait pas le choix est ridicule. Soit il parle au Nom de Dieu dans ce cas il dit la Loi de Dieu ou il parle a son son propre Nom , la il fait ce qui est bon pour lui puisque lui-même avait des Esclaves !
Citer
+1 #76 Saïdou Nour Bokoum 06-12-2017 23:56
Coco la la récidive : « Merci Mory Sylla pour ta grande sage(SSE), d'ignorer les injures de doyen.
Par ailleurs, dénoncer ces amalgames va continuer. Dire que Son Diarra= Diarra Son, c'est comme dire allume-feu= feu-allume. Ça n'a pas de sens. ».
A ceci près : SON dans SON DIATA ou DIATA SON est un attribut, il n’y a en a pas dans « feu allume » ni dans « allume feu ». Si vos ne savez pas ce qu’est un attribut, vous ne savez donc pas ce qu’est un sujet ni un verbe, encore moins un complément. Vous n’êtes pas bon pour l’école élémentaire de mon temps. Votre posture ici, devrait être celle d’un écolier, les bras sagement croisés sur la table, les yeux regardant poliment le maître devant le tableau noir. Il n’y a pas d’âge pour apprendre : lonni tè ban ! Was-Salam
Citer
+1 #75 masria 06-12-2017 21:23
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
[quote name="masria"]Peut-on stigmatiser une école puisqu'on a vu les élèves de cette école violer le règlement intérieure de cette même école???
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans voler? alors que l'Islam leur interdit le vol.
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans se soûler sachant que l'Islam leur a interdit de boire l'alcool?
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans maltraiter des êtres humains sachant que l'Islam leur impose la bienveillance et le bon traitement à l'endroit des personnes même ennemies et au delà des personnes même à l'endroit des animaux?

Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
Peut-on stigmatiser une école pui

@masria:
Oui et oui. L'islame est une Religion) extremement violent. Elle est venu en Afrique et partout dans le monde par la Violence. Mohammed lui meme a ete violent, il a participe a plusieurs Guerre soi-disant "Sainte". Comme toute les ReligionS dite revelees
Quelle est ce Religion qui se promene avec le sabre?
Ces Noms vous diesent quelque chose ?:Juwayriya bint al-Harith, Safiya bint Ho-Yay ?
Lisez si vous plait Les Sourates 4 verset 34 et 23 verset 6 par exemple.Vous avez les Links en bas
http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html
http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-23-al-muminoon-les-croyants.html


Mr Kanté vous accusez ensuite l'Islam d'autoriser une relation sexuelle avec une femme mariée.Pourtant les versets de la sourate sont clairs.Toutes les catégories de femmes qui sont interdites à un homme musulman y sont énumérées.Parmi les femmes interdites à un musulman figurent les femmes mariées.
Sauf si ces femmes mariées ont perdu leur mariage à cause de l'esclavage.Oui,une femme qui devenait esclave perdait automatiquement son statut de femme mariée,ou son statut de reine,ou de princesse.Et,elle devenait une propriété exclusive de son maître qui pouvait faire d'elle ce que bon lui semblait y compris la revendre ou la tuer.Et, dans ces conditions c’était inapproprié et criminel de la priver d'un besoin biologique que seul son maître avait le droit de satisfaire. .
L'Islam n'a pas instauré l'esclavage et n'allait pas commettre l'erreur stratégique de l'interdire brusquement,au risque d’échouer dans son existence et dans sa mission.
Citer
+4 #74 Bah Mo Bah 06-12-2017 20:52
@Laye Condé
Vous êtes un des rares prototypes des militants du PDG-RDA qui refusent de se débarrasser de ses vieux réflexes du siècle passé et consistant à considérer que tout militantisme qui ne reflète pas celui de la promotion et la défense de votre doctrine politique archaïque et qui de surcroît, dénonce votre système politique fondé sur le régionalisme, le népotisme et le clientélisme est un complot politique permanent.

Le commentaire de @Sekou sur le mérite et la reconnaissance de nos exceptionnels doyens qui ont accompagné avec brio la naissance de notre démocratie et se battent aujourd'hui encore pour la consolidation de celle-ci est assez honnête et justifié.

Le commentaire de @Sekou contre lequel vous vous liguez avec des propos simplistes et réducteurs nous démontrent assez largement que vous ignorez les ardents pionniers qui ont milité dès la première heure sur les réseaux sociaux pour défendre vaillamment les causes de la démocratie et de l'Etat de droit en Guinée et en Afrique.

Vous pouvez ne pas aimer nos doyens " Bokoum, Ansoumane Doré, Kaou Labé, Alpha Sidoux, Kyllé, Boubacar Doumba et Cie car, comme l'a bien dit @Sekou, " Nul ne peut faire l'objet de l'unanimité dans la vie " mais, admettez leurs nombreuses années de lutte politique soldées par des " Tonnes " d'écritures sérieuses, permanentes, riches d'enseignements, d'intérêts et dignes des intellectuels et chercheurs contemporains Africains.

Nous autres, sommes fiers de les avoir comme compatriotes guinéens, responsables et patriotes, intellectuels et combattants pour la défense des droits et les libertés du peuple martyr de Guinée et ce, allant de Sékou Touré à Alpha Condé en passant par le régime du Général Lansana Conté et de Moussa Dadis Camara.

Tous les guinéens félicitaient nos doyens quand ils dénonçaient la dictature des régimes politiques précédents, y compris Alpha Condé.

Rappelons au passage qu'Alpha Condé n'a jamais publié de son propre chef, un article politique dénonçant les dérives dictatoriales de ses prédécesseurs. Il est avéré que même les deux livres qu'Alpha Condé a signé en son propre nom ont été écrits par des tiers. Quel Professeur Sorbannard est Alpha Condé !?

Sachez que le militantisme sous toutes ses formes n'est ni un crime ni un complot. C'est plutôt un engagement patriotique dans la lutte pour défendre un peuple contre l'arbitraire qu'engendre les pouvoirs despotiques et sanguinaires qui pilulent notamment en Afrique depuis les indépendances.

@Laye Condé. Si vous voulez participer activement et positivement au débat sociopolitique inter-guinéens, il me semble que vous devriez retourner à l'école pour
(ré)apprendre la signification universelle de certains termes politiques, administratifs et syndicaux proscrits par la révolution guinéenne des années 1970.

L'immense contribution de nos doyens " Bokoum & Cie " pour la liberté et le développement de la Guinée est historiquement actés. Pour votre information, ladite grande contribution est également antérieure à l'avènement de votre professeur Alpha Condé et son fameux RPG-Arc-en-ciel.

Trouvez ci-après quelques notions universelles du " militantisme " que vous reprochez à nos chers doyens et qui n'ont aucune connotation révolutionnaire.

J'ose espérer qu'elles puissent vous aider à mieux cerner le noble concept de " militant " dans un système démocratique et libéral.

" @Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique

@Militant

Définition de militant
Etymologie : du latin militia, service militaire, métier de soldat. A l'origine, le militant était celui qui se battait les armes à la main pour défendre sa cause.

Le militant est celui qui soutient activement une cause, une idéologie ou un parti.

C'est aussi un adhérent à un parti politique, une organisation, une association.

@Moyens d'actions des militants
La désobéissance civique
Insoumission,
Objection de conscience,
Action directe (théorie politique),
Refus de payer des impôts.

@Militantisme économique
Associations de consommateurs,
Boycott,
Barrages à l'importation,
Vente directe sauvage,
Commerce équitable,
Lobbying.

@Militantisme politique
Partis politiques,
Groupes de pression politique.

@Militantisme médiatique
Piratage,
Utilisation du web,
Pétitions.

@Propagande
Pamphlets, libelles,
Affiches,
Tracts,
Bombages, tags et graffitis.

@Mouvements pacifiques ou non-violents
Recours à la violence
Terrorisme.

@Manifestation
Marches,
Rassemblements,
Sit-in,
Barrages routiers,
Barricades.

@Actions culturelles
Théâtre de rue,
Chansons engagées,
Littérature engagée.

@Militantisme dans l'entreprise
Syndicalisme,
Grèves.
Piquets de grève.

Encore une fois, bravo et félicitations à nos chers doyens qui, au-delà de leurs nombreux actes posés dans la luttes classiques pour dénoncer la dictature politique en Guinée, se sont illustrés à travers les réseaux sociaux pour la défense des droits et les libertés du peuple martyr de Guinée.

Je suis convaincu que nos vaillants doyens seront un jour ou l'autre, récompensés par l'histoire.

Bien à vous !
Citer
-6 #73 Bouba Kante 06-12-2017 18:16
Citation en provenance du commentaire précédent de KeitaM :
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :
@ Bouba Kante
La violence dans l' ISLAM est le fait des SAOUDS qui gouvernent l' Arabie Saoudite.
Moi je suis muslman mais je ne suis pas violent envers autrui parce que je suis musulman.

@ Shams deen,
Je vous crois tout de suite que vous n’ete pas violent. Je ne parlais pas des Hommes, mais de l’islame en tant que tel. Il suffit de lire par exemple le Sourate 4 versets 23,24 et 34 pour se rendre compte de la Violence de L’islame.Le Coran exhorte a la Violence :il permet aux Hommes de frapper leurs Femmes et de coucher avec les Esclaves meme s’elles sont mariees

http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html

Mais il vous a dit que si il n'est pas violent et évite d'être injuste, c'est parcequ'il pratique l'Islam originel. Et beaucoup des gens dénoncent la violence et l'injustice parcequ'ils sont musulmans. Donc Shams deen n'est pas un cas isolé. Ne soyez pas parmi ceux qui refusent de connaître et aiment juger. C'est bizarre que vous dénoncez les peines capitales appliquées en Arabie et ignorer celles faites aux USA. Ce n'est pas pour défendre l'Arabie car je ne partage pas leur doctrine en islam. Tout, ou presque, est politique chez eux. Il est dit dans le Coran que l'injustice est interdite, c'est clair. Ce n'est pas l'islam qui a introduit l'esclavage en Arabie. Au contraire c'est cette religion qui a prôné l'équité, le respect de la dignité humaine là bas.

@ KeitaM:
Qui a parler de L'arabie Soudite?:.J'ai parle de Coran et de "Prophete"Mahommed: l'islam n'a pas introduit l'esclavage en Arabie, mais il legifere sur L'esclavage et l'autorise: il autorise meme les Maitres Esclavagiste de coucher avec des Femmes Esclaves meme si elles sont mariees. D’apres le Coran : "Pour les maîtres, coucher avec les esclaves est un droit" . Source Sourate 4 versets :23,24,34
Citer
-5 #72 Bouba Kante 06-12-2017 15:03
Citation en provenance du commentaire précédent de KeitaM :
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :
@ Bouba Kante
La violence dans l' ISLAM est le fait des SAOUDS qui gouvernent l' Arabie Saoudite.
Moi je suis muslman mais je ne suis pas violent envers autrui parce que je suis musulman.

@ Shams deen,
Je vous crois tout de suite que vous n’ete pas violent. Je ne parlais pas des Hommes, mais de l’islame en tant que tel. Il suffit de lire par exemple le Sourate 4 versets 23,24 et 34 pour se rendre compte de la Violence de L’islame.Le Coran exhorte a la Violence :il permet aux Hommes de frapper leurs Femmes et de coucher avec les Esclaves meme s’elles sont mariees

http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html

Mais il vous a dit que si il n'est pas violent et évite d'être injuste, c'est parcequ'il pratique l'Islam originel. Et beaucoup des gens dénoncent la violence et l'injustice parcequ'ils sont musulmans. Donc Shams deen n'est pas un cas isolé. Ne soyez pas parmi ceux qui refusent de connaître et aiment juger. C'est bizarre que vous dénoncez les peines capitales appliquées en Arabie et ignorer celles faites aux USA. Ce n'est pas pour défendre l'Arabie car je ne partage pas leur doctrine en islam. Tout, ou presque, est politique chez eux. Il est dit dans le Coran que l'injustice est interdite, c'est clair. Ce n'est pas l'islam qui a introduit l'esclavage en Arabie. Au contraire c'est cette religion qui a prôné l'équité, le respect de la dignité humaine là bas.

@ KeitaM
Qui a parler de L'arabie Soudite?:.J'ai parle de Coran et de "Prophete"Mahommed: l'islam n'a pas introduit l'esclavage en Arabie, mais il legifere sur L'esclavage et l'autorise: il autorise meme les Maitres Esclavagiste de coucher avec des Femmes Esclaves meme si elles sont mariees. D’apres le Coran : "Pour les maîtres, violer les esclaves est un droit" . Source Sourate 4 versets :23,24,34
Citer
+2 #71 Fred 06-12-2017 13:45
Laye Conde ,
Vous ecrivez " Kawou Labe defend les comploteurs des annees 70 ..." !
Si c'est une critique , je Vous plains !
Meme a NUREMBERG il y avait UNE DEFENSE !
Savez Vous au juste ce qui s' est passe a Nuremberg ?
Citer
-4 #70 Laye Condé 06-12-2017 09:50
Citation en provenance du commentaire précédent de Sekou :
Les Doyens Bokoum, Mamadou Baillo Sy Savané, Kylllé, Kawou Labé, Sidoux, Doumba, entre autres, se sont montrés supérieurs depuis l'avènement des réseaux sociaux en 2000, dans la lutte sans complaisance pour défendre la liberté, l'unité nationale, l'Etat de droit, la démocratie et le développement économique et social de la Guinée et de l'Afrique.

C'est archi-faux. Ces personnes citées n'écrivent que pour défendre leur propre intérêt. Exemples : Mamadou Baillo Sy Savané défend UFR dans toutes ses interventions ; Kawou Labé défend les comploteurs des années 70 et Sidoux ....
Citer
-4 #69 KeitaM 06-12-2017 08:57
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :
@ Bouba Kante
La violence dans l' ISLAM est le fait des SAOUDS qui gouvernent l' Arabie Saoudite.
Moi je suis muslman mais je ne suis pas violent envers autrui parce que je suis musulman.

@ Shams deen,
Je vous crois tout de suite que vous n’ete pas violent. Je ne parlais pas des Hommes, mais de l’islame en tant que tel. Il suffit de lire par exemple le Sourate 4 versets 23,24 et 34 pour se rendre compte de la Violence de L’islame.Le Coran exhorte a la Violence :il permet aux Hommes de frapper leurs Femmes et de coucher avec les Esclaves meme s’elles sont mariees

http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html

Mais il vous a dit que si il n'est pas violent et évite d'être injuste, c'est parcequ'il pratique l'Islam originel. Et beaucoup des gens dénoncent la violence et l'injustice parcequ'ils sont musulmans. Donc Shams deen n'est pas un cas isolé. Ne soyez pas parmi ceux qui refusent de connaître et aiment juger. C'est bizarre que vous dénoncez les peines capitales appliquées en Arabie et ignorer celles faites aux USA. Ce n'est pas pour défendre l'Arabie car je ne partage pas leur doctrine en islam. Tout, ou presque, est politique chez eux. Il est dit dans le Coran que l'injustice est interdite, c'est clair. Ce n'est pas l'islam qui a introduit l'esclavage en Arabie. Au contraire c'est cette religion qui a prôné l'équité, le respect de la dignité humaine là bas.
Citer
+6 #68 masria 06-12-2017 01:34
Citation en provenance du commentaire précédent de Bouba Kante :
[quote name="masria"]Peut-on stigmatiser une école puisqu'on a vu les élèves de cette école violer le règlement intérieure de cette même école???
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans voler? alors que l'Islam leur interdit le vol.
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans se soûler sachant que l'Islam leur a interdit de boire l'alcool?
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans maltraiter des êtres humains sachant que l'Islam leur impose la bienveillance et le bon traitement à l'endroit des personnes même ennemies et au delà des personnes même à l'endroit des animaux?

