Conakry : la Guinée est prête à accueillir Karim, Wade refuse de prendre l’appel de Ouattara

On en sait un peu plus sur l’objet du court séjour effectué par l’ancien Chef d’Etat sénégalais dans la capitale guinéenne à l’invitation sur invitation du Président guinée Alpha Condé.  A en croire notre confrère Seneweb, l’objectif était de le convaincre d’arrêter d’appeler les Sénégalais à saboter le scrutin présidentiel prévu dimanche prochain. En outre,  le président de la Guinée, Alpha Condé, a fait savoir à Abdoulaye Wade que son pays est disposé à accueillir Karim Wade, si ce dernier, qui est en exil au Qatar, en exprime la demande. Il s’agit de l’un des résultats de la visite de l’ancien chef de l’État à Conakry, ce weekend.

L’ancien Président français François Hollande a pris part aux discussions. Tout comme le 

 Selon notre confrère, les discussions n’ont pas été faciles. Wade aurait continué d’exiger un report de la présidentielle, refusant au passage de prendre l’appel du Président ivoirien, Alassane Ouattara, qui est intervenu depuis Paris par téléphone. Ce dernier, réputé proche de Macky Sall, était présent à Dakar pour l’investiture de ce dernier pour la présidentielle.

Une source du journal indique cependant que « des avancées sont à noter depuis samedi et qu’avec l’accord de Dakar, un facilitateur pourrait être désigné pour mettre tous les protagonistes autour de la table ».

Selon une source proche du dossier Dakar a dépêché deux émissaires en Guinée pour se joindre aux discussions entre Condé, Hollande et Wade. Ces derniers, souligne le journal sans donner plus de détails, ont été accueillis par le service du protocole du ministère guinéen des Affaires étrangères.

Toutefois les propositions des différentes parties sont à l’étude, d’après une autorité guinéenne  qui a requis l’anonymat  « l’étape suivante de cette médiation est Abidjan où se rendra François Hollande dans les prochaines heures », rapporte le quotidien d’information.

Selon notre confrère, d’ici là,Wade a promis à Condé qu’il se gardera de faire des déclarations incendiaires, d’appeler au sabotage de la présidentielle du 24 février. L’ancien chef de l’État est annoncé à Dakar ce lundi.

Gbassikolo.com

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Laure KarcherShams Deen Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Shams Deen
Invité
Shams Deen

Mme
C’est peut être vrai, mais comme il ne s’est pas encore fait « insulter » par la justice ,le PRAC et d’autres ont voulus lui ramener a la raison .
C’est mieux déjà qu’il n’appelle plus a créer des problems ,son age be lui permet d’être arrêté par un policier ou autre moins que rien.
J’espère qu’à Abidjan on le retiendra jusqu’à la fin du vote.
Il ne mérite pas une humiliation comme le font les français qui traînent les anciens chefs d’États devant des petits juges.

Laure Karcher
Invité
Laure Karcher

Wade s’est déjà humilié lui-même en appelant à saboter l’élection.

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Pour cette initiative du PRAC 10/10 .
Wade ne doit pas être humilier dans cette affaire.