La coterie sékoutouréenne en remet une couche !…(par Benn Pepito)

0 0 votes
Évaluation de l'article

Afakoudou ! Les ultras de la révolution sékoutouréenne échauffent les oreilles. Le dimanche dernier, ils sont allés aux cases de Bellevue fêter la restitution des lieux à l’Egérie du chef suprême de la révolution et commérer à l’occasion sur Sékou Touré, le premier tyran du bled. Foniké Menguè, qui manœuvre ce truc clanique qu’est le mouvement national des Sékoutouristes, ne se borne pas à héroïser leur idole. L’olibrius pousse l’outrecuidance jusqu’aseptiser l’idolâtrie du sanguinaire Sékou Touré.

Lisez les dires antédiluviens de cet activiste, de ce manœuvrier politique : « Le président Ahmed Sékou Touré est né le 9 janvier 1922. Nous avons décidé de célébrer chaque 9 janvier l’homme du 28 septembre, celui que l’écrivain Aimé Césaire appelait l’homme africain décisif. Nous le célébrons pour tout ce qu’il a fait pour la Guinée et les Guinéens. Il ne faut pas que certains pensent que quand on célèbre Sékou Touré, c’est contre eux. Quand on parle de Sékou Touré, c’est pour tout le monde (…). Le problème de la Guinée, ce n’est pas un groupe contre un autre. Le problème, c’est la France. » Tonnerre de Zeus !

Les oreilles se fanent en entendant cette carabistouille… En te tirant les cartes, Foniké Menguè, l’on te voit s’aventurer sur un terrain bien glissant : embrigader les étourdis et faire refluer la Guinée dans les eaux usées, fétides et mortifères de la révolution. Tu défies fâcheusement les ennemis de ton gourou en combat d’idées. Ce serait inélégant de se calter ; on va alors jouer le jeu pour te faire plaisir. Il conste que la Guinée de 1958 avait soulevé beaucoup d’espoir en Afrique et dans la diaspora. Et effectivement le Martiniquais et poète Aimé Césaire s’était précipité à Conakry aussitôt après l’indépendance de la Guinée pour apporter son soutien à Sékou Touré. Mais le père de la négritude s’était vite ressaisi en flairant la dérive de ce nouveau pouvoir à Conakry aux allures absolutistes. Aimé Césaire avait ainsi imprimé ses distances vis-à-vis de ce nouveau pouvoir nègre dont le reflet translucide dans « La tragédie du roi Christophe ». Il faut vraiment être un ignorant de cet aspect pour laisser entendre que le père de la négritude, chantre de la liberté et de la justice, était un soutien inconditionnel de Sékou Touré. C’est pourquoi l’on n’a l’obligation morale de répliquer pour ne pas que des intrigants de tous bords entortillent voire vampirisent à nouveau certains petits esprits en Guinée. Sékou Touré était un affabulateur, un manipulateur, un mystificateur, un tombeur de femmes et un grand abatteur de bois. Hé !

On ne va pas se voiler la face et permettre à ses affidés de continuer à entretenir le mensonge politique : la fornication, l’adultère, la débauche, l’inquisition, les arrestations arbitraires, la barbarie, les abus de pouvoir, le clanisme, l’ethnocentrisme, l’obscurantisme, les exécutions sommaires, les exactions, le mouchardage, les fausses accusations étaient le substrat de la révolution sékoutouréenne. Sékou Touré était sanguinaire. Il a fait trucider des milliers de Guinéens. Il a endeuillé des milliers de familles en Guinée et beaucoup de familles à l’étranger. Il a traumatisé des millions de Guinéens et beaucoup d’étrangers.

Dans sa haine contre les Peuls, il avait su braquer les Malinkés contre les Peuls ; mais n’avait pas pu dresser les Soussous et les Forestiers contre les Peuls. Par conséquent on ne peut l’héroïser aux yeux des familles de ceux qu’il a exterminés. Autrement dit quand Foniké Menguè chante Sékou Touré c’est pour chatouiller les oreilles des passéistes, des nostalgiques de la révolution. Parce qu’effectivement, la coterie et les dignitaires et leurs familles se délectaient de la révolution. On objecte ce raisonnement à Foniké Menguè parce que c’est de l’enfumage : « Quand on parle de Sékou Touré, c’est pour tout le monde (…). Le problème de la Guinée, ce n’est pas un groupe contre un autre. Le problème, c’est la France. » Foniké, tu enfumes !… Quand on sublimise Sékou Touré qui avait « l’unique passion d’être supérieur », en empruntant ici l’expression à Zola, quand on prie pour le repos de son âme, c’est moquer les familles des victimes de sa révolution loufoque et sanguinaire. Le problème de la Guinée, c’est effectivement le groupe des sectateurs de Sékou Touré contre les familles de ses victimes qui attendent depuis justice.

