Après s’être déclaré vainqueur de la présidentielle, les scènes de liesse se multiplient dans les fiefs de l’opposant Cellou

Cellou Dalein Diallo, challenger du président sortant s’est déclaré vainqueur cet après-midi de la présidentielle du dimanche, passant outre les mises en garde proférées par le gouvernement et la Ceni. L’opposant qui fonde sa déclaration sur la base des résultats provisoires collectés par son parti, avait d’ailleurs averti que rien ne l’empêcherait de divulguer les résultats, si jamais les tendances lui étaient favorables. Cette victoire annoncée par anticipation continue de provoquer des scènes de liesse dans les fiefs de l’Union des forces démocratiques de guinée (Ufdg), aussi bien dans la capitale, que dans les préfectures intérieures.

Labè célèbre son « champion » par anticipation

Après la conférence de presse d’El hadj Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, qui a profité de l’occasion pour s’autoproclamer vainqueur de l’élection présidentielle de ce 18 octobre 2020, des citoyens de Labè sont massivement sortis dans les rues de la commune urbaine  pour manifester leur joie.

Le déferlement de la marée humaine a débuté aux environs de  15h00 mn de la cité de Karamoko Alpha mo Labè et s’est poursuivi durant plusieurs heures. À pieds, en moto ou en voiture, cette foule de militants aux cris de « vive Cellou », « vive la démocratie »,  a  fait le tour de la ville avec des engins de sonorisations, jouant à fond de la musique à la gloire de leur champion. Une manière pour ces militants et sympathisants de célébrer la « victoire » de Cellou Dalein avant que la Ceni ne dévoile les résultats provisoires.

Ferveur populaire dans les rues de Mamou

Après avoir passé la matinée de ce lundi 19 octobre à suivre la publication des résultats par bureau de vote sur les ondes de la synergie des radios privées, plusieurs citoyens de la ville de Mamou, ont pris la rue, dès l’annonce par le candidat de l’UFDG de sa victoire, pour festoyer.

En tête de ce carnaval qui a mobilisé une foule nombreuse, l’ex députée uninominale de Mamou Djessira Traoré qui, hissée sur son véhicule, a félicité  les militants pour leur mobilisation pour ce scrutin, crucial pour l’avenir de la Guinée.

Pendant ce temps, les forces de sécurité cherchaient à prendre position pour boucler les accès au  bloc administratif, siège de la centralisation des procès-verbaux des différents bureaux de vote de la préfecture. Histoire de prévenir sans doute tout débordement.

Boké : on crie victoire avant l’heure

Les militants de l’Union des forces démocratiques de guinée (Ufdg) ont commencé à crier  victoire, dès après la déclaration de leur candidat, Cellou Dalein Diallo, qui dit avoir emporté la victoire à l’issue du vote de ce dimanche.

Alors que la publication des résultats des bureaux de vote se poursuit encore  dans plusieurs circonscriptions électorales, y compris à Boké où  les résultats issus des différents bureaux de vote sont en train d’être centralisés au siège de la préfecture où  la CEPI a délocalisé ses opérations.

Dans cette ferveur, des groupes de  jeunes hissés sur des véhicules et en motocyclettes  sont descendus vers le centre ville, pour parader, histoire de célébrer la victoire de leur candidat.

Face à ce déferlement de la foule, des forces de sécurité se sont déployées au rond-point de l’ancien siège de la commune urbaine de Boké, pour sécuriser le processus électoral en cours.

Tout en prenant également position au  niveau des points stratégiques de la ville.

N’Zérékoré : tension dans la ville suite aux scènes de liesse dans plusieurs quartiers

Un mouvement spontané de joie a été enregistré cet après-midi  dans les quartiers de Boma et au rond-point du marché, ainsi que du côté de la scierie, où des militants de l’UFDG, criant « victoire », célébraient à la manière cette « victoire » réclamée par leur candidat Cellou Dalein Diallo, de manière anticipée.

L’effet de contagion a gagné d’autres quartiers favorables à l’opposant dans la capitale forestière.

A noter que les unités de sécurisation de l’élection présidentielle sont intervenues pour faire casser le mouvement.

Au même moment la centralisation des résultats se poursuit à la mairie de N’Zérékoré.

A Kindia, les forces de sécurité répriment les militants de l’UFDG

Après la conférence de presse que Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG a animée ce lundi, en s’autoproclamant comme vainqueur dès le premier tour des élections présidentielles, des militants et sympathisants de son parti  sont descendus dans la rue de manière spontanée pour manifester leur  joie dans certains  quartiers comme  Wondy, où réside le coordinateur de cette formation politique à Kindia,  Abdoulaye Bah.

Aussitôt informées, les forces de l’ordre sont descendues sur les lieux pour disperser à coup de gaz lacrymogène les militants qui manifestaient leur joie.

Une situation qui a semé  la psychose dans la cité, où la fermeture de plusieurs boutiques et magasins a été aussitôt constaté par notre reporter.

Il faut signaler que des blessés ont été enregistrés dans les rangs des militants de Dalein. Le véhicule du représentant de l’Union des forces démocratiques de Guinée a été également endommagé lors de cette manifestation.

