COD vs UFDG : un couteau à double tranchant ?

Plusieurs partis politiques ont procédé ce vendredi 22 février 2019 à la signature de la charte créant une nouvelle plate forme de l’opposition dénommée Convergence de l’opposition démocratique en abrégé COD. Cette plateforme regroupe certains ténors de l’opposition dont les anciens Premier ministre Sidya Touré (UFR), le Lansana Kouyaté (PEDN), Dr Ousmane Kaba, ancien ministre de l’Economie (PADES), Bah Oury, ancien ministre de la Réconciliation (UFDG-Renouveau), Me Alfred Mathos (UPG) Mohamed Lamine Kaba (le parti FIDEL).

Selon les signataires, la mise en place de la COD est motivée par le ras-le-bol face cette  « bipolarisation de la vie politique nationale qui met en péril l’unité nationale et l’esprit du multipartisme ». Pour leurs détracteurs cependant, cette initiative n’est ni plus ni moins qu’une volonté d’isoler politiquement le leader de l’UFDG, par ailleurs chef de file de l’opposition.

Pour de nombreux observateurs, cette démarche peut se révéler contreproductive voire catastrophique pour l’opposition, si elle devait créer le lit à une plus grande dispersion de ses forces, surtout à un moment où des velléités d’un troisième mandat est attribuées à l’actuel président Alpha Condé.

Pour Sidya Touré,  « Convergende de l’Opposition Démocratique » vise à « regrouper les partis politiques pour créer l’alternance en 2020 » et « éviter ce genre de structures où nous avons un chef de ceci ou un président de cela. Ce sont des partis libres et qui, chaque fois, vont prendre des décisions que vont avancer les uns et les autres. », avant de conclure que cet « émiettement » ne fragilise nullement l’opposition. « Dans tous les pays, les oppositions son émiettées. Le moment venu, peut-être qu’on ne le sera plus ».

Nous y reviendrons

 Gbassikolo.com

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Oumar Mâci Bah Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Oumar Mâci Bah
Invité
Oumar Mâci Bah

Fatigué de cette opposition inefficace qui ne cesse de se morceler, de se restructurer pendant que le « Professeur » multiplie les manœuvres pour rester au pouvoir au delà de 2020. La transhumance politique et l’instabilité des alliances aidant, de nouvelles structures de l’opposition éclosent presque chaque année et disparaissent quelque temps après, oubliées de tout le monde, y compris de leurs géniteurs. Qui se souvient encore du fantôme appelé Front pour l’Alternance Démocratique (FAD)?