Effet Nanfo Soumaila Diaby : des pèlerins maliens font le Hadj 2019 en bambara (vidéo)

Tout le monde se souvient encore de la polémique qu’avait suscitée dans les milieux religieux la prière musulmane en maninka à Kankan par l’imam Nanfo Ismael Diaby lors de la nuit du destin. Sanctionnée par la Ligue Islamique régionale de Kankan et celle nationale, cette prière musulmane dans une autre langue que l’arabe avait fait les choux gras de la presse, des débats publics et fut le thème des sermons de vendredi dans de nombreuses mosquées du pays.

Lors du Hadj 2019 qui est entrain de se dérouler dans les lieux saints de l’islam, un groupe de pèlerins maliens a décidé d’effectuer tous les rites du Hadj 2019 en bambara, la principale langue nationale du Mali. D’après plusieurs vidéos qui circulent en boucle sur les réseaux sociaux dont une a été transmise à MédiaGuinée, on y voit des pèlerins entrain de réciter des versets en bambara en accomplissant leurs devoirs religieux. Cet acte des pèlerins maliens est un soutien de taille à l’imam Nanfo Ismael Diaby de Kankan qui soutient vivendi mordicus que les prières et invocations divines se valent dans toutes les langues du monde. Suivez la vidéo…

Avec Mediaguinee

18
Poster un Commentaire

avatar
13 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
BougaKaou LabeAfricainShams DeenMory Sylla Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Youssouf Bangoura
Invité
Youssouf Bangoura

Avec des noirs africains comme Keita.M,ce Continent ne pourra jamais lever la tête .Son raisonnement me rappelle directement Elhadj Mamadou Saliou l’imam wahabite qui, depuis 20 ans après ses études en Arabie Saoudite, continue à aliéner les guinéens .C’est une honte pour un noir de défendre et l’arabe et l’islam, cette religion et les propriétaires de cette langue, qui ont été les tout premiers dans l’humanité à considérer les noirs comme des être inférieurs, qui ne sont différents des animaux tout juste parce qu’ils savent parler . Si je pouvais, je sortirais et l’arabe et l’islam de la Guinée .

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

@Africain, je vais essayer de vous repondre point par point comme vous l’avez fait. 1) Je suis d’accord avec vous a 100% qu’il y a un probleme d’alienation chez certains groupes musulmans d’Afrique mais ce phenomene a pris de l’ampleur dans les annees 80 apres la revolution Islamique Iranienne et la poussee des Wahhabites de l’Arabie Saoudite qui avait panique et repondu en cherchant a repandre leur version de l’Islam partout. Ces wahhabites ont d’ailleurs cree assez de problemes en Afrique de Nord, depuis tout recemment en Afrique de l’Ouest, en Indonesie jusqu’en Russie. C’est la faiblesse de nos Etats… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

« KeitaM Je ne prie pas en Malinké ou Soussou ou en poular pour la simple raison que j’ai pas encore pu traduire le Coran dans ces langues et parvenir à lire fluently comme le dirait les anglais…. » dixit Shams Deen Merci. En outre tu ne prie pas en malinké par ce que tu n’as pas appris le coran en malinké; mais en arabe. D’ailleurs, c’est sur cela que Thierno Monénmbo en citant le poète Samba Mombéya dans un des articles pour le journal français lepoint consacré à cette poélmique, interpelle tout le monde: « …Quitte à maintenir la prière en… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

@Le Pan-Africain 1) « Merci KeitaM, Etre Musulman et prier en Arabe ne signifie pas qu’on est soumis aux Arabes. Apres tout, ces derniers ont subi plusieurs siècles de domination Ottomane (Turque) qui sont pourtant Musulmans et qui n’ont jamais prier dans leur langue…. » dixit Le Pan-Africain Merci de noter qu’il ne s’agit pas d’une question ou problématique de soumission même si on constate l’usage du terme soumission dans certains commentaires pros imam Diaby. La problématique en arrière-plan de cette « polémique » reste l’aliénation culture et religieuse de nos populations. La soumission étant une des corollaires de cette… Lire la suite

