Nouvelle Constitution, l’organisation du référendum s’impose ! (AGUISAV)

L’Ong Association Guinéenne des Sans Voix – Aguisav – la Voix des Sans Voix disait dans sa Déclaration du 12 Janvier 2019 : « Quel est le pays du monde qui n’a pas modifié sa constitution ? Surtout quand la constitution est caduque comme la nôtre, faite sur l’égide des militaires du Cndd. Même dans le Saint Coran il y a des versets abrogés par d’autres versets ». La Bible du Prophète Jésus Christ Fils de Marie n’est plus intacte, donc modifiée.

Dans la même Déclaration nous avons continué en disant ceci : :« Les anciens ministres du Général Lansana CONTE notamment Cellou Dalein DIALLO et autres Sidya TOURE veulent que la Guinée aille à leur rythme. Ils prennent les autres Guinéens de stupides, d’imbéciles. N’acceptons pas les suivre. Ils n’ont rien à proposer et ils ne proposeront rien aux guinéens Ils n’ont aucun programme de développement. Ils ignorent complètement les préoccupations de nos populations. Ils feront pire. Ils ne sauront être donneurs de leçons. Ils ont été tous apprentis sorciers sous le régime totalitaire du général Lansana CONTE. Ils ne sont célèbres que dans les contestations post-électorales. Ils se croient tout permis dans le pays. Ils parlent de fraudes électorales et ils sont incapables de produire la moindre preuve. Sauf organiser de la pagaille dans les rues publiques à Conakry (Axe Hamdalaye-Bambéto-Kosa). Puis ils se disent ’’républicains’’. Trop c’est trop ».

Les Cellou Dalein DIALLO, Sidya TOURE consorts se disent Opposants, certes le régime d’Alpha CONDE n’est pas indemne de critiques. Mais qu’est ce qu’ils proposent à la place du Système Alpha CONDE ? Rien, absolument rien. Ils n’ont rien à proposer au Peuple de Guinée. Ils ne peuvent en aucun cas assurer une   alternance crédible en Guinée.  Il ne faudrait pas que le Peuple de Guinée se laisse manipuler par ces néo politiciens dangereux.

Aujourd’hui ils veulent s’opposer par tous les moyens à la mise en place de la Nouvelle Constitution que le Gouvernement d‘Ibrahima Kassory veut faire adopter par Référendum.  Or l’Article 51 de l’Actuelle Constitution est claire là-dessus. Il stipule : « Le Président de la République peut après avoir consulté le Président de l’Assemblée Nationale, soumettre au référendum tout projet de loi portant sur l’organisation des pouvoirs publics, sur la promotion et la protection des libertés et droits fondamentaux ou l’action économique et sociale de l’Etat, ou tendant à autoriser la ratification d’un traité.

Il doit, si l’Assemblée Nationale le demande par une résolution adoptée à la majorité des deux tiers des membres qui la composent, soumettre au référendum toute proposition de loi portant sur l’organisation des pouvoirs publics ou concernant les libertés et les droits fondamentaux.

Avant de convoquer les électeurs par décret, le Président de la République recueille l’avis de la Cour Constitutionnelle sur la conformité du projet ou de la proposition à la Constitution.

En cas de non-conformité, il ne peut être procédé au référendum.

La Cour Constitutionnelle veille à la régularité des opérations de référendum. Lorsque le référendum a conclu à l’adoption du projet ou de la proposition, la loi ainsi adoptée est promulguée dans les conditions prévues à l’Article 78. ».

Par cet Article 51 de l’actuelle Constitution le Président de le République Professeur Alpha CONDE a plein droit à soumettre au Référendum tout projet de loi au Peuple de Guinée. Lui refuser ce droit est une grave infraction contre la République. Et les auteurs doivent être traités comme tels.

L’Ong-Aguisav la Voix des Sans Voix estime que le soi-disant Fndc (Front National pour la Défense de la Constitution) n’a pas sa raison d’être. L’on peut s’opposer au pouvoir (être opposant), c’est normal. Mais s’opposer à une Constitution, c’est grave. L’on dirait qu’il n’y a pas d’intellectuels parmi eux. Le Fndc doit être interdit d‘existence en Guinée, ses membres interpelés pour explication. Car ils disent qu’ils défendent l’actuelle Constitution alors qu’ils sont contre son contenu en son Article 51. C’est totalement aberrant.

