Une suggestion à Koro-Prési (31 Juillet 2018) – par AOT

Tic-tac, Tic-tac, la montre tourne ; aujourd’hui est le 2778e jour de l’ancien « Guinea is back » et du nouveau « changement radical » – déjà 07 ans 06 mois et 10 jours ! Aladji-Professeur-Président voici ma suggestion SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable et Temporellement définie) du mois pour améliorer un peu votre Sanseman : grand boss, tout d’abord Bravo, vous avez enfin compris que la seule manière d’être un chef d’état peinard en Afrique est d’avoir quelques bons fusibles à offrir au peuple-mouton dès que ça chauffe. Et vous avez trouvé l’élu parfait en Don Kass : il fonce comme un taureau dans une salle de porcelaine sociale, intimide et menace inutilement (et contre la loi pour le syndicalistes) tous ceux qui ne pensent pas comme lui, soit 99% des Guinéens. Il n’a pas compris que la chicotte du temps de Satan Touré et de Fory coco ne marchera plus jamais face à la jeunesse actuelle qui ne sait même pas qui sont ses références en la matière. Du coup il ramasse plus d’insultes orales et écrites que vous maintenant. Les jeunes et adultes déchainés dans les rues hurlent plus des « Kassory Zéro, Kassory Démission » que des « Alpha Zéro » – good for you ! Vous auriez même eu le culot de nous faire dire qu’il aurait fait cette hausse sans vous en avoir parlé et que vous alliez donc lui tirer les oreilles – bien joué ! Finis les number 2 mollos, insignifiants et paralysés de peur comme ses deux prédécesseurs que personne ne pouvait designer comme fautifs ou responsables de quoi que ce soit sauf à part de se faire les plus transparents possibles devant vous et nous. Malheureusement pour lui sa crédibilité internationale vient d’en prendre un sacré coup avec les révélations judiciaires en Belgique de ses pots-de-vin financiers dans nos projets internationaux, mais bon ce genre de détail ne vous a jamais empêché tous les deux de dormir du sommeil des Justes. Patron, il faut mettre des fusibles excités comme Don Kass partout dans le pays et vous pourrez ainsi vous la couler douce jusqu’en 2020, même si par ailleurs le pays brule en même temps. Mais il faut faire vite car le ras-le-bol actuel est bien résumé par un jeune bloggeur de talent (Alimou Sow, le 10 juillet) : « Ces dernières années la Guinée est connue pour être non pas comme une simple cocotte-minute, mais un volcan actif avec des mini-éruptions régulières. Cette fois, la conjonction de plusieurs facteurs fait craindre une plus grande explosion avec des coulées de lave dévastatrice. Je touche du bois. C’est que la coupe est pleine ! Le pays se retrouve sous les feux croisés de plusieurs crises, conjoncturelles pour certaines, structurelles pour d’autres, mais toujours avec le même effet sur la population : elles sont exaspérantes. Pour prendre la température de la situation, il suffit de consulter les réseaux sociaux. Sur Twitter et surtout Facebook, les habituelles photos de mariages clinquants et les selfies dégoulinants de narcissisme compulsif ont fait place à des publications plus engagées. Chacun y va de son commentaire sanguin pour dénoncer la crise du moment : l’augmentation du prix du carburant…. Toutes ces crises qui étranglent la Guinée se résument en une seule : la crise de confiance à tous les niveaux. Crise de confiance entre la classe politique, entre mouvance et opposition, entre gouvernants et gouvernés, entre présidence et gouvernement, entre militants et leaders, entre patrons et employés, entre élèves et maitres, entre chanteurs et mélomanes, entre chauffeurs et passagers, entre vendeurs et acheteurs, entre père et fils, entre mari et femme, entre copain et copine… ». Même les diplomates n’hésitent plus à le dire publiquement, à l’image de l’ambassadeur de l’UE qui a déclaré à la clôture des travaux d’une nouvelle réunion sur notre anti-gouvernance financière : « La Guinée peut même devenir indépendante de l’aide des partenaires avec une meilleure gestion des finances publiques. Même si vous écoutez les arguments des forces sociales actuellement, qui agissent contre l’augmentation du prix du carburant, c’est par rapport à la qualité de la gouvernance, la qualité de la gestion des affaires publiques. Quelqu’un a parlé de personnels non postés, je pense qu’il y a encore un bon vivier de cadres compétents dans l’administration, qui sont sous utilisés… ». Il n’est pas fou, il doit quitter très bientôt définitivement son poste au pays et n’y reviendra surement jamais. Et oui, nous vivons dans un sacré foutoir sans portes ni fenêtres et c’est tout simplement révoltant. Mais bon, tout est clair maintenant : le chinois est mort, tout ça c’est sa faute, il a gâté notre pays et nous sommes foutus, Walahi !

