Escclavage en LibyeA l’annonce de la CNN, les dirigeants africains et intellectuels sont subitement tombés des nues, comme s’ils ne savent pas ce qui se trame dans le désert maghrébin depuis l’assassinat de Kadhafi ; on a parlé de printemps arabe,  et nos intello n’ont jamais imaginé une autre conquête macabre de notre continent par des esclavagistes des temps modernes par le désert ; apparemment  pare ce que les océans sont ne sont plus discrets....

 

 Esclavage en Libye! Non, il s’agit une opération de reconquête de l’ancien empire colonial par d’autres moyens.

 Même si l’esclavage était légal, la Libye, Six millions d’habitants, un pays 100‰ désertique, pauvre et non industrialisé, qui est toujours au stade de l’exploitation brute de sa seule richesse , le pétrole, la Libye disais-je, a quelle capacité d’absorption de près d’un million d‘esclaves par an? Un million d’esclaves pour qu’elle production industrielle ou agraire ? Cela équivaut à la création d‘un millions d‘emplois par an, non rémunérés; c'est-à-dire que tous les libyens sont employés à ‰ et que ce chiffre vient compenser le manque de main d‘œuvres, dans un système économique désarticulé. Un pays sans Etat  depuis cinq ans!

Si la Libye a vraiment besoin de cette main d’œuvre, pourquoi les esclavagistes demandent des rançons pour les libérer ?  Rançons ! Mot clé de nos interrogations.

Comment se fait-il que ceux qui paient ces rançons (ils paient plusieurs fois) se retrouvent en liberté de l’autre côté de la Méditerranée, pour la plupart, s’ils ne meurent pas en mer ?

Pourquoi certains d’entre eux vivent en paix en Libye pendant plusieurs mois voir années, jusqu'à ce qu’on leur trouve un passeur ?

A cela analysons le parcours d’un guinéen semblable aux autres africains : 

Argent exigé : 8 à douze mille euros (douze mille euros), passeurs  plus argent de poche

Conakry-Bamako-Burkina -Niger-désert  Algérien-Libye. Ces jeunes voyagent avec plein de sous, sans jamais être inquiétés jusqu'en Libye. Des centaines de milliers de migrants  convergent de tous les pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale vers la Libye via le Niger, sans être jamais attaqués ni par les bandits ni par les djihadistes, pendant ce long périple à travers le désert, alors qu’ils voyagent avec des milliards d’euro sur eux, cumulativement. Qui les protège ?

Oui je vous pose la question : Pourquoi ces voyageurs avec des milliards d’euros, ne se font jamais attaqués dans le désert par les terroristes ou par de simples bandits?

Je dis bien, MILLIARD D’EUROS, car l’enquête des Nations Unies, de l’Union Européenne, de tous journaux que j’ai consulté, des reportages de toutes les chaines d’informations, tous les ONG parlent d’un trafique de plus 30 milliards d’euros par an ! (trente milliards d’euros /an), une moyenne de deux milliards et demi  d’Euros par mois.

Les porteurs de cette somme ne sont jamais attaqués et dépossédés de leurs biens pendant la traversée du désert. Cela dure depuis près de cinq ans .  Qui les protège ?

Deuxième question: Comment l’Europe peut se dire surprise, alors que les rançons payées passent par des canaux officiels tels money gramme et western union et les transactions se font en Euros ?

Sinon comment les européens peuvent-ils décider de fermer subitement des comptes bancaires, s’ils ne connaissent pas les propriétaires et la source de l’argent ?

Troisième question : s’il est logiquement prouvé, que la Libye est incapable d’absorber 1 million d’esclavages par an, alors qui sont les importateurs de cette main d‘œuvres à partir de la Libye?

