Opinion// Souveraineté nationale : le paradoxe des Etats donneurs de leçons (par Ibrahima Sory KEITA)

Par ces temps de crise sanitaire, l’heure n’est pas tellement à la Politique politicienne, c’est surtout le temps de la Politique de gestion et de sortie de cette crise du Covid 19. On ne peut cependant s’empêcher de faire juste une remarque, sans donc faire de grands développements, sur la décision de la Côte d’Ivoire de ne plus reconnaître la Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples en ne reconnaissant donc pas son autorité. Cette remarque est à situer dans le contexte de la souveraineté d’un Etat africain, à laquelle cette décision de la Côte d’Ivoire renvoie.

On se souvient que la Côte d’Ivoire, à travers son Président, était annoncée dans une délégation de Chefs d’Etats africains devant venir en Guinée pour en dernière instance infléchir la position du Président guinéen de traduire en réalité l’expression de la volonté souveraine du peuple de Guinée sur sa destinée à travers un référendum ! En d’autres termes, on essaie de faire pression sur un Etat, ou plus précisément on le conseille gentiment, pour qu’il renonce à une manifestation de souveraineté et quand il s’agit de soi-même, on oublie de s’appliquer ces conseils, et mieux on montre avec force que sa souveraineté n’est pas à négocier en refusant en l’occurrence de suivre la demande formulée par la Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples portant sur l’annulation des poursuites judiciaires contre un candidat à l’élection présidentielle ivoirienne. Non seulement on ne se conforme pas à la demande de cette Cour, mais on décrète qu’on ne reconnait plus son autorité, car les Tribunaux ivoiriens ont proclamé une décision souveraine et il n’est pas question de créer «une grave perturbation à l’ordre juridique interne» qui découlerait donc d’un abandon de souveraineté par application de la décision de cette Cour africaine.

Pourtant le Président guinéen avait lui accepté de décaler de 3 semaines le scrutin prévu dans son pays pour permettre à une Instance africaine, en l’occurrence la CEDEAO et par ricochet l’Union Africaine, de venir faire part de son expertise par rapport à ce scrutin, montrant ainsi la grande considération qu’il a pour une Instance dont son pays est membre et faisant par ailleurs preuve d’ouverture et de transparence dans l’expertise de la démarche suivie afin de prouver qu’elle correspond bien aux normes en la matière, et si ce n’était pas le cas, s’enrichir de l’expertise de cette Instance africaine dans la mise en œuvre de la souveraineté de son pays.

Pour un Etat comme la Côte d’Ivoire, érigé en donneur de conseils ou de leçons à la Guinée, on était en droit de s’attendre à ce minimum consistant à confronter ses points de vue avec ceux de cette Instance africaine, sans pour autant renoncer à l’exercice de sa souveraineté. Ce minimum n’ayant pas été le cas, ces événements nous démontrent donc qu’on essayait de donner des conseils ou leçons au Président guinéen qui, en réalité, était plus démocrate et plus à l’écoute objective que ses interlocuteurs investis dans les conseils ou leçons ! En d’autres termes, il ne s’agit pas de dire ici que la Côte d’Ivoire a tort dans ses décisions de souveraineté, on va juste constater qu’elle a fait moins que la Guinée pour laquelle elle avait des leçons ou conseils de conciliation à prodiguer, et par ailleurs elle a fini par se rendre compte que la souveraineté n’est pas négociable ! Etonnant quand même, par ailleurs, ce silence des acteurs politiques guinéens thuriféraires du Président ivoirien qu’ils encensaient et le donnaient en exemple à suivre, étonnant leur silence dans cette décision de leur champion de ne plus reconnaitre une Instance africaine qui les concerne en tant qu’acteurs politiques africains !

Après le Sénégal face à une décision de souveraineté dans la gestion de la santé de son peuple qui lui valut le courroux de la France, après la Côte d’Ivoire face à sa décision de souveraineté ci-dessus relatée, peut-on encore tromper des Guinéens en leur faisant croire que leur Etat devait quémander sa souveraineté en se pliant aux desiderata de l’Etranger !

Ibrahima Sory KEITA

Président Dynamique ALPHA

(Aréopage des Lecteurs et Penseurs pour l’Heuristique et l’Action).

25
Poster un Commentaire

avatar
24 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
TronkaYoussouf BangouraBaldeTiekouraniT.Diallo Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Tronka
Invité

@tiekourani
Mieux vaut une rémission sage qu’une déraison coupable.