Alpha Oumar Tely DIALLO

NB : lire la suite sur : https://aotdiallo.wordpress.com/

13
Poster un Commentaire

avatar
13 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Saïdou Nour BokoumAichaAfricainAOT DialloAicha Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Saïdou Nour Bokoum
Invité

Erratum « 3 C’est Philippe Gaillard qui a créé un hebdomadaire, « Le Continent » qui sortait tous les lundis dans presques toutes les capitale africaines, au tournant des années 60; ». Lire plutôt : « au tournant des années 70 ». Was-Salam.

Aicha
Invité
Aicha

@ Africain, Quels sont les faits/bases/études par lesquels vous parvenez à évaluer les taux d’intérêt concédés en faveur de  » J.A  » de BBY par les intermédiaires financiers du Sénégal de Léopold Sédar Senghor dans les années 1960 ? Saviez-vous que Léopold Sédar Senghor fut un grand mécène qui distribuait les revenus de ses nombreux œuvres aux jeunes talents notamment africains en guise de charité ? dans les années 1960, les pays de l’Afrique du nord comptaient entre autres comme présidents : Idris 1er de Lybier, Gamal Abdel Nasser de l’Egypte, Habib Bourguiba de Tunisie, Hassane II du Maroc et… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

@Aicha, Merci pour cette sublime leçon de culture générale. Je ne peux m’empêcher tout de même de rappeler que vous avez oubliée de préciser que c’est sur le dos des misérables contribuables sénégalais que Senghor a aidé à financer les débuts du journal « JA ». Un prêt de Senghor à 7% contre 12% de la part d’un organisme international pour une même somme. N’oubliez pas aussi, que cette largesse à l’endroit de « JA » ne s’était pas limitée au seul pays Sénégal, d’autres ont bien participé à ce financement des débuts de « JA » mais à des degrés différents. Étrangement, tous ses pays… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

« …– Par ailleurs je suis assez d’accord avec votre commentaire sur l’Africain de Guinée (ou de pas très loin de la). Il a juste une maladie très difficile a soigner (PDGisme aigu, une intoxication du cerveau). Mais je ne désespère pas encore totalement étant médecin de profession et j’espère y trouver une cure a moyen terme pour au moins atténuer les effets secondaires tels la défense d’un démagogue révolutionnaire par ailleurs tricheur/voleur du fisc et qui en plus emprisonne et maltraite des enfants derrière les rideaux tirés de sa maison aux Texas. A part çà, bon w-e a vous deux… »… Lire la suite

Aicha
Invité
Aicha

@ Cher Doyen Bokoum. Salamalekoum ! Tout d’abord, je suis très heureuse de vous (re)lire. Merci également à A.O.T dont la contribution adéquate a suscité votre réaction positive et immédiate. Sachez que vous êtes à la fois un maître et un éducateur. Comme dirait l’autre, vos enseignements civique et moral ont grandement contribué à la naissance et au développement de notre jeune démocratie tout en dynamisant ses 28 années d’existence officielle. Notre génération est en perpétuelle quête du savoir et du pouvoir. Vous êtes parmi d’autres encore nos références dont l’indiscutable culture générale et la générosité nous mettent en symbiose… Lire la suite

Saïdou Nour Bokoum
Invité
Saïdou Nour Bokoum

NB : j’espère que l’essentiel est passé, malgré les sautes d’humeur de mon clavier. Was-Salam

Saïdou Nour Bokoum
Invité
Saïdou Nour Bokoum

Je crois pouvoir confirmer les remarque d’AOT qui ne relèvent pas d’une admiration béate d’Aïcha, par suite, je pourrais « valider » les leçons d’Histoire de cette dernière. Voici : 1) C’est Philippe Gaillard qui a crée le grand quotidien du PS (Parti Socialiste) de Senghor 2) C’est Philippe Gaillard qui a créé Jeune Afrique avant d’en être le diresteur 3 C’est Philippe Gaillard qui a créé un hebdomadaire, Le Continent qui sortait tous les lundis dans presques toutes les capitale africaines, au tournant des années 60; j’y ai animé la page culturelle avec Maryse Condé, une dame grand reporter de JA… Lire la suite