Citation en provenance du commentaire précédent de masria :

@masria:
Oui et oui. L'islame est une Religion) extremement violent. Elle est venu en Afrique et partout dans le monde par la Violence. Mohammed lui meme a ete violent, il a participe a plusieurs Guerre soi-disant "Sainte". Comme toute les ReligionS dite revelees
Quelle est ce Religion qui se promene avec le sabre?
Ces Noms vous diesent quelque chose ?:Juwayriya bint al-Harith, Safiya bint Ho-Yay ?
Lisez si vous plait Les Sourates 4 verset 34 et 23 verset 6 par exemple.Vous avez les Links en bas
http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html
http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-23-al-muminoon-les-croyants.html

Pour commencer mr Kanté,je pense que répondre par l'affirmative aux questions que j'ai posées là est contraire à toute logique,à toute intelligence et à toute justice.Comment peut-on condamner un individu physique ou morale pour un acte qu'il a interdit?
Mais nous allons analyser ensemble chaque point que vous avez soulevé un à un dans différents commentaires aux fins d'une meilleure compréhension..
D'abord vous me demandez si j'ai entendu parler de Safiyya et de Juwayriyya. Bien sur,elles étaient des épouses du prophète d'Allah(Alaihissalaam) et à travers elles,celui-ci a montré qu'une femme captive n'est pas un être inférieur.Qu'elle pouvait même avoir le statut de mère des croyants.Alors qu'auparavant,un homme de statut noble ne pouvait daigner se commettre à une femme captive sauf pour en faire un usage charnel,la commettre à une corvée ou la revendre.
La captivité,l'esclavage n'a pas été instaurée par l'Islam.C'était une pratique majeure et multiséculaire de la société que l'Islam a trouvé en place.L'Islam est une intelligence assez sublime pour venir interdire d'un coup une pratique qui était passée comme un socle économique vital qui faisait vivre des empires et des nations.Il fallait donc procéder avec intelligence et efficience pour être efficace.On ne brusque pas les choses pour les changer..Et tout le monde pouvait ignorer cela,sauf à plus forte raison le Créateur de la société humaine,donc qui la connait dans toutes ses subtilités.
Lors d'une guerre, notre mère Safiyya a été capturée avec toute sa tribu Dans la société de l'époque c'était comme ça,il y avait des guerres et des captifs de guerre.Et les prisonniers lors d'une guerre, étaient considérés comme un butin de guerre.
Le Prophète(alaihissalaam)ayant été envoyé comme une miséricorde pour les mondes,un flambeau de subtilité,de sagesse ,et d'intelligence suprême, et ayant reçu l'ordre de combattre la captivité,prit alors la prisonnière Safiyya bint Ho ay comme épouse.
Aussitôt la nouvelle se répandit comme une traînée de poudre.Et alors tous les combattants ont décidé chacun de libérer les captifs qu'ils avaient faits en demandant à Allah de les protéger d'avoir un captif de la belle famille du Prophète d'Allah.
C'est ainsi que tous les membres de la tribu de Safiyya ont retrouvé la liberté et l'honneur sans qu'aucun des guerriers ne soit ni frustré ni deçu.
Mieux encore,notre mère Safiyya était juive comme toute sa tribu.Mais le prophète d'Allah l'ayant épousé lui a dit qu'elle était libre de garder sa religion .C'est alors qu' elle même de son propre chef; elle a décidé de se convertir à l'Islam disant qu'elle demande à ALLAH de la garder d'une telle stupidité: vivre avec l'élu de l’Éternel et adopter un autre chemin.
Une anecdote que j'aime rappeler à propos de Safiyyah,est cette dispute qu'elle eut avec une de ses coépouses.Elle vint alors faire part au prophète des railleries de l'autre.Ayant remarqué son chagrin et prit de tendresse le Prophète (alaihissalam)lui dit alors d'aller répéter ceci:je n'ai pas à rougir devant qui que ce soit, je cumule deux honneurs exceptionnels,Moise qui causait avec Allah est mon ancêtre,et Muhammad le messager d'Allah est mon époux.
Citer
-7 #67 Bouba Kante 05-12-2017 19:22
Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :
@ Bouba Kante
La violence dans l' ISLAM est le fait des SAOUDS qui gouvernent l' Arabie Saoudite.
Moi je suis muslman mais je ne suis pas violent envers autrui parce que je suis musulman.

@ Shams deen,
Je vous crois tout de suite que vous n’ete pas violent. Je ne parlais pas des Hommes, mais de l’islame en tant que tel. Il suffit de lire par exemple le Sourate 4 versets 23,24 et 34 pour se rendre compte de la Violence de L’islame.Le Coran exhorte a la Violence :il permet aux Hommes de frapper leurs Femmes et de coucher avec les Esclaves meme s’elles sont mariees

http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html
Citer
-7 #66 Africain 05-12-2017 14:05
Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :
La redac de gbassikolo reproche Quoi a Konaté Mamadou.?


Je me suis posé la même question.
Citer
-11 #65 shams deen 05-12-2017 10:42
@ Bouba Kante
La violence dans l' ISLAM est le fait des SAOUDS qui gouvernent l' Arabie Saoudite.
Moi je suis muslman mais je ne suis pas violent envers autrui parce que je suis musulman.
Citer
-8 #64 KeitaM 05-12-2017 07:56
Citation en provenance du commentaire précédent de Nfamara :
@ķeita M, qu'attendez vous pour changer de patronyme, d'autant plus qu'il est établi que Konate demeure le nom authentique de Soundiata? Quote
.
@Nfamara,
C'est de la jalousie ça. On va te retirer notre soeur. Sinon pourquoi changer un nom béni, en plus depuis longtemps j'ai l'âge de gérer mon héritage. Bon d'ailleurs si j'allais changer ça allait etre Diallo, le nom de ma chère maman, comme l'a fait Soundiata dans son prénom. Ça donne à réfléchir quand même. Bonne journée.
Citer
-20 #63 shams deen 05-12-2017 01:42
La redac de gbassikolo reproche Quoi a Konaté Mamadou.?
Citer
-15 #62 Bouba Kante 04-12-2017 23:03
Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
Peut-on stigmatiser une école puisqu'on a vu les élèves de cette école violer le règlement intérieure de cette même école???
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans voler? alors que l'Islam leur interdit le vol.
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans se soûler sachant que l'Islam leur a interdit de boire l'alcool?
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans maltraiter des êtres humains sachant que l'Islam leur impose la bienveillance et le bon traitement à l'endroit des personnes même ennemies et au delà des personnes même à l'endroit des animaux?

Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
Peut-on stigmatiser une école puisqu'on a vu les élèves de cette école violer le règlement intérieure de cette même école???
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans voler? alors que l'Islam leur interdit le vol.
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans se soûler sachant que l'Islam leur a interdit de boire l'alcool?
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans maltraiter des êtres humains sachant que l'Islam leur impose la bienveillance et le bon traitement à l'endroit des personnes même ennemies et au delà des personnes même à l'endroit des animaux?


@masria:
Oui et oui. L'islame est une Religion) extremement violent. Elle est venu en Afrique et partout dans le monde par la Violence. Mohammed lui meme a ete violent, il a participe a plusieurs Guerre soi-disant "Sainte". Comme toute les ReligionS dite revelees
Quelle est ce Religion qui se promene avec le sabre?
Ces Noms vous diesent quelque chose ?:Juwayriya bint al-Harith, Safiya bint Ho-Yay ?
Lisez si vous plait Les Sourates 4 verset 34 et 23 verset 6 par exemple.Vous avez les Links en bas
http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-4-an-nisa-les-femmes.html
http://www.islam-fr.com/coran/francais/sourate-23-al-muminoon-les-croyants.html
Citer
-18 #61 Bouba Kante 04-12-2017 22:48
Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
Peut-on stigmatiser une école puisqu'on a vu les élèves de cette école violer le règlement intérieure de cette même école???
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans voler? alors que l'Islam leur interdit le vol.
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans se soûler sachant que l'Islam leur a interdit de boire l'alcool?
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans maltraiter des êtres humains sachant que l'Islam leur impose la bienveillance et le bon traitement à l'endroit des personnes même ennemies et au delà des personnes même à l'endroit des animaux?


Oui et oui. L'islame est une Religion extremement violent: Comme d'ailleurs toute les Religions dite revelees. Elle est venu en Afrique et partout dans le monde par la Violence. Mohammed lui meme a ete violent, il a participe a plusieurs Guerre soi-disant "Sainte"
Quelle est ce Religion qui se promene avec le sabre?
Ces Noms vous diesent quelque chose ?:
Juwayriya bint al-Harith, Safiya bint Ho-Yay ?
Citer
+17 #60 Sekou 04-12-2017 18:27
Les Doyens Bokoum, Mamadou Baillo Sy Savané, Kylllé, Kawou Labé, Sidoux, Doumba, entre autres, se sont montrés supérieurs depuis l'avènement des réseaux sociaux en 2000, dans la lutte sans complaisance pour défendre la liberté, l'unité nationale, l'Etat de droit, la démocratie et le développement économique et social de la Guinée et de l'Afrique.

Force est d'admettre que des guinéens moins méritants, dépourvus d'éducation, de grands diplômes et de culture générale ont souvent été cooptés par népotisme et régionalisme pour combattre nos plus vaillants intellectuels qui s'illustrent dans la difficile lutte pour défendre nos droits humains et les libertés fondamentales en Guinée et ce, 59 ans après notre indépendance.

Rappelons au passage que contrairement aux autres pays Africains et du Monde, aucun intellectuel ou combattant patriote guinéen n'a encore fait l'objet l'honneur le hissant au rang de la dignité nationale dans notre pays.

En dehors de la ruelle de moins d'1 Km dédiée à Diallo Teli par le consciencieux et respectueux Général Lansana Conté ( paix à son âme ), toutes nos rues, stades et autres portent par égoïsme des lettres insignifiantes ( T1, T2, T3 ) ou des noms et des prénoms des pires présidents dictateurs d'origines étrangères ( Tito, Fidel Castro, etc. ).

Toute cette fanfaronnade des démagogues du 20ème siècle doit disparaître et les combats politiques historiques des vaillants fils de Guinée, à l'exemple de nos doyens cités ci-hauts et tant d'autres encore doivent être récompensés par la jeune génération qui sera amenée à reconnaître, à valoriser et à récompenser les talents patriotiques et le mérite de l'ordre de la dignité nationale à ceux qui consacrent sans compter leur temps et leur énergie depuis des décennies pour notre lutte démocratique.

Cher Doyen Bokoum, sachez que votre patriotisme et vos longues années de lutte pour l’émancipation et le rayonnement de la Guinée ont déjà fait école.

Pour nous jeune génération, débarrassée de tout complexe et tourné vers un meilleur devenir de la Guinée, vous êtes un des symboles du patriotisme guinéen et Africain qui ont impacté positivement et définitivement notre conscience collective. Nous vous en remercions !

Tenez bon et contre vents et marrées pour injecter la lumière de l'espoir dans ce bourbier guinéen crée par des confusionnistes qui luttent contre les intellectuels guinéens pour se partager un pouvoir politique " Made in Guinea " avec des chauffeurs et des menuisiers comme Ministres de notre République bananière.

Grâce à l'immense contribution des infatigables intellectuels comme vous, la Guinée est en marche et la démocratie et l’État de droit seront consolidés vaille que vaille après le départ d'Alpha Condé au pouvoir dans pratiquement deux ans, voire même avant 2020.
Dieu demeure l'éternel omnipotent !

Cher Doyen Bokoum, ignorez ces obscurantistes constitués en propagandistes d'un autre âge et en perte de vitesse, recrutés par d'Alpha Condé et son cirque du RPG-Arc-en-ciel.

Souvenez-vous surtout, cher doyen Bokoum, que même " DIEU NE FAIT PAS L'UNANIMITE " au sein du RPG-Arc-en-ciel et qu'Alpha Condé, leur mentor, est l'homme le plus insolent en Guinée et en Afrique. Même nos écoliers, traités publiquement et devant un parterre d'invités étrangers d'indignes de la Guinée, se souviendront de ce cynique Alpha Condé et ses compagnons.

L'éternel n'est pas et sera jamais le " Berger " d'Alpha Condé et de certains de ses barbares compagnons qui ont cautionné le chaos et le déshonneur en Guinée !

Recevez, Cher doyen Bokoum, mes très respectueuses salutations et mes éternels encouragements.

La lutte pour le respect de nos droits et nos libertés continue !
Citer
+10 #59 Gbassikolo 04-12-2017 15:30
Pour Moussa Konaté : Nous rappelons que la Redaction de Gbassikolo.com se reserve le droit de supprimer tout post désobligeant sur ce Forum. En cas de récidive, nous nous reservons egalement le droit de ne plus publier vos contributions
Merci pour la compréhension

La rédaction
Citer
-18 #58 Moussa Konaté 04-12-2017 11:57
Citation en provenance du commentaire précédent de Mamadou Bantanko :
Mory Sylla, il faut apprendre à respecter nos aînés ici.


Vous parlez de monsieur Boukoum qui veut coûte que coûte être dans le gouvernement du président, professeur Alpha Condé ? Ceux qui ont donné leur sang pour la république d'abord, ensuite les os pour les fuyards.
Citer
-13 #57 KeitaM 04-12-2017 10:29
Citation en provenance du commentaire précédent de Mory Sylla :
Mr. Bokoumu,ce n'est vraiment pas possible avec vous.
Je vous laisse avec votre conscience de Doyen.

Merci Mory Sylla pour ta grande sage, d'ignorer les injures de doyen.
Par ailleurs, dénoncer ces amalgames va continuer. Dire que Son Diarra= Diarra Son, c'est comme dire allume-feu= feu-allume. Ça n'a pas de sens.
Citer
-16 #56 shams deen 04-12-2017 01:51
Citation en provenance du commentaire précédent de masria :
Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :
@ FRED et MASIRIYA
Chers monsieur et dame
Il vous en faut beaucoup pour que les travaux de ANTA encore moins ceux d' un aigri sans passé comme kanteka nouveau prophète de Bokoum puissent déplacer une virgule de notre histoire a nous et surtout mon jugement définitif sur ce que je pense de vos états d' âmes sur KOUROUKAN FOUGA.

Il est dit dans nos villages qu' un " mensonge" qui se répète plusieurs fois,les villageois auront torts d' ignorer ce "mensonge".
Ce que je sais ,le possédant admet et s' enrichi de ce qui vient de l' autre et ne se donne pas pour mission de trouver des failles dans ce qui vient de l' autre.
Vous pouvez si ça vous enchante a ADAM et EVE ,je n' aurai strictement rien contre mais pour le moment les personnes les plus autorisées ont accepter les récits de nos griots et autres narrateurs de notre histoire jusqu' a l' imposer a l' UNESCO dont on ne doute pas anti ceci ou cela surtout pas une quelle conque suprématie d' une culture par rapport a l' autre.
FRED libre a vous trouver du plaisir en vous remontant au ciel.
Encore une fois,sachez que je trouve la démarche de BOKOUM comme un signe de COMPLEXE D'INFERIORITE et de JALOUSIE pour n' être pas de ceux dont les ancêtres furent de la partie.
Si vous trouvez du plaisir dans cette démarche .beh tant mieux donc.

Nous sommes à 4000 ans l'un de l'autre cher monsieur.Les pyramides d'Egypte(héli è yooyoo en peul)sont l'une des 9 merveilles du monde et la seule qui subsiste encore en défiant l’Éternité.Et les miens n'ont pas eu besoin de griots,ils avaient déjà inventé les hiéroglyphes et construit des temples sur des bases mathématiques immuables.Et Cheikh Anta Diop est un savant et un historien universellement reconnu,qui a démontré son art de façon scientifique, qui ne laisse aucune place au doute même chez les plus stupides.Ceci dit je n'ai absolument rien contre Kouroukafouga.

Masiriyah
Mais pourquoi vous ne vous remontez a la chine pour être appeler chiniyah afin que le compte soit au complet.
Pour le moment nous disons haut et fort que le messie de bokoum peut garder ses découvertes pour lui et votre chapelle pour vous faire plaisir.

@ Africain
Merci pour cette démonstration -démontage de l' échafaud de sieur Bokoum avec son kanteka qui est toujours en attente d' un débatteur pour se faire connaitre
Quand a ton interlocuteur TONTORON ,il est du rang de ceux qui mettent les paroles dans les bouches d' autrui parce que n' ayant pas d' arguments a vous opposer ,c' est le propre même des gens crasseux .
Pour finir saches et note que ces gens la sont tellement frustres et déçus que tous les moyens peuvent être appeler pour se sentir vivre .
UNE HISTOIRE CA SE SAIT ET LES LÉGENDES AUSSI

@ Fred
Dites aux gens la(compagnie) haram alyhoum les arabes les appellent SAAHIBOUL KAZABS ET RAASSOUL MUNAFIKHUN.
Citer
-22 #55 COMOLAM 04-12-2017 01:41
CONAKRY- Le mouvement syndical à l’origine de la grève qui a paralysé le secteur de l’éducation en Guinée s’est déchiré. Une frange du syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée accuse Aboubacar Soumah de corruption. Ce dernier aurait reçu des « cadeaux » de certains acteurs de l’opposition.