Cette histoire d’esclavages n’est que de la poudre aux yeux ! C’est une opération montée de toute pièce pour financer le terrorisme qui sévit en Afrique noire depuis Boko Haram jusqu’au Nord du Mali. C’est pour agrandir le marché des ventes d’armes illicites aux africains spécialisés dans l’autodestruction, à commencer par les gouvernements. Aucun chef d’Etat africain ne dira qu’il ne connait pas la route des armes depuis le Zaïre jusqu’au Nigeria en passant par la Centrafrique et le Soudan ; l’esclavage en Libye est créé pour obliger les citoyens de l’Afrique Occidentale et Centrale de financer leurs propres terrorismes; ce qui est en cours est un agrandissement du marché des armes. Voilà pourquoi on tue nos enfants en Libye. Boko Haram et les terroristes du Nord du Mali ne disposent pas de pétrole, de diamant ni de champs aurifères pour financer leurs activités.  Alors ils se font aider par des mains obscures.  A qui profite le crime ? L’Europe !

Ainsi l’Europe gagne sur tous les plans: 

a)     Elle contrôle et canalise l’immigration loin de ses frontières et s’enrichit de passage, parce que tous les transferts d’argent se font à partir de ses institutions financières, mieux toutes les transactions se font en Euros ;

b)     L’Europe fait financer l’Afrique son propre terrorisme et sa bêtise;

c)      Organise le terrorisme sans mettre la main à la poche, ni sacrifier ses citoyens;

d)     Par la coopération militaire, contrôle nos armées nationales ;

e)     Contrôle la politique et l’économie africaines à travers l’instabilité permanente ;

f)       A distance, décourage le concurrent chinois de s’implanter où l’Europe a échoué ;

g)     Faire en sorte que la France-Afrique soit remplacée par Euro-Afrique (la France a atteint ses limites), pour faire un front commun aux pays du BRICS et aux Etats Unis.

h)      Au stade actuel de notre développement, tous nos besoins infrastructurels peuvent être couverts par les pays BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) à moindre coût, sans passer par la Banque Mondiale et ses filières,  sans paternalisme et ni ingérence dans nos affaires intérieures. Il faut l’insécurité en Afrique pour freiner les pays émergeants.

Si des chefs d’Etat africains refusent  de comprendre ce jeux, c’est parce qu’ils sont complices des européens par leurs bêtises et ne doivent pas mériter notre confiance.

L’Algérie qui a une frontière directe avec le Mali et le Niger, n’est jamais impliquée dans le débat, et reste le seul  pays que les djihadistes n’arrivent pas à déstabiliser jusqu'à présent, grâce à leurs services de renseignement, dit-on. Est- ce un hasard ?

Alors que les soldats africains, français et américains subissent  des attentats mortels presque chaque semaine; l’Algérie serait-elle plus performante que toute l’Afrique, les Etats-Unis et la France réunis, en matière de renseignement ? Réveillez-vous !

L’esclavage en Libye est réel, je n’en doute pas, mais son objectif est de financer le terrorisme en Afrique Occidentale par les citoyens africains et aider l’Europe à contrôler le flux migratoire loin de ses frontières en bénéficiant de complicités sur le continent africain.

Et je répète : les migrants ne sont jamais attaqués pendant la traversée du désert et entrent en Libye avec beaucoup d’argent. Qui les protège  et pourquoi ?

Les africains sont maltraités aussi bien en Algérie qu’en Libye; personne n’en parle !

Pour finir, cette « génération debout », qui nous tympanise sur les toiles, me semble bien couchée dans cette affaire. La jeunesse dans son ensemble s’est laissée facilement distraire par des journalistes en paille, voilà pourquoi la Guinée n’a pas pu manifester son indignation contre la traite des noirs en Libye, à la hauteur de son engagement pour le respect de la dignité africaine. C’est regrettable. 

 REVEILLEZ-VOUS !

PS : les diplomates libyens dénoncent un complot contre leur pays.