Saïdou Nour Bokoum
Invité
Saïdou Nour Bokoum

Cher Souaré, M. Webmaster, bonsoir, D’abord merci pour votre diligence. Je voulais en retour vous disculper en commentaire, avant même la parution de mon papier après avoir lu l’interpellation de cette chère dame, Aïcha que je salue au passage. Mais votre logiciel bien que super performant, superbe, m’a hélas bloqué : nous les anciens on est périmés ! Comment faire ? Mon silence depuis plus d’un an (visitez mon site) s’explique plus simplement. J’ai abandonné Doumbélane (Conakry) qui croit que la Guinée se réduit à cette invivable bouteille et suis rentré chez moi, au « bled », Dinguiraye qui vit… Lire la suite

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

Chère Aicha, votre érudition sur des faits historiques importants de notre continent et de notre sous-région vous honore – vous devriez vraiment enrichir nos débats avec des posts qui seront surement appréciés (et souvent critiqués) par de nombreux compatriotes. – Par ailleurs je suis assez d’accord avec votre commentaire sur l’Africain de Guinée (ou de pas très loin de la). Il a juste une maladie très difficile a soigner (PDGisme aigu, une intoxication du cerveau). Mais je ne désespère pas encore totalement étant médecin de profession et j’espère y trouver une cure a moyen terme pour au moins atténuer les… Lire la suite

Aicha
Invité
Aicha

@ Africain Vous avez bien fait de qualifier de  » Series  » les nombreux articles de A.O.T qui portent la marque de  » Suggestion à Koro-Prési « . C’est une marque qui propose généralement des series mentuelles. L’intitulé est toujours associé au mois et à l’année de sa parrution et le contenu est toujours tributaire de l’actualité sociopolitique en cours et parfois argumenté avec des exemples tirés de notre histoire politique récente ou non. En effet, l’intitulé das articles dans le présent cas, est de mon point de vue une marque distinctive qui catégorise ses series en mois et année.Les exemples… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

« @ A.O.T, Comme à l’accoutumée, l’analyse relative à la suggestion destinée à Koro-Prési et Cie est un excellent constat. De plus et au delà de la parole, ton écriture et ta rhétorique sont dignes d’un intellectuel patriote et éclairé… » dixit Aicha Vous avez dit patriote et surtout ÉCLAIRÉ. Je ne suis pas d’accord souvent avec lui, mais je le concède ces qualités. S’il y a bonne mémoire, il y a quelques années je flattais sur guinéeactu la profondeur de leurs analyses respectives, lui et un certain M. DIALLO Boubacar des USA. Par ailleurs, on peut ne pas partager ses analyses… Lire la suite

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

Merci Aicha pour vos mots gentils et vos encouragements a continuer. – Je voudrais appuyer votre question et en plus demander a tous ceux qui sont nommés et aux nombreux autres non cités plus bas de revenir dans le débat contradictoire que nous offre les forums guinéens sur le net pour pouvoir discuter et échanger nos idées sur notre pays – nous n’avons aucun autre canal sain pour le faire ! – Le forum le plus « riche » en débat était il y a quelques années GuineeActu, depuis c’est Gbassikolo et il ne faut pas que celui-ci aussi disparaisse car c’est… Lire la suite

Aicha
Invité
Aicha

@ A.O.T, Comme à l’accoutumée, l’analyse relative à la suggestion destinée à Koro-Prési et Cie est un excellent constat. De plus et au delà de la parole, ton écriture et ta rhétorique sont dignes d’un intellectuel patriote et éclairé. Aussi, tes longues années de contribution dans le débat sociopolitique guinéen et africain consacrées à l’éveil de la conscience collective de notre peuple sont louables. Courage et bonne change. Le peuple martyr de Guinée vaincra ! @ Webmaster (Gbassikolo) ! Question : Oû sont les doyens Saïdou Nour Bokoum, Kaou Labé, Baïlo Sy Savané et les autres Ben Pépito, Abdoul Diaila,… Lire la suite