La première conséquence de cet effritement est la suspension de la grève qui paralyse le secteur de l’éducation.

« Les religieux demandent à ce que la grève soit suspendue pour leur permettre de négocier entre nous et le Gouvernement. Nous leur accordons deux mois, pour qu’ils fournissent un effort avec l’Etat pour que nous puissions avoir au moins 50% de soutien. Nous devons suspendre notre mouvement par rapport à plusieurs aspects (…), en premier lieu, les religieux sont intervenus et ils constituent désormais une autre arme pour nous. Donc il faut avoir confiance en leur probité morale. Le second aspect, il faut observer un recul parce que bientôt le congrès du SLECG qui doit se tenir avant le 20 Décembre. A travers ce congrès, nous allons renouveler les instances et élire un Secrétaire Général qui puisse être capable de défendre nos intérêts. Nous allons suspendre le mouvement parce que la probité morale d’Aboubacar Soumah en qui nous avions porté confiance n’est plus crédible. Monsieur Soumah, s’est permis de récupérer certaines choses des mains de l’opposition, donc nous ne pouvons plus continuer à lui faire confiance. Au moment où nous commencions ce mouvement, nous avions lu la FATIHA et avions juré de ne rien prendre de la part des politiciens, ni de la mouvance présidentielle encore moins celle de l’opposition. Pour preuve, j’ai même l’enregistrement sonore dans lequel Aboubacar Soumah reconnait avoir reçu quelque chose de la part de l’opposition et c’est d’ailleurs le cas de portos Diallo aussi. Il l’a vraiment reconnu et ne l’a pas nié », a confié Amara Mansa Doumbouya, membre de la cellule de communication du Syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée.



BAH Boubacar Loudah
Citer
-13 #54 Mory Sylla 04-12-2017 01:08
@Bantanko,
ou est l'insolence??
Entre le Doyen qui traitre son contradicteur de kaffre et moi qui lui dit de ne pas succomber a ces propos d'esclavagistes arabes,coupeurs et vendeurs de tete,qui se retrouve dans l'insolence??
Est ce qu'on ne peut pas simplement repondre a une question sans accabler le questionneur de tous les noms d'oiseaux? Qu'est ce que mr. Bokoumu gagne a traiter quelqu'un de kaffre? Rien.
Ce n'est pas parce qu'on est un Doyen qu'on a la license de mepriser les gens n'importe comment.
La sagesse dans ce cas perd son avantage.
Entre vous et moi,je peux me targuer me mieux respecter ce monsieur que vous. Pourquoi? Parce que moi je lui dit la verite' car ce comportement ne sied pas a un Doyen. Tandisque vous vous l'encourager a persister dans un comportement qui ne l'honore point.
Citer
-9 #53 Mory Sylla 03-12-2017 23:25
Mr. Bokoumu,ce n'est vraiment pas possible avec vous.
Je vous laisse avec votre conscience de Doyen.
Citer
+18 #52 masria 03-12-2017 22:56
Peut-on stigmatiser une école puisqu'on a vu les élèves de cette école violer le règlement intérieure de cette même école???
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans voler? alors que l'Islam leur interdit le vol.
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans se soûler sachant que l'Islam leur a interdit de boire l'alcool?
Peut-on stigmatiser l'Islam puisqu'on a vu des musulmans maltraiter des êtres humains sachant que l'Islam leur impose la bienveillance et le bon traitement à l'endroit des personnes même ennemies et au delà des personnes même à l'endroit des animaux?
Citer
+4 #51 Nfamara 03-12-2017 21:49
@ķeita M, qu'attendez vous pour changer de patronyme, d'autant plus qu'il est établi que Konate demeure le nom authentique de Soundiata? Quote name Mory Sylla ,vous faites preuve de sélectivité dans votre approche du phénomène de l'esclavage en Afrique au sud du Sahara. En effet, contrairement à ce que vous insinuer, le commerce d'esclaves entamé dès le 6eme siècle ,fut une activité lucrative bilatérale impliquant aussi bien les caravaniers Arabo-berbères que les roitelets nègres médiévaux. Faut il rappeler que la lutte contre cheytane symbolisée par les commerçants mécréants (cafres), était le leitmotiv du Fama en 1975?@Doyen Fred! Vous faites allusion à Sonty Baba de DC?@Docteur Tronka, a fo Keita lakalu ni Missaren kamberen nu gne ko aluye don Konate yaro. Bien de choses à tous.
Citer
-16 #50 TRONKA 03-12-2017 16:23
Fred écrit:
** Fred 02-12-2017 22:08
Dr Tronka ,
Vous vous arretez en chemin pour le nom de Soundjata , le vrai Nom : FAKANDA KALALADJI !
Vous avez " OUBLIE " le Nom de Famille : KONATE !
Peut etre que vous etes expres !
Je viens d'appeler l'epouse de Baba Toure ( fils de Amara Toure , frère de AST ) , elle est KONATE de Labe ( Eh oui ) , et on a un peu rigole .
LA FAMILLE ROYALE AU MANDE EST KONATE , PAS KEITA !
Amities Doc !**


**********************
Bonjour Fred!

Je pense que vous finirez par me payer de la kola!
Pas les noix de kola importées! (MDR).

Mon cher ami, tu n'avais même pas besoin d'appeler un référent pour ce lapsus. C'est juste une erreur de transcription.
Il s'agit du prénom et non du nom. Très basique!!!

Je voulais juste dire que le vrai PRENOM de soundiata c'est Fakanda Kalaladji.
C'est une erreur d'inattention.

On dit Narémagan Konaté!!
Kéita est un qualificatif pour dire que l’héritier est en âge de prendre l'héritage.

Merci pour tout.
Salutation amicale
Cordialement.
Tronka
Citer
+17 #49 Saïdou Nour Bokoum 03-12-2017 15:33
Mory Sylla : « On lui demande d'expliquer d'ou vient sa definition idiosyncratique du patronyme Keita devant tout Gbassikolo.. », etc.
Si vous croyez que j’ai le temps pour répondre au brouet évacué par des idiots frappés de dysenterie idiosyncratique infestée de flagellés, rebelle même au Flagyl ! Ou alors vous faudrait-il le chat à neuf queues avec lequel Snelgrave fouettait les esclaves en leur enfonçant cette bouillie indigeste avec le spéculum oris ? (à vos dicos !). A tous les bougnoules : SON ou prononcé en bamana, NZON Diarra ou Diarra NZON, c’est kif kif. Dans la plupart des langues anciennes ou modernes, l’attribut peut se mettre avant ou après le sujet : Lion voleur ou voleur lion c’est du pareil au même. Mory SCYLLA ou SCYLLA Mory, CALIGULA ENCAGOULE ou ENCAGOULE CALIGULA renvoient aux mêmes dictateurs romains tropicalisés: ma définition vient de Wa Kamissoko, Gawlo Madani et Youssouf Tata Cissé qui disent rigoureusement la même chose, et.. de ma propre réflexion. Celle de Kantéka, le prophète des apostats, vient des mêmes traditionnistes. Vous en oubliez même que vous vous adossiez à Wa Kamissoko dans des « posts » ci-dessous, à gbassikolo même, qui semblent dater de 2000 ans avant Jésus (AS). Je vous comprends, votre diarrhée est tellement longue qu’on ne saurait la dater même au moyen du carbone 14. Hélas pour vous, je n’en ai pas fini avec les textes de Kantéka. Ensuite, je conclurai pour Dr Solian et autres patients : « Comment comprendre Kantéka. » Was-Salam.
Citer
-22 #48 KeitaM 03-12-2017 12:08
Citation en provenance du commentaire précédent de KeitaM :
Citation en provenance du commentaire précédent de Youssouf Bangoura :
Keita.M,
je ne voudrais pas me mêler dans ce débat à forte connotation ethnique mais puisque vous parlez de l'esclavage dans votre dernier post .
Dites moi, vous qui êtes le grand croyant, pourquoi partout où l'islam est fortement enraciné, l'esclavage perdure ? Pourquoi ceux qui se disent " croyants " refusent d'accorder aux autres le droits le plus élémentaire, naturel c'est à dire le droit d'être égaux ?

Youssouf,
Le Sénégal, la République Islamique d'Iran, le Mali ...sont des pays où l'islam est fortement enraciné, mais l'on a pas fait perpetrer l'esclavage. En revanche, à mon avis, la vraie question c'est de savoir pourquoi partout ( pays des paiens, des athées et croyants) où il y a esclavage c'est le noir qui est généralement le soumis? Pourquoi les noirs acceptent l'arrogance des autres créatures? Pourquoi nous nous affaiblissons de telle sorte que des gens d'autres contrées viennent nous dominer chez nous?

YOUSSOUF,
Excusez moi pour les exemples donnés sur le Mali et le Sénégal. Je devrais juste dire que j'ai pas entendu parler d'esclavage dans ces deux pays. Mais j'en ai pas plus d'informations, donc à ne prendre en considération.
Merci de la compréhension.
Citer
-18 #47 Youssouf Bangoura 03-12-2017 11:09
Keita. M,
vous blaguez ou quoi ? Le Sénégal est l'un des pires pays en matière de l'esclavage justement à cause de l'islam .
Dites moi mon cher Keita.M, dans quel cadre vous mettez les 60000 enfants sénégalais sales qui errent dans les rues à Dakar pour quémander sur le compte de leurs maitres coraniques assis tranquilles chez eux avec femmes et leurs nombreux enfants ? Les grandes ONG à travers le monde se sont à maintes reprises lamentées de leur sort .
Je vous prie d'ouvrir vos yeux pour voir le danger de l'islam, au nom de cette religion, l'Afrique a trop subie et continue de subir .
Je précise ici que le même phénomène se passait en Guinée mais, bizarrement, sans qu'on ne le sache pourquoi, il a complétement disparu .
Citer
+21 #46 Mamadou Bantanko 03-12-2017 03:59
Citation en provenance du commentaire précédent de Mory Sylla :
Ce Doyen Bokoum est tres navrant quelques fois. Il faut se dire la verite'.
Des qu'il est pris dans les tenailles de ses propres contradictions,il s'ingenie a creer la diversion.Il a applique' la meme methode a mr. Mamadou:traiter spontamenent quelqu'un qui pose une question directe avec mepris face a un debat qu'on a nous meme ouvert. Cette tactique ne fait pas serieux. Je demande la fin,sans delai,de ces prejuges ridicules de complexes qui n'honorent en rien leur auteur. Repondez simplement a la question ou dites que vous etes entrain de plaisanter car vous vous croyez sur une scene de theatre.

Mory Sylla, il faut apprendre à respecter nos aînés ici. Vous êtes de plus en plus insolent à l'endroit des débatteurs sur Gbassikolo. C'est l'hiver qui vous rend ainsi nerveux ?
Citer
+4 #45 Fred 02-12-2017 22:08
Dr Tronka ,
Vous vous arretez en chemin pour le nom de Soundjata , le vrai Nom : FAKANDA KALALADJI !
Vous avez " OUBLIE " le Nom de Famille : KONATE !
Peut etre que vous etes expres !
Je viens d'appeler l'epouse de Baba Toure ( fils de Amara Toure , frère de AST ) , elle est KONATE de Labe ( Eh oui ) , et on a un peu rigole .
LA FAMILLE ROYALE AU MANDE EST KONATE , PAS KEITA !
Amities Doc !
Citer
-25 #44 KeitaM 02-12-2017 20:17
Citation en provenance du commentaire précédent de Youssouf Bangoura :
Keita.M,
je ne voudrais pas me mêler dans ce débat à forte connotation ethnique mais puisque vous parlez de l'esclavage dans votre dernier post .
Dites moi, vous qui êtes le grand croyant, pourquoi partout où l'islam est fortement enraciné, l'esclavage perdure ? Pourquoi ceux qui se disent " croyants " refusent d'accorder aux autres le droits le plus élémentaire, naturel c'est à dire le droit d'être égaux ?

Youssouf,
Le Sénégal, la République Islamique d'Iran, le Mali ...sont des pays où l'islam est fortement enraciné, mais l'on a pas fait perpetrer l'esclavage. En revanche, à mon avis, la vraie question c'est de savoir pourquoi partout ( pays des paiens, des athées et croyants) où il y a esclavage c'est le noir qui est généralement le soumis? Pourquoi les noirs acceptent l'arrogance des autres créatures? Pourquoi nous nous affaiblissons de telle sorte que des gens d'autres contrées viennent nous dominer chez nous?
Citer
+23 #43 masria 02-12-2017 19:20
Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :
@ FRED et MASIRIYA
Chers monsieur et dame
Il vous en faut beaucoup pour que les travaux de ANTA encore moins ceux d' un aigri sans passé comme kanteka nouveau prophète de Bokoum puissent déplacer une virgule de notre histoire a nous et surtout mon jugement définitif sur ce que je pense de vos états d' âmes sur KOUROUKAN FOUGA.

Il est dit dans nos villages qu' un " mensonge" qui se répète plusieurs fois,les villageois auront torts d' ignorer ce "mensonge".
Ce que je sais ,le possédant admet et s' enrichi de ce qui vient de l' autre et ne se donne pas pour mission de trouver des failles dans ce qui vient de l' autre.
Vous pouvez si ça vous enchante a ADAM et EVE ,je n' aurai strictement rien contre mais pour le moment les personnes les plus autorisées ont accepter les récits de nos griots et autres narrateurs de notre histoire jusqu' a l' imposer a l' UNESCO dont on ne doute pas anti ceci ou cela surtout pas une quelle conque suprématie d' une culture par rapport a l' autre.
FRED libre a vous trouver du plaisir en vous remontant au ciel.
Encore une fois,sachez que je trouve la démarche de BOKOUM comme un signe de COMPLEXE D'INFERIORITE et de JALOUSIE pour n' être pas de ceux dont les ancêtres furent de la partie.
Si vous trouvez du plaisir dans cette démarche .beh tant mieux donc.

Nous sommes à 4000 ans l'un de l'autre cher monsieur.Les pyramides d'Egypte(héli è yooyoo en peul)sont l'une des 9 merveilles du monde et la seule qui subsiste encore en défiant l’Éternité.Et les miens n'ont pas eu besoin de griots,ils avaient déjà inventé les hiéroglyphes et construit des temples sur des bases mathématiques immuables.Et Cheikh Anta Diop est un savant et un historien universellement reconnu,qui a démontré son art de façon scientifique, qui ne laisse aucune place au doute même chez les plus stupides.Ceci dit je n'ai absolument rien contre Kouroukafouga.
Citer
-21 #42 Africain 02-12-2017 17:45
Citation en provenance du commentaire précédent de Saïdou Nour Bokoum :
Kafriquin, mon nom n'est pas BoUkoum, mais bien BOkoum.
Was-Salam.


Et bien nous en sommes en égalité parfaite.
Mon pseudo n'est pas Kafriquin, mais bien Africain.
Citer
-24 #41 Africain 02-12-2017 17:42
Citation en provenance du commentaire précédent de Tountouroun :
@Africain écrit :

Dit-on qu'on ne peut pas réveiller quelqu'un qui fait semblant de dormir
Vous êtes vraiment de mauvaise foi.Si Soundiata portait le nom Barry ou Sow, vous n'auriez jamais réagi de cette façon.

@Africain

C'est cela donc votre meilleure réponse apportée pour démentir le sujet portant sur l'Empire de Songhaï et de l'extraordinaire règne des dynasties de " Sonni Ali " et de " Askya Mohammed ? "

@Africain Vs Unesco

Vous arrêtez pas non plus de nous tympaniser sur le répertoire du patrimoine de l'Unesco.

Ce patrimoine de l'Unesco, qu'il soit culturel ou mixte, ne repose essentiellement que sur des faits historiques, grandement actés par les dynasties conquérantes des Sonni et d'Askya et non par les Mendens, Soumaoro Kanuté et/ou Soundiata Konaté alias Soundiata Keita.