Nous valons tous mieux que l’usage de certains Termes a retentissement iconoclaste.

Vous avez eu l’honnêteté de prorater votre repartie envers Youssouf! Une bonne chose.

Le dialogue demande beaucoup d’attention à ce que nous mettions à l’intérieur de nos syntaxes pour communiquer.

la liberté d’expression est de mise mais dans un effluve de rationalité et de respect.

Merci pour ce retour au profit de Mr Bangoura.
Wa salam
Tronka

Youssouf Bangoura
Invité

Complexés génitaux ? Haha, complexés de quoi et de qui ? Non pas du tout, pour être complexé, il faut tout d’abord se sentir inférieur, ce qui n’est absolument pas du tout le cas .

Youssouf Bangoura
Invité

Mory Sylla, merci pour les conseils, tu me connais depuis sur Guinéeactu, je n’attaque jamais ceux qui commentent les articles à plus forte raison de les insulter .Mes commentaires sont toujours centrés sur les articles que je lis, c’est à travers eux que je fais mon opinion, il se trouve que certains parmi nous, au lieu de commenter des articles, on s’attaque aux commentaires et on insulte ceux qui les émettent .On veut que tout le monde ait de mauvaise opinion du gouvernement guinéen, tant que c’est le cas, on est applaudi et chouchouté . Je me rappelle bien, certains… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Invité

Shams Deen,
merci mais ma position est ce qu’elle est, je suis maitre de mon jugement, je soutiens qui je veux .Ce n’est pas parce que Paul ou Pierre dit qu’AC est mauvais que je vais sauter sur son pas . A mes yeux, Alpha est de très loin le meilleur sur le terrain politique en Guinée et je ne suis pas prêt de changer cela .

Balde
Invité
Balde

@shams deen,
Vous avez lu dans ma tête. En fait, pour certains, l’important n’est pas de savoir si vous êtes utiles ou pas, mais c’est plutôt qui vous êtes. Ce n’est que quand le « Baidyariboisme » (l’ideologie qui voudrait que toute lutte contre le regime Alpha, ne ferait que faire l’affaire des « foule ») a été révélé au grand jour que j’ai mieux compris certaines prises de position qui m’on toujours semblé très étranges et incohérentes. La haine elle bel et bien lisible dans les propos de certains, le nier c’est faire preuve de mauvaise fois.

Tiekourani
Invité
Tiekourani

Merci Mr Diallo(T.Diallo)et je vous promet de maintenir le cap car pour moi combattre ou du moins dénoncer la dictature, la tyranie est un devoir divin mais je dois utiliser les moyens les plus adéquats.Vos posting ont toujours élevé mon niveau. « Il n’y a rien de plus pénible dans la vie que d’avoir une haine contre une personne ou un groupe de personnes. » Oh Shams, ça! c’est un délice. Cette pensée resume tout ce qu’il y a dans mon coeur. Dépuis les années 90, j’ai aimé et admiré des hommes poltiques, j’ai été sympatisan de partis poltiques que j’ai défendu… Lire la suite

T.Diallo
Invité
T.Diallo

Tiekourani,
maintenez le cap et ne vous laissez point distraire par des complexés génitaux.
Ne vous préoccupez pas des états d’âme de compléments d’effectifs… nous connaissons tous les réalités du pays non…

shams deen
Invité
shams deen

Youssouf Ce n’est strictement rien de se faire traiter d’anti x ou y , l’essentiel est d’être le plus honnête possible. Il n’y a rien de plus pénible dans la vie que d’avoir une haine contre une personne ou un groupe de personnes. Tu ne pourras pas vivre si tu passe ton temps a considéré des jugements pareils. Tiekourani a fait amende honorable,il reconnaît avoir été excecif donc faut le prendre comme tel. Après tout aucun d’entre nous ne sera mécontent de voir la Guinée s’améliorer dans tous les domaines. Je ne vois ce que vous cherchez là-bas si le… Lire la suite

Tiekourani
Invité
Tiekourani

Encore je presente mes excuses car je reconnais avoir manqué de respect à une personne que je ne connais que ici. C’est une erreur. Par contre Mr Bangoura sur ce site je ne represente que ma personne et mes écris n’engagent que moi donc prière de ne pas meler ou engager d’autres personnes à nos échanges. « C’est vraiment mal connaitre les autres guinéens que de croire qu’on peut leur imposer quelque chose qu’ils ne veulent pas . Je ne serai jamais plus jamais partisan de l’UFDG, que cela soit clair jamaissssssss » . -Qui sont ces autres guinéens Mr Bangoura? et… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Invité

