Mozambique : condamnation d’Oumar Oulada Souaré pour injures et propos racistes et incitation au génocide contre les Peuls en Guinée.

Sa tête est connue de beaucoup de Guinéens sur des réseaux sociaux. Oumar Oulada Souaré est un guinéen qui vit à Nampula au Mozambique, marié et père de famille. Il en veut aux Peuls plus que Adolf Hitler n’en voulait aux Juifs dans les années 30. Depuis longtemps, cet homme publie des enregistrements vidéo anti-peuls sur le Net.

Le jeudi 20 juillet 2018, Ouamar Souaré a publié une vidéo d’une extrême violence insultant les Peulhs, pères et mères, en langue nationale malinké et en demandant aux Malinkés guinéens de suivre l’exemple des Maliens pour commencer à tuer les Peuls partout. C’est la goute d’eau qui a fait déborder le vase. Des jeunes peuls en colère se mettent à sa recherche. Les notables de la communauté malinké et guinéenne sont également saisis de l’affaire.

Vendredi 21 juillet : deux jeunes peuls attaquent physiquement Oumar Oulada Souaré au marché, mais il réussit à prendre la fuite. La tension monte de plus en plus que les gens sont informés de ce qui s’est passé. Après la prière de vendredi, la foule se dirige directement chez Oumar pour le lyncher. Il n’est pas trouvé chez lui, mais sa femme et ses enfants innocents ne subiront rien de mal de la part de la foule en colère qui est restée sereine.

Les responsables de la communauté guinéenne, toutes ethnies confondues, se donnent la main pour saisir la police contre Oumar Souaré.

Avec le concours des responsables malinkés, Oumar est finalement localisé et arrêté à 20h et conduit en prison.   

Vendredi 27 juillet : à 10h heure locale, Oumar Oulada Souaré est entendu par la justice mozambicaine. Après 4 h de temps, le verdict tombe : Oumar Oulada Souaré est condamné à 11 mois de prison ferme et au payement d’une amende d’environ 2500 dollars.

C’est la victoire de la raison et de l’unité guinéenne ! Un exemple que viennent de donner nos compatriotes de Mozambique, à suivre partout désormais !

Cette histoire de Oumar Souaré aurait pu conduire à des affrontements entre Peuls et Malinkés au Mozambique, entrainant des conséquences ou une détérioration de l’harmonie et du climat de paix entre les deux communautés qui sont une partie importante d’un même peuple. Ici, l’intelligence et la sagesse guinéenne ont eu le dessus. Que la racaille de Oumar Souaré que l’on peut trouver dans toutes les ethnies comprenne qu’il n’y a pas de communauté intrinsèque en Guinée. Dans toutes les grandes familles de notre pays, il y a des Malinkés, des Peuls, des Soussous, des Forestiers voire même d’autres non-guinéennes. Ensemble, on doit se donner la main pour mettre les égarés hors d’état de nuire, comme cela s’est passé au Mozambique.

Merci aux Guinéens de Mozambique et merci à M. Mamadou Diouldé Diallo qui nous a permis de suivre les événements à l’heure-près !

Vive la Guinée, vive la justice, vive les Patriotes guinéens grâce auxquels notre pays ne connaittra pas le cortège de malheurs que beaucoup de nos voisins ont malheureusement connus ! On ne va pas aider les autres à éteindre le feu chez eux et en rallumer chez nous.0

Avec Guineepresse.Info

7
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
BaldeAOT DialloSekouYoussouf BangouraNfa Diaby Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

 » Ainsi, 20 ans après l’éclatement de la Guinée française, chacune de ses régions actuelles finirait par s’illustrer d’une manière ou l’autre » @Sekou, permettez que je vous contredise pour le bénéfice du débat contradictoire. Comme je le disais dans un commentaire précédent, cette idée tout en tant compréhensible dans les esprits révoltés contre la gouvernance actuelle de la majorité des Guinéens aujourd’hui ne présage en fait rien de bon pour nous dans 20 ans et je vous en fournis quelques preuves : + Des micro-états constitués par des provinces sécessionnistes : on a vu les résultats au Nigeria, au… Lire la suite

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

C’est surtout la victoire et il faut surtout dire MERCI A LA JUSTICE MOZAMBICAINE : ce genre de dénonciations a lieu tous les jours en Guinée mais personne n’ose plus les amener en justice : ceux qui osent le faire en sortiront perdants, ruinés et endettés a vie par leurs avocats et ensuite les juges des tribunaux dont le seul code est de s’en mettre avant tout plein les poches au lieu de condamner les coupables. – J’ai eu récemment affaire au pays a un compatriote qui m’a fait une injustice dégoûtante et inutile pour lui. Apres consultation avec des… Lire la suite

Sekou
Invité
Sekou

Force est d’admettre que depuis le fallacieux mensonge sur l’eau contaminée et l’avènement d’Alpha Condé au pouvoir en Guinée sous le parrainage du fanfaron Général Sékouba Konaté accompagné par la communauté des Donzos et des hommes affairistes membres d’un clan vereux d’une  » Mafia Internationale  » dite de la communauté internationale,Alpha Condé, principal racaille internationale qui n’a obtenu son premier contrat de travail fixe que par effraction en 2010,a constitué et formé ses petits racaillons et les a instruits à piller la Guinée et à s’atteler à détruire une nation guinéenne veille de 48 ans en 2010. Alpha Condé a… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Invité
Youssouf Bangoura

Ils ont fait un joli travail là-bas, c’est ce qu’il faut pour ces guinéens qui se permettent de tenir des propos grotesques sur les réseaux sociaux, que cela soit à Conakry ou à l’extérieur de la Guinée, il faut les poursuivre et les condamner .

Nfa Diaby
Invité

Vraiment je remercie le Bon Dieu et la communauté guinéenne de Mozambique. En fin un exemple à suivre. Nous devons tout faire pour démasquer la racaille qui pilule au sein de notre société.