Assassinat d’un prêcheur saoudien en Haute Guinée…

Dans la nuit du mardi à mercredi 17 janvier, un prédicateur saoudien a été froidement assassiné par un homme armé à quelques mètres de Kantedougoubalandougou, une localité réputée très conservatrice. C

e mardi donc, les prêcheurs, au nombre de six et le chauffeur (2 saoudiens et quatre Siguirikas) se sont rendus à Balandougou pour prêcher comme d’habitude dans les différentes localités. Après l’accomplissement de leur activité religieuse aux environs de 20 heures, les villageois décident de mettre des motards à leur disposition pour les raccompagner.

L’équipe de prêche reprend le chemin du retour quand un homme tire à bout portant sur un Saoudien et le blesse gravement. Le motard Sory Kanté qui transportait ledit Saoudien a été lui aussi atteint et serait dans un état très critique à Kankan, chef-lieu de la Haute Guinée. « Hier, on a quitté Siguiri à 15 heures pour se rendre à Balandou dans le but de prêcher. Sur notre chemin du retour, un inconnu a surgi et tiré sur un Saoudien. Vraiment c’est contre la religion musulmane », explique le guide Oustaz Condé. Le préfet de Mandiana Cheick Diallo, informé de la situation, a déploré le drame et promis des mesures. « Je vais déployer maintenant-là le maire et une équipe de sécurité, le reste des prêcheurs m’attendent là-bas. Quand je reviens, on va voir ce qu’il faut faire », ajoute-t-il. Pour rappel, il y a 20 ans encore, un assassinat a eu lieu dans cette même localité – dont une grande partie serait hostile aux prêches- pour cause de la religion.

Pour le moment, la ligue communale préfectorale se trouve dans une consternation totale. Aux dernières nouvelles, le corps du Saoudien tué est à la morgue de la société SAG.

Nous y reviendrons

Avec Mediaguinee

 

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Assassinat d’un prêcheur saoudien en Haute Guinée…"

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
MBemba
Invité
MBemba

@ Fred,

C’est plutot pitié et justice pour les Victimes! N’oubliez pas le chef des chasseurs qui a été pognardé.

Que l’on épargne l’Afrique de ces prêches….

Fred
Invité
Fred

Merci @ NFA DIABY !
C’est comme si les LYBIENS regardaient les victimes Guinennes des marchands d’esclaves et disaient :
 » JE NE RESSENS RIEN POUR CES MESSIEURS , ILS N’AVAIENT QU’A RESTES CHEZ EUX  » !
Je commence a mieux comprendre NOTRE AME de GUINEEN !
PITIE et JUSTICE pour LA VICTIME !

Nfamara
Invité
Nfamara

Lentement mais surement les wahhabites pose les jalons de l’intégrisme en haute et moyenne Guinée au grand dam de la laïcité.Si les autorités n’adoptent pas les dispositions adéquates,les barbus vont verrouillés les esprits rétrogrades des arabisants obnubilés par un dogme statique.La Guinée est devenue un véritable foutoirs,une jungle où chacun se livre à ses activités de prédilection pernicieuses furent elles…..

TRONKA
Invité

Tout mort est à respecter(paix à son âme)!Les malfrats sont impardonnables.

Cependant, nous n’avons pas besoin de ce genre de service qui souvent finit par le formatage de cerveau vers le fondamentalisme.
Beaucoup de fondamentalistes à travers le monde prennent leur source d’inspiration en Arabie saoudite.
D’ailleurs l’Etat doit interdire ce genre de propagande religieuse organisée par des pays producteurs d’extrémistes.
Ceux qui veulent faire fusion avec les coutumes arabisantes, doivent changer de pays.
Salam.

COMOLAM
Invité
COMOLAM

Paix à son âme, mais les barbues peuvent rester chez eux, nous avions pas besoin des prêcheurs pour nous apprendre comment prier, ça suffit comment ça, nous avons la religions de nos ancêtres aussi, qu’il faut valoriser!

shams deen
Invité
shams deen

Le SAOUDIEN pouvait reste chez lui prêcher pour la fin des crimes que commet son gouvernement au YEMEN.
On ne se rejouit pas de meurtre mais c’ est comme ca que ces gens empoisonnent les âmes faibles dans nos pays.