Ben Daouda Toure

Commentaires   

0 #11 BOFFAKA 13-12-2017 15:50
La divagation de Ben Daouda est tout sauf une analyse et, il faut le comprendre. Ben Daouda ce laudateur et roublards insensé de la médiocratie guinéenne peut-il nous dire pour quoi lui est parti aux USA ? Si tu étais resté en Guinée, peut-être aujourd’hui tu n’aurais même pas pu avoir le prix de la connexion mensuelle pour ton smartphone. Peut-être oui car il faut être opportuniste et malhonnête pour être promouvable à l’infini syndrome de Tibou Farba Kamara.

M. Africain, ne te fatigue pas à faire une analyse sur un texte qui esquive la vérité. Parmi les migrants, vous avez vu un angolais, un Namibien, un Sud-africain, un Algérien, ….pour quoi nous alors ?

Venez à Boké où je vis, allez en haute Guinée avec le pillage de nos mines, l’Etat guinéen est incapable de nous montrer le compte de la Banque Centrale qui enregistre les recettes issues de ces exploitations minières alors qu’il parle, l’unicité de compte, une règle, programme économique du gouvernement AKA FÖ A MAKE . Ben Daouda tu as là, une réponse à l’émigration des jeunes guinéens en particulier. Nos Chefs des Etats sont devenus des sociétés de transport de l’argent. Ils sont régulièrement en voyage à Dubaï et dans les pays du golf pour investir les butins souillés de sang de tant d’innocents. Ils ne passent à Paris que pour se reposer et reprendre le chemin de la perdition trois semaines plus tard.

Comment peut-on vivre dans un pays où le problème d’eau potable se pose, on ne fait pas bien les routes corruption exige, on achète les 4x4 pour le Ministres et pour les Directeurs comme solution de nos mauvaises routes, pas d’électricité, nos hôpitaux et nos écoles sont dans un état lamentable, la liberté de la presse est remis en cause, Général Conté doit se retourner dans sa tombe, les pauvres enseignants son mal payé quand certains fonctionnaires des finances, du trésor public, des impôts, de la caisse nationale de la sécurité sociale, du port autonome, de ARPT pillent le pays avec la bienveillance du pouvoir. Une criminalité économique et sociale galopante dans l’impunité comme règle de justice …
Voici quelques raisons qui jettent la jeunesse sur le chemin de non-retour sinon, tout le monde aime son pays. Faut-il que nos pays soient dirigés par les patriotes, honnêtes et compétents. C’est la question que Ben Daouda doit répondre .

Wa salam !
BOFFAKA
Citer
0 #10 BOFFAKA 13-12-2017 12:22
La divagation de Ben Daouda est tout sauf une analyse et, il faut le comprendre. Ben Daouda ce laudateur et roublards insensé de la médiocratie guinéenne peut-il nous dire pour quoi lui est parti aux USA ? S’il était resté en Guinée, peut-être aujourd’hui il n’aurait même pas pu avoir le prix de la connexion mensuelle pour son smartphone. Peut-être oui car il faut être opportuniste et malhonnête pour être promouvable à l’infini syndrome de Tibou Farba Kamara.

M. Africain, ne te fatigue pas à faire une analyse sur un texte qui esquive la vérité. Parmi les migrants, vous avez vu un angolais, un Namibien, un Sud-africain, un Algérien, …pourquoi nous alors ?
Venez à Boké et dans les mines en haute Guinée avec le pillage de nos mines, l’Etat guinéen est incapable de nous montrer le compte de la Banque Centrale qui enregistre les recettes issues de ces exploitations minières alors qu’il parle, l’unicité de compte, une règle, comme une politique économique. Ben Daouda tu as là une réponse de la migration. Nos Chefs des Etats sont devenus des sociétés de transport de de l’argent. Ils sont régulièrement en voyage à Dubaï et dans les pays du golf pour investir les butins souillés de sang de tant d’innocents. Ils ne passent à Paris que pour se reposer et reprendre le chemin de la perdition trois semaines plus tard.

