Yacine Diallo, un connu méconnu (Tierno S. Bah)

Yacine Diallo fut la figure politique la plus prééminente en Guinée dans l’après-guerre 1939-45. Il mourut le 26 mars 1954. Subitement, prématurément et, murmura-t-on, de façon suspecte.

Une vive rivalité s’engagea entre, notamment, les candidats Diawadou Barry et Sékou Touré pour remplacer le défunt. Diawadou l’emporta. Il devint ainsi — après Yacine et Mamba Sano — le 3è Guinéen à siéger à l’Assemblée nationale française.

Malheureusement, après sa mort, le nom de Yacine tomba graduellement dans l’oubli.

De fait, il disparut complètement du discours public sous la dictature de Sékou Touré. Et pour aggraver les choses, le régime du PDG plongea le réseau et les services de bibliothèque, d’archives et de musée inexorablement dans la désuétude. Parallèlement, le système d’éducation sombrait dans l’improvisation, le désordre et le culte de la personnalité. Dans un contexte aussi obscur, un silence tombal enveloppa le sort posthume de Yacine.

En Guinée, les dirigeants ont volontairement tu jusqu’à son nom Aucune rue, aucune place publique, aucune stèle, ni aucune promotion de l’Université Guinéenne ne porte ce nom pourtant illustre. Et Dieu seul sait qu’on est plutôt allé chercher des noms célèbres très loin de la patrie pour laquelle Yacine Diallo s’est battu sa vie durant. Aujourd’hui, une seule école primaire privée porte son nom en souvenir de son œuvre impérissable. (Yacine Diallo le Guinéen. Pour la patrie et dans l’honneur)

Dans l’ensemble, pour renforcer sa suprématie, le PDG chercha à faire table rase du passé. Il s’employa — et généralement réussit — à effacer l’œuvre et le bilan des pionniers de l’émancipation et de l’auto-détermination : Yacine Diallo, Mamba Sano, Framoi Bérété, Saliou Popodara Diallo, Nabi Youla Fodé Mamoudou Touré, Diawadou Barry, etc.

Depuis 1984, les régimes successifs n’ont guère amélioré la situation. De sorte qu’une amnésie — sélective et collective — persiste. Elle est, tout à la fois, la cause et la conséquence du retard croissant du pays dans tous les domaines : économie, éducation, culture, infrastructures, depuis soixante ans.

Yacine : une personnalité connue

Cependant, malgré l’obscurantisme toujours dominant, le nom de Yacine Diallo reste gravé dans les annales du combat anticolonial. Consignée et conservée dans la mémoire d’institutions telles que l’Assemblée nationale française, son activité parlementaire appartient au legs des parlementaires africains du 20ème siècle

A l’appui de cette reconnaissance, les nombreux ouvrages sur la décolonisation soulignent sa contribution historique. Il en est ainsi des auteurs suivants :

Tout ce qui précède est louable et significatif. Ces collections documentaires — dossiers, rapports, discours, lois — contrebalancent et atténuent l’indifférence et le laisser-aller guinéens. Mais cela ne suffit pas pour dissiper l’ignorance, la confusion et la superficialité, qui, dans l’ensemble, masquent l’identité et la personnalité de Yacine.  Il faudrait travailler à un projet visant à séparer la personnalité historique de Yacine de sa figure mythique ou mystifiante. Il faut œuvrer à dépasser les clichés et les lieux communs, les platitudes et les rumeurs afin de s’engager dans l’étude et la découverte de la vie et de l’œuvre de ce précurseur de la politique partisane en Guinée Française et en Afrique Occidentale Française.

Quelques initiatives ont été prises dans ce sens. Hélas, elles se révèlent insuffisantes, superficielles, inadéquates ou maladroites. De sorte que nous nous trouvons toujours à la case de départ pour la quête du vrai Yacine.

Yacine : un homme méconnu

Un livre et une interview vidéo matérialisent le casse-tête et la perplexité que Yacine Diallo pose à la postérité. Il s’agit de :

Yacine Diallo le Guinéen. Pour la Patrie et dans l’Honneur, paru en 1996. Bien que l’auteur, Boubacar Yacine, soit un homonyme partiel du héros, il n’existe, de son propre aveu, pas de lien de parenté entre eux.

L’interview vidéo de Issa Ben Yacine Diallo par Yamoussa Sidibé, publiée en 2017 sur GuinéeSud et sur YouTube. Issa est le fils benjamin de Yacine.

