Falsification de la Constitution: une nouvelle députée dénonce « une violation de la volonté populaire de cette majorité qui voté le 22 mars dernier », 

L’indignation gagne le nouveau parlement suite aux revélations relatives à la falsification de la constitution soumise au vote le 22 mars dernier. Après l’opposition extra-parlementaire, c’est au tour de la nouvelle députée Bintou Touré du Parti PGPD (Parti Guinéen pour le Progrès et le développement) de denoncer « une violation de la volonté populaire ».

Sur sa page facebook la Présidente du PGPD décalre qu’ « après lecture et analyse du projet de constitution 2020 avec mention Ministère de la Justice sans précision du mois et du journal officiel du 14 avril 2020 publiant la constitution, je constate assez d’inexactitudes au niveau de certains articles que je vous propose dans ces tableaux.

Je conclus qu’il y a une violation de la volonté populaire de cette majorité qui voté le 22 mars dernier », 

Mohamed Cissé

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des