le FNDC met sa menace à exécution et exclu tous les partis engagés dans la présidentielle d’octobre prochain

Les membres du FNDC se sont réunis en plénière ce mercredi 9 septembre 2020 pour discuter de l’attitude à adopter face au nouveau contexte politique marqué par la décision de certains partis politiques de prendre part  à la présidentielle du 18 octobre prochain. Fait remarquable, aucun des partis accusés ne s’est fait representer à cette plénière. Est-ce à dire que le divorce est désormais consommé entre ces partis et le FNDC ? Rien n’est moins sûr!

Toutefois, tout en réaffirmant leur détermination à poursuivre le combat contre « le 3ème mandat d’Alpha Condé », les participants ont décidé d’exclure officiellement  L’UFDG, le PADES et tous les autres partis politiques jusque-là membres du FNDC qui se sont engagés dans le processus menant à la présidentielle d’octobre prochain.

Dans une déclaration lue à cet effet, le FNDC dit prendre « acte de la décision de certains partis politiques membres du mouvement de prendre part à la présidentielle du 18 octobre prochain. De cette décision, découle leur retrait volontaire du mouvement, dont le FNDC prend tout aussi acte « .

 

Nous y reviendrons

 

Gbassikolo.com

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Baren SOUMAH Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

Excessive réaction. Concrètement, le FNDC vient de commettre un suicide politique et financier.
Je pensais que le FNDC était une organisation informelle de mouvements politiques qui étaient opposés au régime de Alpha Condé. Je ne suis pas sûr que le FNDC soit légalement outillé ( statuts, règlement intérieur…) pour exclure un de ses membres. Mais nous sommes en Guinée…