Comment peut-on vivre dans un pays où le problème d’eau potable se pose, on ne fait pas bien les routes corruption exige, on achète les 4x4 pour le Ministres et pour les Directeurs comme solution de nos mauvaises routes, pas d’électricité, nos hôpitaux et nos écoles sont dans un état lamentable, la liberté de la presse est remis en cause, Général Conté doit se retourner dans sa tombe, les pauvres enseignants son mal payé quand certains fonctionnaires des finances, du trésor public, des impôts, de la caisse nationale de la sécurité sociale, du port autonome, de ARPT pillent le pays avec la bienveillance du pouvoir. Une criminalité économique et sociale galopante dans l’impunité comme règle de justice …
Voici quelques raisons qui jettent la jeunesse sur le chemin de non-retour sinon, tout le monde aime son pays. Faut-il que nos pays soient dirigés par les patriotes, honnêtes et compétents. C’est la question que Ben Daouda doit répondre

Wa salam !
BOFFAKA
Citer
+4 #9 Africain 11-12-2017 21:37
I. "…Si la Libye a vraiment besoin de cette main d’œuvre, pourquoi les esclavagistes demandent des rançons pour les libérer ? Rançons ! Mot clé de nos interrogations…"

J’ai du mal à vous "saisir" sur la main d’œuvre ou le besoin en main d’œuvre de la Libye. Néanmoins, je prends encore le risque de répondre a certaines de vos questions.

Merci de faire la différence entre ce que vous appelez les « esclavagiste », les « rançonneurs » et les passeurs.

1. Les « esclavagistes » sont des rançonneurs reconvertis. Les immigrés mis en vente sont ceux
qu’ils n’ont pas reçus à avoir des rançons en échange de leur libération. Mais ils se sont « tirés une balle dans le pied »;

2. Les rançonneurs : La plupart des cas sont des geôliers des immigrés arrêtés par les
« autorités » libyennes pour motifs de « séjours irréguliers » sur le territoire. Ses geôliers usent des méthodes déjà connues dans les prisons d’Amérique latine où les groupes mafieux sévissent même à l’intérieur des prisons. Cette situation a réveillé l’appétit des groupes armés et mafieux qui se sont aussi mis à « rafler » des immigrés;

3. Les passeurs : comme leurs « noms » indiquent ; certains sont spécialisés dans la traversée
du Sahara et ceux dans la traversée de la méditerranée.

II. "…Comment se fait-il que ceux qui paient ces rançons (ils paient plusieurs fois) se retrouvent en liberté de l’autre côté de la Méditerranée, pour la plupart, s’ils ne meurent pas en mer ? "

Vous voulez parler des immigrées ici. Dans ce cas, merci de noter :

1. Qu’ils ne se retrouvent pas en liberté, mais bien dans une prison qui ne dit pas son nom où
appelée (une façon de contourner la loi (ci-dessous point 2)) CENTRE DE RETENTION ADMINISTRATIVE (CRA) en France, en Italie et ailleurs et caricaturée par les associations pro immigrés en « centres d'identification et d'expulsion » (CIE) ;

2. A part la Bulgarie, l’immigration clandestine n’est pas un délit ou n’est pas criminalisée en Europe. L’Italie de Berlusconi avait adopté une loi dans ce sens en 2009 ; mais face au tollé soulevé par des défenseurs des droits de l’homme et des associations humanitaires pro immigrés, Renzi a abrogé cette loi. Comme ils ne veulent pas laisser ses immigrés en liberté ou les laisser « errer » au vu des populations hostiles, il fallait trouver un moyen de leur priver de cette liberté sans allez à l’encontre de la loi, c’est-à-dire la non criminalisation de l’immigration clandestine. D’où le CENTRE DE RÉTENTION ADMINISTRATION (ça ne s’invente pas).

