Au-delà de l’arène de nos ambitions politiques, la fête de l’indépendance est un devoir sacré, une responsabilité pour tous les guinéens.

1-l’ambiance festive – La Guinée vient de fêter ses 60 ans d’indépendance et je pense dans une liesse populaire,  une diversité culturelle honorable transcendant les lisières ethniques.

Bravo à l’organisateur, le président et comité d’organisation!

Bravo au peuple de Guinée !

Bravo à tous les politiques de quel que bord qu’ils soient,  qui ont contribué à la réussite de ce RDV historique.

Cette fête de la liberté est une sorte de gratification de l’indépendance de la pensée comme le précisait Epictète.

Me semble-t-il, Sauf erreur de ma part, C’est l’organisation la plus majestueuse  depuis la mort du père de l’indépendance, le feu AST (paix à son âme).

On apprécie aussi à sa juste valeur l’effet positif  des  fêtes décentralisées de l’indépendance.

Un proverbe oriental : *la force de l’eau vient de la source.*

Une vérité incontestable.

L’indépendance, la source de notre raison d’être, une valeur historique, un véritable barycentre de l’ensemble des citoyens Guinéens.

En plus de la liesse festive et Comme beaucoup de guinéen je pense, j’ai été émerveillé par le passage d’une nouvelle unité dénommée *groupement des forces spéciales* aux démarches lentes, rustiques laissant imaginer par devers une rigueur d’acier. C’était intéressant à voir.

Cette image confirme, en dépit du volume de ce qui reste à faire, que l’armée guinéenne rassure dans sa réforme et sa progression.

Sans préjugé ni connotation sur  les raisons, on peut regretter l’absence semble-t-il au stade, du chef de file de l’opposition, Mr Cellou Dalein Diallo.

La fête de l’indépendance est un privilège dédié à tous les guinéens sans restriction.A fortiori une personnalité politique présidentiable.

On peut tolérer si les raisons sont fondées.

Dans le respect des ambitions politiques de chacun et de tous, notre devoir sacré réside dans la capitalisation des forces nécessaires pour porter plus haut dans la dignité et la tolérance, le fanion de la liberté conquis par le peuple, par nos vaillants devanciers dans des conditions difficiles en 1958 et dans un climat de retrait précipité de l’administration coloniale.

*Le temps et la persévérance !L’antichambre des plus grandes fortunes.*

2- note sur le débat  président de la république et  journalistes RFI, TV5

Sans apriori ni jugement prérequis, il est bien évident que suite aux attaques générées par l’équipe des journalistes sur son programme, le président Alpha Condé était absolument dans son droit de réagir et répondre.

Certes il y a énormément à faire en Guinée, mais ne pas oublier que c’est la célébration de l’indépendance, et donc comprendre la nécessité d’un débat de fond sur :

-la guinée coloniale

– la conquête de l’indépendance, circonstances et  vicissitudes, les manquements à l’actif de l’administration françaisedans la gestion de la guinée pré et post coloniale.

-Les points forts et les ratés des différents pouvoirs Guinéens depuis l’indépendance jusqu’à nos jours, ce qui a changé et ce qui n’a pas changé sans apriori et de façon rationnelle.

La jeunesse a besoin de travailler mais aussi de comprendre son histoire.

Savoir que la colonisation relève surtout d’une stratégie machiavélique de la haute autorité coloniale française de l’époque et non une volonté du peuple Français.

 En 1931 un grand mouvement a été organisé à Paris grâce àl’engagement inconditionnel des intellectuels- artistes Français surréalistes contre la domination coloniale en Afrique.

Des intellectuels comme André Breton, Paul Eluard, louis Aragon, Yves Tanguy etc. Tous engagés dans le combat pour dénoncer les atrocités de la chosification coloniale en Afrique.

On a actuellement beaucoup d’ONG Françaises qui travaillent  dans l’humanitaire comme dans l’assistance technique sans relâche en Guinée ou ailleurs en Afrique.

Une chose reste essentielle par-dessus tout et sans oublier son histoire : *Savoir pardonner*

La tolérance est la charité de l’intelligence. Jules Lemaitre.

