Opinion – Que risque la Guinée si demain les capitalistes arrivaient au pouvoir ?

Dire avec précision ce qui se passera demain est du domaine réservé de Dieu (enfin pour ceux qui croient).
Nous autres, qui sommes des scientifiques et pas des joueurs de cauris, analysons le passé et le présent pour prédire l’avenir. Analysons donc le passé et le présent.

La 1ère République était qualifiée de communiste. Elle nous a légué, entre autres, l’imprimerie Patrice Lumumba, SOGUIFAB, SOBRAGUI, CMD, BONAGUI, textile de Sanoya, SUKOBA, conserverie de Mamou, ferme de Ditinn, Sipar, jus de fruits de Kankan, Thé de Macenta, Quinine de Macenta, Contreplaqués de N’Zérékoré, Air Guinée, TUC, Tanka, etc. Environ 300 unités industrielles. Une culture admirée et appréciée dans le monde entier à travers les ballets : Africains et Djoliba. Une équipe, le Hafia FC, première à être triple championne d’Afrique. Même le roi Pelé en parle. Nous étions un peuple fier.

La deuxième République et les capitalistes ont commencé par notre fierté. Eh oui le sport et la culture, avec le désengagement de l’Etat, ont commencé leurs chutes libres. Nos unités industrielles furent liquidées ou bradées. 70 000 emplois supprimés et des milliers de diplômés à la rue. Et comme si cela ne suffisait pas, notre économie qu’ils étaient censés rendre performante s’est cassée la figure. Nous sommes passés de pauvres à pauvres et très endettés. La dette en bonus quoi.

Le plus incroyable dans tout ça c’est qu’on ne peut même pas voir où est passé cet argent. Sous la 1ere République nous avions 1 milliard USD de dette. Qui se justifiait par les entreprises citées auxquelles s’ajoutent CBG, Aredor, GUINMAR et sa flotte de bateaux, la cité des Nations, IPGANC, IPKA, etc. Où sont passés les 2 milliards USD des capitalistes ? Répondre à cette question est plus compliqué que déchiffrer le DA VINCI CODE !

La 3ème République socialiste est en train de reconstituer notre patrimoine industriel. Notre parc de production de l’énergie s’agrandit. Dans un pays où par le passé les projets de production d’énergie se disaient en dizaines de MW sous les soleils capitalistes. Aujourd’hui sous les soleils socialistes on parle en centaines de MW. En 2010 nous avions à peine 138 MW. En 2022 nous aurions plus de 1 000 MW. Nous étions tellement misérables sous les soleils capitalistes qu’un PM pouvait acheter des groupes donkafaleh qui fournissaient à peine 10 MW. Ce même PM se bombait ensuite le torse pour nous dire avec fierté : « j’ai donné le courant à tout Conakry ! ». En guise de comparaison Dadis a réussi en 1 an à nous donner 30 MW (Enta et Kipé). Le PM en question était resté 3 longues années. Trois fois plus de temps pour trois fois moins de résultat.

Le risque donc ?

– C’est de voir ces capitalistes reconvertis en FNDC, revenir vendre ou liquider tout ça. Ils l’ont déjà fait et ne savent faire que cela. Un en CI dans le cabinet d’Alassane Ouattara et l’autre en Guinée en tant que membre du CCEF (son son CV disponible sur le Net fait foi). Ils vont venir fracasser les acquis du PRAC. Même nos routes seront privatisées. Les Ivoiriens paient aujourd’hui pour juste emprunter un pont. C’est comme si le PRAC vous faisait payer le passage sur le pont de KAKA.

– C’est de voir l’État se désengager des MUFFAs et MC2 privant ainsi nos sœurs et nos mamans des possibilités d’accès au crédit pour leurs business.
– C’est de voir des milliers d’emplois supprimés au nom d’une performance économique illusoire.
– C’est de voir Kaléta et Souapiti bradés. Fria paie aujourd’hui les mauvais choix des capitalistes.
– C’est de voir la Guinée redevenir PPTE.

Réfléchissez avant de miser sur le mauvais cheval.

