Opérations de libération des encombrants physiques à Conakry: quand les jumeaux Makanéra sopposent à la casse de leurs maisons…

Les opérations de libération des encombrants physiques se poursuivent à Conakry. C’est le quartier où habitent les jumeaux  Alhousseine Makanéra Kaké. et Dr Alhassane Makanera, respectivement député du RPG à l’Assemblée Nationale et commissaire au compte de l’UFR à la CENI (Commission Electorale Nationale indépendante). Seulement voilà, les Makanerea s’estiment être victimes d’une « injustice ». Ils accusent le responsable de Laguiprès d’être responsable de leur malheur.  

« C’est une injustice de vouloir détruire ce bâtiment. Tous ceux qui sont devant les poteaux électriques sont sur l’emprise de la route, c’est une vérité. Par contre ceux qui sont derrière les poteaux ne sont pas sur l’emprise de la route. 
La largeur de la route équivaut à 10m, notre maison est distante de plus de 10m et demi. Ils disent que normalement que la largeur de la chaussée a été réduite parce qu’elle doit aller jusqu’à 15 m. Ce sont des balivernes parce que les mesures des routes doivent être paires et non impaires. Si tu veux faire une route tu prends le juste milieu, ici ce n’est pas ce qui a été fait. Si vous voyez ce qui été fait, la croix ne concerne que notre maison parce que c’est d’elle qu’on veut.

Je vais vous dire une chose, le patron de Laguipres a déposé une plainte contre nous au ministère de l’Habitat (…), plainte dans laquelle il dit que nous sommes dans l’emprise de la route et qu’il voudrait que la maison soit détruite pour d’ailleurs en faire un parking. Je leur ai dit que si le bâtiment est sur la route, il doit être détruit pour que la route soit libérée. Mais après aucun parking ou un autre bâtiment ne sera plus érigé à cet endroit.

 La vérité, ma maison n’est pas sur l’emprise de la route, ce sont des gens qui ont été corrompus pour marquer mon bâtiment. Le Pouvoir n’a pas dit de faire l’injustice dans ce processus (…), nous avions dit à l’Assemblée Nationale s’il s’avère qu’une maison n’est pas sur l’emprise de route et qu’elle soit détruite de porter plainte.

Il y a plus de deux semaines, nous avions convoqué le ministre de la Ville au Parlement puisque nous lui avons dit que nous ne sommes pas d’accord sur ce qui est en train de se passer actuellement. Cherchons à savoir qui a mis la croix pour que ce bâtiment fasse l’objet de démolition », indique le député Alhousseine Makanéra Kaké.

Son jumeau Dr Alhassane Makanera (juriste) abonde dans le même sens en indiquant que dans le droit, il est dit : « si tu ne te défends pas, il ne va pas te défendre ».

« Je vous dis ici, si tous ceux qui avaient été victimes d’injustice s’étaient levés pour aller voir l’autorité, cette dernière allait nous protéger. Dans l’état actuel des choses, l’autorité ne peut pas savoir pas si tu es victime ou pas tant qu’elle n’est pas saisie. Il est écrit partout que le pouvoir ne doit pas faire l’injustice mais de faire marcher les lois de la république.

Ce problème existe depuis 2004 (…), c’est la 3ème fois que ce bâtiment est marqué par des croix. Pour la toute première fois, Barry est venu me voir pour me dire de lui vendre cet endroit, j’ai dit NON. Il m’a ensuite proposé de le lui prêter ou faire louer, j’ai encore opposé un niet catégorique.  Il m’a ensuite dit que si je ne lui vendais pas ici qu’il l’achètera avec les autorités du pays. Il a corrompu des gens à la commune pour cela d’ailleurs. J’ai toutes les preuves. D’ailleurs ils sont partis élaborer des plans pour dire qu’après mon bâtiment c’est l’impasse, il n’y a rien après. C’est après qu’on est parti au ministère qui a dépêché une délégation pour venir constater les faits.

Ce Barry a fait mettre un signe de démolition puisqu’il a corrompu les gens dans ce sens. D’ailleurs ces gens de la commune, dont un Bangoura ont vendu une route à 12 millions dans le quartier Kobaya, les gens en souffrent, j’ai toutes ces preuves.  Nous allons faire soulever les gens contre l’injustice. Il est mon voisin à Kobaya et je porterais plainte contre lui en pénal parce que j’ai par devers moi des preuves tangibles« , a expliqué M. Alhassane Makanéra.

 

Gbassikolo.com

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
BADOUBaren SOUMAHMory SyllaKaou Labe Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
BADOU
Invité
BADOU

Oui,Indemniser les Makarena ce qui est normal, mais aussi tout ce petit peuple à qui l’on a ote son gagne pain et qui va se retrouve dans la misere, helas… Encore une fois le peuple senegalais nous enseigne qu’il faut se battre pour faire valoir son point de vue. c’est impossible si c’etaait au senegal que la methode alfa conde puisse prosperer. A la difference, les forces de defense et securite senegalaise sont respectueuses des droits de lhomme et ne tire que contraint. Comme en occident, tres peu de victimes, une maitrise tres professionnelle. La justice y est également independante… Lire la suite

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

Je pense que le regime va leur payer de l’argent en douce et détruire la maison devant les caméras. Double avantage: 1. Surpayer un loyaliste aux frais du contribuable guinéen. 2. Faire croire aux guinéens crédules que tous sont égaux devant les bulldozers. Une partie du mur de la clôture de la concession familiale du père de Malick Sankon a ainsi été démolie à Touguiwondi devant les médias et l’air satisfait du célèbre fils des lieux qui est par ailleurs le Directeur de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale. C’est aussi ce que Lansana Conté avait fait avec feu… Lire la suite

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Le Ministre Makanéra est légaliste. Il suit toujours la loi.Et il sait très bien s’informer.
J’aime ça dans son comportement.👍 Le Bokéka est malin.

Kaou Labe
Invité
Kaou Labe

LOL !
C’EST LE SERPENT QUI SE MORD LA QUEUE !
Pas grave , un peu de rires egaillent cette vie dans ce pays .
Souris Alhousseyni.