Guinée: Léger rémaniement ministériel…des entrants et de confirmés..

Dans un décret lu ce vendredi sur les médias d’Etat, le Président Alpha Condé a, sur proposition du premier ministre, procédé  à un léger réaménagement du gouvernement ce vendredi. Confirmant son premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana, le President Alpha Condé s’est par contre séparé de six ministres et crée deux nouveaux départements avec à leurs têtes de nouvelles personnes. Lisez plutôt!

  1. Premier ministre, chef du gouvernement : Ibrahima Kassory Fofana
  2. Ministre d’État chargé des affaires présidentielles, ministre de la Défense nationale : Dr Mohamed Diané, confirmé
  3. Ministre d’État à la Présidence, conseiller spécial du président de la République, ministre de l’Industrie et des PME : Tibou Kamara, confirmé
  4. Ministre d’État, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement : Papa Koly Kourouma, confirmé
  5. Ministre d’État, ministre des Transports, Aboubacar Sylla, confirmé
  6. Ministre d’Etat, ministre l’Environnement, des Eaux et Forêts : Oyé Guilavogui, confirmé
  7. Ministre d’Etat, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique : Sanoussy Bantama Sow
  8. Ministre la Justice, Garde des Sceaux : Me Mory Doumbouya, précédemment agent judiciaire de l’Etat
  9. Ministre du Plan et du Développement économique : Mama Kanny Diallo, confirmée
  10. Ministre de l’Économie et des Finances : Mamadi Camara, confirmé
  11. Ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté : Mamadou Taran Diallo, confirmé
  12. Ministre des Travaux publics : Moustapha Naité, confirmé
  13. Ministre de l’Énergie, Mme Bountouraby Yattara, précédemment secrétaire générale du ministère de l’Economie et des Finances
  14. Ministre de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat : Sala Fanta Camara, précédemment cheffe de cabinet du ministère des investissements et des partenariats public-privé
  15. Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation : Général Bouréma Condé, confirmé
  16. Ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger : Mamadi Touré, confirmé
  17. Ministre, ministre de la Santé : colonel Remy Lamah, confirmé
  18. Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Dr Aboubacar Oumar Bangoura, professeur à l’Institut polytechnique à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry
  19. Ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Dr Alpha Amadou Bano Barry, précédemment conseiller à la présidence de la République
  20. Ministre des Mines et de la Géologie : Abdoulaye Magassouba, confirmé
  21. Ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire : Ibrahima Kourouma, confirmé
  22. Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi jeune : Mouctar Diallo, confirmé
  23. Ministre des Postes, des Télécoms et de l’Économie numérique : Saïd Oumar Koulibaly, précédemment directeur général de la Guilab
  24. Ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Économie maritime : Frédéric Loua, confirmé
  25. Ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l’État et de la Modernisation de l’administration, Dr Mamadou Ballo, précédemment ministre chef de cabinet de la présidence de la République
  26. Ministre du Budget : Ismaël Dioubaté, confirmé
  27. Ministre de la Sécurité et de la Protection civile : Albert Damantang Camara
  28. Ministre du Commerce : Boubacar Barry, confirmé
  29. Ministre du Travail et des Lois sociales, M. Diallo Cheick Oumar, ingénieur chimiste, ancien conseiller chargé du développement rural à la primature
  30. Ministre des Droits et l’autonomisation des femmes, Mme Hawa Béavogui, précédemment directrice adjointe du Fonds de l’hydraulique
  31. Ministre de l’Action sociale et des personnes vulnérables, Mariama Sylla, confirmée
  32. Ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle, du Travail et de l’Emploi : Djénabou Dramé, précédemment directrice des affaires administratives et financières au ministère de la santé
  33. Ministre en charge des Investissements et du Partenariat public-privé : Gabriel Curtis, confirmé
  34. Ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine : Djènè Keita, confirmée
  35. Ministre de l’Agriculture : Mariama Camara, confirmée
  36. Ministre de l’Élevage : Roger Patrick Millimono, confirmé
  37. Ministre de l’Information et de la Communication : Amara Somparé, confirmé
  38. Ministre chargé des Hydrocarbures : Diakaria Koulibaly, confirmé

Gbassikolo.com

16
Poster un Commentaire

avatar
13 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
Le ForgeronBaldeTiekouranishams deenMosaic Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Le Forgeron
Invité
Le Forgeron

Dites moi dépuis que alpha est devenu président s’il a une fois renvoyé un ministre de son gouvernement sans le reprendre à la présidence? Dixit Nouvel homme.

Et bien il n y a pas de règle sans exception:

https://www.bbc.com/afrique/region/2015/11/151120_guinea

Avec ce lien le communiste se rappelera peut être de ce paria et le ramenera bientôt dans son parlement. Oui un parlement, car le nombre de ministres dans le gouvernement et à la présidence du communiste est supérieur ou égal au nombre de députés de plusieurs parlements regionaux de mon giron.

Le Forgeron, l’ AC

Balde
Invité
Balde

Ce matin, Ousmane Kaba disait que 3 milliards USD ont été dépensés pour l’électricité, mais il n’y en a toujours pas, la route de kankan-mandiana qui est de 85km n’est toujours pas terminée après 10 ans. on ne parle même pas de kissi-kankan devenu impraticable.

Heureusement ceci est sorti de la bouche de quelqu’un qui fait partie de ceux que AC appelle fils.

