GUINEE : Le troisième mandat fait son chemin ( 1ère Partie )

Coup d’envoi , le 25 décembre 2015 . Prenant part à une manifestation organisée par le RPG à New York , le général Sékouba Konaté appelle  à la révision de la constitution pour faire passer le mandat présidentiel de 5 à 7 ans. Lors de cet événement  Sékouba Konaté a vanté les mérites du président Alpha Condé, qu’il aurait qualifié de « père de la démocratie guinéenne» .

Dès le lendemain ,  Sadou Keïta , à l’époque  Gouverneur de Labé saisit la balle au bond  . Le 26 décembre 2015 , à la journée de réflexion et d’orientation du Mouvement Djokken Alpha , il   se lâche :  « Je suis sûr que notre résultat en fin de mandat fera qu’on soit comme le Rwanda, mais je ne vous dirais pas ce qui s’est passé au Rwanda »,  faisant allusion au  referendum qui a autorisé Paul Kagamé à briguer un troisième mandat .

Ces appels du pied ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd . Le 15 mai 2016 , au cours  d’une conférence de presse au palais Sekhoutouréyah , Alpha Condé a commencé à entretenir le doute sur sa volonté  de briguer un troisième mandat. Depuis , la brèche s’est grandement ouverte . Et , d’autres  démagogues vont s’y engouffrer .

C’est ainsi qu’en décembre 2016 , au siège du RPG à Zérékoré , Bangaly Kourouma, à l’époque  Directeur général de la police , enfonce le clou :  « Lorsque nous aurons la force, nous pourrons dire que l’affaire de deux mandats engage ceux qui l’ont dit. Tant qu’Alpha Condé est en vie, il sera le président de la Guinée » .

Le 21 janvier 2017 , au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du parti au pouvoir , Hadja Nantenin Chérif Konaté, la coordinatrice nationale du RPG  se déchaine  : « Le peuple va demander un troisième mandat à Alpha Condé ! » . Actuellement , elle fait profil bas . Je ne  l’entends plus depuis un bon moment .

Tout récemment , le 27 janvier 2019 , à l’occasion d’une compétition sportive , le Préfet de Kankan Aziz Diop  grille un câble en déclarant :  « Notre grand leader Alpha Condé  doit rester au pouvoir jusqu’en 2025 » . Et cela , en présence de hautes personnalités  Telles que Sanoussy Bantama Sow et Malick Sankhon .

Selon Sékou Koundouno , depuis le 15 décembre 2018 , le Balai citoyen tient une liste de tous ceux qui  font la promotion du troisième mandat en Guinée .  A ce jour , cette liste compte 87 personnes . Dans mes prochaines publications : les tractations politiques en cours , les complicités étrangères et les lendemains incertains qui nous attendent .

DIALLO  Mansour

Lille ( France )

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Nfamara Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Nfamara
Invité

De l’engagement et la détermination du peuple martyr de Guinée dépendra l’échec du projet macabre de confiscation de l’exercice du pouvoir qu’ambitionne l’empereur des mines et ses vassaux.Seule une forte mobilisation citoyenne des patriotes est susceptible de contrecarrer le plan machiavélique d’usurpation du pouvoir envisagé par le Rpg .