Eléments à ajouter dans la constitution (par Oumar Cisse de Bma)

O Cisse

Acteurs pervers d’un Changement hypothétique de Civilisation!

I-            La Problématique

Le référendum en Suisse, permet de recourir directement au Peuple là où des députés majoritaires dans une assemblée, risqueraient d’adopter des mesures délicates impopulaires à cause de leurs sensibilités politiques, ou par des pressions de lobbies puissants.

1-     En Guinée, en 2019, c’est Le Peuple qui souhaite inscrire dans  une  constitution neuve, plusieurs mesures inédites très fortes :

+   Pour réussir l’émancipation effective de la Femme avec  une batterie de sanctions  contre les pesanteurs dans les cas de violences multiformes, et  d’inégalités,  y compris celles subies en général par les citoyens les plus faibles, que l’on voit dans ce pays  traînés dans  des procès (interminables)  à cause de leurs biens convoités en plein jour par   des  brigands incroyants sans scrupules, qui  s’acharnent et qui ne se résolvent jamais à perdre  dans les tribunaux où ils savent tenir tête à la justice,  lorsqu’il leur arrive d’être déboutés… ;

 +   Pour la protection des enfants en général,  et des petites filles surtout contre l’excision et beaucoup d’autres  formes de violences ; 

+   Pour introduire urgemment,  la possibilité de candidatures indépendantes pour tout citoyen  (y compris de la diaspora),  à toutes les élections du pays ; 

 +  etc. !

2-    Ces temps-ci,  ce sont d’inquiétantes allégations, relayées par le Kountigui de Basse Côte, qui deviennent réalités puisque des adeptes de mœurs  sataniques,  auraient été embastillés à Kankan, en août dernier !

C’est maintenant des rumeurs persistantes,  qui insinuent une volonté  de légalisation prochaine de l’homosexualité dans nos cités, pour faire plaisir à quelques  paires de marginaux puisqu’on leur offrirait  une immonde tribune du haut de laquelle ils imposeraient des mœurs  à plus de douze millions de citoyens normaux qui rejettent cette tare dans toute l’Afrique, sans considérations ethniques , animistes ou religieuses !

Le kountigui  de Basse Côte, tire donc  la sonnette d’alarme, pour secouer les consciences assoupies, afin que force reste au bon sens.

Attention tout de même à ne rien banaliser car,  cesrumeurs deviennent  périodiques, puisqu’elles  avaient déjà circulé en 2014 (Février),  en  République de Guinée !

En France par exemple, voici sommairement comment  vers  2012, une  poignée de marginaux  soutenus par de riches et puissants lobbies,  avaient contré et balayé  les arguments et protestations de 98% de la population,  pour imposer l’homosexualité et le mariage gay  grâce  aux  manœuvres  d’une  majorité parlementaire acquise à la cause  :

Le principe simple a consisté  à se saisir de l’idée satanique, absolument minoritaire au départ, mais  qu’on   impose en écartant toute possibilité de débats de fond  par des matraquages de  propagandes massives (films, théâtre, émissions abondantes) sur les radios et télés, n’épargnant surtout pas les jeunesses jusque dans les écoles, et veillant à  écarter toute possibilité de référendum et une fois  l’idée  largement répandue, des sondages sont publiés,…,  et on parle alors d’évolution des mentalités !!! La manipulation intellectuelle ayant consisté  à se servir de « droits des comportements minoritaires« ,  pour en tirer un droit majoritaire par désinformations et chantages portés par des vagues de publicité. Toutes lois votées par la suite comme  garde-fous  contre des dérives et des abus de pouvoir,  deviennent  subtilement des caisses de résonance de travers sociaux normalisés , aboutissant carrément  à des inversions des valeurs fondatrices de la civilisation humaine.

C’est par une forme de totalitarisme*  véhiculé par une pensée unique, que le mariage homosexuel a été imposé en France puisque la  loi était loin d’entraîner la majorité de la population et au moment de ce  vote homosexuel, avec suffisance et insolence, l’Assemblée  par sa  majorité  de Gauche, s’était imposée au nom du gouvernement sans débats ni dialogue, ni référendum d’initiative populaire (comme en Suisse).  Les porte-parole insinuaient à l’époque (et cela continue toujours), que ceux qui étaient opposés, étaient ‘’’des blancs d’extrême droite, homophobes, catholiques…  ou antisémites… et l’avis de la composante noire avait également été totalement ignoré.