C’est une fuite en avant que d’accuser continûment et obstinément la France d’être à l’origine de cette dichotomie. Raspoutine Makanéra Kaké, mine chafouine et qui n’a pas deux sous de jugeote, prend la parole à la villa Syli, ce 09 janvier 2022, et tartine sa merde : « Ceux qui disent aujourd’hui que Sékou Touré a tué, ce sont des menteurs, des enfants des apatrides, des traitres. J’ai entendu des gens dire qu’au temps de Sékou Touré, il y a eu 50 000 morts. Je les défie de me présenter même 700 personnes, ils n’en trouveront pas. » Pouah !

Tu es libre d’être à la dévotion de Sékou Touré. Mais, toi qui voles bas, tu n’as pas le droit de déconsidérer, de souiller la mémoire de nos parents que Sékou Touré a tués. C’est toi qui es fils d’apatride, de cafteur, de sycophante, de calomniateur. Et l’écrivain russe, Fiodor Sologoub, de te dire que : « Le mouchardage, la calomnie sont les armes de gens de basse extraction, n’ayant pas été élevés dans les bonnes traditions de la noblesse. » Peut-être que tu l’ignores mais ton géniteur le sait : notre arbre généalogique s’enracine dans les profondeurs de la Haute Guinée, de la Moyenne Guinée, de la Basse Guinée, de la Guinée Forestière. Tu défies qu’on te cite 700 personnes massacrées par Sékou Touré ; et songeant à mal, tu t’embourbes sur l’heure dans le négationnisme : « Aujourd’hui, on nous dit que Sékou Touré a tué, je vous dis que c’est faux. » Et abruptement, tu embrayes avec un esprit émoussé et cynique : « Quand il y a eu l’agression du 22 novembre, quand on a mis la main sur les traîtres, les mercenaires, les renégats, qu’est-ce qu’on a fait ? On a organisé des débats dans tous les quartiers. Chacun s’est exprimé sur le sort à réserver aux mercenaires et aux traîtres. Les Guinéens, comme un seul homme, ont décidé qu’on leur inflige une sanction exemplaire. C’est-à-dire, la peine capitale. Si on exécute ces mercenaires, ces traîtres, ces agents de la cinquième colonne, est-ce qu’on peut dire aujourd’hui que c’est Sékou Touré qui les a exécutés ? C’est toute la Guinée qui a décidé de les exécuter pour sauver notre indépendance nationale, pour sauver l’indépendance de l’Afrique, pour sauver le droit des opprimés. » C’est en substance l’argument démoniaque que Sékou Touré avait brodé, en conférence de presse à l’intention d’un groupe de journalistes français, ce dimanche 26 novembre 1978 à Conakry : « Telli Diallo a été condamné, donc il ne relève plus de mon domaine. Tous ceux qui sont condamnés à mort sont morts. » Et il enchaînait avec véhémence : « Qu’en a-t-il été des traîtres en France, aux Etats-Unis, en Allemagne ?

Ceux qui se dépensent en énergie pour parler des traîtres guinéens indiquent bien qu’ils les avaient corrompus. Ces traîtres étaient à leur service, le peuple guinéen est majeur pour analyser les faits et savoir ce qui était caché. » Sékou Touré se servait ainsi de l’affaire des traîtres en France, aux Etats-Unis, en Allemagne comme un exutoire pour se départir de cette image d’homme cruel qui lui collait à la peau. Ce despote captieux avait en vérité l’esprit de travers. Et alléguer aujourd’hui qu’il était étranger à la mort de Diallo Telli, de Barry Diawadou, étranger à toute cette barbarie dans le pays ne peut prospérer. Du reste il revendique sans ambages la paternité de toutes ces exterminations. Il a été le boucher, l’ange exterminateur d’un nombre incommensurable de Guinéens et d’étrangers avec sa révolution loufoque.

Et aujourd’hui, Raspoutine Makanéra, une fripouille chez qui est très développé l’esprit de lucre, fait siennes des idées cruelles de Sékou Touré. Il est aux gages de Satan, et agit sans état d’âme. Et il ment effrontément quand il dit que c’est toute la Guinée qui avait décidé d’exécuter ces personnes. Mais c’est sûr que son padré, chaque membre de sa famille et lui-même assoiffés de sang humain, s’étaient exprimés à l’époque « sur le sort à réserver aux mercenaires et aux traîtres ». Certains adeptes de Sékou Touré demandent à la France de déclassifier le dossier du 22 novembre qui à leurs yeux justifiait la tyrannie de leur gourou. Ça ne révélera pas plus que les faits !

