A son Excellence Maître Cheick SAKO, Ministre de la justice (par Dr. Solian Konaté)

Excellence  Monsieur  le Ministre,

dans l’état d’esprit d’une profonde admiration  pour le gigantesque travail que vous menez depuis votre arrivée au département, permettez-moi excellence Mr le Ministre de revenir un instant sur les férocités comportementales, suite au démarrage de la mise en place des élus communaux à travers le pays.

J’avoue sincèrement que je n’étais pas pour une commission de révision des résultats pour faire des accords. Si défaillance avérée de part et d’autres, on pouvait discuter la nécessité par endroit de reprendre ou pas l’élection. Cela a un cout évidemment.

Mais j’admire à sa juste valeur, cette célèbre pensée de notre regretté Kofi Annan :*La tolérance est une vertu qui rend possible la paix.*

Il n’y a rien de durable que ce qui est fondé sur la vérité la justice et la vertu disait un célèbre.

Intégrer et incarner l’universel d’un monde meilleur reste pour l’essentiel et pour la nation Guinéenne, l’absolu défi à relever  sans frontière ethnique.

Malheureusement et comme dans un cycle de Krebs,l’annonce de l’installation  des élus de l’élection communale est émaillée de violence stridente, de férocité gratuite perpétrée dans certains endroits du territoire Guinéen dans une stupidité moyenâgeuse déconcertante.

C’est inacceptable ! La justice doit reprendre le contrôle.

L’impartialité doit résister à l’horreur.

La justice doit rester l’inhibition des valeurs biologiques par la raison comme disait Madinier.

L’instinct machinal de ce cycle de la violence entretenu par des velléités stupides de quel que bord qu’elles soient doit  être combattu de façon outrancière sans la moindre complaisance.

La stupidité pousse dans certains endroits jusqu’à poignarder le sous-préfet (représentant de l’autorité de l’Etat) comme le cas  dans la région administrative de Kérouané.

Le vandalisme à Kindia, un autre exemple parmi d’autres à travers le pays.

Excellence Monsieur le Ministre, je ne me fais aucun doute sur le fait que toutes les mesures seront envisagées par vos services pour rechercher, démasquer les auteurs de ces violences et appliquer la loi dans toute sa rigueur.

La moindre faille dans l’application de la rigueur de la loi servira de source d’énergie à entretenir dans un cycle infini, l’instinct machinal de la violence en Guinée.

*La liberté, c’est le respect des droits de chacun ; l’ordre étant le respect des droits de tous. Eugène Marbeau.*

Excellence Mr le Ministre, tous mes remerciements et bon courage.

Mes considérations sincères.

Docteur Solian Konaté

Praticien Hospitalier, chirurgien des hôpitaux

Orthopédiste et traumatologue au CHHB

France

6
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
TRONKAOumar Maci BahAfricain Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
TRONKA
Invité

Désolé Mr Bah
Lire Maci Bah à la place de Maxi.
Salam

TRONKA
Invité

@Omar Maxi Bah
Nul besoin de préciser qu’une expertise urgente,absolument spécialisée et indépendante doit être diligentée pour un diagnostic transparent concernant la récente affaire de tire suspecte sur le vehicule de Cellou Dalein.
Salam

TRONKA
Invité

@Oumar maci Bah Je pense qu’il faut absolument qu’on sorte du puits artesien des emprises politiciennes si nous voulons nous battre pour que ce pays notre nation puisse un jour(Je l’espère) sortir des entrailles des conflits de haines politico communautaristes. Notre vraie raison d’être, ce n’est pas un appareil politique! Notre vraie raison d’être,c’est comment parfaire notre existence et restaurer l’assurance d’une vie meilleure,dans un équilibre social juste sans coloration ethnique. Il y’a du travail mais ça reste possible. Ce n’est nullement pas par loterie que J’ai choisi le ministre de la juste. Il est par raison et par respect… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

Merci de lire : autrement dit son expression SIED parfaitement à la situation…
Désolé.

Oumar Maci Bah
Invité
Oumar Maci Bah

Docteur Konaté, je trouve que vous auriez du adresser votre lettre ouverte plutôt au Chef de l’État et président de votre parti RPG Arc-en-ciel qui garde le silence malgré les graves évènements que vit le pays. Un chef d’État responsable aurait lancé un appel au calme, exprimé son regret et invité le Chef de l’Opposition à un entretien. Les deux se seraient serré les mains devant les caméras (en politique les symboles sont très importants) et se seraient retirés et auraient parlé sur ce qui n’a pas cloché avec les accords d’août 2018 ou en général avec les accords d’octobre… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

Docteur, L’expression « Un pays sans Etat » de mon ex champion AC n’a jamais collé à la Guinée que maintenant. Autrement dit, son expression scie parfaitement au climat politique et sécuritaire actuel. Mon nouveau champion CDD qualifiait sévèrement l’Etat guinéen comme un « Etat voyou »; mais il y a oublié que même les « voyous » ont des codes d’honneur et qu’ils respectent leurs signatures ou autres paroles d’honneur quand la situation l’impose (les « cartels » de drogues colombiens et mexicains sont des exemples…). Sans passer à la trappe le travail de fond de M. Sako, notamment celui sur la réforme qui a concerné les… Lire la suite