Propagation du Covid-19 : »l’Afrique sub-saharienne est relativement protégée », selon le professeur Raoult :

Dans une interview accordée à la presse sénégalaise, le professeur Didier Raoult déclare que l’Afrique sub-saharienne pourrait avoir une réaction différente à la propagation du Covid19 grâce à son “écosystème”.

Dans une interview accordée au site d’informations sénégalais Emedia Invest, le professeur Didier Raoult est revenu sur le développement du Covid19 en Afrique. Selon le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée, l’Afrique sub-saharienne pourrait avoir une réaction différente à la propagation du virus grâce à son “écosystème”. Parmi les spécificités régionales, le professeur a cité la consommation courante de traitements antipaludiques. “On sait maintenant que ces médicaments sont efficaces”, a-t-il maintenu. Evoquant la polémique, il a parlé d’une “cabale fantasque qui fait beaucoup rire nos amis africains”. “Dire que la chloroquine est un médicament dangereux n’est pas très sérieux, ni documenté. On en a tous bouffé quand on était gosse !”

->

Il est également évoqué sur son expérience personnelle. Né en 1952 à Dakar où son père était professeur de médecine tropicale dans le Service de santé des armées, Raoult a grandi au Plateau en face de la plage de l’anse Bernard. “Je garde des souvenirs très attachants.” Il évoque “une vie tellement belle” que le retour en France aurait été “compliqué”.

“Il y a douze ans, j’ai eu la chance de revenir pour m’occuper de l’unité de recherche de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) au Sénégal.” De retour dans l’hôpital principal de Dakar — où il est né —, il a inauguré en 2012 en présence de trois ministres sénégalais et de l’ambassadeur de France une plateforme de Recherche — la première en Afrique à être équipée d’un spectromètre de masse MALDI-TOF. Cet appareil sophistiqué permet “permet un diagnostic rapide” des maladies infectieuses et respiratoires.

Je suis partiellement Sénégalais

En plus de l’IRD qui dépend du ministère des Affaires étrangères, le projet était porté par la Fondation BioMérieux et la Fondation Méditerranée Infection. Aujourd’hui, Didier Raoult est resté en contact avec le professeur Boubacar Wade qui dirige l’hôpital principal de Dakar. Son ancien collaborateur Philippe Parola dirige l’Unité mixte de recherche Vitrome qui dispose notamment d’une équipe au Sénégal. “On fera tout ce qu’on peut, car nous sommes liés. Je suis partiellement sénégalais, a-t-il, et je peux pas ne pas me sentir concerné par ce qu’il se passe.”

Comme l’a déclaré à l’AFP le professeur Moussa Seydi de l’hôpital de Fann à Dakar, plus de la moitié des patients atteints du Covid19 — sur un total de 220 cas au 5 avril —, ont été traités avec de l’hydroxychloroquine. “En matière de science, la constatation seule ne suffit pas, a-t-il ajouté, et il faut faire des recherches poussées avant de valider une attitude. Mais les résultats que nous avons constatés nous rassurent et rassurent toute mon équipe, et nous allons continuer dans ce sens.”Lors de leurs échanges téléphoniques le vendredi 3 avril, le président sénégalais Macky Sall et Emmanuel Macron ont longuement échangé leur volonté d’“harmoniser” leurs actions contre le coronavirus.

Source : ParisMatch

12
Poster un Commentaire

avatar
12 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
Baren SOUMAHYoussouf BangouraAfricainMosaicZaga de Gonzalo Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

@ Africain,
Ces liens prouvent que meme etant noir, les vues de Mgr R.Sarah sont tres proches de celles de l’extreme droite.
Son tout nouveau article/interview est dans la revue « Valeurs actuelles » qui est une vieille revue neo- fasciste.
@ Moustapha,
Le prof D.Raoult parle de la sensibilite du Coronavirus a l’hydroxychloroquine, il n’a pas parle d’effet preventif (immunisation). Meme comme le dit Africain, nous donnons des faux espoirs a nos parents en minimisant cette pandemie avec des speculations.

Youssouf Bangoura
Invité

Africain,
merci beaucoup pour le lien, je m y suis connecté mais je n’ai pas pu lire tout car, comme beaucoup des journaux français, il faut être abonné pour lire en intégralité mais, j’ai eu un aperçu général de cette interview et j’ai lu aussi les commentaires .Il faut dire que notre Robert Sarah est très apprécié en Occident car c’est un opposant à l’immigration .Il veut son Occident chrétien et sans musulman .
Je l’aimais bien à l’époque à Conakry quand il crachait ses vérités au GAL Conté mais depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts .

Africain
Invité
Africain

@ Moustapha, Des discours qui sont justement à éviter par ce qu’ils viennent « minimiser » l’ampleur ou la gravité de la menace. La Chloroquine ou l’hydro chloroquine n’est pas le remède miracle contre ce virus même s’il semblerait qu’elle contribue à certaines guérissions. Le fait que les populations subsahariennes ont été pendant des décennies « traitées » par cette substance et ses dérivées, ne peut faire dire qu’elles sont « immunisées» ou seraient protégées contre cette pandémie. Cette dernière est toute nouvelle ; les scientifiques ignorent encore beaucoup de choses d’elle. Quelle sera son comportement en Afrique avec un… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