Abdoulaye KABA

RPG Arc-en-ciel Rhône Alpes Auvergne

35
Poster un Commentaire

avatar
31 Comment threads
4 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
15 Comment authors
BaldeBaren SOUMAHYoussouf BangouraMoustaphaBaren SOUMAH Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Shams Deen
Invité
Shams Deen

Nfamara
Le PDCI a été a la remorque du RDR et le PS de Senghor est devenu un appendice de l’APR .
Ce ne sont pas vos injures qui changeront l’idée des choses.
Il n’y a pas un pays qui ait réussi le tour de force de gardé les partis historiques dans les pays Francophones.
Et d’ailleurs ,il n’y a que les pays anglophones qui ont cette culture de Bipartisme ,qu’ils aient connus la guerre ou pas ils ont cette culture de Bipartisme.
Je répète encore que ni vos mensonges ,ni les injures n’altèrent ou alterneront nos histoire.
Le temps est contre vous alliés de l’ECHEC.

Nfamara
Invité

Tel un amnésique désemparé Shams Deen adore s’offrir gratuitement en spectacle en procédant à l’étalage de sa platitudesur la place publique. Nul besoin de vous rappeler que la Côte d’Ivoire est dirigé actuellement par un Houphouetiste convaincu.Au Sénégal, après Senghor, le PS a tenu les rênes du pouvoir à travers Diouf, pendant plus de deux décennies, mieux, le parti a toujours disposé des députés à l’hémicycle et des élus locaux à l’échelle nationale.Au Kenya, plusieurs décennies après le décès de Jomo Kenyatta,son parti par le biais de son fils Uhuru reconquis la magistrature suprême.En Guinée, une semaine après le trépas… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

@ Baren
La question posée à votre ami nfamara est valable pour vous en réponse à la votre.
Je sais qu’à chaque fois que le TEMPS injecte une dose de rappelle vous êtes hors de vous.
Ceux des vôtres qui sont contraints de donnés raisons ou reconnaître que vous étiez dans l’erreur le fait du bout des lèvres.

Shams Deen
Invité
Shams Deen

@Youssouf
C’est exactement cette réalité qui derrange ces petits types comme le disait un de mes profs parlant de gens de peu.
L’histoire administre tous les jours des leçons de rappels pour quantifier leurs insignifiance mais ne se découragent point.

@ Nfamara
Les partis de vos références du Sénégal et la côte d’Ivoire sont où a date sur l’échiquier politique de leurs pays respectif.
Qu’est devenu le RPF de De Gaule?
Le TEMPS lui est là si vous l’oubliez il vous rappelle a l’ordre ,gens de peu.

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

@ Youssouf Bangoura et Shams Deen, Donnez nous des preuves verifiables que AST est aime ailleurs en Afrique. Parce qu’en Guinee son nom est plutot associe au mal guineen, aux grands discours et aux slogans creux comme ceux servis par Shams Deen ici. Felix Houphout-Boigny par exemple etait aime en Cote d’Ivoire et en Afrique. la preuve? jusqu’aujourd’hui le pouvoir se dispute entre « houphouetistes » dans son pays, sans compter que sous sa presidence, toute l’Afrique de l’ouest emigrait en Cote d’ivoire. Qui voulait vivre en guinee sous AST? Personne a ma connaissance, meme pas les guineens. Pensez y quand meme.… Lire la suite

Nfamara
Invité

Pour quiconque familier avec le modus operandi des héritiers spirituels de la dynastie chimérique des criminels de sang de la révolution cannibale de Ndourou Pakoun, les élucubrations de Shams Deen et semblables ne constituent guère une surprise. Élevés autour de la délation, de la suspicion, des préjugés, des stéréotypes et autres amalgames, la progéniture des assassins et tortionnaires de la prison de réputation dantesque désignée sous l’appellation de camp Boiro n’admettront Jamais les multiples crimes odieux perpétrés par leurs géniteurs de monstres.Nous rendons profondément grâce à la providence qui nous a permis de passer par les armes cette vermine qui… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Invité
Youssouf Bangoura

Merci mon cher Deen, l’infatigable défenseur de notre grand héros .La vérité triomphera toujours, aujourd’hui, les jeunes africains nés bien après la mort de l’illustre président guinéen, n’ont que lui et son petit frère Sankara comme références en Afrique .Ses petits détracteurs guinéens ne sont que des goûtes d’eau dans l’océan africain .
Bien à toi .

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Nfamara
Les PAS (Programme d’Ajustement Sectoriels……) En Afrique étaient une réalité dans la quasi-totalité des pays du sud de Sahara de l’éducation a l’eau en passant le panier de la ménagère a été conçu par le couple BM/FMI et c’est a cause de cela que vers la fin des 90 ,ces pays ont connus des révolutions parcequ’ils (états) avaient tous démissionné .
Donc parent point de paternité encore moins la bonne exécution des programmes.

