Des manifestants toujours plus nombreux pour réclamer le départ d’Omar el-Béchir

Les forces de l’ordre soudanaises soutenues et les milices sécuritaires du régime ont essayé à nouveau, ce mardi matin, de disperser les manifestants rassemblés sur la place devant le quartier général de l’armée. Ces forces ont d’abord essayé de pénétrer le rassemblement par des voitures pick-up, avant de tirer des gaz lacrymogènes, puis à balles réelles. Il y a eu quatre victimes, parmi eux des soldats. L’armée a installé un périmètre de sécurité autour du rassemblement. Le positionnement de l’armée sur le terrain depuis hier est clair : défendre les manifestants.
Source: RFI Afrique

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des