Il n’est dit nulle part qu’il faut faire le référendum au début ou à la fin du mandat. Le Président de la République est libre de le faire à tout moment de son mandat. Le temps n’est pas précisé. Ce sont les membres de ce soi-disant Fndc qui critiquent le moment de ce référendum de façon fantaisiste. Ils veulent faire de notre Constitution la loi ’’Témbouré’’, c’est à dire comme l’habit chez le tailleur.

Ils disent que le Peuple de Guinée est fatigué de la gouvernance d’Alpha CONDE. S’ils sont sûrs de leurs déclarations et s’ils ont confiance en eux -mêmes, qu’ils restent tranquilles. Ainsi le Peuple dira Oui ou Non à la nouvelle Constitution au référendum. Le Peuple du 28 Septembre 1958 n’est pas bête.

Aussi, nous sommes sincèrement surpris que certaines organisations se disant de la Société Civile se retrouvent au sein de ce fameux Fndc. Il faudrait qu’elles revoient leur position pendant qu’il est encore temps. Une organisation qui se réclame de la Société Civile vole au secours des politiciens, en perte de vitesse, pour déstabiliser le pays ? Drôle de Société Civile.

Les Cellou Dalein DIALLO, Sidya TOURE et consorts appellent à l’insurrection populaire en cas de Référendum. Ils ne comptent que sur le désordre pour prendre le pouvoir en Guinée. Ils sont pressés à prendre le pouvoir par tous les moyens. Ils prennent leurs rêves pour réalités. Nous, nous avons confiance au Peuple Martyr de Guinée.

Le Gouvernement Ibrahima Kassory FOFANA ne doit pas se laisser faire. Il doit agir contre ces ’’hors la loi’’ pendant qu‘il est encore temps. Les débats sont tels qu’aujourd’hui l’organisation du référendum pour adopter la Nouvelle Constitution s’impose. Pas de recul face aux tralalas des soi-disant opposants. C’est le Peuple seul qui tranchera.

En ce qui nous concerne de l‘Ong-Aguisav la Voix des Sans Voix, nous sommes en train de rédiger la liste des membres de ce fameux Fndc et autres agitateurs de la scène politique en Guinée. Nous la publierons prochainement pour qu’en cas de troubles pendant ce référendum les intéressés répondent à leur forfaiture devant la Justice. Ainsi nous verrons si ce sont eux qui veulent créer du désordre en Guinée ou si c’est les autres.

A bon entendeur Salut.

Kaloum, le 13 Juin 2019

P/Le Bureau Exécutif

Le Président

Docteur El Hadj Fran T. Morri SAMMOURAH

Contact : (+224) 664 339 

7
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Mory SyllaDr El Hadj FranKBenn PepitoMosaicShams Deen Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Mosaic
Invité
Mosaic

Peut être que Docteur Sammourah peut éclairer ma lanterne.

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Moi je suis pleinement pour l’organisation d’un referendum pour doter la Guinee’ d’une Constitution legitime et legale. Le gouvernement ne doit pas se laisser impressioner par ces chantages ridicules et ces actes sortis tout droit du theatre de ces soi disant opposants. Ils ne peuvent rien faire a part hurler. Par contre,je ne suis pas favorable a un 3eme mandat pour Alpha Conde’. Je suis convaincu que le Rpg-arc-en-ciel a une majorite’ assez large pour conserver le pouvoir avec ou sans Alpha Conde’. Vous du Rpg,n’ayez nullement peur: ces mediocres ethnocentristes de l’opposition n’ont aucune chance de venir au pouvoir.… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Mosaic
Ces gens sont tellement malhonnêtes qu’ils sont incapables de reconnaître qu’ils ont fait écrire leur constitution dans une officine cachée.
Tous disent j’ai pas lu et ceux qui tentent avec difficultés de défendre,nous parlent de droit de l’homme troisième génération ou encore Panafricanisme des notions que personne ne comprend.

La vérité est que ces gens leur horizon s’arrête à Alpha et ont peur du lendemain surtout qu’ils sont médiocres.

Benn Pepito
Invité
Benn Pepito

Morri Sammourah ! Tu sors d’où, toi-là? Est-ce que tu as vraiment ta tête avec toi ? Je crois que tu as du vent entre les oreilles !…

Mosaic
Invité
Mosaic

Eclairez ma lanterne !

Que dit cette nouvelle Constitution car apparemment tous ceux qui sont pour le changement de l’actuelle savent quels articles ont èté retirés et d’autres rajoutés ?

Bien à vous.

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Elhadj le temps nous manque de vous lire.
Ici nous avons besoin de gens qui font avancer le débat pas des toujours en retards.