Ceux qui s’en sont libérés se portent mieux que ceux qui pensent encore que l’Alpha et l’Oméga du développement viendra de ce couple.

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Nfamara Les gens bien pensent avenir et non les contingences quotidiennes. Reconnaissez cher(s) messieurs que le TEMPS joue contre vos délires sur feu Prèsident Sékou. Il continu a avoir raison au delà même de nos frontières. Je vous fais une toute petite révélation ,saviez vous qu’en dépit la pauvreté d’esprits des successeurs de FAMA ,l’OCI (Organisation du Conseil Islamique) , aujourd’hui coopération est née dans son esprit ,et c’est ce qui a motivé la première visite du Roi Fayçal en Guinée en 1969 et surtout votre argent a vous (les détracteurs) a été utilisé pour la mise en place de… Lire la suite

Nfamara
Invité

Shams Deen est si aveuglé par la passion qu’il rumine la haine dans ses tergiversations erratiques névrosées.Les minables inconditionnels du boucher de Faranah ont le don de nous enerver à travers leur sempiternelle propension à magnifier l’œuvre personnelle de l’un des plus despotes du siècle dernier.La postérité retiendra que votre démiurge est magistralement installé au pantheon des pires dictatures de l’humanité.Nous demeurons profondément fières du parcours distinctif de Mme Portos.Principale artisane de l’ambitieux PASE, qui a permis l’édification de plus de 3000 en collaboration avec Africof.Icone pédagogique, elle a hautement fait ses preuves à l’UNESCO, où elle jouit d’une réputation… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

K.baaaaaar Je dis et répète que votre Ba Mamadou a été envoyé a la BM par la Guinée d’abord avant d’être « administrateur » de …., Ce que la Guinée a pu retenir de lui est sa nuisance au pays notamment lors des négociations sur CBG ,il était les yeux et les oreilles d’Houfoueit Boigny qui pour le consoler lui nomma a la tête d’une société immobilière pour service rendu. Pour votre gouverne ,le gouvernement français sous De Gaule et Pompidou n’ont jamais accepté l’arrivée en Guinée d’ ALCOA & ass . Robert MC Nammara a chassé le monsieur pour cette raison… Lire la suite

K. Ba
Invité
K. Ba

@SHAMLESS DEAN, Tu es réellement comme ton idole de Sékou. Tu mens comme tu respires. Sur un court paragraphe tu mens deux fois. E WOTAN ! Mensonge 1 : Tu dis « Votre, Ba Mamadou banque mondiale a été chassé de cette institution pour complot contre les intérêts de son pays d’origine la Guinée qui l’a envoyé là-bas. » En réalité, Ba Mamadou était administrateur du groupe qui représente certains pays dont la Guinée. Ce poste est tournant par ordre alphabétique. Quand ce fut le tour de la Guinee, Ba Mamadou fut nommé par la Guinée. Il entait normal qu’il… Lire la suite

Nfamara
Invité

Les nihilistes nostalgiques frustrés,aux idées revanchardes de la révolution cannibale du Fama ,.adossés aux prédateurs insatiables de la deuxième république constituent l’ossature du Rpg.Ce duo hautement maléfique, véritable alliage du choléra et de la peste a pris le pays en otage, en complicité avec une armée monolithique.Pour nous autres, le tribalisme politique, le népotisme, la propagande démagogique et autres pratiques similaires érigées par le Fama en méthode de gouvernement, servent de référence de nos jours à son fils spirituel qui a promis de reprendre la Guinée où le parti des geôles l’avait laissé.Ce papier met nettement en exergue la proximité… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Baren Votre ennemi est et demeure le TEMPS dans votre opposition au président AST . Tous les jours un de vous rend les armes comme cette ancienne ministre qui a rendue les siennes a Abidjan la semaine dernière( pour KoKo lala bèèla….). Pour ce qui est de cet article ,il a un seul but ,IMPOSER contre notre volonté l’idée même de référendum ou constitution afin qu’ils se maintiennent au pouvoir comme ils le disent. Ce que personnellement ,je refuse et pense que la meilleure réponse a ces gens-là est de donner une seule raison autre que le paillage du pays… Lire la suite

Moustapha
Invité
Moustapha

A. Kaba, le RPG n’est pas capable de nous présenter un autre architecte de grandes œuvres en mutation de la trame de notre fama national en 2020??????