En dehors de " Kouroukan Fouga ", cette graine de boutade pourrie que des mythomanes ont décidé d'introduire par effraction à l'Unesco en 2009 pour salir l'authentique histoire du glorieux Empire Songhaï, il n y a rien des mendens sur la longue liste de l'Unesco au Mali.

L'imagination fertile du Kouroukan Fouga avait surtout pour but fondamental, de justifier sournoisement la légitimité de la posture politique de Mamadou Alpha Koné, alias " Alpha Condé ", l'enfant de " Bobo Dioulasso " région située dans l'ancienne République de Haute-Volta, devenue l'actuelle " République du Burkina Faso " choisi par les Mandens de la Guinée, totalement bouleversés par la mort de leur champion Ahmadou Sékou Touré et de leur instrument de profit, le PDG-RDA, pour être leur candidats historique à toutes les élections en Guinée et au détriment des vrais et vaillants fils du Manding guinéen, Lansana Kouyaté notamment.

@Unesco

Malgré la détermination des mythomanes et leurs complices, dont " Bernard Kouchner et Tony Blair " de vouloir vaille que vaille salir la liste du patrimoine mondial de l'humanité répertoriés au Mali par l'Unesco, les divers et grands faits historiques actés par les dynasties qui ont vaincu et soumis les mandens sur les ruines du royaume de " Soumaoro Kanuté et de Soundyata Konaté " sont légendes sur l'âme vivace des Empires Ouest Africains.

Les dites dynasties victorieuses ont par la suite réorganisé, instruit et éduqué le mendens en détruisant les fétiches, les coutumes païennes et la culture de la sorcellerie et la razzia entre les communautés ethniques mendens.

Les nouveaux maîtres vont introduire la civilisation moderne à travers la religion, l'écriture et la lecture, mais aussi l'agriculture, l'élevage et le commerce.

À rappeler que le premier système économique de l'échange de marchandise dit le " Troc " est née de l'engouement et de la prospérité économique de l'Empire du Songhaï qui établi le commerce aussi bien entre les sujets du Royaume, mais aussi avec ceux des autres Royaumes et le reste du monde.

@Les Biens inscrits au Mali sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité illustrent l'organisation et le Rayonnement de l'Empire Songhaï des Sonni Ali et d'Askya Mohammad qui hisseront " Tombouctou " au rang des puissances lumineuses d'alors ( Grèce, Egypte, Rome et Tombouctou ).

Les biens inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité sont d'abord culturels et parmi eux, le " Tombeau des Askya, la Ville sainte que fut Tombouctou, et Djénné l'ancienne métropole des affaires et du mouvement des biens, les personnes et les marchandises, initiés et mise en place par les dynasties conquérantes de l'Empire Songhaï ".

De ces biens, s'ajoutent entre autres, la cité historique de Hamdallahi, le Fort de Médine, la Grande Mosquée de Nioro, la Mosquée de Komoguel, le Tata de Sikasso ou encore les Falaises de Bandiagara ( Pays Dogon ).

Les divers types de noms, de villes, de lieux, entre autres contenus sur la liste des biens du patrimoine mondial de l'Unesco, démontrent magistralement le comment, les conquérants " Foulbhès " ont majestueusement impacté l'éveil global des consciences noires depuis ses origines et la civilisation générale, générée par l'organisation, l'ouverture et le développement des Empires Ouest Africains qui disposaient de véritables attributs des Etats contemporains avant la pénétration coloniale.

@Unesco

Que ceux qui veulent invoquer l'Unesco pour camoufler leur mythomanie, la pondeuse de la fable " Kourougan Fouta " nous listent les " Biens du patrimoine mondial de l'humanité inscrit au Mali " pour s'en rendre contre définitivement que lesdits " Biens " sont à 99% à consonance " Foulbhès "

Je suis convaincu que tôt ou tard, les Foulbhès seront, comme à l'époque du rayonnement des Empires de l'Afrique pré-coloniale, à l'origine de l'émergence politique et économique de l'Afrique du 21ème siècle, quand les derniers dictateurs africains, issus des peuples vaincus des royaumes disloqués des siècles passés, quitteront leur pouvoir despotique pour laisser librement la démocratie et l'Etat de Droit triompher et s'enraciner en Guinée et partout ailleurs en Afrique.

@Invoquer l'Unesco et les Biens du patrimoine mondial de l'humanité inscrit au Mali sur les ruines de l'Empire Songhaï ? Allons toun !


Désolé Tountouroun, les commentaires que vous répondez ne sont pas de moi.

Dans le cas où vous avez fait sciemment de me "coller" la paternité de ces commentaires, sachez que je change souvent de prise de position, mais JAMAIS de pseudo. Cela fait plus d'une décennie que je signe avec le pseudo Africain sur tous les sites internet ou forum de discussions/d'échanges tout en changeant parfois de prise de position, mais avec le MÊME pseudo.

Par ailleurs, certes il m’arrive de commenter les articles parlant des communautés ; mais l’APOLOGIE COMMUNAUTAIRE dont vous semblez être très à l'aise ne fait pas partie de MES SIGNATURES. Vous pouvez vérifier.
Citer
-20 #40 TRONKA 02-12-2017 14:37
Africain Ecrit:
**J’attends qu’un des livres de ce monsieur (comprenez Mountaga Fane Kanteka) remporte un prix pour qu’on puisse vraiment savoir ce qu’il vaut. Qu’il remporte quelque chose seulement, même le prix de la calebasse percée m’irait… "

https://nounfoh.wordpress.com/2013/03/06/mountaga-fane-kanteka-leternel-plagie/ **


***************
Apres quelques recherches vaines sur certaines données concernant Mr montaga(que je ne connais pas vraiment en terme de publication), je finis par penser que les infos fournies par Africain à propos justement de Moutaga sont intéressantes et mériteraient de s'y attarder pour mieux cerner une partie de ce qu'on pourrait appeler(réellement ou virtuellement) cursus universitaire et son éventuel parcours professionnel au Mali ou ailleurs.

Au delà des controverses et à ce jour, il est quasi difficile d'affirmer et argumenter bibliographiquement le caractère sérieux de ce qu'on attribue à Mountaga.

Des questions posées à certains amis mali, j'ai eu exactement la même réponse que Biramaci a donné dans son post 2.

D’autre part, comme l'ont précisé nombreux internautes, je reviens sur le fait que:
-Sogolon Diarra était la mère de Soundiata. Elle était originaire de la circonscription de Ségou(dans l'actuelle république du Mali).
-Ainsi Diarra en malinké deviendra Diata
-Sogolon par racourci est devenu soun
-Au final: au lieu de sogolon diarra, c'est soundiata.
-Pour ceux qui ne savent pas, le vrai prénon de soundiata est Fakanda kalaladji(relatif au pouvoir).

Traiter l'histoire du Manden comme un tissu de mensonge comme le dit Tountouruon est fort regrettable et ressemblerait plus à de l'intoxication et la diffamation. Pour quel intérêt? La réponse à cette question vaut tout son pesant d'or.

Merci à Africain pour cette contribution.
Wa salam.
Citer
-23 #39 Mory Sylla 02-12-2017 12:59
Ce Doyen Bokoum est tres navrant quelques fois. Il faut se dire la verite'.
Des qu'il est pris dans les tenailles de ses propres contradictions,il s'ingenie a creer la diversion.Il a applique' la meme methode a mr. Mamadou:traiter spontamenent quelqu'un qui pose une question directe avec mepris face a un debat qu'on a nous meme ouvert. Cette tactique ne fait pas serieux.
On lui demande d'expliquer d'ou vient sa definition idiosyncratique du patronyme Keita devant tout Gbassikolo. Au lieu de repondre simplement a la question posee' par une demonstration rationelle,il s'emploie a la diversion en traitant son contradicteur de kaffre,ce mot emprunte' aux vendeurs d'esclaves arabes des temps medievaux qui designaient ainsi les Noirs au Sud du Sahara qui n'etaient pas convertis a l'Islam,pour justifier ainsi leur abominable commerce de vendeurs d'etres humains.Chiche!!! C'est un signe de profond complexe.
En quoi ces coupeurs de tetes,ces ignobles vendeurs de tetes humaines arabes sont ils justifies pour traiter quelqu'un sur cette terre d'incroyant ? Pourquoi les Africains aussi ne repliquent pas en traitant ces individus de sataniques,demoniaques car ils sont dans l'oeuvre du demon?
Et comble de l'irrationel,c'est un Noir qui entre dans ce baroud des sorciers arabes vendeurs de tetes humaines pour jeter l'anatheme sur un autre Noir au lieu de repondre aisement a une question pourtant claire. KeitaM,il faut frapper fort. Sans hesitation.
Ne commettons la meme erreur que nos ancetres:ne nous laissons plus meprises par ces arabes et leurs affides noirs sans repondre par un mepris encore plus grand a ceux qui nous meprisent pour les prouver qu'ils sont des gamins dans ce jeu.
Je demande la fin,sans delai,de ces prejuges ridicules de complexes qui n'honorent en rien leur auteur. Repondez simplement a la question ou dites que vous etes entrain de plaisanter car vous vous croyez sur une scene de theatre. Et puis on tourne la page. C'est finit.
Citer
-25 #38 citoyen 02-12-2017 02:27
Citation en provenance du commentaire précédent de Tountouroun :
@Africain écrit :

Dit-on qu'on ne peut pas réveiller quelqu'un qui fait semblant de dormir
Vous êtes vraiment de mauvaise foi.Si Soundiata portait le nom Barry ou Sow, vous n'auriez jamais réagi de cette façon.

@Africain

C'est cela donc votre meilleure réponse apportée pour démentir le sujet portant sur l'Empire de Songhaï et de l'extraordinaire règne des dynasties de " Sonni Ali " et de " Askya Mohammed ? "

@Africain Vs Unesco

Vous arrêtez pas non plus de nous tympaniser sur le répertoire du patrimoine de l'Unesco.

Ce patrimoine de l'Unesco, qu'il soit culturel ou mixte, ne repose essentiellement que sur des faits historiques, grandement actés par les dynasties conquérantes des Sonni et d'Askya et non par les Mendens, Soumaoro Kanuté et/ou Soundiata Konaté alias Soundiata Keita.

En dehors de " Kouroukan Fouga ", cette graine de boutade pourrie que des mythomanes ont décidé d'introduire par effraction à l'Unesco en 2009 pour salir l'authentique histoire du glorieux Empire Songhaï, il n y a rien des mendens sur la longue liste de l'Unesco au Mali.

L'imagination fertile du Kouroukan Fouga avait surtout pour but fondamental, de justifier sournoisement la légitimité de la posture politique de Mamadou Alpha Koné, alias " Alpha Condé ", l'enfant de " Bobo Dioulasso " région située dans l'ancienne République de Haute-Volta, devenue l'actuelle " République du Burkina Faso " choisi par les Mandens de la Guinée, totalement bouleversés par la mort de leur champion Ahmadou Sékou Touré et de leur instrument de profit, le PDG-RDA, pour être leur candidats historique à toutes les élections en Guinée et au détriment des vrais et vaillants fils du Manding guinéen, Lansana Kouyaté notamment.

@Unesco

Malgré la détermination des mythomanes et leurs complices, dont " Bernard Kouchner et Tony Blair " de vouloir vaille que vaille salir la liste du patrimoine mondial de l'humanité répertoriés au Mali par l'Unesco, les divers et grands faits historiques actés par les dynasties qui ont vaincu et soumis les mandens sur les ruines du royaume de " Soumaoro Kanuté et de Soundyata Konaté " sont légendes sur l'âme vivace des Empires Ouest Africains.

Les dites dynasties victorieuses ont par la suite réorganisé, instruit et éduqué le mendens en détruisant les fétiches, les coutumes païennes et la culture de la sorcellerie et la razzia entre les communautés ethniques mendens.

Les nouveaux maîtres vont introduire la civilisation moderne à travers la religion, l'écriture et la lecture, mais aussi l'agriculture, l'élevage et le commerce.

À rappeler que le premier système économique de l'échange de marchandise dit le " Troc " est née de l'engouement et de la prospérité économique de l'Empire du Songhaï qui établi le commerce aussi bien entre les sujets du Royaume, mais aussi avec ceux des autres Royaumes et le reste du monde.

@Les Biens inscrits au Mali sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité illustrent l'organisation et le Rayonnement de l'Empire Songhaï des Sonni Ali et d'Askya Mohammad qui hisseront " Tombouctou " au rang des puissances lumineuses d'alors ( Grèce, Egypte, Rome et Tombouctou ).

Les biens inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité sont d'abord culturels et parmi eux, le " Tombeau des Askya, la Ville sainte que fut Tombouctou, et Djénné l'ancienne métropole des affaires et du mouvement des biens, les personnes et les marchandises, initiés et mise en place par les dynasties conquérantes de l'Empire Songhaï ".

De ces biens, s'ajoutent entre autres, la cité historique de Hamdallahi, le Fort de Médine, la Grande Mosquée de Nioro, la Mosquée de Komoguel, le Tata de Sikasso ou encore les Falaises de Bandiagara ( Pays Dogon ).

Les divers types de noms, de villes, de lieux, entre autres contenus sur la liste des biens du patrimoine mondial de l'Unesco, démontrent magistralement le comment, les conquérants " Foulbhès " ont majestueusement impacté l'éveil global des consciences noires depuis ses origines et la civilisation générale, générée par l'organisation, l'ouverture et le développement des Empires Ouest Africains qui disposaient de véritables attributs des Etats contemporains avant la pénétration coloniale.

@Unesco

Que ceux qui veulent invoquer l'Unesco pour camoufler leur mythomanie, la pondeuse de la fable " Kourougan Fouta " nous listent les " Biens du patrimoine mondial de l'humanité inscrit au Mali " pour s'en rendre contre définitivement que lesdits " Biens " sont à 99% à consonance " Foulbhès "

Je suis convaincu que tôt ou tard, les Foulbhès seront, comme à l'époque du rayonnement des Empires de l'Afrique pré-coloniale, à l'origine de l'émergence politique et économique de l'Afrique du 21ème siècle, quand les derniers dictateurs africains, issus des peuples vaincus des royaumes disloqués des siècles passés, quitteront leur pouvoir despotique pour laisser librement la démocratie et l'Etat de Droit triompher et s'enraciner en Guinée et partout ailleurs en Afrique.

@Invoquer l'Unesco et les Biens du patrimoine mondial de l'humanité inscrit au Mali sur les ruines de l'Empire Songhaï ? Allons toun !

Ha
Ha!ha!ha!, la jalousie quand tu nous tiens.Tountouroun, en vous lisant, on a l'impression que vous avez été le voisin de Soundiata Keita en 1235, tellement que vous êtes sûr de ce que vous dites.je le dis à qui veut l'entendre, c'est le patronyme de Soundiata qui vous dérange.
La jalousie est mille fois plus terrible que la faim, parceque c'est une faim spirituelle.
Citer
-18 #37 MBemba 02-12-2017 02:18
Citation en provenance du commentaire précédent de Fred :
KeitaM ,
Mon Frere , Vous voulez que je donne DES CHIFFRES sur QUOI ?
Si Vous arretez de Vous enmeler les idees , ce serait un peu plus facile de se comprendre .
L' ESCLQVAGE a existe dans , presque , TOUTES LES SOCIETES HUMAINES .
Par exemple , la charte de KKF en son article 20 stipule bien l' existence d' ESCLAVES a cette epoqque au MANDEN :
" Ne maltraite pas les esclaves ...on est maitre de l'esclave et non du sac qu'il porte " ! CLAIR !
Sur la Totalite de cette portion d'Afrique que les Francais ont nommee LA GUINEE , l' ESCLAVAGE N'EXISTE PLUS !
Par contre , sur Toute cette etendue , il existe UNE SEGREGATION DES DESCENDANTS D'ESCLAVES !
Au FOUTAH ou au MANDEN !
Honnetete obligeant , reconnaissez que les memes AGISSEMENTS se retrouvent ca et la .
Doit on lutter contre cela ? OUI . Partout en Guinee .
Quand LES NOUMOUS ,les MORIKANDAS et les KEITA seront traites au meme pied d'egalite , on aura fait du progres .
Je compte sur VOUS , Mr KeitaM .


@ Fred,

Dit: "Par contre , sur Toute cette etendue , il existe UNE SEGREGATION DES DESCENDANTS D'ESCLAVES !
Au FOUTAH ou au MANDEN ! "

Fred, pouvez vous citer un ou des examples de cette pratique aujourd'hui au Mandèn?
Oui descendants d'esclaves pour être précis.