Le Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) de Amílcar Cabral, qui avait besoin d’armes et d’argent dans sa guerre d’indépendance contre le Portugal, pays colonisateur, parvient dans le maquis en Guinée-Bissau à prendre en otage le fils d’un richissime portugais. La Guinée de Sékou Touré étant la base arrière de Amílcar Cabral, mal lui en a pris d’amener son prisonnier à Conakry. Ensuite Amílcar Cabral négocie et trouve un terrain d’entente avec le Portugal pour la libération du fils du richissime portugais. Sékou Touré monte sur ses grands chevaux, désavoue Amílcar Cabral et lui dit criardement que ce jeune portugais cesse d’être un prisonnier du PAIGC du moment qu’il est sur le territoire guinéen et que par conséquent c’est à la Guinée de décider de son sort. Sur ce, le forban de la révolution fait transférer le jeune prisonnier portugais à l’intérieur du pays, à Mamou qui se situe à 245 km de Conakry.

La brouille entre Sékou Touré et son hôte est partie de là. L’affaire se corse : le richissime homme portugais, décidé à faire libérer son fils, finance une attaque contre Conakry. Les espions à la solde de Sékou Touré le tuyautent sur l’imminence de l’attaque. Et à quarante huit heures du jour j, le Stratège de la révolution guinéenne fait ramener le jeune prisonnier à Conakry. L’attaque se produit ; et en deux temps trois mouvements le jeune prisonnier est libéré et embarqué dans un bateau qui appareille aussitôt. Ils laissent sur le carreau des centaines d’innocents guinéens tués. Les mercenaires, qui n’ont pas réussi leur retrait, sont faits prisonniers. Ismaël Touré, le demi-frère cadet du tyran, invite les populations guinéennes à se délecter publiquement du sort réservé aux prisonniers ; et il balance sur la voix de la révolution ces dires publiés dans les archives du journal, Le monde, le 26 janvier 1971 à 00h 00 : « Ceux qui voulaient tuer seront tués… vous avez l’ennemi entre les mains, écrasez-le !…»

Sur ce, les mercenaires, condamnés à mort dans des procès expéditifs, sont égorgés, décapités, écartelés, démembrés. Comme vous-vous en doutez sûrement, le sort de Amílcar Cabral était aussi scellé ! En effet depuis leur brouille, Sékou Touré avait cessé de le voir. Ainsi le Stratège de la révolution guinéenne passe à une vitesse supérieure au lendemain du 22 novembre 1970. Une aubaine : il se débarrasse de tous ceux qu’il ne peut plus voir en peinture dans le pays. Le 25 janvier 1971, Il se sert du pont Fidel Castro comme un gibet pour faire pendre quatre hauts fonctionnaires guinéens : Ousmane Baldé, Barry Ibrahima dit Barry III, Moriba Magassouba et Kara Soufiana Keïta. D’autres Guinéens sont trucidés le même jour à l’intérieur du pays. La furie de tuer est sans limite chez Sékou Touré, habité par l’instinct des tueurs en série qui ne s’arrêtent pas. Le 20 janvier 1973, Amílcar Cabral est assassiné à Conakry. Le Portugal est vite accusé d’être le commanditaire. Cet assassinat dans Conakry, qui était une forteresse inexpugnable, ne profitait nullement au Portugal. En vérité, c’est Sékou Touré qui avait fait assassiner son hôte bissau-guinéen pour le réduire au silence. La déclassification de ce dossier par la France n’en dira pas plus que les faits historiques. Mais les supporteurs de Sékou Touré n’en démordent pas. Ouzin Zinzin Kaba du parti des démocrates pour l’espoir (PADES) désespère tous ceux qui croyaient percevoir en lui un brin de lucidité. Présent à l’occasion à la Villa Syli, il se fend de ce propos dithyrambique : « Je suis venu ici pour rendre tout naturellement hommage au père de l’indépendance de la Guinée, le président Ahmed Sékou Touré. C’est un honneur et un privilège pour moi de demander grâce à Dieu pour le repos de son âme. » Mais sapristi tu fais fi de tous ces crimes et assassinats qui sont reprochés à ce pharisaïque pour demander grâce à Dieu pour le repos de son âme. Si Dieu exauce ta prière, dans ce cas, il n’y aura personne en enfer. Dieu menace les fornicateurs, les criminels et les assassins d’une punition sévère. Il avertit que chacun sera rétribué en fonction de ses faits et actes. Il n’autorise à personne de massacrer son prochain à cause d’un différent religieux, politique ou philosophique. Et toute vie est achevée.

