Relations Franco-Guinéennes: ces menaces à peine voilées du Gouvernement guinéen…

Le Gouvernement guinéen a réagi ce matin à la prise de position de la France qualifiant le double scrutin du 22 mars de « non crédible à cause de son caractère non inclusif et non consensuel du fichier électoral ».

Interrogé par nos confrères d’Espace FM, le ministre d’État secrétaire général à la présidence de la république de Guinée a indiqué  qu’il est tout à fait normal que les partenaires de la Guinée donnent leurs points de vue et que le Gouvernement est prêt à en discuter, tout en soulignant de passage que « la Guinée prendra toutes ses responsabilités en termes de souveraineté, et en termes de relations qu’elle entretien avec la France… »

Selon lui, »les relations internationales sont fondées sur deux principes: le principe de la souveraineté des Etats et les relations que ces États établissent librement, les uns avec les autres. Et dans ce cadre-là, le gouvernement guinéen prendra toutes ses responsabilités et en termes de souveraineté, et en termes de relations que nous entretenons avec la France, avec la Chine et avec n’importe qu’elle organisation internationale à laquelle nous sommes partie prenante.

Nous sommes sereins parce que nous estimons que dans ce genre de processus et dans ce genre de contexte, il est tout à fait normal que nos partenaires donnent leurs points de vue et leurs points de vue est pris en compte. Nous sommes attentifs Et nous sommes en relation avec eux pour discuter de tout cela”, a indiqué Naby Youssouf Kiridy Bangoura dans l’émission “les Grandes gueules” de radio Espace fm.

Pour Kiridy Bangoura, ces élections non pas été inclusives parce que plusieurs partis politiques ont décidé librement de ne pas y participer.

“Qui a rendu les élections non inclusives? Est-ce que c’est le gouvernement qui a interdit à des partis politiques de ne pas participer aux élections ? Ce sont les partis politiques qui ont décidé librement de ne pas participer aux élections.

« Du doeux poids, deux mesures » ?

Sans le dire explicitement le Ministre Kiridia Bangoura relève que « la France a son jugement sur la Chine, sur les Etats-Unis, sur la Suisse voisine, sur la Belgique voisine. Elle a son jugement, son principe et son ressenti avec les uns et les autres.

Nous tenons compte de son point de vue parce que c’est notre partenaire, pas parce que c’est l’ancienne puissance colonisatrice. Nous avons à nous expliquer avec les autorités françaises, tranquillement, amicalement, les yeux dans les yeux, avec la franchise requise”, 

“J’aurai aimé que cette déclaration vienne de l’ambassade des Etats-Unis qui a pris la peine d’observer le processus, mais ça été déclaré par un pays qui n’avait ni observateur. Le personnel de l’ambassade des Etats-Unis a pris la peine de sillonner tous les bureaux de vote et d’avoir son point de vue.

On est dans un exercice où il faut savoir mesure garder tous, et nous et nos partenaires pays et les organisations. Modestie et mesure de la gravité de la situation.

Comment vous pouvez juger un scrutin dont vous n’avez participé ni à l’observation, ni à l’organisation et vous n’avez envoyé personne pour attester tout cela?

Maintenant, si les affirmations d’une ONG guinéenne suffisent pour définir la politique extérieure de la France et qui a un parti pris dans ce sens-là, nous aviserons. Mais pour le moment, nous pensons que nous avons des bonnes relations avec la France et le dialogue sera au niveau qu’il faut et par les canaux qu’il faut que les Français connaissent et que nous connaissons”, a t-il dit.

Gbassikolo.com

7
Poster un Commentaire

avatar
7 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Tiekouranishams deenYoussouf BangouraLe Pan-Africain Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Tiekourani
Invité
Tiekourani

Je voudrais simplement dire à Kiridi, dis moi comment tu es né je te dirai qui tu es.

shams deen
Invité
shams deen

Youssouf Parlant de la dette de kiridi et son mentor c’est juste te dire que la France a de quoi tenir tous ces gens qui se découvrent une carrière de nationalistes que moi j’appelai un nationalisme théâtral ou de la petite semaine. Je pense que ces gens ont plutôt peurs de la fin d’un privilège et donc la peur de l’autre guinéen ,une peur qui ne se justifie pas. L’intérêt de l’alternance réside dans le fait que les gens ont le pouvoir d’évaluer les gouvernants. Ton champion avait toutes les cartes en mains pour faire la différence dans beaucoup de… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Invité

Shams Deen, n’empêche qu’Alpha Condé doit défendre les intérêts de la Guinée et des guinéens et d’ailleurs, il y a aucune anomalie du fait de vivre en France et défendre un autre pays au détriment de la France si elle se comporte pas bien .Tu n’es pas sans savoir que ce sont des français de la France ( blancs ) qui avaient formé en politique Sekou Touré, Diallo Saifoulaye et leurs compagnons et les ont poussés à se radicaliser contre le colonialisme . Beaucoup des français en France, sont sévères et très critiques à l’égard du comportement de leur gouvernement… Lire la suite

shams deen
Invité
shams deen

Youssouf
Kiridi et son patron savent bien c’est quoi la France.
Cette sortie est destinée aux gens de très peu.

Pan_africain
Le père de la Nation a dit en d’autres termes et en d’autres temps exactement ce que vous venez de dire.

La France a nourrie ces gens malgré mon opposition à la France ,je suis contre les minables qui crachent dans les mains nourricières.
Heureusement que la réalisme avait prévalu au début de ce régime qui avait pour mission de nous remettre poings et pieds liés à la France.

Le Pan-Africain
Invité
Le Pan-Africain

En 2009, quand Dadis voulait se maintenir au pouvoir , n’aviez vous pas appel a l’aide de la France? Les elites Africaines sont indecentes. Alpha a fait toute sa vie en France. Il a beneficie des richesses de ce pays et de sa protection. Il a eu besoin que ce pays et l’EU interviennent pour que le regime militaire soit deloge.
Aujourd’hui, voulant profiter des richesses du pays, il joue la carte nationale. Quand ils seront empeches d’entrer dans l’UE et que leurs avoirs seront geles, je crois qu’ils adopteront un ton different.

Youssouf Bangoura
Invité

Kiridi Bangoura, il faut savoir parler, il fallait tout simplement demander à la France si une fois, la Guinée s’est permise de donner son avis à une élection française .La Guinée n’est pas une propriété française et elle n’est pas non plus une propriété de l’UFDG et de l’UFR, c’est un pays souverain qui n’a de compte à rendre qu’à son peuple, ceux qui ont pris l’initiative de se retirer du processus électoral, ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes .La France veut réintroduire le CFA en Guinée, CDD et Sydia en personne sont allés dire en Côte D’ivoire que le… Lire la suite

Tiekourani
Invité
Tiekourani

C’est ça le malheur de ce pays, lorsque des individus sont prêts à tout pour protéger leur privilège.
Ce sont des personnes de tous les régimes; ils s’accomodent de tout pourvu que leur ventre et bas ventre sont satisfaits.
C’est le véritable spleen de ce pays. Que DIEU nous sauve de ces démons.