Il est important de noter que Rfi (qui est la principale source d’information des africains en France et ailleurs sur la Planète), fait un lobbying massif de l’homosexualité évoquée à longueur de temps dans toutes ses émissions. On  y  a  cependant toujours pas expliqué,  ce qu’un homme pourrait faire avec un autre homme,  et qu’il ne pourrait pas faire avec une femme » ?  Cette pratique perverse est   inspirée  par le diable  (‘’Satan’’ et ses suppôts),  pour détruire la société et toute la civilisation humaine.

L’Afrique ne doit pas tomber (par mimétisme), dans des réformes de société conduisant à ces types de lois. Il ne serait pas tolérable que des minorités se dressent par intermittence,  pour annoncer la « PAROLE   UNIQUE»  et incontournable  qu’elles veulent imposer.

Ne laissons jamais dévoyer la démocratie (qui est déjà à géométrie variable ici ou là selon les intérêts), par la mise en place de telles lois, dans le but d’obtenir un égalitarisme de façade (hétéros-homos) que toute l’évolution de l’Humanité a démenti.

II –  Prosélytisme permanent !

Leur réseau est si puissant que OBAMA durant son mandat à la tête des USA,  s’était senti obligé de présenter l’homosexualité comme point ultime des droits de l’homme…  et dans son discours à Dakar devant Macky SALL, il laissait entendre que si un Etat est effectivement un Etat de Droit, il doit reconnaitre l’homosexualité l

Fort  heureusement,  Macky SALL,  avec calme et dignité,  l’avait remis à sa place avec ses  journalistes accompagnateurs, en leur faisant comprendre que leur  démagogie ne pouvait en aucun cas concerner le Sénégal, et que son pays n’avait pas de leçon à recevoir de qui que ce soit. Il avait ajouté que le Sénégal qui a supprimé la peine de mort il y a plusieurs décennies, ne souhaitait pas donner de leçon à un Etat puissant qui exécutait deux personnes par jour et pour la plupart des NOIRS.

Le mariage entre personnes de même sexe,  est une rupture anthropologique majeure Or, certains pays ‘’occidentaux’’,  subordonneraient leur coopération à la présence de ministres homosexuels dans les gouvernements des pays subsahariens et de manière plus fondamentale, il y a une offensive en direction de l’Afrique noire,  visant à déviriliser les hommes, en célébrant l’homosexualité comme valeur suprême. 

La gauche française, faute de pouvoir régler les questions économiques, s’est régulièrement occupée de banaliser les drogues, la pédophilie, et les mœurs perverses.  Le pacs avait  été concédé  il y a une vingtaine d’années ; puis ce fut  le mariage gay et homo en 2012-2013 et en cette rentrée  de Septembre 2019, les débats hystériques au Parlement français  débuteront dans quelques jours le 23 pour l’adoption de la loi bioéthique  en faveur des PMA-GPA-et autres adoptions d’enfants par deux hommes seuls (ou deux femmes seules)… ! Ces enfants seront donc  éduqués par deux personnes de même sexe. La notion de papa et maman sera  progressivement escamotée ! Cela n’ayant plus de sens. La  pseudo démocratie est en pleine dérive idéologique :

On avorte à bout de bras et on fabrique par brassées des enfants en labo. 

Il y a une perte des repères et Alain Finkielkraut, dans « L’identité malheureuse », stigmatise  les excès engendrés par la vénération de tout ce qui est différent, minoritaire, etc. et C’est un peu la même dérive idéologique qui dévalorise  aujourd’hui le concept d’attachement à la Nation, en la présentant comme un repli sur soi, un refus de l’Autre. (Merci LK).