Alors pourquoi Amadou Sékou Touré avait fait fusiller, publiquement à Mamou en 1984, Mamadou Lamarana Bah, Amadou Oury Diallo, Hassane Bobo Bah dit Bobo Banga, et Mamadou Baïlo Bah (47 ans), muezzin et handicapé ?

A cause d’un contrôle de carte d’identité qui avait dégénéré suite à un soulèvement de la population de Mamou contre les extorsions et les violences des policiers ripoux, Sékou Touré avait-il le droit de donner l’ordre à l’armée guinéenne de quadriller la ville de Mamou et de tirer sur les populations en inférant que c’est une insurrection contre son pouvoir ?

Bilan : trois personnes restent sur le carreau. Cela ragoûte et réveille le goût de tuer chez le tyran qui fait fusiller, au terrain de football de la ville de Mamou, ce mercredi 21 mars 1984, Mamadou Lamarana Bah, Amadou Oury Diallo, Hassane Bobo Bah dit Bobo Banga, et Mamadou Baïlo Bah qui, avant d’être réduit au silence éternel par le peloton d’exécution, prie Dieu qu’ils soient les dernières victimes de Sékou Touré. Et le 26 mars 1984, Sékou Touré, qui n’a eu cesse de pourfendre l’impérialisme occidental et l’impérialisme américain, va crever dans un hôpital à Cleveland, aux Etats-Unis.

Et aujourd’hui, on prie pour le repos de l’âme d’un tueur de masse qui ne croyait pas en l’au-delà, et qui, sa vie durant, se vautrait dans l’incroyance, l’adultère, la malfaisance. Sékou Touré est damné à jamais. Ouzin Zinzin se drape d’humanitairerie et veut bien admettre : « Il y a eu des victimes, nous les regrettons, nous les comprenons, mais ces victimes n’étaient pas ethniques. Puisque ceux qui sont spécialistes savent très bien qu’il y a eu autant de victimes sinon plus malinkés que peuls. » Voyez-vous ! Ouzin Zinzin Kaba et la coterie continuent à se faire l’avocat du diable ; et à toute occasion ils en remettent une couche. Le fait que Sékou Touré soit accusé de génocide peul incommode Ouzin Zinzin Kaba. Ce n’est pas l’individu en tant que vicaire représentant de Dieu sur terre qui l’importe en Guinée. C’est qui est Malinké, qui est Peul parmi les victimes de Sékou Touré ! Cela l’apaiserait qu’on lui mette sous le nez des chiffres qui donnent plus de tués parmi les Malinkés que de tués parmi les Peuls pendant la révolution sékoutouréenne. Comme si les autres victimes de Sékou Touré dans l’ethnie Soussou, et chez les Forestiers ne comptent pas dans son esprit !… Voyez-vous !

Ce serait dangereux pour les Guinéens que ce politicard catalogué parmi les ethnocentriques les plus obtus du pays, qui fait le polichinelle pour prendre la tête du collectif des partis politiques (CPP), accède un jour à la magistrature suprême. Il fera pire que tous ceux l’on a connu jusque là. Elèves, étudiants, jeunes guinéens ! C’est pour vous protéger des idées nocives du communisme, de la révolution que l’on met flamberge au vent. N’ajoutez foi à rien de ce que ces politicards passéistes, ces olibrius, ces daims, tous ces activistes à l’esprit obtus dans les mouvements associatifs racontent. Ils ont des œillères et sont intellectuellement bornés. Ils voudraient vous plonger et vous maintenir dans l’obscurantisme du communisme, de la révolution, dans l’ignorance, dans l’ethnocentrisme, dans l’ostracisme, dans le passéisme. Ne les écoutez pas ! L’on se bat pour qu’il y ait plus d’instruction de qualité dans le bled, plus de lumière et plus de raison. En effet c’est par l’instruction, le savoir que l’on nivellera la société guinéenne et feront disparaître les individualités et leurs corollaires. C’est ce qui importe au lieu de vous abreuver de conneries communistes et révolutionnaires, de vous pomper d’orgueil et de fierté nationale mal placés. C’est ce dont le pays a vraiment besoin, aujourd’hui. Il est manifeste que : « Nous n’avons eu que des idiots au pouvoir depuis l’indépendance. Des idiots dans le sens vrai du terme. Des gens sans esprit, sans cœur, sans morale, sans vision. Ils ont fait de ce beau pays cette ordure d’aujourd’hui. » Comme le déclare Tierno Monenembo qui lâche ainsi la bonde à sa colère, au micro de RFI, sur l’état de décadence et de délabrement de la pétaudière qu’est la Guinée où on n’en mène pas large avec les nouveaux hommes forts au pouvoir.