Shams Deen, non non, je n’ai rien en commun avec Tiekourani, il y a pas long temps, il me traitait de foulaphonie, tout simplement parce que je ne partage pas leur vision de la Guinée . Pour eux, ils sont les plus intelligents( regarde sur les réseaux sociaux guinéens, tu vas être édifié ) les seuls à savoir ce qui est bon ou pas et donc, les autres ne sont que des merdes .C’est incroyable, ils nous disent qu’ils se battent pour la démocratie mais ils ne supportent aucun avis contraire au leur .C’est permanent, soit on est traité de… Lire la suite

Tiekourani
Invité
Tiekourani

Après une profonde reflection, je pense que j’ai largement eu tort dans mon dernier posting. Je viens donc presenter mes excuses à Monsieur Soumah. Je vous prie de trouver en vous les moyens de me pardonner car j’ai été trop emporté par la passion. Ici nous devons avoir un débat d’idées et non nous attaquer car après tout nous sommes des frères et avons un pays en commun. Shams aide moi à demander pardon à Monsieur Soumah. Ce dernier posting trahit largement mon idéal et la vision que j’ai pour ce pays.Mais hélas très souvent l’émotion et la passion me… Lire la suite

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

N’tara Bangoura, ton probleme c’est que tu veux dialoguer avec tout le monde. On ne fait pas ca. Car si tu le fais,tu courres le risque de te faire insulter par des moins que rien. Des togogninis inconnus caches derriere des pseudos. Je t’aime bien,tu le sais tres bien. Toi et moi on n’est pas toujours d’accord sur tous les sujets,meme si on est d’accord a 99%. Si tu m’ecoutes,et je sais que tu m’ecoutes,comme tu sais que je t’ecoute,eloigne toi de ce genre d’individus qui ne cherche pas a discuter, mais plutot a t’humilier. Tu sais qu’en tant qu’un… Lire la suite

shams deen
Invité
shams deen

Youssouf
Si par hasard tiekourani est SOUMAH, Barry ou Keita vous payerez tous les deux beaucoup d’argents pour vous faire pardonner à l’assemblée.

De mon point vue ,tous les deux vous êtes déçus de la tournure des choses au pays mais vos façons de les exprimer differes.

Youssouf Bangoura
Invité

Tiekourani, je te croyais mieux que cela, ici on est entre adultes, les injures des gamins n y ont pas de place .On peut discuter, donner son opinion et contrer les arguments de l’autre sans injures, c’est très petit . Qui es tu pour savoir où se trouvent mes intérêts à moi ? Nous devons être grands dans la tête . Depuis trois ans, SHams Deen et moi partageons plus les mêmes positions mais ce n’est pas pour autant qu’on s’insulte, c’est vraiment petit de croire qu’on est plus intelligent que l’autre tout simplement parce qu’il a un avis contraire… Lire la suite

T.Diallo
Invité
T.Diallo

Chacun est libre de trouver toute forme de justificatifs pour s’aligner derrière qui il veut. Toute fois, l’histoire politique de AC est si récente qu’aucune forme de confusion n’est possible! Nous sommes contemporains des faits… Il n’y a pas un seul acquis concernant des libertés individuelles ou socio-politiques dont Alfa Conde peut revendiquer la paternité. Dans les années 90, les deux opposants qui ont osé contester le pouvoir de Conté sur le sol guinéen, furent Ba Mamadou de l’UNR et Jean Marie Dore de l’UPR. Le fait qu’ils eurent osé tenir tête en dénonçant publiquement en Guinée les dérives du… Lire la suite

