Assemblée Nationale: »les députés de l’UFDG continueront de siéger jusqu’à nouvel ordre ». (Déclaration)

Dans une déclaration  qui vient de parvenir à notre rédaction l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) annonce que ses députés continueront de siéger à l’Assemblée Nationale jusqu’à nouvel ordre. Cette décision intervient  après une large consultation avec la base du parti, ainsi que d’une concertation avec les membres de l’Opposition Républicaine, plusieurs autres partis politiques membres de l’Opposition parlementaire et extraparlementaire, a appris Gbassikolo.com. Lisez plutôt!

DECLARATION RELATIVE A LA PROROGATION DU MANDAT DES DEPUTES

Considérant que la durée du mandat parlementaire est de cinq ans en Guinée, conformément aux dispositions des articles 60 de la Constitution, 119 de la Loi organique portant Code électoral et 2 de la Loi organique portant Règlement intérieur de l’Assemblée Nationale ;

Considérant que les députés de l’Assemblée Nationale élus le 28 septembre 2013, après l’accord politique du 03 juillet 2013, ont été installés le 13 janvier 2014 et que leur mandat a expiré le 13 janvier 2019 ;

Considérant la prorogation déjà actée du mandat en cours au-delà du délai constitutionnel de cinq ans ;

Considérant en outre que l’article 2 de la Loi organique portant Règlement intérieur de l’Assemblée Nationale prévoit que les députés restent en fonction jusqu’à l’installation de la nouvelle Assemblée Nationale ;

Considérant que la non organisation des élections législatives à bonne date est liée au fait que le calendrier tel qu’il découle des lois électorales n’a pas été respecté par le Gouvernement et la CENI ;

Considérant que l’Opposition Républicaine a organisé de nombreuses manifestations pacifiques pour obtenir le respect du calendrier électoral ;

Considérant la répression sauvage de ces manifestations pacifiques de l’Opposition Républicaine en dépit du bien-fondé de leurs revendications ;

Considérant que si la prorogation du mandat des députés a une base légale, celle de la prorogation du mandat présidentiel n’en n’a aucune, et qu’il n’y a aucun lien entre les deux mandats ;

Considérant que la prorogation du mandat des députés au-delà du délai constitutionnel est faite pour éviter un vide juridique et institutionnel, c’est-à-dire pour éviter ou empêcher le Président de la République de légiférer par Ordonnance ;

Considérant que l’amélioration du dispositif juridique et institutionnel des élections se fait au Parlement, il va sans dire que les prochaines élections législatives et présidentielles se préparent aussi à l’Assemblée nationale, de même que le débat parlementaire relatif à une éventuelle révision constitutionnelle ;

Au regard de tout ce qui précède, la Direction Nationale de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG) décide que ses députés continueront de siéger à l’Assemblée Nationale jusqu’à nouvel ordre.

Que cette décision de siéger a été prise après une large consultation avec la base, au niveau des militants et sympathisants, ainsi que des Instances du Parti. Elle résulte aussi d’une concertation avec les membres de l’Opposition Républicaine, plusieurs autres partis politiques membres de l’Opposition parlementaire et extraparlementaire.

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) entend utiliser tous les moyens légaux pour obtenir l’organisation de ces élections législatives dans les meilleurs délais.

Conakry, le 4 Avril 2019

LA DIRECTION NATIONALE

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
AOT DialloLe ForgeronAfricain Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
AOT Diallo
Invité
AOT Diallo

Le Guinéen le plus heureux ce w-e sera la PPAC : son plan a marché comme sur des roulettes. »Je te fais glissement en 2019 et tu me fais glissement en 2020. – Je reste toujours persuadé que l’objectif du boss n’est ni une modification ni une nouvelle constitution. Ce qu’il vise est un glissement de son mandat (2-3 ans) pour finir ses grands projets (Souapiti, courant 100% a Conakry, début de l’exploitation du fer au Simandou) pour que son bilan historique ait au moins un un volet positif. – Donc la pagaille actuelle l’arrange totalement pour occuper tous le couillons… Lire la suite

Le Forgeron
Invité
Le Forgeron

Arretes ce pleurnichement! Tant que des beliers comme toi seront en majorité dans ce marigot, on ne sortira jamais de l’ auberge. Il y a dix ans depuis que je t ai mis garde sur les conséquences nefastes de la venue aux affaires du communiste. A l’ époque tu n as pas voulu écouté… Et maintenant tu viens encore me tympaniser avec ce chef filou de tous les ânes, oubliant là aussi mon conseil: les deux sont bonnet blanc et blanc bonnet (ko yuppu et wanthin…) Si tu es vraiment au serieux pour nous sortir de l’ auberge, je te… Lire la suite

Africain
Invité
Africain

Décision décevante tout simplement. Je pense que c’est une erreur politique ou de stratégie politique. Elle l’est d’autant plus que l’UFDG vient d’admettre et de formaliser dans la règle de l’art tout ce que lui a été reproché par ses détracteurs concernant ses manifestations politiques qui ont « coûté très chères en vies humaines » en biens matériels etc…sans parlé de ses conséquences indirectes sur l’image du parti. « …Considérant que l’amélioration du dispositif juridique et institutionnel des élections se fait au Parlement…. » C’est TROUBLANT que c’est maintenant l’UFDG se rend compte de cela; après avoir perdu une fois encore autant de militants… Lire la suite