Je me propose, dans deux articles séparés, de passer en revue les documents ci-dessus. Et dans un dernier et quatrième article, je proposerai une synthèse — forcément provisoire — biographique, historique, critique et analytique, de Yacine Diallo : un connu mal connu, largement méconnu.

Tierno S. Bah

https://www.webguinee.net/blogguinee/

Retour du fils prodige : accueil de Yacine Diallo — premier député de la Guinée française — au Fuuta-Jalon au début des années 1950. (Source : Boubacar Yacine Diallo. Yacine Diallo le Guinéen. Pour la Patrie et dans l’Honneur. L’Harmattan. 1996) La photo originale n’indique ni le lieu, ni la date. Cependant, l’uniforme du soldat au premier plan suggère que la cérémonie se déroula à Dalaba, siège du camp des parachutistes de Guinée. Les exercices en sauts aériens de cette unité avaient lieu à l’aéroport de Labé, distant de 90 km au nord. Après le référendum du 28 septembre, la France rapatria ses soldats. Et le camp des paras de Dalaba fut transformé en lycée pendant deux ans.

En 1961, l’Egypte forma le premier contingent de paras-commandos guinéens. Commandé par le lieutenant Aly Coumbassa, il était basé conjointement à la petite garnison près de l’aéroport et au Camp Markala — rebaptisé Camp Elhadj Umar Taal — de Labé. En 1968, le faux Complot Kaman-Fodéba entraîna le démantèlement du commandement de la région militaire de Labé. Commandant Mohamed Cheick Keita, lieutenant Coumbassa, sous-lieutenants et adjudants (Namory Keita, Mamadou Mouctar Diallo, Boubacar MBengue Camara, etc.) furent fusillés. La compagnie des paras fut ramenée à Conakry.

15
Poster un Commentaire

avatar
13 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
AfricainNFa Siakashams deenNfamaraAOT Diallo Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Africain
Invité
Africain

« …Le faux Heros de K.Ba Yacine Diallo meurt apres une chaude discussion avec le notre AST!! Qui est l´Homme??… » @NFa Siaka; On peut bien ironiser dessus au premier a bord. Mais quand on veut aller loin, on se rend bien compte de la supercherie qui consiste à présenter à chaque occasion et sans rire, feu Ahmed Sékou Touré, responsable de toutes les morts politiques en Guinée même celle de feu Bah Mamadou. Voilà feu AST responsable d’une « …foudroyante hémorragie cérébrale… » qui a emporté une personne politique sans être en contact direct ou plutôt PHYSIQUE C’est dire, l’idiotie dans les thèses… Lire la suite

NFa Siaka
Invité
NFa Siaka

Le faux Heros de K.Ba Yacine Diallo meurt apres une chaude discussion avec le notre AST!! Qui est l´Homme?? Mais c’est à propos du point de l’ordre du jour sur les indemnités de charges pour les parlementaires (députés et sénateurs) que la discussion s’envenime et finira par avoir une issue tragique. Keita Ouremba et Koly Kourouma, rapporteurs respectivement de la Commission des affaires diverses et de celle des finances, proposent de porter cette indemnité à 50.000 francs par mois (elle avait déjà été portée l’année précédente de 35.000 à 40.000 francs, et Sékou Touré s’y était rallié). Mais cette fois-ci,… Lire la suite

Nfamara
Invité
Nfamara

Décidément, Shams Deen se trompe d’environnement, ici à Southlake, la justice est indépendante et impartiale.Plutot que de fantasmer sur des sujets dont vous maîtriser mal les contours, vous devriez œuvrer à éclaircir les sources de revenus du rejeton de votre démiurge, qui ne dispose pas d’activité professionnelle officielle renumeratrice.Keep up your nightmarre,the dude is in very big trouble and he’s about to be put behind bar for longtime .

shams deen
Invité
shams deen

@ Baren Soumah Les partisans du President SEKOU TOURE citent volontiers les grandes figures qui étaient aux différents fronts, des instituteurs aux analphabètes paysans. Cela dit nous avons assister en 2008 a un début de prolifération de nouvelles figures injectées dans l’opinion nationale ; par des témoignages reposant sur des légendes conçues a desseins pour semer la confusion et comme vous le savez tres bien les premiers ennemis de la REVOLUTIONS sont les confusionnistes . Souffrez monsieur de savoir que cet écrit de l’auteur ainsi que les précédents obéissent aux buts ; d’où notre REFUS LIBRE de nous laisser nous… Lire la suite

AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

 » Passons monsieur a ce qui peut-être comestible,le même plat devient fade enfin . Les « héros » qui n’en sont pas ne peuvent nous être imposer voyons.  » Vous avez raison, Mr S.D, passons a la réalité des faits au sein de votre grand parti d’avenir : – La mise en taule du secrétaire général de « la lutte éternelle contre l’impérialisme et le néocolonialisme pour la liberté dans la pauvreté » dans une communauté d’impérialistes du Texas pour un flagrant délit de « esclavage dans la misère abjecte » sur une de nos compatriotes mineure et innocente. – Dites-nous svp ce qu’il… Lire la suite

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

Pourquoi les partisans de AST ne veulent pas que l’on parle d’une autre figure historique guineenne? Pourtant Yacine Diallo n’est pas cite dans la meme categorie que AST… Il n’a assassine personne, lui.
Cela dit, je vais encore me faire des amis, on espere que l’auteur ne va pas aussi nous raconter que Yacine Diallo s’etait converti au christianisme pour « mieux comprendre » cette religion…

Shams Deen
Invité
Shams Deen

K Bâ
Les archives françaises ne peuvent être que des Bombes Atomiques pour vous et votre religion dont le « prophète » est SATAN.
Passons monsieur a ce qui peut-être comestible,le même plat devient fade enfin .
Les « héros » qui n’en sont pas ne peuvent nous être imposer voyons.

Nfamara
Invité
Nfamara

Décidément, les inconditionnels du régime régime clanique et sanguinaire du Pdg ont la mémoire bassement sélective.En réalité, cette gouape délurée ne conçoit son bien être qu’a l’aune de la grandeur de leur idole de tyran.Sachez cependant que les noms des patriotes de la trempe de Yacine Diallo,Naby Youla,Mamba Sano, Fodé Mamoudou Touré… démeurent magistralement gravés dans le panthéon de l’histoire,n’en déplaise aux nihilistes et autres révisionnistes nostalgiques de cette sombre et douleureuse étape de notre passé.S’agissant du pseudo complot Kaman/Fodeba, il convient de rappeler que tout est parti d’un rapport adressé à AST par Emile Cissé, dans lequel il annonçait… Lire la suite

K. Ba
Invité
K. Ba

« Africain », vivement qu’on ouvre les dossiers secrets de la colonisation pour faire la part des choses. Le « nabab politique » Yacine Diallo dont tu parles a mis fin à l’indigénat avec et Blaise Diagne. • Au Sénégal où il n’y a pas eu un système ravageur comme celui du PDG, le pays lui reconnait son rôle historique. Le nouvel aéroport ultra-moderne est nommé après lui. • En Guinée blackout sur Yacine Diallo. • Africain, tu souffres de la folie TOUREENNE de s’approprier de l’histoire comme un jouet et de réduire tous les autres citoyens en servile chanteurs… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

@ Shams deen, La « réécriture de l’histoire » continue ; mais la « sauce » a du mal à prendre en dépit d’un boulevard  » médiatico-intellectuel » de plus de 20 ans qu’avaient bénéficié les tenants de cette aventure. La méthode, dans sa forme n’a pas changé ; ce sont les tenants qui changent au gré du temps et au gré de l’actualité politique ou autres dates de commémorations. Si la forme ne change pas et qui consiste à nous présenter à chaque occasion quelques personnalités politiques et autres (très souvent de même patronyme ou venant d’une même région) de cette histoire comme des… Lire la suite

Shams Deen
Invité
Shams Deen

K bâ
Il vous faut beaucoup pour arriver a vos fantasmes.
Je réaffirme que la réécriture de l’histoire reste un très vaste programme et que nous connaissons nous autres les Héros de ce pays ,aucune « intelligence  » ne parviendra a nous imposer un « héros » made un quelqu’un.

K. Ba
Invité
K. Ba

SHAMELESS DEAN alias Mohamed Touré a encore perdu une occasion de se taire! LOL.

shams deen
Invité
shams deen

La réécriture de l’HISTOIRE est un vaste programme dit ‘on dans tous les milieux sensés sauf chez d’autres qui sont à la recherche perpétuel d’une figure emblématique qui a marqué son temps. L’AFRICAIN du 20 IIème siècle d’AIME CESAIRE n’a pas besoin qu’on écrive sur lui, il s’est lui meme inscrit dans la conscience populaire, tout bête. La réécriture de l’HISTOIRE est un vaste programme dit ‘on dans tous les milieux sensés sauf chez d’autres qui sont à la recherche perpétuel d’une figure emblématique qui a marqué son temps. L’AFRICAIN du 20 IIème siècle d’AIME CESAIRE n’a pas besoin qu’on… Lire la suite