Situation à Gaoual, achat de bus, réhabilitation du CHU Ignace Deen, voici les annonces phares du conseil des ministres

0 0 votes
Évaluation de l'article

Conakry, le 21 Avril 2018 – Cet article paru sur un site d’information en ligne, Guineenews, le 14 avril 2018, comporte des contre-vérités flagrantes et reflète un manque de culture économique et financière absolument dommageable pour le citoyen.

En effet, l’auteur affirme que “Guinéenews© a appris que la note D a été attribuée à la Guinée, au titre de sa note souveraine”. Ce qui est totalement fallacieux pour les raisons suivantes :

1) Le Fonds monétaire international n’est pas une agence de notation de dette souveraine

2) La Guinée ne s’est pas encore soumise à un exercice de notation de sa dette dont le but est la mesure du risque de crédit

3) Enfin la mission PEFA (Public Expenditure and Fianacial Accountability : Evaluation de la gestion des finances publiques par le Département Finances Publiques du FMI) et la mission de la revue du Programme économique et financier appuyé par une Facilité Elargie de Crédit du FMI sont deux exercices totalement distincts.

PEFA est un exercice d’évaluation qui porte principalement sur la mesure des écarts de performance de gestion entre deux périodes.

L’exercice PEFA est conduit selon une méthodologie spécifique et les notes qu’elle attribue aux différentes dimensions de la gestion des finances publiques n’ont rien de commun avec le sens que l’auteur de l’article leur donne.

Il convient de rappeler qu’une notation de crédit souverain consiste en l’attribution par une agence spécialisée, S&P, Moody’s, Fitch Rating,…, d’un score fondé sur une échelle de notations prédéfinie.

Dans le rapport provisoire du dernier exercice PEFA, rapport confidentiel jusqu’à sa validation par les autorités et sa publication officielle, du mois de mars 2018, les notes visent à déterminer si les méthodes de gestion, les registres et les mesures de contrôle en place permettent d’assurer l’utilisation de dispositifs efficients et efficaces. Donc une question subsidiaire est relative à l’obtention frauduleuse d’un document du Gouvernement guinéen.

Indicateur et composantes Note Justification de la notation
Enregistrement et présentation des données sur la dette et les garanties

C Les données sur les conventions, les tirages et le service de la dette sont enregistrées. Les appels d’échéance des créanciers sont enregistrés dès réception, les autres données sont rapprochées trimestriellement avec les bailleurs de fonds. Un rapport de gestion est établi chaque année. Toutefois les rapports de gestion sont incomplets.
Approbation de la dette et des garanties
A La loi de finances annuelle précise que les emprunts sont contractés par le MEF. La LFRF stipule que seul le ministre chargé des finances est habilité à signer des garanties. Le Comité national de la dette publique donne un avis préalable à tout engagement d’emprunt. La DND-APD est le seul organisme assurant la gestion courante de la dette.
Stratégie de gestion de la dette
D Une stratégie de la dette a été préparée en 2016, mais n’a pas été publiée. Le DPBP 2018-2020 rappelle cette stratégie, mais ne fournit pas d’éléments sur les évolutions souhaitées des principaux facteurs de risque.

Il serait utile que l’auteur s’assure de sa bonne connaissance du sujet et a minima que l’information qu’il s’apprête à rendre publique ait été préalablement recoupée en consultant par exemple les services du ministère de l’Economie et des Finances ; voire ceux du Fmi.

Le Ministère de l’Economie et des Finances

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement.

Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Mory Sylla
28 novembre 2021 19:59

La france n’aime pas l’ufdg. Elle l’utilise pour faire le sale boulot en Guinée 🇬🇳.Leur général fuyard degaulle,qui parle comme un dindon glô glô glô(réécouter le)avait déjà dit publiquement que ‘la france n’a pas d’ami,elle a seulement des intérêts.’😌Sékou Touré est supérieur à degaulle,le père du franc cfa la monnaie nazie. Sékou Touré n’a jamais pillé un pays Africain. Il est supérieur. Il n’y a aucun débat sur ça. Gloire à toi Sékou Touré,l’homme aux mains propres. Le monde va toujours parler de toi quand général franc cfa glô glô glô sera dans la poubelle 🗑.😊degaulle n’est pas un vrai… Lire la suite

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla
Mory Sylla
28 novembre 2021 19:53

La grande prouesse des français c’est de faire croire aux Africains bêtes et naïfs que la france 🇫🇷 est un modèle.Anti-modèle.. La france n’est pas une démocratie. C’est une vieille oligarchie fainéante,incapable de travail,en voie de disparition. Elle pille l’Afrique avec son franc colonial de franc cfa. Tous ces jeunes qui vont se noyer dans la Méditerranée c’est la france. C’est elle seule qui crée les conditions du déséquilibre de l’Afrique car si l’Afrique l’échappe c’est finit pour elle. La france raciste et esclavagiste hait les Africains à mort. Personne ne sait ce que l’Africain a fait au français.

Last edited 1 mois plus tôt by Mory Sylla
Mamadou Barry Montreal
28 novembre 2021 16:43

Le texte est en total disproportion avec le titre qui concerne plutot le compte rendu du conseil des ministres.

Mory Sylla
28 novembre 2021 12:10

L’Afrique se reveille de son sommeil millénaire.La france 🇫🇷 c’est finit en Afrique. Tant que le serpent la France sera en Afrique,l’Afrique est en danger. Chassons la france de l’Afrique. Sans l’Afrique la france 🇫🇷 n’est absolument rien. ——————— Un convoi militaire français se rendant à Gao, au Mali, déjà bloqué plusieurs jours par des manifestations au Burkina Faso, a de nouveau fait l’objet de contestation samedi à Téra, dans l’ouest du Niger. Ces heurts ont fait « 3 morts et 18 blessés dont 4 évacués sur Niamey », a affirmé le maire de la ville, Hama Mamoudou, qui était… Lire la suite

Last edited 2 mois plus tôt by Mory Sylla