Merci!



Pouvez vous nous citer
Citer
-20 #36 KeitaM 02-12-2017 00:53
Citation en provenance du commentaire précédent de Saïdou Nour Bokoum :
"Waou quelle excellente combinaison! Il voit que voleur de lion ne colle pas.."
En principe, j'ai décidé depuis guineeactu, de ne pas adresser la parole à un apostat..qui plus est ne parle pas bamana. Son Diarra = Lion voleur: ensuite, Kè ta = qui prend héritage..et puis au diable les apostats !

Les apostats ici, c'est pour les endoctrinés, qui pensent par exemple que certaines catégories des noirs sont créées en tant qu'êtres inférieurs. Et moi je crois fermement que les noirs, de toutes ethnies confondues, sont comme tous les autres races humaines de la planète, comme l'à dit le Créateur de l'humanité.
A vous de voir alors qui est endoctriné, avant de parler d'Apostats.

Lion voleur = Son Diarra ou Diarra Son? Que voulez-vous exactement dire?
Citer
+20 #35 Saïdou Nour Bokoum 01-12-2017 23:54
Kafriquin, mon nom n'est pas BoUkoum, mais bien BOkoum.
Was-Salam.
Citer
+4 #34 Tountouroun 01-12-2017 20:59
@Africain écrit :

Dit-on qu'on ne peut pas réveiller quelqu'un qui fait semblant de dormir
Vous êtes vraiment de mauvaise foi.Si Soundiata portait le nom Barry ou Sow, vous n'auriez jamais réagi de cette façon.

@Africain

C'est cela donc votre meilleure réponse apportée pour démentir le sujet portant sur l'Empire de Songhaï et de l'extraordinaire règne des dynasties de " Sonni Ali " et de " Askya Mohammed ? "

@Africain Vs Unesco

Vous arrêtez pas non plus de nous tympaniser sur le répertoire du patrimoine de l'Unesco.

Ce patrimoine de l'Unesco, qu'il soit culturel ou mixte, ne repose essentiellement que sur des faits historiques, grandement actés par les dynasties conquérantes des Sonni et d'Askya et non par les Mendens, Soumaoro Kanuté et/ou Soundiata Konaté alias Soundiata Keita.

En dehors de " Kouroukan Fouga ", cette graine de boutade pourrie que des mythomanes ont décidé d'introduire par effraction à l'Unesco en 2009 pour salir l'authentique histoire du glorieux Empire Songhaï, il n y a rien des mendens sur la longue liste de l'Unesco au Mali.

L'imagination fertile du Kouroukan Fouga avait surtout pour but fondamental, de justifier sournoisement la légitimité de la posture politique de Mamadou Alpha Koné, alias " Alpha Condé ", l'enfant de " Bobo Dioulasso " région située dans l'ancienne République de Haute-Volta, devenue l'actuelle " République du Burkina Faso " choisi par les Mandens de la Guinée, totalement bouleversés par la mort de leur champion Ahmadou Sékou Touré et de leur instrument de profit, le PDG-RDA, pour être leur candidats historique à toutes les élections en Guinée et au détriment des vrais et vaillants fils du Manding guinéen, Lansana Kouyaté notamment.

@Unesco

Malgré la détermination des mythomanes et leurs complices, dont " Bernard Kouchner et Tony Blair " de vouloir vaille que vaille salir la liste du patrimoine mondial de l'humanité répertoriés au Mali par l'Unesco, les divers et grands faits historiques actés par les dynasties qui ont vaincu et soumis les mandens sur les ruines du royaume de " Soumaoro Kanuté et de Soundyata Konaté " sont légendes sur l'âme vivace des Empires Ouest Africains.

Les dites dynasties victorieuses ont par la suite réorganisé, instruit et éduqué le mendens en détruisant les fétiches, les coutumes païennes et la culture de la sorcellerie et la razzia entre les communautés ethniques mendens.

Les nouveaux maîtres vont introduire la civilisation moderne à travers la religion, l'écriture et la lecture, mais aussi l'agriculture, l'élevage et le commerce.

À rappeler que le premier système économique de l'échange de marchandise dit le " Troc " est née de l'engouement et de la prospérité économique de l'Empire du Songhaï qui établi le commerce aussi bien entre les sujets du Royaume, mais aussi avec ceux des autres Royaumes et le reste du monde.

@Les Biens inscrits au Mali sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité illustrent l'organisation et le Rayonnement de l'Empire Songhaï des Sonni Ali et d'Askya Mohammad qui hisseront " Tombouctou " au rang des puissances lumineuses d'alors ( Grèce, Egypte, Rome et Tombouctou ).

Les biens inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité sont d'abord culturels et parmi eux, le " Tombeau des Askya, la Ville sainte que fut Tombouctou, et Djénné l'ancienne métropole des affaires et du mouvement des biens, les personnes et les marchandises, initiés et mise en place par les dynasties conquérantes de l'Empire Songhaï ".

De ces biens, s'ajoutent entre autres, la cité historique de Hamdallahi, le Fort de Médine, la Grande Mosquée de Nioro, la Mosquée de Komoguel, le Tata de Sikasso ou encore les Falaises de Bandiagara ( Pays Dogon ).

Les divers types de noms, de villes, de lieux, entre autres contenus sur la liste des biens du patrimoine mondial de l'Unesco, démontrent magistralement le comment, les conquérants " Foulbhès " ont majestueusement impacté l'éveil global des consciences noires depuis ses origines et la civilisation générale, générée par l'organisation, l'ouverture et le développement des Empires Ouest Africains qui disposaient de véritables attributs des Etats contemporains avant la pénétration coloniale.

@Unesco

Que ceux qui veulent invoquer l'Unesco pour camoufler leur mythomanie, la pondeuse de la fable " Kourougan Fouta " nous listent les " Biens du patrimoine mondial de l'humanité inscrit au Mali " pour s'en rendre contre définitivement que lesdits " Biens " sont à 99% à consonance " Foulbhès "

Je suis convaincu que tôt ou tard, les Foulbhès seront, comme à l'époque du rayonnement des Empires de l'Afrique pré-coloniale, à l'origine de l'émergence politique et économique de l'Afrique du 21ème siècle, quand les derniers dictateurs africains, issus des peuples vaincus des royaumes disloqués des siècles passés, quitteront leur pouvoir despotique pour laisser librement la démocratie et l'Etat de Droit triompher et s'enraciner en Guinée et partout ailleurs en Afrique.

@Invoquer l'Unesco et les Biens du patrimoine mondial de l'humanité inscrit au Mali sur les ruines de l'Empire Songhaï ? Allons toun !
Citer
-17 #33 Youssouf Bangoura 01-12-2017 17:08
Keita.M,
je ne voudrais pas me mêler dans ce débat à forte connotation ethnique mais puisque vous parlez de l'esclavage dans votre dernier post .
Dites moi, vous qui êtes le grand croyant, pourquoi partout où l'islam est fortement enraciné, l'esclavage perdure ? Pourquoi ceux qui se disent " croyants " refusent d'accorder aux autres le droits le plus élémentaire, naturel c'est à dire le droit d'être égaux ?
Citer
-17 #32 Africain 01-12-2017 16:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Fred :
Africain " Faama " !

Seuls les HUMAINS ( ici , Foulahs et Mandens ) MENTENT !
…!


"Camarde", FRED, c’est cela que je m’évertue à vous expliquer ici.

TOUS des menteurs sur leurs histoires même celles qui n’ont pas été cautionnées par la révolution guinéenne.

Les occidentaux sont sans scrupule quand ils parlent de civilisation judéo-chrétienne tout en sachant que ces deux civilisations à la base où à l’origine sont celles des « basanés orientaux » et non celles des natifs européens. Dans cette démarche, ils vont même loin, c’est-à-dire à représenter Jésus (un basané pur-sang) en européen blanc venu du fin fond du NORD de l’Europe. Cela amuse très souvent certains humoristes en Europe.

Citation en provenance du commentaire précédent de Fred :
Africain " Faama " !

Les Montagnes NON !
…. !


Désolé, "camarde", n’induisez personne en erreur ici.

Primo l’affirmation "Fouta pays de montagnes et de mensonges" n’est pas de moi, secundo il n’est pas dit ici que les montagnes mentent, mais plutôt PAYS de montagnes.

Citation en provenance du commentaire précédent de Fred :
Africain " Faama " !
...
Si l'intention est d'incriminer les peuples Foulahs , vous etes vraiment le DON QUIJOTE du FOUTAH !
Vous me faites penser a ce qui font l'equation
UFDG = PEULHS !
PITOYABLE !


Aucunement l’intention d’incriminer qui que ce soit, mais souligner ou relever seulement à ma manière ce petit dicton populaire : "Avant de balayer devant chez les autres, balayez devant votre porte ... "

Citation en provenance du commentaire précédent de Fred :
Africain " Faama " !
... !
Vous me faites penser a ce qui font l'equation
UFDG = PEULHS !
PITOYABLE !


Je ne vous fais penser à personne, mais à moi-même. Je fais partie de ces individus qui ont posé cette équation "UFDG = PEULHS" en réplique aux comportements de certains de mes "nouveaux camarades". D’ailleurs, ils la posent aussi mais pour d’autre but ou quand ils veulent traiter leurs interlocuteurs de "foulaphobes", c’est-à-dire ANTI CDD= ANTI PEUL ou plus explicitement ANTI UFDG= ANTI PEULH.

Il y a quelques jours, je rétorquais à un commentaire d’un compatriote sur guineeactu.info dont le ton était sans ambiguïté et dans ses diatribes contre la direction du parti, affirmait que l’UFDG, est un parti symbole : "…la répétition des carences d'initiatives de la Direction de l'UFDG qui finisse par déstabiliser ce parti-symbole…". http://guineeactu.info/annonces-nouvelles/divers/7457-proces-koula-diallo--lufdg-denonce-une-instrumentalisation-et-un-acharnement.html

De telle affirmation dont j’ai répliqué en disant en quoi l’UFDG serait un parti symbole ; ne peut que renforcer cette perception l’UFDG=PEULHS.

L’UFDG=PEUL n’est pas plus que le RPG=MALINKE. Tout dépend de la perception ou plutôt ce qu'on envoie comme réponse.

Voilà une réponse sublime (ci-dessous) face à ce genre d’attaque où vous n’avez pas besoin de tomber dans la victimisation communautaire ou autres qui nourrissent cette perception. Il s’agit ici de votre réponse à Monsieur SOUMAH ; elle est parfaite.

"Mais non Mr Soumah ,
" CHEF " et " PROPRIETAIRE " sont ici , du pareil au meme . Vous pouvez mettre l'un pour AC , l'autre pour CDD de facon alternee .
Mais ,
ALFA au RPG , 26 ans ! »

AST Responsable Supreme 26 ans !
26 ans de POUVOIR ABSOLU , tous les 2 .
Et TOC !"
Citer
-23 #31 Théa 01-12-2017 15:40
@Africain
Héééé mon grand africain, vous avez tout dit et surtout vous venez nous libérer de cette intoxication en parlant de ce faux ethnologue. Vous avez été plus rapide que moi dans les enquêtes.
Merci koudaiiiiiiiii.
L'histoire du manding n'est pas cachée en afrique et dans le monde.
Soundita en décomposant on a sogolon(sa maman) Diata.
Par raccourci ça donne soundiata ou sogolon diata. Pas de voleur. mougnètii mouna féouuu
Même le petit blanc connaît cette histoire. Babababa.
Won guéré lou.
Citer
+4 #30 Fred 01-12-2017 14:33
KeitaM ,
Mon Frere , Vous voulez que je donne DES CHIFFRES sur QUOI ?
Si Vous arretez de Vous enmeler les idees , ce serait un peu plus facile de se comprendre .
L' ESCLQVAGE a existe dans , presque , TOUTES LES SOCIETES HUMAINES .
Par exemple , la charte de KKF en son article 20 stipule bien l' existence d' ESCLAVES a cette epoqque au MANDEN :
" Ne maltraite pas les esclaves ...on est maitre de l'esclave et non du sac qu'il porte " ! CLAIR !
Sur la Totalite de cette portion d'Afrique que les Francais ont nommee LA GUINEE , l' ESCLAVAGE N'EXISTE PLUS !
Par contre , sur Toute cette etendue , il existe UNE SEGREGATION DES DESCENDANTS D'ESCLAVES !
Au FOUTAH ou au MANDEN !
Honnetete obligeant , reconnaissez que les memes AGISSEMENTS se retrouvent ca et la .
Doit on lutter contre cela ? OUI . Partout en Guinee .
Quand LES NOUMOUS ,les MORIKANDAS et les KEITA seront traites au meme pied d'egalite , on aura fait du progres .
Je compte sur VOUS , Mr KeitaM .
Citer
+23 #29 Saïdou Nour Bokoum 01-12-2017 12:57
"Waou quelle excellente combinaison! Il voit que voleur de lion ne colle pas.."
En principe, j'ai décidé depuis guineeactu, de ne pas adresser la parole à un apostat..qui plus est ne parle pas bamana. Son Diarra = Lion voleur: ensuite, Kè ta = qui prend héritage..et puis au diable les apostats !
Citer
-19 #28 Africain 01-12-2017 12:02
Citation en provenance du commentaire précédent de Saïdou Nour Bokoum :

…. Qui est Mountaga Fane Kanteka ?
Après un bac de langues et littérature au Lycée Askia Mohammed de Bamako, Mountaga Fané Kantéka s'envole pour la France où il décroche une maîtrise de Droit privé mention carrières judiciaires, et interrompt ses études au niveau du DEA en sciences criminelles. Rentré au pays, il devient journaliste et collabore avec Le Républicain, La Cravache et Le Malien, puis s’en va s’installer à Montréal où il obtient un DESS de journalisme à l'université de Montréal. Là-bas, il a collaboré avec La Presse, le Québec Soccer, le Courrier Laval et Syfia International Canada. Ecrivain-poète prolifique, MFK a dans sa besace plusieurs œuvres inédites et protégées par le Bureau malien de droits d’auteur dont il est membre. Sa première publication littéraire (Odyssées noires / Amours et mémoire d’Outre-monde / La main de Soumahoro et la mort d’un mythe), est le premier tome d'une saga historique qui balaie radicalement toute la légende autour de l'empire du Mali et de son présumé fondateur Sonjata Keita. Une révolution ! Au-delà de l'histoire proprement dite du Mali et de l'Afrique en général, cette première étape nous plonge dans les arcanes de l'histoire humaine, de l'Égypte-Nubie à nos jours.


Résumons le parcours de l’ethnologue et du sociologue IMPROVISE du nom de Mountaga Fane Kanteka qui est venu révolutionner (rien que ça) l’histoire de tout d’un pays voir de tout un continent sans avoir à étudier ses questions sociétales à l’université, ni ailleurs.

1. Maitrise de Droit Privé (carrières judicaires) ;

2. L’ambition d’une thèse (doctorat) avortée (allez savoir pourquoi). En effet, le DEA (Diplôme d’Etude Approfondie) dans l’ancien système français possédait une finalité de recherches universitaires. Recherche en criminologie donc très long de l’ethnologie ou de la sociologie PROPREMENT DITE ;

3. PROFESSION JOURNALISTE A BAMAKO (et non sociologue/anthropologue ou encore historien dans une université) ;

4. Installation au QUEBEC avec un DESS de journalisme (encore du journalisme);

5. PROFESSION JOURNALISTE A QUEBEC et non une fois encore enseignement ou assistant ou chercheur en ethnologie ou en sociologie dans une université de la place.

Il faut bien avouer que ce succinct parcours UNIVERSITAIRE et PROFESSIONNEL de cet homme est bien MINCE pour ne pas dire NON CREDIBLE pour CREDIBILITER la « PEDAGOGIE » de doyen Boukoum. Ou encore ce parcours est loin d’être à la hauteur de la « MISSION » que doyen semble se fixer ces derniers temps autour des questions sociétales du manding.

C’est même une honte qu’un universitaire, homme de culture du rang de doyen Boukoum cite une personne aussi controversée (pas seulement au Mali ou par les « preneurs d’héritage ») qu’imbu de sa personne, et nous sortir : "Nous sommes au seuil d’un débat scientifique (SIC) qui serait inépuisable sur la Toile polluées par des alfa-bêtes".

