Lutte contre la pandémie de la COVID-19 : « M. le Président, l’heure n’est pas à l’amateurisme (…) et à la politique politicienne (Par Aissatou Cherif Baldé)

Mr le Président Alpha Condé,

Je sais que vous n’allez sûrement pas lire mon courrier qui vous est pourtant destiné, néanmoins je l’écris quand même puisque je me sens dans l’obligation en tant que citoyenne guinéenne de la diaspora, soucieuse du devenir de mon pays la Guinée notre maison commune, de vous poser quelques questions qui me hantent depuis que vous avez décider d’imposer l’état d’urgence en Guinée.

Mr. le président, si au départ je salue l’idée d’un état d’urgence dans le but de protéger les guinéens contre la pandémie de la COVID-19 et ainsi limiter la contamination suite à l’éclosion du ce virus, mais je reste abasourdie face à l’absence d’un plan d’intervention économique et de mesures adéquates, immédiates, importantes et décisives pour venir en aide aux guinéens qui seront aux prises avec des difficultés à cause de l’éclosion de la COVID-19.

Car vous n’êtes pas sans savoir Mr le Président Alpha Condé que la presque totalité des guinéens exceptés une infime partie de la population qui pillent nos ressources, vivent au jour le jour. Les guinéens compte tenu de l’absence de l’État dans tous les domaines, de l’absence de progrès significatifs dans tous les domaines importants pour le bon fonctionnement d’une république digne de confiance, gèrent des affaires sans pouvoir réussir à se projeter dans un avenir proche, serein. Ils ont pour la plupart des revenus trop aléatoire et ne sont donc pas en mesure d’envisager l’avenir avec sérénité.

Ainsi comment voulez vous Mr. le Président Alpha Condé que de telles personnes arrivent à respecter vos consignes, vos restrictions ?

N’oubliez pas qu’être chef d’état c’est avoir un sens élevé de la responsabilité, c’est être en mesure de protéger son peuple et de lui donner espoir dans une telle situation de crise sanitaire, mondiale exceptionnelle. Les discours fondés sur la démagogie boueuse, sur la médiocrité, l’incompétence, l’indiscipline et l’irresponsabilité ne doivent pas y trouver de la place.

Mais malheureusement votre gouvernement laisse libre cours à tous ces maux, puis qu’ayant tous des cœurs carbonisés et surtout très cynique au sort du peuple de Guinée, abandonné et meurtri..

Sinon comment expliquez vous Mr le Président Alpha Condé, le refus de certains de vos ministres tel que celui du ministère du budget et certains de vos subalternes de la banque Centrale de se mettre en quarantaine pour non seulement se protéger et aider à stopper la propagation de la pandémie, mais aussi et surtout servir d’exemple au peuple de Guinée. Mais étant fort de leur statut d’hommes intouchables du pays, donc des hors la loi, des égarés, ils ne peuvent pas faire preuve d’humanisme et de responsabilité face à une pandémie qui est entrain de bouleverser l’ordre économique, social, politique et mondial. Quel cynisme et quelle irresponsabilité !

Alors Mr le Président Alpha Condé, l’heure n’est pas à l’amateurisme héroïque, à l’indifférence bienveillante, à la politique politicienne où tout amateur peut dicter ses règles, comme c’est le cas avec votre gouvernement actuel.. Et pour une fois laissez la place aux spécialistes dont le pays regorge sûrement montrer la voie à suivre pour protéger notre pays des conséquences désastreuses et imprévisibles de cette pandémie.

Et cela passera forcément Mr le Président Alpha Condé à l’image de tous les pays du monde par l’élaboration d’un plan d’intervention économique avec des mesures décisives et immédiates telles que: soutien aux personnes malades, en quarantaine ou en isolement imposé, Soutien aux personnes qui en ont le plus besoin telles que les plus démunis dans le milieu rural., soutien aux entreprises avec des subventions salariales aux petites entreprises, soutien aux agriculteurs avec un accès facile au crédit, encadrement et surveillance des prix des denrées de première nécessité pour éviter leur explosion sauvage, fermeture des lieux de loisirs nuit et jour, soutien aux personnes qui risquent de perdre leur emploi…

Donc en somme soumettre au peuple de Guinée un plan d’urgence avant d’imposer un état d’urgence, avec un comité de veille économique doté d’un budget permettant de faire face non seulement à la crise sanitaire, mais aussi et surtout à la crise économique. Sans cela vous risquez de mettre ce pays encore à genoux.

Et n’oubliez surtout pas Mr le Président Alpha Condé, que la COVID-19 ne se base pas elle sur l’ethnocentrisme politique pour choisir ses cibles.

Que Dieu protège la Guinée et les guinéens.

#AISSATOU CHÉRIF BALDÉ

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des