C’est ce prosélytisme homosexuel que des Etats comme la France, les States, ou certains pays scandinaves, veulent promouvoir dans des pays pauvres, notamment noirs africains plus vulnérables mais, dans un passé ‘’récent’’, quelques pays africains précurseurs (dont le puissant Nigéria  sous  Goodluck), avaient tenté  de secouer les consciences (démissionnaires ou assoupies), en promulguant des lois contre l’homosexualité  envahissante.  Le phénomène gagnait du terrain à une vitesse ‘’folle’’ et le 17 Février 2014, je répète que les guinéens avaient appris par voie de presse l’existence d’une association homosexuelle à  Conakry !!  

Quel est ce besoin impudique d’afficher sa sexualité, si ce n’est d’imiter l’auto affichage (Coming Out) de dépravés qui se comparent aux normaux pour les banaliser avant de les ringardiser !!

 Avait-il  existé auparavant une association  d’Hétérosexuels en Guinée? Dans la négative ne serait-on pas dans la provocation, et une instrumentalisation scandaleuse par des  pseudos démocraties Occidentales en quête d’artefacts pour contenir nos  démographies ?

 Cela justifierait-il  que des pays développés exercent des pressions et des  chantages aux chefs d’états africains, menaçant de priver leurs pays d’aides si l’homosexualité (également soutenue par certaines ONG comme AMNESTY, au prétexte de protéger les droits de l’homme), était rejetée ?

L’Organisation sociale classique, ne convient ni au féminisme exacerbé, ni aux gens de ‘’Gauche’’, ‘’alliés’’ au lobby gay qui cherche à imposer les modèles homosexuels ou transsexuels.  

Il faut à certains moments, savoir dire « NON » car,  le mariage ‘’classique’’ fournit le cadre social ‘’légal’’ et parfait au développement de la famille, pour la stabilité de la société.

III – Conclusion

Ne cédons jamais aux absurdités, et ne manquons pas de courage au point de garder un silence ambigu, équivalent à une caution implicite lorsque nous devons prendre position. Nous  risquons  d’encourir la colère divine et l’ostracisme des populations pour l’éternité.

Le premier rôle des élus et des ‘’élites’’ consiste à protéger les populations contre les dépravations des mœurs qui engendrent toutes les formes de trafics criminels. Cultivons la discrétion et la pudeur dans nos vies intimes, pour garantir la paix sociale.

Il faut éviter de se comporter comme cet animal domestique, qui fait n’importe quoi, n’importe où, par absence de CONSCIENCE propre à l’humain.

Ne laissons jamais des marginaux minoritaires (moins de 2% de la population mondiale) s’afficher au grand jour ! Cela commanderait la fin de la civilisation humaine.

 Paris, le 19 Septembre 2019

O. Cissé de Bma / 07 55 31 66 84

===============================================

*NB : C’est Hannah Arendt (1906-1975), philosophe d’origine allemande, qui avait développé au XIXème siècle le thème du ‘’totalitarisme et de la modernité’’

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
AhmedBamceT.Diallo Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Ahmed
Invité
Ahmed

Merci T Diallo. Chacun de nous connaît un homme au quartier ou au village qui est efféminé et qui est toujours dans les milieux de femmes. On connaît des filles qui préfèrent le foot à la poupée. Les anthropologues font la différence entre le genre et le sexe. Un homme c’est le penis , les chromosomes et les hormones. On peut les tolérer mais ils doivent être discret. D’apres le Président Sall nos peuples n’ont pas encore atteint ce niveau de métabolisme social

Bamce
Invité
Bamce

Élément à ajouter dans le charabia de l’auteur, rien à ajouter et rien à modifier
« violer la constitution c’est comme violer sa propre femme « 

T.Diallo
Invité
T.Diallo

J‘aime les filles et je n’ai aucun problème si quelqu’un d’autre aime les filles comme moi ou au contraire un autre aime un homme ou une autre aime une fille. Je suis convaincu au fond de moi-même qu’un garçon peut „naître“ dans le corps d’une fille et qu’une fille peut „naître“ dans le corps d’un homme. Je suis convaincu qu’un homme peut avoir des sentiments pour un autre homme et qu’une fille peut avoir des sentiments pour une autre fille. C‘est bien ou c’est mal? La religion de chacun lui donne une réponse. C’est un vice ou c’est une vertu?… Lire la suite