III. "…Pourquoi certains d’entre eux vivent en paix en Libye pendant plusieurs mois voir années, jusqu'à ce qu’on leur trouve un passeur ? "

Ils attendent tout simplement le moment opportun, quand les autorités baissent la garde des deux côtés de la rive (voir pire en l’absence d’autorités régaliennes comme le cas libyen aujourd'hui) par exemple ou quand le temps ou le climat est favorable (mer moins agitée) etc…

A suivre….
Citer
0 #8 COMOLAM 09-12-2017 07:28
Le vrai problème Shams deen, c'est Benny BSGR, ce mec qui cherche sa tête actuellement, il à même renoncé à la paternité de la société qui porte son nom, ta frustration et ton dégout pour la Guinée ne trompe personne, tu es l'un des guinéen qui chantent toujours t’aimè la Guinée et son développement , mais en réalité tu n'aime que ce qui t,arrange et des amis, ton intérêt égoïste.
Citer
+3 #7 shams deen 09-12-2017 03:35
@ Baren
Est-ce que parmi les vendus en Libye il y a des Rwandais?
Beaucoup de ces gens n’avaient strictement aucune raison de s’aventurer si votre par exemple votre mentor s’était donné pour mission de travailler correctement et non se mettre à sauter d’un avion a un autre tout en détruisant des milliers d’emplois dans le pays par son IGNORANCE et son INCOMPÉTENCE.
Lorsqu' on pose un acte il faut bien prévoir les conséquences y compris dans les lieux tout à fait imprévus.
Votre ami, a détruit les projets sérieux pour se rabattre sur les pilleurs de la bauxite.
L’intelligence est de savoir-faire retourner une situation défavorable au prime abord en une situation avantageuse, comme l’étaient beaucoup de projets miniers en 2010-2011, mais on a assisté à une destruction systématique de tous et tout sous prétextes que ce n’est pas lui qui a signé, quel gâchis pour le pays.
Les 99% de jeunes guinéens qui partent depuis 2011 le font parce que tout simplement il n’ y a rien qui pointe a l’ horizon par la faute a 99% de votre ami monsieur.
En Libye il y a bien eu vente d’esclaves par la faute des dirigeants africains qui n’ont pas su répondre aux attentes des jeunes.
Ca, aurait été inacceptable pour moi si et seulement si ces vendus avaient été capturés dans leurs pays mais c’est eux qui sont partis librement chez les autres.
Citer
0 #6 Africain 08-12-2017 23:30
« Esclavage en Libye! Non, il s’agit une opération de reconquête de l’ancien empire colonial par d’autres moyens. » dixit M. Touré Ben Daouda

Il POURRAIT bien s’agir d’une opération, mais certainement pas celle d’une quelconque opération de reconquête de l’empire coloniale… Les ex puissances coloniales utilisent aujourd’hui ou utiliseront à l’avenir des moyens beaucoup plus subtils pour ne pas dire plus intelligents pour cela. Vous décrivez très bien d’ailleurs certains de ces moyens plus loin dans votre papier.

Je PENSE à une opération :

1. Opération bien orchestrée par la CNN pour ce qui concerne l’ampleur médiatique et le symbole et
pour son seul audimat ou son audience. Un cas d’école journalistique. Cela n’a pas échappé à RFI il y a une semaine dans son émission CHRONIQUES DES MEDIAS : http://www.rfi.fr/emission/20171202-cnn-video-esclaves-impact-mediatique-opinion-publique


2. Opération orchestrée par les antis immigrés européens qui ont leur propre navire sur la
Méditerranée pour refouler/repousser les immigrés
(http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/08/07/des-militants-d-extreme-droite-en-mediterranee-pour-repousser-les-embarcations-de-migrants_5169421_3224.html), le contraire de ce que certains ONG font, c’est-à-dire sauver les immigrés et les ramener en Europe.
Ces antis immigrés applaudissent in petto aujourd'hui ainsi que bons nombres de gouvernements européens avec les retours massifs des immigrés dans leur pays d’origine que l’UA et l’union européenne s’apprêtent à organiser en collaboration avec les « autorités » libyennes. Il faut rappeler que les populations européennes ne veulent pas d’immigrés. Elles le disent ouvertement et le font savoir dans les URNES. Les partis antis immigrés ont le vent en poupe partout en Europe et cela est confirmé à chacune des sorties électorales ces dernières années en Europe.


