Cas d’enrôlement de mineurs: La CENI annonce des enquêtes et prend déjà des dispositions informatiques pour déceler et radier tout enregistrement de mineurs. (communiqué)

Communiqué- Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) voudrait adresser ses vives félicitations aux populations guinéennes pour leur grandiose mobilisation devant les Commissions administratives d’établissement et de révision des listes électorales (CAERLE), leur grand intérêt et l’engouement exceptionnel pour les opérations d’enrôlement.

Il voudrait rassurer l’ensemble des guinéens que les opérations de révision et d’enrôlement se poursuivent assez bien malgré un démarrage timide dû à quelques difficultés. L’engouement exceptionnel suscité également par l’opération a entraîné par endroits à une forte pression sur les équipes et les kits d’enrôlement. Pour autant, cela n’a absolument rien de grave et ne doit susciter aucune panique.

A ce stade, tous les problèmes techniques et matériels ont été résolus. Et Partout où des soucis d’ordre technique ont persisté, la CENI y a apporté des réponses appropriées. Et il en sera ainsi tout le long de l’opération d’enrôlement et de révision des listes électorales.

Le Président de la CENI informe également du déploiement de 40 maintenanciers techniques pour pallier les difficultés techniques résiduelles ; 10 d’administrateurs régionaux ; 40 coordinateurs préfectoraux et 600 superviseurs en vue de prendre en charge et traiter toutes les questions d’ordre administratif.

Par ailleurs, le Président de la CENI constate sur les réseaux sociaux des images faisant allusion à des cas d’enrôlement de mineurs. La CENI mène des enquêtes et prend déjà des dispositions informatiques pour déceler et radier tout enregistrement de mineurs. Sur la question il demande :

  • Aux présidents de CEPI de faire le tour des CAERLE et de prendre des dispositions disciplinaires contre tout membre de CAERLE impliqué dans un cas d’enregistrement illégal.
  • A ETI-Bull de mener des enquêtes et de relever de sa fonction tout opérateur de saisie qui aurait enrôlé un mineur.
  • Et, le logiciel dont dispose la CENI permet de faire un audit et de savoir exactement quel opérateur et à quel moment il ou elle a enrôlé un électeur.

Le Président de la CENI invite tous les citoyens majeurs jouissant de leurs droits civiques de passer devant la machine et les rassure que la CENI dans son rôle régalien, prendra toutes les dispositions nécessaires pour doter la Guinée d’un fichier électoral assaini et sécurisé.  

Il félicite les membres des CAERLE et des Démembrements de la CENI pour la qualité du travail effectué en dépit de certaines difficultés liées aux réalités de terrain remontées à la CENI. Il les rassure que son institution y apportera les réponses appropriées.

Enfin, il exprime sa gratitude à tous les acteurs politiques, sociaux et publics pour leurs actions de sensibilisation et qui permettent cet élan de mobilisation enregistré sur toute l’étendue de la Guinée.

Me Amadou Salif KEBE       

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
MoustaphaBamce Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Moustapha
Invité
Moustapha

Des enquêtes sont ouvertes depuis 2011; mais aucune décision rendue! Sacrée gouvernance d’un Pr de droit

Bamce
Invité
Bamce

Que du blabla, la fraude a déjà commencée, des enquêtes qui ne vont rien donné on connaît la chanson,c’est juste pour calmer les ralleurs