J’ai connu Kèlèfa SALL ‘’Soldat’’

J’ai connu bien connu Kèlèfa SALL. Nous avons étudié ensemble à l’IPGAN (Institut Polytechnique Gamal Abdel Nasser) de Conakry. Lui, il a fait Faculté ESA, Option : Magistrature. Moi, j’ai fait la Faculté de Médecine Pharmacie. Nous sommes sortis ensemble de l’Université en 1981, avons fait ensemble la formation militaire au Centre Kwmé NKRUMAH en Juillet 1981. Nous y avons passé plus d’un mois. Nous sommes de la 16ème Promotion de l’Université Guinéenne ‘’Promotion Mohammed V’’. Avec les Andrée Mohammed TOURE le fils au Feu Président Sékou TOURE.

Au centre de formation Kwamé nous lui avons donné le sobriquet ‘’Soldat’’, du fait qu’il était, un humoriste de talent, ils avaient réussi à y faire jouer une pièce avec les Feu Souleymane DIABY et autres. Dans cette pièce il jouait le rôle de ‘’Soldat’’.

En fonction, il fut parmi les magistrats déflatés, donc mis au chômage, dans les années 1987-88 sans teste par le Ministre de la Justice d’alors du Général Lansana CONTE Monsieur Bachir BARRY. Infortuné, avec son franc parler il s’était obligé d’aller demander des comptes au Ministre Bachir BARRY : « Sur quels critères vous vous êtes basé pour nous mettre en chômage… ? ».

Pendant ce calvaire, il venait souvent à NZérékoré nous trouver. On se côtoyait toujours, on allait jouer aux Cartes à la devanture de l’Hotel ‘’Forêt Sacrée’’ avec les Maitre Guilao de la Cour Suprême. Entre temps je viens à Conakry, je l’ai trouvé en fonction au TPI de Kaloum. C’est lui qui a signé le Certificat de Nationalité de ma femme Italienne, en 2001, conformément à Sun article du Code Civile guinéen qu’il m’a montré. Alors que d’autres par ignorance en avaient peur.

Mon ami, mon camarade de promotionKèlèfa SALL Soldat, de père Toucouleur et de maman mandingue, était d’une sincérité peu guinéenne. Il était franc, sérieux, courageux, consciencieux,simple, l’impartialité est de son caractère. Il était d’une modestie exemplaire. L’orgueil n’était pas de son caractère. Il avait du respect pour tout le monde.

Pourtant, malgré toutes ses qualités de Magistrat le Soldat passait toujours inaperçu parmi les autres magistrats de la République. Son succès, son ascension jusqu’à sa nomination Président de la Cour Constitutionnelle, il doit cela à l’actuel président de la république. Ses pairs de la Cour Constitutionnelle en ont décidé autrement. Ce qui est aussi lié à son destin. Il est mort d’une belle mort naturelle. Il faudrait que les politiciens se ressaisissent. Seul le Tout Puissant Allah donne la mort. Je regrette très amèrement que son éplorée famille, emboite le pas des à politiciens jusqu’à incliner l’offre du Président de la République quant à l’organisation des obsèques de l’Illustre disparu.

Je présente mes condoléances les plus attristées à sa famille, au Peuple de Guinée et surtout au Président de la République Professeur Alpha CONDE qui lui a nommé par Décret Président de la Cour Constitutionnelle.

Je prie Allah Le Tout Puissant d’avoir pitié de son Ame et l’accorde le Paradis. Amen.

Dr El Hadj Fanta Mady CONDE
Médecin Chirurgien
Service Gynéco-Obstétrique
Hôpital Boffa

9
Poster un Commentaire

avatar
7 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
Mory SyllaBenn PepitoBaren SOUMAHTiekouraniShams Deen Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

Je ne m’addressai pas à toi.
Je n’ai pas besoin de tes remerciements hypocrites. Vous les gens de l’opposition,des gens qui ont une haine irrationelle de la Guinée depuis des generations,ce n’est pas à vous que je m’addresse,encore moins des encagoulés surnois cachés dèrrière des voiles.
Je m’addresse au peuple de Guinée et au gouvernement.
Tes remerciements bidons,je me nettoie le dérrière avec. Morrrrrrrrr!!!!

Tiekourani
Invité

Merci Mory, encore merci. Tu viens de décrire exactement ce que ces enfants du diable préparaient pour ce pays mais DIEU ne dort pas, ils sont vaincus et seront toujours vaincus. Tous ces minables qui s’agitent autours de ce mouvement pour le changement de constitution feront face à l’histoire demain.
QUE LE BON DIEU LEUR RENDE LE MALHEUR QU’ILS PROJETTENT POUR CE PAYS.

Mory Sylla
Invité
Mory Sylla

L’accoutrement de ce monsieur montre clairement son bord politique. Compatriotes,dans la vie tout est question de volonte’. De notre volonte’ decoule notre reussite ou son oppose’,notre echec. C’est la volonte’ inebranlable qui transforme l’echec en victoire. Ces dirigeants n’ont pas de volonte’. Pres de 10 ans apres le changement,que Conakry(je ne parle meme pas de la Guinee’ entiere)n’ait pas l’eau et l’electricite’,que la ville soit encore tres,tres sale,que le taux de chomage en Guinee’ soit un secret d’Etat,que la jeunesse soit livree’ en pature au desespoir,que l’education soit des plus mediocres dans le monde,que le pays n’enregistre pas de veritable… Lire la suite

Benn Pepito
Invité
Benn Pepito

Fanta Mady Condé ! Tu sembles connaître Kèlèfa Sall. J’ai connu Kèlèfa Sall par le truchement du regretté magistrat Saïkou YAya Baldé. Personnellement, j’avais approché Kèlèfa Sall à plusieurs reprises comme beaucoup de journalistes guinéens. Mais je ne le connaissais pas comme tu le connais. Aujourd’hui, tous les Guinéens, qui aspirent au développement du bled, à la démocratie et à l’alternance au pouvoir en 2020, ont été fortement affligés par la brusque disparition de ce « soldat » comme tu l’appelles. Eux tous sont peinés par cette mort. Mais qu’est-ce que tu veux ? Et tu as tout à fait… Lire la suite

Baren SOUMAH
Invité
Baren SOUMAH

Comment rendre hommage a son defunt camarade de promotion sans faire facher le camarade AC. Resultat des courses: in texte indigeste et une insulte a l’intelligence des lecteurs.

Tiekourani
Invité

Je suis très fier et content de la famille de Kéléfa Sall. Ils ont vraiment géré le funérailles de cet illustre Monsieur comme ça se doit; que Dieu ait pitié de son âme, pardonne ses péchés et l’accueille au paradis.
Ils n’ont permis aucune mamaya autours de la dépouille de Kéléfa, comme voulait le faire ces sorciers bandits, enfants du diable que sont les membres de ce gouvernement, députés et magistrats de ce pays. QUE DIEU LES ENFERME DANS L’ENFERS.

Shams Deen
Invité
Shams Deen

Docteur Il me semble que Me KELEFA était déjà quelque chose d’important dans les rouages de l’administration judiciaire du pays avant 2011. Il n’est pas passé du statut de juge paix à la cour constitutionnelle . Il ne nous a pas révélé non plus son vote de 2010 ainsi que celui de sa famille . Donc sa carrière,c’est lui tout seul par rapport au pouvoir. Sa famille a été d’une NOBLESSE EXEMPLAIRE en refusant une main tendue qui n’en est pas une. Celui qui s’apprête à être mis en terre souhaite les prières de gens SINCÈRES. LA MOSQUÉE DANS LAQUELLE… Lire la suite