Tenez doyen Boukoum ce que d’autres sur la Toile polluée par des "alfa-bêtes" (bizarrement ils même en dehors de la Guinée) pensent et disent du "grand professeur ethnologue", le plus "grand anthropologue" du Mali et du continent du nom de Mountaga Fane Kanteka :

"…Mais un tour rapide sur son blog fait comprendre que le sieur Kantéka en veut à la terre entière pour son non succès en tant qu’écrivain. D’où sa frustration qu’il exprime en déversant sa bile sur les écrivains à succès et le monde de l’édition…" …. "Mais la question qui me démange est celle que lui a clairement posée une twittos" :

"…Je n’ai qu’une question : pourquoi êtes-vous autant plagié ? Curieux :peut-être avez-vous une notion extensive du plagiat. "

https://nounfoh.wordpress.com/2013/03/06/mountaga-fane-kanteka-leternel-plagie/

D’autres "alfa-fêtes" d’autres pays sur la toile ironisent, toujours à propos du « messie » de doyen Boukoum dans sa grande « MISSION » de retraité autour des questions sociétales à l’occurrence celles du manding.

" …J’attends qu’un des livres de ce monsieur (comprenez Mountaga Fane Kanteka) remporte un prix pour qu’on puisse vraiment savoir ce qu’il vaut. Qu’il remporte quelque chose seulement, même le prix de la calebasse percée m’irait… "

https://nounfoh.wordpress.com/2013/03/06/mountaga-fane-kanteka-leternel-plagie/

Ce lien vous donnera une idée sur l’arrogance et la vanité de la personne qui sert de TREMPLIN à M. Boukoum pour son " …débat scientifique (SIC) qui serait inépuisable sur la Toile polluées par des alfa-bêtes".
Il est une fois encore bien mince, pour ne pas dire minable.
Citer
-24 #27 KeitaM 01-12-2017 10:36
Citation en provenance du commentaire précédent de Saïdou Nour Bokoum :
Citoyen : « Tountouroun, en réalité, c'est le patronyme de Soundiata qui vous dérange.. qui porte le nom Keita…Ce qui vous empêche de dormir, ce qui vous rend jaloux ».
SONDIATA : son = voleur ; Diata/Diarra = lion ; d’ailleurs en bref, Kè-ta = qui prend l’héritage. Qui pourrait être jaloux d’un VOLEUR D’HERITAGE sinon un RECELEUR en manque ou un ALFA-BETE (William Sassine) ? ! Was- Salam


Waou quelle excellente combinaison! Il voit que voleur de lion ne colle pas et puis il fait appel à une autre expression "qui prend l'héritage. Ensuite la combinaison donne voleur d'héritage. Mais il reste toujours des mots à combiner et ça donne ça" QUI PREND LE LION", c'est à dire la FORCE TRANQUILLE. Vous allez culbuter han, mais au finish vous allez reconnaître que Soundiata Keita a prôné la justice et la paix dans le grand manding.

Par ailleurs, comme vous êtes devenu, soudain, anti-esclavagiste, à votre honneur, si ce n'est de l'imposture, essayez alors de traiter des vrais sujets. Aidez à enrayer l'esclavage au foutah. Pour ça, on n'aurez pas besoin des historiens qui vous racontent des choses et leurs contraires. C'est d'actualité, même Fred peut donner des chiffres. C'est une honte pour la peau noire, sans exception, enfin pour les doués d'intelligence et d'honneur.

Mais il y a de doute quant à votre probité d'être anti-esclavagiste. Leur seul but c'est dire voilà tout comme au foutah il y a aussi de l'esclavage au Mandé, et donc match nul sans prolongation ni penalty. Et ça, c'est une polémique stérile qui ne règle pas le problème et ne le déplace même pas.

Alors faites comme l'église catholique, pour reconnaître cette injustice et demander pardon. La porte du pardon est encore ouverte.

Bon entendeur.
Citer
+20 #26 Saïdou Nour Bokoum 01-12-2017 00:17
Citoyen : « Tountouroun, en réalité, c'est le patronyme de Soundiata qui vous dérange.. qui porte le nom Keita…Ce qui vous empêche de dormir, ce qui vous rend jaloux ».
SONDIATA : son = voleur ; Diata/Diarra = lion ; d’ailleurs en bref, Kè-ta = qui prend l’héritage. Qui pourrait être jaloux d’un VOLEUR D’HERITAGE sinon un RECELEUR en manque ou un ALFA-BETE (William Sassine) ? ! Was- Salam
Citer
+2 #25 Fred 30-11-2017 14:46
Shams Deen ,
Vous cherchez juste " la petite bête " !
Avec Masria , nous avons juste parle d' un aspect de la societe PEULHE du temps de RAMSES 1er .
C' est avant le Prophete MOISE !
Il y a qques 4000 ANS !
Rien avoir avec votre imagination .
Soulignez un passage ou je parle de K.K.F ou de Kanteka
Une mise au point definitive , mon Cher !
Je ne remets nullement en cause KKF . Je critique LE NON RESPECT de KKF .
Le POGROM de SIGUIRI viole l article 24 de KKF :
" NE FAITES JAMAIS DU TORT AUX ETRANGERS "
Alfa Conde , President de la GUUNEE viole l' article 26 de KKF :
" LE TAUREAU CONFIE NE DOIT PAS DIRIGER LE PARC "!
Shams , il y a bcp d'exemples .
Si , et seulement Si , Vous voulez cesser cette confrontation inutile et etre IMPARTIAL , Vous comprendrez Ma demarche .
Appliquez juste l'article 44 de KKF et Vous serez du meme cote que moi .
Souvenir Vous , bien que PEU instruit , je fais partie DES MORYKANDAS LOLOU !
I Sabari , NFa !
Citer
-26 #24 shams deen 30-11-2017 02:25
@ FRED et MASIRIYA
Chers monsieur et dame
Il vous en faut beaucoup pour que les travaux de ANTA encore moins ceux d' un aigri sans passé comme kanteka nouveau prophète de Bokoum puissent déplacer une virgule de notre histoire a nous et surtout mon jugement définitif sur ce que je pense de vos états d' âmes sur KOUROUKAN FOUGA.

Il est dit dans nos villages qu' un " mensonge" qui se répète plusieurs fois,les villageois auront torts d' ignorer ce "mensonge".
Ce que je sais ,le possédant admet et s' enrichi de ce qui vient de l' autre et ne se donne pas pour mission de trouver des failles dans ce qui vient de l' autre.
Vous pouvez si ça vous enchante a ADAM et EVE ,je n' aurai strictement rien contre mais pour le moment les personnes les plus autorisées ont accepter les récits de nos griots et autres narrateurs de notre histoire jusqu' a l' imposer a l' UNESCO dont on ne doute pas anti ceci ou cela surtout pas une quelle conque suprématie d' une culture par rapport a l' autre.
FRED libre a vous trouver du plaisir en vous remontant au ciel.
Encore une fois,sachez que je trouve la démarche de BOKOUM comme un signe de COMPLEXE D'INFERIORITE et de JALOUSIE pour n' être pas de ceux dont les ancêtres furent de la partie.
Si vous trouvez du plaisir dans cette démarche .beh tant mieux donc.
Citer
+3 #23 Fred 29-11-2017 21:27
Africain " Faama " !
Vous faites du DON QUIJOTE !
Le Foutah , ce sont les PEUPLES MANDINGUES et FOULAHS . :
FOUTAH - DJALLON !
Seuls les HUMAINS ( ici , Foulahs et Mandens ) MENTENT !
Les Montagnes NON !
Donc ....
Si l'intention est d'incriminer les peuples Foulahs , vous etes vraiment le DON QUIJOTE du FOUTAH !
Vous me faites penser a ce qui font l'equation
UFDG = PEULHS !
PITOYABLE !
Citer
-30 #22 citoyen 29-11-2017 21:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Sekou :
@Africain Vs Fred contre Tountouroun

@Fred semble avoir raison de conseiller à Africain d'utiliser la logique d'une démonstration objective qui prouverait que les arguments de Tountouroun sur l'histoire du manding sont faux. Se contenter d'affirmer simplement que la déclaration de Tountouroun ne repose qu'uniquement sur une jalousie contre le nom " Kéita " de Soundiata serait, à mon avis, un manque notoire d'arguments qui donnerait raison à Tountouroun.

Je me suis amusé de faire des recherches sur les origines du nom " Keita " et sur l'empire Songhaï et son territoire ainsi que sur les dynasties des " Sonni " et d'Askya Mohamed.

Il s'est avéré que l'histoire qui est remontée jusqu'aux origines de Soundyata affirme que " Kéita " n'était pas à l'origine un " Nom de personnes " mais une " Expression sociale Courante ". En voici l'illustration ci-après avec une des nombreuses sources disponibles :

@Soundyata et son nom d'emprunt " Keita "

Naré Maghann Konaté était alors déjà marié à Sassouma Bereté et avait un fils, Dankaran Toumani Konaté le demi frère de Diatta Konaté connu sous le nom de Soundiata Keita plus précisément appelés par les griots de l'époque « Kien » (héritage) et « Ta » (prendre ton héritage), qui est devenu « Kienta » et par la suite « ...
Soundiata Keïta — Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Soundiata_Keïta

Certes, Tountouroun aussi a la particularité de s'exprimer avec véhémence. Mais ses arguments sont généralement fondés et les sources des sujets qu'il aborde sont généralement disponibles et en quantité.

@Questions pour Africain :

1- Selon vous et nos honorables griots, le nom " Keita " était-il un nom de personnes à l'origine ou un diminutif d'une expression de langage populaire ?

2 - Le Royaume Songhaï des Sonni et d'Askya Mohamed était-il une réalité ou un mythe ? Si oui, sur quel territoire pourrait-on le situer actuellement ? Pourquoi et comment ce grand royaume fut-il implanté sur son nouveau territoire pendant des siècles et avec Gao, l'actuel Mali comme capitale ?

3 - Les dynasties des Sonni et d'Askya Mohamed sont-elles une réalité ou un mythe ? Si oui, quelles sont les origines des dynasties des Sonni, d'Askya Mohamed et le Mansa Moussa ?

4 - Comment les mandingos sont devenus des musulmans, des éleveurs, des agriculteurs et des commerçants ?

Après vos réponses sur ces questions, je vous soumettrai celles relatives à Samory Touré qui fut salué en héros au détriment de Kémé Bourama qui, lui, semble être l'un des vaillants combattants et résistants Africains sur les champs de bataille et qui restent pour le moment parmi les oubliés de notre authentique histoire.

Merci pour votre compréhension qui nous aidera, au-delà de toute passion, à mieux apprendre et comprendre auprès de vous la véritable histoires de notre passé pré-coloniale, coloniale et post-coloniale.

Dit-on qu'on ne peut pas réveiller quelqu'un qui fait semblant de dormir
Vous êtes vraiment de mauvaise foi.Si Soundiata portait le nom Barry ou Sow, vous n'auriez jamais réagi de cette façon.
Citer
-22 #21 Africain 29-11-2017 19:54
Citation en provenance du commentaire précédent de Oumar Mâci Bah :
[
Fred, le commentaire du sieur "koné sory" ne peut provenir que de quelqu'un qui ignore tout de la mentalité foutanienne où la pratique de l'auto-dérision est très courante, ce qui est en fait salutaire pour toute société…..


A l’instar des mensonges, des « traditions nationales non sérieuses », des «légendes de très
basse époque, de l'époque de la musulmanisation » ou encore des «légendes imaginées par des convertis » ou par des non convertis ; L’AUTO DERISION, est aussi quelque chose de très partagée par les peuples africains pour ne pas dire universelle. Elle n’est donc pas à l’apanage du Foutah. Si elle devrait venir contraster ou nuancer l’affirmation : "Fouta pays de montagnes et de menconges" ; elle devrait venir faire la même chose quand il s’agit de parler des mensonges d’autres sociétés.

Par ailleurs, l’auto dérision, semble même être une arme pour les écrivains africains à en croire à la chercheuse marocaine (Hanane Essaydi), spécialiste de la littérature subsaharienne dans son pays: http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/07/les-ateliers-de-la-pensee-2-l-humour-africain-est-une-poetique-de-la-dissidence_5211474_3212.html
Citer
+6 #20 Fred 29-11-2017 17:14
Couleur Tropicale ,
Mais j'ai ete a Labe en 2013 !
J'y ai rencontre Alfa qui etait venu pour des salamalecs dans ma famille et a la tombe de mon Gd pere .
Je suis reste a Conakry , a l'aeroport Gbessia , le temps des formalites . Jamais dans " La Cite " !
Je vais qd meme chez nous , mon " General " !
Rendez-vous en Janvier , si vous passer par Labe . Vous me trouverez facilement . Tout le village me connait . Vous gouterez a l'Hospitalite legendaire du Foutah !
" Et qui...."
Salutations !
Citer
+7 #19 Fred 29-11-2017 16:55
@ Masria ,
Cheikh Anta Diop a tout a fait raison !
Le MATRIARCAT chez les PEULHS ( en tout cas au Foutah Djallon ) demeurent encore dans la tradition .
Avant la Circoncision , passage de l'enfance a l'initiation , tout garcon DOIT etre " Ramene " chez ses ONCLES MATERNELS dont les benedictions sont indispensables pour la reussite de l'evenement et le succes du garcon dans la vie .
A cette occasion , ils lui choisissent UNE EPOUSE parmi ses cousines maternelles ( il peut ne pas l'epouser plutard ) et lui offrent " GATE e MOGGUI " .( Nattes et cordes ) qui sont Paturages et Bovins .
Je ne sais plus si cette pratique existe encore , vu que bcp le font des la naissance de l'enfant .
Il est dit aussi , dans nos croyances , que SEUL TON ONCLE MATERNEL ( Kawou ma ) viendra a ton secours dans l'audela ( Lombougol Siraate ) .
Un autre lien avec l'Egypte Pharaonique , c'est ce que les Foulbhes appellent " NDJOBOUROU " !
Quand on rasait un garcon non circoncis , on lui laissait une touffe de cheveux sur la tete . On l'enlevait après la ciconcision , pour commencer L'initiation .
C'etait la pratique en Egypte sous Ramses 1er , Tetis et Ramses "Le grand " ( Ramses 2) .
Il suffit non plus de voir la tombe d'un IMAM au Foutah , pour s'en rendre compte .
Je me souviens que les gens disaient que la tombe de mon pere etait " CHAMBRE et SALON " . lol !
Evidenment , Masria , " les choses " foutent le camp !
Ensuite , quel complexe on a foutu aux Foulbhes , en Guinee , a force de les appeler " SOMALIEN " !
Dommage !
Citer
+2 #18 Oumar Mâci Bah 29-11-2017 12:47
Citation en provenance du commentaire précédent de Fred :
Kone Sory ,
Vous vous arretez en chemin dans votre propos .
Laissez moi vous aider :
" Foutah ,
Leydi pelle e penale
Leydi kaanye , koyle e koldhan
Leydi Die , Dime , Diina e Dimaagu
Fuuti Futa e Bhe Fuuta Fuuti ! "
Ceci est le Fuutah des CHANTRES PEULS , pas de PAUL MARTY .
Savez vous seulement ce que vaut et veut dire ce poeme ?
Ca me surprendrait !
Cherchez en la traduction et l'explication . ( Moi je le sais )
NB :
Le Foutah , c'est pas que des PEULHS .
TANDAS (Tchala Gobay ) FOULACOUNDAS ( Boiro Mamadou ) DJAKANKES ( Karamoko Koutoubou ) , TCHEBHES ( Sane noun Mane ) Foulbhes ( Alpha Yaya ) ....etc !
PAUVRE KONE SORY !
A force de vouloir etre ETHNO ....
Que Dieu vous garde !
PS : Mr Kone , un jour je ferai un ARTICLE et ce sera sur Gbassi en esperant que vous le lirez . Promis !