Vive la Guinée

Vive la paix

Docteur Solian Konaté

PH, chirurgien orthopédiste et Traumatologue

France

16
Poster un Commentaire

avatar
15 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
10 Comment authors
Benn PepitoLafaabAfricainMBembaAOT Diallo Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Nfamara
Invité

Comolam, continue de prendre tes fantasmes pour réalité, le désenchantement sera à la hauteur des illusions qui t’empêche de te positionner sur des créneaux porteurs. L’éventualité d’un terme supplémentaire pour l’empereur des mines , manœuvre dilatoire des élites ethnicistes prédatrices n’effleure pas les esprits.Parlant d’heritage, la localisation à Dubaï des avoirs financiers du pays en devises, dans la ville susmentionnées où réside le fils du père,GAC,SMB et autres Albayrak expliquent l’enchevêtrement des intrigues entre l’inner circle du pseudo professeur et la pègre financière internationale .Nul besoin de procéder à l’emuneration des multiples scandales attestant la mise sous coupe réglée de… Lire la suite

Benn Pepito
Invité
Benn Pepito

Africain ! Afakoudou ! je te cherchais, Africain. Tu es là ! Surtout ne pas ici ce que tu as fait là-bas avec AOTD. On découvre subitement que tu es obtus dans tes analyses. Normal: tu un flibustier. Tu retrouves là la coterie !… Allô, Solian ! Tu es méconnaissable sur cette bobine. Tu veux tromper l’oeil de Goby Condé. Tu ne désespères pas de décrocher au bled un poste de responsabilité ? Ah, les diasripoux à l’esprit de lucre. Bonjour Como Lam ! je veux qu’on reprenne nos vieux accrochages. Je suis de retour. On va se cogner :… Lire la suite

Lafaab
Invité
Lafaab

La deuxième partie du poste du Dr est fort intéressant en enseignement. Pour célébrer les 60 ans de l’indépendance de notre pays la présence de la presse internationale pour donner un échos retentissant à cet événement était louable et souhaitée. Malheureusement au lieu cette présence soit bénéfique pour l’image de notre pays, ce fut un fiasco total. L’interview du Président de la république a suscité des commentaires forts intéressant sur le web en plus de Gbassikolo. Au lieu que cet interview fût une occasion de mettre en avant les conditions et les conséquences de l’acquisition de notre indépendance, il a… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

@Tronka, Oui, bravo pour le peuple de Guinée et bravo pour mon « ex champion » AC. Il n’est pas exagéré de dire que l’organisation est la plus majestueuse depuis la mort du père de l’indépendance, le feu AST (paix à son âme). AC a fait les choses comme il le fallait. Le discours convenait à l’événement. Le peuple a été au rendez-vous à Conakry comme à l’intérieur du pays. Des compatriotes de la diaspora ont été aussi au rendez-vous à Calgary au Canada, à Paris, en Belgique etc…Bref la fête a été une réussite. On peut en effet déplorer l’absence de… Lire la suite

shams deen
Invité
shams deen

@ AOT Le PDG était majoritaire depuis les dernières élections de 1956, ce n’est pas fortuit si le gouverneur a tenu à ce que de Gaule fasse un tour à Conakry qui n’était pas dans le programme initial (les témoignages l’ont déjà dits). Le leader du PDG qui était rapporteur dans la rédaction de la constitution de la cinquième république qui n’était autre que le président SEKOU (Cote Afrique) avait une position légèrement différente de la position du président du RDA (c’est connu ça) ,le guinéen a ce que soit inscrit NOIR sur BLANC la Liberté de choix de quitter… Lire la suite

MBemba
Invité
MBemba

Gbassikolo (Administrateur) pourquoi enlevez vous: Hollande réagit à la sortie d’Alpha Condé : ‘’nous n’avons pas fait assez, il faut….
Responsabilité de la France dans les difficultés traversées par la Guinées depuis 58: Hollande enfonce le clou! (VIDEO)
https://youtu.be/mOe81Z3im9Y
https://www.youtube.com/watch?v=mOe81Z3im9Y
Hollande réagit à la sortie d’Alpha Condé : ‘’nous n’avons pas fait assez, il faut….
Merci!