@ M. Soumah Baren, En effet, il n’est pas très « sérieux » d’insinuer qu’un « Ecosysteme » qui protegerait l’Afrique contre le Coronavirus? Par ailleurs, le discours qui avait circulé : « Cette maladie ne tue pas les Noirs » ou c’est une affaire de peau blanche, n’était pas un simple « laisser aller » ; mais plutôt une bêtise grasse avec en arrière-plan du racisme. Et l’effet boomerang, si je peux dire ainsi, n’a pas tardé quelques jours après ce discours viral. Aujourd’hui, ce sont les noirs et plus particulièrement les Africains qui sont considérés comme des porteurs… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

@ M. Bangoura Youssouf, «…chez nous en Guinée, on propage partout qu’il y a de versets de Coran qui guérissent le coronavirus, si ce n’est pas de l’ignorance, je me demande ce que c’est. Il faut être profondément ignorant pour croire que la lecture du Coran ou de versets de celui-ci, peut vous protéger ou vous guérir d’un virus …. » Ce n’est pas de l’ignorance, c’est plus fort que cela. Tenez ce que le « lettré » et le « respectueux » homme religieux guinéen, le Cardinal Robert Sarah a tenu comme discours : « …cette épidémie a dispersé… Lire la suite

Mosaic
Invité
Mosaic

Ce Covid19 a mis à nu l’hypocrisie de l’occident et des dirigeants africains par rapport à la politique de la santé publique. Des milliards depensés pour un virus qui frappent tout le monde mais quand il sagit de depenser pour l’education et la santé on nous parle de restrictions budgetaires. L’hypocrisie aussi des ONG en connivance avec des dirigeants corrompus sur la pseudo lutte contre le paludisme. Ironie du sort c’est nivaquine qui doit nous sauver!

La nouvelle generation devra mettre en top priorité justice-education-santé au coeur de leur etat d’esprit politique! C’est une question de SECURITE NATIONALE!

Confinement votre!

Youssouf Bangoura
Invité

Braen Soumah, tout à fait, aux usa, comme souvent d’ailleurs, tous les malheurs frappent les noirs plus que n’importe quelle catégorie ( race ) de personnes . Sincèrement, je crois que les noirs sont victimes de leur pauvreté et de leur grande ignorance, chez nous en Guinée, on propage partout qu’il y a de versets de Coran qui guérissent le coronavirus, si ce n’est pas de l’ignorance, je me demande ce que c’est . Il faut être profondément ignorant pour croire que la lecture du Coran ou de versets de celui-ci, peut vous protéger ou vous guérir d’un virus .… Lire la suite

Zaga de Gonzalo
Invité
Zaga de Gonzalo

Toujours abondant dans le meme ordre d’idee que Mr. Soumah. Selon un article de l’Associated Press Chicago, plus de 70% de morts lies au Covid-19 sont des noirs americains, source venant des officiels de la ville. Les noirs representent 30% de la population de Chicago, ils constituent 52% des cas lies au Covid-19 et sont 72% des personnes decedees de cette pendemie. La mairesse noire de la ville a souligne beaucoup de facteurs tels que l’acces inegal des noirs de Chicago et des autres minorites aux soins de sante par rapport aux blancs, une realite qui a existe depuis des… Lire la suite

Moustapha
Invité
Moustapha

Baren Soumah ce n’est pas une question de Noirs mais plutôt de lieu. Ceux qui vivent en Afrique au Sud du Sahara qui est une zone endémique du paludisme où la transmission est pérenne seraient plus résistants au Covid19. Ceci s’explique par le fait qu’ils consomment régulièrement les médicaments antipaludéens notamment la chloroquine qui ont démontré leur efficacité sur le covid19 d’après son expérience, donc moins vulnérables. Je souhaite vivement qu’ont valide son traitement et qu’ils nous disponibilise la chloroquine (qui avait été retiré sous prétexte qu’il n’est plus efficace contre le paludisme pour nous inonder des médicaments plus chers.… Lire la suite

BADOU
Invité
BADOU

quelle arrogance, le Dr Raoul parle de limmunite que peut conferer lutilisation de la nivaquine par les populations de cette epoque en AfriQUE; Ce ne sont pas les noirs, mais les personnes qui ont utilise la chloroquine, c le cas du Dr Raoult et tous ces Africains qui utilisaient la nivaquine

Tiekourani
Invité
Tiekourani

J’abonde dans le même que toi Baren; mais j’ai peur pour la Guinée car c’est un désordre total que nous avons ici. Le gouvernement a décrêté la fermeture de Conakry(épycentre) au reste du pays mais surplace les gens continuent de voyager comme si de rien n’était. Imaginez un instant que cette maladie se déclenche à l’intérieur, ça sera la fin pour ces gens car il n y a absoluments rien dans les hôpitaux de l’intérieur. Vraiement ce que le professeur dis ici m’inquiette car nous avons beaucoup surplace qui pensent qu’ils peuevent guérir la maladie et que ce n’est pas… Lire la suite

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

Quelqu’un peut-il mettre le lien de l’interview pour qu’on puisse le lire et se faire notre propre opinion? « Ecosysteme » qui protegerait l’Afrique contre le Coronavirus? Faux. Mon Dieu, faites que les Africains prennent cette maladie au serieux avant qu’il ne soit trop tard. Aujourd’hui 09/4/2020, aux USA, ne representant que 12% de la population, les Noirs representent 50 % des plus de 16.000 morts victimes du Coronavirus. Nous sommes passes du laisser-aller de « Cette maladie ne tue pas les Noirs » a la psychose de « Les principales victimes de cette maladie sont les Noirs ». S’il vous plait, suivez les recommendations des… Lire la suite