« L’ostracisme que vivent parfois les Peuls en Afrique vient de Faidherbe… », Tierno Monenembo

L’ostracisme que vivent parfois les Peuls en Afrique ne vient ni des Malinkés ni des Soussous ni des Ouolofs ni des Djermas ni des Bambaras ni des Mossis, ni des Pygmées ni des Zoulous.

Il vient de Faidherbe et de Faidherbe seulement. Faidherbe avait deux raisons d’en vouloir aux Peuls. C’est Elhadj Omar qui lui a résisté. Ensuite, le premier gouverneur du Sénégal avait un rêve : faire de #Timbo, l’ancienne capitale du Fouta-Djalon, la capitale, de l’AOF (l’Afrique Occidentale Française).

Il s’en était confié d’ailleurs à Olivier de Sanderval lors de leur rencontre à L’Exposition Universelle, tenue à Paris en 1889. Propos que je rapporte mot pour mot dans mon roman, Le Roi de Kahel : « Eh bien, Le Fouta-Djalon, j’en fais mon affaire. Pour ce qui est de vos traités, vous pouvez compter sur moi ! Et si jamais, il se créait un Empire français d’Afrique, sa capitale serait Timbo. »
Si vous observez les cartes de cette époque, c’est effectivement Timbo et non Dakar qui est indiqué. Mais convaincus que la colonisation n’était qu’un épiphénomène provisoire et réversible, les almamis (ainsi appelait-on, les rois du Fouta-Djalon) s’y opposèrent systématiquement. Comme ils s’opposeront plus tard à ce que la ligne de chemin de fer Conakry-Kankan passe par leur capitale. Celle-ci sera déviée vers Kégnéko et Saramoussaya avant d’atteindre Dabola et Kouroussa.

Faidherbe en gardera un profond dépit. Dépit qui lui fera écrire cette directive pleine de fiel adressée à tous les administrateurs placés sous sa tutelle : « Parmi les Indigènes que nous avons eu à coloniser, il y a une ethnie qui n’acceptera jamais notre domination. Et il se trouve que cette ethnie est très répandue sur notre ère de colonisation. Il est urgent et impératif pour notre présence en Afrique de réussir à les diviser et de leur opposer les autres ethnies moins rebelles. Car le jour où les Peuls se regrouperont, ils peuvent balayer sur leur passage toutes les forces coloniales. Nos gouverneurs doivent considérer cette action comme un devoir national. »

Oui, vous avez bien lu : « les diviser et leur opposer les autres ethnies moins rebelles » ! Diviser pour régner ! Une ruse vieille comme le monde, la fameuse ruse du colon : « Malinkés, regardez ce que font les Peuls ! Peuls, regardez ce que font les Malinkés ! Soussous, regardez ce que font les Kissis !… Regardez-vous, les uns les autres ! Que personne ne regarde ce que font les Français ! » On a l’impression que cette stratégie politique mûrement réfléchie continue d’orienter la politique africaine de l’ancienne puissance coloniale.

Les Français qui par ailleurs ne tarissent pas d’éloges sur la culture et les institutions peules, s’en méfient comme de la peste dès qu’il s’agit de politique active. C’est pour barrer la route à Yâcine Diallo et à Barry Dianwâdou (les premiers députés de la Guinée Française) que dans les années cinquante, Bernard Cornu-Gentil puis Pierre Messmer avec la complicité d’Houphouët-Boigny, levèrent le lièvre Sékou Touré. Lièvre qui leur échappera d’ailleurs très vite pour tomber dans les bras du Parti Communiste Français et donc du grand-frère soviétique avec les conséquences que l’on sait.

Comment de nouveau ne pas songer à Faidherbe quand on considère les conditions rocambolesques dans lesquelles s’est déroulée l’élection présidentielle de la Guinée en 2010 ? Arrivé en tête au premier tour avec 44 % des voix (contre 18 à son adversaire), Cellou Dalein Diallo s’est retrouvé battu au second tour alors qu’entre-temps, 5 mois se sont écoulés et que le fichier électoral a été réduit en cendres dans un incendie resté inexpliqué à ce jour.

