Guinée: La communauté Internationale appelle au respect des dispositions constitutionnelles et plaide pour la libération des détenues

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, les Nations Unies, la CEDEAO,  la Délégation de l’Union européenne, les Etats-Unis, la France, la Belgique, l’Italie, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont fait part de leurs préoccupations, face aux violences qui secouent la Guinée, suite à l’initiative du President Alpha Condé de changer la constitution en vigueur depuis le 7 mai 2010.  Dans ce communiqué conjoint signé ce mercredi, la Communité Internationale a plaidé pour l’organisation des élections, législatives et présidentielles, libres, crédibles et transparentes, dans les délais légaux et dans le respect du cadre constitutionnel.  Lisez plutôt…

« La crise politique que traverse la République de Guinée est source de préoccupations pour la communauté internationale. L’insuffisance de dialogue entre les différents acteurs politiques provoque une escalade de la tension avec des recours à la violence, susceptible de porter gravement atteinte aux acquis démocratiques. Nous appelons tous les acteurs à renouer le dialogue dans le cadre du comité de suivi.

La communauté internationale rappelle que le droit de manifester est un élément essentiel de l’expression démocratique, au même titre que la liberté de la presse. Il appartient aux différents acteurs de faire preuve de calme et de retenue en bannissant tout recours à la violence ou un usage disproportionné de la force. Il importe que les libertés fondamentales soient respectées et que le gouvernement guinéen veille à garantir le respect de l’Etat de droit.

La communauté internationale est convaincue que la seule voie vers la stabilité, la croissance et la démocratie réside dans l’esprit de collaboration et de consultation de toutes les parties prenantes afin de développer une Guinée pacifique et prospère. Il est ainsi indispensable d’organiser dans les délais légaux des élections, législatives et présidentielles, libres, crédibles et transparentes, dans le respect du cadre constitutionnel et dans un environnement apaisé. Une éventuelle libération rapide des personnes détenues de façon préventive serait de nature à aider à l’apaisement« .

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
TraoréAOT DialloBamce Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Traoré
Invité
Traoré

Quelle  » imbécilité et idiotie  » de vivre dans des pays occidentaux où l’alternance DÉMOCRATIQUE est non négociable et SOUTENIR la présidence à vie ou 3ème mandant dans son pays d’origine !!!

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

 » plaide pour la libération des détenues  »

Et pour les mecs alors ??

Bamce
Invité
Bamce

Pour se débarrasser d’AC les guineens ne doivent pas compter sur la communauté(mafia ) internationale, ils doivent compter sur eux-même. C’est très facile est simple, il suffit juste de s’armer de courage, quand on commence ne pas reculer…..