Les précisions de l’armée guinéenne à propos de patrouille mixte (Aladj Cellou Camara)

L’armée ne participe pas et ne participera pas aux opérations de maintien de l’ordre public. Conformément à l’article 3 de la Loi 009, en temps de crise et de troubles à l’ordre public, la sécurité des personnes et de leurs biens, relève de la police et le cas échéant de la gendarmerie au deuxième degré.

Dans des circonstances exceptionnelles et sur réquisition, les forces armées peuvent intervenir en dernier ressort pour appuyer les forces de sécurité pour une période limitée dans le temps.

La présente opération de sécurisation de la ville de Conakry, vise exclusivement à lutter contre la criminalité et le grand banditisme, tout en permettant la libre circulation des personnes et des biens.

 

Il n’est pas question de revenir sur les acquis de la réforme de la sécurité du secteur de la sécurité.

 

Aladj Cellou Camara

Directeur de l’information et des relations publiques (Ministère de la Défense)

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Tibou BarrybatekaAOT Diallo Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Tibou Barry
Invité
Tibou Barry

Dans ce cas, pourquoi pas des patrouilles militarisées dans Kaloum, à la casse de Madina et surtout à la SIG?

bateka
Invité
bateka

Quel mensonge
Pas etonnant avec ce president
Ces gens n’ont pas honte de mentir se la sorte
Qui veulent tromper?

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

 » Dans des circonstances exceptionnelles et sur réquisition, les forces armées peuvent intervenir en dernier ressort pour appuyer les forces de sécurité pour une période limitée dans le temps.  »

Si je comprend bien nous vous avez déclaré « l’état d’urgence nationale » que vous décrivez-la ? Pourquoi ne pas le dire tout simplement ??