Entre une alternance à nocivité avérée versus la continuité d’un pouvoir d’espérance: quel CHOIX ?

« L’inconnu n’angoisse que si l’on prend conscience de son existence » Alain Leblay

L’esprit de l’alternance, cette inconnue dont nous prenons bien évidemment conscience, consiste à renouveler la classe politique dirigeante en dépit du fait que la nouvelle classe politique en l’occurrence de l’opposition est loin d’être la panacée pour l’universel d’un monde meilleur en guinée.

Mais il y a lieu de se poser la question de savoir si c’est la limitation du nombre de mandat présidentiel, antichambre semble-t-il de l’alternance politique en Afrique et en particulier en Guinée, n’est pas vraiment un modèle supplanté et arriéré du fait du bon résultat engrangé par le pouvoir en place !

Il ne faut pas voir dans cette question, un positionnement pour la non alternance politique. Seulement est-ce que le modèle d’alternance à l’américaine en limitant les mandats présidentiels à 2 fois non renouvelable est LA SOLUTION ?

L’imposition de l’alternance à tout prix a aujourd’hui plus de conséquences négatives dans le monde que l’idéal qu’on nous a vendu.

Prenons les exemples des printemps arabes en Lybie, en Tunisie et en Égypte ! Est-ce vraiment le bonheur retrouvé pour les populations desdits pays ? Absolument non !

Jusqu’à preuve du contraire ces pays étaient plus stables politiquement, économiquement et socialement qu’aujourd’hui.

Quant à l’Afrique au sud du Sahara, les partis uniques que l’on a décriés tant, les pays comme la Côte d’Ivoire n’était-il pas plus stable qu’aujourd’hui, au point qu’on arrive même à revendiquer subconsciemment ces présidents victimes du phénomène d’alternance à tout vent.

Que l’occident ne nous inflige pas de norme sous prétexte que c’est l’Afrique, sachant bien que dans nombreux pays occidentaux, on ne parle pas de limitation de mandat comme en Allemagne, Italie et cela parait absolument normal pour ces pays.

Il faut une alternance politique en Afrique mais un système d’alternance étudié et adapté au contexte africain.

Autrement nous devrions sortir de ce cycle infernal d’alternance par effet de mouton de panurge au profit d’une gouvernance basée sur l’efficacité pour éviter les travers d’un choix biaisé sous prétexte que c’est la démocratie qui le recommande.

Une démocratie de la continuité de bonnes actions oui et non une démocratie stéréotypée qui risque de faire chuter le pays plus bas que les pâquerettes surtout lorsque nous avions connaissance de ce que valent ces opposants qui pour la plupart ont été de hauts cadres qui ont eu une gestion absolument catastrophique du patrimoine guinéen.

A nous les africains de nous mettre à la tâche pour trouver cette politique d’alternance.

Notre souveraineté nous exige un modèle de gouvernance qui nous ressemble et qui nous rassemble.

Il est impératif d’exhorter la conscience collective et qu’on arrête de nous imposer et de nous faire imposer des systèmes importés comme celui des Etats-Unis ou de l’Europe.

La limitation à 2 mandats aux Etats-Unis n’a pas que des vertus. C’est ce système qui permet aujourd’hui à Donald TRUMP de détruire tous les acquis de son prédécesseur Barack OBAMA. Il a démoli l’OBAMA CARE, il s’est retiré de l’accord de Paris sur le climat. Alors vous voyez ce système n’est pas aussi saint qu’on le croit.

Un président peut partir du pouvoir mais ses acquis positifs doivent rester. Nous avons eu le même phénomène avec la gouvernance de Nicolas SARKOZY en France lorsqu’il est arrivé au pouvoir, il a détruit la police de proximité de son prédécesseur.

Et puis pourquoi impose-t-on la limitation en Afrique et pas en Allemagne, au Royaume-Uni pour ne citer que ceux-là. Alors pourquoi deux poids deux mesures !

Notre souveraineté nous dispense de toute soumission aux exigences de norme bâtie à l’occidentale.

Dans le cas de la Guinée, oui il faut une alternance mais pour qui et par qui ? On entend par-ci par-là : Alpha CONDE qui a été opposant politique de plus d’une quarantaine d’années, qui a lutté pour la démocratie s’érige aujourd’hui en un président qui s’accroche au pouvoir.

Quelle alternance propose-t-on à la Guinée ? Changer pour changer quitte à compromettre la stabilité du pays parce qu’il faut à tout prix une alternance ? S’il y a alternance aujourd’hui en Guinée qui d’autre que Cellou Dalein DIALLO qui n’a que pour projet pour la Guinée, la suprématie d’une catégorie de Guinéen, en l’occurrence la population de son ethnie.