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

@Baren.Soumah, merci pour cette contribution fort intéressante a nos débats, une idée d’a quoi ressemblait notre pays en 1963 par la voix et les yeux d’un ami journaliste français invité par ST lui-même et montrant les caractéristiques suivantes : – Aide massive mais presque inutile des pays de l’est et de la chine – Début de la dictature et des mamayas du PDG ; – Début de la démagogie nauséeuse et peu convaincante des cadres du pays ; – Victimisation de ST bien en marche mais néanmoins avec sa reconnaissance que c’est De Gaule le 1e responsable de cette indépendance… Lire la suite

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

 » Chacun est libre de son choix dans l’évaluation des événements  » @S.D., j’aimerais vraiment comprendre le fond de votre pensée quand vous dites, très justement, la phrase ci-dessus : 1- En 1958, ST appuyé directement par tous les intellectuels autour de lui et indirectement par tous les Guinéens a dit NON au programme proposé par la France pour nous gouverner. – En représailles la France coupe toutes ses ressources et ses contacts a son conseil de gouvernement colonial. – Vous dites BRAVO. 2- En 1960, ces mêmes enseignants qui étaient avec lui depuis 1956 ont dit NON au programme… Lire la suite

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

@ Shams Deen,
Je donne les FAITS, je vous laisse faire le COMMENTAIRE.
Il y a deja longtemps que je sais que vous ne savez pas grand chose de AST et de son regime.
Au fait, avez vous enfin eu acces aux « Livres Blancs »?

KeitaM
Invité
KeitaM

Oui Dr Konaté,cdd a commis certes une faute monumentale. Il jouait au populisme, sans en avoir besoin. Car l’ectorat qu’il voulait défendre est déjà un acquis permanent. Il lui est permis de tout faire, sans rendre compte, bien que insuffisant pour l’élire en tant que PRG. Mais l’autre majorité, dont il n’espère peut etre plus convaincre, est très déçue.
Comment cdd peut oser draguer dadis, en même temps refuser de célébrer un jour sacré pour le guinéen? C’est inadmissible et hypocrite. J’espère qu’il va se répartir à temps.

Shams Deen
Invité
Shams Deen

@Baren La grande différence entre le meilleur d’entre nous et vous autres est qu’il reconnaît la place de chacun dans notre accession à l’indépendance. « Nous pouvons dire que nous devons notre indépendance en 1958 parceque le général à bien voulu ce référendum… » Il n’y avait aucun justificatif pour le général de mettre la Guinée en quarantaine et surtout financer la déstabilisation du jeune état. de Gaule était parmi les vainqueur de la grande guerre et représentait une vielle nation. Chacun est libre de son choix dans l’évaluation des évènements .Dieu merci,nous n’avons pas eu dans nos rangs des fuyards (Senghor… Lire la suite

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH
COMOLAM
Invité
COMOLAM

@ N’toman tu aime bien l’empereur, est-ce que tu n’ai pas le futur l’héritier tout désigné lol! Tu sais la question de 3 ou 4ème mandat ne pose pas, la question est ce le champion va accepter, sinon celui qui ne veut pas, peut se calé en air ou déménager à Djakata ou Atlanta chez- N’tomam, tant mieux prépare toi déh!

Nfamara
Invité

La justice étant le terreau ferlisant de la paix, il convient de promouvoir un véritable état de droit. Lorsqu’il s’agit de CDD, Comolam, est expert en piques assassines et autres attaques frontales massives.A mon sens, l’absence du chef de file de l’opposition aux festivités commémoratives de l’an 60 de l’acquisition de la souveraineté nationale est un non evenement.En réalité, au terme de huit ans de règne, le bilan de l’empereur des mines demeure mitigé.Le train de vie et l’ascension bourgeoise effarante d’un segment de l’élite politique et autres gestionnaires des régies financières stratégiques de l’état trahissent mal la baisse drastique… Lire la suite

COMOLAM
Invité
COMOLAM

Tout à fait mon cher @ Dr Konaté, nous devons enseigner les plus jeune à l’histoire récente de notre pays, beaucoup de témoins et acteurs de cette période vivent encore, heureusement pour nous, j’ai été choqué au tant le Prac, pour la 1ere question des journalistes était sur le 28 septembre 2009 et le slogan éternel du 3ème mandat, j’aurai compris, ci c’était en autres occasion, mais 60 ans de la souveraineté assumée d’un peuple, on peut les résumés à quelque événement bien malheureux parmi tant autres, il semble qu’il pouvoir posé la question de savoir quel le la France… Lire la suite