Benn Pepito

guest
27 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Le Forgeron
Le Forgeron
27 janvier 2022 19:25

Pourtant, j’ai changé de « veste » ou de position sur pas mal de problématiques et heureusement. Dixit Africain

L’homme au fer qui te pratique depuis plus de 10 ans ne va donc perdre espoir. Tu changeras donc ta position sur ton Faama! On tordra pour ça le fer jusqu’au delà. Là bas le feu remplacera le fer.

Le maitre Forgeron, l’homme au feu

Last edited 3 mois plus tôt by Le Forgeron
Africain
Africain
27 janvier 2022 10:05

« …on progresse » dixit Foulou

Dans votre rêve surement.

Pour ceux là qui me pratiquent sur la toile guinéenne voilà plus d’une decennie savent bien que je n’ai pas bougé d’un iota sur cette problèmatique. Pourtant, j’ai changé de « veste » ou de position sur pas mal de problématiques et heureusement.

Foulou
Foulou
20 janvier 2022 18:45

@Africain

Toi tu admets que Sekou Toure etait bien celui que nous decrivons. Tu n’as juste pas les mots pour le dire. On progresse.

Africain
Africain
20 janvier 2022 09:34

@ Foulou, Bien sûr que la logique est de votre côté. Mais la mienne est très simple à comprendre. La naïveté politique et idéologique a été fatale à Patrice Lumumba, à Thomas Sankara et bien d’autres leaders et chef d’Etat africain à cette époque. La palme d’or de cette naïveté avait été décrochée haut la main par Sankara qui déclarait en substance devant des journalistes : « …le jour où vous apprendrez que Blaise prépare un coup d’Etat contre moi, ce ne sera pas la peine de chercher à vous y opposer ou même de prévenir. Cela voudra dire qu’il est… Lire la suite

Benn Pepito
Benn Pepito
19 janvier 2022 19:39

Je me demande pourquoi vous avez cette propension à falsifier les choses. J’ai acheté « La piscine » et je l’ai lu mais tu mens quand tu dis que c’est un livre qui fait trembler les comptenteurs de Sekou Toure. D’abord ce n’est pas un livre qui est entièrement consacré à la Guinee de Sekou Toure. Dites si je mens! Il n’y a qu’un chapitre sur la Guinée. Donnez-moi le temps de farfouiller et de retrouver le livre. Il est là avec une couverture rouge!… je vais vous dire ce qu’il y a dedans. Et puis il faut que je retrouve la… Lire la suite

Foulou
Foulou
19 janvier 2022 17:06

@Africain

La logique est de mon cote. Ta demonstration est l’equivalent de quelqu’un qui est accuse de meurtre qui admets avoir tue mais qui justifie son meurtre en pretendant que la victime meritait d’etre tue. Tu n’es pas tres fort en logique, toi.

Foulou
Foulou
19 janvier 2022 16:53

@Shams Deen Tu fais vraiment rire, mon vieux. Tu reagi comme une fillette de 8 ans qui n’a plus d’arguments. Je ne connais pa de peuhl qui souhaiterait etre malinke. J’ai tord de generaliser, mais je suis a 100% sur de cela. En revanche, je connais beaucoup de malinkes dont le plus important signe exterieur de succes est d’avoir une belle epouse peuhle. Comme je le disais, vous avez eu la chance de dicter dans ce pays pendant 38 ans et vous continuer a dicter, mais nous sommes quand meme les gagnants de votre dictature. Meme si vous continuiez a… Lire la suite

Le Forgeron
Le Forgeron
19 janvier 2022 13:46

L’Afrodisiaque pense que c’ est en faisant du copie coller, qu’ il éloignera le feu des Forgerons. Vous êtes les seuls surpris de la réaction du colon envers vous après votre discours (copy coller sans comprendre) démagogique et farfelu genre « dictature dans la misère », … Le colon n’a pas hésité à faire comprendre à votre héro sa fierté de le voir s’exprimer dans la langue du colon pour réclamer plus de droit. Droit que votre héro refusera plus tard aux siens. Cette vidéo rappelle cette rencontre: https://fresques.ina.fr/independances/export/player/Indepe00098/512×384 Avant l’indépendance votre héros était un commis du colon et a été député… Lire la suite