Dans ce cas, il vaut mieux un président qui fait un troisième mandat qu’un président qui menace l’équilibre social, économique et politique de la Guinée, sous prétexte qu’il faut alterner à tout prix et à tout vent.

Si l’objectif de l’UFDG est d’arriver au pouvoir pour le bien-être de la population Guinéenne, que ce parti se batte loyalement sur l’arène politique à la place d’une auto proclamation savamment orchestrée dont le but est de noyer le poisson.

Pourquoi cette hâte à vouloir coûte que coûte avoir le pouvoir ? Il faut que Mr Cellou Dalein DIALLO prenne exemple juste à côté lui, je veux parler du professeur Alpha CONDE, qui a lutté des années pour arriver là où il est aujourd’hui. Ce ne sont pas les exemples de politiciens patients qui manquent, il y a eu François MITTERAND et Jacques CHIRAC en France, ils ont échoué à plusieurs reprises pour arriver au pouvoir. Sans oublier le père WADE du Sénégal.

Objectivement la politique de Mr Cellou Dalein est tout sauf une antichambre à une bonne gestion dans un écosystème socio politique et économique équilibré.

Ce parti aime tellement la Guinée qu’il la rend instable à tout moment avec plus 700 manifestations durant tous les 2 mandats d’Alpha CONDE.

Un parti qui lutte pour le bien-être de la population guinéenne ne se comporterait pas de la sorte, sachant bien les conséquences catastrophiques de ces manifestations, sur le pays, qui ont généré des morts, des destructions de biens. Ces manifestations ont terni l’image de la Guinée ; ce qui ne favorise pas les investissements étrangers, le tourisme tout qui est bénéfique à la population guinéenne.

En ce qui concerne ces manifestations, autant notre constitution consacre le droit de manifester autant la loi responsabilise les organisateurs de manifestions qui doivent assumer la responsabilité des dégâts causés lors de ces manifestations.

Pour toutes les manifestations qu’il y a eu en Guinée, qui ? une fois a répondu devant la justice pour les conséquences de son appel à manifester !  PERSONNE !

C’est là d’ailleurs où on est en droit de parler d’impunité institutionnalisée en Guinée.

Le discours du président tenu le 30 octobre dernier, nous donne une certaine assurance que dorénavant, toutes les mesures seront prises pour le respect de la loi par chacun et par tous.

Pour une Guinée apaisée et prospère.

Aly KONATE

Ingénieur Informatique

21
Poster un Commentaire

avatar
19 Comment threads
2 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
12 Comment authors
Pauvre informaticienMANZOAfricainOumar Mâci BahMory Sylla Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
MANZO
Invité
MANZO

« 1. Demander à Cellou Dalein Diallo de collecter de l’argent et à ses sympathisants d’y contribuer n’est pas un appel à la guerre. Dieu nous en garde. Mais il est clair aussi que personne ne se maintiendra au pouvoir contre la volonté de la majorité des guinéens », dixit Baren Soumah. Bien sûr, vous ne souhaiterez juste une collecte de sous pour offrir des bonbons, des glaces et autres friandises à vos militants sur le terrain! Au même moment, vous constatez avec souffrance que l’élection ne tourne pas dans le sens de vos désirs et vous ne pouvez pas supporter un… Lire la suite

Tronka
Invité

#Kaou Labé Salam laguinèka En effet peut-être que je ne comprends pas tout du système Américain mais j’avoue que beaucoup de choses me choquent dans l’écosystème politique Americain: – l’impression d’avoir une justice à géométrie variable surtout lorsqu’on voit comment les citoyens du bas peuple sont traités. -Cette histoire de grands électeurs: quant on est élu à 60% par le peuple Americain, c’est fini, il y a l’empire des grands électeurs plus puissants que le peuple! Quelle histoire. Je sais que c’est un pays très ouvert sur le plan culturel universitaire, néanmoins je me pose quelques questions. Bon mon frère… Lire la suite

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

@ Manzo, 1. Demander à Cellou Dalein Diallo de collecter de l’argent et à ses sympathisants d’y contribuer n’est pas un appel à la guerre. Dieu nous en garde. Mais il est clair aussi que personne ne se maintiendra au pouvoir contre la volonté de la majorité des guinéens. Ce qui nous conduit droit à une guerre civile est expliqué par Alpha Condé lui-même: https://www.facebook.com/kumpital/videos/671504406899857/ 2. Encore une fois, arrêtez de penser que chacun est à votre propre image. Je ne cherche pas de place en Guinée. Juste la démocratie et l’application de la loi en Guinée. Sinon j’ai un… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