La France garderait-elle dans ses tiroirs africains un agenda secret du type « tout sauf un Peul » ? A tort ou à raison, bon nombre de Guinéens ne sont pas loin de le penser.

 

Thierno Monenembo

8
Poster un Commentaire

avatar
7 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
KeitaMMory SyllaAfricainMANZOHadja Maïmouna Bah Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Manden Mansa,
ce monsieur est un francais. Les gens croient que c’est la couleur de la peau qui definit la nationalite’. C’est plutot l’etat d’esprit. En ce qui me concerne,ce monsieur est un Europeen,un francais. Il ne peut pas etre Africain.
Il est plus connu dans son pays la France qu’en Guinee’. Mr. Diallo le francais a le meme etat d’esprit que son president Macron:diviser les Africains pour regner sur eux.Mais leur jeu est compris. Il faut maintenant les battre a leur propre jeu.

KeitaM
Invité
KeitaM

@Mr Sylla,
Vous avez raison. Mais loin de moi de donner une importance à thierno. Par contre ce n’est pas souhaitable de voir une personne qui a passé son temps à l’étranger avec d’autres races tenir des tels discours . J’espère qu’il ne va pas pouvoir souiller les esprits des jeunes compatriotes.

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

@Mr.KeitaM,
il n’a pas de pouvoir. Il n’a de pouvoir que le pouvoir que vous,mr.Keita,lui donnez.
Dis autrement,on n’a pas besoin de lire,ou commenter de tels articles. On laisse seulement le ballon passer,puisque ce joueur est hors jeu dépuis longtemps.Le but ne compte pas. Il est déjà en position hors jeu. Dès que tu vois le titre de l’album,tu dois maintenant connaitre les chansons par coeur car ça fait longtemps qu’on nous sert les mêmes chansons sous divers noms d’album😌

KeitaM
Invité
KeitaM

Heureusement vous ne parlez qu’à votre propre nom. Cet autre article n’est ni plus ni moins que d’encourager l’ethnocentrisme en Guinée. Thierno, y aurait il sur cette terre de Guinée un ethnie qui aime être dominée? La réponse est non. Pensez de la lutte contre la pénétration coloniale et au combat contre la décolonisation en Guinée. Il existe aussi des traîtres , des égoïstes, imposteurs sans aucun honneur ni vergogne qui ont vendu la cause des noirs, leurs propres parents. Thierno, pour finir si vous êtes croyant, pensez à Satan qui a sous estimé Adam par arrogance. Mais Adam était… Lire la suite

MANZO
Invité
MANZO

Je ne comprends vraiment pas cet autrement glissement dangereux qui fait le triomphe une fois encore de la victimisation éternelle et surtout ici, qui ne se repose sur aucun fait saillant! Sinon, si vraiment les Français et les autres ethnies craignaient systématiquement et systémiquement l’ethnie peul, je pense qu’aucun Peul n’aurait accédé à la présidence dans aucun pays ,ancienne colonie de la France en Afrique. Donc arrêtez un peu cette recherche frénétique du parfait bouc émissaire et remettez-vous profondément en question sur vos choix et vos stratégies opérés dans la conquête du pouvoir! C’est bien de cela qu’il s’agit. Par… Lire la suite

Hadja Maïmouna Bah
Invité
Hadja Maïmouna Bah

@ Tierno Monenembo qui écrit : « L’ostracisme que vivent parfois les Peuls en Afrique vient de Faidherbe… » Attention mon vieux ! Dans quelques mois, vous serez considéré comme personne non grata en France et dans l’espace de la communauté Union européenne. Vos passeports seront scellés. Vos carte de visite seront avalées par des déchiqueteuses de l’Occident. Vos valises seront dorénavant scannées, fouillées et remuées à satiété par des salopards postés dans les aéroports et aérodromes. Vos conférences seront annulées. Bref, ils tenteront par tous les moyens tordus de vous réduire à néant puisque vous avez touché à leur… Lire la suite

Kaou Labe
Invité
Kaou Labe

Tous ceux que je connais ici a Labe , qui ont acces au net , ont cette diabolique recommandation .
Dommage qu’on l’applique de nos jours
 » Change gonna come  » Masha Allah !