Fred, le commentaire du sieur "koné sory" ne peut provenir que de quelqu'un qui ignore tout de la mentalité foutanienne où la pratique de l'auto-dérision est très courante, ce qui est en fait salutaire pour toute société. Mais tout ceci est trop compliqué pour certaines têtes! Notre bonhomme prend cette boutade pour un jugement de P. Marty sur le Fouta.
Citer
+1 #17 Couleur Tropicale 29-11-2017 05:11
Citation en provenance du commentaire précédent de Fred :
Je vous signale que je vis hors de mon Foutah natal (de facon permanente) depuis 49 ans ! (Bientot 50)


Hé Général FRED, un demi-siècle dans le ventre de la diaspora :roll: . C'est puissant ! Je vois que chez les généraux, pas de demi mesure. J'espère au moins que les enfants viennent de temps à autre pour se ressourcer dans le fleuve de la tradition foutanienne. Et qui l'eût cru !
Citer
+6 #16 Fred 28-11-2017 22:53
Kone Sory ,
Vous vous arretez en chemin dans votre propos .
Laissez moi vous aider :
" Foutah ,
Leydi pelle e penale
Leydi kaanye , koyle e koldhan
Leydi Die , Dime , Diina e Dimaagu
Fuuti Futa e Bhe Fuuta Fuuti ! "
Ceci est le Fuutah des CHANTRES PEULS , pas de PAUL MARTY .
Savez vous seulement ce que vaut et veut dire ce poeme ?
Ca me surprendrait !
Cherchez en la traduction et l'explication . ( Moi je le sais )
NB :
Le Foutah , c'est pas que des PEULHS .
TANDAS (Tchala Gobay ) FOULACOUNDAS ( Boiro Mamadou ) DJAKANKES ( Karamoko Koutoubou ) , TCHEBHES ( Sane noun Mane ) Foulbhes ( Alpha Yaya ) ....etc !
PAUVRE KONE SORY !
A force de vouloir etre ETHNO ....
Que Dieu vous garde !
PS : Mr Kone , un jour je ferai un ARTICLE et ce sera sur Gbassi en esperant que vous le lirez . Promis !
Citer
+16 #15 masria 28-11-2017 22:52
Citation en provenance du commentaire précédent de shams deen :

@ Citoyen
Après une infinité de fortunes diverses, ces gens s'accrochent apparemment a KOUROUKAN FOUGA parce qu’un des leurs donc dépourvu de passé a glorifié autre que l’ERRANCE sait senti le devoir d’écrire du n' importe quoi comme une vérité, ils nous tympanisent avec des écrits kilométriques.
Ils ont l'échec en eux depuis la nuit des temps donc c’est juste pour se trouver une raison d’espérer.
Quant à nous sachant bien qu’aucun peuple n'a pu avoir un AVENIR sans passé, nous nous contentons de nos récits contées par ceux qui ont ete désignés à cet effet les "chercheurs' d'un genre nouveau peuvent toujours se pendre.
Le SOLEIL continuera à se lever à l’EST comme l’a voulu Dieu.


Pour Cheikh Anta Diop, l'origine égyptienne des Peuls ne fait aucun doute. De par leurs noms totémiques Ka et Ba et leur matriarcat, les Peuls montrent leur rattachement à l'Égypte. De très nombreux Pharaons seraient issus de ce peuple né d'un métissage avec les étrangers du Delta et des contacts officiels des XVIIIe et XIXe dynasties avec l'étranger (blancs, sémites). Ainsi selon lui: «le grand père de Ramsès II, Ramsès Ier, n'était qu'un officier de char descendant d'affranchis étrangers du Delta (') copté par Horemheb pour lui succéder sur le trône d'Égypte. Séthi Ier, son fils, dut épouser une princesse de sang royal pour légitimer son pouvoir; et pour se faire accepter du peuple, associa très tôt au pouvoir Ramsès II qui incarnait la légitimité par sa mère. Sethi Ier et Ramsès II représentent officiellement ce type peul».
Le nomadisme sporadique des peuls ne constitue qu'un phénomène relativement récent, remontant au démembrement de l'Ancien Empire égyptien et la dislocation de son aristocratie par Cambyse.
Pour en revenir au matriarcat Peul, il était avant l'islamisation de ce peuple, à la base du système social, la femme étant au centre de toute filiation (don, maladie, etc). Comme pour les égyptiens anciens, on n’hérite pas de son père, mais de son oncle maternel. Si pendant longtemps, beaucoup de chercheurs perçurent ce matriarcat comme une anomalie, nous trouvons auprès des travaux menés par Cheikh Anta Diop et par l'ethnologue Marguerite Dupire, les raisons à travers des liens qu'ils tissent entre les Peuls et les égyptiens anciens.
"Dans la mesure où les peuls sont d'origine égyptienne, ils ont été des Africains sédentaires, agriculteurs et pratiquant le matriarcat. A la suite de la dislocation de la société égyptienne ancienne (disparition de la souveraineté), ils ont dû émigrer assez tardivement avec leurs troupeaux de boeufs. Par la force des circonstances, ils seraient ainsi passés de la vie sédentaire à la vie nomade. Mais on comprend alors que le matriarcat de la première époque continue à régler les rapports sociaux, d'autant plus qu'il est sans doute abusif de parler d'un nomadisme absolu du Peul. En réalité, il est semi-nomade." (Cf: Cheikh Anta Diop: L'Unité Culturelle de L'Afrique Noire.)
Citer
+13 #14 Sekou 28-11-2017 19:54
@Africain Vs Fred contre Tountouroun

@Fred semble avoir raison de conseiller à Africain d'utiliser la logique d'une démonstration objective qui prouverait que les arguments de Tountouroun sur l'histoire du manding sont faux. Se contenter d'affirmer simplement que la déclaration de Tountouroun ne repose qu'uniquement sur une jalousie contre le nom " Kéita " de Soundiata serait, à mon avis, un manque notoire d'arguments qui donnerait raison à Tountouroun.

Je me suis amusé de faire des recherches sur les origines du nom " Keita " et sur l'empire Songhaï et son territoire ainsi que sur les dynasties des " Sonni " et d'Askya Mohamed.

Il s'est avéré que l'histoire qui est remontée jusqu'aux origines de Soundyata affirme que " Kéita " n'était pas à l'origine un " Nom de personnes " mais une " Expression sociale Courante ". En voici l'illustration ci-après avec une des nombreuses sources disponibles :

@Soundyata et son nom d'emprunt " Keita "

Naré Maghann Konaté était alors déjà marié à Sassouma Bereté et avait un fils, Dankaran Toumani Konaté le demi frère de Diatta Konaté connu sous le nom de Soundiata Keita plus précisément appelés par les griots de l'époque « Kien » (héritage) et « Ta » (prendre ton héritage), qui est devenu « Kienta » et par la suite « ...
Soundiata Keïta — Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Soundiata_Keïta

Certes, Tountouroun aussi a la particularité de s'exprimer avec véhémence. Mais ses arguments sont généralement fondés et les sources des sujets qu'il aborde sont généralement disponibles et en quantité.

@Questions pour Africain :

1- Selon vous et nos honorables griots, le nom " Keita " était-il un nom de personnes à l'origine ou un diminutif d'une expression de langage populaire ?

2 - Le Royaume Songhaï des Sonni et d'Askya Mohamed était-il une réalité ou un mythe ? Si oui, sur quel territoire pourrait-on le situer actuellement ? Pourquoi et comment ce grand royaume fut-il implanté sur son nouveau territoire pendant des siècles et avec Gao, l'actuel Mali comme capitale ?

3 - Les dynasties des Sonni et d'Askya Mohamed sont-elles une réalité ou un mythe ? Si oui, quelles sont les origines des dynasties des Sonni, d'Askya Mohamed et le Mansa Moussa ?

4 - Comment les mandingos sont devenus des musulmans, des éleveurs, des agriculteurs et des commerçants ?

Après vos réponses sur ces questions, je vous soumettrai celles relatives à Samory Touré qui fut salué en héros au détriment de Kémé Bourama qui, lui, semble être l'un des vaillants combattants et résistants Africains sur les champs de bataille et qui restent pour le moment parmi les oubliés de notre authentique histoire.

Merci pour votre compréhension qui nous aidera, au-delà de toute passion, à mieux apprendre et comprendre auprès de vous la véritable histoires de notre passé pré-coloniale, coloniale et post-coloniale.
Citer
+5 #13 Fred 28-11-2017 19:50
@ Africain ,
Tiens , " Faama " , j'ai completement oublie de vous demander une CLARIFICATION de ce que vous appellez ENDOCTRINEMENT ? ( je m'y connaitrais , selon votre insinuation ) .
Si c'est par association a ma famille , je vous signale que je vis hors de mon Foutah natal ( de facon permanente ) depuis 49 ans ! ( Bientot 50 )
Citer
-23 #12 kone Sory 28-11-2017 17:36
Citation en provenance du commentaire précédent de Africain :
Citation en provenance du commentaire précédent de Tountouroun :
@L'illustration de la pauvre Mythologie de Kouroukan Fouga

….
Les histoires fabriquées et cautionnées par la révolution guinéenne pendant 26 ans de règne sanguinaire dans une Guinée totalement fermée au reste du monde sont révolues !

À bon entendeur !


La fabrication d’histoire semble être un sport partagé par pas mal de groupes sociaux en Afrique à en croire à certains auteurs qui ont travaillé sur ces groupes sociaux.

Tenez par exemple de ce qu’ils pensaient du cas des peuls en Afrique.

"… II n'y a pas de tradition nationale sérieuse
chez les Peuls, mais seulement des légendes, et des légendes de très
basse époque, de l'époque de la musulmanisation (Tauxier, 1937, .
p. 41.) Et ces légendes, imaginées par des convertis, sont sans valeur (SIG)
(Delafosse, 1912,)… "

En ne fiant à ces quelques mots, on se rend bien compte que les mensonges, les légendes imaginées, les légendes sans valeurs etc…ne sont pas à l’apanage du seul manding dans cette grande Afrique.

Désolé, « camarade » FRED, je ne recommence rien, c’est de la PEDAGOGIE (suivez mon regard).

Il faut bien que la nouvelle génération puisse connaître toutes les facettes de nos différentes histoires et celles qui n’ont jamais été cautionnées par la révolution guinéenne et qui semblent être construites et fondées sur des mensonges et pire encore sur l'endoctrinement religieux (vous en savez quelques choses pour ce qui concerne l'endoctrinement). Merci de noter que ces auteurs n’ont pas écrit ces choses horribles sur les peuls dans leurs heures perdues de retraités ou à la veille du dépôt d’une plainte dans un commissariat, mais bien dans des études ethnologiques ou sociologiques.


Fouta, Leydi pèlè è pènalè (Fouta pays de montagnes et de menconges)
Paul Marti, L'Islam en Guinée : Fouta-Djallon. Editions Ernest Leroux. Paris. 1921.
Citer
+4 #11 Fred 28-11-2017 14:48
Africain ,
" La Pedagogie " que vous utilisez laisse - a - desirer ! ( pour ce qui me concerne ) .
C'est comme les bambins de la Maternelle : " tu m'as dit CA , eh bien TOI AUSSI , en voila et tiens ! "
" Un Poulo " critique , A TORT , Les Mandens , en reponse " Pedagogique" , vous critiquez Les Foulbhes !
A votre place , ma methode pedagogique aurait ete de deconstruire ces critiques fallacieuses par des exemples prouvant le contraire de celles-ci , POINT PAR POINT !
C'etait ,votre " Methode " dans " une autre vie " ( Guineeactu ) .
C'est pour cette raison que je dis que " Vous vous laissez-aller " !
Ici , vous citez TAUXIER et DELAFOSSE !
Et si vous citiez GILBERT VIEILLARD ,après sa traduction en FRANCAIS des Recits epiques du MACINA et les Poemes Religieux et Pastoraux ecrits en AJANI .
" Ces Poemes temoignent d'un haut niveau de ces lettres Peuls qui ne doivent rien a l'Ecole Francaise , dans une contree ou meme les Femmes et les Jeunes Filles savent lire . "
Juste un exemple .
Vous auriez pu , citez les articles 1 , 2 , 7... de LA CHARTE DU MANDE ( proclamee par LES CHASSEURS avant SOUNDJATA ) PEDAGOGIQUEMENT .
Mais ...bon !
Vous avez preferez " l'autre methode " , c'est VOTRE DROIT !
Ne vous laissez pas aller !
Citer
-20 #10 citoyen 28-11-2017 10:48
Citation en provenance du commentaire précédent de Tountouroun :
@L'illustration de la pauvre Mythologie de Kouroukan Fouga


Ce n'est pas le mensonge qui nous détruit. Ce sont les efforts qu'on fait pour les dissimuler.
Lori Nelson Spielman ,

SORTIR DU MENSONGE : tuer, faire la guerre, c'est l'habitude. La routine. Le train-train le plus banal. C'est une gigantesque couche de paresse. Or, l'habitude est le signe du Menteur. Du Malin. La signature de l'Ange, au contraire, c'est le nouveau, le jamais vu, le jamais entendu. Le problème, mon ami, n'est pas la violence mais le mensonge.
Gitta Mallasz ,

Aimer et mentir vont souvent pas à pas ; toujours l'un et l'autre, l'un avec l'autre claudiquant l'un pour l'autre.
Wajdi Mouawad ,

Résultat : La morale de l'histoire de Kouroukan Fouga, est et demeure un tissu de mensonges cousu en catimini à Kankan et à Bamako pour travestir l'histoire authentique de l'Afrique de l'Ouest et introniser des personnages étrangers aussi loufoques qu'Alpha Condé à la tête de la Guinée.

Kouroukan Fouga est l'histoire d'une boutade érigée sournoisement en un vulgaire mensonge.

" Si vous semez le mensonge, il n'en sortira jamais que complications, périls, honte, faiblesse et témérité ".
Emile de Girardin ,

" Plus le mensonge est gros, mieux il passe ", affirmait
Joseph Goebbels.

Les petits griots alimentaires qui voulaient juste amuser les gens pour recevoir une pitance journalière en mystifiant les titres et les statuts de petits chefs africains et opportunistes de surcroît, allant de Soundiata qui marcha à l'âge de 7 ans et arracha des baobabs centenaires à l'âge de 6 ans pour offrir les feuilles à sa pauvre mère, esclave et mal-aimée, à Sékou Touré le guide suprême de la révolution guinéenne qui téta une lionne à l'âge de 2 ans et demi pour hériter les vociférations d'un fauve en passant par Samory Touré, le héros qui n'a jamais combattu avec des armes sur un champs de bataille, ou encore le Maréchal Mubutu, cet autre fils d'une Panthère et le Roi Bokassa 1er, fils d'un Python comme Soundiata sont ridicules.

À la vérité, le Manding est constitué d'ethnies vaincues et issues de l'éclatement des l'Empires du Ghana et de Songhaï.

L'empire du Songhaï de Sonni Ali que vous voulez profaner et travestir ses cendres en cette fumeuse " Kouroukan Fouga " a établi sa capitale à Gao après l'anéantissement du royaume de Soundiata établi vers le 11ème siècle. Tombouctou, Djéné et tous le territoire du royaume de Soundiata étaient partie intégrante du royaume de Songhaï.

Votre imaginaire Kouroukan Fouga, n'était autre que l'Empire Songhaï qui fut dirigé par la dynastie des Sonni ( 1464 - 1493 ) qui fut remplacé ensuite par la dynastie Askiya ( 1493 - 1591 ).

C'est en voulant coûte que coûte enterrer la glorieuse histoire des Sonni et d'Askya qui n'étaient pas des Mandings de souche ( Keita, Kanté ) et qui ont fait brillamment prospérer le commerce entre l'Afrique noire et le reste du monde que la cynique boutade sur Kourakan Fouga fut distillée par des petits menteurs professionnels qui, se rendant comptent de l'absurdité du fantôme royaume Kouroukan Fouga, se réfugient maintenant derrière le misérable Wa-Kamisoko, un petit griot analphabète et pauvre, qui ne vivait qu'à travers la charité octroyée notamment par des expatriés et autres touristes qu'il importunaient à travers sa pourrie petite Cora, en racontant ses " Fables " du 11ème siècle tout en mélangeant ridiculement les histoires des hommes à celle des animaux en y établissant souvent leur lien de parenté.

Tôt ou tard, ceux parmi vous qui sont acharnés à profaner l'histoire authentique des Empires Africains de l'Ouest pour y implanter un passé imaginaire dans la conscience de la jeunesse guinéenne et malienne finiront par savoir qu'ils se trompent de rêve.

Force est et demeure que le Manding fut vaincu et conquit par des dynasties outres que les Mandings. Les Mandings, vaincus d'abord au Ghana puis Mali, se soumettront à leurs maîtres qui leurs feront embrasser la religion musulmane entre autres et les initier à l'agriculture, à l’élevage et au commerce pour substituer leur culture naturelle de chasse et de cueillette à une culture moderne et civilisée.