Avec Guineenews

15
Poster un Commentaire

avatar
12 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
BaldealhAfricainLe ForgeronAfricainYoussouf Bangoura Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Baldealh
Invité
Baldealh

Cette CENI est extraordinairement incompétente et de mauvaise foi.
Comment expliquer pour les résultats de Farana qu’elle a publiés.
Nb bv pris en compte : 484 sur 484
Nb inscrits : 156 097
Nb votants : 156 315
Tx de participation : 100.14%
Ce taux frisant le ridicule indique que le nombre de votants est superieur au nombre d’inscrit(écart de 218 voix) et que nous n’avons aucun bulletin nul (assez extraordinaire).
Ce taux et les differentes stratégies mises en place et qui consistent,entre autres,à éliminer plusieurs pv des zones favorables à l’opposition pour favoriser le pouvoir enleve toute crédibilité aux résultats qu’elle donne.

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

@ Mr. Africain. En 2010 à Bissau,sur 5.000 inscrits,l’ufdg a eu 9.000 voix. Un parti adepte de telles manigances ne peut pas demander des prolongations car le temps joue contre lui. Le souhait d’un tel parti est que tout se passe dans la précipitation et la confusion. En 2010 à Bouaké,sur 50.000 inscrits Wattra a dit avoir 100.000 voix. Il s’est precipité pour dire qu’il a gagné. Comme tous les partis avaient une copie des pv,Gbagbo a dit ok recomptons les voix. Wattra ne pouvait pas accepter cela car ses manigances auraient été mise à nu. Le temps joue toujours… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

« @ Africain, en 2010,ce n’est pas Alpha Condé qui a demandé les prolongations. Après la pagaille du 1er tour,les parties prenantes au processus electoral sont tombés d’accord sur 20 anomalies à corriger. Ce sont les fameux « 20 points. » Il fallait absolument corriger ces points là. Alpha Condé n’avait rien à voir avec ça…. » dixit M. Sylla Mory Monsieur Sylla, L’UFDG n’avait pas demandé après le premier tour les prolongations. C’est Alpha Condé qui a reussi à imposer cela avec le « quittus » pour ne pas dire avec la complexité du pouvoir en place à l’époque. Face a cette situation… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

« Africain, soyez réaliste et ne demandez pas l’impossible, Impossible que CDD gagne au premier tour dans une élection en Guinée .Si c’était AC, j’aurais dit qu’il a gonflé son score car, il a tous les appareils d’Etat avec lui … » dixit M. Bangoura Vous vous bassez certainement sur nos problèmatiques ethniques. Si c’était aussi simple ou si s’était aussi une science exacte comme l’écrit M. Soumah Baren, le pouvoir allait faire preuve de transparence pour montrer par A+B que l’UFDG ne peut pas gagner dans de tels contextes. Mais on a vu le contraire avec les 2 millions d’électeurs fictifs… Lire la suite

MANZO
Invité
MANZO

Africain@: « Si c’était AC, beaucoup de guinéens allaient nous parler de « génie politique ». En 2010, les quelques mois accordés à AC à la sortie du premier tour c’était plus scandaleux. Le pouvoir ne veut même pas un deuxième tour. Alors, il me semble important de le montrer que nous sommes là. » 😤😤J’hallucine là! Je ne sais pas réellement ce qui serait véritablement passé pourque l’ami « Africain » soit aussi devenu reversible et carrément inconsistant. Non mon cher, je suis dramatiquement surpris que des considérations personnelles paramétrées uniquement sur l’instant présent te poussent à te renier de la sorte! Surtout… Lire la suite

Le Forgeron
Invité
Le Forgeron

Mais la Guinée c’est pas la Côte d’ivoire dixit Mory wulen alias Dyinna mori

Si si! Bagbo, un autre communiste, avait assiégé Outtara et ses siens pendant 4 mois à l’ hotel du Golf. Et la suite tout le monde la connait.

Le Forgeron, en guise de rappel

Youssouf Bangoura
Invité

Africain,
soyez réaliste et ne demandez pas l’impossible, Impossible que CDD gagne au premier tour dans une élection en Guinée .Si c’était AC, j’aurais dit qu’il a gonflé son score car, il a tous les appareils d’Etat avec lui .

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

@ Africain,
en 2010,ce n’est pas Alpha Condé qui a demandé les prolongations.
Après la pagaille du 1er tour,les parties prenantes au processus electoral sont tombés d’accord sur 20 anomalies à corriger. Ce sont les fameux « 20 points. » Il fallait absolument corriger ces points là. Alpha Condé n’avait rien à voir avec ça.

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Bangoura,
c’est un acte de desespoir. Il sait que les Guinéens ne sont pas prêts pour lui. Donc il faut melanger.
Mais ça ne marchera pas. Le peuple est serein. Ce n’est pas conseil de quelqu’un. L’homme est son premier conseiller.

Youssouf Bangoura
Invité

Mory Sylla,
tout à fait, il a été très mal conseillé, on veut juste mettre la pagaille en Guinée .Il est impossible qu’il ait gagné la majorité des voix dès le premier tour .Au mieux pour lui, un deuxième tour .

MANZO
Invité
MANZO

Il fallait vraiment pas être sachant pour comprendre que cette participation étrange de Cellou Dalein à cette élection dont il avait préalablement contesté le fichier électoral, avait autre motivation qu’une quelconque compétition démocratique à laquelle qu’il estimait avoir une chance pour l’emporter!
C’est dommage que le scénario occulte sans issue pour lui et que la plupart des gens doués de bon sens avaient vu venir, soit celui-là qu’il ait choisi!
A force de jouer éternellement le croquemort, on finira sans doute par y laisser sa propre peau, fin de citation.

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Ça ce sont des gamineries.
Il veut faire comme Wattra en 2010 en Côte d’ivoire:s’autoproclamer alors qu’il n’a jamais gagné les elections contre le Président Laurent Gbagbo.
Mais la Guinée c’est pas la Côte d’ivoire.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com