Question sur le référendum : pourquoi un référendum pour une nouvelle constitution ? (Par Hélène Keita)

Le débat du Oui ou du Non visible actuellement en Guinée, démontre à suffisance déjà l’existence d’une jeune démocratie depuis l’arrivée du Professeur Alpha CONDÉ au pouvoir, exprimée par une liberté d’expression présente actuellement. La question Rubicon que nous pouvons nous poser est de savoir : est-ce que le modèle de la démocratie européenne est-il adaptable aux réalités africaines ? Est-ce qu’il ne faut pas une démocratie africanisée où les textes de loi seront liés ou du moins contigus aux réalités de l’Afrique ? Il faut rappeler juste en quelques mots le contexte historique qui a prévalu l’adoption de cette constitution que nous souhaitons renouveler. Il faut dire que cette constitution est une constitution d’urgence de sortie de crise, établie en urgence sans un véritable débat politique, impliquant le peuple en 2010 par le CNDD une junte militaire à l’époque. Son objectif était de permettre au peuple de se réapproprier du pouvoir des mains de l’armée, qui s’était accaparée du pouvoir après la mort de feu général Lansana Conté, paix à son âme… Nous avons suffisamment entendu l’opposition dans sa position et sa fille FNDC, contester comme d’habitude. Mais au-dessus de toutes ces structures et de ces opinions partisanes se retrouve, tout en Haut, de tout, le PEUPLE, Une population souveraine, qui n’aura que la seule démarche légitime pour s’exprimer que par un RÉFÉRENDUM. Le Professeur Alpha Condé souhaite par l’organisation de ce référendum, donner un nouveau Parlement au peuple de Guinée, un Parlement mieux outillé juridiquement qui pourra censurer et contrôler le gouvernement, les gouvernants et impliquer mieux le peuple dans la gestion des affaires publiques. Ainsi avoir une constitution, grâce à laquelle les prochains présidents seront responsables que par le vote…. C’est pourquoi feu Jean Marie Doré disait : « Je me suis catégoriquement opposé à l’adoption de cette Constitution qui n’a pas fait l’objet de débats. (…) Il faut revenir à la rectitude des choses. Il faut que la Guinée se dote d’un arsenal juridique cohérent qui reflète l’état de son économie, de son organisation sociale… «

QUELQUES RAISONS INDISPENSABLES À LA RÉVISION DE LA CONSTITUTION : – Nous pouvons grâce à cette nouvelle constitution, inscrire la condamnation du vol et du détournement des fonds publics et la lutte contre la corruption et malversation financière des responsables administratifs, (cela est un facteur qui tue le développement de notre nation). – Nous pouvons aussi inscrire dans cette nouvelle constitution, la possibilité des candidatures indépendantes aux élections présidentielles. Ma dernière question sera : Si la constitution elle-même en son article 51 admet et autorise son actualisation ou sa modification qui pour priver le Professeur Alpha CONDÉ de soumettre à l’assemblée un projet de révision de la constitution ? Selon l’histoire de notre pays (—) Si un 3ème mandat est anticonstitutionnel, alors que la révision de constitution est un droit du Président, pourquoi voulez-vous l’empêcher de jouir du droit que la constitution elle-même lui accorde, si par ricochet cela peut lui donner un nouveau mandat dans la 4ème république, est politiquement correct. Se jeter au cou, de la nouvelle constitution est devoir de pérennisation et de maintien de notre démocratie.

ALORS LAISSONS LE PEUPLE aller AUX URNES S’EXPRIMER, POUR SA NATION OÙ LA LIBERTÉ DE CHOIX ET CROYANCE SONT RESPECTÉES.

Mme Hélène R. Moro Keita, présidente des femmes leaders de Kaloum

12
Poster un Commentaire

avatar
12 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
Zaga de GonzaloLe Pan-AfricainKeitaMMory SyllaTiekourani Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Ok. Je vois.
En tout cas,pas de mandat supplementaire sans résultats.
Oui au referendum ici et maintenant car je n’ai jamais voté pour cette soi disant Constitution CNT. Je ne me reconnais pas dans cette fausse Constitution qui porte la signature d’un putshiste.

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

Mr Mory, Je crois qu’il y a toujours confusion. Quand je dis que la Guinée n’a pas le même régime que la Malaisie ou l’an RFA, je veux dire par là que l’argument de Mr Alpha qui consiste à dire que les occidentaux ne disent pas à ces derniers de limiter le nombre de leur mandat mais viennent donner des leçons aux Africains ne tient pas puisque s’il devrait y avoir comparison quant à la limite des mandats , la France ou les USA sont des meilleurs exemples. Dans ces deux pays, le nombre de mandats est limité à deux… Lire la suite

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

@Panafricain,
le régime étatique n’a rien à voir avec la volonté de résultats. Samory Touré,le Président Sékou Touré,Soundjata Keita,Soumaworo Kanté,Abraham Lincoln,Franklin Roosevelt,les Communistes Chinois,le Kuo Ming Tang Taiwanais,Staline et ses fameux plans quinquenaux,même les Nazis Allemands de 1933 à 1938,tous ceux ci ont eu des résultats malgré la difference des régimes en place.
Ce sont les résultats qui produisent les régimes. Et non l’inverse.

