Alpha Condé, candidat de la CODECC à la présidentielle…

Les membres de la Coalition Démocratique pour le Changement dans la Continuité (CODECC) réunis en Convention ce jour 03 Août à Conakry, ont annoncé qu’ils designaient le Pr. Alpha Condé comme son candidiat à la Présidentielle du 18 octobre prochain. Selon le Ministre Mouctar Diallo qui en a fait l’annonce, le CODEC « entend ainsi repondre  favorablement à la demande du RPG Arc en ciel consistant à désigner un candidat unique au compte de la mouvance présidentielle » Lisez!

« La Coalition Démocratique pour le Changement dans la Continuité CODECC en tant que coalition politique entend prendre une part active à ce processus électoral en présentant un candidat pour défendre sa vision politique, économique, sociale et culturelle de notre société pour le sextennat à venir.

Rappelant que la Convention Nationale de la CODECC est un processus totalement libre et démocratique permettant l’expression des militants à la base pour la désignation d’un candidat à l’élection présidentielle et que les différentes délégations qui se sont exprimées ont délivré le message des militants de l’organisation ;

Ayant écouté et analysé toutes les volontés exprimées ici par les délégations des 256 Organisations politiques et de la Société civile, venues de toute la Guinée, et délibéré sur la question du choix du candidat de notre organisation à l’élection présidentielle ;

Considérant que l’élection du Président de la République consacrant le premier mandat de la IVème république est proposée par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ;
Conscients que la prochaine élection présidentielle revêt des enjeux cruciaux et multiples à la fois pour le présent et le futur de notre pays, enjeux en termes de stabilité sociale, de sécurité nationale et de développement socioéconomique de la Nation ;

Considérant le souhait exprimé par le RPG Arc en ciel à l’ensemble des forces vives de la Nation pour le choix d’un candidat unique au compte de la mouvance présidentielle ;
Considérant la nécessité d’avoir un candidat qui a un parcours, un bilan, des acquis et une vision pour une Guinée meilleure et une Afrique forte ;

Saluant le bilan de la gestion politique, économique, sociale et culturelle du pays au sortir de la décennie écoulée ainsi que les nombreux progrès majeurs et inédits accomplis dans tous les secteurs de la vie nationale ;

Proclamant que la Guinée doit poursuivre et renforcer la cadence de ce processus de transformation sociale et économique profonde amorcé et relever les autres défis ;
Soucieux de préserver l’équilibre social, la paix civile, l’unité et la concorde nationales, gages de tout processus de développement réel et durable ;

Engagés à soutenir l’ancrage démocratique, l’Etat de droit et la promotion des droits humains, comme les clés du bien- être individuel et le bon fonctionnement de notre société ;

Déterminés à œuvrer en faveur de la libre expression de toutes les opinions politique, sociale, philosophique, religieuse et scientifique dans le strict respect des principes républicains, fondateurs de notre tissu démocratique et national ;

Résolus à lutter par toutes les formes légales contre l’ethnocentrisme, le régionalisme, la haine, la violence et les discriminations de toute nature en vue de promouvoir l’égalité de tous les citoyens, telle que prescrite par la nouvelle Constitution de la République ;
Considérant les acquis de la décennie finissante, notamment :

– De la transformation économique et industrielle, porteuse de croissance et de dividendes pour tous les Guinéens ;

– Des avancées substantielles manifestes et remarquables, engrangées en matière de lutte contre la pauvreté qui est passée de 53 % en 2010 à 41% en 2019 ;

– Du développement des secteurs de l’éducation et de la santé ;

– Des reformes du système de défense et de sécurité ;

– De la mutation infrastructurelle tous azimuts en cours
sur toute l’étendue du territoire national ;

– Du développement local et communautaire pour une société plus équitable notamment à travers l’ANAFIC,
l’ANIES, le FODEL et autres ;

– Du développement des cultures de rente, à travers
l’ouverture de plusieurs filières agricoles aux retombées économiques et financières certaines, en termes de recettes d’exportation et de revenus pour les populations ;

– De la facilité d’accès au crédit pour le secteur privé notamment en faveur des jeunes et des femmes ;

– Du climat des affaires reformé et amélioré ;

– Des efforts colossaux en faveur de la culture et des sports ;

Considérant qu’au-delà du bilan non exhaustif ci-haut répertorié, les six prochaines années trouvent leur sens politique et leur portée progressiste dans les acquis et perspectives les plus prometteurs jamais enregistrés en Guinée, à travers notamment les interminables chantiers ouverts qui promettent un avenir économique et social résolument radieux, grâce :

– Aux méga projets miniers chiffrés à plusieurs dizaines de milliards de dollars, avec leurs effets induits pour les secteurs vitaux de notre économie ;

– Aux nombreuses centrales thermiques et la foultitude de gigantesques barrages hydroélectriques en cours de construction ou projetés pour une forte industrialisation du pays ;

– Au bitumage réalisé et en cours de milliers de kilomètres de voiries urbaines, de routes interurbaines et sous régionales, ainsi que la construction avancée ou attendue de grands ponts et d’échangeurs routiers à Conakry et l’intérieur du pays ;
– A la réalisation entamée ou attendue des grands ouvrages de transports terrestres, maritimes, portuaires, aéroportuaires et ferroviaires ;

– A l’élevage, la pêche et l’exploitation de milliers d’hectares de terres cultivables, pour une autosuffisance alimentaire imminente ;

– A la réduction considérable des inégalités sociales dans le pays notamment à travers la construction des logements sociaux et par d’autres moyens etc.
Considérant qu’un homme qui présente un tel bilan et offre autant de perspectives réelles et réalisables dans le temps, la CODECC, en tant qu’alliée solide et loyale, ne saurait se défausser et manquer son rendez-vous avec l’histoire.

C’est pourquoi, nous, membres de la CODECC, réunis ce jour 03 Août à Conakry, en Convention Nationale avec le mandat de la base de notre organisation, affirmons ce qui suit :

1. Nous répondons favorablement à la demande du RPG Arc en ciel consistant à désigner un candidat unique au compte de la mouvance présidentielle ;

2. Nous décidons d’investir solennellement notre entière confiance dans un candidat rassurant et naturel, à la prochaine élection présidentielle qui est le Professeur Alpha CONDE ;

Ainsi, nous déclarons officiellement, que le CANDIDAT de la CODECC à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, est le Pr Alpha Condé.

La CODECC assure à son candidat, notre candidat, le candidat des jeunes, des femmes, des vieux, le candidat du peuple, qu’elle se battra pour son élection de la manière la plus nette, incontestable et éclatante dans l’intérêt supérieur de la Guinée.

Vive le candidat Alpha CONDE !
Vive la République !
Vive la paix, la justice, la démocratie et l’unité nationale ! Dieu bénisse les Guinéens ! »

Nous vous remercions !

Conakry, le 3 août 2020.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Toure Somory Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Toure Somory
Invité
Toure Somory

Hier il était le porte-parole de l’opposition, il invectivait Alpha Condé de langue méchante.
Aujourd’hui il s’est retourné contre son propre camp à cause d’un strapontin,Certains de ses anciens alliés promettent de le cuire dans son jus après le changement.
En Guinée la politique est un métier,on ne la pratique pas pour le bien de la cité mais à cause de gain.
Certains ne vivraient pas sans faire de la politique,n’ayant pas de travail créateur de revenu.
Le recyclage politique comme système de gouvernement doit être combattu afin de donner un sens à l’engagement comme vocation et non une nécessité existentielle.