Tiekourani
Invité
Tiekourani

Ce gouverenement est un rassemblement de malfaiteurs pour la destruction de ce pays.
Dites moi dépuis que alpha est devenu président s’il a une fois renvoyé un ministre de son gouvernement sans le reprendre à la présidence?

shams deen
Invité
shams deen

A BAREN et YOUSSOUF Vous êtes allés trop vites en dirait. Le grand vient d’innover en créant le MINISTÈRE CHARGÉ DE LA COVID19 qui est fou ? T.Diallo Je pense que la population est victime surtout de ses fils inconscients qui ont décidés mettre l’intérêt supérieur de la nation en avant. Les analphabètes ont financés les études de leurs enfants qui n’ont pas été responsables c’est tout. C’est l’attitude d’une certaine « élite » qui fatigué. On ne peut blâmer une vendeuse charbon pour l’incapacité avérée de quelqu’un qui a grandi et  » étudié » en France qui peine à faire une structure… Lire la suite

Mosaic
Invité
Mosaic

C’est dans les vieilles marmittes qu’on fait les meilleures sauces ! Hélas cette marmitte n’a reussi qu’à sortir depuis son utilusation en 2010 la même et ragoutante sauce avec des condiments avariés ! Pauvre Guinée

BADOU
Invité
BADOU

OUI CET ALFA CONDE a ete une des plus grandes deceptions de lAfrique, pendant plus de 40ans, il a dribble son monde et s’est revele un dictateur cancre qui n’a pas pu restaurer limage dune guinee des dictatures, une guinee decadente quil confrme, helas, ce bel avenir à qui ce pays etait promu, il n’en reste plus rien. Avec un parlement reconnu par presque personne malgre le lobbying intense, nous allons encore vers des presidentielles meurtrieres qui ne seront pas reconnues, le syndrome dun Burundi pauvre et asphyxie, voilà le destin qualfa conde et son clan nous offre. Il va… Lire la suite

T.Diallo
Invité
T.Diallo

On crée des ministères et on invente des postes farfelus pour maintenir des militants occasionnels ou pour juste satisfaire des copains et des coquins qui vont se partager les maigres ressources du pays. Tout le monde semble être d’accord avec cela! On vient dans ta cour te remettre une facture d’eau or depuis 3 mois pas une goute d’eau n’est tombée du robinet. Les gens s’acquittent sans broncher donc ils sont d’accord. On te soumet une facture d’électricité or tu n’as jamais eu de compteur, les gens acceptent. Ils vivent dans le noir pendant que chez le voisin (qui est… Lire la suite

T.Diallo
Invité
T.Diallo

Shams, s’il faut trouver quelque chose de positif à l’ethinisation poussée de la politique chez nous, c’est le fait que de la grand-mère au petit fils, tout le monde s’intéresse à la politique en Guinée. Toutes les couches sociales en parlent et font des analyses plus ou moins pointues. Dans les causeries avec des vieillards même analphabètes, il ressort qu’ils sont parfaitement aux faits de la situation et savent globalement ce qui doit être fait ou ce qui doit être interdit. Ils savent qui est responsable de quelles tâches. Maintenant si avec tout cela, les gens acceptent de continuer à… Lire la suite

Youssouf Bangoura
Invité

Baren Soumah,
oui il y en a plus que 38 si on compte tous ses anciens ministres qui sont devenus ses conseillers, il doit y avoir au moins 60 .Il les garde autour de lui car, le moment venu, chacun d’eux ira dans sa communauté, dans son village pour la propagande électorale .

Youssouf Bangoura
Invité

Shams Deen, je n’ai plus d’espoir avec Alpha Condé depuis que j’ai vu l’autre jour les troncs d’arbre alignés pour boucher les trous sur la plus grande route de la Guinée Mamou – Faranah .En toute sincérité, je suis très attristé qu’il ait donné raison à tous ceux qui nous disaient depuis plusieurs années qu’il est mauvais .Cette route est d’une importance capitale pour notre pays, elle est la seule qui relie et la Haute G et la Guinée forestière à la fois, je n’ai jamais pensé pendant tout ce temps qu’on puisse la laisser dans un tel état .Kassory… Lire la suite

shams deen
Invité
shams deen

Youssouf
Tu seras toujours déçu si continu a garder une once d’espoir avec la gouvernance de ce monsieur qui a prouvé par bien des ajustements et comportements des limites.
Il ne peut trouver mieux que dans une cour où se rencontrent des médiocres.
On apprend a choisir aussi.

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

@ Youssouf Bangoura,
J’avais commencé aussi à faire les mêmes analyses que toi mais j’ai dû laisser tomber tellement qu’il y en avait trop. Répétition des tâches, dénominations vide de sens, association des domaines sans aucun lien etc…
Il y a beaucoup plus que 38 ministres si on compte aussi ceux qui sont à la présidence comme Aissatou Bella Diallo, Rachid N’Diaye, Kiridi Bangoura, Kalil Kaba etc…

Youssouf Bangoura
Invité

38 ministres pour un petit pays pauvre comme la Guinée, au lieu de regrouper certains ministères comme avant, Alpha lui, les subdivise ça n’a aucun sens comme ministère des hydrocarbures qui doit être un département du commerce . Elevage et agriculture devaient être un ministère . Droit autonomisation des femmes et action sociale un ministère, éducation et enseignement technique un ministère, économie, finances et budget un ministère, transport et travaux publics un .Bref en tout et pour tout, la Guinée ne devait pas avoir plus de quinze ministères, Alpha n’a aucun souci pour économiser et orienter à bon escient les… Lire la suite