La Guinée obtient le financement de la construction des échangeurs aux carrefours de Hamdallaye et Bambeto

Le Ministre de l’Économie et des Finances a procédé ce jour à une signature d’accord de prêt de Huit millions de Dinars Koweïtiens avec la délégation du Fonds Koweïtien pour le Développement Economique Arabe. Représenté par son Directeur Général Adjoint Alghenaim et le Directeur Régional du Fonds koweïtien en Afrique de l’Ouest Al – Falakawi, on notait également la présence du Ministre du Budget, le Ministre des Travaux Publics et d’autres personnalités.  

L’objectif de cette signature vise en effet à financer la construction des ouvrages routiers à savoir : les échangeurs aux carrefours Hamdallaye et Bambeto. Il entre également dans le cadre de la réhabilitation du projet des quatre échangeurs de la route le prince (Coza et Enco 5) qui sont en attente de financement. La réalisation de ces infrastructures permettront de faciliter et fluidifier la circulation, mais aussi d’éviter les collisions  aux différents carrefours. 

Satisfait de cette coopération, le Ministre de l’Économie et des Finances Mamadi Camara a déclaré que l’amélioration de la circulation en Guinée en général, et Conakry en particulier, représente pour le gouvernement trois défis vertueux majeurs. «  Le premier et le plus important est de diminuer le nombre d’accidents corporels sur les routes pouvant entrainer la mort des usagers de la route ; le second est d’accroitre la productivité des travailleurs en diminuant leur temps de trajet ; et enfin contribuer à rendre la capitale attractive » dit le Ministre des finances.

Poursuivant son allocution, Mamadi Camara a rappelé les relations entre le Fonds Koweitien et la Guinée qui remontent aux années 1970. Le Fonds Koweitien pour le Développement    Economique Arabe a également participé au financement de nombreux projets qui vont dans l’amélioration des conditions de vie des populations de la Guinée explique-t-il.

Allant dans le même sens que son homologue des finances, Moustapha Naité Ministre en charge des travaux Publiques a à son tour dévoilé que le financement estimé à 27 millions de dollars est assigné aux travaux des échangeurs de Hamdalaye et Bambeto. Et le Gouvernement est en quête de financement pour les autres échangeurs dont le montant est estimé à 50 millions de dollars. 

Pour les représentants du Fonds Koweitien, cette coopération ne date pas de maintenant et ne sera pas la dernière entre les deux nations. 

Source : Cellule de Com du Gouvernement

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
shams deenYoussouf BangouraHumumadiAOT Diallo Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Youssouf Bangoura
Invité
Youssouf Bangoura

Des sommes dérisoires empruntées alors que notre pays devrait logiquement être capable de financer par ses propres moyens des projets de cette nature .C’est vraiment révoltant de voir qu’on soit toujours là à demander les autres à financer nos petits projets, à recevoir des petits dons . A la TV, on voit défiler chaque jour des dons( des matériels médicaux qui ont déjà servis ailleurs, des simples véhicules et des motos ) alors qu’il suffit juste des idées et une toute petite bonne gestion . A chaque fois que je vois ces défilés à la TV, mon coeur saigne, je… Lire la suite

Humumadi
Invité
Humumadi

ça que notre pays vie à la merci des autre, ou estnotre gouvernement, ou est le gouvernorat de Conakry, ou sont les maires cominaux de conakry. deux petits échangeurs dans deux carrefours de Conakry, Nous ne pouvons pas realiser ce-la. à un certain moment de la vie, une société à besoin de l’apuis. mais ce n’est dans le cas comment. Nous sommes morts vraiment. ceux qui pretent d’être les garants de la suverainité ne sont que des madiants profetionels. c’est honté. c’est à dire Conakry est laisser à soit même rien n’est fait pour ameliorer les circulation, retablilir les voiries,… Lire la suite

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

Un nouveau prêt a rembourser par nos petits-enfants – un premier bon deal de rétro-commissions/surfacturation pour la nouvelle équipe du gouvernement.
– Comme pour le deal Bollore qui a lancé la corruption industrielle au début du mandat du PPAC celui-ci sera surement le grand deal initiateur pour Don Kass, notre PM du 3e mandat et de 2-3 de ses ministrons…