« …Il veut juste que nous ayons peur d’une éventuelle présidence de Cellou Dalein Diallo… » dixit M Soumah Baren, Ce passage résume à lui seul le message que l’auteur veut faire passer. D’ailleurs, ce « péril peul » qui est subtilement décrit par l’auteur dans ce paragraphe : « …S’il y a alternance aujourd’hui en Guinée qui d’autre que Cellou Dalein DIALLO qui n’a que pour projet pour la Guinée, la suprématie d’une catégorie de Guinéen, en l’occurrence la population de son ethnie… » a été évoqué par le Président sortant en campagne dans une localité soussou à Coyah. Il disait en substance que les… Lire la suite

MANZO
Invité
MANZO

« Voilà la subjectivité d’un RPGiste pur jusé, dixit Gandhi.

C’est aussi du pur jus à la sauce Gandhi, tellement son effet mirror est évident!
Quand c’est Gandhi qui encense et qui brosse proprement dans le sens des poils, une opposition au passé douteux et à la crédibilité foncièrement négative, bizarrement ça ne se qualifie pas de malhonnêteté intellectuelle.
Un véritable flip flop adaptatif, « notre » Gandhi qui n’a de muscles que derrière son écran 🤣🤣🤣.

Oumar Mâci Bah
Invité
Oumar Mâci Bah

Je remarque que ceux qui nous parlent de « démocratie à l’africaine » ne nous expliquent jamais en quoi cela consisterait. Je serais heureux pour quelques propositions concrètes. S’il y avait une corrélation entre la longévité au pouvoir et le développement, la Guinée qui n’a eu que 2 chefs d’État en un demi-siècle (1958-2008) devait être aujourd’hui un havre de prospérité et de paix. L’exemple de l’Allemagne, pays que je connais bien, est boiteux. L’Allemagne a un système fédéral et parlementaire. Le Royaume Uni, une monarchie parlementaire, a un système semblable. Le chancelier (ou la chancelière) allemand(e) a relativement peu de pouvoirs,… Lire la suite

Tronka
Invité

Gandhi écrit : ***Chacun a le droit d’avoir un avis, fusse t-il différent du mien, mais celui qui pose des questions dont la réponse transpire dans l’intitulé est un malhonnête… intellectuellement parlant.** D’abord merci pour votre retour sur gbassikolo, nonobstant les divergences d’opinion, le débat pluriel, c’est comme notre polygone de sustentation: *on en a besoin pour se tenir debout* Je crois que dans votre remarque, vous êtes un peu antonyme du droit d’avoir un avis. L’auteur évoque son avis sur une situation donnée, on est libre d’acquiescer ou pas. De la malhonnêteté intellectuelle que vous évoquez!!!!!! Je ne vois… Lire la suite

Kaou Label
Invité
Kaou Label

 » L’Amerique n’ a JAMAIS ete un modele de DEMOCRATIE  » ! Ca alors ! @ Doc Tronka , Salut mom frere , faites attention a ce que vous ECRIVEZ . Une REPUBLIQUE avec : un President ELU , une ASSEMBLEE NATIONALE , un SENAT une COUR SUPREME , une SEPARATION de POUVOIR entre TOUTES ces INSTITUTIONS ( avec une LIBERTE DE LA PRESSE CERTAINE ) est NÉE aux USA . La DEMOCRATIE REPUBLICAINE , c’est d’abord en Amerique , Doc . Le monde entier a ensuite suivi . C’est VRAI qu’il est tres difficile pour CEUX de culture Francaise… Lire la suite

Kaou Label
Invité
Kaou Label

Puis que Alpha Conde a eu pour programme la RESTAURATION DU MANDING ( Manden Pou ,Tan , …etc ) CE Mr Konate , est persuade que CELLOU DALEIN DIALLO fera exactement la meme chose . Pauvre Informaticien ! CE n’est pas Cellou DALEIN Diallo qui a un Programme : c’est L’ UFDG ! CDD en est juste LE CANDIDAT , Mr Konate – L’UFFG , dans SON PROJET DE SOCIETE ( Eh oui ) exprime son ambition de doter la Guinee d’un ETAT DE DROIT laic , moderne et UNITAIRE . – L’UFDG ambitionne promouvoir la DEMOCRATIE dans la COHESION… Lire la suite