Last edited 4 mois plus tôt by Le Forgeron
Benn Pepito
Benn Pepito
19 janvier 2022 12:54

Absolument fausse ! Cette lettre n’a jamais été écrite par Diallo Telli. Le topo c’est qu’on a voulu faire croire qu’a été écrite par lui pour accréditer je ne sais quoi. Ecoute, Africain! Peut-être que tu l’ignorer mais Diallo était un homme instruit. Il parlait bien et écrivait bien français.
Africain! Tu es Pro Sekou Toure jusqu’aux chromosomes. On est anti Sekou Toure. Et c’est bien comme. Arrete de te comporter comme un galopin…

Africain
Africain
19 janvier 2022 10:50

« Tu apportes la preuve de tes limites intellectuelles. T’en rends-tu seulement compte ? A vouloir mettre les semi-lettres Fonike Mengue et Makanera au niveau de Diallo Teli, tu abondes dans mon sens et admets que ton hero Sekou Toure etait bien un monstre qui a reduit a neant les intellectuels guineens de l’epoque. Si on doit croire le temoignage de ton auteur Sako Konde sur le caractere de Teli Diallo,… » dixit Foulou Libre à vous d’esquiver la problématique ou le débat. Il ne s’agit en aucun de ma part de mettre ces individus au même niveau. Mon objet est très… Lire la suite

Last edited 4 mois plus tôt by Africain
Shams Deen
Shams Deen
19 janvier 2022 10:43

Foulou Toute ta lignée ascendance et descendance ne signifie absolument rien pour moi. Je m’adresse à des gens de qualités certaines pas à des éternels pleurnichards complexes à vie pour n’êtres pas nés MANDINGUES. Je remercie Dieu pour deux choses. 1: Je suis né Mandingue 2: Je suis né Musulman Ça veut dire ce que cela veut dire mais remercie infiniment Dieu pour ces deux choses. Tant que des misérables de ton espèce vivent ils serviront de carburants pour empêcher l’avènement des imposteurs lâches n’arrivent au pouvoir chez nous en Guinée. Pour le moment nous avons eu la chance de… Lire la suite

Last edited 4 mois plus tôt by Shams Deen
Foulou
Foulou
19 janvier 2022 01:25

@Shams Deen Je ne vais pas encore me repeter. Tu me trouveras toujours sur ton chemin tant que tu n’auras pas le courage de tes horribles idees. Et de quels exces parles-tu d’ailleurs. Ce que je dis est strictement vrai. La Haute Guinee est la region la plus pauvre de la Guinee et si on trouvait le moins de lui rendre son independance pour qu’elle puisse paisiblement venerer le boucher de Faranah, nous serions tous en paix. Je te promets que si tu avais le courage de designer nommement les peuhls quand tu parles d’eux, je t’accorderais le traitement « Mory… Lire la suite

Foulou
Foulou
19 janvier 2022 01:16

@Africain Tu veux comparer la lutte pour le pouvoir que se sont livres les mutins Lansana Conte et Diara Traore a l’entreprise d’extinction des intellectuels guineens, aux pendaisons et executions publiques, au Camp Boiro, a la diete noire, aux murs qui ont des oreilles, a l’execution de toute personne accusee de rebellion a la revolution, aux travaux forces et a la politique d’abetissement de generations de guineens par Sekou Toure ? Que tu sois militant de l’UFDG, je n’en ai absolument rien a cirer. Tu crois etre le seul malinke militant de l’UFDG ? Quand bien meme tu le serait… Lire la suite

Zaga de Gonzalo
Zaga de Gonzalo
19 janvier 2022 00:43

@Africando, C’est ca la confusion creee par le PDG. Prendre des evenements d’epoques differentes et creer un amalgame pour accuser un innocent afin de l’abattre. On a vu dans ce genre de bordel organise en guinee des individus accuses d’etre a la solde de SS Nazi alors que les Nazis ont ete aneantis depuis 1945. Et la plupart des individus qui ont avoues cette mise en scene, l’ont fait sous la torture des criminels du PDG avant de les soumettre a la vindicte des tribunaux revolutionnaires dont le veridict est connu d’avance. ( le vouloir du commandant supreme de la… Lire la suite

Foulou
Foulou
19 janvier 2022 00:39

@Africain Tu apportes la preuve de tes limites intellectuelles. T’en rends-tu seulement compte ? A vouloir mettre les semi-lettres Fonike Mengue et Makanera au niveau de Diallo Teli, tu abondes dans mon sens et admets que ton hero Sekou Toure etait bien un monstre qui a reduit a neant les intellectuels guineens de l’epoque. Si on doit croire le temoignage de ton auteur Sako Konde sur le caractere de Teli Diallo, on doit aussi croire le monstre qu’etait Sekou Toure qu’il decrit. Alors qu’est-ce que tu voulais demontrer deja ? En passant, je dois dire que l’extrait du livre de… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
19 janvier 2022 00:32

@ Africain Le drame de nos éternels adversaires vient du fait qu’ EVENT LA TOILE ou il n’y a plus de secrets  » les petites vérités de salons entre-nous « . Guerre secrète contre la Guinée Roger Faligot Dans Histoire secrète de la Ve République (2007), pages 124 à 130 format_quote Citer ou exporter  Ajouter à une liste Chapitre Plan Auteur Sur un sujet proche Acheter Pendant quinze ans, de 1958 à 1973, les services spéciaux français ont mené une guerre subversive pour renverser le dirigeant de la Guinée, Sékou Touré, et ramener ce pays dans le giron de l’ancienne « métropole ». C’est à la fin août 1958 que… Lire la suite

Last edited 4 mois plus tôt by Shams Deen
Baren SOUMAH
Baren SOUMAH
18 janvier 2022 20:38

@ Africain, Laissez nos morts reposer en paix sans les insulter. Ils n’ont jamais été jugés pour être reconnu coupable de traîtrise. « Conformément aux lois de l’époque » est une ligne qui a été essayée par Sidiki Kobele Keita mais il n’y avait aucune loi sous le PDG/RDA qui autorisait les « procès » de groupe dans tous comités des quartiers de Conakry, sans procureur, sans juge, sans avocat et en l’abscence des accusés. AST était le président de TOUS les guinéens et il appartient à notre histoire commune. Le critiquer n’est pas l’équivalent de traiter une personne privée, même haut fonctionnaire, père… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
18 janvier 2022 17:47

Foulou
Je te redis encore que je ne descends pas dans tes caniveaux.

Si tu penses que tes excès me feront changer beh NON.
Je n’ai aucun respect pour des gens de ton genre.
Libre à toi de dire malinkés malinkés malinkés……

Je n’ai absolument rien à faire de tes misérables excès.

Last edited 4 mois plus tôt by Shams Deen
Africain
Africain
18 janvier 2022 14:11

« …Nos heros sont accuses de collabo, de cinquieme colonne mais jusqu’a present ces calomniateurs et autres bandes de manipulateurs n’ont produit aucun document pour nous prouver leurs allegations… » dixit Zaga de Gonzalo, Vous voulez des documents; tenez (ci dessous ) : Vous pouvez aussi commande ce livre : « La piscine : les services secrets français Broché – 1 mai 1985 » de Roger Faligot (Auteur), Pascal Krop (Auteur); qui fait trembler les detractuers de feu AST et qui nous retrace comment la puissance coloniale avait conçu et mis en feu la bombe ethnique chez nous. Guerre secrète contre la Guinée Pendant… Lire la suite

Last edited 4 mois plus tôt by Africain
Africain
Africain
18 janvier 2022 13:19

@ Foulou,   Vous êtes d’une tristesse intellectuelle qui ne dit pas son nom ici et pour preuves : 1-     « Lansana Conte a dirige la Guinee pendant presqu’autant de temps que Sekou Toure. Est-ce que vous avez vu quelqu’un l’accuser d’avoir massacre du guineen ? Non. Dixit Foulou « …Le colonel Diarra Traoré et plusieurs personnalités d’ethnie malinké auraient été arrêtés… » Le journal « le monde » Publié le 08 juillet 1985 à 00h00 – Mis à jour le 08 juillet 1985 à 00h00 : https://www.lemonde.fr/archives/article/1985/07/08/le-colonel-diarra-traore-et-plusieurs-personnalites-d-ethnie-malinke-auraient-ete-arretes_2739537_1819218.html Ils ont été tous trucidés : « …La télévision nationale montrera pour quelques secondes Diarra Traoré nu par terre en slipe les… Lire la suite

Last edited 4 mois plus tôt by Africain
Africain
Africain
18 janvier 2022 13:18

… 4-     « Quant a Fonike Mengue et Makanera, ce sont juste de petits escrocs a mes yeux… » dixit Foulou Feu Diallo Telli érigé en « effigie » des victimes (une autre arnaque) a été pire que ses deux personnalités. Quand ce que vous appelez des victimes tombaient un à un, lui, il « grimpait » dans l’administration sekoutoréenne. Bref, il avait enjambé des cadavres pour arriver au le sommet.  Vous les détracteurs de feu AST vous n’avez aucune légitimité à critiquer les autres. Tenez in extenso ce que passait Sako Kondé (loin d’être un fana du famaa) de Telli Diallo dans son livre « Guinée, le… Lire la suite