Nous comprenons d'ailleurs pourquoi les Malinkés refusent la construction d'une Université Nationale et d'une Bibliothèque dignes de la Guinée et les équiper à l'image des universités de pays comme le Sénégal et la Côte d'Ivoire.

Qui disait que Sékou Touré fut un héros panafricain qui aima son peuple et l'Afrique ?

Qui disait qu'Alpha Condé fut un professeur là où Léopold Sédar Senghor n'était qu'enseignant ?

Tous ces fallacieux mensonges de Kouroukan Fouga, de professeur, de l'eau contaminée, de petit fils de Samory, de fils de Malisadio, le serpent à 7 têtes qui, coupées, sont devenues des mines d'or dans 7 régions du Sahel, ne parviendront à altérer, voire à falsifier l'authentique histoire de l'Afrique en général et de l'Afrique de l'Ouest en particulier.

Les histoires fabriquées et cautionnées par la révolution guinéenne pendant 26 ans de règne sanguinaire dans une Guinée totalement fermée au reste du monde sont révolues !

À bon entendeur !

Tountouroun,
Si Soundiata ne portait pas le nom Keita, vous n'auriez jamais réagi de cette façon. En réalité, c'est le patronyme de Soundiata qui vous dérange, et c'est ce que vous ne voulez pas dire aux gens.Ce qui vous empêche de dormir, ce qui vous rend jaloux , c'est de voir que le monde entier parle de l'histoire d'un homme qui porte le nom Keita.Ici, Vous voulez remettre en cause l'histoire de Soundiata parce qu'il porte le nom Keita.
La jalousie quand tu nous tiens..
Citer
-14 #9 Africain 28-11-2017 08:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Tountouroun :
@L'illustration de la pauvre Mythologie de Kouroukan Fouga

….
Les histoires fabriquées et cautionnées par la révolution guinéenne pendant 26 ans de règne sanguinaire dans une Guinée totalement fermée au reste du monde sont révolues !

À bon entendeur !


La fabrication d’histoire semble être un sport partagé par pas mal de groupes sociaux en Afrique à en croire à certains auteurs qui ont travaillé sur ces groupes sociaux.

Tenez par exemple de ce qu’ils pensaient du cas des peuls en Afrique.

"… II n'y a pas de tradition nationale sérieuse
chez les Peuls, mais seulement des légendes, et des légendes de très
basse époque, de l'époque de la musulmanisation (Tauxier, 1937, .
p. 41.) Et ces légendes, imaginées par des convertis, sont sans valeur (SIG)
(Delafosse, 1912,)… "

En ne fiant à ces quelques mots, on se rend bien compte que les mensonges, les légendes imaginées, les légendes sans valeurs etc…ne sont pas à l’apanage du seul manding dans cette grande Afrique.

Désolé, « camarade » FRED, je ne recommence rien, c’est de la PEDAGOGIE (suivez mon regard).

Il faut bien que la nouvelle génération puisse connaître toutes les facettes de nos différentes histoires et celles qui n’ont jamais été cautionnées par la révolution guinéenne et qui semblent être construites et fondées sur des mensonges et pire encore sur l'endoctrinement religieux (vous en savez quelques choses pour ce qui concerne l'endoctrinement). Merci de noter que ces auteurs n’ont pas écrit ces choses horribles sur les peuls dans leurs heures perdues de retraités ou à la veille du dépôt d’une plainte dans un commissariat, mais bien dans des études ethnologiques ou sociologiques.
Citer
-25 #8 shams deen 28-11-2017 02:38
Citation en provenance du commentaire précédent de citoyen :
Bokoum.Nous, nous sommes fier de notre histoire même si ça vous dérange.Je sais que c'est le nom Keita qui vous rend jaloux, parceque vous avez du mal à supporter que le monde entier parle de l'histoire de quelqu'un qui porte le nom Keita.Je vous demande tout simplement de vous débarrasser de votre complexe et de votre jalousie.

@ Citoyen
Après une infinité de fortunes diverses, ces gens s'accrochent apparemment a KOUROUKAN FOUGA parce qu’un des leurs donc dépourvu de passé a glorifié autre que l’ERRANCE sait senti le devoir d’écrire du n' importe quoi comme une vérité, ils nous tympanisent avec des écrits kilométriques.
Ils ont l'échec en eux depuis la nuit des temps donc c’est juste pour se trouver une raison d’espérer.
Quant à nous sachant bien qu’aucun peuple n'a pu avoir un AVENIR sans passé, nous nous contentons de nos récits contées par ceux qui ont ete désignés à cet effet les "chercheurs' d'un genre nouveau peuvent toujours se pendre.
Le SOLEIL continuera à se lever à l’EST comme l’a voulu Dieu.
Citer
+1 #7 Tountouroun 27-11-2017 20:58
@L'illustration de la pauvre Mythologie de Kouroukan Fouga


Ce n'est pas le mensonge qui nous détruit. Ce sont les efforts qu'on fait pour les dissimuler.
Lori Nelson Spielman ,

SORTIR DU MENSONGE : tuer, faire la guerre, c'est l'habitude. La routine. Le train-train le plus banal. C'est une gigantesque couche de paresse. Or, l'habitude est le signe du Menteur. Du Malin. La signature de l'Ange, au contraire, c'est le nouveau, le jamais vu, le jamais entendu. Le problème, mon ami, n'est pas la violence mais le mensonge.
Gitta Mallasz ,

Aimer et mentir vont souvent pas à pas ; toujours l'un et l'autre, l'un avec l'autre claudiquant l'un pour l'autre.
Wajdi Mouawad ,

Résultat : La morale de l'histoire de Kouroukan Fouga, est et demeure un tissu de mensonges cousu en catimini à Kankan et à Bamako pour travestir l'histoire authentique de l'Afrique de l'Ouest et introniser des personnages étrangers aussi loufoques qu'Alpha Condé à la tête de la Guinée.

Kouroukan Fouga est l'histoire d'une boutade érigée sournoisement en un vulgaire mensonge.

" Si vous semez le mensonge, il n'en sortira jamais que complications, périls, honte, faiblesse et témérité ".
Emile de Girardin ,

" Plus le mensonge est gros, mieux il passe ", affirmait
Joseph Goebbels.

Les petits griots alimentaires qui voulaient juste amuser les gens pour recevoir une pitance journalière en mystifiant les titres et les statuts de petits chefs africains et opportunistes de surcroît, allant de Soundiata qui marcha à l'âge de 7 ans et arracha des baobabs centenaires à l'âge de 6 ans pour offrir les feuilles à sa pauvre mère, esclave et mal-aimée, à Sékou Touré le guide suprême de la révolution guinéenne qui téta une lionne à l'âge de 2 ans et demi pour hériter les vociférations d'un fauve en passant par Samory Touré, le héros qui n'a jamais combattu avec des armes sur un champs de bataille, ou encore le Maréchal Mubutu, cet autre fils d'une Panthère et le Roi Bokassa 1er, fils d'un Python comme Soundiata sont ridicules.

À la vérité, le Manding est constitué d'ethnies vaincues et issues de l'éclatement des l'Empires du Ghana et de Songhaï.

L'empire du Songhaï de Sonni Ali que vous voulez profaner et travestir ses cendres en cette fumeuse " Kouroukan Fouga " a établi sa capitale à Gao après l'anéantissement du royaume de Soundiata établi vers le 11ème siècle. Tombouctou, Djéné et tous le territoire du royaume de Soundiata étaient partie intégrante du royaume de Songhaï.

Votre imaginaire Kouroukan Fouga, n'était autre que l'Empire Songhaï qui fut dirigé par la dynastie des Sonni ( 1464 - 1493 ) qui fut remplacé ensuite par la dynastie Askiya ( 1493 - 1591 ).

C'est en voulant coûte que coûte enterrer la glorieuse histoire des Sonni et d'Askya qui n'étaient pas des Mandings de souche ( Keita, Kanté ) et qui ont fait brillamment prospérer le commerce entre l'Afrique noire et le reste du monde que la cynique boutade sur Kourakan Fouga fut distillée par des petits menteurs professionnels qui, se rendant comptent de l'absurdité du fantôme royaume Kouroukan Fouga, se réfugient maintenant derrière le misérable Wa-Kamisoko, un petit griot analphabète et pauvre, qui ne vivait qu'à travers la charité octroyée notamment par des expatriés et autres touristes qu'il importunaient à travers sa pourrie petite Cora, en racontant ses " Fables " du 11ème siècle tout en mélangeant ridiculement les histoires des hommes à celle des animaux en y établissant souvent leur lien de parenté.

Tôt ou tard, ceux parmi vous qui sont acharnés à profaner l'histoire authentique des Empires Africains de l'Ouest pour y implanter un passé imaginaire dans la conscience de la jeunesse guinéenne et malienne finiront par savoir qu'ils se trompent de rêve.

Force est et demeure que le Manding fut vaincu et conquit par des dynasties outres que les Mandings. Les Mandings, vaincus d'abord au Ghana puis Mali, se soumettront à leurs maîtres qui leurs feront embrasser la religion musulmane entre autres et les initier à l'agriculture, à l’élevage et au commerce pour substituer leur culture naturelle de chasse et de cueillette à une culture moderne et civilisée.

Nous comprenons d'ailleurs pourquoi les Malinkés refusent la construction d'une Université Nationale et d'une Bibliothèque dignes de la Guinée et les équiper à l'image des universités de pays comme le Sénégal et la Côte d'Ivoire.

Qui disait que Sékou Touré fut un héros panafricain qui aima son peuple et l'Afrique ?

Qui disait qu'Alpha Condé fut un professeur là où Léopold Sédar Senghor n'était qu'enseignant ?

Tous ces fallacieux mensonges de Kouroukan Fouga, de professeur, de l'eau contaminée, de petit fils de Samory, de fils de Malisadio, le serpent à 7 têtes qui, coupées, sont devenues des mines d'or dans 7 régions du Sahel, ne parviendront à altérer, voire à falsifier l'authentique histoire de l'Afrique en général et de l'Afrique de l'Ouest en particulier.

Les histoires fabriquées et cautionnées par la révolution guinéenne pendant 26 ans de règne sanguinaire dans une Guinée totalement fermée au reste du monde sont révolues !

À bon entendeur !
Citer
+27 #6 Saïdou Nour Bokoum 27-11-2017 15:50
Ndögo Docteur Solian, tu es un médecin que je respecte, un praticien sans doute riche d'une longue expérience, donc réputé pédagogue; doublé d'un théoricien cela va de soi, donc encore une fois, qui a dû former de jeunes médecins même en France. Bref, la pédagogie, c’est la patience. Nous sommes au seuil d’un débat scientifique qui serait inépuisable sur la Toile polluées par des alfa-bêtes. Quand des ânes bâtés glorifient la tradition orale et dans le même geste témoignent d’un fétichisme de l’écrit en brayant : qu’est-ce qu’il a écrit Kantéka, c’est dire qu’ils ne savent même pas en quoi les griots (pas ceux de la world musique) de la Tradition orale sont à la fois dépositaires du Sacré et des savoirs profanes au même titre que nos Sages. (Les fameuses bibliothèques de Hampâtè Bâ). En attendant la suite, Was-Salam
Citer
-31 #5 citoyen 27-11-2017 15:11
Bokoum.Nous, nous sommes fier de notre histoire même si ça vous dérange.Je sais que c'est le nom Keita qui vous rend jaloux, parceque vous avez du mal à supporter que le monde entier parle de l'histoire de quelqu'un qui porte le nom Keita.Je vous demande tout simplement de vous débarrasser de votre complexe et de votre jalousie.
Citer
-33 #4 shams deen 27-11-2017 13:02
@ Tronka
Détrompe toi mon ami, ton KORO et son Montagna ainsi leur gawlo n’ont aucune autorité pour remettre en cause notre HISTOIRE parce que leurs ancêtres a eu ont passé leur vies à errer et donc ils n’ont pas une histoire meme petite a racontée.
Pour le moment UNESCO qui est à date l’instance suprême en matière de culture et éducation a ete embarquée dans notre " mensonge" à nous.
En lieu et place de passer sa vie trouver ce qui ne va pas au mandingue que ton KORO et sa suite viennent nous exposer leur ' histoire' et faire que l’UNESCO l’adopté aussi.
Mais les écrits de DELA FOSSE seront aux aguets pour les impostures.
KOUROUKAN FOUGA a fait des jaloux depuis toujours, et de ce kouroukan fouga, nous avons encore ete gratifier par la renommée de MANSA MOUSSA comme le plus riche homme de tous les temps, les autres peuvent se pendre.
Citer
-21 #3 TRONKA 27-11-2017 08:50
Je suis un peu gêné par cette recherche insistante d'arguments mettant en cause certaines facettes de l'histoire du Manding. Cela à mon sens ne devrait pas ressembler à Körö Bokoum...

Notre malheur, c'est de n'avoir pas eu l'histoire écrite sur un papyrus par les artisans même de l'épopée mandingue.
Face à cette carence, une autre puissance cérébrale s'est développée (la nature à horreur du vide), pour limiter les risques du vide complet, l'absence de récit!

Cette puissance cérébrale, cette intelligence n'était autre que la plu value apportée par nos célèbres griots!
Des familles spécifiques, très intelligentes et ayant une grande mémoire, dédiées à conter l'histoire de génération en génération.
Tous mes respects pour eux.

Les marges d'erreur existent même dans les livres rédigées par les blancs qui avaient l'avantage de gribouiller des mots sur des supports pérennes à fortiori, la tradition orale.

En dépit de ces possibles marges d'erreurs d'interprétation, aucune argumentation ne saurait remettre en cause toutes les valeurs de kouroukanfouga, qui, du reste n'est pas simplement une page d'histoire des maninkas ni de la Guinée seulement mais un ensemble très large englobant naturellement les 4 régions naturelles de la Guinée.

De la même manière, je pense qu'il ne faut pas prendre pour pièce irréfutable les récits d'un autre Griot *Binta Gallo Madani qui reste les limites de la tradition orale.

Djibril Tamsir, un brillant historien, a apporté un énorme travail facilité par la tradition orale! Et encore il fallait avoir l'intelligence de le faire.
On a beaucoup d'autres histoires récentes malheureusement non écrites et pourtant l'intelligence ne manque pas à notre époque.

La charte de kouroukanfougan, en dépit de possibles erreurs d'interprétation, n'est pas un mythe, mais une partie réelle de notre histoire.

Tenez, un célèbre historien Français ne disait-il pas dans son livre que:
-les noirs n'étaient pas les plus anciens en Afrique du sud
- que la colonisation était plutôt une belle voix par laquelle l'Afrique s'est émancipée
-Que toute autre idée tendant à considérer la colonisation comme une cause de l'asservissement du continent noir n'était que contre vérité! et j'en passe.

Voila un exemple de bêtise écrite pourtant pas contée par un obscur griot blanc, mais un intellectuel qui a eu l'avantage d'aller à l'école. Cet avantage manquait à nos griots.

L'or est d'hier, nous sommes d'avant hier: parole de Soundiata contée par le griot ( Djibril Tamsir dans l'épopée manding).

Cordialement
TRONKA.
Citer
-26 #2 Biramaci 27-11-2017 07:29
Monsieur Bokoum,
Quels sont les livres écrits par Mountanga? où on peut les avoir ? Quel est l’éditeur ?
Je pense que Mountanga n'a publier aucun livre, il parle de ses livres mais personne ne sait chez quel éditeur ces livres sont publiés.
Merci
Citer
-28 #1 shams deen 27-11-2017 05:30
On appelle cela l' acharnement ,
Mr BOKOUM vous ne nous présenterez rien qui puisse derranger d'un iota votre obsession a trouver une faille dans ce que nous croyons.
Nos ancêtres a nous exclusivement ont été a kouroukan fouga et donc FIERS.
Qu' il vous plaise de nous sortir KINTIKI OU KONKOTO ou KANTAKA. ,rien ne derragera KOUROUKAN FOUGA.
tenez vous bien ,il y a juste un jour on parlait sur rfi de SIBY et spécialement de l' ARCHE DE KAMANDJAN.
Pour le moment le mensonge tient encore.
gawlo-gawlo-gawlo......
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir