Ca y est, le Président de l’UFD, M. BAH Mamadou Baadiko rejoint la mouvance présidentielle. C’est du moins, ce qu’il a déclaré sur les ondes de notre confrère Œil de Lynx de Lynx fm ce mercredi...

Le président de l’Union des Forces Républicaines Sidya Touré était lundi 14 septembre dernier à Sinko, une localité située dans la préfecture de Beyla.

Le leader de l’UFR s’est rendu en compagnie de l’un des fils de la localité, Abdoulaye Kourouma, le président du parti RRD.

Alors que l’Opposition menace de boycotter la présidentielle pour dit-elle, protester contre la non application des accords du 20 août dernier, les Nations Unies, la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), l'Union Africaine et l'Organisation Internationale de la Francophonie, elles, se sont félicités lundi des progrès réalisés dans la mise en œuvre dudit accord, « en particulier les décisions portant sur la recomposition des délégations spéciales, la nomination des deux représentants de l'opposition et la révision du fichier électoral », pouvait-on lire ce matin dans une déclaration dont Gbassikolo.com détient copie. Lisez plutôt cet extrait…

L’UFR s’auto électrocute à N’zérékoré. Mr. Sydia Toure devrait lancer sa campagne à Macenta, selon  son service de Communication, pour rendre hommage aux membres fondateurs de son Parti, mais il a préféré  N’zérékoré ; pourquoi ? Erreur de navigation ? Non ! Improvisation ? Non!...

A quelques semaines de la présidentielle, l'Opposition menace de se retirer du processus électoral et d'appeler au boycott du scrutin prévu du 11 octobre 2015.  Elle l'a fait savoir dans une délaratiion dont nous vous livrons l'intégralité....

M. Hawing écrit :
"1) 2015 : Un nombre dont la somme des chiffres donne 8 (2015= 2+0+1+5=8) ; 2) ELECTION :Un mot dont la somme des chiffes donne 8 (ELECTION=E+L+E+C+T+I+O+N=8lettres) ;

.

Eh oui, une fois n’est pas coutume et il faut le souligner car c’est une véritable prouesse technique et technologique que vient de réussir le gouvernement de la République de Guinée et son administration. En pionnier dans la sous-région ouest africaine, le président guinéen sortant Monsieur Alpha Condé a réussi en un seul mandat à installer des distributeurs de billets de banque dans toute la région rurale de la Moyenne Guinée (ou Foutah Djallon) malgré l’absence d’électricité.

calb19688a jpgLe "Coup K.O" cher à la déferlante jaune est réalisable. Et pour cause: à la suite de son patron, le PRG, Pr Alpha Condé, Mamakanny Diallo à la tête d'une forte délégation composée de l'élite des héritiers du Foutah Théocratique est sur le terrain, pour battre campagne en faveur de celui qui, 25 ans durant, aura été son compagnon de vie et de lutte politique.

A Lola, ville au sud de la Guinée, Sidya Touré s’est engagé en ces termes : « quand je dis quelque chose, je le fais. Nous allons prendre le courant de la Côte d’Ivoire jusqu’à Kissidougou en 6 mois. Ça ne coûte pas grand-chose, mais il faut juste avoir la volonté. »

La Président Alpha Conde a-t-il procédé à la distribution de billets de banques pour conquérir les électeurs de son plus sérieux chalengeur au Fouta ? La question est sur toutes les lèvres en Guinée. Et pour cause, cette fameuse vidéo montrant le Chef de l’Etat entrain de distribuer une liasse d’argent.

 Deux jours après le démarrage de la campagne électorale, l’Opposition guinéenne n’exclut pas de se retirer de la course pour la présidentielle du 11 octobre 2015. Et pour cause, le refus selon elle, par le pouvoir d’appliquer les accords du 20 août dernier. Lisez !

Dans un communiqué  qui vient de nous parvenir, l'Union des Forces Democratiques de Guinée (UFDG) a, par la voie du directeur de campagne, dénoncée la censure dont aurait été victime son candidat Elhadj Cellou Dalein Diallo ce vendredi 11 septembre 2015 dans le journal de campagne de la RTG... Lisez!

Comme l’élection présidentielle est un rendez-vous unique entre un Homme et un peuple, et étant de ce peuple, je vous adresse directement ces quelques questions qui mériteraient des réponses claires de la part de candidats aux prochaines élections présidentielles que vous êtes. Il s’agit de questions simples concernant des sujets qui, sous d’autres cieux pourraient paraître triviaux mais qui continuent encore d’être cruciaux pour le guinéen.