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

@Mory,
L’objectif est de signaler qu’au dela du manque de resultats , Alpha Conde evolue dans un regime different de Mahathir et Merkel. S’il devrait se comparer aux occidentaux pour denoncer la limite des mandats, la France et les USA avec des regimes presidentiels et semi-presidentiels sont des exemples plus appropries.

Zaga de Gonzalo
Invité
Zaga de Gonzalo

Vu les tensions et les affrontements que ce putsch constitutionnel (referendum) en plein soleil pourrait provoquer sur l’ensemble du territoire guineen, je crois que ce regime mafieux est entrain d’explorer son plan B dans le cas ou son plan A c’est a dire l’organisation d’un referendum pour une nouvelle constitution porterait atteinte a sa survie. C’est a dire agir sur son pion Kebe et la CENI afin d’orgnaiser rapidement les elections legislatives. Pour quelqu’un qui connait deja les resultats des audits sur le fichier electoral, ou il y a plus d’un millon cinq cent mille fictifs, les nains et les… Lire la suite

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Monsieur ou Madame(on ne connait pas le sexe derrière un pseudo)
J’ai survolé votre commentaire et je me pose la question de savoir quel est votre objectif??
Je n’aime pas reellement engager ceux qui ont des pseudos,mais il faut reconnaitre que vos propos n’ont rien d’offensif.

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

@Mory Sylla <> Ce n’est pas non plus le meme type regime. Mahathir et Angela evoluent dans un systeme parlementaire ou les deputes designent le chef de l’executif. Le parti qui peut construire une plus grande coalition gagne et designe le chef. Il n y a pas de limite de mandats. En Guinee, comme en France, USA le president est elu directement par le peuple et le nombre de mandats est explicitement cite dans la constitution. Personnellement je prefere le systeme parlementaire qui forcera les politiciens a composer avec d’autres pour diriger. Les promesses d’alliance peuvent etre difficilement violees. Si… Lire la suite

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

@Madame, vous avez bien commence votre texte. La Guinee a bel et bien besoin d’une nouvelle constitution qui garantira plus d’equilibre entre les trois pouvoirs et plus de protection pour les droits des citoyens. Neanmoins, je suis d’accord avec vous quand vous dites que nous devons laisser Alpha mener ce projet. Pourquoi? Ce fameux projet de Alpha n’est toujours pas connu. Les Guineens ne savent pas ce qui y est inscrit. Il nous faudra des mois de debats, de revisions pour la soumettre a un referendum alors que nous sommmes a un an de la fin de mandat de Mr.… Lire la suite

KeitaM
Invité
KeitaM

Madame,

Vous avez oublié de nous dire le coût (en GNF) de ce projet de nouvelle constitution. De la campagne jusqu’à l’organisation du scrutin. C’est tres important pour la pauvre population de Guinée.
Si c’est pour condamner le vol et détournement, la nouvelle constitution, c’est déjà en vigueur en Guinée.
Vous voyez les échecs aux différents examens.
La cause est connue. Bas niveau des enseignants et ceux qui ont le niveau ne sont plus motivés. Car ils sont mal payés. Faites nous alors des économies, en s’abstenant de créer d’autres dépenses inutiles.

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Les Irakiens avaient une blague du temps de Sadam Hussein. « Si ta télé ne marche plus,colle une photo de Sadam Hussein sur l’écran. Tu n’auras rien manquer. » Ça c’était pour souligner l’omniprésence étouffante de Sadam Hussein partout en Irak. Oui au referendum,non au 3ème mandat. Il ne le mérite pas à mon avis. Moi je vais voter non au 3ème mandat en Guinée. Pourquoii vous voulez d’un 3ème pour ce monsieur sans résultats? C’est incomprehensible cet entêtement. Si la masse des Guinéens analphabetes et la clique d’opportunistes sans vergogne se laissent berner pour accepter un 3ème mandat pour ce monsieur… Lire la suite

Tiekourani
Invité

Rien que de la démagogie, Madame. En effet, si vous étiez aujourd’hui dans l’opposition vous n’alliez jamais accepter un tel forcing, une telle violation de l’alternance et donc de la démocratie. Là vous défendez cette bavure juste pour donner une présidence à vie à un mortel et donc de fragiliser le pays. La seule chose qui vous intéresse, vous les cadres du RPC, c’est de maintenir vos avantages au sommet de l’Etat, en quelque sorte vous êtes à la mangeoire vous voulez y demeurer le plus longtemps possible. Aviez vous accepter le référendum Conté? Adapter la constitution aux réalité du… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Argumentaires pauvres et c’est pathétique. Alors questions madame. Sur la base de quels arguments juridiques un référendum est nécessaire? Quel est le statut des deux mandats exercés depuis 2010? Est ce qu’un USURPATEUR genre Dadis en 2008 ( il est venu au pouvoir comme son prédécesseur) à le droit de proposer une organisation de l’État? Est ce dans la constitution actuelle ,le vol et le pillage des biens de l’État sont encouragés? (Un de vos arguties parle de condamnation du vol dans la nouvelle ce qui supposerait qu’ils sont autorisés). Pour mémoire , lorsque le président Conté a voulu faire… Lire la suite