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

L’article en lui meme n’a pas de sens car la rivalite socialiste/capitaliste ou liberal/conservateur, meme si elle existe chez nous, ne s’exprime pas au niveau des partis politiques. Aucun parti politique guineen n’a un programme politique ou economique… @ Shams Deen, Quand on vous lis on comprend que vous defendez AST pour des raisons autres que politiques. Le seul fait que vous taisiez ces raisons montre que vous en avez honte. Cela NOUS satisfait completement. Et tout en NOUS battant pour que vous puissiez toujours exprimer votre admiration pour lui, NOUS continuerons a dire LA VERITE sur lui pour que… Lire la suite

K. Ba
Invité
K. Ba

@Africain. N’est-ce-pas que le monde serait parfait si seulement les guinéens pouvaient oublier le cauchemar que fut Sékou ?!
Les discussions seraient à propos, polies, circonstanciées, éclairantes et conviviales. N’est-ce-pas?
LOL. Dommage et pour votre malheur, le passé a la vertu et le défaut de ne mourir JAMAIS. Il est constitutif de l’homme et de toute société.
Nous sommes condamnés à le gérer et à nous y référer.
• Pour nous c’est pour éclairer ce qu’il ne faut pas faire.
• Pour vous c’est soit pour prêcher l’amnésie ou (comme le fait le pauvre SHAMELESS), pour insulter les victimes et glorifier le macabre. Hélas !
K. Ba

Abdoulaye KABA
Invité
Abdoulaye KABA

A tous. Restons dans le cadre de l’article. C’est l’article qui doit faire l’objet de critique pas ma modeste personne.
Bien cordialement,
Abdoulaye KABA

Africain
Invité
Africain

Merci à « Le Pan-Africain… » pour son commentaire qui a le mérite en termes de réaction de ne pas « être à côté » de l’article dans son ensemble.

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Kà barazinaaaar Je sais que les ambassadeurs et autres fonctionnaires s’auto désignaient au début de la République c’est pourquoi vous vous êtes donné le nom et même financé votre baptême c’est pour cela que l’ambassadeur a été le véritable géniteur de CBG Tellement le mensonge avait pris une avance J’ai même penser que CBG avait été héritée parceque 40 ans et plus après elle tient debout pour le grand malheur des ni plus ni moins des frustrés et fils de battus perdants. Si vous pensez toujours réussir a réécrire l’histoire selon vos chimères ,beh continuez. Nous autres sommes là pour… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

Le mal guinéen dans toute sa splendeur. Il y en a qui sont vraiment obnubilés, pardon hantés par feu AST qu’ils vont même à oublier que c’est Alpha Condé qui est au pouvoir. Ils ne sont pas sans savoir que l’objectif premier et dernier de cet article de M. Kaba Abdoulaye reste et demeure de défendre le pouvoir soi-disant socialiste face aux « monstrueux » et « méchants» capitalistes qui veulent venir au pouvoir. L’article, de son titre jusqu’à à sa signature, compte à peu près 629 mots et le paragraphe concentré à la première République représente un peu plus… Lire la suite

K. Ba
Invité
K. Ba

@Shams Deen DEAN OF SHAMELESSNESS! Si seulement la honte pouvait tuer, tu te garderais d’élucubrations du genre : « CBG est l’œuvre de la première République dans toute sa force de gouvernement indépendant. » – LOL ! Le monde des affaires fonctionne avec des paramètres différents de tes slogans bidons. Pour le financement du contrat de la CGB, la Guinee avait la chance d’avoir un Karim Bangoura : Ambassadeur émérite et admiré. C’est grâce à ses relations et au respect qu’il avait développé dans l’administration américaine, que le financement de $200 millions de dollars de l’époque fut obtenu auprès de… Lire la suite

K. Ba
Invité
K. Ba

@Oumar Mâci Bah, En fait, le bonhomme Kaba souffre d’une inflation de l’esprit. Il n’y a eu que 16 petites unités « industrielles » de montage ou de transformation des produits locaux qui furent mises sur pied entre 1958 et 1984. Aucune ne fonctionnait a plus de 15% de ses capacités. A la mort de Sékou c’était des spectres d’unités industrielles qui furent bazardés à vil prix… L’usine de montage de camion Mack ne fonctionnera que 22 mois. Les actionnaires dont Baidy Gueye seront tués. A la mort du PDG, il n’y avait pas une trace de l’usine… Personne ne… Lire la suite