Tiekourani
Invité
Tiekourani

Shams certains guinéens, excuse moi du therme, sont trop tarés pour comprendre où se trouve leus interêts. C’est dommage pour nous car malgré tout ce sont nos frères nous sommes obligés de supporter ce lourd fardeau que le Bon Dieu nous a donné. Les peuls on l’habitude de dire que l’idiot n’est pas inquiet, c’est son parent qui l’est. Alpha s’est battu dépuis les années 90 pour que les guinéens révendiquent leur droit,nous dit Monsieur Soumah. Aujourd’hui il est à la tête du pays dépuis 2010, qu’avons nous eu en matière du respect des droits du citoyen? Nos droits sont… Lire la suite

shams deen
Invité
shams deen

Youssouf J’espère que je ne me réveillerai pas un jour avec les CFA dans mon tire-lire . C’est vrai qu’alpha avait osé faire descendre les gens dans la rue au début de ce que nous appelons processus de contestation ouverte du pouvoir mais bien avant cela Isto avait fait de même sur un tout autre thème. Moi je crois bien que la peur a quitté le guinéen lorsque les enfants ont protestés en 2006 pour le Bac matrice véritable des révoltes de 2007 puis la contestation de DADIS etc… Je sais que la France cherchera toujours quelque chose sur la… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Invité

Shams Deen, C’est vrai qu’AC avait dit que Ouattara est son conseiller mais économique pas politique, par contre, je suis pas d’accord avec toi, la liberté de contester en Guinée a bel et bien commencé avec Alpha Condé, on peut dire ce qu’on veut mais c’est bien Alpha Condé qui a poussé les guinéens à sortir manifester et à réclamer leurs droits .Il faut pas oublier les événements qui ont secoué la Guinée tout début des années 90 qui ont vu régner pendants plusieurs semaines des chaos à l’université, Alpha en était pour beaucoup . Les événements de Janvier et… Lire la suite

shams deen
Invité
shams deen

Youssouf J’ai entendu de la bouche même de ALPHA qu’il est le conseiller de son petit frère Ouattara,mettre un frère dans une délégation pour faire entendre RAISON à un frère qui s’égare n’est pas mauvais en soit. La biologie et l’intelligence ( la morale) ne sont pas en sa faveur lui(PRAC). Qu’on le veuille ou pas il s’est montré le moins performant dans la gestion du pays que tous ceux qui l’ont précédés même le volubile DADIS savait se faire respecter que lui. Par ailleurs,pour le moment OUATTARA tient la route et n’a toujours pas déçu ceux qui savent bien… Lire la suite

Diallo
Invité
Diallo

A voir la route Conkry-Nzerekoré , Conakry-Kankan , Conakry-Labé,la propriété de la ville Conakry après 10 ans de gouvernance , un pays où la mort de l’être humain ne signifie rien et il y a encore un guinéen qui défend ce régime en 2020 ; c’est tout simplement :No comment

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

N’tara El Bango I kèna. Nous sommes entre les mains du Créateur qui régente l’Univers. Rien n’est au dessus de son pouvoir. Je suis assis dans les tribunes et je regarde. Ce n’est pas tout le temps qu’on parle. Je viens te lire ici. Je t’ai vu entrain de magatapé les adversaires au lendemain du 22 Mars. Je riais aux éclats. Pour une question de coherence,j’étais contre la manière d’organiser ce scrutin car il avait une forte odeur opportuniste,mais en democratie le peuple est suprême. On n’est pas mieux que les millions de Guinéens qui sont partis voter oui. On… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Invité

Shams Deen, oui d’accord mais, il faut reconnaitre quand même que ce dernier geste de Ouattara vous a mis KO, toi et les autres il y a pas long temps, l’applaudissaient ici même quand il a prétendu qu’il ne sera pas candidat .Je discute souvent de vive voix avec mes connaissances ivoiriennes, pour certains, il y a aucune comparaison possible entre Alpha et Ouattara en matière des droits humains . Pour eux, il y a pas pire dictateur aujourd’hui en Afrique de l’ouest que Ouattara qui, il faut le signaler n’hésite jamais à envoyer ses opposants députés en prison .… Lire la suite

shams deen
Invité
shams deen

Je pense qu’il est bien plus utile pour le guinéen lambda de chercher a hisser la gouvernance générale de son pays que de s’accrocher de OUATTARA dont les oppositions diverses et variées saluent .

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Wattra n’est pas légalement le Président de la Côte d’ivoire. C’est un vile usurpateur qui a massacré des milliers d’ivoiriens innocents et triché de manière grotesque en zones CNO du rebelle Soro Guillaume pour finalement bénéficié des bombardements francais lors de la crise postelectorale. L’Afrique ne doit jamais reconnaitre un tel monstre.
Le vrai Président Ivoirien c’est Laurent Gbagbo qui a gagné les elections en 2010. C’est ça la verité historique.