3. Opération initiée ou encouragée par certains ONG EXTREMISTES pro immigrés pour créer un choc
afin que l’union européenne traite le problème plus humainement encore. L’oncle de choc médiatique a été surement au-delà de leur espérance si toute fois ils sont pour quelque chose dedans. Mais les retours massifs des immigrés dans leur pays évoqués sont venus peut-être annuler cette « victoire ». Il faut se rappeler des tractations houleuses entre l’EU et ses ONG PRO IMMIGRES. Sous la pression de l’EU, l’ONG Médecins Sans Frontières par exemple à préférer refuser plus de 100 millions d’aides de l’union européenne pour garder TOUTE SON INDEPENDANCE et ainsi dénoncer la politique de l’EU sur la question : https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/msf-refuse-les-fonds-de-l-union-europeenne-pour-protester-contre-sa-politique-migratoire-honteuse_1504095.html. Cette protestation de MSF était une résultante de ces houleuses tractations entre la commission européenne et les ONG PRO IMMIGRES. https://www.bruxelles2.eu/2017/07/03/ong-accusees-de-complicite-avec-les-passeurs-en-mediterranee-le-dossier-qui-a-fait-pschitt/


A suivre….
Citer
+5 #5 Baren SOUMAH 08-12-2017 12:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Shams deen :
Les libyens ont vendus ceux qui sont entrés chez eux sans autorisations et on ne peut condamner ces gens là.
Il y a un ami à l'auteur qui a fait fermer et/ou arrêté des projets sérieux pour le pays détruisant des milliers d'emplois pour se rabattre sur du n'importe quoi et surtout sans intérêts pour le pays.
Les dirigeants africains sont les premiers coupables et les seuls responsables de l'esclavage en Libye.
Est ce les Rwandais font partie de ces vendus ?

Les guineens ont-ils besoin de visas pour entrer en Libye? Si non, de quelle autorisation parlez vous? Meme s'ils avaient besoin de visas, comment pouvez-vous justifier la vente de vos compatriotes comme esclave? Ah j'oubliais que selon votre logique la vie humaine n'a de valeur que quand elle sert vos interets et vos opinions. Apres tout Spartacus aussi avait ete vendu comme esclave n'est-ce pas? Ceci justifie donc cela.
Je vois que vous ramenez tous les problemes de la Guinee a Benny Steinmetz. Dans quel pays ce predateur international a t-il creer des emplois?
Pour finir, il est amusant de voir que vous accusez la gouvernance de AC de provoquer l'exode de nos jeunes, mais que AST n'etait pas responsable des exodes de la jeunesse et de l'intelligentsia lorsqu'il etait president. Vous n'etes pas a une contradiction pres ...
Citer
+3 #4 Shams deen 08-12-2017 03:10
Les libyens ont vendus ceux qui sont entrés chez eux sans autorisations et on ne peut condamner ces gens là.
Il y a un ami à l'auteur qui a fait fermer et/ou arrêté des projets sérieux pour le pays détruisant des milliers d'emplois pour se rabattre sur du n'importe quoi et surtout sans intérêts pour le pays.
Les dirigeants africains sont les premiers coupables et les seuls responsables de l'esclavage en Libye.
Est ce les Rwandais font partie de ces vendus ?
Citer
+2 #3 Fred 08-12-2017 01:36
Si la Guinee n'a pas pu manifester son indignation contre la traite des noirs en Lybie , ce n'est pas la faute de la " GENERATION DEBOUT " .
C'EST LA FAUTE DE ALPHA CONDE !
Citer
+4 #2 Africain 07-12-2017 20:45
Monsieur Touré,

Je vous ai connu plus pertinent sur des sujets aussi importants.

J’ai lu et relu votre papier, mais je n’arrive toujours pas à vous suivre. Vous semblez passer beaucoup de choses à la trappe ou beaucoup d’éléments échappent à votre analyse.