MANZO
Invité
MANZO

« Difficile de répondre à ce bric-à-brac. L’auteur prend ses opinions pour la vérité absolue », dixit @Baren SOUMAH. 🤣🤣 Wallahi notre ami est désomais à fonctionnement binaire: on est avec lui ou on est contre lui. Non M. Soumah, ça ne marche pas ainsi pour la simple raison que vous avez trouvé votre salut en Dalein et que personne ne vous attaque à tout azimuth du banal fait que vous ayez opéré cette reconversion qui apparait injustifiée pour un nombre incalculable de Guinée! Donc par réciprocité, vous devrez admettre que certains encensent tout ce que vous vomissez de nos jours(ça s’appelle… Lire la suite

MANZO
Invité
MANZO

Et pourtant l’analyse ci-dessus est parfaitement cohérente et reflète la vraie réalité de la Guinée d’aujourd’hui!
A ne pas y prêter la plus grande attention, revient tout simplement à occulter le fait que la solution alternative qu’on propose aux Guinéens face à la continuité d’Alpha ,n’est autre chose que le sacre triomphant des anciens fossoyeurs.
C’est pourquoi entre deux maux, le peuple a choisi sans la moindre hésitation, le moindre. Une simple question d’instinct de survie et c’est c’est totalement logique.

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Après la Loi Fondamentale du 23 Decembre 1990 suspendue le 23 Decembre 2008 au lendemain de la mort du Général Lansana Conté par le CNDD,la seule vraie Constitution en vérité est celle de 2020,votée par referendum.
Ce qui a été adopté par le CNT en 2010 et promulgué par le Général Sékouba Konaté,un putshiste,n’a pas qualité de Constitution.C’est pourquoi ceux qui juraient sur leur constitution de 2010 n’ont jamais eu l’assentiment du peuple qui ne s’est jamais senti concerné par une constitution fabriquée dans son dos. Il ne faut pas nier ça.

shams deen
Invité
shams deen

Youssouf
C’est CHIRAC qui a fait amender la constitution pour ramener le septennat au quinquennat avec une limitation a deux .
Il s’est appliqué lui même la limitation ainsi que le quinquennat.
Sarkozy a fait un mandat de cinq ans puis c’est Holland.

Gandhi
Invité
Gandhi

Voilà la subjectivité d’un RPGiste pur jus. Il condamne a priori un régime qui n’a pas vu le jour, et loue un autre régime dont on a vu les insuffisances depuis 10 ans. Pourquoi pose t-il une question alors que son point de vue est parfaitement établi ? Chacun a le droit d’avoir un avis, fusse t-il différent du mien, mais celui qui pose des questions dont la réponse transpire dans l’intitulé est un malhonnête… intellectuellement parlant.

Kaou Label
Invité
Kaou Label

Bravo Youssouf ! Genial !
Mon ami , faites nous une proposition de modele adapte .
Je sais que vous pouvez .

Tronka
Invité

L’Amérique n’est jamais été un modèle de démocratie!

Je suis d’accord que l’Afrique doit cesser le syndrome de mouton de Panurge!

L’Afrique doit trouver les ressources et la volonté nécessaire pour se faire une voie adaptée à sa réalité.

Merci pour cette contribution.
Tronka

Diafarou
Invité
Diafarou

Vous parlez de respect de quelle loi ?
Mon œil, oui.
Qu’est-ce que vous manquez de courage et de honte!
Le respect de la loi, à vos yeux, ne s’imposent qu’aux autres.
Des gens de votre genre, vous et le praticien des entourloupes, souffrez d’égoïsme.
Vos compatriotes tirent le diable par la queue à cause d’une absence notoire de politique économique efficace et vous ne trouvez pas mieux que d’encenser le nouveau tyran des tropiques ?
Pendant ce temps vous menez vos vies loin d’eux à l’abri de la misère qui les tenaille tous les jours.
Il n’y a pas que la mort qui est triste !

Youssouf Bangoura
Invité
Youssouf Bangoura

En France, jusqu’en 2008, un président de la République pouvait se représenter dans une élection présidentielle autant de fois qu’il souhaite .C’est seulement à partir de cette date, qu’ils ( les législateurs français sous Sarkozy ) ont commencé à copier en matière électorale les USA . D’ailleurs, malgré la place qu’occupe ce pays ( usa ) dans le monde , est-il vraiment une démocratie au sens réel du mot ? Peut-on y copier ce qui se passe en matière électorale où les fameux grands électoraux jouent un rôle primordial dans chaque élection ? Non selon moi . Inventons nos nos… Lire la suite

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

Difficile de répondre à ce bric-à-brac. L’auteur prend ses opinions pour la vérité absolue.
Mais on a compris que l’auteur est un supporter honteux du troisième mandat de Alpha Condé dont il n’essaye même pas de défendre le bilan catastrophique. Il veut juste que nous ayons peur d’une éventuelle présidence de Cellou Dalein Diallo.
Qu’est-ce qu’il ne vont pas nous inventer?