Last edited 4 mois plus tôt by Africain
Zaga de Gonzalo
Zaga de Gonzalo
18 janvier 2022 01:26

C’est vraiment contradictoire chez fonike mangue, entre d’une part lutter dans le fndc pour les ideaux de la democratie et de l’etat de droit, et d’autre part venir celebrer un tyran. Se presenter comme porte parole d’un mouvement de soutien a un individu qui a tout sauf les valeurs et principes republicains et pire un sanguinaire qui a fait de son pouvoir un terreau fertile de haine et d’aneantissement de toute elite intellectuelle ou militaire vue comme potentiel alternatif a un pouvoir clanique et sanguinaire libelle sous une revolution dont l’ideologie est vehiculee par la propagande et le culte de… Lire la suite

Foulou
Foulou
18 janvier 2022 00:42

Shams Deen, Je croyais t’avoir interdit les allusions, notamment quand il s’agit de designer les peuls. Il faut avoir le courage que j’ai. Quand je veux parler des malinkes, je parle des malinkes sans detour. Tu parles de lachete ! Comme je te l’ai toujours dit ici, toi et les gens de ton extraction sociale (je t’emprunte le terme puisque je sais que tu le comprendras plus qu’un autre) etes si limites intellectuellement que vous ne voyez meme pas que vous etes derniers en Guinee malgre plus de 38 ans d’un des votres a la tete du pays. Votre chance… Lire la suite

Shams Deen
Shams Deen
17 janvier 2022 16:22

Africain Saches que dans ce pays une toute petite minorité se bat pour être prise comme étant la moitié du peuple « guinien » ( phonétique ). Foniké Manguè est un garçon bien dans sa tête, il n’est pas le fils d’un type qui enseigne le mensonge et la haine à ses enfants donc forcément il est mal vu par les ceux qui ont têtés la HAINE . Pour le moment l’histoire a retenue le garçon comme leader . Et détracteurs perdront de la même façons que les « idoles » de ces GENS LÀ ( ils ne sont pas faits pour gagner ).… Lire la suite

Foulou
Foulou
17 janvier 2022 16:08

@Africain Le probleme avec vous les adorateurs de Sekou Toure, c’est que vous ne voulez pas seulement qu’il soit votre hero, vous voulez qu’il soit le hero de tout le monde aussi. Vous voul;ez, comme les petits soldats au pouvoir en Guinee en ce moment, l’imposer a tout le monde comme hero. C’est un hero pour vous, c’est un tyran pour nous. Cela ne changera pas meme si les soldats donnent a chaque centimetre de la Guinee le nom de Sekou Toure. Vous pouvez dire ce que vous voulez, mais les milliers de morts sous Sekou Toure seront toujours la… Lire la suite

Le Forgeron
Le Forgeron
17 janvier 2022 15:25

Bref, vous avez du boulot par ce que je ne connais pas de pays dans ce monde qui continuent à encenser ses traîtres ou qui ont collaboré avec les puissances étrangères pour anéantir leur propre pays Dixit Afrodisiaque Tu fais allusion ici au Chef de la jeunesse! Oui tu as raison. Les collabos (ton Faama en premier) ont reçu à anéantir ce pays, car ils sont les premiers qui meurent chez les puissances étrangères (USA, France, Maroc, …) par manque d’hôpitaux chez eux. Bientôt ils trouveront leur tombeau chez l’impérialiste puisque impossible de rapatrier un corps vers ce pays qu’… Lire la suite

Last edited 4 mois plus tôt by Le Forgeron
Africain
Africain
17 janvier 2022 12:23

S’attaquer à Foniké Menguè par rapport à sa position pro AST, c’est méconnaitre les combats des autres. Ne serait ce que sa position pro AST qui vous pose un « gros problème » montre que la diabolisation d’AST de votre part était une démarche (c’est peu dire) vouée à l’échec. « Annoncé parmi les invités à la célébration des 100 ans du père de l’indépendance de la Guinée, feu Ahmed Sékou Touré, ce dimanche 09 janvier 2022, aux Cases de Bellevue, le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, s’est finalement fait représenter par l’ancien député de l’UFDG, Dr. Ben Youssouf Keita à cette… Lire la suite