"les migrants ne sont jamais attaqués pendant la traversée du désert et entrent en Libye avec beaucoup d’argent. Qui les protège et pourquoi ? "

Pour être poli, cette affirmation est très loin de la réalité. Ils sont attaqués, rackettés, meurent en plein dessert sans l’assistance de qui que ce soit. Bref, ils sont loin d’être sous la PROTECTION…de quelqu’un ou d’un organisme qui faciliterait leur traversée comme vous semblez l’insinuer.

Quelques liens pour vous rendre compte ou vous rappelez de l’hécatombe moins médiatisée pour ne pas dire oubliée.

a) http://www.rfi.fr/afrique/20150616-migrants-morts-le-sahara-drames-difficiles-chiffrer-d%C3%A9sert-niger-oim

b) Immigration clandestine : Trois camerounais meurent de soif dans le désert algérien (http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-2127.html )

c) Immigration clandestine : Face à la mort, en plein cœur du désert : (http://lesahel.org/index.php/component/k2/item/4595-immigration-clandestine--face-%C3%A0-la-mort-en-plein-c%C5%93ur-du-d%C3%A9sert)

d) http://www.jeuneafrique.com/237322/societe/migration-le-sahara-peut-etre-aussi-meurtrier-que-la-mediterranee/

e) http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/10/30/87-cadavres-de-migrants-nigeriens-retrouves-dans-le-desert-pres-de-l-algerie_3505703_3212.html

f) http://www.liberation.fr/planete/2015/06/18/le-desert-nigerien-l-autre-tombeau-des-migrants-africains_1331731

g) Un article plus récent qui prouve que le calvaire des immigrés commence bel et bien lors de la traversée du désert. : http://www.leparisien.fr/international/niger-une-centaine-de-migrants-abandonnes-par-leur-passeur-en-plein-desert-13-06-2017-7048770.php

Vos autres questions sont aussi peu pesantes. J’espère avoir assez de temps pour revenir dessus.

Par ailleurs, exit dans votre papier l’enjeu de l’immigration en Europe et les tractations qui ont lieu sur le sujet… Certes, cette problématique est complexe, mais l’angle sous lequel vous l’analysez ne me parait pas très profond. Bref, je PENSE aussi à un montage cette histoire ; mais sous un autre angle. Les commanditaires ont en partie réussi leur coup. On parle de retours massifs des immigrés dans leur pays d’origine. Merci de noter que les populations européennes ne veulent pas d’immigrés chez elles.
Citer
+7 #1 Baren SOUMAH 07-12-2017 13:55
Bien analyse. Mais nous devons repondre a la question principale qui est : POURQUOI SOMMES NOUS OBLIGES DE QUITTER NOS PAYS ? Les autre ne font que profiter de ce fait.
Rien n'a change depuis les independances. La raison des debats actuels est, la pauvrete endemique aidant, la proportion des flux migratoires et l'existence des reseaux sociaux. Maintenant nous pouvons voir ce qui se passe en temps reel.
Je pense, mais je peux me tromper, que notre probleme est la consequence directe de nos systemes politiques (le manque de democratie; l'incompetence et la corruption de nos dirigeants).
Nous devons aussi prendre conscience que nos pays, a cause de leur taille, ne sont pas viables economiquement. Le salut est dans les unions (CEDEAO...). Mais l'union pacifique des etats ne peut se faire que dans un systeme democratique.
La triste realite est que l'avenir est tres sombre pour nos pays. Il est amusant de savoir qu'en Guinee presqu'aucun ministre, haut fonctionnaire, grand commercant, responsable de l'opposition n'a sa famille en au pays. Ils savent, eux.
L'autre aspect de ce probleme est que nous sommes assis en occident et nous essayons de comprendre pourquoi les autres compatriotes veulent faire comme nous. Comme dit mon jeune cousin que je soupconne fortement de vouloir tenter l'aventure malgre l'actualite : "Grand tu ne peux pas comprendre parceque tu vis a l'exterieur du pays, l'espoir est mort ici".
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir