Le projet d’extension de la CBG: « faire de Boké le véritable poumon économique du pays… »

Dans un point de presse qu’il a animé ce jeudi, 18 janvier 2018, dans la commune urbaine de Boké,  le ministre guinéen des Mines et Géologie, Abdoulaye Magassouba, a annoncé d’importants projets destinés à faire de Boké le poumon économique de la Guinée, dont  neuf (9) projets engagés pour la transformation locale de la bauxite en alumine.

« Le projet d’extension de la CBG seul emploie plus de 1 060 guinéens. Et, il y a d’autres exemples comme GAC qui se trouve au-delà de 1000 employés et l’ensemble des projets engagés ont créé rien que pour ces deux dernières années plus de 10 mille emplois.

Cela démontre que la politique menée par le chef de l’État, le Professeur Alpha Condé depuis 2010, porte fruit et que les investisseurs, notamment dans le secteur minier font confiance à la Guinée à investir davantage dans notre pays.

Selon le Ministre des mines, un vaste programme du Gouvernement guinéen pour l’amélioration de l’environnement des affaires a été déjà lancé. Ce Programme, a-t-il précisé, « permet d’attirer beaucoup d’investissement dans le secteur minier et dans tous les autres secteurs de l’économie nationale ».

L’objectif dans le moins et long terme étant « de faire du secteur minier un catalyseur de la transformation de l’économie nationale, qui n’est possible que par la transformation locale des produits miniers… », a notamment expliqué le ministre.

Selon le ministre Magassouba, de nombreuses avancées significatives ont été réalisées au cours de ces sept (7) dernières années en Guinée, particulièrement à Boké qu’on avait jamais connues durant toutes les décennies passées. « Vous vous souviendrez que pendant très longtemps Boké ne connaissait que la CBG, aujourd’hui, nous avons plus d’une dizaine d’entreprises dont certaines comme Henan Chine et SMB sont en phase de production et d’autres sont en phase de construction.

Donc, tout cela dénote qu’une nouvelle dynamique est en marche. Avec le Professeur Alpha Condé, nous voulons faire de Boké le véritable poumon économique du pays », a-t-il renchéri.

 Abdoulaye Magassouba a enfin rappellé et magnifié l’accord d’intention de financement obtenu par le gouvernement avec le plan national de développement économique et social (PNDES). « L’État est parti avec un objectif de 14 milliards de dollars pour le financement du PNDES, nous avons obtenu des intentions de contribution à hauteur de 21 milliards de dollars », a-t-il précisé.

Gbassikolo.com

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des