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

Merci KeitaM, Etre Musulman et prier en Arabe ne signifie pas qu’on est soumis aux Arabes. Apres tout, ces derniers ont subi plusieurs siecles de domination Ottomane (Turque) qui sont pourtant Musulmans et qui n’ont jamais prier dans leur langue. Imaginons un peu si chaque ethnie priait dans sa langue, le peu d’unite que nous avons sera encore plus erodee. Actuellement un Susu qui dirige la priere peut etre corrige par un Pullo, un Maninka, un Kissi etc. Nous avons un seul Coran et cela c’est parceque depuis 14 siecle, tous les peuples musulmans prient dans la meme langue. Savez… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

KeitaM Je ne prie pas en Malinké ou Soussou ou en poular pour la simple raison que j’ai pas encore pu traduire le Coran dans ces langues et parvenir à lire fluently comme le dirait les anglais. Cependant pour rien au monde je ne condamnerait l’initiative de ceux qui réussissent à traduire le Coran et le lire facilement comme pour la prière. Je considère la religion comme une affaire STRICTEMENT PRIVÉ ,on peut faire le faux en suivant les gens et être sceptique dans son fort intérieur. NANFO est peut-être à l’origine d’une religion. Les gens de Siguiri qui l’ont… Lire la suite

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

@ mr.Keita,c’est à moi que vous vous addressez?

KeitaM
Invité
KeitaM

Invoquer Dieu dans une autre langue est différent de lire le Saint Quoran dans une autre langue autre que l’arabe pendant la prière. Précisons d’ailleurs qu’au Fouta l’on initie les enfants à la lecture du coran et l’exégèse en poular, mais pas prier en poular. Ce qui m’étonne à ceux qui vante la méthode de Nanfo, eux même ne la pratiquent pas. Pour preuve, pour la science ils forment leurs enfant en français. D’autres partent plus loin en se formant et formant leurs enfants en anglais pour être à jour actuellement. Professeur Kaba a raison, les perses pour comprendre leur… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Invité
Youssouf Bangoura

Bravo à ces maliens, on aurait dû s’en rendre compte il y a très long temps de cela, aucune langue n’est venue de Dieu, toutes les langues ont été crées par les hommes pour communiquer entre eux, de ce fait, aucune d’entre elles n’est supérieures à une autre, elles se valent toutes . Croire que Dieu parle arabe, est une aberration .

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

L’interview du Professeur Lancinè Kaba est décevante dans son esprit de soumission. « Les Farsi ont fait comme ça,donc nous aussi on doit les emboiter le pas. » Le problème des Africains est loin d’être materiel. Les Africains ont un problème cognitif et psychologique. Le complexe et l’esprit de soumission martelé pendant des siècles a fait son éffet: l’Africain est totalement aplati dans son subconscient. Il ne réflechit plus de lui même. Il a peur de sa propre capacité de réflexion. Pire:il s’interdit lui même de réflechir. Il est physiquement libre mais l’esclavage bat son plein dans son conscient et son subconscient.… Lire la suite

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

Certains ne realisent toujours pas que faire des Duas ( prieres) en langue nationale est tout a fait normal et nous le faisons bien avant Nanfo. Par contre, quand on prie les cinq prieres obligatoires et toute autre priere surerogatoire, on le fait en Arabe comme le fit le Prophete et le font tous les autres peuples Musulmans. Des perses ont vecu avec le prophete, c’est pas pour autant qu’ils prierent en Farsi.

Balde
Invité
Balde

Ici, il n’y a aucun problème à faire des invocations dans la langue voulue. Je l’ai personnelemt fait aussi. Mais pendant les prières c’est bien autre chose.

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Nanfo Soumaila Diaby a déclenché une révolution spirituelle sans peut être le savoir.
Son acte va bouleverser le monde. C’est conscient de ça que les faux imams hypocrites ont engagé le combat contre lui car il expose leur forfaiture et leur manque de courage devant leur responsabilité historique.