K. Ba
Invité
K. Ba

@Amara,
Merci. C’est dommage qu’on ne puisse pas illustrer les propos par des dessins. C’est ce qu’il faudrait pour des esprits simplets – sous-produit de Coco-lala – comme cet Abdoulaye KABA.
Et à dire que ce gugusse fait partie des plus « éclairés » du RPG !!!!
Vivement l’insurrection populaire pour remettre ce pays sur les rails. Debout et en avant vrais patriotes de Guinée.
Salam.
K. Ba

Shams Deen
Invité
Shams Deen

La Guinée qui est née le 02 octobre 1958 n’avait rien de commun avec celle de 1984 le 02 avril . Que ceux qui n’ont pas pardonner au meilleur d’entre les guinéens d’avoir réussi a jetter les bases d’une nation et donc amorcer le développement du pays continuent a ruminer leurs frustrations (ils sont nés pour être battus). Un des intervenants ici cité toujours la CBG comme une référence chez nous,moi je lui dirais qu’en 1986 ,CBG venait au troisième rang en Afrique des compagnies nationales africaines les plus riches et envues après la SO ATTACHED et OCP(office chérifien de… Lire la suite

bateka
Invité
bateka

Les Guineens ont decouvert le vrai visage du PROFESSEUR PRESIDENT qui nous disait les miliciens du RPG n’a pas besoin d’argent.
Le seul programme du fameux opposant historique est de vendre les mines guineennne pour se maintenir au pouvoir.

Zaga de Gonzalo
Invité
Zaga de Gonzalo

Moi je crois que les pays ne sont pas obliges a souscrire au programme du FMI. Tout se resume sur l’accessibilite de ces pays aux ressources financieres internationales, et il y a le marche financier international pour ca. Un pays qui gere bien ses ressources financieres et presente une economie performante n’aura pas de difficultes a acceder a ces ressources financieres internationales avec un taux d’interet tres bas. Dans les annees 80, tous les pays africains, generalement les pays de l’afrique au sud du sahara etaient pratiquement rentres en recession economique. Et vu l’etat desastreux de leurs economies, l’acces aux… Lire la suite

Oumar Mâci Bah
Invité
Oumar Mâci Bah

Le bonhomme nous revient avec les fameuses 300 unités industrielles de la Première République (dont la plupart étaient, de fait, en faillite au début des années 80). En 26 ans d’indépendance, n’aurions nous pas pu faire mieux que cela? En Côte d’Ivoire voisine qui avait choisi le modèle non socialiste, les entreprises se comptaient par milliers.

Nfamara
Invité

Une anaééęęlyse stipendiée expression du bas QI, de la terrifiante malhonnêteté intellectuelle et de la mauvaise foi congénitale de l’auteur de ce machin de merde calomnieux.En nostalgiques nihiliste authentique,Mr Kaba fait preuve d’une platitude déconcertante assortie d’un militantisme démagogique répugnant.A lire cet article partiel, partial, obsolète et dépouillé, nous avons l’impression que la Guinée sous le régime de la première république était un véritable paradis en miniature,que la deuxième république a été une minable parenthèse au cours de laquelle rien de positif n’a été posé, et que la renaissance, l’émergence du pays est l’œuvre personnelle de l’empereur des mines ,parrain… Lire la suite

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

Ça me rappelle la technique de défense des fanas de Bouteflika :
– « Si vous touchez au Rais les islamistes vont reprendre le pouvoir en Algérie ».
Cela a marché pendant 30 ans mais on a vu ensuite ce que la jeunesse non traumatisée a fait de cette légende traumatique ridicule en moins de 3 mois.

Capitaliste, communiste, socialiste – ces termes ne veulent rien dire en Guinée. Il n’y a que des prédateurs au pouvoir depuis Satan Toure dont les étiquettes ne servent qu’a cacher leurs objectifs personnels réels. Quel est le votre, Mr Abdoulaye KABA ??

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

Vous voulez faire peur aux gens en espérant qu’ils vous gardent au pouvoir . Sauf que ceux que vous appelez capitalistes en Guinée ne le sont pas vraiment . Mieux , les cadres ont implémenté les réformes dans les années 80 ne savaient pas ce qu’ils faisaient. Presque tous les cadres d’Afrique se sont laissés berner par le FMI. Être capitaliste ne signifie pas sous traiter la politique économique du pays à des organismes internationaux qui n’ont pas les mêmes intérêts que les nôtres . Pour preuve, la Corée du Sud et Taïwan sont tous les deux des pays capitalistes… Lire la suite